28 notes dans la catégorie "Bragelonne"

Bragelonne : opération promotionnelle sur 500 titres

BragelonneA signaler les Editions Bragelonne qui reviennent avec leur traditionnelle promotion sur un vaste catalogue de leurs titres. Elle démarre aujourd'hui jusqu'à vendredi. Pas moins de 100 titres chaque jour à 0,99€. Tous sans DRM avec un seul marquage chez les libraires qui le permettent. De quoi étoffer sa bibliothèque à petits prix. Une offre promotionnelle valable chez tous les libraires bien sûr.


Bragelonne : 100 titres à 0,99€

BragelonneBragelonne termine sa semaine promotionnelle avec pas moins de 100 titres de son catalogue, chacun proposés à 0,99€ demain. Ce sera la même chose samedi, puis dimanche avec d'autres titres. C'est la première fois que je vois autant de titres concernés en même temps. L'offre est bien entendu disponible chez tous les libraires. Pour les amateurs de fantasy et de science-fiction de quoi engranger de la lecture pour l'hiver.


Bragelonne : opération 1000K

BragelonneVaste opération promotionnelle chez Bragelonne qui vient de franchir le million d'exemplaires d'ebooks vendus. Cette offre est proposée avec un site dédié OP1000k. Des livres numériques gratuits, des compils en durées limitées et des prix réduits chez les revendeurs, une année de lecture gratuite, presque son poids en ebooks... Des détails sur le blog. C'est à partir d'aujourd'hui jusqu'au 21 novembre. Amateurs de fantasy et de science-fiction, à vos claviers.


David Forrest : entre auto-publication et édition

1410-promethium_3Sortie aujourd'hui aux Editions Bragelonne de Prométhium de David Forrest. Une rentrée sur les chapeaux de roues puisque sortait il y a quelques semaines seulement Légion chez le même éditeur. David Forrest, vous vous rappelez sans doute, cet auteur qui avait en 2011 obtenu ses premiers succès sur la plateforme d'auto-publication KDP d'Amazon. Le magazine Capital avait été le retrouver chez lui en région nantaise à l'époque. Je l'avais rencontré au printemps 2012 pour en parler avec lui. C'est l'occasion de reprendre contact aujourd'hui pour qu'il nous confie un regard rétrospectif sur son activité d'auteur, entre auto-publication et désormais édition.

Peux-tu dresser un petit bilan rétrospectif de ton activité d'auto-publication au fil des années?

J'ai commencé un peu par hasard et par curiosité en publiant un premier roman, En Série - journal d'un tueur, en mai 2011, d'abord sur iTunes. Deux mois plus tard, à ma grande surprise, le roman s'était installé dans le top 50 des ventes. Puis au lancement des liseuses type Kindle et Kobo, en octobre et novembre de la même année, le même miracle s'est accompli. Pendant des mois, En Série est resté en tête des ventes un peu partout, rejoint par d'autres nouvelles qui ont suivi (notamment Petit ange). Aujourd'hui, je totalise en autoédition un peu plus de 30.000 livres vendus, dont un bon tiers de En Série. Le reste est partagé entre une dizaine de nouvelles, notamment de SF et de fantastique. Un autre roman, Légion, a bien démarré, mais je l'ai retiré des ventes il y a plusieurs mois, pour le retravailler en vue de sa ressortie dans le catalogue Snark de Bragelonne, le mois dernier, juste avant la publication de sa suite encore inédite, Prométhium, qui sort ce mercredi 15 octobre, toujours chez Bragelonne. Une de mes nouvelles, Le Tunnel, a traversé les Alpes pour être traduit en italien et édité par Meme Publishers, qui devrait bientôt aussi en proposer la version anglaise.

En fait, depuis presque deux ans, je n'ai pas publié grand-chose, à part une poignée de nouvelles, même si j'en ai profité pour écrire trois romans (Prométhium et deux titres encore secrets). Pour plusieurs raisons. Avec le recul et l'expérience, j'ai voulu gommer les erreurs de jeunesse de mes premiers textes et les ai donc tous réédités, parfois en profondeur. Je ne supportais plus leurs défauts, imputables, j'imagine, à l'impétuosité du jeune auteur. Alors j'ai tout retiré des plateformes de vente, tout remis à jour et republié "en partant de zéro". C'était pour moi une question de respect du lecteur, quitte à perdre l'historique très flatteur de ces textes: leurs classements, leurs commentaires très largement positifs, etc.

