Jeunesse : trop d'écrans pour les petits
ReLire : la numérisation des livres indisponibles est stoppée

Nolim Edition 2017 : test complet

NolimBelle surprise en ce printemps. Carrefour nous revient avec une toute nouvelle liseuse Nolim, développée toujours en partenariat avec le fabricant français Bookeen. Par le passé, j'étais resté très réservé sur les modèles Nolim. La concurrence est rude sur le marché français, les résultats ont sans doute été moyens voire décevants. Cela n'a pas découragé Carrefour, il faut les complimenter de persister avec un complet repositionnement. Pour ce tout nouveau modèle Nolim les deux sociétés ont souhaité faire table-rase de ce qui existait déjà, autour d'un nouveau concept liseuse et couverture intégrée. Seuls deux fabricants avait défriché ce type d'offre par le passé, Amazon avec sa Kindle Oasis et PocketBook avec les modèles Sense (une couverture Kenzo collée au dos) et Ultra avec une couverture magnétique sur le dos toujours. Des prix élevés à l'arrivée. Nolim a souhaité aller encore plus loin dans l'innovation avec un produit unique où liseuse et couverture sont pleinement solidaire, le tout avec un prix compétitif. Pour cette réflexion, ils se sont rapprochés d'un cabinet de design français indépendant, 5.5 DesignStudio. Je vous propose aujourd'hui de découvrir un test complet de cette Nolim Edition 2017. Elle est disponible dans les magasins Carrefour avec de nombreux coloris, au prix très attractif de 129,90€. Elle n'est pas encore disponible sur le site Nolim mais cela ne devrait pas tarder. C'est parti pour ce test:

Prise en main: Côté packaging, il est particulièrment soigné. Plutôt que de proposer une simple boite cloche, Nolim développe aussi son concept avec la proximité du livre. Un faux-livre bien réalisé, agréable à offrir, que vous pourrez ranger en bibliothèque. Six pages à l'ouverture qui présentent la liseuse et donnent un rapide mode d'emploi. Il y a même un très joli signet qui donne une petite note élégante, compliments. La liseuse et l'inévitable petit cable usb en dessous dans une petite poche cartonnée séparée. Sans faute.

Le concept de la liseuse/couverture était un pari ambitieux, le résultat est particulièrement réussi, on va le voir. Je voudrais revenir sur la proximité entre livre classique et liseuse, revendiquée délibérement par Nolim dans sa communication mais décrié par certains comme s'il s'agissait d'imiter, de "singer" le livre imprimé avec la couverture. Tous ceux qui auront expérimenter un tant soit peu une liseuse au quotidien savent très bien qu'il est absolument indispensable de la protéger d'une façon ou d'une autre. L'accessoire étui/ouverture fait grimper rapidement le budget et se révèle (même avec un design esthétique choisi) plus ou moins pratique à l'usage. Jamais tout à fait satisfaisant bien souvent je dois le dire. L'idée de travailler autour d'une couverture intégrée est particulièrement intéressante. Quel choix? Ouvrir et fermer une couverture qui protège efficacement la liseuse comme un vrai livre, on n'a rien fait de plus pratique au quotidien. En moins de deux secondes, on ouvre, on lit, c'est parti. Il s'agit bien sûr d'avoir un dispositif complet qui s'efface au maximum pour la lecture. Je me rappelle toujours de la réflexion très judicieuse de Philippe Starck fin 2007: "Le meilleur design, pour ce genre de produit, est le moins de design possible. L’intérêt de cet appareil, c’est ce qu’il y a dedans, pas autour. Il faut réaliser un design assez courageux pour s’effacer complètement." C'est le cas ici, à la lettre je dirais. Le cabinet de design a bien travaillé dans cet esprit. Simplicité parfaite de cette couverture moulant la liseuse, évidence de l'objet. Le "pourquoi on le l'a pas fait avant" en filigrane.

La marque Nolim, emboutie sur le plat de couverture, est très discrète, pas de mention à l'intérieur ni au dos. Bravo. La matière entièrement en solicone (un choix assumé, vous lirez plus bas) est à la fois très agréable au toucher et très souple pour le repli indispensable. Le plat magnétique de la couverture apporte une finition parfaite à la fois fermée ou repliée au dos à la lecture. Coté dimensions, 136 x 159 x 14.8mm. En hauteur, pas de concession, c'est strictement celle des Cybook Muse ou Kobo. En largeur, ouverture de la couverture oblige, c'est un bon centimètre et demi supplémentaire. Un objet plus carré mais qui reste pratique. Légèrement plus épais également pour la coque de protection. Une fois fermée, vous aurez un objet rigide extrèmement résistant en mobilité dans les sacs, avec une pile de journaux pour le train ou en voiture. Pas de drame si elle tombe. Pas d'inquiètude non plus pour l'été. Même si la Nolim n'est pas étanche pour la mettre dans l'eau, avec sa coque et son revêtement intégral elle ne craindra aucune éclaboussure sur les bords de piscine ou à la plage avec du sable. Elle est vendue chez Carrefour mais elle pourrait l'être parfaitement chez Décathlon. Je me suis fait la réflexion que l'on pourrait sans doute rouler dessus en voiture. Un peu idiot sans doute mais vous donne une idée de l'impression de solidité qui s'en dégage.

