51 notes dans la catégorie "Design"

Back Office : une nouvelle revue sur les pratiques de design graphique et numérique

BackofficeJe vous avais parlé l'année dernière du projet d'une nouvelle revue de recherche consacrée aux pratiques du design graphique et numérique. C'est fait. Coéditée par les Éditions B42 et Fork Éditions (et jumelle de la revue Back Cover, bilingue, à parution annuelle et thématique), cette revue Back Office s’incarne dans un double format: revue imprimée et application numérique. Avec une parution annuelle, elle explore les processus de création en jeu dans la diversité des médias contemporains. "Le premier numéro de Back Office, intitulé «Faire avec» interroge les notions d’outil, d’instrument et d’appareil, dans le contexte du design. Articulant une quinzaine d’articles, ce numéro montre que ces notions, dans le cas des technologies numériques, sont complexes et polymorphes. Back Office s’adresse à la fois à la communauté scientifique et aux designers professionnels de par la variété des formes d’articles, le soin apporté à la maquette et la présence de la revue sur les supports imprimés et numériques. Elle est aussi pensée à destination des enseignants et des étudiants, qui y trouveront des retours d’expérience sur des initiatives pédagogiques inventives." A découvrir sur le site. Longue vie à BackOffice !


SIGIL améliorez vos ePubs - 02 Supprimer les lignes de blancs

SigilUn deuxième petit tutoriel sur Sigil pour améliorez vos ePubs. J'ai choisi d'utiliser le logiciel libre SIGIL qui me parait le plus facile et le plus complet pour bon nombre de petites modifications simples. Il propose également de fabriquer des ePubs de manière élaborée mais ce ne sera pas le sujet dans ces tutoriels. C'est en tout cas une première sensibilisation simple à ce logiciel très riche qui vous permettra d'aller plus loin si vous le souhaitez. Après la suppression des polices en novembre dernier (revoir ici), je vous propose aujourd'hui de supprimer les lignes de blancs entre les paragraphes. C'est un élément qui revient régulièment dans les ePubs, notamment chez beaucoup d'ePubs gratuits que vous trouverez. Suivez le guide:

DeuxDeuxième petit tutoriel donc. Pourquoi ces blancs entre les paragraphes? Outre le fait de surcharger inutilement les pages avec des changements de pages plus fréquents, ces lignes de blancs sont assez gênantes au fil de la lecture. En effet, typographiquement la ligne de blanc entre les paragraphes marque une rupture de temps dans le récit. La systématiser à chaque changement de paragraphes n'est pas correct. Si vous désirez les enlever de vos ePubs, voyons comment les supprimer simplement :

  • Télécharger le logiciel libre sur votre ordinateur, c'est ici. Je vous conseille cet excellent manuel pour démarrer.
  • Ouvrez SIGIL depuis votre bureau, puis ouvrez dessus le fichier ePub du livre numérique que vous voulez modifier. Il faut bien sûr que celui-ci ne comporte aucune DRM. Des fichiers comportant des tatouages peuvent être modifié sans intervention supplémentaire (merci aux éditeurs concernés), c'est l'un de ceux-là que j'utiliserais ici. Vous pouvez cliquer sur les copies d'écrans ci-dessous pour les agrandir.
  • En haut à gauche: File, puis Open comme sur tous les logiciels classiques.
  • La couverture apparait au milieu, normal. Dans la zone à gauche de l'écran, vous visualisez le déroulé de votre livre, la couverture, le titre, puis les différents chapitres, etc. Ceux-ci sont nommés indifféremment selon les livres. Pas d'inquiétude si c'est différent chez vous. Il s'agit de repérer un chapitre, n'importe lequel, en cliquant dessus.

Sigil1

  • Comme vous le voyez sur ce chapitre qui apparait dans la zone au milieu de l'écran, les lignes de blancs entre les paragraphes sont bien présentes, il s'agit maintenant de les enlever. Dans cette zone centrale, vous visualisez à la fois l'ePub tel qu'il apparaitra sur votre écran de lecture mais aussi la version codée en cliquant en haut sur le bouton < > qui se trouve à droite du petit livre. Vous basculez ainsi petit livre (version lecture) et < > (version codée).

