Previous month:
septembre 2014
Next month:
novembre 2014

62 notes en octobre 2014

Editions Plon : une application Retour en Absurdie

DegroodtLes Editions Plon et Amplibook proposent une application à partir du nouveau livre de Stéphane De Groodt Retour en absurdie, qui vient de paraître. L'idée est "d'établir une communication virale cross-media" autour du livre:

Grâce à cette application les lecteurs peuvent accéder aux premiers chapitres du livre sur leurs smartphones et tablettes. Si les premières pages du livre les séduisent, ils peuvent en partager automatiquement des extraits avec leurs amis sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Plus on partage, plus on débloque de chroniques.

Toujours le syndrome "Candy Crush", je vous dis!


GfK : une rentrée littéraire 2014 numérique à 5% des ventes

GfK_new_logoL'Institut GfK donne aujourd'hui un bilan des ventes de la rentrée littéraire 2014 de août à octobre avec un focus particulier sur le format numérique.

"Le format numérique, même s’il reste encore marginal en termes économiques, fait désormais partie intégrante de la stratégie de la majorité des éditeurs. Versions physiques et versions numériques paraissent de manière simultanée permettant ainsi aux lecteurs de choisir leur format de prédilection. Oona et Salinger fait figure d’exception: c’est le seul titre à n’exister qu’en version physique, ceci relevant du choix de son auteur Frédéric Beigbeder.

La part du numérique pour les 10 meilleures ventes s’échelonne entre 4,3% et 9,2%, avec une moyenne de 5% en 2014 quand elle était de 4,5% en 2013.

A titre de comparaison, le dématérialisé peut atteindre 15 à 20% des ventes totales des plus gros best sellers (fiction ou essais) voire même dépasser les 50% pour certains titres de littérature de genre comme la romance, la littérature érotique, la science-fiction ou encore le roman policier."

Côté piratage, à signaler que tous ces titres sont disponibles en quelques clics avec Google avec le seul terme "ebook" associé. L'année dernière, jour pour jour, j'avais fait un relevé sur un seul site torrent bien connu. Les téléchargements sur ce seul site représentaient à l'époque en moyenne 58% des ventes légales. Revoir ici.

J'ai refait exactement la même chose cette année. Le constat est accablant. La moyenne des téléchargements sur ces 10 titres a plus que doublé. C'est désormais plus de 88% des ventes légales (je n'ai pas inclus le titre de Beigbeder qui a été téléchargé plus de 3000 fois dans une version rapidement numérisée). Tout cela sur un seul site... Les prix élevés des éditeurs freinent bien le marché légal, pas du tout les pratiques. L'étendue des titres augmente, les volumes également. Cela vient confirmer que le prix élevé reste un frein au développement et encourage le piratage, l'un des aspects mis en valeur par la récente étude Hadopi (voir l'article du Figaro).

PS: à signaler également qu'un pack de 20 livres de la rentrée littéraire qui contient beaucoup de ces titres a été téléchargé près de 4000 fois.

 Gfk_rentree_litteraire_2014

 Relevé


PocketBook Sense : test complet

100_0366Décidément PocketBook n'en finit pas de nous surprendre. C'est assurément le fabricant le plus innovant sur le marché. Cette année, après les PocketBook TouchLux2, Ultra et en attendant le prochain InkPad, voici un modèle PocketBook Sense qui a fait son apparition relativement discrètement à l'IFLA Berlin en septembre dernier. PocketBook a annoncé en effet un partenariat avec Kenzo pour l'habillage d'une couverture d'un nouvelle liseuse. Au-delà de la seule couverture, PocketBook en a profité pour proposer un tout nouveau modèle au format 6 pouces qui nous réserve bien des surprises, nous allons le voir. Pocketbook complète sa gamme déjà très large avec ce PocketBook Sense. Il est à nouveau disponible sur la boutique française du fabricant. La librairie Decitre le propose en pré-commande, disponible à partir du 10 novembre prochain à la fois sur site et en magasins. Pour l'instant c'est la seule enseigne en France. Cette série en partenariat avec la marque Kenzo est limitée, attention la demande va sans doute être forte et les séries disponibles en France rapidement épuisées. Si vous vous décidez, n'hésitez pas trop.

Pour le prix sous la barre des 150€, c'est assez équivalent aux autres modèles 6 pouces avec la lumière intégrée de la concurrence, si l'on ajoute des couvertures à acheter séparément, ce qui est toujours le cas. Mais ce PocketBook Sense, en plus de sa couverture, bénéficie d'autres atouts bien particuliers. C'est parti: 

Prise en main: Packaging soigné, à l'intérieur de la boite juste un petit cable usb, standard désormais classique. Deux petits documents soignés, garantie et prise en main rapide. Le Pocketbook Sense est fin et léger, très agréable comme sensation. 175g avec 7,5mm. Couverture comprise, nous avons une surface de 110x115x12mm. C'est très peu dans un sac à main. Disparition des boutons en bas, il est excessivement compact. Je vous ai mis la photo en bas avec un Kobo Mini 5 pouces et une pochette de protection. Nous avons exactement le même volume. PocketBook nous propose un design complètement inédit. Bords arrondis, compact, tout pour l'écran. Une coque grise et une surface en front gris foncé en revêtement mat soft touch. Tous les plastiques sont d'excellentes qualités, le soft touch est insensible aux traces de doigts. Le logo en bas a été grisé, plus discret. La finition est absolument parfaite, une qualité qui rejoint les standarts haut de gamme du marché de l'électronique. J'ai interrogé PocketBook, c'est une fabrication chez Foxconn qui propose les meilleurs strandards du marché. Pour ce nouveau modèle c'est aussi la disparition des boutons en bas, personnellement sans regrets. Je préfère la compacité à des boutons très peu ou jamais utilisés. Sur la tranche inférieure sont regroupées toutes les sorties. Dans l'ordre sortie usb, carte micro SD et bouton allumage. Ce bouton avec un léger relief qui facilite le fonctionnement, le bout du pouce suffit. Rien d'autre sur les autres tranches. Au dos, des boutons de chaque côté, pages avant et arrière. En haut de la partie supérieure, un petit détecteur de luminosité, nous y reviendrons. La petite LED d'activité est sur le bouton marche/ arrêt, plus discrète. On peut la débrayer dans les menus. PocketBook tire toujours des enseignements au fur et à mesure dans l'amélioration de ses modèles.

