35 notes dans la catégorie "Dilicom"

Prêt numérique en bibliothèque : un réseau de plus de 2000 bibliothèques

PnbCommuniqué de Dilicom aujourd'hui : "Deux années ont passé depuis la phase pilote de PNB démarrée en septembre 2014. Le réseau s’est agrandi : il y a quelques jours, nous avons enregistré l’arrivée de la centième bibliothèque : la Médiathèque départementale de la Drôme. Au total, en comptant toutes les bibliothèques liées à un réseau, ce sont les usagers de plus de 2000 bibliothèques qui ont désormais accès au prêt numérique en bibliothèque, en France, en Belgique et en Suisse via le dispositif PNB. Le réseau continue son développement puisqu’il devrait comptabiliser plus de 120 bibliothèques et dépasser les 200.000 demandes de prêt à la fin de l’année." La cartographie des bibliothèques est ici.


PNB : cartographie des bibliothèques en production

PnbLe prêt numérique en bibliothèques se développe doucement mais sûrement en France avec de nouveaux établissements chaque mois. Dilicom, l'opérateur du dispositif PNB, vient de mettre à jour sa liste des établissements et des réseaux. Près d'une centaine à ce jour. Il vient également d'ouvrir une carte GoogleMaps. J'avais démarré une carte de mon côté depuis décembre 2014, le relais est pris. C'est par ici.


Dilicom : PNB, un point après 15 mois d'activité

PnbCommuniqué de presse aujourd'hui de Dilicom à propos du dispositif PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). Plus de 110.000 titres disponibles au catalogue pour les bibliothèques partenaires, en provenance de 890 éditeurs. A périmètre égal, l'offre disponible représenterait aujourd'hui 62,5% de l'offre grand public.

Prêt numérique en bibliothèque, les chiffres après 15 mois d'activité

Deux événements majeurs ont marqué l’année 2015: l’arrivée massive de nouveaux éditeurs dans le dispositif PNB et l’élargissement du Comité Numérique de DILICOM aux bibliothèques et à des acteurs institutionnels pour une meilleure prise en compte des besoins de chaque partie prenante.

Le dispositif PNB compte aujourd’hui plus de 110.000 titres grâce à l’arrivée de nouveaux éditeurs depuis novembre 2015 et propose une offre de plus en plus diversifiée dans toutes les catégories éditoriales. L’écart entre les offres grand public et celles proposées dans le cadre de PNB se réduit: à périmètre égal, l’offre PNB représente aujourd’hui 62,5% de l’offre grand public. L’offre complète peut être consultée sur le site de DILICOM et sur tous les sites des librairies déjà raccordées au dispositif.

Le dispositif PNB c’est aussi:

  • 890 éditeurs et marques éditoriales proposant des offres couvrant les 22 grandes catégories éditoriales de la CLIL; (cliquez ici pour accéder et télécharger la liste des éditeurs)
  • 920 éditeurs et marques éditoriales présentes dans l’offre de réédition numérique de FeniXX (Fichier des Éditions Numériques des Indisponibles du XXe siècle); 
  • 58 bibliothèques de taille hétérogène: des bibliothèques municipales ou des réseaux de bibliothèques municipales, des bibliothèques départementales, en France, en Belgique et en Suisse ainsi que les bibliothèques de la Ville de Paris et de Culturethèque (le portail des instituts culturels);
  • 36 librairies;
  • 10 prestataires proposant des solutions clés en main pour les librairies ou pour les bibliothèques;
  • Près de 70.000 prêts effectués en 2015;
  • 8 manifestations organisées autour de PNB en 2015.

Cette dynamique a incité DILICOM à repenser son modèle de gouvernance. Le Comité de Direction a ainsi voté en décembre dernier la création de deux nouvelles instances spécifiques à l’activité numérique: le Comité de Pilotage stratégique de l’activité numérique où siègent des représentants des actionnaires de DILICOM et le Comité Numérique, instance collégiale désormais ouverte à des représentants des bibliothèques et des acteurs institutionnels (Alire, Clil, SLF, SNE).

