660 notes dans la catégorie "Auteurs"

Un été de lectures : relire Pierre Bourgeade

BourgeadepierreRedécouvrir des auteurs un peu oubliés, c'est ce que je vous propose cet été. Aujourd'hui Pierre Bougeade (1927-2009), une oeuvre très protéiforme de plus de 40 livres dans les genres et les formes les plus divers. Romans, nouvelles, essais, critiques, théâtre, poésie, etc. En digne continuateur de Georges Bataille, Pierre Bourgeade semble avoir tout exploré avec un parfum de scandale constant, jusque même dans ses polars. Une première partie de ses livres aux Editions Gallimard dans la collection Le Chemin de Georges Lambrichs. Les dix dernières années avec les Editions Tristram qui le présentent mieux que quiconque: "Et maintenant? La lecture de Bourgeade, découvert quand nous avions vingt ans, longtemps avant de le rencontrer, puis de l’éditer, n’a jamais cessé de nous accompagner. Et nous n’avons eu de cesse, depuis, prosélytes que nous sommes, de vouloir le faire lire autour de nous. Une fois sur dix hélas: rejet violent. Deux fois sur dix: rejet embarrassé. Mais sept fois sur dix: coup de foudre. Conscience instantanée de la rareté de cette écriture, alliage d’extrême crudité et de classicisme désinvolte, dont seul Pierre Bourgeade, apparemment, possédait le secret." Peu de titres au format numérique malheureusement. A lire ou relire absolument...


Un film, un livre : Demande à la poussière de John Fante

Cover1 Cover2Nouvelle proposition cette semaine, celle à la fois de lire le livre et de voir le film dont il a été tiré. C'est le quatrième, j'ai décidé de rester dans des livres assez courts pour en lire beaucoup. Je reste aux Etats-Unis avec Demande à la poussière de John Fante publié en 1939. L'adaptation cinématographique sortie en 2006 avec Colin Farrell se révèle assez fidèle. Je vous renvoie sur l'excellente et juste critique parue dans Le Monde à l'époque. La version numérique du livre n'est pas vendu seule, il faudra acheter la trilogie Bandini, mais la lecture des trois volumes vaut absolument la dépense. Les livres de John Fante font l'objet de nouvelles éditions au format de poche cet été chez 10-18, allez les découvrir. J'espère que mes petits billets (ils sont tous à retrouver ici) vous donnent des idées pendant cet été, vos commentaires sont les bienvenus. 


Un été de lectures : relire Jean-Patrick Manchette

ManchetteQuatrième auteur que je vous propose de redécouvrir cet été, partons du côté du polar avec Jean-Patrick Manchette (1942-1995). A la fois auteur de romans policiers, critique littéraire, scénariste, dialoguiste et critique de cinéma, mais également traducteur. Il est reconnu comme l'un des auteurs les plus marquants du polar français des années 1970-1980. Ses livres sont malheureusement indisponibles au format numérique chez ses éditeurs, bien dommage. Je vous conseille trois livres pour commencer, ses formidables Chroniques parus chez Rivages après sa mort, La Position du tireur couché et O dingos, O chateaux!, avant d'aller plus encore avec son Journal.


Un film, un livre : Gatsby de Francis Scott Fitzgerald

Film GatsbyL'été se poursuit. Troisième semaine pour revoir un film et relire un livre dont il a été tiré. C'est un grand classique de la littérature américaine que je vous propose aujourd'hui, The Great Gatsby de Francis Scott Fitzgerald publié en 1925. Une plongée dans les années folles à New York. Entre folie et démesure, la gloire et la chute d'un d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby. Plusieurs films dont le dernier qui a connu un grand succès il y a quelques années avec Leonardo Di Caprio. Neuf chapitres, un court roman que je vous conseille pour vos vacances. Pas moins de cinq traductions sont disponibles, trois d'entre-elles depuis 2010 qui ont profité de l'entrée de son auteur dans le domaine public. Je vous recommande la dernière, celle parue chez 12-21 réalisée par Jean-François Merle. Une traduction moderne excellente, un tout petit prix et elle a aussi le grand mérite de ne pas comporter de DRM (dans toutes les librairies indépendantes). A partager avec vos proches sans modération. Gatsby? Quel Gatsby? Une lecture inoubliable... 


