635 notes dans la catégorie "Auteurs"

Marcel Proust : A l'ombre des jeunes filles en fleurs en édition définitive

ProustDeuxième volume d'A la Recherche du Temps perdu de Marcel Proust, les suisses de la Bibliothèque Numérique Romande ont mis en ligne aujourd'hui A l'ombre des jeunes filles en fleurs. Une édition du texte définitif proposée gratuitement dans tous les formats, qui est le fruit d'un grand travail de relecture et de corrections entrepris sur plus d'une année. On appréciera la couverture illustrée avec un tableau d'Edouard Manet. Rappelons que ce titre avait obtenu le Prix Goncourt en 1919. C'est par ici. Après le premier volume en octobre, les autres titres suivront au rythme d'un par mois.


Marcel Aymé bientôt dans le domaine public au Québec

AymeMarcel Aymé, l'auteur de "La Jument verte", est mort il y a tout juste 50 ans et aucun hommage officiel ne lui est rendu. Triste situation que rappelle Le Point. "Alors, rattrapons-nous, amis lecteurs, et offrons ses livres par palettes. Larguons par avion deux ou trois millions d'exemplaires du Passe-muraille, et relisons son œuvre entière. On y goûtera un meilleur français que le charabia répandu de nos jours. On rira beaucoup, ce qui, en temps de crise, ne se refuse pas. Surtout, on apprendra à penser librement, sans souci des étiquettes, ni du qu'en-dira-t-on." Un autre article dans TVMonde. C'est le moment de redécouvrir son oeuvre, en numérique aussi puisqu'une vingtaine de ses livres (seulement) sont disponibles. 50 ans, c'est aussi rappeler que l'oeuvre de Marcel Aymé accedera aux biens communs pour nos amis québecois dès janvier prochain. J'espère qu'ils le fêteront plus dignement que chez nous. Et par la même tous les francophones dans le monde entier qui en sont privés...

A signaler l'excellent site de la Société des Amis de Marcel Aymé, c'est par ici.

PS: 10/11/17 - Confirmation à été faite par le responsable de la Bibliothèque Electronique du Québec qu'une grande partie de l'oeuvre sera disponible au Québec début 2018.

Marcelaymé


Marcel Proust : la version définitive et gratuite d'A la recherche du temps perdu est en Suisse

ProustA l'occasion du 30ème anniversaire de l'entrée de l'oeuvre de Marcel Proust dans le domaine public en 1987 et à quelques semaines du 95ème anniversaire de la mort de l'écrivain, nos amis suisses de la Bibliothèque numérique romande nous proposent une version numérique gratuite du texte définitif d'A la recherche du temps perdu. Le premier volume Du côté de chez Swann aujourd'hui, les autres suivront dans les mois à venir. Après le premier travail entrepris au Québec il y a une dizaine d'années, les suisses ont pris la relève en confrontant les différentes éditions imprimées. A lire en fin d'ouvrage. Ce travail a demandé une année entière de relectures attentives et de préparation de la part de l'équipe de bénévoles. Comme d'habitude, les livres sont proposés gratuitement dans de nombreux formats. A la recherche du temps perdu de Marcel Proust dans sa version définitive est désormais en Suisse, libérée pour les francophones du monde entier. Il est grand temps que l'oeuvre de Proust accède aux biens communs. J'invite toutes les bibliothèques à diffuser largement ces versions, pourvues en plus de magnifiques couvertures avec des tableaux impressionnistes. C'est par ici. Un très beau travail, merci à la BNR.


Françoise Nyssen : le prêt numérique en bibliothèques

NyssenLa Ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a profité de la Foire de Frankfurt pour faire part de son opposition à une exception pour un droit de prêt numérique en bibliothèques: «Il ne faut pas systématiquement demander des exceptions, qui contiennent derrière l'idée d'affaiblir le droit d'auteur. Cela, il n'en est pas question» a assuré Françoise Nyssen. Les conditions actuelles des modèles de prêt de livres numériques en bibliothèques reposent sur la notion de prêt avec une période de disponibilité limitée dans le temps. Si les négociations avec les éditeurs restent vives sur les prix, les accès simultanés et les durées des licences qu'il convient de réguler, la notion de prêt reste la priorité de la ministre sans nouvelle exception (via Actualitte).

PS: à titre d'indication, le modèle choisi chez Actes-Sud pour le prêt de livres numériques en bibliothèques:

  • prix multiplié par 1,5 par rapport à l'édition imprimée grand format (mais pas de rectification par rapport au passage en poche)
  • 30 prêts
  • 10 accès en simultanés
  • licence de 7 ans

Jean Genet enfin au format numérique

GenetDécidément, les digues cèdent peu à peu. Après Jean-Paul Sartre la semaine dernière, c'est l'oeuvre de Jean Genet qui commence à être disponible au format numérique. Folio donne aujourd'hui un premier titre, Notre-Dame-des-Fleurs. Publié en 1943, ce livre est souvent considéré comme un roman très important de la littérature française du XXème siècle. C'est le moment de le redécouvrir.


Jean-Paul Sartre est disponible au format numérique

SartreIl manque encore bien des auteurs importants indisponibles au format numérique. Jean-Paul Sartre était l'un de ceux-là. C'est désormais réparé puisque ses premiers livres sont désormais proposés depuis quelques semaines chez Folio numérique. La Nausée, Les Mots, Le Mur, Les Mains sales, Huis-clos, Les Mouches et quelques autres. Rappelons que du fait des clauses de territorialité imposées par l'éditeur, ces livres sont encore inacessibles pour de très nombreux francophones dans le monde entier.


Emmanuel Bove dans la Bibliothèque numérique romande

Bove_un_soir_chez_blutelLa Bibliothèque numérique romande poursuit méthodiquement la publication numérique de l'ensemble de l'oeuvre d'Emmanuel Bove. Un travail au long cours de la part de passionnés. Un dixième titre aujourd'hui "Un soir chez Blutel" publié en 1927. Ce livre avait été réédité chez Flammarion dans les années 80, il est indisponible depuis de nombreuses années. A télécharger gratuitement dans tous les formats sur le site de la BNR.