Sigil2

  • Une fois que vous avez ainsi cliqué sur < >, la version codée de votre chapitre apparait. Repérez la balise qui se trouve dans les paragraphes. Ici c'est <p class="Standard">, mais cela peut être tout autre chose, l'essentiel est de repérer comment s'appelle cette balise dans votre livre.

Sigil3

  • Retournez ensuite dans le déroulé de votre livre à gauche. En descendant avec l'ascenceur après les fichiers du texte, vous trouvez un dossier Style, ouvrez-le, vous accédez à un ou plusieurs dossiers qui sont vos feuilles de styles. Elles déterminent la mise en forme de votre texte. Cliquez sur le style.css.

Sigil4

  • La feuille de style apparait au milieu de votre écran. Repérez la fameuse balise qui vous intéresse, ici en l'occurence <p class="Standard">. Intéressez-vous à deux éléments qui sont à la suite de cette balise : margin-bottom et  margin-top. Vous voyez qu'ellles sont suivies toutes les deux de deux valeurs.

Sigil5

  • Modifiez ces deux valeurs à 0 comme sur l'écran ci-dessous.

Sigil6

  • Voilà, c'est presque terminé. Allez juste vérifier que les blancs entre les paragraphes ont bien été supprimés. Vous pouvez retournez visualiser n'importe quel chapitre puisque la feuille de style corrigée s'applique bien évidemment à tout le livre.

Sigil7

  • Les blancs entre les paragraphes ont bien été supprimés, c'est bon. Ne vous inquiétez pas pour des blancs plus importants dans le texte qui marquent de vraies ruptures dans le temps du récit. Ceux-ci ne seront pas impactés.
  • N'oubliez pas de sauvegarder votre ePub avant de sortir de Sigil. File puis Save en haut à gauche. Vous voyez, une opération assez simple qui ne vous demandera que quelques minutes une fois que vous l'aurez pratiquée plusieurs fois.
  • A bientôt pour un nouveau petit tutoriel. Bonnes lectures !

SIGIL améliorez vos ePubs - 01 Supprimer les polices

EpubJ'avais lancé l'idée à la rentrée, j'ai pris un peu de retard, pardonnez-moi. Je vais me rattraper et d'ici la fin de l'année vous fournir quelques petits tutoriels pour améliorer les ePubs que vous achetez ici ou là et qui ne vous donnent pas entièrement satisfaction. C'est souvent des défauts qui reviennent de manière récurrente. J'ai choisi d'utiliser le logiciel libre SIGIL qui me parait le plus facile et le plus complet pour bon nombre de petites modifications simples. Il propose également de fabriquer des ePubs de manière élaborée mais ce ne sera pas le sujet dans ces tutoriels. C'est en tout cas une première sensibilisation simple à ce logiciel très riche qui vous permettra d'aller plus loin si vous le souhaitez: 

01Premier tutoriel aujourd'hui, concernant les polices de caractères embarquées dans les fichiers ePubs. En effet, certains éditeurs s'entêtent encore à en fournir à l'intérieur des fichiers. Certaines sont complètement inadaptées (genre Garamond, Baskerville, Times, etc.). D'autres sont fournies déjà dans tous les choix des polices proposées dans les liseuses ou les tablettes avec les différents logiciels de lecture. Elles font doublon, c'est un non sens. Autre élément, elles alourdissent inutilement le poids des fichiers de manière très importante, souvent multiplié par deux, voir trois. De plus bien souvent, elles créées des conflits dans la gestion des polices sur vos liseuses. Attention, dans le cas de livres avec des mises en pages complexes (sciences humaines et sociales, livres pratiques, etc.), certains éditeurs font des choix très judicieux avec des polices différentes. Il convient de les conserver. C'est pour les romans, les essais, que le problème se pose pour des polices souvent inutiles. Voyons comment les supprimer très simplement:

  • Télécharger le logiciel libre sur votre ordinateur, c'est ici. Je vous conseille cet excellent manuel pour démarrer.
  • Ouvrez SIGIL depuis votre bureau, puis ouvrez dessus le fichier ePub du livre numérique que vous voulez modifier. Il faut bien sûr que celui-ci ne comporte aucune DRM, je vous invite à rechercher sur le web comment les supprimer. Des fichiers comportant des tatouages peuvent être modifié sans intervention supplémentaire (merci aux éditeurs concernés), c'est l'un de ceux-là que j'utiliserais ici. Vous pouvez cliquer sur les copies d'écrans pour les agrandir.
  • En haut à gauche: File, puis Open comme sur tous les logiciels classiques.