Un été de lectures : relire François Cavanna

CavannaTroisième semaine pour redécouvrir des écrivains un peu oubliés. Après Jacques Sternberg et Antoine Blondin, ce sont les livres de François Cavanna (1923-2014) que je vous propose cet été. Si c'est l'humoriste et l'homme de presse qui a bien souvent accaparé les projecteurs au travers de Charlie-Hebdo et d'Hara-Kiri, Cavanna est l'auteur d'une oeuvre très importante de récits autobiographiques, d'essais, de chroniques, etc. Beaucoup de best-sellers à l'époque. Aujourd'hui la marque d'un immense écrivain dont les livres comptent. Il y a quelques années le critique littéraire Grégoire Leménager lançait même un appel pour son entrée dans la Pléiade. Par quoi commencer? Sans aucun doute son dernier livre Lune de miel, puis sa célèbre série Les Ritals, Les Ruskoffs, à la verve et à l'humanité incroyables. Les Ritals reste indisponible au format numérique ce qui n'est guère à l'honneur de son éditeur. Vous le trouverez heureusement facilement en quelques clics. Plongez-vous sans modération dans les livres de Cavanna, vous ne le regretterez pas!


Un film, un livre : L'Orange mécanique d'Anthony Burgess

Orange BurgessDeuxième couple film/livre que je vous propose cet été. Là-aussi deux oeuvres très réussies, deux classiques dans leur genre. Le livre d'Anthony Burgess sorti en 1962 est un incontournable roman d'anticipation sur le conditionnement psychologique dans une société future. Sorti en 1971, le film qu'en a tiré Stanley Kubrick a eu un très grand succès. Si le roman privilégie la satire sociale, le film met surtout l'accent sur l'ultra-violence dans un climat malsain et dérangeant qui suscite une polémique importante à sa sortie. Personnellement, je trouve le livre bien plus riche. Il est proposé en version numérique chez Robert Laffont à petit prix sans DRM. Je vous le conseille absolument. 


Un été de lectures : relire Antoine Blondin

BlondinTour de France oblige. Comment ne pas évoquer Antoine Blondin (1922-1991) et ses chroniques de la grande boucle. Commencer par cela pourquoi pas, puis découvrir vite Un singe en hiver, Les Enfants du bon dieu, L'Humeur vagabonde, Monsieur Jadis, L'Europe buissonnière et d'autres encore. Il y a quelques années, La Table Ronde reproposait des rééditions de poche de ses romans les plus connus. Pas de versions numériques dans la foulée, c'est bien dommage. Seuls Les Petits papiers, bien cher. Allez, on espère un effort de son éditeur...

PS: à lire le billet du Figaro justement cette semaine.


Un film, un livre : Avec vue sur l'Arno de E.M. Forster

Chambreavecvue ForsterUn été la tête dans les toiles et les livres. L'idée me trottait dans la tête depuis un moment, je vais la mettre en application cet été. L'occasion de revoir des films, de lire les livres desquels ils ont été tirés. Deux expériences différentes, quelquefois la magie opère, les films sont à la hauteur. Je vous propose cet été des couples réussis. Premier choix cette semaine, Chambre avec vue de James Ivory sorti en 1986 tiré du roman de l'écrivain anglais E.M. Forster Avec vue sur l'Arno paru en 1908, la traduction française dans la collection Pavillons chez Robert Laffont. Vous le trouverez en version numérique à petit prix, les parisiens pourront même le trouver en prêt à la Bibliothèque numérique de Paris. Deux grands classiques chacun. À la fois comédie romantique et peinture critique de la société anglaise sous Edouard VII. C'est aussi le cadre magique de Florence et de la Toscane environnante, ses lumières. J'espère que vous apprécierez l'idée, un autre choix jeudi prochain!


