Previous month:
août 2017
Next month:
octobre 2017

25 notes en septembre 2017

La rentrée littéraire avec Bibliosurf

TableFin septembre, à un mois des prix littéraires, l'occasion de faire un petit tour d'horizon de la rentrée littéraire avec Bibliosurf. Beaucoup de critiques (presse et blogs) sont déjà là. Comme sur les tables des libraires avec les post-it, les couvertures défilent avec 883 critiques compilés sur 385 romans référencés. Un gros travail qu'il convient de saluer. Dernières fonctionnalités, un tableau de bord mensuel des romans à suivre. Bibliosurf, c'est aussi une application gratuite pratique qui vous permet de scanner un code-barre au dos d'un livre chez un libraire pour voir ce que l'on en dit sur le web (le lien sur GooglePlay).


Youboox : une application Youboox Pop! pour les enfants

PopYouboox, la plate-forme de lecture numérique en streaming propose depuis quelques semaines une application de lecture avec une offre spécialement conçue pour les jeunes lecteurs, baptisée Youboox Pop!  3000 titres disponibles, un catalogue de bandes dessinées, livres d’éveil, loisirs et jeux, romans, magazines ou encore documentaires. Il s'agit bien sûr d'une segmentation du catalogue généraliste Youboox avec un design pour les plus jeunes. Voir le site. Prix à 4,99€/ mois, une rédution de 50% pour le lancement. Cette application est pour l'instant disponible uniquement dans l'environnement Apple, iPhone our iPad.


France Culture et l'avenir du livre

FrancecultureChronique édifiante sur France Culture cette semaine "Le livre numérique a-t-il encore un avenir?". Constat toujours aussi affligeant qui continue d'opposer livre numérique et livre imprimé sur le thème du "On vous l'avait bien dit". Les clichés ont décidément la vie dure. Cinq années après, les poncifs manichéens sont toujours là. On vous avait dit quoi exactement? Que le livre numérique allait balayer le livre imprimé? Fable du progrès? Allons, soyons sérieux. Hormis quelques technophiles énervés ou des journalistes en mal de gros titres, jamais un tel discours n'a été tenu raisonnablement. Alors, il ne s'est rien passé depuis 2012? Bien sûr que si, France Culture aura bien du mal à le balayer d'un revers d'antenne. Non, désolé, les ventes de livres numériques ne baissent pas en France, renseignez-vous. Il semblerait que les choses soient plus complexes, comme l'a très bien montré la solide étude "Les Français et la lecture" qu'a proposé le Centre National du Livre au printemps dernier (voir ici). C'est pourtant du sérieux le CNL, non? Mais cela, bien sûr, France Culture n'en parle pas un seul instant. Fable du "progrès" d'un côté, fable de France Culture de l'autre, la vérité est plus sûrement dans l'entre-deux.


Emmanuel Bove dans la Bibliothèque numérique romande

Bove_un_soir_chez_blutelLa Bibliothèque numérique romande poursuit méthodiquement la publication numérique de l'ensemble de l'oeuvre d'Emmanuel Bove. Un travail au long cours de la part de passionnés. Un dixième titre aujourd'hui "Un soir chez Blutel" publié en 1927. Ce livre avait été réédité chez Flammarion dans les années 80, il est indisponible depuis de nombreuses années. A télécharger gratuitement dans tous les formats sur le site de la BNR.


Donnez à lire : les libraires indépendants avec le Secours Populaire

DonneralireAvec le Secours populaire français, offrons un livre à un enfant qui n'en a pas. Du 17 octobre au 20 novembre 2017, le Secours populaire français, les libraires indépendants et leurs clients initient une opération solidaire qui vise à offrir des livres jeunesse aux enfants et adolescents qui n'en ont pas.

Le principe de « Donnez à lire » est simple : entre le 17 octobre (Journée mondiale du refus de la misère) et le 20 novembre (Journée internationale des droits de l’enfant), les clients des librairies indépendantes sont invités à rajouter un livre jeunesse à leurs achats et à le remettre à leur libraire. Ce livre sera offert à un enfant ou un adolescent accompagné toute l’année par les équipes du Secours populaire et participera au travail de sensibilisation mené par l’association dans le cadre de son mouvement Copain du Monde…
En savoir plus sur le site du  SLF (Syndicat de la librairie française).