Le Comité Numérique qui siège tous les deux mois a pour vocation de discuter des problèmes opérationnels rencontrés par les utilisateurs dans le cadre des activités du HUB et de PNB, des améliorations souhaitées, des nouveaux services à développer et d’apporter ainsi un éclairage opérationnel aux actionnaires décisionnaires. Le plan d’action détaillé pour l’année 2016 sera bientôt accessible sur le site de DILICOM.

Retrouvez le dossier complet sur PNB en cliquant ici


PNB: l'offre Hachette annoncée en fin d'année

PnbOn attendait une annonce officielle sur l'arrivée de nouveaux éditeurs dans le programme PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque), c'est chose faite aujourd'hui. C'est évidemment le catalogue des titres du groupe Hachette (1er groupe français) qui retient toute l'attention mais cela va bien au-delà.

La société Dilicom donne le communiqué suivant aujourd'hui:

Le dispositif «Prêt numérique en bibliothèque» (PNB), opéré par Dilicom, s’ouvre à des catalogues de livres numériques diffusés par Numilog, Iznéo, Immatériel et FeniXX.  Ces offres, d’ores et déjà proposées à quelques librairies et bibliothèques pilotes, seront rendues accessibles à de nouvelles librairies et bibliothèques partenaires de PNB à partir du 30 novembre 2015.  Plusieurs milliers de livres viennent ainsi s’ajouter à ceux des diffuseurs s’appuyant sur Eden Livres pour le prêt numérique en bibliothèque.
Par cet apport, les offres numériques disponibles dans PNB pour la lecture publique dépassent 60.000 titres. D'autres catalogues numériques seront intégrés au début de l'année 2016.

Les nouveaux éditeurs diffusés par Numilog, Iznéo, Immatériel et FeniXX:

ADBS, Albin Michel, Archipel, Archipoche, Armand Colin, Bamboo, Bamboo Jeunesse, Digital  Books, Brage, Bragelonne, Bragelonne Classic, Calmann-Lévy, Castelmore, Champ social Editions, City Edition, Contre-dires, Culture commune, Dalloz, Dargaud, Déclics, Didier, Didier Jeunesse, Dunod, Dupuis, Ecriture, EDICEF, Ediscience, Editions 1, Éditions Chronique, Editions de Fallois, Editions des Deux Terres, Éditions des îlots de résistance, Editions d'Organisation, Éditions du Riez, Éditions EMS, Editions Eyrolles, Editions Hatier International, Editions Milan, Editions Sedes, Éditions Sharon Kena, Éditions Textes Gais, Editions Toucan, Editions VM, Éditions Zinedi, Exécuteur, Exergue, Fayard, Fayard/Hachette Littérature, Fayard/Mazarine, Fayard/Mille et une nuits, Fayard/Pauvert, Fayard/Pluriel, Filipacchi, Foucher, Gérard de Villiers SAS, Glénat Livres, Grasset, Grasset Jeunesse, Griffe d'Encre, Guy Trédaniel, Hachette Black Moon, Hachette Éducation, Hachette Éducation, Hachette Français Langue Etrangère, Hachette Jeunesse, Hachette Littératures, Hachette Pratique, Hachette Romans, Hachette Tourisme, Harlequin, Hatier, Hatier référence & pratique, HQN, Ideo, InterEditions, Ixelles Editions, JC Lattès, Jean-Luc Petit Editions, Josette Lyon, Kennes Editions, La Bourdonnaye, La Croix, Larousse, L'Artilleur, Le Courrier du Livre, Le Livre de Poche, Le Masque, L'Empire de l'Ame, L'Equipe, Les Éditions Noir sur Blanc, Libretto, Librid, Livre de Poche Jeunesse, Livre Mer, Lombard, MA Editions, Marabout, Maxima, Micro Application, Microsoft Press, Milady, Milady Romance, Milady Romantica, Ming Books, Mosaic, Mount Silver, Numeriklivres, On lit éditions, Orbit, Panini, Petit Futé, Phébus, Pika, Play Bac, Préludes, Presses du Châtelet, Publie.net, Quae, Rageot Editeur, Renaissance du livre, République des Lettres, Rue Fromentin, Sirey, Stock, Talent Sport, Terra Nova, Tiers Livre Éditeur, Véga, Voy'el, Walrus.


