59 notes dans la catégorie "DeMarque"

De Marque : la solution LCP Readium bientôt au Québec

DemarqueLa société québecoise DeMarque a annoncé par communiqué de presse le passage en version bêta dès cet automne de son application mobile de prêt numérique en bibliothèque pour la Ville de Québec:

"Ce projet, qui bénéficie du soutien du programme de vitrine technologique de la Ville de Québec, permettra à la Bibliothèque de Québec de devenir la première bibliothèque de la province à proposer à ses usagers son application de lecture personnalisée mobile, ce qui rendra l’expérience d’emprunt d’un livre numérique plus conviviale que jamais.

La version iOS de l’application sera testée en condition réelle cet automne dans le réseau de la Bibliothèque de Québec. De Marque procédera à l’acquisition d’un lot de licences de livres numériques provenant en grande partie de maisons d’édition et d’auteurs établis dans la région de Québec.

Le nouveau système de prêt numérique en bibliothèque développé par De Marque sera parmi l’un des premiers au monde à utiliser la solution Readium LCP pour la gestion des droits numériques. Ce standard libre développé par la fondation Readium, et auquel des membres de l’équipe De Marque ont contribué, permettra de diminuer considérablement les coûts associés à chaque emprunt pour les bibliothèques, en plus de réduire le soutien technique auprès des usagers.

Avec le nouveau système proposé par De Marque, il ne sera plus nécessaire d’installer une application de lecture tierce et de se créer un identifiant Adobe pour emprunter un livre numérique; les lecteurs n’auront qu’à se connecter auprès de leur bibliothèque. En plus de l’application mobile, une application Web sera également disponible pour la lecture en streaming au format HTML pour éviter tout problème de compatibilité. Tous pourront facilement emprunter et lire un livre numérique, peu importe leur âge, l’appareil qu’ils utilisent ou leur degré d’aisance avec la technologie.

« Grâce au soutien de la vitrine technologique de la Ville de Québec, nous avons pu réaliser notre vision d’améliorer l’accès aux livres numériques en bibliothèque, se réjouit M. Boutet, le PDG de DeMarque. Ce seront les citoyens de Québec qui pourront profiter en premier de notre application de lecture.»

« Ce système pourra ensuite être déployé non seulement dans l’ensemble des bibliothèques du Québec, mais aussi ailleurs dans le monde, ajoute-t-il. On perçoit déjà de l’intérêt en Europe francophone, et j’ai aussi reçu des appels de Chicago et de Pittsburgh. C’est passionnant car ces discussions portent sur la manière dont cette application améliorera l’expérience de lecture numérique des gens. Pour moi, c’est là où réside l’innovation. »

DeMarque est un acteur clé pour le marché, tant au niveau des éditeurs/ distributeurs que des bibliothèques, y compris en Europe.  Avec ce premier pas au Québec, c'est enfin une étape décisive pour la suppression de la DRM Adobe pour le prêt numérique en bibliothèque.


Québec : la ville développe le prêt numérique en bibliothèque

Quebec La Ville de Québec donne un sérieux coup de pouce au prêt de livres numériques en bibliothèque. En effet, elle va accorder une aide de 300.000$ à l’entreprise De Marque afin de tester la nouvelle génération du système de prêt actuellement utilisé dans les bibliothèques de la ville. Cette subvention va permettre de développer la plate-forme pretnumerique.ca, déjà largement déployée dans les établissements, avec un modèle de prêt qui a été repris en France depuis à travers le dispositif PNB. Le prêt de livres numériques rencontre un grand succès au Québec, revoir ici.

Les trois grandes innovations seront les suivantes:

  • Une application mobile de lecture numérique simplifiée, comportant un accès privilégié aux catalogues et aux prêts de la bibliothèque publique, disponible dans les environnements iOS et Android;
  • Une solution novatrice de gestion des droits numériques;
  • Une solution de lecture à travers un navigateur web.

(via QuébecHebdo).


DRM : la solution Marlin de Sony expérimentée en 2017

MarlinLa DRM de Sony vaut-elle la DRM d'Adobe? Par voie de communiqué de presse cette semaine, les distributeurs de livres numériques De Marque, Numilog et Mantano ont annoncé vouloir expérimenter la solution DRM de Sony DADC, basée sur Marlin. Le spécialiste français Mantano va proposer des applications de lecture, sous iOS et Android, qui intègrent ce système de protection appelé URMS (User Rights Management Solution). Leur expérimentation débutera courant 2017.