Ça de Stephen King en promotion

CaL'événement cinématographique de la semaine prochaine sera la sortie du film Ça tiré du livre de Stephen King, qui en profitera pour fêter son 70ème anniversaire. Il s'agit de l'un de ses meilleurs livres. A signaler la réduction de prix sur les deux tomes, 4,99€ chacun, moins de 10€ les deux (valable jusqu'au 2 octobre). Si vous ne les avez pas déjà, c'est le bon moment. Dans toute bonne bibliothèque...

PS: A lire le complet article que lui consacre Textualités.


De Marque : la solution LCP Readium bientôt au Québec

DemarqueLa société québecoise DeMarque a annoncé par communiqué de presse le passage en version bêta dès cet automne de son application mobile de prêt numérique en bibliothèque pour la Ville de Québec:

"Ce projet, qui bénéficie du soutien du programme de vitrine technologique de la Ville de Québec, permettra à la Bibliothèque de Québec de devenir la première bibliothèque de la province à proposer à ses usagers son application de lecture personnalisée mobile, ce qui rendra l’expérience d’emprunt d’un livre numérique plus conviviale que jamais.

La version iOS de l’application sera testée en condition réelle cet automne dans le réseau de la Bibliothèque de Québec. De Marque procédera à l’acquisition d’un lot de licences de livres numériques provenant en grande partie de maisons d’édition et d’auteurs établis dans la région de Québec.

Le nouveau système de prêt numérique en bibliothèque développé par De Marque sera parmi l’un des premiers au monde à utiliser la solution Readium LCP pour la gestion des droits numériques. Ce standard libre développé par la fondation Readium, et auquel des membres de l’équipe De Marque ont contribué, permettra de diminuer considérablement les coûts associés à chaque emprunt pour les bibliothèques, en plus de réduire le soutien technique auprès des usagers.

Avec le nouveau système proposé par De Marque, il ne sera plus nécessaire d’installer une application de lecture tierce et de se créer un identifiant Adobe pour emprunter un livre numérique; les lecteurs n’auront qu’à se connecter auprès de leur bibliothèque. En plus de l’application mobile, une application Web sera également disponible pour la lecture en streaming au format HTML pour éviter tout problème de compatibilité. Tous pourront facilement emprunter et lire un livre numérique, peu importe leur âge, l’appareil qu’ils utilisent ou leur degré d’aisance avec la technologie.

« Grâce au soutien de la vitrine technologique de la Ville de Québec, nous avons pu réaliser notre vision d’améliorer l’accès aux livres numériques en bibliothèque, se réjouit M. Boutet, le PDG de DeMarque. Ce seront les citoyens de Québec qui pourront profiter en premier de notre application de lecture.»

« Ce système pourra ensuite être déployé non seulement dans l’ensemble des bibliothèques du Québec, mais aussi ailleurs dans le monde, ajoute-t-il. On perçoit déjà de l’intérêt en Europe francophone, et j’ai aussi reçu des appels de Chicago et de Pittsburgh. C’est passionnant car ces discussions portent sur la manière dont cette application améliorera l’expérience de lecture numérique des gens. Pour moi, c’est là où réside l’innovation. »

DeMarque est un acteur clé pour le marché, tant au niveau des éditeurs/ distributeurs que des bibliothèques, y compris en Europe.  Avec ce premier pas au Québec, c'est enfin une étape décisive pour la suppression de la DRM Adobe pour le prêt numérique en bibliothèque.


Piratage : l'offre reprend de plus belle

LherneIl y a quelques mois on pensait que les autorités avait porté un rude coup au piratage avec la fermeture du site de torrents francophones le plus populaire. Une nouvelle version est rapidement apparue. Dès cette rentrée il faut bien constater que les choses sont redevenues comme avant. Pour le seul domaine du livre numérique, en quelques semaines seulement, presque une centaine de titres de la rentrée littéraire sont déjà présents, soigneusement indexés. Des livres qui se déclinent ensuite sur des sites de téléchargements directs bien connus eux aussi. Une offre qui va donc bien au-delà des traditionnels best-sellers. Alors que le phénonène semble de moins en moins concerner la musique, il reste actif plus que jamais pour le livre numérique.

Pendant ce temps-là, Hadopi dresse son bilan de huit années d'existence. Si 9,6 millions de mails d'avertissement et de rappel ont été envoyés, seules 138 condamnations ont été prononcées. Néanmoins, la situation s'accélère sur le front de la lutte contre les téléchargements illégaux, avec des condamnations en forte hausse sur les six premiers mois de l'année 2017 (via GénérationNT). On voit bien que c'est l'évolution vers des offres légales plus attractives comme pour la musique qui peuvent modifier réellement la tendance.