Louis Chadourne : une carte interactive avec des ressources

LcjeuneBelle initiative de l'ALCA Aquitaine qui propose une carte interactive autour de Louis Chadourne (1890-1925). L'été numérique de Louis Chadourne est un fonds documentaire sur l'écrivain trop tôt disparu. C'est une collecte et une mise en commun de ressources numérisées, libres de droits parce qu'elles sont entrées dans le domaine public. Un éclairage sur la vie, l’œuvre et l'époque à laquelle il vivait. La plupart des ouvrages cités sont disponibles au format numérique. Tous les détails sur le site. 

Voir en plein écran


Un été de lectures : relire Jacques Sternberg

JsternQuelques conseils de lectures cet été. Et si c'était le moment de découvrir des auteurs un peu oubliés mais qui méritent vraiment le détour. Je vous en proposerais un par semaine. Cette semaine, Jacques Sternberg (1923-2006), un écrivain incomparable, tout ensemble iconoclaste, anarchiste, provocateur, corrosif. Il s'est essayé à tellement de genres, l'humour, le fantastique, la science-fiction, l'érotisme. Derrière lui, une oeuvre considérable de romans, de nouvelles, de contes, d'essais, de récits, d'anthologies, de scénarios, de textes en tout genres. Lire l'excellente présentation "Jacques Sternberg par lui-même" sur le site des Editions de Minuit. "Au fond, même si Jacques Sternberg juge qu'il a réussi à écrire ce qu'il voulait tout en demeurant un raté sur le plan social, on peut se dire aussi que c'est parfois par une suite de miracles qu'il a trouvé des éditeurs pour le publier". Peu de livres en versions numériques, c'est bien dommage. Plusieurs de ses titres font heureusement l'objet de rééditions dans le cadre de la numérisation Fenixx. Ce n'est pas à l'honneur des éditeurs concernés. Je me ferais une joie de partager avec vous en toute discrétion des écrits qui ne sont plus disponibles chez les éditeurs, même dans des versions imprimées.


Livre numérique : 250 éditeurs français sans DRM

DrmChiffre symbolique atteint dans mon relevé des éditeurs qui ne pratiquent pas une politique de DRM pour leur catalogue de livres numériques. Quand la plate-forme de vente le permet bien sûr. Huit formes de DRM sont actuellement en usage contrôlées respectivement par Adobe, Apple, Amazon, Google, Kobo, Microsoft, MTO (Marin Trust Management Organization) et la fondation Readium (format LCP "Lightweight Content Protection"). Sans doute Facebook demain...

Face à cela c'est plus de 250 éditeurs qui proposent leurs livres sans contraintes pour leurs lecteurs avec un simple marquage, à l'instar de beaucoup de pays d'Europe du Nord plus vertueux envers leurs lecteurs. Vendre des livres sans DRM c'est aussi respecter la confidentialité des données de lecture. Une fois le livre acheté, vous ne serez pas surveillé, traqué dans des statistiques de lectures dont les conditions d'exploitation sont bien opaques il faut bien le dire. La liste complète des éditeurs sans DRM est ici.

A cette occasion je vous propose un nuage de mots en forme d'arbre, un clin d'oeil à l'imprimé, un beau symbole de liberté. De ActuSF à Zulma, Mardaga en point médian. Merci à eux tous! A partager sans modération!

Drm


eBalzac : les versions ePub disponibles en ligne

BalzacJe vous avais signalé il y a un an le lancement du projet eBalzac visant à développer et à promouvoir la recherche en humanités numériques portant sur l’œuvre d’Honoré de Balzac: La Comédie humaine, les œuvres de jeunesse, le théâtre, les Contes drolatiques et les œuvres diverses. Pratiquement l'intégralité des textes ont été mis en ligne à ce jour. A signaler que les versions au format ePub sont disponibles également pour ceux qui souhaiteraient lire en mode déconnecté. Un magnifique travail. C'est vraiment un exemple à suivre pour tous les projets de ce type. Le site eBalzac.