La solution Marlin, fournie par Sony DADC, présente de nombreux atouts spécifiques :
- Le parcours client est simple et totalement transparent : elle ne requiert aucune création de compte spécifique, ni aucun mot de passe. Ainsi, l’ouverture des livres élimine les problématiques de support clients liées aux DRM.
- Il s’agit d’une solution de protection déjà utilisée et reconnue mondialement pour son efficacité depuis de nombreuses années, en particulier dans les domaines de la vidéo, de la musique et du jeu.
- Il s’agit d’une solution naturellement interopérable qui permet à chaque distributeur et à chaque libraire de proposer des livres numériques qui peuvent être ouverts et lus avec des solutions de lecture tierces et de s’insérer dans un écosystème ouvert.
- Elle permet aux éditeurs de créer de nouveaux modèles économiques tels que le prêt interindividuel, les abonnements de bibliothèques, de gérer les problématiques d’héritage numérique ou de choix par l’éditeur du nombre d’appareils de lecture autorisés.
 
La solution Marlin est également compatible avec le lecteur de fichier ePub3 (SDK) développé par le consortium Readium.

Simplification pour l'utilisateur sans doute, reste à savoir si cette solution sera réellement interopérable sur tous les matériels. Pas un mot malheureusement sur les données personnelles et leurs exploitations.


Eden Livres : 365 catalogues d'éditeurs avec Relire

EdenlivresTrès forte montée en puissance du distributeur numérique Eden-Livres depuis quelques mois puisque celui-ci a signé la distribution des fonds des livres indisponibles Relire avec FeniXX (un fond transversal à toute l'édition française). C'est désormais 365 catalogues d'éditeurs qui sont distribués sur toutes les plateformes. Un succès auquel participe bien évidemment DeMarque, le partenaire technique historique d'Eden Livres ouvert depuis le 2 octobre 2009.


Québec : un bilan 2014 du prêt de livre numériques en bibliothèques

Quebec Bibliopresto, l'organisme à but non lucratif appartenant aux bibliothèques québécoises, nous propose une infographie sur son offre de prêt de livres numériques en bibliothèques pretnumerique.ca. Une année 2014 qui a a connue une progression très importante. Environ 800 municipalités proposent désormais le service à travers l'ensemble du Québec.

Resultats2014_pretnumerique-1-2-3


Lirtuel : le prêt numérique, c'est parti en Belgique

LirtuelCe n'est plus du virtuel. Le portail Lirtuel de prêts de livres numériques en bibliothèques s'ouvre aujourd'hui en Belgique. Ce sont 350 bibliothèques qui sont bénéficiaires de Lirtuel ainsi que 6 bibliothèques centrales. C'est la solution Cantook de DeMarque qui a été retenue dans le cadre de PNB. D’ici fin 2015 plus de 3.000 livres numériques seront mis à la disposition des lecteurs, 20.000 dans les cinq ans à venir. Le livre numérique entre dans les bibliothèques francophones. La carte se remplit doucement mais sûrement!


Belgique : Lirtuel et Librel présentés à la Foire du Livre de Bruxelles

LirtuelLirtuel, la plateforme de prêt numérique du réseau de lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sera officiellement lancé lundi à la Foire du livre de Bruxelles. Impliquant la participation de 350 bibliothèques publiques francophones, la plateforme a été présentée en avant-première hier à Waterloo en présence de la ministre de l'Education et de la Culture, Joëlle Milquet. Pour la fin de 2015, les responsables espèrent disposer d'environ 3.000 livres numériques en prêt et arriver à 20.000 dans les cinq ans à venir. Lirtuel entre dans le cadre du dispositif PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). C'est la solution Cantook de DeMarque qui a été retenue (via RTBF). Toujours en Wallonie-Bruxelles, Librel, le portail numérique des libraires indépendants, a lui aussi été présenté hier. Il est développé avec ePagine (via L'Avenir).