Prêt Numérique en Bibliothèque : premier bilan en septembre

PnbLa société Dilicom a mis en ligne cet été des informations concernant le déploiement de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) sur une nouvelle page du site. Listes des bibliothèques et des librairies déjà en production, timing des partenaires, tarifs, etc. L'annonce a été faite d'un premier bilan du projet en septembre avec une évaluation réalisée sous l'égide du Ministère de la Culture. Plus que de long discours, lire ici le témoignage de l'intérieur d'un biblothécaire au coeur de PNB depuis un an.

PS: à découvrir la présentation récente qui a eu lieu à Montpellier.


Bibliothèques : le prêt numérique au 1er juin

PNBInstantané aujourd'hui 1er juin de la carte du prêt de livres numériques en bibliothèque (PNB). 12 villes et réseaux à ce jour. Très peu de grandes villes en France (hormis Montpellier et Grenoble), Bruxelles, Lausanne chez nos voisins francophones. Un catalogue qui vient de passer les 15.000 références disponibles chez les éditeurs. Rendez-vous le 1er décembre prochain.

PNB - juin 2015


Bibook : des chiffres de fréquentation encourageants

GrenobleDe nouveaux chiffres encourageants en provenance de chez Bibook (offre de prêt de livres numériques des Médiathèques de Grenoble) ont été donnés à la conférence PNB en Paca hier. Bibook a ouvert en septembre dernier. C'est près de 650 abonnés qui sont désormais inscrits sur le service (+40% depuis début janvier). Intéressant aussi de comparer avec l'historique Numilog des années précédentes. Une année 2015 qui démarre vraiment fort!

Bibook


Bibliothèques : 39 offres PNB proposées cette année

Solutions pnbUne vaste étude publiée cette semaine dans Livres-Hebdo, celle du cabinet Tosca Consultants sur les solutions de logiciels en bibliothèques. Cette année, l’actualité concerne principalement le support de la gestion du prêt de livres numériques (PNB). Pas moins de 39 offres différentes sont annoncées chez les différents prestataires. Pour l'instant seuls Archimed et DeMarque ont ouvert en production. Voir la carte ici. La présentation complète de l'étude est à retrouver sur SlideShare.

PS: à signaler le portail Lirtuel, plateforme de prêt numérique des bibliothèques publiques de Wallonie et de Bruxelles. Lire le billet de LettresNumériques. L'ouverture est prévue à l'occasion de la Foire du Livre de Bruxelles la semaine prochaine.


PNB : l'offre du groupe Editis monte en charge

BiblioEn attendant l'arrivée du catalogue Hachette annoncé pour la fin du premier trimestre, un petit point sur le catalogue disponible dans l'offre PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). Si les deux groupes Gallimard (1833 titres)/ Flammarion (1246 titres) et Seuil (1586 titres)/ Points (77 titres)/ J'ai Lu (117 titres) constituent pour l'instant la grande majorité des titres, l'offre du côté du groupe Editis commence à monter très fortement en charge. Robert Laffont (1001 titres), Plon (386 titres), 12-21 (337 titres), La Découverte (326 titres), Le Cherche-Midi (313 titres), First (288 titres), Perrin (197 titres) avec sa collection Tempus (51 titres), Julliard (183 titres), Nathan (124 titres), Nil (117 titres), Presses de la Renaissance (61 titres), Bouquins (31 titres), Belfond (25 titres). A signaler également d'autres éditeurs comme Tallandier (224 titres), CNRS (145 titres), Autrement (145 titres), Minuit (278 titres), Viviane Hamy (165 titres), Métailié (56 titres), etc. Un catalogue de plus de 13.000 titres pour l'instant qui s'enrichit chaque jour.