Ça de Stephen King en promotion

CaL'événement cinématographique de la semaine prochaine sera la sortie du film Ça tiré du livre de Stephen King, qui en profitera pour fêter son 70ème anniversaire. Il s'agit de l'un de ses meilleurs livres. A signaler la réduction de prix sur les deux tomes, 4,99€ chacun, moins de 10€ les deux (valable jusqu'au 2 octobre). Si vous ne les avez pas déjà, c'est le bon moment. Dans toute bonne bibliothèque...

PS: A lire le complet article que lui consacre Textualités.


Herman Melville : lire Moby Dick au format numérique ?

MelvilleJe poursuis cette semaine mon périple dans le roman américain. Un bon rythme de croisière. Après Vonnegut, Hemingway, Salinger, Fitzgerald, King, Fante, Cain, Dreiser, Steinbeck, Bradbury, Cooper, 12ème livre, l'un de mes préférés je dois dire, que j'ai déjà lu plusieurs fois: Moby Dick de Herman Melville. Au moment de le commencer à nouveau, je vous donne le fruit de mes réflexions. Imprimé ou numérique?

Moby Dick a été l'objet de 5 traductions en français:

  • 1941 : traduction de Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono, Gallimard. Folio Classique n°2852, 1996. Cette version n'est pas disponible au format numérique.
  • 1954 : traduction d'Armel Guerne, Éditions du Sagittaire ; rééd. Club Français du Livre en 1955 et 1964. Rééditions : Pocket en 1981, 1987, 1999 ; Phébus en 2005, 2007 ; Libretto en 2011. Cette version est disponible au format numérique, prix malheureusement bien cher à 14,99€.
  • 1967 : traduction de Georges Saint-Marnier, Éditions Walter Beckers, Kapellen-Anvers, en 2 vol. Jamais rééditée.
  • 1970 : traduction de Henriette Guex-Rolle, Garnier-Flammarion, collection GF, no 236. Édito-Service, Genève, collection Les Classiques Immortels, 1970 ; rééd. cercle du bibliophile, collection Les livres qui ont fait le monde, 1970 ; rééd., coll. « GF », no 546, Flammarion, 1989, 1998, 2012. Cette version n'est pas disponible au format numérique.
  • 2006 : traduction de Phlippe Jaworski, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard. Cette version n'est pas disponible au format numérique.

Pas trop le choix donc. Le site québecois EbooksGratuits proposait depuis 2007 une version soigneusement numérisée et relue. Depuis septembre 2013, elle n'est plus disponible suite à une mise en demeure de l'éditeur Flammarion. Vous trouverez une version vendue sur tous les sites, de l'éditeur numérique Culture Commune au prix de 1,99€. Elle est même proposée en prêt pour les bibliothèques, par exemple à la Bibliothèque numérique de Paris. Après vérification, cette version est bien celle des Editions Flammarion, la traduction de Henriette Guex-Rolle. Interdite par l'éditeur dans sa version gratuite, ignorée par l'éditeur dans sa version pillée et payante dans toutes les librairies. Cherchez l'erreur...

Il semblerait que la première traduction qui entrera dans le domaine public est celle de Giono, Jacques et Smith, les traducteurs respectivement décédés en 1970 et 1961, date inconnue pour Joan Smith. Armel Guerne est décédé en 1980, Henriette Guex-Rolle en 1993. A lire un excellent article sur ces traductions sur Palimpsestes.

Personnellement j'ai déjà lu les traductions de Giono et Guerne dans des versions imprimées. Ma préférée celle de Guerne. Souhaitant absolument le lire cette fois-ci au format numérique et ne comptant pas racheter la version de Guerne à un tel prix, j'opte pour la traduction de Flammarion. Tant que la version pillée et payante sera disponible en bibliothèque sur les deniers du contribuable, je me ferais un plaisir de vous envoyer discrètement la version numérisée par Ebooks Libres et Gratuits.

PS: J'ai jeté l'éponge au bout d'une cinquantaire de pages. Je n'irais pas au-delà. Cette traduction de Henriette Guex-Rolle ne me convient pas, absolument repoussoir. Sans doute un travail fidèle, à la lettre, mais aucune fluidité dans la langue, on revient en arrière constamment. Aucun souffle dans ce texte. Je vais m'épargner ce calvaire et j'ai repris la magnifique traduction de Guerne dans la version imprimée. Je vous la conseille absolument pour lire Moby Dick, celle de Libretto donc.


Charles Ferdinand Ramuz dans le domaine public en fin d'année

RamuzCharles Ferdinand Ramuz, décédé le 23 mai 1947, verra son œuvre basculer dans le domaine public le 31 décembre prochain. Une occasion inestimable de faire connaître et circuler les textes connus et moins connus de cet auteur suisse, entré dans la Pléiade il y a quelques années. Le site québécois EbooksGratuits a commencé à mettre en ligne six de ses oeuvres. Je sais que nos amis suisses se préparent activement pour l'événement. Un grand portail comme celui de Jean-Jacques Rousseau serait le bienvenu. A suivre... (via BCULausanne).


André Breton dans le domaine public au Québec

BretonAndré Breton, décédé en 1966, est entré dans le domaine public l'année dernière au Québec. Son rôle de chef de file du mouvement surréaliste, son œuvre poétique, critique et théorique en font une figure majeure de l'art et de la littérature française. Le site EbooksGratuits propose cet été l'incontournable Nadja, ainsi que les textes fondateurs du surréalisme, les célèbres Manifestes du Surréalisme publiés entre 1924 et 1953 qui restent encore indisponibles au format numérique chez l'éditeur. C'est enfin réparé pour tous les francophones dans le monde entier.