Evidemment, c'est la couverture Kenzo qui attire beaucoup l'attention et avec raison. PocketBook s'est sans doute inspiré de l'habillage du Sony PRS-T3, une couverture qui fait partie intégrante de la liseuse. Pour ma part, je n'ai jamais trop aimé les liseuses "harnachées" avec leurs couvertures. Pourtant il faut bien les protéger. Une couverture qui épouse la liseuse de cette façon est une vraie bonne idée. Détail pratique, si vous pensez que la couverture est génante à la lecture, pas du tout. A la fois seulement ouverte ou repliée au dos, à l'usage on s'habitue très vite. Dans les transports comme au lit. Côté Kenzo, le revêtement en imitation crocodile noir est très réussi, très chic comme on dit. A l'ouverture un intérieur en bleu clair qui s'harmonise parfaitement avec les gris. C'est vraiment un bel objet très agréable dans le sac et dans la main. Aussi bien pour madame que pour monsieur, un très beau cadeau. L'impression de haut de gamme est incontestablement au rendez-vous. J'aime personnellement beaucoup à la fois la couverture intégrée que l'évolution du design et la compacité du modéle. Couverture, design, finition, un absolu sans-faute selon moi.

Allumage: A signaler un bel écran d'accueil en veille si on le souhaite. Ce PocketBook Sense propose un écran eInk Pearl HD 6 pouces, avec une résolution de 1024 x 758 pixels en 212 dpi. Pas d'écran Carta, mais pas très grave tant j'ai été agréablement surpris par la qualité de cet écran Pearl optimisé par PocketBook. Je le trouve même supérieur au PocketBook Ultra pourtant équipé d'un Carta. Vous savez comme je suis sensible à la qualité des écrans. Des noirs bien denses, une belle résolution. Le meilleur du Pearl, vous l'avez ici avec un raffraichissement et une lisibilité parfaite.

Lumière intégrée: La lumière intégrée est d'excellente qualité, les diodes invisibles et la luminosité bien plus étendue que sur l'Ultra. L'une des innovations sur ce PocketBook Sense c'est l'ajout d'une fonctionnalité de contrôle automatique de la lumière intégrée. Selon l'éclairage ambiant détecté, il va automatiquement faire le choix de la luminosité la plus adaptée. Je l'ai testé dans pas mal de situations différentes, journée, fin d'après-midi, soirée, intérieur et transport. C'est vraiment une réussite, pas du tout gadget. On finit par l'oublier, c'est dire la réussite. On peut bien évidemment débrayer ou imposer une luminosité de son choix au travers du menu. Cette fonctionnalité vient d'être implémenté par Amazon sur son tout nouveau Kindle Voyage, son modèle haut de gamme. Je suis persuadé que celle-ci va devenir rapidement un nouveau standard pour les liseuses.

Navigation: Comme sur le PocketBook Ultra, c'est la complète refonte des interfaces de navigation que l'on attendait tous avec impatience depuis le début de l'année. Elles sont proposées sur ce modèle et devraient être bientôt implémenté sur les autres avec des mises à jours. Je reprend les remarques que j'avais fait récemment sur l'Ultra. Les écrans sont très réussis. On quitte enfin les fonctionnalités rébarbatives en cascade pour de vrais écrans très visuels. PocketBook propose toujours beaucoup de paramétrages possibles. On navigue dans sa bibliothèque et dans les différents réglages très aisément. Côté lecture, le tactile est très bon, un processeur rapide d'1GHz qui apporte de la réactivité. A noter les 4GB installé que l'on peut augmenter avec une carte à embarquer. Autre excellente fonction, c'est l'agrandissement de la page avec les deux doigts qui s'écartent (pinch and zoom), un mouvement que nous connaissons tous sur smartphones et tablettes. On le préférera finalement au réglage possible par le menu. Très intuitif et pratique. Les caractères s'agrandissent à volonté avant-arrière, avec un vrai reformatage du texte à l'écran, très pratique. Navigation rapide aussi en bas, dix pages par dix pages si on laisse les touches appuyées. En appuyant au milieu de l'écran, on accède à des fonctionnalités complètes, paramètres, pivotement, notes, dictionnaire. PocketBook propose un très complet choix sous Adobe Viewer. La mise à jour de FB Reader n'est pas encore faite visiblement, elle devrait intervenir dans une prochaine mise à jour. C'est un peu dommage d'avoir seulement Adobe Viewer pour l'instant. Comme d'habitude, gestion fine de l'interlignage, des marges, des césures. PocketBook continue donc un très gros effort du côté d'Adobe Viewer, toujours le regret que ne soit pas embarqué des polices sympas comme Caecilia, Amasis, etc. qui me semblent indispensables car plus grasses. D'autres liseuses du marché ont des choix de polices plus limités mais finalement plus efficaces. Toujours autant de polices inadaptées selon moi sur ce modèle, à quoi bon. On s'empressera d'embarquer soi-même les polices que l'on juge indispensables dans le dossier à côté du dossier Adobe. Elles seront heureusement prises en compte. Voir ici.