La prise en main est très agréable, les bords sont suffisamment larges, main gauche ou main droite d'une seule main avec les boutons avant, arrière et menu sur la droite de l'écran, dans la masse du silicone avec le relief tout juste nécessaire. Autre bouton bien pensé, celui de l'éclairage intégré sur la gauche de l'écran, on le reverra. Sur les tranches, le bouton marche/ arrêt bien placé en haut à droite. Lui aussi dans la masse, sans débord. Aucune crainte de l'abimer avec des frottements à l'usage. En bas le seul emplacement pour le cable USB avec un petit trou à côté, une LED qui s'allume quand la liseuse est en charge. Unique concession, pas d'emplacement pour une carte micro SD au contraire de la Cybook Muse. Le seul petit bémol je dirais, c'est le poids. 300g, c'est très acceptable pour un livre imprimé mais un peu lourd pour une liseuse surtout avec un étui habituel dans des matières relativement plus légères en plastiques. Attention, une liseuse très fine et légère au départ, avec sa protection fait rapidement monter le poids sur la balance au-delà des 200/250g. Ceci exige cela. La coque moulée en silicone de la Nolim apporte une protection optimale en mobilité au détriment d'un petit supplément de poids. Si au début vous le remarquerez, surtout si vous êtes familiarisé avec des liseuses, au bout de quelques jours d'utilisation vous n'y ferez plus trop attention; c'est en tous cas mon cas. Bref, au final, le pari est relevé pour le design général et l'ergonomie extérieure d'utilisation, beau boulot que cette Nolim, une réelle sensation de qualité qui s'en dégage. Voyons si la suite est à la hauteur.

Allumage: L'ouverture de la couverture provoque l'allumage instantanée de la liseuse, très agréable. Un dispositif maintenant répandu sur le marché mais avec des couvertures qui restent assez chères. Un argument supplémentaire dans le budget. Cette Nolim Edition 2017 est équipé d'un écran 6 pouces en eInk Carta d'une très belle qualité. Très bonne surprise, je redoutais. Mais aucune concession de ce côté-là non plus. Résolution 1024 x 758 px (213 dpi), 16 niveaux de gris, processeur 1Ghz. Equivalent à la Cybook Muse Frontlight chez Bookeen. Des grincheux pourront toujours arguer que ce n'est pas le top de la définition du marché. Plus de 200 dpi suffisent très largement, surtout avec un excellent contraste de fond d'écran, j'y suis toujours plus sensible, ce qui est le cas ici. Il est équivalent aux excellentes dernières Muse de chez Bookeen. Vous verrez les photos comparatives. Côté mémoire embarquée, il a circulé une information de 8Go, c'est plutôt 4Go, équivalent en cela aux modèles d'entrée de gamme du marché. J'ai eu confirmation par Bookeen, il s'agit d'une erreur dans le communiqué de presse en mai dernier. C'est quand même près de 3000 livres que l'on pourra embarquer dessus. Vous savez ce que je pense de cette course à la mémoire, du marketing qui n'a pas grand sens. Quelques centaines de livres suffisent très largement hors de chez soi, même pour un mois. Alors plusieurs milliers vous pensez... A signaler un gyroscope intégré qui modifiera automatiquement l'orientation si vous tournez la liseuse. Il peut être débrayer évidemment. Pas de possibilité d'un affichage en paysage, c'est un manque important, il faudrait absolument l'ajouter dans de prochaines mises à jour. Côté processeur, il est excellent, le tactile rapide, la liseuse est très réactive. Boutons physiques et tactile apportent un confort optimal. C'est presque du sans défaut.