PS: les Editions Gallimard proposent dix titres d'André Breton bardés de DRM comme tous les classiques de la littérature française à leur catalogue et qui restent indisponibles dans de très nombreux pays du fait des clauses de territorialité. Littérature universelle vous dites?


Roger Martin du Gard dans le domaine public au Québec

MartindugardIl y a tout juste 80 ans cette année, l'écrivain français Roger Martin du Gard obtenait le Prix Nobel de littérature. Son oeuvre principale, Les Thibault, est une vaste suite romanesque, composée de huit tomes d'inégale longueur dont la publication s'est étalée de 1922 à 1940. C’est tout particulièrement pour cette œuvre, et bien qu'il lui restât encore à en écrire l'Épilogue, que Roger Martin du Gard reçut ce prix en 1937, dix ans après Henri Bergson, dix ans avant André Gide.

Le cycle se compose de huit romans: Le Cahier gris (1922), Le Pénitencier (1922), La Belle Saison (1923), La Consultation (1928), La Sorellina (1928), La Mort du Père (1929), L'Été 1914 (1936) et Épilogue (1940).

Les Thibault sont indisponibles au format numérique chez l'éditeur Gallimard, il est heureusement entré dans le domaine public au Québec, Roger Martin du Gard décédé en 1958. Vous pourrez trouver une excellente version sur le site EbooksGratuits. Si vous avez du mal à le télécharger, je me ferais un plaisir de vous l'envoyer dans une version complète.

Il y a quelques mois, France-Culture nous reproposait un entretien avec l'éditeur Christian Bourgois réalisé en 1996 dans lequel il parlait de l'importance de ce livre: "Le livre fondateur, le premier grand livre que j'ai lu et qui était extrêmement important pour moi, cela a été Les Thibault de Roger Martin du Gard que j'ai lu à l'âge de 13 ans. J'ai eu l'impression de lire un grand roman, de découvrir le Roman, l'Histoire. Il a eu une très grande influence politique sur mes convictions d'enfant et de jeune homme. La première grande oeuvre pour moi cela a été Les Thibault."

Une excellente saga pour cet été, je vous conseille.


Hemingway : Le Vieil homme et la mer, une bouteille à la mer...

HemingwayOn se rappelle de la polémique lancée il y a tout juste cinq ans autour du "Vieil homme et la mer" d'Ernest Hemingway. Beaucoup reconnaissait que la traduction de Jean Dutourd de 1952 avait passablement vieillie. L'écrivain François Bon avait proposé une nouvelle traduction du livre dans une version numérique, qu'il avait dû retirer sous l'injonction des Editions Gallimard (sans aucun courrier d'ailleurs). Lire les péripéties complètes sur Tiers Livre. Les Editions Gallimard renvoient cette traduction "sauvage" aux oubliettes et répliquent ce mois-ci avec une nouvelle édition "officielle" signée Philippe Jaworski, professeur émérite de littérature américaine à l’Université Paris-Diderot. Une version numérique de cette nouvelle traduction est disponible, mais l'autre version (dérivée de la collection Folio) continue à être proposée. Deux versions "officielles" sous DRM dans une quarantaine de pays seulement, une "sauvage" libre. Hemingway n'entrera dans le domaine public qu'en 2032. Revoir le billet sur Slate. A découvrir l'émission suisse de la chaine RTS hier. D'ici 2032, les traductions de Jean Dutourd, François Bon et Philippe Jaworski traceront leurs propres chemins sur les réseaux - et dans les écoles-, à vous de choisir...

PS: la traduction de François Bon est en ligne sur le web, je vous en donne un fichier ePub.

Téléchargement Hemingway Ernest-Le Vieil homme et la mer


Marc-Edouard Nabe : Les Porcs en auto-édition totale

NabeSon nouveau livre était attendu depuis plus de deux ans, il est enfin arrivé à bon port. Marc-Edouard Nabe propose son 30ème livre, Les Porcs. Un imposant pavé noir de 1000 pages, excusez du peu. Après L'Homme qui arrêta d'écrire en 2010 (qui avait failli décrocher le Prix Renaudot, on s'en souvient), L'Enculé en 2011 et la republication de son premier livre Au régal des vermines en 2012, c'est le 4ème livre que Nabe publie directement lui-même en auto-édition. Des couvertures noires, juste le nom de l'auteur, le titre, rien au dos et en 4ème le numéro 30. Pas d'autre texte, de code barre, etc. Pas d'Amazon ou autres à la demande, de l'auto-édition totale, radicale. Un auteur qui s'entoure de quelques professionnels pour réaliser "son" livre (composition, maquette, corrections-relecture, assistant coordinateur) puis qui choisit lui-même un imprimeur. Une fabrication toujours aussi exceptionnelle, un livre cousu -vous pourrez en chercher longtemps sur les tables des libraires-, un beau papier Munken légèrement ivoiré. Premier tirage à 1500 exemplaires. Côté distribution, Marc-Edouard Nabe propose son livre uniquement via son site internet. Provocation toujours pour éviter les frais de port, un unique point de vente physique en colportage, Darius Krzemien, un ami SDF comme un grand roi persan, sous son arbre Place Maubert à Paris. Avec ce livre "Les Porcs", Marc-Edouard Nabe reprend la veine du Journal couvrant dans ce premier volume les années 1999 à 2010. Découpé en 22 "livres", c'est un récit autobiographique, une chronique politico-historique où rien ne relève de la fiction, bien qu’il soit construit et se lise tout à fait comme un roman.

PS: à lire l'excellente chronique de son correcteur. A signaler que l'on peut depuis quelques jours également trouver le livre à la librairie Le Dilettante, 7 place de l'Odéon, Paris 6ème [10/07]. Vous pourrez aussi y trouver d'autres livres de Marc-Edouard Nabe.