Pour les notes, tout à l'index, on peut "stabiloter" en gris très rapidement des passages entiers pour les mettre en valeur, rayer, surliguer finement des mots avec l'index, gommer. On ne pourra pas écrire, pas avec l'index comme avec un stylet. Pas de possibilité d'écriture mais très suffisant pour un usage accessoire. Côtés réglages, PocketBook propose toujours d'aller aussi loin que possible, gestion du flash noir, programmation des touches, choix des logos de démarrage, paramétrages des touches, etc. Il faudra longtemps pour épuiser le tour complet du propriétaire. On peut vraiment personnaliser au mieux sa liseuse, des possibilités qui se font encore attendre chez d'autres, il faut bien le dire. Navigation et paramétrages excellents à l'arrivée, toujours la grande force de PocketBook. Déception côté dictionnaire français type Littré qui n'est pas embarqué. Il faudra le télécharger soi-même. Une chose à remédier rapidement dans les prochaines mises à jour, merci PocketBook. Un mot sur les boutons au dos. Pratique si on veut lire d'une seule main. J'avoue que dans la durée et dans l'utilisation, je reste assez sceptique sur leur présence au fil des jours. En plus, les clics n'incitent pas trop à s'en servir vraiment, le tactile suffit très largement. Sincèrement, s'ils disparaissent je ne les regretterais pas beaucoup. Mais à chacun de juger bien sûr.

On retrouvera aussi l'environnement riche avec des petits jeux embarqués Sudoku, échecs, Klondike, calculette, etc.. A signaler le développement des fonctions sociales ReadRate qui permettent à tout moment de sa lecture de partager des commentaires sur les réseaux sociaux. Wifi bien sûr, le navigateur web, même si c'est toujours d'un intéret limité sur les liseuses. PocketNews qui permet de synchroniser des flux RSS et l'accès direct à une boite Dropbox que l'on pourra paramétrer -très utile pour accéder à sa bibliothèque dans le cloud-. L'accès wifi est très bon. On peut accéder à Google, à ses mails, importer ses comptes twitter et facebook facilement. Pas d'audio et de text-to-speech sur ce PocketBook Sense alors qu'ils sont présents sur l'Ultra. Il s'agit d'un modèle de moyenne gamme avec un prix resserré. On regrettera bien entendu un peu l'absence d'interface d'accès à une librairie intégrée. Il faudra s'orienter vers des exemplaires de ce PocketBook Sense vendus chez des partenaires Tea comme Decitre.

Verdict: Une vraie réussite. Au final, ce PocketBook Sense est l'une des toutes meilleures liseuses que j'ai prises en main à ce jour. Et j'en ai pris beaucoup vous le savez. Même si le positionnement n'est pas dans le haut de gamme face à des modèles au format plus généreux, ce modèle Sense bien compact en séduira beaucoup pour le raffinement de sa couverture, son design et ses fonctionnalités étendues. L'éclairage automatique m'a aussi beaucoup séduit, une vraie cerise sur le gateau. C'est une remarquable liseuse bien complète avec tous les paramétrages possibles. J'ai cherché attentivement pour la mettre en défaut. Ce n'est que du côté du software avec des polices importantes qui manquent, l'absence du Littré (ces polices et dico à télécharger soi-même) et l'absence de FBReader, sans doute à venir. Tout cela peut s'améliorer du côté du software. Grandes forces de PocketBook, ce sont aussi l'ouverture et les mises à jours fréquentes. Autre élément important qui m'a séduit c'est bien entendu le prix. Un tel modèle avec sa couverture à moins de 150€, le PocketBook Sense se place résolument dans les tout meilleurs rapports qualité/ prix sur le marché. Sans oublier que c'est un splendide cadeau à offrir. Compliments à PocketBook de nous proposer des modèles génériques et ouverts d'une telle qualité. Aucun doute pour moi, tous les libraires français devraient proposer un tel modèle à leurs clients. Je ne souhaite qu'une chose, c'est que nous ayons suffisamment d'exemplaires en France pour contenter tout le monde. Mais cela me semble bien difficile. Il est réellement à souhaiter qu'un tel modèle trouve sa place dans la gamme PocketBook bien au-delà de cette seule série limitée.

Les plus:

  • compact, fin, léger, design très réussi
  • plastiques mats de qualité, finition parfaite, fabrication Foxconn
  • couverture Kenzo très réussie
  • écran eInk Pearl HD, belle résolution et contraste
  • qualité de l'éclairage intégré, lumière très naturelle, très large intensité
  • réglage automatique de l'éclairage, une très belle innovation
  • excellente ergonomie et navigation, qualité du tactile avec processeur rapide
  • prise en main d'une seule main agréable avec les boutons latéraux au dos
  • flash noir débrayable, ajouts de polices possibles
  • très grande ouverture, formats supportés et nb de réglages possibles
  • gestion améliorée et très complète d'Adobe Viewer
  • environnement élargi, applications, jeux, etc.
  • accès extérieurs sur les réseaux très complets
  • connection directe avec Dropbox, très pratique
  • nombreux dictionnaires embarqués ou à télécharger
  • fonctions lecture sociale avec ReadRate
  • mises à jours fréquentes
  • magnifique cadeau
  • excellent rapport qualité/prix

Les moins:

  • quelques polices "efficaces" manquent, beaucoup qui ne servent à rien
  • dictionnaire français-français Littré ou Larousse s'imposerait
  • trop orienté Adobe Viewer, un peu de déceptions côté FBReader pour l'instant absent
  • boutons au dos pas forcément convaincants dans la durée, à chacun de juger
  • librairie intégrée uniquement sur les modèles vendus chez Decitre

J'ai ajouté des photos avec Kobo Mini, PochetBook Ultra, Kobo Touch, PocketBook Lux 2, dans l'ordre (cliquer dessus pour agrandir).

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest.

PS: je vous joint  ici le logo Kenzo, il risque d'être remplacé dans de prochaines mises à jours.

100_0350 100_0351 100_0354

 

 

 

 

 

 

 

100_0355 100_0363

 

 

 

 

 

 

100_0364 100_0359

 

 

 

 

 

 

100_0368 100_0369

 

 


Serge Joncour: L'Ecrivain national

Joncour"Dans ce roman, le narrateur est écrivain et s'appelle Serge (hasard ou non?). Il est invité en résidence d'écriture durant quatre semaines à Donzières une petite ville du Morvan. Logé à l'hôtel où la propriétaire l'entoure de gentillesse et de considération, il doit animer quelques ateliers sous les ailes protectrices d'un couple de libraires. Lors du discours inaugural, il est appelé l'écrivain national (avec un trait d'ironie) par monsieur le maire devant la population présente.