File01

  • Une fois le fichier ouvert sur SIGIL, c'est la zone à gauche qui nous intéresse, qui regroupe les différents fichiers, Textes, Styles, Images, Fonts.

File02

  • C'est ce dernier fichier Fonts qui nous intéresse. Allez repérer les différentes polices qu'il contient.

File03

  • Sélectionner toutes les polices à supprimer, clic droit puis Delete.

File04

  • Voilà, terminé, n'oubliez pas de sauvegarder votre fichier. File puis Save avant de sortir.

Votre fichier ePub peut être utilisé sur tous vos supports (liseuses, tablettes, smartphones) sans les contraintes de police inadaptée, de poids et de conflit. N'ayant pas peur d'avoir fait une quelconque bétise, tous les textes s'ouvriront correctement. Le logiciel de lecture embarqué sur votre matériel vous proposera une police par défaut et un large choix de polices, vous trouverez parfaitement votre bonheur.

Bonnes lectures, à bientôt pour un nouveau petit tutoriel !


Poliseuse : les polices pour les liseuses

PoliceUn intéressant blog à suivre si vous êtes amateur de typographie et en recherche de polices originales pour télécharger sur votre liseuse préférée. Les polices embarquées par les fabricants sont souvent limitées. Il y a tout un espace de créativité à explorer pour améliorer sa propre expérience de lecture. Créé au début de l'année, Poliseuse répertorie déjà des tutoriels (Kobo seulement pour l'instant) et des dizaines de polices référencées avec beaucoup de détails. N'hésitez pas à faire partager vos polices préférées.


Une exposition Liber Numericus à Nantes

Sans titreA découvrir du 10 juin au 3 juillet l'exposition Liber Numericus qui se déroule à Nantes à La Fabrique sur L'Ile de Nantes, au cœur du Quartier de la Création, à proximité du Hangar à Bananes, dans le prolongement des Nefs des Machines de L'Ile et de l'Eléphant. Conçue par l'Agence Stéreolux, Liber Numericus propose "d'offrir un instantané de la période de transition que nous vivons, en explorant les mutations des représentations du livre, tant en littérature que dans les arts plastiques. Les œuvres présentées sont à l'image de pratiques quotidiennes de lecture, entre livre et écran, mais aussi à la croisée de deux imaginaires: celui du livre et du numérique". De nombreux artistes plasticiens contemporains français et étrangers ont été sollicités sur ce projet, ainsi que des éditeurs pure-players numériques. Tous les détails sur le site dédié.


Back Office : une nouvelle revue de design graphique

BackofficeUn très bon projet à soutenir. Back Office, une nouvelle revue de design graphique et de pratiques numériques. Elle vise à constituer un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone. Riche d’environ 176 pages et vendue au prix de 24€, la revue abordera chaque année une nouvelle thématique. A l'initiative de deux designers et d'un chercheur, ils ont lancé un campagne de financement participatif sur Kickstarter il y a quelques semaines. Tous les détails sont ici.
Les revues sur le sujet sont trop rares et celle-ci se veut d'un niveau universitaire. N'hésitez pas à les soutenir. Merci à Antoine de me l'avoir signalé.


Google : le projet Editions At Play

ThebooksIntéressant projet. Google lance une nouvelle expérience en matière de livres numériques avec EdtionsAtPlay. Développé conjointement par un éditeur basé à Londres et le Creative Lab de Google à Sydney, le site propose des livres numériques innovants. Né d'une «réponse» à l'évolution du paysage de l'édition numérique, à base d'ebooks, d'ebooks enrichis et de fichiers PDF en ligne. L'objectif de l'initiative est de «permettre aux écrivains de créer des livres qui ne peuvent pas être imprimés» et, selon Google, qui «correspondent mieux à la sensibilité du 21e siècle». Dans un blog, Google va plus loin: «Editions At Play est une expérience pour explorer le potentiel des livres numériques. Des livres qui changent dynamiquement sur ​​votre téléphone ou votre tablette, en utilisant tous les attributs de la mobile du web pour faire des choses que les livres imprimés ne peuvent pas faire. Autrement dit, nous voulions voir si nous pouvions garder l'intégrité de la lecture, mais jouer avec la forme numérique du livre.» Les premiers titres coûtent 2,99£ chacun à travers le Google Play Store et peuvent être lus à la fois sur les appareils Apple et Android. Plus de détails sur le billet de TheBookSeller et cette présentation.