Médiathèque de Carquefou : test de l'offre de prêt de livres numériques

MédiathèqueJ'avais testé l'année dernière l'interface de Bibook développée par DeMarque et Feedbooks pour la Médiathèque de Grenoble. L'occasion aujourd'hui de tester celle développée par Archimed pour la Médiathèque Hélène Carrère d'Encausse de Carquefou ici. Celle-ci sous PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) également. Le service a ouvert la semaine dernière seulement. Un peu moins de deux cent livres sous droits sont disponibles à l'ouverture. Beaucoup de nouveautés, une large sélection de livres jeunesse. Mes premières impressions:

L'inscription est simplissime. Une fois son code obtenu auprès de la médiathèque en tant qu'adhérent, on ouvre son espace, nom et code. Comme d'habitude, pas besoin de le retaper à chaque fois, on sera reconnu automatiquement à l'ouverture du site. Vous pouvez emprunter jusqu'à 5 livres par mois, dont 2 simultanément, pour une durée de 21 jours (au delà de ce délai, le livre ne sera plus accessible sur votre support de lecture). Un guide du démarrage pas mal fait du tout. Ceux qui connaissent déjà les pratiques du livre numérique le parcourront assez vite. Ceux qui découvrent seulement devront se pencher sur les étapes habituelles "Inscription Compte Adobe et téléchargement Adobe Digital Editions", très bien décrites. Tout est indiqué en fonction du support, ordinateur, liseuse, tablette, smartphone. Ce sont bien évidemment les mêmes que pour acheter dans une librairie numérique. On ne réinvente pas la roue dans les bibliothèques, c'est une très bonne chose pour les usages du lecteur. Petit rappel: le Kindle d'Amazon, avec son format propriétaire, ne permet pas d'être compatible avec les livres prêtés par la médiathèque.

Les couvertures sont assez lentes à s'afficher, sans doute un petit défaut du démarrage en production, souhaitons que les choses s'améliorent rapidement. La page d'accueil est très bien faite. Dernières acquisitions qui s'affichent sur un menu déroulant, le guide de démarrage donc, une thématique de livres proposée (cette semaine autour de la Saint-Valentin), les titres les plus consultés. Un moteur de recherche qui marche bien, avec des thématiques bien repérées. Pour afficher le catalogue complet, c'est pas forcément évident. Il faut taper une étoile dans la barre de recherche. Encore faut-il le savoir. C'est indiqué dans le guide de démarrage, encore faut-il le lire. Vous me direz, une fois cela compris, on le refera facilement lors de la prochaine visite. 2500 titres du domaine public à télécharger en plusieurs formats, les couvertures ne s'affichent pas, c'est dommage. Pour les titres sous droits, il faudra repérer le mot Dilicom dans la sélection à droite. Un mot qui n'a bien entendu aucun sens pour l'abonné de la bibliothèque. C'est quoi Dilicom? Il faudra trouver autre chose. Affichage des titres en liste déroulante ou en  mosaïque de couvertures. Une fois le titre que l'on souhaite repéré, on peut soit "consulter un extrait", soit "accéder au document". L'envoi d'un lien se fait automatiquement avec l'ouverture dans Adobe Digital Edition, pour télécharger ensuite vers sa liseuse. Une pratique bien connue des possesseurs de liseuses, à se familiariser pour les autres. Pour les autres supports, cela fonctionne également très bien. A mon avis, il faut que la Médiathèque s'assure au moment de l'inscription du niveau de l'abonné, peut-être même distribuer un petit flyer avec un pas-à-pas bien fait.

J'ai remarqué que la qualité des métadonnées laissent toujours un peu à désirer du côté de certains distributeurs (je ne dirais pas toujours les mêmes, mais vous l'aurez compris). Des couvertures qui ne s'affichent pas, des défauts dans les métadonnées de description. Toujours le même effort d'uniformisation à faire chez les distributeurs. Mais pas trop grave pour l'utilisateur qui passera assez facilement là-dessus.