Il apprend dans le journal local qu'un homme âgé riche a disparu et que les soupçons se portent sur un jeune couple Aurélik et Dora arrivées depuis peu. Il s'agissait des plus proches voisins du disparu et tout le monde les considère comme des marginaux. Preuve accablante: une forte somme d'argent a été trouvée en possession d'Aurélik. Au lieu de penser au feuilleton qu'il doit écrire pour le journal ou de se focaliser sur ses différents ateliers et de les préparer, notre écrivain s'intéresse à cette affaire. La photo de Dora l'attire comme un aimant.
On est loin de l'idée d'un écrivain comme on pourrait se l'imaginer: pointilleux, sûr de lui. Et notre écrivain pose des questions ce qui déplait et dérange. Au lieu de rester à la place qui lui est attitrée, il vadrouille dans les bois, arrive en retard à ses rendez-vous pour affronter des lectrices qui démontent un de ses romans, il se fait remonter les bretelles par le libraire.
On se prend de sympathie pour lui dès le départ: mal à l'aise, un peu maladroit mais franc et un brin naïf.

Un roman qui interroge sur le rôle de l'écrivain, qui en plus joue habilement sur le terrain du genre policier et nous offre un portrait brossé d'humour et de justesse des petites villes de province.
Et dans les descriptions, les ressentis, j'ai retrouvé le Serge Joncour rencontré aux Escales de Binic avec qui j'avais discuté un peu. Un écrivain un peu timide qui n'essayait pas de me vendre ses livres, qui balbutiait un peu et loin, très loin d'être orgueilleux.
Un bonheur réjouissant et un livre chaleureux!"

[L'Ecrivain national de Serge Joncour chez Flammarion]

Posté par Clara
A retrouver chez notre partenaire LesLibraires.fr

Les enfants sur les tablettes?

TablettePremiers résultats d'une enquête sur les usages des enfants sur tablette. A l'occasion de l'espace "Connected Family by La Souris Grise de la Paris Games Week", La Souris Grise publie les premiers résultats de son étude "Les usages des enfants sur tablette", menée sur 800 familles équipées de tablette(s) à la maison.
On notera en particulier que presque 21% des enfants de l'échantillon sont dotés de leur propre tablette -8,8% des moins de 3 ans. 
Par ailleurs, si le jeu reste l'activité préférée des enfants, l'éducation et l'aide aux devoirs sont également très présents dans les usages. C'est ainsi que plus de 50% des enfants, tous âges confondus, utilisent également la tablette pour cette activité, la proportion atteignant 77,8% pour les plus de 12 ans. 
L'étude complète sortira le 13 novembre. Elle aborde, par tranches d'âges: les équipements, les contenus, les temps d'utilisation, le budget et la fréquence d'achat des parents et la lecture sur tablette. Les premiers chiffres sont accessibles ici.

Librairies : le livre numérique est aussi en librairie

Sadel DuranceLe livre numérique en librairie? J'aurais le plaisir d'animer deux interventions sur le sujet à la librairie Sadel à Angers le 15 novembre et à la librairie Durance à Nantes le 22 novembre. Livre numérique, liseuses, tablettes, smartphones, librairies, accès, recommandations. Nous ferons le tour de la question. De plus en plus de librairies développent des offres pour leurs clients. Le livre numérique c'est aussi combattre l'idée reçue que c'est "compliqué" d'acheter chez son libraire. Le livre numérique n'appartient heureusement pas qu'aux géants anglo-saxons et à leurs environnements propriétaires! Merci à l'ALIP pour cette initiative (Association des Librairies Indépendantes en Pays de la Loire).


Un livre un jour : un moteur de recommandation

UnlivreunjourLa recommandation comme principal enjeu pour le livre. À l’occasion de la 5.000ème émission d’Un livre un jour, Francetv nouvelles écritures, France 3 et Culturebox proposent depuis hier la première web-application de recommandation de lecture en vidéo. S’appuyant sur un volume d’archives de 5.000 vidéos, cette web-app propose aux internautes une expérience intuitive, ludique et non-commerciale permettant de se préparer des listes de lecture subjectives et personnalisées. A vous de tester, c'est par ici.


Un Livre Un Jour la webapp - Tuto par ftv-nouvelles-ecritures


Piratage : 15% de la rentrée littéraire est sur les réseaux

PiratageLe piratage de livres numériques est de plus en plus endémique comme le montre la récente enquête réalisée par l'Hadopi. 1/3 des lecteurs reconnaissent avoir des pratiques illicites. Voir le billet de Nextinpact. Cela recoupe le petit sondage que j'avais réalisé à la fin de l'année dernière. Des pratiques à la fois en téléchargement ou en peer-to-peer qui ne reculent pas, des fichiers très légers qui facilitent l'accès et l'échange, un moteur de recherche comme Google qui les fait remonter généreusement en première page avec le seul mot "ebook" associé, les prix élevés et le verrouillage d'une offre légale, l'absence de réaction des éditeurs. Le tapis rouge est déroulé. Tout converge vers la banalisation du phénomère alors que le livre numérique progresse dans notre pays. A une semaine des prix littéraires, nous avons essayé de tenir le compte des livres de la rentrée littéraire qui circulent sur les réseaux. Le phénomène va désormais bien plus loin que les traditionnelles têtes de gondoles comme Nothomb ou Foenkinos. Nous avons relevé près de 100 titres (92 exactement) qui sont concernés. C'est 15% des titres de la rentrée littéraire. Avec ceux qui nous ont forcément échappés, vous jugez de la propagation. Tous les éditeurs petits et grands sont touchés. Je remercie Guillaume pour sa patience, un grand merci à Google aussi forcément.

PS: Google a annoncé mi-octobre une mise à jour de son moteur de recherche visant à déclasser les sites violant le droit d'auteur, lire ici. Je n'ai vu aucun changement concernant les livres.