Literata : nouvelle police sur GoogleBooks

LiterataGoogle propose une nouvelle police de caractère Literata sur sa plateforme GoogleBooks. Elle va remplacer Droid Serif. On se rappelle qu'Amazon avait développé par le passé l'excellente Caecilia devenue un standard. Cette nouvelle police Literata est très réussie, je vous invite à la télécharger ici pour la tester sur vos différentes liseuses. Si vous recherchez comment faire, revoir mes différents tutos. Tous les détails sur Literata et son développement sur les sites TypeTogether et FastCoDesign. C'est l'occasion d'échanger sur vos polices préférées dans les commentaires. Perso c'est devenu CharisSIL en standard, suivie d'Amasis et Caecilia. Et vous? (via GoodeReader).

Literata


Aquafadas : un nouveau lecteur web HTML5

AquafadasUne annonce intéressante aujourd'hui. On connait depuis de nombreuses années la société Aquafadas qui développe pour les éditeurs des solutions de publications multi-plateformes pour tous les supports. Une nouvelle étape est franchie aujourd'hui avec l'annonce d'un lecteur web HTML5. Depuis le plugin pour InDesign d'Aquafadas, on peut désormais exporter sa publication en WebReader HTML5, c’est-à-dire générer un dossier prêt à être déposé sur un site internet. Les éditeurs ont dorénavant la possibilité de ne pas se limiter aux tablettes et diffuser aussi leurs publications numériques sur leur site. Intérêt supplémentaire, le contenu de la publication HTML5 peut être référencé sur les moteurs de recherche. Ce lecteur web est compatible avec les derniers navigateurs, avec les navigateurs mobiles et plein d’OS (OS X, Windows 8…). Aquafadas étend les possibilités. Depuis un même système, on peut créer à la fois des app natives (iOS, Android, Amazon) et un webreader HTML5 générique. Une véritable innovation supplémentaire pour les éditeurs. A signaler que ce web reader est compatible avec les enrichissements standards tels que vidéo, audio, diaporama, mise en page défilante, animation HTML5; il peut être personnalisé grâce à un accès au fichier CSS. Un document de démo est disponible ici.


EBK : concevoir des publications numériques à la carte

EbkA découvrir EBK qui développe des solutions logicielles de publications numériques pour les éditeurs et les auteurs. Issu de l'incubateur du Labo de l'Edition en 2011, l'équipe est basé aujourd'hui à la fois à Paris et à Montpellier. Tout est à la carte, depuis des premières formules simples pour structurer des livres numériques en ePub2, jusqu'à des versions plus complexes en ePub3 adaptés pour les bandes-dessinées et les illustrés. Les applications ne sont pas oubliées. En fonction de vos besoins, je vous invite à tester les versions de démonstrations et à prendre contact avec eux. J'ai remis une vidéo présentée l'année dernière dans le cadre de Paris Incubateurs.


EBK invente le logiciel universel pour créer... par ParisRegionInnovationLab


PocketBook : Red Hot 2014 pour Touch Lux 2

Red_dot_1277_915PocketBook toujours, qui a reçu le mois dernier pour son dernier modèle TouchLux 2 le prix allemand «Red Dot Design Award», organisé par le Design Zentrum Nordrhein Westfalen, l’un des concours les plus renommés au monde sur le thème du design. Ce prix est l’un des plus convoités des marques d’excellence. La cérémonie aura lieu le 7 juillet prochain à Essen en Allemagne, où les produits vainqueurs du concours seront exposés à la traditionnelle soirée de gala. Un nouveau design que j'avais apprécié à sa juste valeur dans mon test à retrouver ici (via PocketBook).


Cybook Bookeen : importer des polices de caractères supplémentaires

Cybook Un nouveau petit tutoriel qui intéressera beaucoup d'entre vous. Bien souvent les polices de caractères embarquées dans les liseuses ne vous conviennent pas complètement. Un choix trop limité ou des polices inadaptées pour vous. On enrage un peu. Le numérique, c'est quand même la possibilté de choisir parfaitement une police à son goût. Ce petit tutoriel vous permettra d'ajouter très facilement des polices sur votre liseuse favorite.