Cette envie de toujours faire mieux, d'offrir le meilleur texte aux lecteurs m'a incidemment encouragé à tenter l'expérience de l'édition "traditionnelle". Après avoir été contacté par plusieurs maisons d'édition, j'ai franchi le pas avec Bragelonne, notamment pour de simples questions de feeling. C'est un éditeur qui s'est toujours investi dans le livre numérique et avec qui je partage globalement la vision du livre. Bref, on s'est trouvés.

Ce n'est pas pour autant que j'abandonne l'autoédition, car selon moi, les deux univers sont faits pour cohabiter.

Quel regard portes-tu sur l'auto-publication? Est-ce un seul moyen de démarrer avant d'aller vers l'édition traditionnelle? Peut-elle s'ancrer dans la durée?

On parle beaucoup de la poignée d'auteurs qui se distinguent, peu de ceux beaucoup plus nombreux, qui se perdent. L'arbre qui cache la forêt, ce n'est pas nouveau... Les médias en sont en partie responsables, tout comme les plateformes d'autoédition, qui l'ont présentée un peu facilement comme un Eldorado.

Il y a donc des désillusions. L'autoédition offre à chacun une chance, certes minuscule, mais réelle, de trouver un lectorat. Mais comme tout, cela demande du travail et de l'investissement... pour souvent, pas grand-chose. Il ne faut pas oublier que l'offre est tellement plus vaste qu'en librairie qu'il est logiquement encore plus difficile de se faire remarquer par les lecteurs potentiels. Ceux qui répondent aux sirènes des petites combines et arnaques qu'on voir fleurir un peu trop à mon goût pour essayer de sortir du lot font le pire des choix: celui de ne pas respecter le lecteur. C'est dommage, car les victimes sont les auteurs qui s'échinent à bien faire les choses et surtout les lecteurs qui risquent une indigestion bien compréhensible et vont rejeter à raison le modèle de l'autoédition.

Même si ça peut paraître paradoxal, j'ai toujours été très critique envers l'autoédition. Beaucoup d'auteurs se lancent un peu vite, un peu n'importe comment. On ne publie pas un livre à la va-vite, dès qu'on a mis le point final à son premier jet. Pour faire les choses au mieux de A à Z, il faut de nombreuses compétences, qu'une seule personne peut difficilement avoir. Je viens de la presse écrite, donc je connais assez bien ce système: des regards extérieurs critiques, objectifs (ce que ne sont pas les proches) et constructifs sont essentiels avant publication, tout comme un travail d'édition, de réécriture, de mise en forme du texte, d'élaboration de la couverture...

Encore une fois, c'est une question de respect du lecteur. Et par extension, par respect pour soi-même en tant qu'auteur.

Que penses-tu des plateformes d'auto-publication qui fleurissent actuellement et qui interviennent en tant qu'intermédiaires avec les librairies numériques? Un réel intérêt selon toi avec le recul?

Ces intermédiaires sont en effet arrivés en masse sur la toile ces derniers mois. Je me doute qu'il y a des services sérieux, mais aussi beaucoup qui profitent de la vague de l'autoédition... Certains diraient que ce sont les nouveaux "éditeurs à compte d'auteur".
 
Je ne juge pas, mais je pense simplement qu'il faut faire attention. Je peux comprendre que certains auteurs voulant se lancer sur le web mais n'ayant ni l'envie, ni le temps de se pencher eux-mêmes sur la question peuvent y trouver leur compte.
 
Encore une fois, si vous voulez vous autoéditer, impliquez-vous. Créer un epub, se débrouiller tout seul sur KDP, KWL, Smashwords et consorts, ce n'est pas très compliqué. Je conseille régulièrement aux auteurs de commencer tous seuls, sur une des deux grandes plateformes d'autoédition liées à des librairies numériques, appareils et applications de lecture: Kindle Direct Publishing ou Kobo Writing Life. Qu'ils prennent le temps de les découvrir et de s'y essayer: ils verront qu'ils peuvent souvent très bien s'en sortir par eux-mêmes. Et si ce n'est pas le cas, alors en effet pourront-ils envisager de s'adresser à ces intermédiaires -en faisant bien sûr attention aux conditions contractuelles. Il faut bien peser le pour et le contre. La rémunération de ces plateformes se justifie-elle? Que font-elle de plus que ce que vous pouvez faire vous-même? J'ai vu chez certains des conditions totalement aberrantes, pour des services qui ne sont qu'un vernis.
 