PS: [30 septembre] Un pack de 105 titres de la rentrée littéraire est apparu sur les réseaux. C'était 20 titres, puis 40, c'est désormais cette année plus de 100 dès la fin septembre.


Médiathèque Valentin Haüy : la rentrée littéraire est là

HauyCette année encore grâce aux équipes de la Médiathèque Valentin Haüy, les personnes aveugles et malvoyantes peuvent avoir accès aux parutions en même temps que tout le monde. En effet, plusieurs dizaines de livres de la rentrée littéraire 2017 sont déjà disponibles en format audio à la médiathèque Valentin Haüy, soit sous forme de CD, soit sur la plateforme de téléchargement en ligne Éole. Tous les détails sur le site de la médiathèque.

Titeuf : une version numérique décalée

TiteufLa marée Titeuf en cette rentrée avec la parution d'un nouvel album chez Glénat, le 15ème de la série bien connue. 15 jours après sa sortie, la version numérique reste indisponible pour l'instant sur les plate-formes. Pas de date communiquée. Pour ce best seller de l'édition qui s'installe déjà dans les meilleures ventes, la stratégie est bien de décaler la parution de la version numérique pour ne pas concurrencer l'imprimé. Une situation qui ne favorise bien entendu pas les acteurs de la bande desssinée en streaming. Un peu la même stratégie que celle du cinéma entre la sortie en salle et la sortie en DVD décalée.


Bibliothèques d'Orient à découvrir

OrientBibliothèques d'Orient. Rien que le titre invite au voyage. Un nouveau portail a ouvert à l'initiative de la BnF et de sept bibliothèques partenaires implantées au Proche-Orient. Une nouvelle bibliothèque numérique consacrée à un patrimoine documentaire en danger. 7000 documents pour l'instant, disponible en trois langues (français, arabe, anglais), Bibliothèques d'Orient propose une centaine de textes rédigés par des universitaires et des conservateurs spécialistes des arts orientaux. Le site est à découvrir ici, à lire la genèse du projet (via Archimag)


Assises de la littérature jeunesse : une première édition

LivresjeunessePour répondre aux besoins de l’interprofession, les éditeurs du groupe Jeunesse du SNE organisent, avec le soutien de la SOFIA, les premières Assises de la littérature Jeunesse, en partenariat avec la BnF. Pendant une journée, des professionnels interviendront pour faire le point, partager leurs expériences et réfléchir aux évolutions de ce secteur en pleine croissance. Une occasion privilégiée de comprendre la chaîne du livre Jeunesse et ses enjeux, de l’auteur jusqu’au lecteur. Cet événement national, gratuit, est destiné aux professionnels, aux étudiants et à toutes les personnes intéressées par ce secteur. Il se déroulera le lundi 2 octobre, de 9h à 16h45, à la Bibliothèque François Mitterrand (Quai François Mauriac, 75013 Paris). Tous les détails sur le site.


BASIC : la filière durable du livre est à inventer

BasicA signaler une étude particulièrement intéressante et inédite, le communiqué de presse a été donné aujourd'hui:

Une "filière durable du livre", de la fabrication du papier aux pratiques commerciales des distributeurs et des éditeurs, est à inventer, affirme un rapport publié aujourd'hui, traquant les couts sociaux et environnementaux de l'édition française.

Ce rapport, réalisé par le Bureau d'analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic), recense plusieurs points noirs du secteur de l'édition d'un point de vue écologique: destruction de 20 à 25% de la production annuelle de livres édités dans l'Hexagone, délocalisation de l'impression, pâte à papier issue de forêts exploitées non durablement, gaspillage de papier lors de l'impression, faible utilisation de papier recyclé.

L'utilisation plus systématique de labels certifiant les plantations de bois ou de papier recyclé (seulement 10% du papier impression-écriture en 2013) sont des pistes. Mais "aucune alternative ne peut à elle seule mettre fin aux impacts constatés" et il est jugé "urgent" de s'attaquer à la surproduction, de favoriser l'amélioration du recyclage du papier et la relocalisation des étapes de fabrication.

La mise au "pilon" d'environ un quart de la production annuelle de livres (soit une estimation de 142 millions d'ouvrages) est la conséquence de la rentabilité à court terme exigée aujourd'hui par les grands groupes d'édition, déplorent les auteurs. Cette rentabilité conduit à renouveler constamment l'offre et à rechercher un "effet de masse" avec une présence dans un grand nombre de points de vente.

