23 notes dans la catégorie "Bibliosurf"

Bibliosurf fait sa rentrée

BibliosurfBibliosurf, le retour. Une très bonne nouvelle cet été, la revue complète du web littéraire, c'est BiblioSurf qui revient avec un nouveau site tout refait, une interface très visuelle et agréable. Résumés, nuages de tags, sélections de critiques, une vraie mine. Pour avoir un panorama d'ensemble des livres et des critiques qui compte en cette rentrée, une visite régulière est incontournable pour ne rien oublier.


Merci Bibliosurf

09-13Bibliosurf, c'est fini malheureusement, une pensée à Bernard Strainchamps pour tout ce qu'il a apporté comme chroniques, interviews, remontées des critiques, classements, etc. La librairie sur le web en train de s'inventer:

"Durant 5 ans, j'ai essayé de greffer un service de ventes de livres papier et numériques sur un espace de médiation original. Après 5 ans, je jette l'éponge constatant qu'il est difficile d'être à la hauteur pour un "artisan isolé" dans de nombreux domaines à la fois: administration d'entreprise, codage informatique, ecommerce, médiation, formation..."

Bernard va rejoindre l'équipe de Feedbooks, en charge de la médiation. Bonne recrue!


Bibliosurf : Google m'a tué

Petit message sur Twitter qui nous confirme que Bibliosurf va fermer:

Librairie Bibliosurfbibliosurf Librairie Bibliosurf
Il vous reste exactement une semaine pour passer vos commandes sur la librairie bibliosurf bibliosurf.com | avant fermeture définitive

Je suis déjà revenu sur les difficultés que rencontrait Bernard Strainchamps depuis plusieurs mois avec les nouveaux algorythmes de Google. Un dernier constat d'impuissance en fin de semaine dernière. Il jette l'éponge. Une descente inéluctable qui pose bien des questions pour des acteurs indépendants. Bien triste de voir la page Bibliosurf se tourner ainsi...

Livre numérique : inégalité devant les taxes

FiscalBernard Strainchamps qui anime le site Bibliosurf et plus récemment la librairie numérique Ebooksurf avait alerté récemment sur les conséquences des algorithmes de Google (notamment au travers de la mise en place de Panda) sur la visibilité de la librairie, un problème qui concerne bien évidemment tous les libraires indépendants. Le site Owni lui a ouvert aujourd'hui ses colonnes. D'autre part, Bernard pointe le doigt sur l'inégalité du traitement fiscal du livre numérique en France et lance une pétition qui interpelle directement nos politiques:

"Depuis 5 ans, Bibliosurf travaille au basculement progressif vers le livre numérique... et constate avec regret que quelques grandes multinationales profitent de la mutation technologique pour asseoir leurs emprises sur un secteur du livre déjà fragilisé par la crise.

Bibliosurf, par cet appel, demande que tous les lecteurs (liseuses ou tablettes) mis à disposition du public soient interopérables: le client est libre d’acheter où il veut son livre numérique et ne doit pas être captif d’un système.

Bibliosurf, par cet appel, demande aussi une égalité de traitement sur le plan fiscal. Apple et Amazon ont installé leurs sièges sociaux au Luxembourg. Pour les ventes de livres numériques, ces sociétés ne reversent même pas la TVA à l’Etat français, bénéficiant d’une exonération. Pour information, les librairies françaises reversent 19.6% de TVA à l’Etat français. Ainsi au Luxembourg, seul un quart du prix d’un livre numérique (les prestations techniques) est soumis à un taux de TVA de 15%, et les trois quarts du prix (les droits d’auteur) sont taxés à 3%.

En signant cet appel de la librairie Bibliosurf, vous réclamez le rétablissement d’une égalité de traitement fiscal de tous les acteurs du livre et une liberté d’acheter les livres sur la plateforme de votre choix.

A l’heure de la démondialisation, des fiscalisations sauvages alors que chez nous c’est plutôt des hausses de taxes qui nous attendent pour combler un déficit croissant, signer cet appel ne sera pas inutile."

J'espère que beaucoup de libraires et de professionnels du livre rejoindront son appel. Si vous voulez signer la pétition, déjà près de 200 personnes, c'est par ici.

PS: relais dans Libération demain:

"L’image de David contre Goliath ou du Vaillant Petit Tailleur s’impose à l’esprit. Un modeste et volontaire libraire en ligne français a décidé de monter au créneau contre «quelques grandes multinationales qui profitent de la mutation technologique pour asseoir leurs emprises sur un secteur du livre déjà fragilisé par la crise»".