Marcel Proust : un nouveau site en ligne

ProustNouveau site en ligne pour les Amis de Marcel Proust. C'est par ici. Vous trouverez beaucoup de références et d'informations. L'oeuvre de Marcel Proust est dans le domaine public depuis 1987, on aurait tendance à l'oublier. Marcel Proust mériterait un vaste chantier comme celui qu'ont réalisé par exemple les suisses pour Rousseau, chez nous pour Flaubert ou Balzac. La BnF consacre un dossier Gallica sur Marcel Proust. J'en profite pour vous redonner le lien pour télécharger une excellente version ePub complète de La Recherche préparée avec les amis suisses de la BNR, c'est ici.


Lire Fiodor Dostoïevski au format numérique

FdAprès un printemps avec Marcel Proust l'année dernière (revoir ici), c'est Fiodor Dostoïevski que j'ai décidé de relire cette année en totalité. De très nombreux titres sont disponibles gratuitement dans des traductions anciennes, pas moins de 57 références repérées sur l'excellent NosLivres.

Par contre, du côté des traductions modernes c'est beaucoup plus compliqué. Les éditions complètes dans La Pléiade (Gallimard) ou Thesaurus (Actes Sud) ne sont pas disponibles au format numérique. Gallimard fait l'impasse sur Dostoïevski chez Folio avec seulement deux nouvelles à 1,99€, voir ici. Rien au Livre de Poche, 3 titres chez Garnier-Flammarion. Chez Actes Sud -dans la respectable maison de notre Ministre de la Culture-, si les versions numériques dans la collection Babel sont bien complètes, il vous faudra débourser 243€ au total pour 29 titres achetés à l'unité, contre 150€ seulement pour les 5 volumes imprimés dans la collection Thesaurus. Non-sens...

Vous trouverez également à boire et à manger comme on dit, pas moins de 460 références sur Kobo par exemple. Le recyclage du gratuit se porte bien. Dans la masse, plusieurs compilations à tout petit prix entre 0,99€ et 2,99€. Que demander pour ce prix-là? Il s'agit bien entendu des versions disponibles gratuitement comme l'indique l'un d'entre eux dans les premières pages:

La source des textes figurant dans ce volume se trouve sur le site Wikisource, excepté:
–Les pauvres gens, La confession de Stavroguine, Une fâcheuse histoire, Monsieur Polzounkov: La Bibliothèque Russe et Slave.
–Les Frères Karamazov, Souvenirs de Madame A.G. Dostoïevski: Bibliothèque électronique du Québec.
–Un adolescent: Ebooks libres et gratuits.

Alors, entre le désert et la jungle, que choisir? Personnellement, j'ai décidé d'opter pour les traductions récentes d'André Markowicz chez Actes Sud. Malgré le prix prohibitif (l'absence des volumes Thesaurus relève de l'arnaque il faut bien le dire), je les partage avec des proches en les achetant peu à peu. Si vous êtes intéressés, je vous met discrètement dans la boucle comme on dit. Un petit club de lecture numérique de Fiodor Dostoïevski...


Ciclic : Cent jours autour du monde

Cma_cgm_puget_560Deux écrivains embarqués dans un tour du monde de 100 jours sans avion, en cargo, en train, en voiture, d'est en ouest et dans l'hémisphère nord, effectué en ce printemps 2018. C'est le projet démarré le 13 avril dernier par Christian Garcin et Tanguy Viel:

"Un voyage de 100 jours autour du monde. Lestés d’une belle cargaison de livres, solides et marins, aux «varangues invisibles», prévus déjà pour être dégustés à en des lieux, dans des temps bien précis (Tolstoï pour la Russie…), Christian Garcin et Tanguy Viel entreprennent donc ce tour du monde d’est en ouest, dans l’hémisphère nord. Une «circumnavigation» qui se propose de faire l’expérience de la lenteur, relative, des moyens de transport maritimes (cargos) et terrestres (voiture, train). Une expérience du temps ralenti, et du réel, qu’ils décident de «se coltiner», d’éprouver physiquement et littérairement en s’engageant dans l’écriture de ce livre à quatre mains dont nous livrons ici le matériau de travail et qui, à n’en pas douter, «tiendra la mer» et sa place dans la littérature."

