16 notes dans la catégorie "Audio"

Livre-Audio : les Grands prix 2018

PlumedepaonPrésidée par Cécile Palusinski, La Plume de Paon, association qui œuvre à la promotion du livre audio dans ses dimensions sociales, culturelles et pédagogique, a récompensé hier les lauréats du Grand Prix du livre audio 2018 au Centre national du livre en présence des membres de son jury: Audrey Agnier, Daniel Bergès, Pascal Kané, Esther Leneman, Michel Nougué, Jean-François Puech, Christophe Rioux, Antoine Spire, Katharina von Bülow, Thomas von Joest et François Wach. Voici la liste:

  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Document : Reconquérir le courage, de et lu par Cynthia Fleury, Frémeaux & Associés
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Classique : Le Dernier Jour d’un Condamné, de Victor Hugo, lu par Bernard Métraux, Gallimard
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Contemporain : Aucun de nous ne reviendra, de Charlotte Delbo, lu par Dominique Reymond, Editions des femmes – Antoinette Fouque
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Jeunesse : Hector et Rosa-Lune, de Magali Le Huche, lu par Elsa Lepoivre, Didier Jeunesse
  • Plume d’or 2018 : Les récrés du Petit Nicolas, de René Goscinny, lu par Benoît Poelvoorde, Gallimard

Par ailleurs, lors du Festival du livre audio qui s’est tenu en mai 2018 à Strasbourg, les lauréats suivants ont également été récompensés :

  • Plume de Paon des Lycéens: Petit Pays, de Gaël Faye, lu par l’auteur, Audiolib
  • Prix du Public Jeunesse: Au pays des porteurs de kilt, raconté par Fiona Macleod, éditions Oui’Dire
  • Classique: La Dame au petit chien, d’Anton Tchekhov, lu par Julie Debazac, Editions des femmes – Antoinette Fouque
  • Document: Sapiens, une brève histoire de l’humanité, de Yuval Noah Harari, traduit par Pierre- Emmanuel Dauzat, lu par Philippe Sollier, Audiolib
  • Contemporain : Article 353 du Code Pénal, de Tanguy Viel, lu par Féodor Atkine, Audiolib

Edition : les offres couplées sont-elles possibles avec le livre-audio ?

AudioPeut-on envisager des propositions commerciales d'offres couplées (bundle) prochainement avec le livre-audio dématérialisé ? "Livre imprimé + livre audio" ou "livre numérique + livre audio". C'est la question qui se pose, je pense, pour beaucoup d'entre vous en ce qui concerne les usages avec le développement attendu du livre-audio en France.

Les deux offres couplées à prix réduits sont théoriquement possibles. Si le livre imprimé et le livre numérique sont couverts chacun par une loi sur le prix unique (loi de 1981 pour l'un, loi de 2011 pour l'autre) -interdisant de facto une offre couplée à prix réduit inférieur à la somme des deux-, ce n'est pas le cas du livre-audio dont le prix est seulement "conseillé", c'est-à-dire donné à titre indicatif par les éditeurs. Les vendeurs sont libres d'appliquer les prix qu'ils souhaitent à condition de ne pas aller en dessous de leur prix d'achat, la vente en dessous du prix coutant étant interdite par la loi.

Il y aurait une réelle problématique sur le taux de TVA, puisque livre numérique et livre-audio n'ont pas le même taux, l'un réduit à 5,5% comme le livre imprimé, l'autre normal à 20%. Sauf erreur, je pense que sur une offre couplée, dans les deux cas c'est le taux de TVA normal de 20% qui s'appliquerait.

Un rapide calcul -avec une hypothèse volontairement "basse" de remise de 30% sur toutes versions-, montre que les plate-formes pourraient tout à fait vendre à prix d'appel des offres couplées avec le schéma de prix suivant:

livre imprimé + livre audio = livre imprimé +25%

livre numérique + livre audio = livre imprimé

Je donne le détail ci-dessous:

Couple

A mon avis, c'est une base minimale puisque les rémunérations aux éditeurs du livre-audio dématérialisé dans le cadre des abonnements sont bien en deçà de celles qui sont donnés dans ce tableau sur une base au titre. On a vu le même cas pour l'audit qu'avait rendu le médiateur du livre pour la conformité des abonnements du livre numérique il y a quelques années. Dans le cas livre numérique/ livre audio, des rémunérations à la page lue pour l'un et la minute d'écoute pour l'autre ? La boite de Pandore ne demande qu'à s'ouvrir. A suivre...