Efélé : des classiques gratuits depuis cinq ans

éféléA signaler qu'Efélé, qui propose des ebooks du domaine public francophone, fête ses cinq ans aujourd'hui. 56 nouveaux titres cette année chez des auteurs parmi lesquels About, Adam, Apollinaire, Bachelin, Bourgeois, Chenu, Duprat, Décembre-Alonnier, Estaunié, Faure, Gilbert de Voisins, Hugo, Huysmans, Janin, Laforgue, Lintier, Liquier, Maupassant, Nerval, Pawlowski, Rameau, Rostand, Roussel, Sorel, Sébillot, Ségalen, Tailhade, Varlet, Violeau, etc. Rendez-vous sur Efélé (via Mobileread).


Sigil est revenu en version 0.08

SigilUne bonne nouvelle. Un an après avoir annoncé qu'il ne poursuivrait pas son développement, l'éditeur gratuit Sigil vient de proposer une importante mise à jour au début du mois. Cette nouvelle version 0.08 de Sigil apporte beaucoup de correctifs d'erreurs et de bugs. C'est une véritable renaissance pour ce logiciel bien connu par tout ceux qui veulent fabriquer d'excellents ePbub. Sigil 0.08 donne désormais la possibilité d'inclure des plugins dans l'éditeur pour automatiser des tâches dans l'édition des ebooks. Ouvert aux plugins Python et sera compatible aux plugins écrits en Python 2 et Python 3. Cette fonctionnalité est présente sur toutes les plateformes. La licence des plugins pour ce nouveau Sigil ne sera pas comme le programme, de sorte que ceux qui veulent faire payer leurs plugins créés pourront le faire sans aucun problème. On rappelera que Sigil est distribué sous licence GPLv3 et donc ne permet pas de vendre les modifications de l'éditeur, mais dans le cas des plugins associés, pas de problème donc. Bien évidement cela n'implique pas que Sigil devienne un logiciel propriétaire. Autre bonne nouvelle, des ponts avec Calibre sont prévus. Vous pouvez télécharger Sigil ici. A vos ePubs! (via TodoEreaders).


PocketBook Sense chez Decitre

SenseA signaler que la PocketBook Sense avec sa couverture Kenzo est en pré-commande chez Decitre au prix de 149€. Elle sera disponible à partir du 10 novembre prochain. C'est important car il s'agit d'une série limitée, le volume qui sera commercialisé dans notre pays va être forcément limité. En clair, il n'y en aura pas pour tout le monde. Compliments à Decitre de l'avoir sélectionnée pour ses clients en magasins et sur le site. Ce modèle disposera bien entendu d'un accès à la librairie embarquée Decitre, développé par TEA. Je passerais mon test complet de cette PocketBook Sense dans les jours qui viennent, je peux déjà vous dire que c'est un remarquable modèle.

PS: mon test complet est ici.


CNL : la rentrée littéraire pour les personnes aveugles et malvoyantes

CnlPlus de 200 livres de la rentrée littéraire sont accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes. C'est 49 maisons d'éditions qui sont participantes afin de permettre aux personnes handicapées visuelles de lire en format accessible 233 ouvrages de la rentrée littéraire, dont 23 romans pour la jeunesse. "Cet événement, porté par le SNE en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Centre national du livre (CNL), marque l’engagement du secteur du livre en faveur de l’accessibilité. Les éditeurs qui le souhaitent envoient leurs fichiers de la rentrée littéraire aux organismes chargés de les adapter: la plateforme Platon, gérée par la BnF, fait le lien entre les éditeurs et les associations partenaires: AVH, BrailleNet, GIAA, INJA et Lisy. Les livres audio, braille ou gros caractères créés disposent de nombreuses fonctionnalités: navigation par chapitres, indexation du contenu, lecture des notes de bas de page, pose de marque-pages..." (via le site du CNL). A signaler le blog AccessibibAbf pour suivre toute l'actualité du livre liée au handicap.


Adobe revoie la sécurité

AdobeAdobe a mis à jour hier son logiciel Adobe Digital Editions 4 dans une nouvelle version 4.0.1. La sécurité des données qui circulent sur les utilisateurs serait désormais assurée. Adobe en profite pour repréciser l'utilisation qui est faite de ces données. Comme vous pourrez le constater, on va désormais au-delà d'une simple authentification de principe. Personnellement, je vous conseille toujours de télécharger la version 3 toujours disponible sur la page. Plus de 150 éditeurs français qui tournent le dos désormais aux DRM, souhaitons que beaucoup d'autres dégagent définitivement Adobe l'année prochaine. La question des bibliothèques est préoccupante, souhaitons que d'autres alternatives arrivent vite (via DigitalBookWorld).

PS: à lire la réaction de l'ALA à cette annonce.


Hadopi : étude des perceptions et usages du livre numérique

HadopiDans le cadre de sa mission légale d’observation, l’Hadopi et le GLN ont conduit une étude exploratoire sur les usages et perceptions du livre numérique, comprenant une phase qualitative et une phase quantitative. Cette étude a été réalisée par l’institut d’études IFOP. A télécharger sur le site de l'Hadopi. L'enquête quantitative a été réalisée d'abord par téléphone du 6 au 21 juin 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 3.000 français de 15 ans et plus, puis en ligne du 9 au 24 juillet auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 lecteurs de livres numériques. Elle a été complétée par la partie qualitative. J'aurais l'occasion de revenir sur certains aspects de cette étude très complète.