Le rapport complet est à télécharger sur le site du BASIC. J'ai noté en fin d'étude un chapitre sur le livre numérique et l'impact écologique des liseuses (pages 46 et 47). Il reprend les éléments d'évaluation déjà donnés par le passé. "Réaliser un chiffrage des coûts sociétaux sur le livre électronique et la liseuse nécessiterait une analyse à part entière, qui va au-delà des termes de référence de la présente étude". Lire le billet sur Livres-Hebdo.


Herman Melville : lire Moby Dick au format numérique ?

MelvilleJe poursuis cette semaine mon périple dans le roman américain. Un bon rythme de croisière. Après Vonnegut, Hemingway, Salinger, Fitzgerald, King, Fante, Cain, Dreiser, Steinbeck, Bradbury, Cooper, 12ème livre, l'un de mes préférés je dois dire, que j'ai déjà lu plusieurs fois: Moby Dick de Herman Melville. Au moment de le commencer à nouveau, je vous donne le fruit de mes réflexions. Imprimé ou numérique?

Moby Dick a été l'objet de 5 traductions en français:

  • 1941 : traduction de Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono, Gallimard. Folio Classique n°2852, 1996. Cette version n'est pas disponible au format numérique.
  • 1954 : traduction d'Armel Guerne, Éditions du Sagittaire ; rééd. Club Français du Livre en 1955 et 1964. Rééditions : Pocket en 1981, 1987, 1999 ; Phébus en 2005, 2007 ; Libretto en 2011. Cette version est disponible au format numérique, prix malheureusement bien cher à 14,99€.
  • 1967 : traduction de Georges Saint-Marnier, Éditions Walter Beckers, Kapellen-Anvers, en 2 vol. Jamais rééditée.
  • 1970 : traduction de Henriette Guex-Rolle, Garnier-Flammarion, collection GF, no 236. Édito-Service, Genève, collection Les Classiques Immortels, 1970 ; rééd. cercle du bibliophile, collection Les livres qui ont fait le monde, 1970 ; rééd., coll. « GF », no 546, Flammarion, 1989, 1998, 2012. Cette version n'est pas disponible au format numérique.
  • 2006 : traduction de Phlippe Jaworski, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard. Cette version n'est pas disponible au format numérique.

Pas trop le choix donc. Le site québecois EbooksGratuits proposait depuis 2007 une version soigneusement numérisée et relue. Depuis septembre 2013, elle n'est plus disponible suite à une mise en demeure de l'éditeur Flammarion. Vous trouverez une version vendue sur tous les sites, de l'éditeur numérique Culture Commune au prix de 1,99€. Elle est même proposée en prêt pour les bibliothèques, par exemple à la Bibliothèque numérique de Paris. Après vérification, cette version est bien celle des Editions Flammarion, la traduction de Henriette Guex-Rolle. Interdite par l'éditeur dans sa version gratuite, ignorée par l'éditeur dans sa version pillée et payante dans toutes les librairies. Cherchez l'erreur...

Il semblerait que la première traduction qui entrera dans le domaine public est celle de Giono, Jacques et Smith, les traducteurs respectivement décédés en 1970 et 1961, date inconnue pour Joan Smith. Armel Guerne est décédé en 1980, Henriette Guex-Rolle en 1993. A lire un excellent article sur ces traductions sur Palimpsestes.

Personnellement j'ai déjà lu les traductions de Giono et Guerne dans des versions imprimées. Ma préférée celle de Guerne. Souhaitant absolument le lire cette fois-ci au format numérique et ne comptant pas racheter la version de Guerne à un tel prix, j'opte pour la traduction de Flammarion. Tant que la version pillée et payante sera disponible en bibliothèque sur les deniers du contribuable, je me ferais un plaisir de vous envoyer discrètement la version numérisée par Ebooks Libres et Gratuits.

PS: J'ai jeté l'éponge au bout d'une cinquantaire de pages. Je n'irais pas au-delà. Cette traduction de Henriette Guex-Rolle ne me convient pas, absolument repoussoir. Sans doute un travail fidèle, à la lettre, mais aucune fluidité dans la langue, on revient en arrière constamment. Aucun souffle dans ce texte. Je vais m'épargner ce calvaire et j'ai repris la magnifique traduction de Guerne dans la version imprimée. Je vous la conseille absolument pour lire Moby Dick, celle de Libretto donc.