Bibliothèques : le Québec ouvre la voie des livres-audio dématérialisés

AudioLivres-audio toujours. Déjà très présents dans les catalogues sous forme de CD, ils vont arriver bientôt dans leur forme dématérialisée dans les bibliothèques. Nos amis québécois sont toujours pionniers en la matière. Ils proposent déjà près de 300 titres sur leur plate-forme Pretnumérique.ca. A leur habitude, une excellente aide en ligne avec un guide de démarrage et une FAQ liés aux livres-audio, tout ce que vous voulez savoir sur le livre-audio en bibliothèque, c'est par ici. Le catalogue français complet de livres-audio est de l'ordre de 3000 titres environ, espérons qu'ils soient disponibles rapidement dans les catalogues numériques des bibliothèques avec des modèles intéressants d'acquisitions.


Livres-audio : Correspondance Albert Camus-Maria Casarès

CamusBelle parution demain, celle du livre-audio de la correspondance d'Albert Camus et de Maria Casarès aux Editions Gallimard dans la collection Ecoutez-lire. Les voix sont de Lambert Wilson et Isabelle Adjani. Voir le site, vous pouvez trouver un court extrait. Prix conseillé à 21,90€ en CD chez les libraires, un prix qui va même au-delà du prix de la version numérique vendue à 22,99€. La version dématérialisée sur les plate-formes est vendue 16,99€, elle est même proposée gratuitement sur des offres d'abonnement à l'essai (pas de loi sur le prix unique pour le livre-audio).

Même si le travail en amont est sans commune mesure par rapport à la version numérique, preuve s'il en était que le livre-audio ne subit pas les mêmes réticences protectionnistes de la part des éditeurs. Le livre-audio enclenche résolument sur les modèles de la musique ou de la presse. Avec la complicité de l'association La Plume de Paon, je consacrerais désormais un billet par semaine à une publication intéressante en livre-audio.


Lizzie : 25 premiers titres de livres-audio

LizziePas de site Lizzie pour la nouvelle marque d'Editis de livres-audio. Le groupe suit la même stratégie que pour ses autres marques, vous les trouverez sous la bannière Lisez. 25 premiers titres dans tous les genres sont en vente depuis quelques jours avec des renvois chez tous les libraires au format CD. Ils sont bien sûr entrés aussi chez les grands acteurs du secteur comme Audible d'Amazon, Kobo, GooglePlay mais apparemment pas chez Audiolib d'Hachette pour l'instant. Une centaine de livres-audio sont prévus pour l'année. Prix "conseillé", c'est ce qui figure sur le site de l'éditeur. J'ai vu une promotion de Google pour celui de Marc Lévy, 12,99€ contre 17,20€ "conseillé". Avec même ce type de promotion: "Réduction de 4€ valable sur le prix catalogue actuel d'un livre audio parmi les titres éligibles sur Google Play. Cette réduction ne peut être appliquée qu'aux titres éligibles dont le prix actuel est supérieur à 4€ hors taxes." Au contraire de la version CD, le livre-audio au format dématérialisé n'est pas soumis à la loi sur le prix unique du livre numérique entrée en vigueur le 11 novembre 2011.


Livres-audio : une rencontre interprofessionnelle

LivreaudioBeaucoup d'effervescence autour du livre audio depuis un an. L'Association La Plume de Paon et la SGDL organisent le 12 juin prochain une rencontre interprofessionnelle autour du livre audio (réservé aux professionnels: auteurs, éditeurs, comédiens, ingénieurs du son, libraires, bibliothécaires, documentalistes...) dans les locaux de la SGDL à Paris. Le lendemain sera organisé une journée pour le grand public à Montreuil. Les détails et les inscriptions sont par ici.