Eclairage intégré: La très bonne idée, c'est d'avoir incorporé un bouton physique, lui aussi dans la masse du silicone. Bien placé à gauche de l'écran, sous le pouce quand on tient la liseuse, et hop. Mais pour les réglages de cette lumière vous me direz? Ils sont bien sûr disponibles dans les paramétrages du menu. Une fois l'intensité choisie, celle-ci est mémorisée pour le bouton. L'éclairage intégré est excellent, encore une très belle surprise. Là aussi, pas de concession, équivalent aux modèles Bookeen. Une lumière parfaitement naturelle dans sa tonalité. La surface de lecture est uniformément éclairée. L'échelle de l'intensité est assez large, une très bonne chose. Les diodes ne sont pas visibles sur les côtés. Un standard qui a beaucoup progressé au fil des années et qui se révèle très performant aujourd'hui. Pas de réglages de la couleur bleue de la lumière comme chez Kobo.

Navigation: Bookeen avait revu complètement son interface de navigation l'année dernière. Cette Nolim Edition 2017 en bénéficie sans aucune concession, tout complet, j'ai vérifié. C'est bien sûr l'avantage de Nolim de capitaliser sur l'expérience de Bookeen en la matière. L'ensemble est très intuitif. Dernier livre ouvert en haut, la bibliothèque dans le milieu de l'écran que l'on peut faire défiler, une librairie Nolim -strictement équivalente à celle de Bookeen-, disponible en bas de l'écran à laquelle on pourra accéder facilement avec l'accès wifi pour acheter des livres. Côté rapidité, ouverture des livres et défilement des pages excellents. Les mises à jours ont été faites par Bookeen, les petits défauts récurrents que j'avais repéré dans mon test du Cybook Muse Frontlight ont été rectifiés. Les choix typographiques sont bons mais pas très étendus, dommage. L'ensemble des paramètres de réglages typographiques sont concentrés sur une même page très claire. Beaucoup de précisions possibles dans ces choix. La police Caecilia a malheusement disparu, c'est dommage. En revanche, j'ai beaucoup apprécié que Bookeen ait crée un dossier Fonts que vous découvrirez directement sur votre ordinateur en la branchant avec le cordon. Vous pourrez ainsi très facilement ajouter des polices supplémentaires si vous le souhaitez (les indispensables CharisSIL, Caecilia et d'autres); revoir mes billets sur le sujet. Pour grossir les caractères, vous pourrez utiliser deux doigts sur l'écran (pinch and zoom), une option très pratique que l'on ne retrouve pas chez Kobo. Côté dictionnaires, le Littré moderne est intégré ainsi que de très nombreux autres dictionnaires au choix. Dommage que la définition n'apparaisse pas tout de suite mais à l'ouverture d'une interface en cliquant sur le mot puis une nouvelle fois pour afficher la définition. C'est beaucoup. Pour d'autres dictionnaires, comme sur la Muse il suffit de créer un dossier "Dictionaries" à la racine de la liseuse sur l'odinateur, dans lequel on glissera des dicos ou traducteurs (la manip et des liens sont consultables sur le blog de Bookeen). Pas grand chose à dire sur la gestion des surlignages et des annotations qui reste classiques avec des menus. J'aime beaucoup la gestion de la bibliothèque chez Bookeen. Des statisques sympas sont proposées également sur le livre que l''on est en train de lire avant le retour à l'accueil. Petit bémol, j'ai cherché vainement l'indication de charge de la batterie dans les menus. Une petit icone s'affiche en haut de l'écran avec une indication de charge mais ne donne pas d'indication très précise. Lors de mon test, je n'ai pas observé de baisse de charge anormale de la batterie. Un aspect qui a touché d'autres fabricants sur leurs derniers modèles mais pas Bookeen. Pour lirez de très nombreuses semaines, lumière intégrée ou pas. Un mot aussi, Nolim suit Bookeen sur le respect du format ePub. Des livres du domaine public ou gratuits que vous aurez pu récupérer ailleurs que sur la librairie Nolim (ou même au travers du prêt numérique en bibliothèque par exemple) auront le même traitement à l'ouverture à l'écran. Pas de ségrégation en la matière, pas de frustration à avoir. Côté gestion des PDF, pas grand chose à dire, le minimum syndical mais il présente un intérêt extrêmement limité sur les modèles 6 pouces. Le standard adapté reste fondamentalement l'ePub. Pas d'audio sur ce modèle comme tant d'autres sur le marché. Au final une navigation et une gestion de sa bibliothèque excellente, on a bien du mal à trouver des défauts sur une interface rodée au fil des années.