Des points à améliorer dans l'ergonomie générale de navigation, surtout dans les choix des bibliothécaires qu'il faudrait mettre plus en évidence. Plus de sélections, c'est vraiment important. Avec 200 titres cela va encore, avec plusieurs milliers, cela va être lassant de faire défiler. Penser aussi une mise en avant plus importante des nouveautés, c'est ce que les lecteurs recherchent à mon avis lors des prochaines visites. Mais pour une ouverture c'est déjà très bien, compliments aux équipes qui ont développé le service. On reviendra avec plaisir sur le site de la médiathèque pour s'approvisionner en livres numériques. Un excellent complément à leurs bibliothèques personnelles pour des lecteurs numériques affutés, une excellente découverte et mise en action pour ceux qui se familiarisent seulement. A mon avis, tous auront envie d'y revenir pour découvrir de nouvelles propositions de lectures, des sélections proposées par les bibliothécaires. Et je vais vous dire une chose, c'est aussi simple et surtout moins risqué que de pirater des livres! En toute légalité dans sa médiathèque!

Bref, succès à la Médiathèque de Carquefou pour cette nouvelle offre, en espérant que d'autres bibliothèques s'y mettront très vite pour leurs abonnés!

Je remercie la Médiathèque de Carquefou de m'avoir ouvert le service pour tester et pour une belle découverte, celle d'un tout nouveau polar écossais dans la nouvelle collection "Mercure Noir".


Bibliothèques : les bibliothèques de Paris bientôt dans PNB

BibliondemandLes bibliothèques de Paris arriveront dans le dispositif PNB (Prêt numérique en bibliothèque) dans le premier semestre de 2015. Le choix s'est porté vers la solution BibliOnDemand développée par la société Archimed. C'est près de 50.000 lecteurs potentiels qui devraient bénéficier de ce nouveau service pour emprunter des livres numériques depuis chez eux. L'annonce a été faite sur le site d'Archimed.

PS: à signaler, toujours sur Paris, que l'Institut français à ouvert Culturethèque, la médiathèque numérique du réseau culturel français à l'étranger, toujours avec PNB. L’accès aux offres numériques de Culturethèque n’est pas possible en France, mais potentiellement dans les très nombreux pays qui utilisent la plateforme. Le communiqué est ici. Merci à Olivier chez Archimed.


Bibook : un point d'étape après trois mois

BibookPremiers retours du prêt numérique en bibliothèques dans le cadre de PNB, c'est Bibook des médiathèques de Grenoble. 25 personnes se sont réunies au Salon de la bibliothèque de l’Enssib le 11 décembre dernier pour débattre du prêt numérique en bibliothèque autour de Mélanie Le Torrec (bibliothèque municipale de Grenoble avec Bibook) et d’Antoine Fauchié (Arald). Un peu moins de trois mois après l'ouverture en septembre, c'est près de 500 lecteurs qui sont inscrits au service avec 1510 livres empruntés, 18 prêts par jour en moyenne. À découvrir la présentation de Bibook qui a été diffusée ainsi qu'une synthèse de la rencontre accompagnée de ressources sur le prêt numérique en bibliothèque. Sur le site de l'Enssib et la présentation en archives ici. On pourra retrouver l'ensemble des bibliothèques entrées dans le dispositif PNB sur cette carte.


Numilog : les catalogues d'Hachette dans PNB

NumilogBonne nouvelle aujourd'hui sous la forme d'un communiqué de presse de la part de Numilog qui annonce que les catalogues d'Hachette vont rejoindre le catalogue PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). Numilog dispose en effet de l'exclusivité de la distribution d'Hachette en direction des bibliothèques. C'était pour l'instant un non-sens pour les bibliothèques-pilotes qui avaient deux catalogues distincts à proposer à leurs abonnés, sans possibilités de les fusionner. En contrepartie, l'offre BiblioAccess de Numilog disposera d'un flux PNB complet, comme toutes les autres SSII partenaires des libraires et des bibliothèques associées déjà à PNB. L’objectif est d’aboutir à une première mise en oeuvre opérationnelle d’ici la fin du 1er trimestre 2015. Une semaine après les recommandations données par le Ministère de la Culture, cette interopérabilité des catalogues était nécessaire. Le communiqué de presse complet: 