D'autres m'ont eu l'air plus sérieux, même si là encore, il faut savoir faire la part des choses: ce ne sont pas des éditeurs, juste des prestataires de service, même si certains essayent de brouiller les pistes. J'imagine que le temps permettra de faire le tri.
 
Tu commences maintenant avec Bragelonne, comment vois-tu les choses s'organiser avec l'auto-publication?

Nous verrons bien. Je n'ai aucun a priori, aucune consigne. L'important, quand on écrit, c'est l'histoire, pas de se demander comment on va la publier. Ensuite, c'est une question de goût et de sensibilité, si le roman ou la nouvelle mérite d'arriver au lecteur. On pourra en reparler d'ici quelque temps, avec le recul! Pour le moment, c'est une nouvelle aventure qui commence!

Plusieurs auteurs voient le web comme une alternative à l'édition traditionnelle. Pas simplement mode de communication et de publicité, mais comme véritable diffusion de leur travail d'écriture. Qu'en penses-tu?

C'est une vision un peu naïve, je crois. Au final, quand on y pense... Un autoédité, ce n'est pas juste un auteur, car il doit gérer tout ce qu'il y a autour de l'écriture proprement dite: édition, correction, technique, marketing. Ce n'est pas seulement quelqu'un qui écrit dans son coin, mais une vraie petite entreprise. En fait, un auteur indépendant n'est rien d'autre qu'une maison d'édition à échelle personnelle. Il faut savoir sortir de l'image manichéenne dont trop de monde se délecte. Soyons honnêtes un instant en arrêtant de diaboliser l'édition traditionnelle en portant aux nues l'autoédition. Et inversement.

Peux-tu nous parler de ton activité autour des couvertures?

Cela m'est venu en lisant de très bons titres autoédités (je suis curieux, je télécharge beaucoup d'extraits gratuits, qui permettent de juger sur pièces avant d'acheter -j'encourage tout le monde à faire de même systématiquement, d'ailleurs). Leurs couvertures étaient hélas si mal faites qu'elles ne donnaient pas du tout envie de voir plus loin. J'ai constaté que beaucoup d'auteurs autoédités avaient la volonté de soigner ce qui est après tout le premier contact avec le lecteur (quoi qu'on en dise, de prime abord, on juge un livre à sa couverture), mais n'en avaient pas la possibilité. Alors j'ai mis en place Kouvertures.com pour proposer mes humbles talents de graphiste et mes connaissances en communication visuelle à ceux que ça pourrait intéresser, à des tarifs très modestes. Apparemment, les auteurs qui ont fait appel à mes services en sont satisfaits, je n'en suis pas peu fier!

Un mot encore. A signaler que mes nouvelles sont également depuis quelques mois disponibles sur Youboox, dont j'apprécie particulièrement le principe. Parmi ces nouvelles, Lucie a d'ailleurs été sélectionnée dans la catégorie "Formats courts" du Prix du Livre Numérique 2014, voir ici. Donc si vous l'avez lue et appréciée, n'hésitez pas à voter pour elle!

Merci à David, succès à ses livres imprimés et numériques chez Bragelonne! A lire également l'entretien que lui consacre le blog Bragelonne. Le blog de David Forrest est ici pour le suivre dans sa nouvelle aventure.


