Previous month:
mars 2017

16 notes en avril 2017

Editions Galaade : un appel pour sauvegarder le catalogue numérique

Logo-galaadeTriste nouvelle cette semaine, celle de l'annonce de la liquidation judiciaire des Editions Galaade (voir Livres-Hebdo). Un catalogue construit depuis 2005, profondément original, des livres qui vont disparaître des rayons et des tables (voir le billet des libraires québecois). Le catalogue numérique tombe également. 88 titres, j'en avais acheté plusieurs au fil des années. J'en ai encore acheté ce matin mais je ne peux évidemment les acheter tous. Je m'en étais voulu d'avoir vu disparaître celui des Editions 13èmeNote il y a quelques années. C'est aussi l'intérêt du numérique de s'affranchir de cette situation, d'empêcher que ces livres tombent dans l'oubli. Je lance un appel aux lecteurs de bonne volonté pour sauvegarder ces livres. Vous en avez peut-être déjà acheté. Il s'agit de les acheter tous pour les préserver. Tous les titres sont sans DRM, avec un seul marquage numérique. Nous verrons ensemble dans quelques mois ce que nous pourrons faire pour ce catalogue. Pratiquement, il s'agit de faire ensemble un inventaire de ce que nous avons déjà et de se procurer les autres. Contactez-moi. Merci à tous, relayez autour de vous, préservons le catalogue numérique des Editions Galaade.

PS: Il n'est malheureusement plus possible de les acheter. Depuis hier, les métadonnées ont disparus sur les plate-formes. Nous ne pouvons plus compter que sur nos livres déjà achetés, cela se complique, mais essayons tout de même.

Plusieurs contacts hier, nous avons déjà regroupés 16 titres soit 18% du total. Fouillez dans vos bibliothèques, même si vous en avez un seul, rejoignez-nous!


BnF : Lire en numérique, réalités et perspectives

BnfA vos agendas. "Lire en numérique : réalités et perspectives". C'est le thème d'un après-midi d'études qui se tiendra à la Bibliothèque Nationale de France dans le cadre de ses Ateliers du livre, le jeudi 4 mai prochain. Peut-être que la BnF donnera des éléments d'explication sur sa politique de numérisation et surtout sur les conditions d'accès à ces contenus du domaine public sous licences. Réalités et perspectives... Voir le programme complet ici.


Bibliothèque numérique de Paris : une offre de 10.000 titres

ParisCap symbolique cette semaine, la Bibliothèque numérique de Paris vient de dépasser les 10.000 titres à son catalogue. Un service qui se développe fortement. Au premier trimestre 2017, ce sont 4.000 usagers qui ont procédé à 16.000 prêts. 25% de grands lecteurs avec une moyenne d'âge de 49 ans. 40% des lecteurs ne lisent que des livres numériques.


InkBook : deux liseuses Classic 2 et Prime

InkbookDeux présentations vidéos de liseuses à découvrir sur le site GoodeReader, celles des deux modèles phares du fabricant polonais InkBook. Les liseuses Classic 2 et Prime que l'on pourra se procurer sur le site du fabricant, respectivement à 79€ et 139€. Il s'agit de deux modèles qui s'intègrent dans l'univers Android avec des applications de lecture à télécharger. Avec des écrans en eInk Carta, on retient un effort sur les aspects du design et de la qualité des matériaux. InkBook a d'ailleurs obtenu récemment le prix Reddot design award. Outre les questions de distribution dans notre pays, le problème est toujours l'intégration dans l'univers des liseuses d'applications avec des développeurs qui ne se sont pas intéressés particulièrement aux spécificitées des liseuses. Peut-on leur reprocher tant ils sont occupés à suivre l'environnement des smartphones et tablettes Android? J'ai ajouté la vidéo du test de EbookReader que je trouve mieux fait. Pour ce dernier, malgré ses réserves sur le software nativement embarqué, il s'agit pour lui des meilleurs modèles de liseuses sous Android qu'il a eu l'occasion de tester jusqu'ici. Comme il le dit, ces modèles sont adaptés pour des utilisateurs avancés qui sont familiarisés avec leurs applications Android favorites. Un univers qu'ils souhaitent retrouver sur des liseuses. Ces modèles restent moins adaptés pour des lecteurs novices ou seulement familiarisés avec l'environnement des liseuses. Si vous les avez achetés, n'hésitez pas à me faire part de vos retours. J'ai demandé au fabricant les deux modèles en test, je vous tiendrais au courant.


Sony DT-RP1 : un nouveau lecteur 13,3 pouces

SonyEn même temps que son annonce de joint-venture avec EInk, Sony en a profité la semaine dernière pour annoncer un nouveau modèle de lecteur en grand format 13,3 pouces (1650 x 2200 pixels), le Sony DT-RP1. En ligne de mire, tous les documents au format PDF que nous récupérons sur notre ordinateur, à importer facilement sur un lecteur pour lire avec le confort et l'autonomie de l'encre électronique, l'annotation en plus en toute simplicité. Les élements clés sont la réactivité, le confort d'utilisation et la facilité pour importer et exporter les documents. Une première vidéo très intéressante est apparue. Sony annonce une disponibilité début juin sur le seul marché japonais pour l'instant, avec un prix à 700$. A surveiller de très près, nous savons tous que ce type de lecteur nous l'attendons tous demain dans le milieu professionnel et éducatif, c'est une certitude. Est-ce que ce modèle sera enfin le bon pour le démarrage, un modèle noir avant la couleur qu'il faudra sans doute attendre encore longtemps? (via GoodeReader).