Ebooksurf sur la vague ebook

Ebooksurf Bienvenue à eBooksurf, la nouvelle librairie 100% livres numériques de Bibliosurf. Un développement réalisé avec la collaboration de l'équipe ePagine qui a respecté un cahier des charges précis. Une visibilité nouvelle sur le numérique qui bénéficiera bien entendu de tout l'enrichissement que réalise Bibliosurf en terme de critiques référencées, d'entretiens, etc. Cela fait un peu américain, j'espère que certains en parleront, comme il n'y a que ce qui vient des Etats-Unis qui est bien. Cela vient de sortir et c'est 100% français! A découvrir, sur la vague!


La présence des libraires sur le web en question

Dernières cartouches Un billet tout à fait symptomatique de ce qui est en train de se passer en ce moment, c'est celui de Bernard Strainchamps de Bibliosurf:

"La librairie Bibliosurf était jusqu’à ce jour une exception sur le net. Non pour le volume de commandes générées mais par le niveau de son référencement sur Google lequel assurait un trafic quotidien de 4 à 6000 visiteurs."

"A l’heure de la mondialisation, des sociétés qui défiscalisent et ne paient même pas la TVA pour des produits dématérialisés vendus en France, il n’est plus possible à un artisan d’exister sur internet.
Fait plus grave, Internet n’est plus un réseau de réseaux. Quelques multinationales dénommées Google, Facebook, Amazon ont mis la main dessus et verrouillent à présent toutes possibilités de développement à des sociétés qui se placent sur le même terrain qu’eux. Devenu parano, je vois le déréférencement massif des notices des librairies en ligne SAUF CELLE DE LA FNAC comme un billard à trois bandes de Google contre Amazon."


Bibliosurf et le panda

Google_panda_1 Le travail de Bibliosurf menacé par le panda?

"70% des commandes émises sur Bibliosurf ont à l’origine une requête sur Google. Cela montre la dépendance de la librairie à ce moteur de recherche. Même si il y a une fidélisation de la clientèle avec une caractéristique plutôt encourageante qui est la fidélisation des gros acheteurs, les perspectives pour les mois prochains sont mauvaises car à la baisse."

A lire les interrogations de Bernard Strainchamps. Il serait intéressant d'avoir le sentiment d'autres librairies sur le sujet.


Rentrée littéraire studieuse en numérique

Rentrée 5 septembre, et déjà 133 titres de cette rentrée littéraire au format numérique sur les 654 de prévus jusqu'à fin octobre (voir Bibliosurf). La rentrée commence seulement et la proportion de l'année dernière est déjà dépassée. Alors, combien début novembre? 30%, 40%, plus encore? Allez, j'avance le chiffre de 250 titres, et vous?

PS: à signaler également l'offre ePagine tout ePub qui devrait sans doute franchir la barre des 20.000 titres au catalogue cette semaine. Studieux ces éditeurs.


La rentrée littéraire sur Bibliosurf

Logo-bibliosurfIl y avait déjà sa vitrine de rentrée. Aujourd'hui passionnante page qu'a monté notre ami Bernard Strainchamps de Bibliosurf, qui regroupe à la fois les articles parus dans la presse mais aussi le nombre de visites. Un baromètre excellent pour suivre la rentrée littéraire sur le web. Il ne cesse d'innover, le libraire d'aujourd'hui qui défriche pour demain, c'est bien lui. Bravo!

PS: il a fait la même chose pour les polars!


Rentrée littéraire numérique: faites vos jeux!

Roulette 7% en 2009, 15% en 2010, combien de titres en versions numériques pour cette rentrée littéraire sur les 654 proposés? Déjà 39 titres référencés chez Bibliosurf, ça démarre fort. Avec quelques éditeurs studieux comme Albin Michel, Le Seuil et Gallimard. Le référencement part de loin. Alors, 1 livre sur 3 de cette rentrée littéraire en version numérique? Réponse dans quelques semaines.