Raymond Guérin dans le domaine public au Québec

GuerinA signaler pour nos amis québecois, le site EbooksGratuits poursuit la numérisation des livres de Raymond Guérin. L'auteur décédé en 1955, ses livres sont entrés dans le domaine public au Québec il y a une dizaine d'années déjà. Après L'Apprenti (1946), Parmi tant d'autres feux... (1949), le site propose cette semaine le dernier volume Les Poulpes (1953) de la trilogie, Ébauche d'une mythologie de la réalité, qui reste le projet essentiel de Raymond Guérin qui mourra d'une pleurésie en 1955. Les Poulpes rend compte des trois années de captivité que passera Raymond Guérin dans plusieurs stalags en Allemagne. Lire l'excellente critique sur LeMatriculedesAnges. Ce livre, publié chez Gallimard, avait été réédité au début des années 80 chez l'éditeur Le Tout sur le Tout, disparu depuis. Indisponible depuis de très nombreuses années, Les Poulpes n'a jamais été réédité depuis, ni en grand format, ni en édition de poche. On peut complimenter nos amis québécois d'EbooksGratuits pour ce projet monumental de près de 700 pages.

Je ne saurais trop vous conseiller la qualité du travail d'EbooksGratuits, entre les phases de numérisation et de relectures/ corrections extrêmement rigoureuses, réalisées par des bénévoles passionnés. La liste des oeuvres sera tenue à jour au rythme des parutions.

PS: J'ai le grand plaisir de vous proposer une version complète de cette trilogie Ebauche d'une mythologie de la réalité (près de 2000 pages) qui n'a jamais été publié.

Téléchargement Guérin Raymond-Ebauche d une mythologie de la realite


Lire Marcel Proust au format numérique

ProustrechercheJe termine aujourd'hui A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Une lecture menée sur presque 12 semaines, 82 jours exactement. J'ai commencé le 5 mars dernier, dimanche de Carême, je le termine ce jeudi de l'Ascension. Je ne sais pas si cela veut dire quelque chose, plus amusant sans doute concernant Proust que ma lecture a démaré à la Fête des Grands-Mères et qu'elle se termine en ce week-end de Fête des Mères. Je m'en suis aperçu la semaine dernière en consultant le calendrier. Le hasard est décidément plein de surprises. Revenir à Proust plus de vingt ans après a été un grand plaisir. A l'époque j'avais lu La Recherche dans une édition de La Pléiade en trois volumes. Depuis, c'est quatre volumes qui sont disponibles à la vente. La glose sur le texte s'amplifie au fil des années. Un petit bilan de cette lecture.

Le choix de la version d'abord. Pas question de reprendre mes volumes de La Pléiade. D'abord la version proposée a été largement remaniée depuis. Quitte à relire Proust, autant choisir une version actualisée. J'aurais pu prendre une autre version imprimée, compilation ou au format poche, elles ne manquent pas. Mais il était impensable pour moi de relire Proust aujourd'hui autrement que dans une version numérique. Encore fallait-il disposer d'une version correcte. Rappeler les versions numériques disponibles, revoir ce billet ici. Plutôt que de lire une version datant des années 1940, j'ai opté pour la dernière version proposée par les Editions Gallimard en Folio numérique en fin d'année dernière. La seule d'ailleurs chez les éditeurs. Une version numérique abondamment enrichie. Loin de moi l'idée de contester la qualité et l'intérêt de cette version mais je souhaitais absolument relire La Recherche "simplement", donc en la débarrassant des notes, de l'appareil critique. Passer sur l'érudition, le "classique scolaire" qui encombre l'oeuvre depuis tant d'années. J'ai donc nettoyé complètement cette version ne gardant que le texte de Proust. Lire La Recherche de Proust comme un lecteur ordinaire de ce siècle comme du précédent en quelque sorte...

Choix de la police sur la liseuse, CharisSIL bien sûr, une excellente police classique dont on ne se lasse pas au fil des pages. C'est important pour ces centaines d'heures de lecture devant moi. Près de 3000 pages affichées (c'est même plus de 4500 effectives sur la liseuse). Cette police m'a suivie jusqu'au bout sans que j'ai eu le désir d'en changer. Suivant mes lieux de lecture très variés, les conditions d'éclairage, j'ai changé régulièment la taille de la police pour un confort optimal. C'est un avantage très important pour des textes proposés habituellement dans des caractères très petits comme la Pléiade.

Un mot d'abord sur le texte. Surpris je dois le dire par le très grand nombre de coquilles, des fautes récurrentes de numérisation, plusieurs centaines au total sur l'ensemble des volumes, certaines fort drôles. Les Editions Gallimard n'ont pas jugé nécessaire d'effectuer une lecture finale par ses correcteurs. C'est quand même un comble pour un tel texte, emblématique de la maison. Chacun jugera.

Plaisir de la lecture. Pas à tous les moments bien sûr, ce serait mentir. Plusieurs fois, surtout à la lecture d'interminables passages dans les salons aristocratiques j'ai bien failli balancer la liseuse par la fenêtre - combien l'ont fait effectivement, bien des volumes imprimés ont dû en souffrir -. "Mais qu'est-ce que je fous à lire ça". Ces salons mondains, "les plaisirs mondains qui causent tout au plus le malaise provoqué par l'ingestion d'une nourriture abjecte" comme l'écrit Proust. Mais il faut savoir persévérer (une aspirine?), le plaisir de la lecture revient vite heureusement. Les jeux des personnages, leurs psychologies, les sensations du narrateur, les effets du Temps, l'espace des décors, il y a tant d'angles au fil des pages. Et bien sûr la gigantesque construction de l'édifice complet qui apparaît au fur et à mesure des volumes. On peut se perdre bien sûr, s'étouffer, se lasser et arrêter la lecture. Je crois que Le Côté de Guermantes est le volume "stratégique". Si vous allez au-delà de ce troisième volume, vous irez au bout. Vous lirez de plus en vite d'ailleurs, vous verrez. C'est surtout la complicité entre Proust et son lecteur que je retiens. J'ai ajouté de très nombreux marque-pages au fil de la lecture. Le numérique permet aussi de retrouver des mots facilement, des passages entiers que l'on n'aurait pas forcément annoté à la première lecture mais qui font échos plus loin dans le texte.