Après PocketBook et Kobo, aujourd'hui les modèles Cybook de Bookeen. C'est parti:

  • pour retrouver des polices intéressantes, je vous invite à relire quelques conseils. J'avais réalisé un choix il y a deux ans. Allez voir les commentaires avertis. Si vous en découvrez d'autres, n'hésitez pas à les signaler à la suite. Bien entendu, les polices doivent être libres ou légalement achetées pour celles qui sont couvertes par un copyright. A rechercher et à vérifier sur les sites que vous trouverez grâce à Google, merci à lui. Un site excellent ici.
  • une fois que vous aurez réalisé un petit choix de polices. Je fais remonter des commentaires -et confimé par Bookeen-, privilégier les polices OpenType (.otf). Mais les polices .ttf sont utilisables également.
  • brancher le Cybook (tous les modèles sont possibles) sur votre ordinateur avec le cable usb, "ouvrir le dossier et afficher les fichiers" sur votre ordinateur, ouvre l'explorateur avec l'arborescence et tous les fichiers.
  • un dossier "Fonts" s'affiche dans l'arborescence. Bookeen met en valeur de manière très claire et ouverte cette possibilité d'importer de nouvelles polices. Bravo.
  • c'est dans ce fichier "Fonts" que vous devez copier vos nouvelles polices en fichiers .otf
  • voilà, terminé, une fois tout débranché, en retournant sur votre liseuse, vos nouvelles polices s'afficheront à votre guise.
  • bonnes lectures!

PS: ce tutoriel décrit le processus avec un ordinateur PC (Windows 7), je remercie d'avance si quelqu'un d'entre vous veut bien décrire la manoeuvre sur Mac dans les commentaires (ou un lien quelque part bien sûr).


Kobo : importer des polices de caractères supplémentaires

KobogloPetit tutoriel, qui je pense intéressera beaucoup d'entre vous. Bien souvent les polices de caractères embarquées dans les liseuses ne vous conviennent pas complètement. Un choix trop limité ou des polices inadaptées pour vous. On enrage un peu. Le numérique, c'est quand même la possibilté de choisir parfaitement une police à son goût. Ce petit tutoriel vous permettra d'ajouter très facilement des polices sur votre liseuse favorite.

Après PocketBook la semaine dernière, aujourd'hui les modèles Kobo. C'est parti:

  • pour retrouver des polices intéressantes, je vous invite à relire quelques conseils. J'avais réalisé un choix il y a deux ans. Allez voir les commentaires avertis. Si vous en découvrez d'autres, n'hésitez pas à les signaler à la suite. Bien entendu, les polices doivent être libres ou légalement achetées pour celles qui sont couvertes par un copyright. A rechercher et à vérifier sur les sites que vous trouverez grâce à Google, merci à lui. Un site excellent ici.
  • une fois que vous aurez réalisé un petit choix de polices (privilégiez les fichiers en .ttf)
  • brancher le Kobo (tous les modèles sont possibles) sur votre ordinateur avec le cable usb, "Connecter", puis "ouvrir le dossier et afficher les fichiers" sur votre ordinateur, ouvre l'explorateur avec l'arborescence et tous les fichiers.
  • contrairement au PocketBook, le dossier "fonts" n'est pas un fichier caché, il s'affiche dans la liste.
  • c'est dans ce fichier "fonts" que vous devez copier vos nouvelles polices en fichiers .ttf
  • voilà, terminé, une fois tout débranché. Il faut faire un vrai redémarrage du Kobo (pas une mise en veille) pour que les nouvelles polices soient visibles, vos nouvelles polices s'afficheront à votre guise.
  • bonnes lectures!

PS: ce tutoriel décrit le processus avec un ordinateur PC (Windows 7), je remercie d'avance si quelqu'un d'entre vous veut bien décrire la manoeuvre sur Mac dans les commentaires (ou un lien quelque part bien sûr).


PocketBook : importer des polices de caractères supplémentaires

PocketPetit tutoriel, qui je pense intéressera beaucoup d'entre vous. Bien souvent les polices de caractères embarquées dans les liseuses ne vous conviennent pas complètement. Un choix trop limité ou des polices inadaptées pour vous. On enrage un peu. Le numérique, c'est quand même la possibilté de choisir parfaitement une police à son goût. Ce petit tutoriel vous permettra d'ajouter très facilement des polices sur votre liseuse favorite.