Bibliosurf: le fil de la presse littéraire sur le web

Bibliosurf Vous avez besoin d'un outil pour suivre d'un seul coup d'oeil le fil de l'actualité des critiques sur les livres à travers les blogs spécialisés, les sites/blog littéraires dans la presse. Netvibes, mais croisé avec un moteur de tri sélectif. Ne cherchez plus, Bibliosurf l'a fait: "Bibliosurf vous propose en complément des présentations des éditeurs une revue de presse du web. Vous pouvez trier les articles par site ou par un tag associé." Triez à volonté par site, par genre, par pays, par mots-clés! Génial. Moi, c'est bien simple, Bernard Strainchamps ne cesse de m'épater, qui ne cesse jamais d'expérimenter! Rien de ce qui est ouvert sur le web ne lui échappe. Un AFP des livres à lui tout seul! Et bien sûr, la possibilité de trier les livres numériques dans tout cela en plus, avec déjà plus de 1000 références. Bravo Bernard!


Editions Metailié: un roman sans DRM en tête des ventes

9782864247777_1_m En tête des ventes d'ePagine, ce roman noir des Editions Metailié "La Rivière noire" de Arnaldur Indridason. Il fait partie d'une première vague de 11 titres proposés sans DRM (avec un marquage) distribués par l'intermédiaire d'EdenLivres. Lire bien entendu tout ce qu'en dit l'incontournable Bibliosurf, le spécialiste du noir. Vous pourrez retrouver l'offre aussi chez Dialogues. De moins en moins de DRM, signe que les choses avancent très vite maintenant chez les éditeurs moyens, ils se parlent sans doute! Les livres numériques libres se vendent; il ne se vend d'ailleurs peut-être que cela, c'est ce qui se murmure en coulisses!

PS: le livre est également en 4ème position dans les meilleures ventes de la Fnac.


Mauvais genre installe le genre

Colt Mauvais genres, c'est la nouvelle collection de littérature noire en format numérique de la librairie Bibliosurf.com publié chez Publienet. On savait depuis longtemps que Bernard Strainchamps allait nous réserver quelque chose dans son domaine de prédilection. Voilà, c'est fait avec trois premiers titres disponibles. Bibliosurf accompagnait déjà les auteurs de roman policier francophone en les suivants au quotidien: interviews, chroniques de lecteurs, revue de presse du web. Désormais, Bibliosurf publiera aussi ces auteurs en multiformat numérique (pdf, epub...) au prix attractif de 3 euros et sans DRM! (via blog ePagine).

ePagine avec Bookeen

Orizon1 On le savait depuis quelques temps déjà mais c'est officiel maintenant, le partenariat entre Bookeen et le réseau de libraires ePagine a été annoncé la semaine dernière. Voir blog ePagine. Les catalogues sur l'ordinateur sont encore loin d'être complètement disponibles en version mobile. A signaler également un entretien avec Bernard Strainchamps, libraire sur Bibliosurf que vous pouvez connecter avec votre nouvel Orizon.


Bibliothèques: affichage obligatoire

Clou Un clou qui me parait aussi utile d'enfoncer, alors c'est fait!

"Il ne passe pas une semaine sans qu’un bibliothécaire me contacte pour savoir comment récupérer automatiquement couverture et quatrième sans payer des fortunes et sans utiliser l’API Amazon. Je donne donc ma réponse publiquement. Cette solution existe. Elle est peu onéreuse. Et facile à installer.

La solution, c’est la société Titelive.
Le coût, c’est du 50 euros HT par mois pour un accès total à une base de données comprenant + de 1 million de notices multimédia: livres, CD et DVD.
Il suffit d’installer un widget sur le gabarit qui affiche les notices sur votre catalogue. C’est une ligne de code!

Si vous êtes intéressé, je vous invite à contacter
Xavier Milon, Société Titelive x.milon @ titelive.com"

(via Bibliosurf qui sait de quoi il parle).


Diable Vauvert: versions gratuites en période limitée

9782846262446_1_m Décidément, le Diable est partout. Après JPod en version iPhone et en téléchargement gratuit pendant une période limitée, c'est maintenant "Un léger passage à vide" le dernier livre de Nicolas Rey au Diable Vauvert qui sera proposé gratuitement le 11 février prochain. Initiative intelligente pour alimenter le buzz. A vos agendas... (via Bibliosurf).

Bibliosurf peut-il vendre tous les livres?

Logo-bibliosurf Avec la multiplication des plateformes de distribution, c'est souvent le casse-tête pour les libraires pionniers qui souhaitent pouvoir disposer d'une offre la plus complète possible. Symptomatique de cette situation, le récent billet de Bernard Strainchamps sur Bibliosurf qui souhaite pouvoir vendre les livres numériques provenant d'Hachette et d'Editis. Parce que les libraires vendent les livres, tous les livres. A suivre de près et à soutenir les efforts de Bernard...