A découvrir leurs chroniques et leurs photographies au fur et à mesure, c'est par ici, sur le site de leur partenaire Ciclic jusqu'en juillet prochain. Suivons-les. Un livre sera publié aux Editions Jean-Claude Lattès.


Guillaume Musso : le numérique sort de chez Editis

MussoNouveau roman de Guillaume Musso en tête des ventes comme à son habitude. On aura beaucoup parlé au début de l'année de son transfert des Editions XO (groupe Editis) chez Calmann-Lévy (groupe Hachette). Plus discrète est l'exploitation de ses éditions au format numérique. Si la nouveauté est bien chez Calmann-Lévy et les derniers titres de 2016 et 2017 restés chez XO, en revanche tous les livres précédents publiés entre 2004 et 2015 (soit 12 titres) sont proposés désormais dans leurs versions numériques par les Editions de L'Epée où travaille son ancienne éditrice Caroline Lépée. Toutes proposées sans DRM à un prix qui ne concurrence cependant pas le poche. Tout cela contractuellement, bien sûr. Nul doute que les nouveautés les rejoindront au fur et à mesure des années. On se rappelle que Marc Lévy gère ses propres versions numériques avec son agent Versilio. Alors, une tendance de fond? Une décision transparente pour les lecteurs, ces auteurs apparentés à des marques à part entière -aux Editions de la Pince à linge n'y aurait rien changé-. On peut penser que les auteurs de best-sellers se réapproprieront comme eux leurs droits numériques au fil des années avec un pouvoir de négociation plus important auprès des plateformes de ventes.


Project Gutenberg : les allemands sont bloqués

ProjectgutenbergProject Gutenberg a été condamné par un tribunal allemand pour la mise en ligne de 18 livres protégés par copyright selon les lois allemandes. Une plainte déposée par la maison d'édition allemande S. Fischer Verlag, filiale du groupe Holtzbrinck. PG a fait appel de cette décision et a entretemps bloqué l'accès à l'ensemble de son site à toutes les IP allemandes sans distinction, afin de prévenir d'autres plaintes éventuelles. Voir le communiqué. Le site EbooksGratuits avait mis en place il y a quelques années un blocage des IP "français" pour des contenus encore sous droits en France sous la pression des éditeurs. Ironie de l'histoire, les éditeurs allemands s'attaquent à des livres proposés gratuitement par Project Gutenberg alors que depuis des années des pseudos "éditeurs" aigrefins vendent en France des classiques allemands sous droits sur les plateformes. Faites quelques recherches sur Thomas Mann, Hermann Hesse, pour ne parler que d'auteurs allemands. Allez comprendre... (via Teleread).
 
PS: en parlant de Project Gutenberg, merci à Bookeen de rappeler que c'est aujourd'hui le 8 mars, date anniversaire de la naissance de son fondateur Michael Hart. A sa mémoire, pour qu'un jour les livres numériques n'aient plus de frontières...
 
Hart

Emmanuel Bove : ses deux derniers livres

Bove1 Bove2Deux magnifiques publications à la Bibliothèque numérique romande qui poursuit les numérisations de l'oeuvre d'Emmanuel Bove, entrée dans le domaine public il y a quelques années. Celle de "Départ dans la nuit" et de "Non-lieu". Le premier paru en 1945 aux Editions Charlot à Alger où Emmanuel Bove se trouvait réfugié avec sa femme. Albert Camus appuiera l'éditeur pour cette publication. Le deuxième est paru en 1946 chez le jeune éditeur Robert Laffont arrivé à Paris quelques années plus tôt. Emmanuel Bove meurt à Paris le 13 juillet 1945 à 47 ans d’une défaillance cardiaque. Il ne verra malheureusement pas son dernier livre imprimé. Ces deux livres sont indisponibles depuis des années chez leurs éditeurs respectifs. Heureusement le domaine public est là, les oeuvres dans nos biens communs. Je vous conseille absolument la vidéo qui suit pour découvrir Emmanuel Bove, un auteur très injustement oublié. 