Apple : des livres gratuits sur iBooks en France

Ibook_app_ipadApple se met au gratuit. Non, vous ne rêvez pas. Comme pour le groupe U2 propulsé gratuitement dans les bibliothèques musicales de tous les clients dans le monde, des livres vont être proposés gratuitement en France sur le store d'Apple. "Quatre éditeurs français participent à l’opération de promotion lancée par le fabricant de l’iPad pour accroître le nombre de clients de sa librairie numérique. A l’occasion du lancement de l’iPhone 6 et d’iOS 8, la dernière version du système d’exploitation de ses smartphones et tablettes disponible depuis le 17 septembre, Apple fait un effort particulier pour développer le nombre d’utilisateurs de l’iBooks Store, sa librairie numérique. Alors qu’il fallait auparavant la télécharger depuis l’Appstore, l’application est désormais pré-installée sur tous les nouveaux appareils, ou est inclue avec la mise à jour des terminaux des générations précédentes. Cette évolution s’accompagne d’une promotion sous forme de livres numériques gratuits. En France, quatre éditeurs participent à l’opération: First et Place des Editeurs, tous deux appartenant au groupe Editis, proposent respectivement "Les grandes dates de l’histoire de France pour les nuls" de Jean-Joseph Julaud, et "La boule noire" de Georges Simenon; Dupuis (groupe Média Participations) met à disposition "L’héritier", le premier volume de la série Largo Winch de Francq et Jean Van Hamme; et Bragelonne est présent avec "La légende de marche-mort" de David Gemmell. Ces livres gratuits sont mis en avant sur la page d’accueil de l’iBooks Store, et disponibles aussi pour les clients déjà inscrits. Cette installation automatique de la librairie numérique ne concernera que les acheteurs de nouveaux appareils, ou ceux qui procéderont à une mise à jour. Elle vise à séduire les clients a priori peu intéressés par le livre, d’où cette offre gratuite". Pas de durée de validité de l'opération. Prix unique oblige, cette offre devrait être répercutée chez les autres revendeurs. Nul doute qu'Amazon va surveiller de près, on peut lui faire confiance (via Livres-Hebdo).

PS: on pourra bien heureusement télécharger gratuitement ces quatre livres chez des libraires indépendants comme LesLibraires.fr.


Bragelonne : L'Epée de vérité de Terry Goodkind en ebook collector

CollectorFidèle à son habitude, Bragelonne nous propose un nouveau collector inédit bien connu des amateurs de fantasy, la série des livres de Terry Goodkind L'Epée de Vérité. Avec l’accord de Terry Goodkind, et alors qu’elle était jusqu’ici indisponible en ebooks, Bragelonne va donc proposer une version numérique de la série sous la forme d’une édition collector. Cette édition exclusive contiendra en près de 9.000 pages les 13 tomes de L’Épée de Vérité, les deux préquelles du cycle, Dette d’os et La Première Inquisitrice, et une galerie de couvertures. Et, à la sortie du tome 14 en librairie, les possesseurs de cet e-book exceptionnel auront la possibilité de télécharger une version mise à jour de leur fichier comprenant Le Crépuscule des Prophéties.

Attention: L’Épée de Vérité: L’Intégrale Collector ne sera disponible que pour une durée limitée, du lundi 23 juin au dimanche 6 juillet 2014, au prix de 149,99€. Vous pouvez dès aujourd’hui précommander cet ebook exceptionnel sur les différentes plateformes de téléchargement (via le blog de Bragelonne).


Opération EbookMySummer avec Bragelonne et Cultura

EbooksummerLes Editions Bragelonne et Cultura s’associent pour vous faire gagner des liseuses, des tablettes et plus de 500€ d’ebooks. Une opération EbookMySummer s'ouvre demain lundi 16 juin avec un site dédié. Une simple inscription est requise. 5 appareils seront mis en jeu chaque jour de la semaine prochaine, du lundi au vendredi, soit au total 25 appareils de la gamme Pocketbook de Cultura: 15 tablettes Surfpad 2 (3 par jour) et 10 liseuses Touchlux 2 (2 par jour). En outre, chaque appareil contiendra plus de 500€ de livres numériques, soit 110 titres publiés par les différents labels et collections de Bragelonne (via le blog).


Bragelonne : les packs plébiscités

ClarkeUn éditeur qui cartonne en numérique, comme on dit, c'est bien Bragelonne avec son catalogue de fantasy et de science-fiction. Les compilations (ou packs) marchent très bien. A signaler parmi les "Intégrales Bragelonne" à partir d'aujourd'hui jusqu'au 7 mai, "L'Odyssée du Temps" de Arthur C. Clarke à 14,99€, soit une réduction de 50% sur les trois volumes vendus à l'unité. De la lecture pour un bon moment... (via le blog).


Bookeen avec Bragelonne

Nouvelle image (32)Bookeen annonce aujourd'hui par communiqué de presse une nouvelle version du Cybook Odyssey Frontlight disponible dès demain. Les caractéristiques qui ont changé ne sont malheureusement pas données. Bookeen et Bragelonne s’associent à nouveau pour enrichir les liseuses d’une bibliothèque de livres d’une valeur de 100€. Le nouveau Cybook Odyssey FrontLight et le prochain Cybook Ocean, seront livrés avec une quinzaine d’ebooks de l’éditeur Bragelonne en plus d’une centaine d’œuvres classiques déjà embarquées. Pas encore de date de disponibilité pour le nouveau Cybook Ocean.