J'ai demandé des précisions complémentaires à Bookeen concernant le silicone utilisé, voici les caractéristiques liés à son usage:

  • C'est du Pure Silicone sans traces de Latex souvent cause d'allergie.
  • Le silicone est quasiment « fire proof ». Il peut atteindre le standard UL94 V-0
  • Il peut descendre très bas en température sans perdre son élasticité
  • Il est non déformable plastiquement. On ne peut pas le déformer durablement, il reprend toujours sa forme. Il est aussi très résistant : 200.000 ouvertures de couverture.
  • Résiste à l’acide, ne s’oxyde pas
  • Les couleurs restent stables
  • Non poreux, aucune bactérie ne peut s’y loger (matériau le plus recommandé pour les sex-toys par exemple)

Un argument très important sur cette Nolim Edition 2017 est le prix de vente. Avec un prix de 129,90€, la concurrence doit être apprécié avec l'accessoire couverture en plus. Surtout quand il est indispensable comme je le disais au début de mon billet. Encore plus avec des modèles chers qui déclenchent l'allumage à l'ouverture. Nous avons facilement des niveaux de prix au-delà des 150€, voir des 200€ pour certaines liseuses. Avec son prix, la Nolim possède un rapport qualité-prix excellent. La Nolim est en exclusivité actuellement en France, Belgique et Espagne. Dans les autres pays Bookeen pourra la proposer sous sa propre marque ou signer avec un autre partenaire. Il faut cependant rappeler que ce produit a été développé en collaboration très étroite avec les équipes de Nolim. Ce nouvel axe de développement liseuse/couverture va sans doute permettre à Bookeen d'avancer sur l’option technique de plugger une couverture solaire en option. A suivre de près d'ici quelques mois...

Au final, j'ai été épaté par le niveau de qualité de cette Nolim Edition 2017, un beau produit décidément. Oubliés les modèles Nolim décevants apparus il y a quelques années. Carrefour avec cette nouvelle Nolim a complètement revu sa stratégie en proposant un produit très original et aussi très qualitatif, le tout avec un prix agressif. J'ai eu beau fouiller attentivement, je n'ai observé aucune concession sur la qualité générale de cette liseuse. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire au quotidien avec elle. C'est bien sûr un modèle très résistant, très orienté sur la mobilité. Si elle ne quitte pas la table de nuit, je ne vois guère l'intérêt. La Nolim Edition 2017 est un excellent modèle par l'originalité de son concept, son bel écran, la qualité de l'interface Bookeen associée et son imbattable rapport qualité/prix. Rappelons seulement que la Kindle Oasis d'Amazon est au prix de 289,99€ soit 160€ plus cher que cette Nolim, dingue. Je vous invite absolument à la découvrir en magasins. Elle devient à mon sens un standard de fait dans l'entrée de gamme (couverture comprise) et même dans la moyenne gamme avec son allumage intégré. Avec un niveau de prix sous la barre des 130€ avec sa couverture intégrée, avec un large choix de coloris, elle séduira un très large public. Quelques impressions autour de moi à l'appui, je pense notamment à de plus jeunes lecteurs qui apprécieront une liseuse gaie, originale, pas trop chère et particulièrement innovante en mobilité sans crainte d'une quelconque fragilité. Des aspects importants pour eux. Lire numérique sans prise de tête, en toute liberté!

Les plus:

  • écran eInk Carta, très belle qualité, excellent contraste
  • beau concept liseuse/ couverture, design innovant et réussi
  • très belle finition, matière agréable en silicone
  • protection et prise en main parfaite avec la couverture magnétique
  • allumage à l'ouverture, gyroscope intégré, boutons physiques complémentaires très bien conçus dans la masse
  • éclairage intégré de bonne qualité avec le bouton, lumière très naturelle
  • côté software, solide expérience de Bookeen avec des réglages très étendus
  • bonne ergonomie de la navigation, intuitivité des interfaces
  • librairie associée NolimStore très étendue
  • liseuse 100% française, un argument important pour certains d'entre vous
  • respect du format ePub
  • mises à jour régulières
  • possibilité d'ajouter des polices et des dictionnaires supplémentaires
  • nombreux coloris proposés
  • plus de crainte de la fragilité en mobilité
  • excellent rapport qualité-prix

Les moins:

  • ensemble un peu lourd au début
  • polices embarquées limitées
  • absence de l'affichage paysage
  • pas d'emplacement carte micro SD

Je remercie Bookeen de m'avoir permis ce test. 

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest.

Je joins la vidéo commerciale ainsi que celle de GoodeReader très complète. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.

100_1780 100_1781 100_1782

 

100_1783100_1784

 

 

 

 

 

100_1785 100_1786

 

100_1787 100_1788 100_1789

 

 

100_1790 100_1791

100_1794 100_1792 100_1793

 

100_1796 100_1797

100_1795 100_1798 100_1799

 

 

 

 

 

 

 

100_1802 100_1803

 

100_1820

100_1821

Commentaires