Je démarre aujourd'hui sur les modèles PocketBook, d'autres viendront bientôt. C'est parti:

  • pour retrouver des polices intéressantes, je vous invite à relire quelques conseils. J'avais réalisé un choix il y a deux ans. Allez voir les commentaires avertis. Si vous en découvrez d'autres, n'hésitez pas à les signaler dans les commentaires. Bien entendu, les polices doivent être libres ou légalement achetées pour celles qui sont couvertes par un copyright. A rechercher et à vérifier sur les sites que vous trouverez grâce à Google, merci à lui. Un site excellent ici.
  • une fois que vous aurez réalisé un petit choix de polices (privilégiez les fichiers en .ttf)
  • brancher le PocketBook (tous les modèles sont possibles) sur votre ordinateur avec le cable usb, "liaison avec le PC", puis "ouvrir le dossier et afficher les fichiers" sur votre ordinateur, ouvre l'explorateur avec l'arborescence et tous les fichiers.
  • les fichiers contenant les fonts sont cachés, aller dans "Organiser" puis "Options des dossiers et de recherche" puis "Affichage". Il faut "Afficher les dossiers cachés" et décocher la case "Masquer les fichiers protégés du système d'exploitation (recommander)" N'hésitez pas à confirmer le message d'avertissement.
  • dans l'arborescence de l'explorateur est apparue d'autres fichiers parmi lesquels un dossier system.
  • allez dans "system" puis dans "fonts"
  • c'est dans ce dossier "fonts" que vous devez importer des polices de caractères que vous aurez sélectionnés en .ttf
  • mettez les aussi dans le dossier "adobe" puis "fonts" pour être bien complet avec AdobeViewer.
  • une fois que c'est fait, retourner dans les options de l'explorateur pour rechanger les paramètres que vous avez coché et décoché, remettre tout correctement sur votre explorateur.
  • voilà, terminé, une fois tout débranché, en retournant sur votre liseuse, vos nouvelles polices s'afficheront à votre guise.
  • bonnes lectures!

PS: ce tutoriel décrit le processus avec un ordinateur PC (Windows 7), je remercie d'avance si quelqu'un d'entre vous veut bien décrire la manoeuvre sur Mac dans les commentaires (ou un lien quelque part bien sûr).

PS: merci à Jérôme, toute la procédure pour Mac à retrouver dans les commentaires.


Thibault Mahé : Design et architecture de l'ebook

ThibaultPeu d'ouvrage sur le sujet, c'est d'autant plus intéressant. Je ne résiste pas à l'urgence de vous conseiller l'ouvrage de Thibault Mahé "Design et Architecture de l'Ebook". Hybride de l'essai et du manuel, selon ses propres termes. A lire gratuitement en ligne ou avec le format ePub dans une version béta; vous retrouverez les liens sur le site de l'auteur, spécialisé en architecture de l'information. Découvert ce soir, j'ajouterais un compte-rendu plus complet en fin de semaine, le temps de le lire, bien sûr sur ma liseuse. Merci à Jean-Michel Salaun sur twitter.


Editeurs : quels choix typographiques?

TypoEn matière de choix typographiques, certains éditeurs imposent des polices en les embarquant dans les fichiers ePub. D'autres ont décidés de laisser complètement la main aux lecteurs qui peuvent choisir à leur gré celles qui sont disponibles sur leurs différentes liseuses ou tablettes. Quelles polices sont embarquées dans les ePubs? Sur 54 éditeurs de cette liste, près de la moitié, 25 ont fait le choix de ne pas imposer la police. 10 ont choisi le Times, 6 le Garamond, les autres très minoritaires. Si vous en repérez d'autres, n'hésitez pas à me signaler je rajouterais. Merci à Guillaume de m'avoir aidé à constituer cette liste.