Bragelonne: un succès marketing?

BragelonneSuccès marketing de l'opération Bragelonne avec 100.000 téléchargements à 0,99€. C'est ce que relaie le site Actualitte. Commissions déduites, c'est un peu moins de 40.000€ pour l'éditeur à l'arrivée, selon les accords. Même si l'on prend un prix de 4,99€, c'est un manque à gagner de plus de 90.000€ pour les auteurs et les ayants-droits. On ne sait pas le détail des négociations sur l'opération, surtout avec les éditeurs et agents américains, dont les titres sont très nombreux dans le catalogue Bragelonne. Sans doute le reversement intégral à l'arrivée. Une opération marketing d'une valeur de 40.000€ pour l'éditeur mais qui aura servi à la fois au buzz et à l'entrée dans les charts des grandes plateformes de ventes. Bien entendu gros succès sur les forums pirates qui font des gorges chaudes sur le "juste prix" de l'opération, on s'en douterait. Le livre au prix de la baguette. Selon certains commentaires, les livres commencent déjà à circuler sur les réseaux, sans doute bientôt un pot commun sur les torrents. Dégradation insupportable de la valeur, le prix de 0,99€ assimilable à du gratuit comme le rappelait fort justement une discussion aux Etats-Unis en décembre: "Un ebook gratuit est un don et un ebook qui coûte une somme substantielle est un investissement dans le livre. La tarification d'un ebook à 0,99$ pourrait être considéré comme rien de plus qu'une tentative pour maintenir le prix assez bas pour que les lecteurs l'achetent sans y penser, mais il est encore une façon détournée d'essayer d'entrer dans le classement des livres achetés. Le consensus s'est établi soit de le céder gratuitement soit de le faire payer pour un prix réel." Claire Deslandes, l'éditrice de Bragelonne, a confirmé qu'il n'y aurait pas de suite à une telle opération; il sera intéressant de voir son influence sur l'ensemble de l'année 2013. A suivre...


Bragelonne: 300 titres à petits prix

BragelonneBragelonne, toujours en habitué des campagnes promotionnelles, annonce 300.000 téléchargements payants sur le site. Pour enfoncer le clou, il renouvelle pendant trois journées (du 18 au 20 janvier), 100 titres chaque jour à 0,99€. De quoi compléter les collections pour les amateurs de fantasy. L'opération est bien entendu disponible chez tous les libraires numériques.


Bookeen: le nouveau Cybook avec des titres Bragelonne

05453435-photo-cybook-odyssey-hd-frontlightLe nouveau Cybook Odyssey HD Frontlight de Bookeen sera proposé avec des romans de chez Bragelonne pour une valeur de 80€! L'annonce à été faite par communiqué de presse:

Il sera disponible le 20 novembre prochain et livré avec un contenu inédit de 15 livres numériques de la maison d’édition Bragelonne en plus des 100 œuvres classiques offertes.  

Des œuvres contemporaines allant d’Arthur C. Clarke à Pierre Pevel en passant par James Clemens et Jean Van Hamme. Bragelonne est le n°1 de la littérature de l’imaginaire et l'un des éditeurs les plus dynamiques en numérique. 

http://www.bookeen.com/images/2013/cybook/odyssey/ebooks_fr.pnghttp://www.bookeen.com/images/2013/cybook/odyssey/ebooks_fr.png   

Jean-Luc Satin (Directeur Marketing & Commercial Bookeen): «Avec cette association qui mêle contenant et contenu, Bragelonne et Bookeen démontrent que le numérique est une nouvelle opportunité créatrice de valeur pour le monde de l’édition et pour les lecteurs».

Nicolas Rouault (eLibraire Bookeen): «Le catalogue des éditions Bragelonne est très riche et contient de nombreuses séries de Fantasy, de Science-fiction et de Bit-lit. Cela en fait un catalogue idéal à découvrir en numérique. Ce que nous offrons ici aux lecteurs ce sont des heures de lectures captivantes».

Alexandre Levasseur (Responsable numérique Bragelonne): «C’est l’opportunité idéale de faire découvrir les meilleurs genres de l’imaginaire via des séries fortes du catalogue Bragelonne. Tous les genres, tous les formats, toutes les façons de s’évader. L’association avec Bookeen renforce d’une part les liens avec une entreprise innovante mais montre aussi que la librairie indépendante peut apporter une alternative réelle à ce marché en pleine ébullition».