Que dire de plus sinon mettre en valeur le texte. Il y aurait des dizaines et des dizaines de passages à citer, combien sur la beauté du style, des couleurs, des sensations, un seul parmi tant d'autres :

"Malgré la pluie récente et le ciel changeant à toute minute, après avoir accompagné Albertine jusqu'à Épreville, car Albertine faisait selon son expression la « navette » entre cette petite plage où était la villa de Mme Bontemps, et Incarville où elle avait été « prise en pension » par les parents de Rosemonde, je partis me promener seul vers cette grande route que prenait la voiture de Mme de Villeparisis quand nous allions nous promener avec ma grand-mère ; des flaques d'eau que le soleil qui brillait n'avait pas séchées, faisaient du sol un vrai marécage, et je pensais à ma grand-mère qui jadis ne pouvait marcher deux pas sans se crotter. Mais dès que je fus arrivé à la route ce fut un éblouissement. Là où je n'avais vu avec ma grand-mère, au mois d'août, que les feuilles et comme l'emplacement des pommiers, à perte de vue ils étaient en pleine floraison, d'un luxe inouï, les pieds dans la boue et en toilette de bal, ne prenant pas de précautions pour ne pas gâter le plus merveilleux satin rose qu'on eût jamais vu et que faisait briller le soleil ; l'horizon lointain de la mer fournissait aux pommiers comme un arrière-plan d'estampe japonaise ; si je levais la tête pour regarder le ciel entre les fleurs, qui faisaient paraître son bleu rasséréné, presque violent, elles semblaient s'écarter pour montrer la profondeur de ce paradis. Sous cet azur une brise légère mais froide faisait trembler légèrement les bouquets rougissants. Des mésanges bleues venaient se poser sur les branches et sautaient entre les fleurs, indulgentes, comme si c'eût été un amateur d'exotisme et de couleurs qui avait artificiellement créé cette beauté vivante. Mais elle touchait jusqu'aux larmes parce que, si loin qu'elle allât dans ses effets d'art raffiné, on sentait qu'elle était naturelle, que ces pommiers étaient là en pleine campagne comme des paysans, sur une grande route de France. Puis aux rayons du soleil succédèrent subitement ceux de la pluie ; ils zébrèrent tout l'horizon, enserrèrent la file des pommiers dans leur réseau gris. Mais ceux-ci continuaient à dresser leur beauté, fleurie et rose, dans le vent devenu glacial sous l'averse qui tombait : c'était une journée de printemps."

Un autre dernier passage qui résonnera longtemps pour moi, c'est sans doute ce passage très émouvant de Proust sur la révélation de son travail d'écrivain, la genèse de La Recherche en quelque sorte, que je garde: "C'est quelquefois au moment où tout nous semble perdu que l'avertissement arrive qui peut nous sauver, on a frappé à toutes les portes qui ne donnent sur rien, et la seule par où on peut entrer et qu'on aurait cherchée en vain pendant cent ans, on y heurte sans le savoir, et elle s'ouvre".

Je vous invite à lire La Recherche, c'est beaucoup moins difficile que l'on a tendance à le laisser entendre. Par dessus tout, La Recherche reste une invitation sincère à tous ceux qui aiment les livres et la lecture.


Balzac : un site eBalzac en ligne

EbalzacUne initiative à saluer particulièrement, l'ouverture aujourd'hui d'un portail consacré à l'oeuvre d'Honoré de Bazac. Le projet eBalzac vise à développer et à promouvoir la recherche en humanités numériques portant sur l’œuvre d’Honoré de Balzac: La Comédie humaine, les œuvres de jeunesse, le théâtre, les Contes drolatiques et les œuvres diverses. Il se décline en trois axes:

  1. L’édition électronique de l’œuvre de Balzac, à commencer par La Comédie humaine, dans une version inédite en ligne et philologiquement exacte, qui intègre les corrections apportées par Balzac sur son exemplaire personnel et qui corrige de nombreuses éditions antérieures se basant sur ce dernier état du texte.
  2. L’édition des différents états imprimés des textes balzaciens, depuis les feuilletons ou les éditions originales jusqu’à l’édition d’ensemble de La Comédie humaine (1842-1848). Ces multiples versions, actuellement inaccessibles en mode texte, seront comparées à l’aide du logiciel Médite, qui permet de visualiser les principales opérations génétiques (ajouts, suppressions, remplacements, déplacements) et d’étudier sur la base de données factuelles le processus de création chez Balzac.
  3. Une édition hypertextuelle, qui constitue un objet scientifique expérimental et nouveau, dont le principe consiste à mettre en résonance l’ensemble de l’œuvre balzacienne avec un vaste corpus d’écrits contemporains, à aires culturelles multiples et de nature variée, qui ont pu la nourrir: œuvres romanesques d’autres auteurs de l’époque; recueils collectifs de littérature panoramique (auxquels Balzac apporta des contributions); ouvrages scientifiques susceptibles d’avoir influencé la création balzacienne, notamment dans les domaines de la médecine, de la physiologie et des sciences naturelles. Son objectif est de permettre des recherches et des comparaisons élaborées afin de faire émerger des correspondances, de repérer des emprunts, des citations, des reprises, des plagiats éventuels, et de constituer ainsi une cartographie de l’univers intellectuel de Balzac à partir des traces que d’autres textes ont laissées dans l’œuvre.

Le projet eBalzac est financé par l’Agence nationale de la recherche (2015-2019). Il rassemble des chercheurs en littérature et en informatique de l’Université de Lille Sciences Humaines et Sociales, de l’Université Paris Sorbonne Paris IV et de l’Université Pierre et Marie Curie Paris 6.