Blloon : le streaming "Candy Crush", du livre à la page

Blloon-logoUne nouvelle offre de livres numériques en streaming qui s'exporte, c'est l'allemand Blloon qui vient d'ouvrir le site au Royaume-Uni avec des accords avec des éditeurs anglo-saxons comme Allen & Unwin, Diversion Books, Faber Factory, Guardian Books, Houghton Mifflin Harcourt, Lonely Planet, Open Road Media, Profile, RosettaBooks, Workman Publishing, etc. L'application est disponible gratuitement sur l'Appstore. Pas de livres précis, c'est le concept de pages qui est retenu chez Bllon avec des interfaces très visuelles. Une fois inscrit vous avez la possibilité de lire jusqu'à 1000 pages gratuitement et vous pouvez continuer à lire en partageant et en recommandant des livres -ou en invitant d'autres personnes à rejoindre le service. "Une étude montre que 85% des jeunes serait susceptibles de recommander des livres s'ils sont récompensés pour cela. Un principe de gamification qui permet aux jeunes de parler de livres et de Blloon, tout en obtenant quelque chose en retour". Une sorte de "Candy Crush" appliqué aux livres. Bien entendu l'abonnement est aussi prévu en premium à un coût de £3,99€ pour obtenir directement 500 pages supplémentaires. Comme "Candy Crush" je vous dis. Quand aux revenus directs pour les éditeurs, "Sucette" comme on dit... (via TheBookSeller).


Montreuil 2014 : les pépites de la création numérique

SalonC'est bientôt en vue le Salon du Livre Jeunesse de Montreuil qui s'ouvrira du 26 novembre au 1er décembre prochain. Un salon plus jeune que jamais qui va fêter cette année son trentième anniversaire. Côté numérique, l'occasion, comme chaque année, de découvrir les équipes qui développent des applications et livres numériques enrichis pour les petits. Entre livre et jeu la frontière est souvent bien petite. Allez les rencontrer. C'est aussi une "pépite de la création numérique" qui sera élue. 12 premières pépites nominées parmi lesquelles 9 applications (6 exclusivement chez Apple) et 3 Epub3 enrichi. Seulement 4 d'entre elles sont des créations françaises. A signaler également que des géants du jeu comme Ubisoft commencent à pointer le bout de leur nez.

Les nominés pour la Pépite de la création numérique 2014 sont:

  • Botanicula, concept, design et animation: Jaromír Plachy, éditeur: Amanita Design Studio (République tchèque), développeur: Peter Stehlik, format: application (Appstore et Android, également disponible sur PC, Mac et Linux), âge: dès 8/10 ans
  • Du monde dans ta cuisine, édition numérique du livre Du monde dans ta cuisine de Carole Saturno et illustré par Thomas Baas, consulting: Terence Mosca, conception graphique: Gatepaille Numédit, réalisation technique: No Studio, éditeur: Gallimard Jeunesse, format: Ebook (Epub3), âge: dès 8 ans
  • L’Enveloppe mystérieuse d’Arthur le facteur, texte: Gérard Moncomble, illustrations: Pawel Pawlak, éditeur: Wydawnictwo (Pologne), format: application (Appstore), âge: dès 4/5 ans
  • Le Singe au chapeau, illustrateur: Chris Haughton, éditeur: Fox and Sheep (Allemagne), format: application (Appstore), âge: dès 4/5 ans
  • Love, the app, inspiré du livre Love par Gian Berto Vanni, texte de Lowell A. Siff, éditeur: Niño Studio (Argentine), format: application (Appstore), âge: dès 4/5 ans
  • Miximal, concept, design et animation: Lucas Zanotto, conception sonore des animaux: Ulrich Troyer, éditeur: Yatatoy (Europe), développement: Niels Hoffmann, format: application (Appstore), âge: dès 4/5 ans
  • Mudam Go, éditeur: Mudam (Luxembourg), développement: Bunker Palace, format: application (Appstore, Android), âge: dès 8 ans
  • Petting Zoo, concept et animation: Christoph Niemann, éditeur: Fox and Sheep (Allemagne), développement: Jon Huang, sound Design et musique: Markus Wormstorm, producteur exécutif: Design Indaca, format: application (Appstore, Androïd), âge: dès 4/5 ans
  • Plants, illustration: Marie Caudry, éditeur: Tinybop (États-Unis), format: application (Appstore), âge: dès 8 ans
  • Quelles couleurs!, d’après l’album Quelles couleurs! de Régis Lejonc, Thierry Magnier, éditeurs: Thierry Magnier et Tralalère, avec le soutien du CNL, format: Ebook (Epub3), âge: dès 4/5 ans
  • Retour à Béziers, récit de Didier Daeninckx et photographies de Sébastien Calvet, extraits du film Place Publique de François Rabaté, éditeurs: La Générale de Production et L’Apprimerie éditions, création sonore: Julien Valette, création graphique et développement: L’Apprimerie Editions, avec le soutien de France 3 Languedoc-Roussillon, la région Languedoc-Roussillon et France TV-Nouvelles écritures, format: Ebook (Epub3), âge: ados/adultes
  • Soldats inconnus. Mémoires de la grande guerre, directeur artistique: Paul Tumelaire, éditeur et développeur: Ubisoft, Montpellier, format: application (Appstore également disponible sur PC et console), âge: dès 16 ans

Tous les éditeurs sans DRM

LogoIls libèrent leurs auteurs et leurs lecteurs. Editeurs sans DRM, un logo plus que jamais d'actualité quelques semaines après les révélations autour d'Adobe et de la gestion de son logiciel ADE4. Bravo à Bernard chez Feedbooks de mettre en valeur une sélection de titres chez 40 éditeurs français qui sont respectueux des droits de lectures de leurs clients en proposant leurs livres sans DRM, avec un seul taouage numérique.

De ActuSF à Zulma, je vous propose une liste à jour par ordre alphabétique des 233 éditeurs français sans DRM. Ils sont l'honneur de l'édition numérique française. Privilégiez toujours leurs livres chez les libraires indépendants. Un acte citoyen. Ne laissez pas tracer vos lectures. Lisez en toute liberté, partagez vos livres avec votre famille et vos amis !

PS: à noter que les titres des éditeurs sans DRM avec un simple tatouage/ marquage numérique sont exclus sous cette forme des plateformes Amazon, Apple, Fnac, Kobo et Google. Toutes ces plateformes apposent de manière autoritaire des DRM sur les livres malgré la volonté des éditeurs. Voir un exemple ici.