Altice rachète MiLibris

MilibrisL'annonce a été faite la semaine dernière. La société MiLibris, leader des kiosques de presse numérique dans l'hexagone notamment avec la plate-forme ePresse, a été racheté par le groupe média Altice de Patrick Drahi. Début août, ce dernier a en effet acquis 100% du capital de la société créée en 2009 pour un montant non connu. Cette acquisition horizontale est particulièrement stratégique pour le groupe qui propose déjà des offres de presse à ses abonnés SFR. Avec bon nombre de solutions (applications mobiles, liseuse, PDF), les trois-quarts de la presse française auraient recours à la start-up pour digitaliser leurs titres papiers, journaux comme magazines. MiLibris était déjà derrière la solution technique qui permet à l'application SFR Presse de distribuer ses titres (Libération, L'Express...) mais aussi d'autres groupes médias concurrents (L'Equipe, Le Figaro, etc.). Ce rachat d'un tel distributeur numérique pose désormais la question de l'indépendance des autres médias collaborant avec MiLibris.


Assises du livre numérique 2017 en novembre prochain

SneA signaler, les prochaines Assises du livre numérique auront lieu le 23 novembre prochain à Paris. Organisées par le SNE (Syndicat national de l'Edition), ces Assises étaient jusqu'ici organisées deux fois par an, elles ont désormais lieu une fois dans l'année. Un invité de marque pour cette nouvelle édition sur le thème de l'intelligence artificielle, Michael Tamblyn, le PDG de Kobo. A ma connaissance c'est la première fois que celui-ci s'exprimera en France. Les inscriptions auront lieu en octobre. Voir le site du SNE.


PocketBook : dixième anniversaire de la marque

Gold10ème anniversaire de PocketBook qui a marqué l'occasion en proposant une liseuse commémorative. Le PocketBook Touch Lux 3 s'habille d'un look inhabituel avec une finition en or mate qui souligne les circonstances exceptionnelles de la présentation de ce modèle. La version jubilee du lecteur PocketBook Touch Lux 3 Gold (dont le design a reçu le prix Red Dot) combine un design convivial et un look sophistiqué.

Pour commémorer notre anniversaire, nous avons décidé de faire une surprise sous la forme d'un PocketBook Touch Lux 3 Gold », explique Maksym Zhelezniak, chef de ventes de PocketBook pour l'Europe centrale et orientale. Ce modèle, basé sur nos meilleures pratiques et avec la plus haute qualité de soins, est synonyme de liberté absolue de lecture électronique. Il répond aux besoins les plus importants des utilisateurs et a maintenant l'avantage supplémentaire d'une couleur de boîtier unique." (via Dobreprogrammy). Bon anniversaire PocketBook !


Prix Wepler 2017 : une première sélection

WeplerLa sélection du Prix Wepler 2017 a été dévoilé hier. 13 livres proposés, 1 seul qui se trouve sur la liste des Goncourt et Renaudot. Même si Gallimard est beaucoup représenté avec 3 livres (avec de plus d'autres maisons satellites), l'ouverture est donné à de nombreux "petits éditeurs". Six de ces livres sont des premiers romans. Cela fait grand bien. On rappelera que la grande originalité du Prix Wepler est de se reposer sur un jury tournant chaque année, ouvrant sans doute beaucoup moins la porte aux retours d'ascenseurs de toute sorte. Je ne crois pas aux théories de complots, en revanche je suis toujours aussi sceptique sur les "arrangements". Je vous conseille de recroiser les titres de ces livres avec les tables et les petits mots des libraires, vous approcherez sans doute une juste évaluation des premiers bons livres de cette rentrée littéraire. Pour ma part, une petite pause dans mes livres américains (j'ai pris un peu d'avance sur mon rythme de croisière), je me prend au jeu et commence à prendre quelques livres de cette sélection. Je serais ravi d'avoir vos premiers retours sur cette rentrée littéraire. Voici la sélection Wepler:

  • Michèle Audin, Comme une rivière bleue, Paris 1871 (L’Arbalète / Gallimard)
  • Joël Baqué, La fonte des glaces (P.O.L)
  • Lutz Bassmann, Black Village (Verdier)
  • Jean-François Billeter, Une rencontre à Pékin/Une autre Aurélia (Allia)
  • Yves Flank, Transport (L’Antilope)
  • Anne Godard, Une chance folle (Minuit)
  • Yannick Haenel, Tiens ferme ta couronne (Gallimard)
  • Jimmy Lévy, Petites reines (Le Cherche midi)
  • Julie Mazzieri, La Bosco (Editions Corti)
  • Ariane Monnier, Le presbytère (JC Lattès)
  • Gaël Octavia, La fin de Mame baby (Continents noirs/Gallimard)
  • Guillaume Poix, Les fils conducteurs (Verticales)
  • Thomas Vinau, Le camp des autres (Alma éditeur)