Brage pour les mordus

BrageNouvelle collection Brage chez Bragelonne, cette fois-ci toute entière destinée à des textes courts, nouvelles, tirés de recueils et d'anthologies. Brage permetra à ses lecteurs de découvrir des auteurs à petits prix. Au programme fantasy, science-fiction, terreur, etc. Des visuels que l'on repérera facilement, avec des prix entre 0,99 et 1,99€. 4 nouveaux titres tous les lundis, de quoi se vacciner. Tous les détails sur le blog ePagine.


Bragelonne: succès avec les acteurs indépendants

Logo-bragelonne-nbBeau succès pour l'opération "100 titres à 0,99€" de dimanche dernier chez Bragelonne. Hier après-midi, le distributeur Immatériel annonçait dans sa lettre de diffusion que plus de 15.000 exemplaires des éditions Bragelonne avaient été vendus. Ce chiffre a été confirmé par Alexandre Levasseur, Digital Manager chez Bragelonne: «Plus de 15.300 ebooks vendus durant toute la journée de dimanche», précisait-il. De ce bilan on retiendra aussi ceci: «53% des ventes ont été réalisées avec Immatériel, Bookeen, Feedbooks et les libraires indépendants. Ce sont eux la plus grande victoire. Cela signifie que bien coordonnés, ils offrent une véritable réponse aux Américains, et qu’ils disposent d’un public fort.» (via le blog ePagine).


Bragelonne : 50.000 livres vendus cette année

CocktailLes éditeurs ne communiquent pas beaucoup sur leurs chiffres de ventes en France. Pour l'instant, les ventes restaient très faibles mais les choses risquent de s'accélerer, surtout pour ceux qui sont en avance et qui ont bien compris ce qu'attendent leurs lecteurs. Offre large, petits prix, pas de DRM, le cocktail-gagnant. Bragelonne est dans les clous partout et ils annoncent 50.000 livres vendus depuis le début de l'année! Plus de 4.000 en moyenne par mois. Pas mal pour un éditeur parmi les plus piratés. Bravo, un cocktail qui vaut tous les plans Hadopi!

PS: à titre indicatif, ils étaient à 10.000 ex. fin janvier, à 20.000 ex. fin mai.


Bragelonne et la DRM Amazon

BargelonneA signaler une mise au point très intéressante d'Alexandre Levasseur chez Bragelonne qui revient sur la DRM Amazon. Bragelonne vends d'habitude ses titres sans DRM mais avec une solution de watermark transparente pour l'utilisateur. Pour le passage dans le catalogue du Kindle, Amazon a pris l'initiative de poser une DRM propriétaire sur les titres en question. Pour un éditeur déterminé à ne pas poser des verrous pour ses lecteurs, un éclairage important: 

"Il existe néanmoins des cas particuliers et Amazon en fait partie. Nous les avons rencontrés recemment pour comprendre cet ajout de DRM sur nos titres et en quoi consistait cette DRM un peu spéciale.

Il faut tout d’abord comprendre que le Kindle d’Amazon, comme beaucoup le savent, embarque un format de fichier différent de l’ePub. Nous convertissons selon les standards demandés par Amazon nos fichiers chez Immateriel et nous les livrons à Amazon.

Et c’est là que rentre en jeu cette DRM. Après explication il s’avère que la DRM Amazon ne fait pas que protéger le fichier pour n’être lu que par des appareils ou applications Amazon.

D’ailleurs à ce sujet-là, il faut quand même admettre la fonctionnalité du cloud d’Amazon qui permet l’envoi simultané, sur 6 appareils, de l’ouvrage acheté. Personnellement je n’arrive pas au nombre de 6. J’ai 1 Kindle, 1 iPhone, 1 iMac, 1 iPad et 1 Galaxy S II. Bref, il me reste encore 2 emplacements de libres pour la future Kindle Fire et un autre appareil. Je doute qu’il soit donné à tout le monde la possibilité de remplir ces 6 emplacements.

Enfin, cette DRM, qui vous l’avez compris permet quand même de lire son livre sur tous ses appareils ne rajoute pas que ça. Elle embarque également une couche software qui active les fonctionnalités de l’ecosystème Amazon. La liste est variée mais passe du “Text to Speech” au “Facebook Connect” et toutes les prochaines évolutions d’Amazon. Et croyez moi, elle vont être nombreuses dans les mois à venir.