L’offre de Numilog à destination des bibliothèques s’enrichira prochainement de catalogues relayés par PNB. Numilog propose depuis 2003 une offre de livres numériques à l’attention des bibliothèques, avec un catalogue de plus de 110.000 titres qui comprend la majeure partie des catalogues des éditeurs diffusés par Numilog, en français et d’autres langues. Plus de 140 bibliothèques publiques et universitaires sont clientes de cette offre. Le système Biblioaccess permet depuis quelques mois d’y associer les libraires qui le souhaitent, avec l’avantagé clé d’une interface simple et unique pour les libraires et les bibliothécaires.
Grâce à un accord technique avec PNB (Prêt Numérique en Bibliothèques, animé par Dilicom), ce catalogue devrait s’enrichir prochainement de dizaines de milliers de titres proposés par d’autres diffuseurs numériques français, en particulier ceux utilisant les outils de distribution numérique d’Eden ou Interforum.
En contrepartie, Numilog fournira à PNB un accès technique à son catalogue de livres numériques français disponibles pour les offres aux bibliothèques, au fur et à mesure de l’accord des éditeurs concernés, le groupe Hachette ayant déjà manifesté son intention favorable.
L’objectif commun est d’aboutir à une première mise en oeuvre opérationnelle d’ici la fin du 1er trimestre 2015.
Cet accord permettra de favoriser l’interopérabilité des catalogues français, et de mettre ainsi en oeuvre l'une des "recommandations pour une diffusion du livre numérique dans les bibliothèques publiques", signées le 8 décembre 2014 par le Ministre de la Culture et de la Communication et les instances représentatives des auteurs, des éditeurs, des libraires, des bibliothèques et des collectivités territoriales.


PNB : le prêt numérique, toutes les bibliothèques

PnbLe programme PNB (Prêt numérique en bibliothèque) démarre depuis quelques mois seulement au travers des premières bibliothèques-pilotes. Un dispositif commun mis en place autour de la société Dilicom mais avec des interfaces très différentes pour les utilisateurs, toutes développées par les SSII partenaires des bibliothèques. Petit tour d'horizon avec les liens si vous voulez juger par vous-même. Je tiendrais cette carte à jour régulièrement au fur et à mesure que de nouvelles bibliothèques ouvriront des offres. Je remercie Feedbooks, Archimed et Cantook pour les éléments d'informations, vous pouvez retrouver le catalogue PNB complet ici.

 


La Médiathèque de Levallois rejoint les pilotes de PNB

LevalloisAprès Montpellier, Aulnay-sous-Bois, Grenoble, c'est la Médiathèque de Levallois qui rejoint les bibliothèques pilotes et ouvrira demain mercredi 1 octobre une offre de livres numériques via le dispositif PNB (Prêt numérique en bibliothèques). C'est la librairie Les Beaux titres à Levallois qui sera le partenaire et Archimed qui développe la solution pour le portail de Levallois, comme Montpellier et Aulnay. Levallois est donc la deuxième commune en région parisienne après Aulnay. D'autres devraient suivre d'ici la fin de l'année. Le prêt de livres numériques s'organise dans les bibliothèques. C'est à la fois un bon complément de sélections et de lectures pour ceux qui lisent déjà en numérique et une belle façon de découvrir pour ceux qui veulent s'y mettre et tester sur tous leurs propres appareils (smartphones, tablettes et liseuses). Le livre numérique arrive enfin dans les bibliothèques avec des offres larges et des nouveautés que tous les abonnés attendent, parlons-en! (via Livres-Hebdo).


Bibook : reportage sur FR3 Rhone-Alpes

BibookBibook, la bibliothèque de livres numériques des Bibliothèques de Grenoble, tout juste ouverte a déjà fait l'objet d'un reportage de FR3-RhôneAlpes cette semaine. Une interface spécialement développée, un système de prêt de livres numériques innovant, unique au monde même dans certains fonctions comme le prêt simultané. Des détails également sur le blog de Feedbooks, partenaire libraire du projet. 300 livres au démarrage, 1000 titres dans un an. Peut-être bien plus si les conditions des éditeurs s'améliorent. Les livres en quelques clics sur tous leurs supports de lecture, les grenoblois ont bien de la chance!