  • Actes-Sud, LibérationSerif
  • Albin Michel, pas de police
  • Allia, pas de police
  • Anne Carrière, pas de police
  • Archipel, Georgia
  • Atalante, pas de police
  • Au Diable Vauvert, AGaramondPro
  • Belfond, pas de police
  • Bouquins, Times
  • Bragelonne, pas de police
  • Buchet-Chastel, pas de police
  • Calmann-Lévy, pas de police
  • Cherche-Midi, ACaslonPro
  • Christian Bourgois, Times
  • Denoel, pas de police
  • Dilettante, LiberationSerif
  • Efractions, AGaramondPro
  • Fayard, pas de police
  • First, Times
  • Flammarion, pas de police
  • Fleuve noir, Times
  • Galaade, Bembo
  • Gallimard, AGaramondPro
  • Grasset, Times
  • Julliard, pas de police
  • Lattès, pas de police
  • Liana Lévi, pas de police
  • Libretto, pas de police
  • Métailié, pas de police
  • Michel Lafon, pas de police
  • Minuit, BergamoStd
  • NumerikLivres, pas de police
  • Olivier, Times
  • Philippe Rey, Times
  • Picquier, pas de police
  • Plon, Times
  • POL, MinionPro
  • Presse de la Cité, Times
  • PublieNet, LibreBaskerville
  • Rivages, CharisSIL
  • Robert Laffont, Times
  • Rouergue, LibérationSerif
  • Seuil, CharisSIL
  • Sonatine,Trump Medieval
  • Stock, pas de police
  • Table ronde, pas de police
  • Toucan, pas de police
  • Tousssaint Louverture, pas de police
  • Verdier, AGaramondPro
  • Versilio, CharisSIL
  • Verticales, AGaramondPro
  • Viviane Hamy, pas de police
  • XO, pas de police
  • Zulma, AGaramondLt

Poitou-Charentes : atelier fabrication de livres numériques

PoitouInitiative intéressante proposée par le Centre du Livre et de la Lecture Poitou-Charentes avec trois jours de formation consacrés au livre numérique. L'occasion d'apprendre à fabriquer soi-même un livre numérique. Sans doute des idées pour des ateliers similaires dans d'autres centres et bibliothèques. Tous les détails sur Aqui.


SIGIL : nouvelle version disponible

SigilA signaler la mise en ligne de la dernière version de SIGIL dans sa version 0.7.4. SIGIL est un logiciel open-source qui vous aide à créer des livres numériques, puis à les éditer en WYSIWYG (What You See Is What You Get). SIGIL met à votre disposition deux modes de visualisation pour plus de confort: l'un simplifié pour intégrer du texte et le formater, un autre plus évolué pour travailler le code du livre directement. Ce logiciel gère les métadonnées telles que le nom de l'auteur, les chapitres, ou encore l'année de parution en plus de l'Unicode. SIGIL contient plusieurs options capables de modifier l'alignement du texte, la numérotation des pages, mais aussi créer un index ou une table des matières. SIGIL supporte les formats EPUB, HTML et TXT. Le blog en anglais est ici. Vous pouvez retrouver un excellent tutoriel sur SIGIL, préparé par Benoit Huot et publié par le studio français Walrus (via le forum Mobileread).


B.A.-BA du livre numérique

BabaVous connaissez sans doute pour beaucoup d'entre vous les rendez-vous réguliers que le graphiste Jiminy Panoz nous propose autour du design du livre numérique sur son site. Aujourd'hui il nous offre gratuitement un "B.A.-BA du livre numérique" sous forme d'un abécédaire qui va de Accessibilité à ZIP. En version ePub et Kindle, par ici, pour votre week-end. Merci à lui.


CRL Pays de Loire : fabrication du livre numérique

CouvA vos agendas, rencontre le jeudi 26 septembre, au Pôle Yonnais de l'Université de Nantes à La-Roche-sur-Yon, sur le thème "Edition multipliée: le livre numérique". Les graphistes Roxane Lecomte et Jiminy Panoz animeront cette rencontre et feront part de leurs expériences avec le studio qu'ils ont créé dans le secteur (via le CRL Pays de Loire qui donne tous les détails).


Puces typo : troisième édition le 25 mai

Logo-campusSamedi prochain 25 mai aura lieu à Bagnolet la troisième édition des Puces typo, organisée par Les Rencontres de Lure et le Campus de la Fonderie de l'Image. Un évenement annuel pour tous les passionnés de typographie en France. Le numérique et les arts graphiques traditionnels se cotoient harmonieusement, en pleine effervescence. A relayer absoument autour de vous. A revoir la vidéo qui avait été tournée l'année dernière (via le site).

Les Puces Typo 2012 from Campus de la Fonderie de l'Image on Vimeo.