Pays-Bas : une campagne pour sensibiliser sur le piratage

AuteursbondL'Association des auteurs aux Pays-Bas (AuteursBond) a lancé en fin d'année une campagne pour sensibiliser sur le piratage. Selon une étude récente, sur une moyenne de 117 ebooks dans la liseuse d'un lecteur néerlandais, seulement 11 auraient été acquis légalement (soit moins de 10%). Au travers d'une vidéo en caméra cachée, on voit des auteurs réels se rétribuer en nature sur les trottoirs. J'aime beaucoup cette sensibilisation sur le mode de l'humour. Plus efficace dans les mentalités que l'Hadopi? (via GoodeReader). 


Jacques Vaché : un site consacré à l'écrivain

JvachéA signaler l'ouverture ce week-end d'un site consacré à l'écrivain et dessinateur Jacques Vaché (1895-1919). Une figure importante du mouvement surréaliste. Mort à 23 ans, il n'a laissé pour toute œuvre qu'une série de lettres, quelques textes et dessins. Le ton de son œuvre est volontairement provocateur, pacifiste voire anti-militariste. De très nombreux documents et textes sont réunis, notamment une version numérique complète en ligne des Lettres de Guerre, réalisée à partir de l'édition établie par Georges Hugnet chez K Editeur en 1949. Même s'il s'agit encore d'une première mouture, un très beau travail. Voir ici.


Tristan Bernard entre dans le domaine public

BernardLe romancier et auteur dramatique Tristan Bernard (1886-1947) entre dans le domaine public cette année. La Bibliothèque malgache, spécialisée dans la réédition numérique de textes inédits libres de droits (elle ne se contente pas de reprendre le travail des autres), a été la première à ouvrir le bal en publiant quatre ouvrages originaux: Contes de Pantuche et d'ailleurs, Mémoires d'un jeune homme rangé, Les veillées du chauffeur et Mathilde et ses mitaines. Vous les trouverez à petits prix chez les libraires. Beaucoup d'autres publications sont à venir sur les sites gratuits habituels de qualité, les numérisations et les relectures sont en cours, j'en ai des échos. Comme d'habitude, j'ajouterais les titres au fur et à mesure:


Marcel Aymé dans le domaine public au Québec

AymeMarcel Aymé (1902-1967) compte parmi nos écrivains les plus populaires. Lu dans les écoles, adapté de nombreuses fois sur le petit et le grand écran, "pléiadisé" en 1989, c'est surtout les collections de poche qui l'auront abondamment fait connaitre auprès d'un très large public. Il est le seul écrivain à avoir refusé simultanément l'Académie française et la Légion d'honneur. Alors que le cinquantenaire de sa mort aura été complètement passé sous silence en France cet automne, les québécois peuvent désormais disposer de son oeuvre librement en ce début d'année. 15 premiers titres viennent d'être mis en ligne gratuitement cette semaine par la Bibliothèque Electronique du Québec, en partenariat avec EbooksGratuits. Je tiendrais la liste à jour au fur et à mesure des parutions.


Charles Ferdinand Ramuz dans le domaine public

RamuzPremier billet de cette année qui commence, je vous souhaite à toutes et tous une très bonne année 2018. Avec de très belles lectures à la clé, numériques comme imprimées, libre à vous de choisir. J'espère que mon petit blog y contribuera modestement, en vous remerciant à nouveau pour votre fidélité à me suivre.