Bibook à Grenoble : c'est parti !

BibookOuverture de Bibook aujourd'hui, l'offre de livres numériques des Bibliothèques de Grenoble (via PNB). Il suffira de créer un compte et de s'identifier sur le site MonGrenoble.fr. Attention, il vous faudra en plus un compte bibliothèque associé pour accéder à la ressource en ligne, à obtenir auprès de l'établissement. "Bibook rassemble à son ouverture 300 titres, principalement des nouveautés en fiction et documentaire. Les romans de la rentrée littéraire 2014 sont à l’honneur pour le lancement de cette interface. Autre point d’entrée: les sélections thématiques consacrées aux documentaires récents ou à l’exposition «Écrire et résister». A terme, plus de 1000 ouvrages seront disponibles sur Bibook. Vous pouvez emprunter jusqu'à 5 livres numériques à la fois, pour une durée maximale de 21 jours, au terme desquels vos livres ne sont plus accessibles. Deux types de documents sont présents au catalogue, au format PDF ou ePub. Les eBooks au format PDF et ePub sont lisibles avec Adobe Digital Editions sur PC, Mac, sur liseuse (Bookeen, Kobo, Sony Reader, etc.) ou encore tablette et smartphone (sous Android ou iOS) grâce aux applications Aldiko Reader ou Bluefire Reader". L'offre des livres Hachette via Numilog fait toujours l'objet d'une entrée séparée sur le site. Voir mon test de la semaine dernière. Bon vent à Bibook!

PS: Quelques précisions transmises par le responsable de Bibook, merci:

- La durée de prêt est bien passée à 28 jours, comme annoncé, c'est-à-dire que nous pouvons la fixer nous–mêmes, dans les limites de la DRM Adobe (59 jours)

- Le lien proposé renvoie sur une page vouée à disparaître, remplacée par http://www.bm-grenoble.fr/601-bibliotheque-numerique.htm

- Le lien direct fonctionne bien, en particulier pour les utilisateurs mobiles : http://bibook.bm-grenoble.fr

PS: à lire également des détails sur le blog de Feedbooks, la librairie associée.


Bibliothèques de Grenoble : ouverture de Bibook, l'offre de livres numériques PNB

BibookAprès Montpellier et Aulnay-sous-Bois la semaine dernière (toutes deux avec Archimed), une nouvelle bibliothèque-pilote ouvre une offre dans le cadre de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). C'est Bibook, le portail des Bibliothèques Municipales de Grenoble. L'annonce avait été faite début janvier du choix de DeMarque comme développeur technique. C'est la librairie Feedbooks qui a aussi rejoint le projet. L'ouverture aura lieu lundi prochain, le 15 septembre. L'adresse du portail Bibook est ici. Je remercie Guillaume à Grenoble de m'avoir proposé de tester le service il y a quelques mois en avant-première.

Une bonne idée d'avoir un portail d'entrée pour cette offre. En tant qu'abonné de la bibliothèque déjà inscrit, on s'enregistre facilement. Des interfaces très bien faites pour découvrir les livres disponibles, les thématiques, les sélections, le catalogue complet. Un palmarès également, avec le top des plus empruntés. Une navigation agréable, des versions ePub comme PDF au choix. A signaler que le prêt simultané est une première, développé spécifiquement selon le cahier des charges PNB. Celui-ci fait partie du cœur du projet: il est négocié dans les offres des éditeurs, comme l'un des critères de l’offre PNB, avec la durée de la licence et le nombre total de prêts. Il est valable pour tous les livres, plus besoin d'attendre un livre déjà emprunté par un autre lecteur. Des guides et des tutoriels bien faits sont également présents.