Goncourt et Renaudot, premières listes

LoterieLes premières listes des Prix Goncourt et Renaudot sont tombées depuis quelques jours. 15 romans pour la première, 17 pour la deuxième, soit 27 livres au total (5 livres font le doublé). Trois livres seulement sont proposés sans DRM, ceux de Marie-Hélène Lafon "Nos vies" chez Buchet-Chastel, de Philippe Jaenada "La Serpe" chez Julliard et de Yves Ravez "Trois jours chez ma tante" chez Minuit. Vous pourrez les partager avec vos proches. A suivre le blog de Pierre Maury qui suit attentivement l'évolution de ces prix littéraires et l'incontournable Bibliosurf qui compile les critiques au fur et à mesure des parutions.


Charles Ferdinand Ramuz dans le domaine public en fin d'année

RamuzCharles Ferdinand Ramuz, décédé le 23 mai 1947, verra son œuvre basculer dans le domaine public le 31 décembre prochain. Une occasion inestimable de faire connaître et circuler les textes connus et moins connus de cet auteur suisse, entré dans la Pléiade il y a quelques années. Le site québécois EbooksGratuits a commencé à mettre en ligne six de ses oeuvres. Je sais que nos amis suisses se préparent activement pour l'événement. Un grand portail comme celui de Jean-Jacques Rousseau serait le bienvenu. A suivre... (via BCULausanne).


Le Petit Robert a 50 ans

PetitrobertEdition exceptionnelle cette année puisque le Petit Robert bien connu fête ses 50 ans. La version imprimée résiste bien au fil des années. Les applications sont bien entendu disponibles sur vos smartphones et tablettes. Les éditions Robert se sont aussi mises au numérique en vendant avec leur dictionnaire papier une clé USB qui permet d’accéder à la version numérique en ligne avec des contenus enrichis. Le Robert propose également de nombreuses versions numériques à la carte selon vos types de matériels, voir sur le site.


Acheter chez son libraire : quelle liseuse ?

RentreeVous vous posez peut-être la question en cette rentrée, rentrée littéraire oblige. Quelle est la meilleure liseuse si vous voulez acheter vos livres numériques chez des libraires indépendants? Comme beaucoup je pense, vous ne lisez pas tous vos livres au format numérique et vous fréquentez régulièrement les librairies physiques pour découvrir des tables, des sélections, des coups de coeurs. Beaucoup de libraires proposent d'acheter des livres au format numérique, pourquoi donc ne pas leur renvoyer légitimement l'ascenseur et acheter chez eux? Du "showrooming" intelligent? Surtout que les prix sont rigoureusement les mêmes. Alors quelle liseuse? Un seul critère, privilégiez les liseuses qui respectent scrupuleusement le format ePub vendu chez les libraires, sans aucune modication des fichiers des éditeurs. A ce titre, deux fabricants de liseuses et seulement deux, Bookeen et Tea/ PocketBook. Rappelez-vous, acheter ces liseuses dans les enseignes concernées n'entraine aucune conséquence avec l'achat de vos livres chez d'autres acteurs indépendants. Vous n'aurez pas de surprises désagréables à la lecture. Acheter des livres numériques en toute liberté pour les lire.

Je vous conseille trois modèles:

  • Bookeen/ Nolim (Carrefour), revoir mon test ici.
  • Tea TouchLux 3 (Cultura, Decitre, Furet du Nord, France-Loisirs, etc), revoir mon test ici.
  • Bookeen/ Muse Frontlight ou HD (réseau des librairies ePagine, Leclerc, etc.), revoir mon test ici.

Bonnes visites à vos libraires, bonnes lectures!

PS: autre détail à signaler et peut-être pas des moindres, c'est aussi les liseuses les meilleures pour les offres en bibliothèques, le même format ePub sans modification proposé par les éditeurs.


PocketBook Aqua 2 en test

AquaLe site GoodeReader a mis en ligne cet été un test complet du PocketBook Aqua 2. Un modèle 6 pouces aux caractéristiques très complètes : éclairage intégré, étanchéité, boutons intégrés et fonctions audio qui sont abandonnées par tous les autres fabricants. Un prix attractif sous la barre des 150€. Peut-être ne faut-il pas désespérer de le voir en vente par chez nous, ce serait une excellente nouvelle, à suivre...