DRM Sony URMS Marlin : présentation des enjeux

MarlinUne conférence autour de la solution de DRM URMS Marlin développée par Sony s'est tenue fin février à l'initiative de la librairie numérique Numilog. Vous retrouverez l'ensemble des intervenants présents sur Youtube. Une DRM alternative à celle d'Adobe (ADE) qui pose bien des questions au moment où Readium LCP (Licensed Content Protection) avance cette année dans l'environnement du format ePub. De quoi brouiller un peu plus les cartes pour les professionnels en quête d'indépendance et de transparence pour eux et leurs lecteurs. On retiendra que Numilog s'engage résolument avec Sony URMS, considérant Sony comme un acteur "neutre", remplacer à terme Adobe par Sony (le dégageant même du format PDF et de son lecteur Adobe Reader). Chacun jugera.

Personnellement, je pense que les solutions de prêts numériques doivent s'engager résolument avec Readium LCP dégagé de tout acteur caché, comme l'expérimentent actuellement nos amis belges. Pour les "acheteurs de livres numériques", entre Adobe et Sony, même plaie j'ai envie de dire. Souhaitons que l'avenir leur reconnaissent le droit d'accéder à des fichiers sans DRM -comme le font très largement d'autres marchés européens et plus de 230 éditeurs chez nous avec du tatouage-. S'ils souhaitent accéder à des "services" d'abonnement à prix réduits avec des accès en streaming, comme c'est déjà très largement le cas dans les modèles pour la presse grand public et professionnelle, la bande-dessinée, les abonnements livre, les contenus professionnels/ universitaires, etc., le débat autour des DRM ne se pose bien évidemment plus.


Veleka : une excellente police pour vos liseuses

VelekaUne excellente police pour vos liseuses. C'est Veleka, une police libre dérivée de CharisSIL. J'ai eu l'occasion de la tester longuement, je vous la recommande. Je remercie l'un de mes lecteurs qui me l'a signalé récemment. Cette police est à télécharger gratuitement sur l'incontournable site 1001font. Pour l'installer sur vos liseuses, revoir mes petits tutoriels pour vos liseuses Bookeen, Kobo, Tea/PocketBook. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.


EInk et Sony : une joint-venture pour de nouveaux modèles

EinkEInk, le leader des fabricants d'écrans en papier électronique, et Sony annoncent cette semaine une joint-venture (coentreprise) qui concernera la planification, la conception, le développement, la fabrication, la vente, la distribution et l'octroi de licences de produits utilisant des écrans électroniques, ainsi que des applications connexes et la plate-forme d'intégration pour les partenaires du système.

EInk et Sony ont déjà cultivé un partenariat solide grâce à un large éventail de produits depuis 2004. Cette nouvelle JV tirera parti de la technologie de développement et de fabrication d'EInk pour les écrans électroniques et l'expertise de Sony dans le développement et la commercialisation de produits. Ce faisant, il vise à créer de nouveaux produits et systèmes d'affichage, à développer le marché des solutions basées sur l'ePaper.

La JV est officiellement enregistrée à Taiwan et sa filiale japonaise le sera en avril. L'opération de l'entreprise sera lancée peu de temps après avoir obtenu les approbations réglementaires requises. Les filiales d'EInk et Sony Semiconductor Solutions ont investi conjointement environ 70% des actions JV et sont les principaux actionnaires. Les actions restantes sont souscrites par des sociétés de capital-risque investissant dans des start-ups croissantes. Le capital payé de la JV est de 420 millions de NTD (via BusinessWire).

Sony revient! Sans abandonner le segment professionnel, Sony était sorti du secteur des liseuses grand public l'été 2014 à cause des prix de vente trop bas, incapable de suivre ce dumping (revoir mon billet). Depuis le marché a évolué, les consommateurs ont montré que le prix bas n'était pas le seul argument, sensibles qu'ils étaient à des modèles innovants à des prix plus élevés. Les règles ont changées.

Sony et eInk se connaissent bien. Ils ont travaillé ensemble pendant plus de dix ans autour du développement. Ce nouveau partenariat est un signe extrêmement fort pour le marché, aussi bien pour les modèles noir et blanc en grand format que pour des modèles couleur à venir à moyen terme. C'est tout un éco-système qui s'installe désormais avec un acteur majeur comme Sony. Fini le papier électronique ? Plus vivant que jamais !