Bibliothèques : 39 offres PNB proposées cette année

Solutions pnbUne vaste étude publiée cette semaine dans Livres-Hebdo, celle du cabinet Tosca Consultants sur les solutions de logiciels en bibliothèques. Cette année, l’actualité concerne principalement le support de la gestion du prêt de livres numériques (PNB). Pas moins de 39 offres différentes sont annoncées chez les différents prestataires. Pour l'instant seuls Archimed et DeMarque ont ouvert en production. Voir la carte ici. La présentation complète de l'étude est à retrouver sur SlideShare.

PS: à signaler le portail Lirtuel, plateforme de prêt numérique des bibliothèques publiques de Wallonie et de Bruxelles. Lire le billet de LettresNumériques. L'ouverture est prévue à l'occasion de la Foire du Livre de Bruxelles la semaine prochaine.


Bibook : un point d'étape après trois mois

BibookPremiers retours du prêt numérique en bibliothèques dans le cadre de PNB, c'est Bibook des médiathèques de Grenoble. 25 personnes se sont réunies au Salon de la bibliothèque de l’Enssib le 11 décembre dernier pour débattre du prêt numérique en bibliothèque autour de Mélanie Le Torrec (bibliothèque municipale de Grenoble avec Bibook) et d’Antoine Fauchié (Arald). Un peu moins de trois mois après l'ouverture en septembre, c'est près de 500 lecteurs qui sont inscrits au service avec 1510 livres empruntés, 18 prêts par jour en moyenne. À découvrir la présentation de Bibook qui a été diffusée ainsi qu'une synthèse de la rencontre accompagnée de ressources sur le prêt numérique en bibliothèque. Sur le site de l'Enssib et la présentation en archives ici. On pourra retrouver l'ensemble des bibliothèques entrées dans le dispositif PNB sur cette carte.


Bibliothèques : Pau-Pyrénées arrive dans PNB

PauNouvelles bibliothèques à entrer dans le cadre des offres de livres numériques sous PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque), ce sont celles du réseau des Médiathèques de Pau-Pyrénées. A découvrir ici. J'en ai profité pour ouvrir une nouvelle carte GoogleMaps pour tenir à jour l'ensemble des offres. Je fais le voeu en ce début d'année que le plus grand nombre possible d'abonnés de bibliothèques puissent disposer d'offres de qualité, constituées par les bibliothécaires eux-mêmes. Le détail sur l'ensemble des villes est ici.


Bibliothèques : Bibliomédia en Suisse Romande

SuisseLe livre numérique fait son entrée dans les bibliothèques de la région Suisse Romande. Les établissements de Tavannes, Moutier, Bienne ainsi que le Bibliobus de l'Université populaire jurassienne participent à un projet E-Bibliomedia, initié par la fondation Bibliomedia. Ce dernier permet à une douzaine de bibliothèques romandes de tester pendant un an une offre d’ouvrages. Chaque établissement peut offrir à 200 de ses abonnés la possibilité de télécharger gratuitement des livres numériques. Le catalogue devrait atteindre 1000 ouvrages dans les prochains mois. La liste complète des établissements est ici. Le projet sera évalué au terme de la période d’essai (via RJB).

PS: à découvrir sur le site de l'Enssib, la récente présentation sur la situation des ebooks en bibliothèques en Suisse.


DeMarque : le prêt numérique en Belgique

CantookAprès la France, la Belgique. Le service de prêts de livres numériques en bibliothèques continue de s'exporter dans l'espace francophone, hors du Québec où il connait un grand succès. D'autres bibliothèques en Suisse devraient suivre. A lire le communiqué sur DeMarque et le billet autour de la plateforme qui va être mise en place en Belgique sur le site LesLettresNumériques.


Bibook : tout savoir sur la lecture numérique

BibookOn ne saurait trop parler de la nécessité d'accompagner les nouveaux lecteurs dans la lecture numérique sur leurs différents appareils. Le rôle des bibliothèques est fondamental. Introduction aux livres numériques et aux appareils de lecture, guide de démarrage, appareils et applications compatibles, foire aux questions, astuces de recherche. A signaler le remarquable travail réalisé par DeMarque et Bibook, la nouvelle bibliothèque numérique de prêts à Grenoble. L'expérience québecoise dernière elle, c'est une mine pour tout ceux qui veulent se familiariser avec le livre numérique. C'est par ici, sans modérations.