EDITEURS SANS DRM (234):

 ActuSF, AgoneAlexandrines, Allary, Allia, Alma, Alto, Anacharsis, Analogues, L'AntilopeArachnéen, Arbrefleuri, LesArenes, Armada, ArtBookMagazineArtège, Asphalte, Assimil, L'Atalante, L'Atelier, L'AubeBakerStreet, Balland, Baudelaire, LeBecenlair, Bélial, LesBellesLettres, LaBibliothèque, BibliothèqueNationaledeFrance, BibliothèquePubliqued'Information, Bleuautour, LaBoétie, LaBourdonnaye, FrançoisBourin, BragelonneBuchetChastel, Busclats, Caetla, Cambourakis, Capricci, CarnetsNord, DidierCarpentier, Castelmore, CastorAstral, LeCavalierBleu, LeCerf, ChampSocial, ChampVallon, LaCheminante, ChercheMidiChronique, ChroniqueSocialeCoëtquen, CollègedeFrance, Corsaire, JoséCorti, Critic, LaDécouverte, Delpierre, Desclée, Desjonquères, Diabase, AuDiableVauvert, Dialogues, LaDifférence, LeDilettante, DocumentationFrançaise, BrunoDouceyHenryDougier, Dupuis, LesEchappés, L'Eclat, L'Ecoledesloisirs, EDPSciences, Ehess, Ems, Ens, Epel, L'Epée, Epoints, Equateurs, Erès, Esprit, EyrollesFabert, LaFabrique, FeniXX, FFRandonnée, Finitude, First(en partie), Fleurus, AuxForgesdeVulcain, LaFosseauxOursGalaadeJCGawsewitch, Ginkgo, LaGrandeOurse, Griffed'Encre, Grund(en partie), GulfStream, VivianeHamy, L'Harmattan, HugoetCie, L'Iconoclaste, IdéesduMonde, Iero, Imav, LesImpressionsNouvelles, Ina, Indigène, IpanemaOdileJacob, Jigal, LaJoiedelire, Jouvence, Julliard, Jungle, SharonKena, Kero, Klincksieck, RobertLaffont(en partie), MichelLafon, Leduc, DominiqueLeroy, Libretto, Limonade, LonelyPlanet, LaLouve, ChristopheLucquin, Luneécarlate, Lux, Macro, Mame, Mangakana, Mango, Manucius, ThierryMarchaisse, Mardaga, LaMarelleMareuil, Mauconduit, Maxima, MétailiéMinuit, MiroboleMnémos, Mobilibook, MonsieurToussaintLouvertureOlivierMorattel, Onlit, Mama, Mardaga, MKF, Mosquito, LeMotetlereste, LesMoutonsélectriques, LaMusardine, NoirsurBlanc, NouveauMonde, LesNouveauxAuteurs, L'Ogre, Opoto, Opportun, LePassage, PassageNordOuest, LePassagerClandestin, LePasseur, Paul&Mike, Paulsen, Pearson, Perrin, Persée, PetitFuté, LesPetitsmatins, LesPetitsPlatons, Phébus, PhilippePicquier, Pictorus, PierreGuillaumedeRoux, Piranha, Plénitude, Plon(en partie), ePoints, LePommier, Prat, PremierParallèle, PrivatPublienet, PUB, PUF, PUG, PUR, Quadrature, Quae, LeQuartanier, QuidamEditeur, Rémanence, Renaissancedulivre, ReveursPhilippeRey, Riez, Rocher, Ruedel'Echiquier, RuedesPromenades, Rustica, SergeSafran, SciencesHumaines, Scrineo, Séguier, LeSerpentàPlumes, Silène, Slatkine&Co, Sonatine, Sonneur, ThierrySouccar, Steinkis, StoryLab, Super8, Syllepse, Tallandier, Trinome, LeTripode, Ulmer, Vendémiaire, Verdier, AndréVersaille, LaVilleBrûle, LaVolte, SabineWespieser, Wombat, Xyz, Yago, Zoé, Zulma

A cette liste il convient de rajouter aussi les éditeurs exclusivement numériques. Plus de 80, la liste est ici. Tous proposent leurs titres sans DRM, hormis les éditeurs d'applications qui restent liés à des DRM imposés.

Merci de m'en signaler d'autres que j'aurais pu oublier.

Pour info dans l'espace francophone, 90% des titres des éditeurs québécois sont également proposés sans DRM.

MAJ : 17/01/2017

Je joins cette excellente vidéo mise en ligne par le site April.


Regards France-Québec : le livre résiste-t-il au numérique?

Numérique"Le livre résiste-t-il au numérique?" C'est le titre de l'intéressant billet rédigé par Julie Therriault (Ebsi-Montréal) et Pierre Gandonnière (Enssib-Villeurbanne) dans le cadre du cours en ligne Economie du web. Merci à Jean-Michel Salaün. Un regard croisé à la fois québecois et français. Nous devrions plus souvent confronter nos pratiques entre nos deux cultures. Nous sommes enfin loin des débats manichéens et stériles que l'on entendait constamment il y a quelques années. Certains en arrières-gardes en font toujours leur petit fond de commerce. Observer avec humilité et prudence sans dénier les usages, plus intéressant. Je trouve leur conclusion pleine d'à-propos: "En conclusion, les différentes pistes explorées ici plaident plutôt en faveur d’un livre papier qui recule sans doute, mais se maintient et recompose sa formule éditoriale pour se positionner différemment de la version numérique". N'hésitez pas à échanger avec eux.


Bibliomobi dans l'agglomération de Lille

BibliomobiDécidément les expériences s'accélèrent dans les transports en commun. Depuis le 15 octobre, les usagers lillois du réseau Transpole ont à leur disposition un nouveau service baptisé "Bibliomobi" qui leur permet de télécharger et de lire gratuitement sur leurs smartphones des nouvelles provenant d’une sélection du catalogue numérique des médiathèques de la ville. 5 par mois à choisir. Des étiquettes NFC et QR Codes sont disséminés dans des stations de bus et de métro de la métropole. Tous les détails sur le site.