Si nous décidons de supprimer cette DRM nous supprimons également toutes les fonctionnalités qui font du Kindle le lecteur tel qu’il a été conçu. Et de facto nous privons une partie de nos lecteurs de fonctionnalités qu’ils souhaiteraient utiliser avec nos ouvrages.

Or comme je l’ai expliqué plus haut nous voulons que l’expérience de lecture soit la plus confortable possible. C’est pourquoi nous allons laisser les ouvrages Bragelonne avec cette “couche Amazon” qui n’est pas vraiment une DRM."

L'odeur d'une DRM qui n'est pas une DRM. Ouais, je ne sais pas ce qu'en aurait dit Voltaire! (It becomes property of all...)

PS: petit complément de notre ami Hadrien Gardeur (Feedbooks) et grand spécialiste sur ces questions via Twitter :

"Gros enfumage de la part d'Amazon cette histoire de DRM. Les annotations et le Text2Speech n'ont rien à voir là dedans. Leur seule volonté est d'enfermer et de contrôler l'utilisateur, rien de plus." Si Hadrien le dit! :-)



Bragelonne: éditeur numérique de référence

Tumblr_lv2db6PKSP1qi48ipo1_500Bragelonne, éditeur numérique de référence. Des prix intéressants, pas de DRM, un catalogue large avec plus de 250 titres que l'on retrouve chez tous les libraires, des parutions toutes les semaines que vous pouvez suivre ici, un SAV qui "assure". Sans arrières-pensées, ils ont résolument embarqué le train du numérique et leurs lecteurs suivent. Ils seront présents au prochain Salon du Livre de Jeunesse de Montreuil, l'occasion d'aller en parler avec eux. 


Bragelonne: petits prix cet été

Les éditions Bragelonne Du 15 au 21 août, les éditions Bragelonne vous proposent de télécharger les trois séries suivantes à 2,99 euros le volume: "Avatars", "La Guerre de la Reine Araignée" et "La Légende de Drizzt" (18 titres en tout et sans DRM). Une bonne façon de compléter ses collections favorites, une initiative que devrait suivre bien d'autres éditeurs malins! (via ePagine, disponibles chez tous vos libraires numériques).


Bragelonne: ils font tout le contraire!

Bargelonne 20.000 livres numériques vendus chez Bragelonne qui a doublé sa mise en quelques mois seulement! Tous les titres en vente sur toutes les librairies possibles à partir de leur distributeur Immatériel. Dialogues, l'Armitère, le Divan par exemple les ont tous en inter-catalogue. Bragelonne vient d'ajouter une floppée de titres supplémentaires depuis hier. Tous les détails sur l'offre sur le forum. Petits prix, catalogue étendu, pas de DRM, les lecteurs sont au rendez-vous! Pas mal quand on sait que leurs titres sont parmis les plus piratés! J'aimerais savoir ce que ça donne dans les filiales des grands groupes, où la politique sur le numérique est radicalement de faire le contraire: prix élevés, livres verrouillés, et surtout le moins de communication possible, j'en ai eu confirmation en apparté avec plusieurs responsables en interne, c'est le mot d'ordre, c'est vous dire!


Bragelonne: l'exemple à suivre

200901-fog Saluer une nouvelle fois les Editions Bragelonne, déjà 126 titres à leur catalogue numérique chez Dialogues. Ils déclinent de nouveaux livres tous les mercredis, cette semaine entre autres l'excellent Fog de James Herbert, un classique de l'horreur. Petits prix (entre 2,99 et 12,99€) qui correspondent à ce que les lecteurs attendent, pas de DRM - vous vous constituez de bonnes bibliothèques pour longtemps! Vraiment l'idée que je me fais des livres numériques de demain et je ne suis pas le seul, le succès déjà au rendez-vous. A consommer sans modération, achetez leurs livres et parlez-en autour de vous!

PS: Un petit ratio intéressant qui montre que la présence des DRM sur les livres est loin de rencontrer un consensus franc et massif chez les éditeurs. 14695 titres libres sur Dialogues ou la Fnac, sur les 55523 titres répertoriés disponibles sur ePagine par exemple. C'est un peu plus d'un quart des titres qui sont proposés sans DRM. La plus grande majorité étant dans le domaine technique, ils sont aussi les plus piratés. Ce n'est pas le moindre des paradoxes!

PS: vous trouverez l'ensemble des titres, liste actualisé sur leur forum.