Québec : le cap du million de livres prêtés en bibliothèques

MillionUn cap symbolique est atteint pour le prêt de livres numériques en bibliothèques au Québec, qui vient de dépasser le million de livres prêtés. Cela en un peu moins de trois ans puisque la formule à débuté en janvier 2012 dans les établissements. A l'heure où démarre véritablement les offres de prêts numériques PNB en France selon les mêmes modalités, c'est une belle raison d'espérer le même succès pour les bibliothèques et les librairies concernées. Rappelons que le service de prêt est maintenant offert dans plus de 90% des bibliothèques québécoises, nous sommes très loin de cela en France (via DeMarque).


Protection des livres numériques

FiligraneA lire le billet sur le blog du distributeur DeMarque qui revient sur la protection des livres numériques par les éditeurs. Filigrane, DRM, LCP, des explications très claires sur le sujet. Mon relevé des éditeurs français qui utilisent le seul filigrane a dépassé les 150 maisons d'édition. "Les éditeurs qui en font le choix misent sur la bonne foi des lecteurs et sur un partage responsable des livres achetés: il s’agit ainsi d’une forme de dissuasion contre le piratage basée sur le sens éthique des consommateurs". Privilégiez leurs livres. Deux des prix littéraires qui viennent d'être décernés, le Prix Jean Giono pour "Les Tribulations du dernier Sijilmassi" de Fouad Laroui chez Julliard et le Prix Fémina pour "Bain de Lune" de Yanick Lahens chez Sabine Wespieser sont protégés par un seul filigrane. Des éditeurs qui sont respectueux de leurs lecteurs.

PS: un troisième prix toujours sans DRM aujourd'hui, avec le Prix Médicis Etranger pour "Lola Bensky" de Lily Brett chez La Grande Ourse.


Québec : succès du prêt numérique en bibliothèques

ReseauBiblioLe quotidien québécois Le Devoir revenait ce week-end sur le succès du prêt numérique en bibliothèques au Québec:

"Près de 90% des bibliothèques publiques sont membres de PRETNUMERIQUE.CA, un chiffre qui a surpassé les attentes de départ de BiblioPresto, qui administre cette plateforme d’emprunt québécoise. Le système est si populaire qu’il est vite devenu un service de base des bibliothèques. De nombreuses personnes de plus de 55 ans, grands acheteurs de liseuses et tablettes, composent le public des ateliers numériques offerts par la Grande Bibliothèque. Le service est très populaire auprès des seniors. Accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et sans avoir besoin de se déplacer.

«La demande pour le livre numérique explose. Cette année, on devrait terminer l’année avec 500.000 prêts», affirme Maryse Trudeau, directrice des services à distance de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, dont la collection numérique de près de 60.000 livres est composée des collections de catalogues de PRETNUMERIQUE.CA, d’OverDrive et de NumiLog, entre autres.

Clément Laberge, chez De Marque, revient sur le seuil de prêts: «Il faut dire qu’au Québec, on est dans une situation plutôt enviable, car les éditeurs se sont à peu près tous mis d’accord sur un modèle: quand une bibliothèque acquiert un livre numérique, elle peut le prêter 55 fois. Après, il faut racheter un nouvel exemplaire.»

A lire l'article complet ici. A revoir la présentation qui avait été à l'ENSSIB il y a quelques semaines.


Bibook : le prêt numérique au profit des usagers

BibookQuelques semaines ont passées depuis l'ouverture de Bibook dans le réseau des Bibliothèques de Grenoble. Pas encore de remontées statistiques bien sûr il est trop tôt, mais déjà l'observation sur le site que les emprunts se font de manière importante. Les titres de la rentrée littéraire ont déjà séduits beaucoup de grenoblois et sont déjà en réservation dans les semaines à venir. Ils étaient attendus dans l'offre bien sûr, pas trop de surprises. Mais des sorties aussi, à y regarder d'un peu plus près, sur l'ensemble des sélections de livres que proposent les bibliothécaires. Beaucoup de titres plus confidentiels sont empruntés également. Très encourageant, un service qui profitent aux usagers, une réussite sans doute pour les établissements qui vont observer au plus près les sorties et se constituer des collections vivantes en adéquation avec les demandes des lecteurs. J'attends avec beaucoup d'impatience les premiers retours d'utilisateurs et les statistiques de prêts. Je ne vois aucune raison pour que le succès ne soit pas au rendez-vous comme au Québec. A suivre...