A signaler également que le projet Lire vous transporte a été lancé le 7 octobre dernier dans sa deuxième édition à Montréal au Québec. D'octobre 2014 à mars 2015, avec de nombreux ajouts et des surprises qui viendront s'y greffer momentanément pendant la saison hivernale, c'est une bibliothèque numérique gratuite composée d'une quarantaine de livres québécois qui sera disponible un peu partout dans la métropole, dans 65 abribus et le métro (voir QuébecHebdo).


Google en pourvoyeur de l'offre illégale

Google-searchGoogle interpellé sur son référencement bien généreux de l'offre illégale. Il prévoit de nouvelles mesures pour limiter la visibilité des sites qui violent le droit d'auteur. "Le moteur de recherche devrait en particulier dégrader le référencement de certaines plateformes afin qu'elles n'apparaissent plus dans les premières pages de ses résultats. Il n'est pas question de désindexer les plateformes incriminées, mais bien d'en limiter la fréquentation en les présentant moins souvent dans les premiers résultats d'une recherche" (via Numerama). En attendant, une simple recherche sur Patrick Modiano, le nouveau prix Nobel de littérature, avec les deux mots "modiano ebook" vous fera tomber sur un pack de 20 de ses livres en 6ème position. Merci Google.


Bookeen : Cybook Muse Essential et Frontlight, Cybook Ocean

BookeenC'est finalement une nouvelle gamme complète que Bookeen a annoncé aujourd'hui. Un renouvellement complet avec trois nouveaux modèles de Cybook, des prix à 79,99€ à 169€ qui replace le fabricant français face à une concurrence bien agressive dans tous les pays européens où Bookeen est distribué.

MuseDeux nouveaux Cybook Muse remplacent donc les Cybook Odyssey. L'un en entrée de gamme sans rétroéclairage baptisé Muse Essential avec un prix de 79€, l'autre baptisé Muse Frontlight avec le rétroéclairage à 99€. Tous les deux disposent d'un écran 6 pouces, les design sont plus compacts que les précédents modèles. Un gain de 17% en surface. Comme Kobo Aura et Tolino Shine/ Vision, Bookeen fait le choix de dalles unies, c'est une vraie rupture par rapport aux précédents Odyssey. Les caractéristiques techniques des Muse (hormis l'éclairage) sont identiques: l'écran en EInk Pearl HD avec une résolution 1024 x 758, 213 dpi, un processeur Freescale 8MHz et 4GB de mémoire interne. On pourra ajouter des cartes micro SD sur les deux modèles. Bookeen maintient les boutons sur les côtés, un de plus en bas pour le menu. Les Cybook Muse Essential et Frontlight seront tous les deux en pré-commande à partir du 5 novembre prochain et en livraison le 14 novembre.

Muse1 Muse2 Muse4

 

 

 

 

 

OceanIl était annoncé depuis le début de l'année, il sort enfin. Le Cybook Ocean est un modèle avec un grand format d'écran 8 pouces. Inédit à ce format sur le marché avec le PocketBook InkPad. C'est près de 80% de surface en plus qu'un modèle 6 pouces. Nous avions eu l'occasion de prendre en main un exemplaire de pré-série au dernier Salon du Livre. Ecran avec une résolution 1024 x 758, il ne s'agit pas de la technologie EInk indisponible à ce format mais celle d'un autre fabricant concurrent. Les boutons sont placés en bas. Eclairage intégré bien sûr pour ce modèle haut-de-gamme, véritable concentré de tout le savoir-faire de Bookeen. Processeur de 800MHZ, 4GB de mémoire interne, possibilité d'ajouter des SD card. Prix à 169€. Les caractéristiques complètes étaient déjà sur le site ici. Comme pour les Cybook Muse pré-commande à partir du 5 novembre, la disponibilité prévue le 20 novembre.

Le site de Bookeen devrait être mis à jour bientôt.

PS: à lire le communiqué sur le blog de Bookeen.

 Ocean Ocean1 Ocean2 Ocean4

 

 

 

 

Cybook


PocketBook Sense disponible en France

PocketbookJe vous avais parlé en septembre d'un nouveau PocketBook Sense habillé par la marque Kenzo. Bonne nouvelle, ce modèle est désormais disponible sur la boutique du site français de PocketBook au prix de 149,95€. Modèle 6 pouces en EInk Pearl avec le rétro-éclairage. Il dispose également du dernier software présent sur le PocketBook Ultra. Un modèle très intéressant à ce niveau de prix puisque la couverture est intégrée, qui plus désignée par Kenzo. Un beau cadeau pour les fêtes, attention il n'y en aura peut-être pas pour tout le monde puisqu'il s'agit d'une série limitée. A découvrir la prise en main du site italien Notebook Italia.

PS: mon test complet est ici.


Le fonds Simenon s'écrit en numérique

SimenonA lire l'intéressante interview sur IDBoox de John Simenon qui gère le patrimoine de son père Georges Simenon décédé en 1989. Saluer sa position très volontariste avec plus de 250 titres disponibles sur Simenon numérique et sur toutes les plateformes. "Le numérique est essentiel, il est directement lié au fait de faire vivre son patrimoine littéraire". Georges Simenon était un précurseur du marketing littéraire, il aurait nagé comme un poisson dans l'eau sur les réseaux. Son fils est convaincu que son père aurait "accueilli le numérique les bras ouverts".


Bookeen : Cybook Ocean et Muse annoncés

CybookCela bouge enfin du côté de Bookeen avec une très bonne surprise. Ce ne sera pas seulement le grand Cybook Ocean mais en plus un Cybook Muse au format 6 pouces qui complètera la gamme. Le prix de ce dernier a même été donné sur twitter à 79,90€. J'avoue que je suis assez curieux de savoir ce que Bookeen nous proposera sur ce nouveau modèle, notamment le type d'écran utilisé. Nous devrions en savoir plus dans la journée. Précommande le 5 novembre prochain, la date de livraison pas encore communiquée sur le site. A suivre...