Storytel va proposer des liseuses

StorytelLa société suédoise Storytel, spécialisée dans l'offre de livres audio en streaming, va proposer des liseuses à ses abonnés. Ils auront la possibilité de passer de l'écoute à la lecture, avec même une synchronisation de l'une à l'autre. Le Storytel reader sera disponible en Suède, Norvège, Finlande et Danemark au début de l'été mais il est d'ores et déjà présenté sur le site. Prix autour de 100€. Fondé en 2005, Storytel est présent aussi dans d'autres pays européens, également leader aux Pays-Bas et en Pologne. Il revendique pas moins de 530.000 abonnés.

On voit qu'il peut y avoir des convergences possibles entre les deux modes de lectures selon les moments de la journée, Storytel a sans doute bien étudier son modèle. C'est intéressant de voir que l'acteur suédois va au-delà d'une expérience de lecture sur smartphones et tablettes pour aller sur les liseuses. Cela montre aussi que les lecteurs sont à même d'exiger des abonnements où les formats audio et texte sont proposés sans avoir à payer deux fois les licences. Storytel, bientôt un Spotify du livre? (via GoodeReader).

Storytel


Rakuten Kobo : le livre audio avec la Fnac et Orange

RakutenLe livre audio n'en finit pas de susciter tous les appétits. Rakuten Kobo lance une vaste offre, en allant plus loin aujourd'hui que son seul partenariat avec la Fnac puisque c'est désormais un opérateur qui entre dans la boucle. Orange a signé un partenariat avec les groupes FNAC-Darty et Rakuten pour créer une option Livres audio Kobo by FNAC. L'option donne accès aux plus de 100.000 livres audio du service sur smartphone, tablette et ordinateur (Windows et Mac) avec un livre audio/mois (écoutable même après la fin de l'abonnement). Kobo by FNAC permet d'acheter des livres numériques (3 millions) et audio à l'achat à l'unité avec report sur la facture Orange. L'option Livres Audio Kobo by FNAC est facturée à 9,99€/mois avec le 1er mois offert. Elle sera offerte aux abonnés Orange (hors Sosh et Pro) du 17 mai 2018 au 31 janvier 2019. Un bémol cependant, on regrettera que les liseuses de Kobo n'embarque pas l'audio dans leurs caractéristiques. Un changement de cap bientôt pour tous les lecteurs et lectrices de Kobo?


Editis : le livre audio avec Lizzie

LizzieLisez!, puis Lizzie. Le groupe Editis déroule sous l'impulsion de son nouveau patron Pierre Conte, avec de plus en plus de velléités pour proposer ses catalogues en direct pour les lecteurs en se passant des plateformes de ventes bien connues. Quelques semaines seulement après l'ouverture du portail Lisez! c'est sa petite soeur Lizzie qui a ouvert il y a quelques jours. Ce nouveau site propose une offre dans le secteur du livre audio. Un livre audio qui attire toutes les convoitises depuis quelques mois. Pour Lizzie, Editis s'est associé à TEA pour lancer le premier titre de sa marque audio le best-seller anti-Trump «Le Feu et la Fureur». La version audio est disponible sur lizzie.fr, en même temps qu’il paraît en version papier et numérique aux éditions Robert Laffont.  L'annonce a été faite par communiqué de presse. Pour fournir ce service, le groupe d’édition a donc choisi la startup française TEA, reconnue pour ses compétences dans la distribution et la lecture de livres numériques. Le service permet de consulter un extrait, d’acheter et de télécharger le livre audio. Le fichier fourni est ensuite lisible sur tout équipement compatible avec le format mp3, ordinateurs, smartphones, tablettes mais aussi la dernière liseuse Tea TouchHD elle-même compatible avec l'audio.


Google : une offre de livres audio bientôt

GoogleplaySi Google est pour l'instant très loin d'Amazon et d'Apple sur le marché du livre numérique, les choses pourraient rapidement changer pour les livres audio. Le géant américain s'apprête à lancer une vaste offre d'audio-books sur le marché américain via sa plate-forme GooglePlay. Un site a aperçu furtivement des bannières qui ont été retirées rapidement. Compte tenu de l'importance du parc de smartphones Android, Google pourrait bien titiller rapidement Audible le leader actuel (filiale d'Amazon). Nul doute que tous les autres vont emboiter le pas, y compris les géants du streaming musical. Un livre audio qui devrait surfer rapidement sur la vague du streaming par abonnement (via TechRadar).