PS: à signaler également que l'offre aux collectivités va franchir dans quelques jours le cap des 10.000 titres disponibles.


De Marque : présentation des formats

EPUB_logo.svgIntéressante présentation sur le blog de DeMarque: "Devant la multiplication des formats de livres numériques, il importe de faire le point sur les principaux formats proposés à la vente numérique, leurs limites marchandes et leurs potentialités respectives. Cette série de billets offrira un survol des différents formats au cours des prochaines semaines". Pour démarrer, un point sur l'ePub et sur le format PDF.


Bibook : reportage sur FR3 Rhone-Alpes

BibookBibook, la bibliothèque de livres numériques des Bibliothèques de Grenoble, tout juste ouverte a déjà fait l'objet d'un reportage de FR3-RhôneAlpes cette semaine. Une interface spécialement développée, un système de prêt de livres numériques innovant, unique au monde même dans certains fonctions comme le prêt simultané. Des détails également sur le blog de Feedbooks, partenaire libraire du projet. 300 livres au démarrage, 1000 titres dans un an. Peut-être bien plus si les conditions des éditeurs s'améliorent. Les livres en quelques clics sur tous leurs supports de lecture, les grenoblois ont bien de la chance!


Bibook à Grenoble : c'est parti !

BibookOuverture de Bibook aujourd'hui, l'offre de livres numériques des Bibliothèques de Grenoble (via PNB). Il suffira de créer un compte et de s'identifier sur le site MonGrenoble.fr. Attention, il vous faudra en plus un compte bibliothèque associé pour accéder à la ressource en ligne, à obtenir auprès de l'établissement. "Bibook rassemble à son ouverture 300 titres, principalement des nouveautés en fiction et documentaire. Les romans de la rentrée littéraire 2014 sont à l’honneur pour le lancement de cette interface. Autre point d’entrée: les sélections thématiques consacrées aux documentaires récents ou à l’exposition «Écrire et résister». A terme, plus de 1000 ouvrages seront disponibles sur Bibook. Vous pouvez emprunter jusqu'à 5 livres numériques à la fois, pour une durée maximale de 21 jours, au terme desquels vos livres ne sont plus accessibles. Deux types de documents sont présents au catalogue, au format PDF ou ePub. Les eBooks au format PDF et ePub sont lisibles avec Adobe Digital Editions sur PC, Mac, sur liseuse (Bookeen, Kobo, Sony Reader, etc.) ou encore tablette et smartphone (sous Android ou iOS) grâce aux applications Aldiko Reader ou Bluefire Reader". L'offre des livres Hachette via Numilog fait toujours l'objet d'une entrée séparée sur le site. Voir mon test de la semaine dernière. Bon vent à Bibook!

PS: Quelques précisions transmises par le responsable de Bibook, merci:

- La durée de prêt est bien passée à 28 jours, comme annoncé, c'est-à-dire que nous pouvons la fixer nous–mêmes, dans les limites de la DRM Adobe (59 jours)

- Le lien proposé renvoie sur une page vouée à disparaître, remplacée par http://www.bm-grenoble.fr/601-bibliotheque-numerique.htm

- Le lien direct fonctionne bien, en particulier pour les utilisateurs mobiles : http://bibook.bm-grenoble.fr

PS: à lire également des détails sur le blog de Feedbooks, la librairie associée.


J'ai Lu pour elle : lancement d'un site pour la romance

J'ailuCoup d'envoi en cette rentrée de nouvelles offres d'éditeurs en direct. Le groupe Editis avaient déjà les siennes du côté de Place des Editeurs avec 12-21/Pocket, Belfond, Solar et d'autres. C'est le groupe Madrigall, troisième groupe d'édition français qui détient Flammarion et J'ai Lu, qui vient de lancer la semaine dernière un site de vente en ligne J'aiLupourelle. "Toutes les romances" sont disponibles au format numérique comme imprimé en quelques clics. La romance, un secteur florissant en livre numérique, sans doute le premier. Une concurrence directe avec Harlequin, leader du secteur, qui a ouvert son site de vente en ligne en France depuis de nombreuses années. Déintermédiation des intermédiaires libraires (Amazon en tête), c'est aussi pour les éditeurs l'occasion de se constituer des fichiers-clients, si précieux pour leurs campagnes marketing auprès de communautés. Le site J'aiLupourelle a été développé en collaboration avec DeMarque, déjà proche du groupe. Lire le communiqué de presse ici. Plus de 400 titres à télécharger sans DRM (J'ai Lu suit la politique d'Harlequin) et que l'on pourra bien évidemment retrouver sur les plateformes habituelles. Nous allons sans doute voir fleurir bon nombre de site thématiques chez les éditeurs qui disposent de marques fortes -roman historique, bande dessinée, science-fiction, polar-. C'est aussi le livre de poche qui est en train de faire peu à peu sa transition numérique. Après Pocket, J'ai Lu, bientôt des sites de vente en ligne Folio ou Livre de Poche chez Hachette?