Ce site devrait proposer enfin la fameuse version du "Furne corrigé", édition définitive qui n'existe pas pour l'instant en numérique au format ePub.

Lecture en ligne indispensable pour l'instant. Seules les oeuvres des Études philosophiques sont disponibles à l'ouverture dans la section «Édition» du site. Les autres à venir...

J'ai cherché vainement des éditions au format ePub pour nos liseuses ou nos smartphones. Bien dommage, j'espère que ces versions suivront.

[PS: en effet, l'administrateur du site m'a signalé que les versions ePub vont suivre.]

C'est le moment de redonner deux références complètes gratuites indispensables:

  • Bibliothèque électronique du Québec : La Comédie humaine, la page ici.
  • Efele : La Comédie humaine dans l'Edition Furne avec les illustrations, la page ici.

Je donne des compilations en un seul fichier de ces deux sources (clic droit, "save link as" sur votre bureau).

Téléchargement BalzacHonorede-La Comedie humaine

Téléchargement BalzacEfele

Attention, deux fichiers lourds (respectivement 10,2 et 23,1Mo). Merci de télécharger parallèlement les versions séparées sur les deux sites pour saluer leur travail magnifique.


Les Plumes francophones : le concours ouvert à partir de début mai

PlumesLa nouvelle édition du concours «Les Plumes francophones»  a été lancée samedi à Livre Paris. L'objectif est de révéler de nouveaux talents, les auteurs en langue française de demain. Un concours qui est parrainé cette année par le romancier algérien Yasmina Khadra. Ouvert à tous, cet appel à l’écriture, organisé par Kindle Direct Publishing, le service d’autoédition d’Amazon en partenariat avec la Fondation Alliance française et TV5 Monde, donne la possibilité aux amateurs de proposer en ligne leurs textes, qui ensuite seront jugés par le public et par un jury de professionnels. Le concours sera ouvert à partir du 1er mai sur la page plumesfrancophonesamazon.fr (via RFI).


Knut Hamsun : le cas emblématique d'un auteur et d'ayants-droits pillés

HamsunA signaler pour nos amis québecois, le site EbooksGratuits (en partenariat avec la BeQ) poursuit la numérisation des livres de Knut Hamsun. Immense écrivain norvégien, Prix Nobel de littérature en 1920, Knut Hamsun est l'auteur de très nombreux titres, le plus célèbre bien sûr La Faim, qui est devenu un classique universel de la littérature mondiale. Un portail nordique est consacré à l'écrivain avec la traduction française proposée. Knut Hamsun est décédé en 1952, ses livres sont entrés dans le domaine public au Québec:

  • La Faim, ici.
  • Mystères, ici.
  • Sous l'étoile d'automne, ici.
  • Enfants de l'époque, ici.
  • Pan, ici.

Ce n'est bien entendu pas le cas en France, en 2022 seulement. Les traductions françaises sont chez l'éditeur Calmann-Lévy. Pas de format numérique chez l'éditeur, on trouve étrangement trois titres dont La Faim, vendus par XXX, qui reprend systématiquement les numérisations québecoises. Vous retrouverez aisément ce pseudo-éditeur chez vos libraires. Ces ouvrages disponibles aussi bien chez les libraires que dans les bibliothèques qui peuvent l'acquérir au travers d'un distributeur complice en la matière.

On peut s'étonner; à ce sujet voici le courrier que m'a envoyé l'un de mes lecteurs en début de mois:

"Vous aviez signalé il y a quelques années cet étrange cas de XXX. Or depuis tout ce temps cet «éditeur» a publié des versions numériques de livres très vendeurs, Hermann Hesse, Knut Hamsun, Kawabata, Lampedusa, Thomas Mann, George Orwell, John Steinbeck, Margaret Mitchell, Graham Greene, Alexandra David-Néel, etc. Plus de 300 titres. Marché juteux sans doute. Dubitatif, j'ai demandé des précisions à des agences allemandes et anglo-saxonnes gérant ces auteurs (Suhrkamp Verlag, A.M.Heath Literary Agents,...) et comme par hasard les livres ont été retirés peu après. Nous avons donc bien affaire à une fraude numérique aux droits d'auteurs extrêmement massive. Le mieux à faire est sans doute de signaler cela aux ayants-droit et aux agences."

En attendant, les libraires et les bibliothécaires sont bien en situation de recel malgré eux...

PS: si Knut Hamsun est décédé et ne pourra procéder à de quelconques poursuites, relire ce billet de 2012 qui montrait comment Antoine Compagnon, le spécialiste de Proust, avait été la victime des mêmes aigrefins.

PS: il semblerait que mon billet a porté ses fruits et que le ménage a commencé:

  • Steinbeck (John), Des Souris et des hommes ici.
  • Hammett (Dashiell), Le Faucon de Malte ici.
  • Orwell (Georges), La Ferme des animaux ici.
  • Orwell (Georges), Hommage à la Catalogne ici.
  • Hesse (Hermann), Peter Camenzind ici.
  • Hesse (Hermann), Le Loup des steppes ici.
  • Hesse (Hermann), Siddhartha ici.
  • Hesse (Hermann), Le Voyage en Orient ici.