PS: l'offre est effective en France également, lire l'interview de Florent Pagès (responsable des partenariats Google Play Livres et Livres Audio en France et au Royaume-Uni) sur IDBoox.


Le développement du livre audio en France

AudioUne étude « Les Français et le livre audio » a été présentée le 26 juin dernier au Centre National du Livre, en présence de Vincent Monadé, Président du CNL, et de Paule du Boucher, Présidente de la commission Livre audio du SNE, à l’occasion de la remise du grand prix du Livre Audio organisée par l’association « La Plume de Paon ». Coordonnée par le SNE, cette étude a porté sur un échantillon de 2.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans, interrogé en ligne du 20 au 27 février 2017 via le panel Ipsos Interactive Service. Elle confirme un développement important au travers de plusieurs points de synthèse:

  • Près d’un Français sur 5 a déjà écouté un livre audio, et 1 sur 10 en achète.
  • Les audio-lecteurs sont de grands lecteurs sous tous formats, d’un bon niveau culturel et social, et particulièrement actifs, à qui cette forme permet de lire davantage.
  • Mode d’écoute : 58% écoutent sur CD mais le format dématérialisé augmente fortement.
  • Fréquence d’écoute : la grande majorité écoute 1 à 2 livres audio par an. Comme il y a de grands adeptes, la moyenne écoutée est de 7 livres par an.
  • Lieux d’écoute : l’écoute de livres audio se fait principalement à domicile (64%), lors d’un moment de détente (42%). La moitié écoute également hors de chez eux et surtout en voiture lors d’un long trajet.
  • Le choix du livre se fait essentiellement en fonction du sujet et de la voix de l’interprète.

A télécharger ici


Hachette : un partenariat avec Wattpad

HachetteLe marché du livre-audio suscite décidément toutes les attentions. Le groupe Hachette a annoncé la semaine dernière un partenariat avec Wattpad pour la production d'une série de 50 titres en commun, basés sur les histoires les plus populaires tirées de la plate-forme sociale de lecture bien connue. Ils devraient sortir sous le label "Hachette Audiobooks: Powered by Wattpad" au début de l'été sur le marché anglo-saxon. Pas d'indications pour le moment pour les autres pays (via PublishersWeekly).


Nexus 7 : Et la tablette Google fut

Nexus-7Difficile d'y échapper, tout le web bruisse de l'annonce de la nouvelle tablette de Google. A l'occasion de sa conférence des développeurs, qui se tient actuellement en Californie, le géant de l'internet a confirmé aujourd'hui le lancement de sa tablette tactile, la Nexus 7. Dotée d'un écran de 7 pouces équivalent au Kindle Fire d'Amazon (contre 10,1 pour l'iPad), elle intègre un processeur Tegra 3, avec une version Android 4.1. Elle sera commercialisée via la boutique en ligne Google Play et sera disponible dès jeudi aux Etats-Unis, au Canada, en Angleterre et en Australie, pour n'être livrée qu'à partir de la mi-juillet. L'appareil sera fabriqué par le groupe taïwanais Asus. Prix à 199$ qui la place frontalement en concurrence avec celle d'Amazon. Avec la fabrication Asus, le meilleur d'Android, la boutique Google Play avec ses 6000 applications et les contenus qui vont se déverser dedans, le moteur et les extentions de Google... Il manque quoi? Une tablette qui va sans aucun doute marquer un tournant sur ce marché qui se cherche par rapport à l'iPad qui reste la tablette de référence. Plusieurs vidéos commencent à circuler. A lire l'excellent billet chez Blogeee.


France-Culture: Millénium dans le poste

MilleniumL'épaisseur de la série Millénium vous rebute un peu? Qu'à cela ne tienne, France Culture a pensé à vous, en vous proposant d'écouter une version radiophonique. Je l'avais raté l'année dernière, c'est par ici, les 15 épisodes de la série en podcast. Le tome 2 est en cours ici jusqu'au 1er juin. C'est remarquablement bien fait, merci à la dame au chaptal pour le tuyau.

Vous connaissez la rengaine, la télévision n'a pas remplacé la radio...