Bibliothèques de Grenoble : ouverture de Bibook, l'offre de livres numériques PNB

BibookAprès Montpellier et Aulnay-sous-Bois la semaine dernière (toutes deux avec Archimed), une nouvelle bibliothèque-pilote ouvre une offre dans le cadre de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). C'est Bibook, le portail des Bibliothèques Municipales de Grenoble. L'annonce avait été faite début janvier du choix de DeMarque comme développeur technique. C'est la librairie Feedbooks qui a aussi rejoint le projet. L'ouverture aura lieu lundi prochain, le 15 septembre. L'adresse du portail Bibook est ici. Je remercie Guillaume à Grenoble de m'avoir proposé de tester le service il y a quelques mois en avant-première.

Une bonne idée d'avoir un portail d'entrée pour cette offre. En tant qu'abonné de la bibliothèque déjà inscrit, on s'enregistre facilement. Des interfaces très bien faites pour découvrir les livres disponibles, les thématiques, les sélections, le catalogue complet. Un palmarès également, avec le top des plus empruntés. Une navigation agréable, des versions ePub comme PDF au choix. A signaler que le prêt simultané est une première, développé spécifiquement selon le cahier des charges PNB. Celui-ci fait partie du cœur du projet: il est négocié dans les offres des éditeurs, comme l'un des critères de l’offre PNB, avec la durée de la licence et le nombre total de prêts. Il est valable pour tous les livres, plus besoin d'attendre un livre déjà emprunté par un autre lecteur. Des guides et des tutoriels bien faits sont également présents.

J'ai réalisé quelques copies d'écrans pour que vous vous rendiez compte de Bibook (quand j'ai testé c'était encore BibLN). Cliquez sur les images pour agrandir. On récupère très facilement directement son livre (avec un message complémentaire sur sa boite mail) sur l'interface ADE (Adobe Digital Editions) qu'il faudra bien évidemment installer sur votre ordinateur si ce n'est déjà fait. Une procédure habituelle pour exporter sur sa liseuse ou sur sa tablette (via Aldiko, Mantano, BlueFire, toujours synchronisés avec un compte Adobe). Les fichiers téléchargés sont chronodégradables, votre livre à lire sur une période de trois semaines. C'est la libraire Le Square à Grenoble qui est partenaire en tant que fournisseur.

Prêt numérique donc. Vous disposez de 21 jours devant vous. Après, le fichier ne s'ouvrira plus. A titre personnel je comprend bien que je ne peux pas disposer du fichier de manière illimitée, comme si l'on ne rendait jamais les livres à la bibliothèque. Un tel contrat ne me choque pas, pas de dogmatisme. Quelle raison y aurait-il encore à aller acheter des livres numériques dans des librairies? Par contre 21 jours, c'est un peu court, surtout pour des bons pavés. 4/5 semaines me semblerait plus convaincant. Vous pouvez emprunter jusqu'à 5 livres en même temps. Une chronodégradabilité avec une DRM et une gestion avec Adobe ADE, vous me direz. Certes oui, PNB ne s'affranchit pas malheureusement des contraintes de tout lecteur de livres numériques mais pas plus de clics que pour les offres commerciales. Ce qui est cependant intéressant, c'est que Bibook propose une gestion parfaitement semblable à l'offre commerciale. Tout lecteur expérimenté s'y retrouvera très aisément dans sa propre bibliothèque, les livres repérés avec une durée de lecture. Tout nouveau lecteur qui n'a jamais acheté de livres numériques pourra se familiariser avec les procédures de téléchargement. A signaler des guides de démarrage très bien faits. Une bonne façon de se former au livre numérique, une très bonne raison de se rapprocher de sa bibliothèque.