Jules Verne dans le domaine public

Verne24 mars, anniversaire aujourd'hui de la mort de Jules Verne mort le 24 mars 1905, il y a 112 ans. L'occasion de regarder ce qui est disponible en téléchargement gratuit. Il n'y a que l'embarras du choix. La première source de longue date sur l'incontournable Bibliothèque Electronique du Québec qui propose une bibliothèque numérique Jules Verne complète sur cette page. Un téléchargement complet ici. Une offre également sur Bibebook. La page collaborative Wikisource est ici. On trouve 42 titres au format ePub dans Gallica, d'excellentes versions avec des illustrations. Le site EbooksLibresGratuits n'est pas en reste bien évidemment, en partenariat avec la BeQ. Une quasi intégrale des oeuvres de Jules Verne avec romans, nouvelles, récits, etc. Merci à Antoine Oury pour une liste des titres que je joins ci-dessous:

Romans posthumes :

Théâtre :

---------------------

[Si vous souhaitez une édition complète des livres de Jules Verne je vous propose un fichier ePub complet des versions de la Bibliothèque Electronique du Québec, près de 18000 pages au total. A télécharger -clic droit, savelinkas sur votre bureau, attention cela peut être un peu long, 17,6Mo-. édition complète. Merci de télécharger parallèlement les versions séparées sur la BeQ pour saluer leur travail.]

---------------------


A la lecture de Marcel Proust

ProustPremier jour de printemps. Tout au plaisir de relire A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Plus de 25 ans après ma première lecture, j'ai troqué les volumes Pléiade pour une version numérique. Déjà 600 pages derrière moi sur les quelques 3000 au total. Le texte de la version définitive débarassé de la glose, des notes et autre appareil critique qui l'alourdit, l'encombre, l'académise, le vitrifie. Cent ans après, lire Proust en toute simplicité comme le lecteur des années 1910-1920. Le narrateur aurait sans doute apprécié un nouveau "dispositif de lecture" pour l'accompagner entre Combray, Balbec, Doncières, Venise ou Paris, tant il était attentif à la modernité de son temps...


eBalzac : une édition numérique hypertextuelle de Balzac

BalzacUn projet d’édition numérique eBalzac devrait être mis en ligne dans quelques mois, proposant une édition numérique hypertextuelle des œuvres de Balzac. Ambitieux et particulièrement attentif aux usages scientifiques, ce projet se présente comme une édition numérique enrichie de l’œuvre de Balzac permettant la mise en avant des textes sources qui ont pu influencer l’écriture balzacienne. Tous les détails sur le Movi d'OpenEdition.

Marcel Proust dans le domaine public

ProustMarcel Proust sous les feux de l'actualité et des médias ce mois-ci avec la découverte d'une séquence filmée. C'est suffisamment rare pour rappeler que l'oeuvre de Marcel Proust est dans le domaine public depuis 1987, cela fait tout juste 30 ans cette année. Les éditions imprimées actuellement disponibles sont au nombre de neuf (dont quatre émanent du même éditeur, Gallimard), à la fois différentes et complémentaires [Voir une excellente synthèse des éditions depuis cette date, ici, trois versions supplémentaires chez Gallimard/Quarto, Omnibus et Delcourt depuis]. Un billet à jour sur Wikipédia.

L'oeuvre de Marcel Proust est dans le domaine public, donc librement accessible dans ses versions numériques. C'est justement le moment de faire un petit point sur la question car on trouve de tout. Il y a bien sûr les éditions de références chez Gallimard qui a assuré au fil des années l'établissement du texte. D'autres éditeurs, depuis 1987, ont donc aussi procédé à des phases de numérisation pour proposer des versions imprimées. Mais, à ce jour, Gallimard est le seul éditeur à proposer une version numérique complète depuis l'année dernière. En l'occurence la version Folio enrichie, en 7 volumes.

Ces volumes en versions enrichies sont assortis de restrictions d'usage (DRM) de toutes sortes et surtout ils restent indisponibles pour les francophones dans le monde entier du fait de restrictions géographiques. Ce qui est tout à fait anormal pour un tel auteur. Proust confisqué...

Avec l'essor du livre numérique, Proust fait l'objet de toutes les attentions marchandes, vous vous en doutez. Plus de 300 propositions recencées sur les plate-formes de ventes (plus de 700 résultats sur la boutique Kindle!) bien d'entre elles douteuses qui fleurissent régulièrement presque tous les mois. Les plate-formes ferment les yeux, tout est bon pour attirer le chaland.

L'oeuvre principale de Proust, À la recherche du temps perdu, est considérable en terme de numérisation et de relecture. C'est un travail qui a été fait heureusement sur plus d'une quinzaine d'années par des bénévoles de manière professionnelle avec des étapes sucessives et strictes de relectures. Cette référence "libre" existe. Ce sont 15 volumes sur la Bibiliothèque Electronique du Québec qui reprennent le texte de l’édition Gallimard, Paris, 1946-47, elle-même en 15 volumes. Cette édition a malheureusement subie de profondes modifications depuis cette date, avec l'apport des corrections d'après les manuscrits de Marcel Proust.

Les éditions proposées gratuitement par EbooksGratuits, Bibebook et Feedbooks reprennent ce texte de référence, en mentionnant l'origine en toute clarté. A vous de choisir les mises en formes typographiques qui vous conviennent. Ces versions sont bien entendu disponibles librement pour les francophones dans le monde entier. A signaler également une version collaborative en ligne disponible sur WikiSource ainsi qu'un texte intégral avec 486 entrées pour naviguer dans l'intégralité de La Recherche à découvrir ici.

Trois autres titres de Marcel Proust sur la Bibliothèque suisse et romande, un site là-aussi de grande qualité dans le même esprit que la BeQ.

Toutes les autres éditions de La Recherche (je dis bien toutes, car j'en ai une petite preuve -un infime détail typographique qui en trahit la source-) que vous trouverez à petits prix sur les plate-formes sont des versions pillées sur la BeQ, sans aucune relecture bien sûr.

Sur Gallica, le portail de la BnF (Bibliothèque nationale de France), une partie seulement des éditions originales sont disponibles au format ePub voir ici. Pas relues, énormément de coquilles. J'ai compilé un premier volume complet si vous le souhaitez:

édition BNF volume 01

On écartera aussi les propositions toujours de la BnF qui, à travers un partenariat privé, propose des versions payantes (BnF Collection ebooks) numérisées industriellement qui n'ont fait l'objet elles aussi d'aucune relecture. On trouvera d'ailleurs ces versions proposées gratuitement sur TV5Monde ici. Paradoxe toujours, des versions sous copyright que ne peuvent pas proposer librement les bibliothèques, toujours rien pour elles.