Tournier, Prévert : La Pléiade ignore le numérique

PleiadeTournier, Prévert, bientôt Perec. Trois nouveaux titres d'auteurs du XXème siècle dans la collection La Pléiade en ce début d'année. Vous êtes sans doute nombreux à regretter que cette collection ne fasse l'objet d'aucune proposition au format numérique. Alors que d'autres éditeurs comme Bouquins, Omnibus, déclinent des versions numériques de leurs collections, aucune initiative en ce sens chez Gallimard. Il faudra acheter les versions numériques Folio, des prix importants au final pour ceux qui veulent accéder à des séries complètes. A signaler qu'une première numérisation des Oeuvres de Paul Valéry en deux volumes de La Pléiade au format ePub est apparue sur les réseaux depuis le début du mois. Un travail splendide réalisé par des passionnés. Rappelons que Paul Valéry est entré dans le domaine public depuis 2015. La Pléiade pourrait peut-être quitter son seul look de "missel laïque" pour entrer dans le XXIème siècle, non?


Bibliothèques : 4ème édition de la Biennale du numérique de l'Enssib

Logo-biennalepngA vos agendas, la 4ème édition de la Biennale du numérique de l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib) aura lieu les 13 et 14 novembre prochains, et sera consacrée à la place prise aujourd'hui par les plateformes numériques dans l'activité des éditeurs, des libraires et des bibliothécaires (bibliothèques publiques et universitaires confondues). Suivre les détails à venir sur le site.


Biblissima : le patrimoine écrit du Moyen Age et de la Renaissance

BiblissimaA découvrir Biblissima, un nouveau portail (en version béta) de ressources du patrimoine numérisé, une bibliothèque virtuelle des bibliothèques qui vous invite à découvrir l'histoire d'une partie des textes et livres qui ont été écrits, traduits, enluminés, collectionnés ou inventoriés depuis l'Antiquité jusqu'au XVIIIe siècle.


Editions Philippe Picquier : 30 ans ce mois-ci

PicquierA saluer en ce mois d'avril les 30 ans des Editions Philippe Picquier qui se sont attachées à publier en France des livres de l’Extrême-Orient, avec la certitude que « l’Asie est suffisamment vaste pour qu’on ne s’occupe que d’elle ».

Un catalogue de près de 1.500 titres à ce jour – comprenant une collection de livres de poche – consacré à la Chine, au Japon, à la Corée et à l’Inde, principalement. C'est aussi un éditeur qui a compris parmi les premiers l'opportunité de son catalogue numérique avec son distributeur Harmonia Mundi. Près de 250 titres sont disponibles à des prix attractifs sans DRM.

Pour l'occasion, un catalogue en version numérique est proposé gratuitement chez vos libraires et 30 titres sont proposés au prix de 2,99€.


Kobo rachète Shelfie, le Shazam du livre

ShelfieLa complémentarité imprimé-numérique, l'enjeu de demain pour les principaux acteurs. Kobo vient d'annoncer le rachat de Shelfie, une plate-forme en ligne qui permet de gérer sa bibliothèque imprimée comme numérique. Shelfie s'était fait connaître à l'époque comme le "Shazam du livre", un service qui permet aux clients d'obtenir gratuitement ou à prix réduit des versions numériques de leurs livres imprimés de manière rétroactive (voir le billet sur Techcrunch). Shelfie avait cessé son activité en janvier dernier. Au cours des prochains mois, Kobo travaillera à intégrer la plate-forme Shelfie dans ses applications Android et iOS, permettant aux lecteurs d'ajouter leurs bibliothèques de livres imprimés à leur historique de lecture pour générer des recommandations de livre plus adaptées, ainsi que l'option d'obtenir des versions numériques de titres qu'ils possèdent déjà. En 2013, Shelfie avait été sélectionné pour "The FutureBook Innovation Award" (via TheBookSeller).


InkPad 2 chez Cultura

InkpadIntéressante initiative chez Cultura qui nous propose en exclusivité l'InkPad 2 de chez Tea/PocketBook. Un prix attractif à 199,99€, voir ici. Un format généreux de 8 pouces, l'audio en plus. Cerise sur la gâteau, pour ce prix, vous disposerez également de la couverture. Cultura parle d'une série de 1000 exemplaires seulement. Vous pourrez retrouver mon test du modèle précédent. Hormis le design des boutons, pas de grand changement, c'est surtout la qualité de contraste de l'écran (qui reste en EInk Pearl) et l'évolution du software qui m'intéressent. Attention, l'InkPad 2 est à commander uniquement sur le site et livré en magasin, je vais essayer d'obtenir des informations.


Sequencity : sortie de l'application Android

SequencityAprès les applications iPad et iPhone, un site web responsive, la librairie de bande dessinée numérique Sequencity débarque aujourd'hui dans l'environnement Android. A télécharger gratuitement sur GooglePlay. vous pourrez feuilletez l’intégralité de chaque BD avant achat, obtenir un conseil auprès d'un libraire partenaire, accéder au vaste catalogue de 16.000 titres de BD, manga et comics et profiter d’une lecture optimisée sur smartphone, tablette et ordinateur (mode de lecture hors-ligne compris). L'originalité de Sequencity, c'est bien entendu la dimension du conseil auprès de librairies physiques -notamment le vaste réseau Canal BD-, qui vous proposeront au quotidien leurs coups de coeurs.