Un beau travail que ce Bibook. Même s'il démarre seulement, on devine toutes les potentialités. La gestion du livre numérique en bibliothèque devient enfin facile et conviale pour les usagers. Les bibliothécaires sont bien à même de recommander les livres au gré de leurs choix. Compliments à la Bibliothèque de Grenoble et ses différents partenaires. J'ai découvert quelques perles grâce aux bibliothécaires, merci. Voilà qui devrait permettre de populariser les offres de livres numériques en bibliothèques. J'espère que ce type d'offres pourra se déployer dans un maximum d'établissements, même celles qui disposent de moyens réduits. C'est là tout l'enjeu. Beaucoup de bibliothèques au Québec se sont équipées, c'est un grand succès. Pas de raison que cela ne s'exporte pas chez nous! Les grenoblois ont bien de la chance. Personnellement, je me réjouirais de pouvoir disposer rapidement d'une telle offre dans ma propre bibliothèque. Une bonne source d'inspiration pour mes lectures et un petit soulagement pour mon porte-monnaie en ces temps de livres numériques bien chers.

PS: des précisions supplémentaires apportées par Guillaume de la Médiathèque de Grenoble.

"Un détail: la durée de prêt de 21 jours est courte, nous en sommes tous convaincus, mais c’est temporaire, elle est liée à la durée de prêt imposée par Gallimard pour le moment. Cela devrait évoluer vers 28 jours, la durée de prêt des livres physiques dans les bibliothèques municipales de Grenoble. Dans les recommandations des bibliothèques au sein du projet PNB, il a été demandé que les bibliothèques puissent choisir elles-mêmes la durée de prêt, dans la limite technique de 59 jours, imposée par la DRM Adobe. Cette recommandation a été retenue, à ma connaissance."

 

Grenoble1 Grenoble2

 

 

 

 

Grenoble3 Grenoble4

 

 

 

 

 

 

 

Grenoble5 Grenoble6

 

 

 

 

Grenoble7 Grenoble8

 

 

 

 

 

Grenoble9 Guidoscarpetta

 

 



 


De Marque : un partenariat avec Libranda

DemarquelibrandaUn accord de partenariat important de plus pour le distributeur numérique québécois De Marque. Celui annoncé cette semaine avec Libranda, le plus grand acteur sur le marché espagnol. C'est l'ouverture sur l'Amérique du Nord qui est ainsi en ligne de mire. Au fil des années, De Marque devient incontournable en Europe et en Amérique du Nord. Les 75 groupes d’éditeurs espagnols de Libranda viennent augmenter le catalogue de distribution de De Marque, se chiffrant maintenant à plus de 100.000 livres mis en marché par quelques 650 éditeurs à travers plus de 300 points de vente au Canada, en France, en Italie — et maintenant en Espagne. Une situation désormais solide pour De Marque face aux géants anglo-saxons du secteur. Lire le communiqué de presse.


Bibliopresto : le prêt de livres numériques au Québec

Seminaire_ebook_27_juinJe vous avais parlé en début d'année de BiblioPresto, un acteur important du prêt de livres numériques en bibliothèques au Québéc. Jean-François Cusson, le responsable de la plateforme Pretnumerique.ca, était l'invité de l'Enssib aujourd'hui dans le cadre de son séminaire sur les modèles internationaux. Un service qui rencontre un grand succès, qui va dépasser le million de prêts cet été sur l'ensemble du territoire québecois, 60.000/ mois en moyenne cette année. 135.000 personnes uniques ont utilisé le service dans leurs bibliothèques. A revoir la vidéo de la présentation.


De Marque renforce sa présence au Canada

DemarqueLa société québecoise De Marque a annoncé hier une alliance avec le Library Services Centre (LSC) pour lancer Cantook Station, une nouvelle solution de prêt numérique offerte aux bibliothèques publiques canadiennes. LSC est l'un des plus importants fournisseurs canadiens de matériel bibliographique pour les bibliothèques. À l'échelle canadienne, LSC se classe dans les deux plus grands fournisseurs pour les bibliothèques publiques avec plus de 200 institutions desservies. Une reconnaissance importante sur l'excellence des solutions De Marque pour le développement du livre numérique en bibliothèque.