Notre domaine public en jachère. Marcel Proust, mort depuis 95 ans cette année, mérite décidément mieux...

---------------------

[Si vous souhaitez une édition complète de A la recherche du temps perdu je vous propose un fichier ePub complet des versions de la Bibliothèque Electronique du Québec, 2950 pages au total. A télécharger -clic droit, savelinkas sur votre bureau- édition complete. Merci de télécharger parallèlement les versions séparées sur la BeQ pour saluer leur travail.

[Je donne également la version définitive du texte, établie et dans le domaine public depuis 1987, que l'on peut trouver en ligne.

Téléchargement A la recherche du temps perdu complet marcel proust

Merci de me signaler les quelques coquilles qui pourraient rester si vous en trouvez.

---------------------

PS: Lire Proust en 2017? En complément, je souhaite pointer sur l'excellent article paru sur Fabula en 2013. Je retiens ce passage :

"Lire Proust en 2013 nous amène à nous poser la question du support de la lecture, et de nous interroger sur l’adaptabilité de Proust au format de l’iPad et autres supports électroniques. Malgré la richesse des ressources en ligne et les combinatoires infinies auxquelles peuvent prétendre les éditions immatérielles, Proust semble ne pas être l’auteur par qui se passera le tournant numérique. Son œuvre paraît ne pas appeler un nouveau format d’édition, qui serait du type hypertextuel, et qui permettrait, par exemple, de visualiser le «musée imaginaire» de Proust ou de se faire une idée de ce à quoi ressemblait Charles Haas. La Recherche — pas plus d’ailleurs que les œuvres de Rabelais, de Flaubert ou de Céline — n’a pas été pensée ni écrite en ce sens et résiste à ce type d’adaptation moderniste, tout aussi réductrice qu’inadaptée. Si la Recherche est l’œuvre par excellence du palimpseste, des feuilletages de discours et de voix, l’une des œuvres où l’intertextualité a le plus de sens, le fonctionnement du texte n’est justement pas celui de l’hyperlien. Bien au contraire, l’abondance qu’offre l’Internet, et les ressources de la numérisation ramènent Proust à sa forme peut‑être la plus simple, débarrassée des embarrassants discours qui l’accompagnent, le contraignent et le déforment. La lecture de la Recherche décrit, comme nous l’avons vu, un mouvement centripète ; mais la Recherche en elle‑même ne s’ouvre que sur elle et le monde qu’elle construit."

L'article complet ici à lire absolument.

Si la lecture d'un "Hyper Proust" ne semble pas de mise, même en 2017, en revanche lire Proust au format numérique "simplement" sur sa liseuse, sans parler de l'accès à tous les francophones, relève un aspect incontestablement pratique. Le lire au mieux dans les versions de poche (la série bien couteuse), la collection Quarto (avec un volume et un poids conséquent) et dans la Pléiade par son format (avec un prix très élevé et allourdi de ses notes et de son appareil critique considérable). Cette dernière la plus pratique en découragera plus d'un pour les caractères trop petits. Un élément qui ne me semble plus acceptable en 2017 pour un simple lecteur, qui souhaite accéder à l'oeuvre de Proust avec le meilleur confort de lecture possible. J'en veux pour preuve les efforts qui sont faits actuellement par des collections de poche pour améliorer la lisibilité de leurs éditions.


Michel Tournier dans la Pléiade

TournierMichel Tournier entre dans la Pléiade demain 23 février. Décédé au printemps dernier, il n'aura malheureusement pas vu cette consécration de son vivant. Avec Georges Perec en mai prochain, ce seront respectivement les 57, 58ème auteurs français du XXème siècle à entrer dans la célèbre collection. A lire le dossier de France-Culture.

Amusant de rappeler que Michel Tournier n'aimait guère La Pléiade: "Et puis, je n'apprécie guère l'objet, peu lisible, trop lourd. Je préfère le poche, l'anti-Pléiade par excellence, qu'on emmène en voyage, qu'on oublie dans le train. A mes yeux, mes livres ne sont véritablement publiés que lorsqu'ils paraissent en poche". (via BibliObs).

Aucun volume de la Pléiade n'est disponible au format numérique malheureusement. Les Editions Gallimard ne souhaitent pas numériser ce catalogue prestigieux.

Un passeport pour la postérité donc mais avec des auteurs tous décédés sauf un, Jean d'Ormesson, qui entrent dans le domaine public au fil des années. Un domaine public heureusement disponible dans l'espace numérique pour les francophones du monde entier. C'est l'occasion de faire un petit point:

Sur les 59 auteurs, 8 sont entrés dans le domaine public en France (Ramuz en plus cette année), 16 de plus dans le domaine public au Québec (Marcel Aymé en plus en fin d'année) où la durée est inférieure -50 ans contre 70 ans en France-. En 2020, ce seront 3 autres auteurs de plus qui les rejoindront au Québec, De Gaulle, Giono et Mauriac. A signaler le cas particulier de Saint-Exupéry qui bien que décédé en 1944 (dans le domaine public dans le monde entier) n'entrera dans le domaine public en France qu'en 2032 du fait de son statut d'écrivain "mort pour la France".

Le 15 février 2010, la Wikimedia Foundation a reçu une demande des Editions Gallimard de retirer certaines pages du Wikisource en langue française, avec pour motif qu'elles sont en violation de copyright. Cette demande s'appuie sur l'affirmation des Éditions Gallimard que le site Wikisource vise un public français et que, par conséquent, d'après les règles françaises de conflit de lois, le droit d'auteur s'applique à ce contenu. Voir ici.

Je remercie Fabien de m'avoir communiqué le tableau ci-dessous (cliquer pour l'agrandir).

Domainepublic