Traditionnellement en ce début d'année, c'est le moment de regarder les auteurs qui entrent dans le domaine public. Plusieurs billets à venir cette semaine. Le premier pour l'écrivain suisse Charles Ferdinand Ramuz (1878-1947) qui entre donc dans le domaine public. L'ensemble de ses livres sont désormais dans nos biens communs et c'est une belle nouvelle tant son oeuvre a réellement une portée universelle. Malgré son entrée dans la collection La Pléiade en 2005, Ramuz reste un écrivain trop peu connu. C'est justement le moment idéal pour le découvrir et le partager autour de soi librement. Une œuvre très importante qui comprend des romans, des essais et des poèmes. C'est un événement bien évidemment chez nos amis suisses qui numérisent activement, notamment la Bibliothèque Numérique Romande qui a entreprit la publication de l'intégrale des 22 romans de Ramuz. Un bien beau chantier...

Comme d'habitude, je tiendrais à jour une liste des livres au fur et à mesure qu'ils seront proposés gratuitement, pour l'instant EbooksGratuits et la BNR. N'hésitez pas à me signaler des livres qui pourraient manquer. Si vous hésitez par quel titre commencer, je vous conseille La Grande peur dans la montagne ou Si le soleil ne revenait pas.


Ulysse de James Joyce est désormais dans nos biens communs

JoyceUne bien belle parution que nous offre le site EbooksGratuits en cette fin d'année. Celle de Ulysse de James Joyce. Il s'agit de la traduction de référence d'Auguste Morel revue par Valéry Larbaud, Stuart Gilbert et l'auteur lui-même, sortie en 1929 à la Maison des Amis des Livres d'Adrienne Monnier. En 1999, il avait été demandé à des critiques anglophones de divers pays quel était, selon eux, l’écrivain de langue anglaise le plus important du XXème siècle. A une forte majorité, ils avaient désigné l’Irlandais James Joyce (1882-1941) et Ulysse son «grand livre». Voir aussi la sélection du New York Times en juillet 1998.

Ulysse, ce livre essentiel de la littérature moderne, n'était pas disponible jusqu'ici dans une version numérique en français. "Pléiadisé" en 1995 avec cette traduction, les Editions Gallimard en proposent une nouvelle depuis 2004, relançant évidemment ainsi les droits pour la maison. 95 ans après sa sortie en langue anglaise en 1922 (en ligne ici), Ulysse de James Joyce est désormais dans nos biens communs, téléchargeable librement pour tous les francophones. Une version réalisée avec le soin habituel qui caractérise nos amis québecois d'EbooksGratuits. Saluons ce considérable travail de numérisation et de corrections -près de 800 pages au total-. A retrouver sur le site en deux volumes ici et ici.

PS: Vicissitude de cette traduction: "Avant même que la traduction française sorte, en 1929, aux Amis du livre, Gaston Gallimard comprend qu'il a fait une grosse erreur en laissant filer ce livre. Il alterne lettres patelines et propositions fermes en direction d'Adrienne Monnier. Rien n'y fait. Mais, finalement, celle-ci, en proie à des difficultés financières, cède, en 1937. Au terme de longs marchandages, Gaston rachète Ulysse pour 22.000 francs (soit 12.000 euros d'aujourd'hui) et 5% des droits à Joyce. Comme avec Du côté de chez Swann de Marcel Proust, il récupère le stock restant et le recouvre de la célèbre couverture de la NRF. Joyce est "blanchi"" (via L'Express). 1937-2017, 150€ par an, c'est ce qu'aura coûté Ulysse aux Editions Gallimard -toutes éditions confondues-, une bien belle affaire...

PS: je vous propose une version en 1 volume. Merci de télécharger parallèlement les versions d'EbooksGratuits pour saluer leur travail.

Téléchargement Joyce James-Ulysse


Flaubert : la correspondance est accessible en ligne

FlaubertAprès les manuscrits des oeuvres en mode texte et en mode image, c'est désormais toute la correspondance de Gustave Flaubert qui est disponible sur le web. Plus de 4400 lettres, un travail qui aura mobilisé une trentaine de chercheurs pendant cinq ans. Les documents sont accessibles dans une partie du site Centre Flaubert consacré à l'écrivain. C'est par ici.