J'ai réalisé quelques copies d'écrans pour que vous vous rendiez compte de Bibook (quand j'ai testé c'était encore BibLN). Cliquez sur les images pour agrandir. On récupère très facilement directement son livre (avec un message complémentaire sur sa boite mail) sur l'interface ADE (Adobe Digital Editions) qu'il faudra bien évidemment installer sur votre ordinateur si ce n'est déjà fait. Une procédure habituelle pour exporter sur sa liseuse ou sur sa tablette (via Aldiko, Mantano, BlueFire, toujours synchronisés avec un compte Adobe). Les fichiers téléchargés sont chronodégradables, votre livre à lire sur une période de trois semaines. C'est la libraire Le Square à Grenoble qui est partenaire en tant que fournisseur.

Prêt numérique donc. Vous disposez de 21 jours devant vous. Après, le fichier ne s'ouvrira plus. A titre personnel je comprend bien que je ne peux pas disposer du fichier de manière illimitée, comme si l'on ne rendait jamais les livres à la bibliothèque. Un tel contrat ne me choque pas, pas de dogmatisme. Quelle raison y aurait-il encore à aller acheter des livres numériques dans des librairies? Par contre 21 jours, c'est un peu court, surtout pour des bons pavés. 4/5 semaines me semblerait plus convaincant. Vous pouvez emprunter jusqu'à 5 livres en même temps. Une chronodégradabilité avec une DRM et une gestion avec Adobe ADE, vous me direz. Certes oui, PNB ne s'affranchit pas malheureusement des contraintes de tout lecteur de livres numériques mais pas plus de clics que pour les offres commerciales. Ce qui est cependant intéressant, c'est que Bibook propose une gestion parfaitement semblable à l'offre commerciale. Tout lecteur expérimenté s'y retrouvera très aisément dans sa propre bibliothèque, les livres repérés avec une durée de lecture. Tout nouveau lecteur qui n'a jamais acheté de livres numériques pourra se familiariser avec les procédures de téléchargement. A signaler des guides de démarrage très bien faits. Une bonne façon de se former au livre numérique, une très bonne raison de se rapprocher de sa bibliothèque.

Un beau travail que ce Bibook. Même s'il démarre seulement, on devine toutes les potentialités. La gestion du livre numérique en bibliothèque devient enfin facile et conviale pour les usagers. Les bibliothécaires sont bien à même de recommander les livres au gré de leurs choix. Compliments à la Bibliothèque de Grenoble et ses différents partenaires. J'ai découvert quelques perles grâce aux bibliothécaires, merci. Voilà qui devrait permettre de populariser les offres de livres numériques en bibliothèques. J'espère que ce type d'offres pourra se déployer dans un maximum d'établissements, même celles qui disposent de moyens réduits. C'est là tout l'enjeu. Beaucoup de bibliothèques au Québec se sont équipées, c'est un grand succès. Pas de raison que cela ne s'exporte pas chez nous! Les grenoblois ont bien de la chance. Personnellement, je me réjouirais de pouvoir disposer rapidement d'une telle offre dans ma propre bibliothèque. Une bonne source d'inspiration pour mes lectures et un petit soulagement pour mon porte-monnaie en ces temps de livres numériques bien chers.

PS: des précisions supplémentaires apportées par Guillaume de la Médiathèque de Grenoble.

"Un détail: la durée de prêt de 21 jours est courte, nous en sommes tous convaincus, mais c’est temporaire, elle est liée à la durée de prêt imposée par Gallimard pour le moment. Cela devrait évoluer vers 28 jours, la durée de prêt des livres physiques dans les bibliothèques municipales de Grenoble. Dans les recommandations des bibliothèques au sein du projet PNB, il a été demandé que les bibliothèques puissent choisir elles-mêmes la durée de prêt, dans la limite technique de 59 jours, imposée par la DRM Adobe. Cette recommandation a été retenue, à ma connaissance."

 

Grenoble1 Grenoble2

 

 

 

 

Grenoble3 Grenoble4

 

 

 

 

 

 

 

Grenoble5 Grenoble6

 

 

 

 

Grenoble7 Grenoble8

 

 

 

 

 

Grenoble9 Guidoscarpetta

 

 



 


PNB : les Médiathèques de Montpellier ouvrent une offre de livres numériques

MontpellierBonne nouvelle en cette rentrée pour tout ceux qui fréquentent les bibliothèques. Les premières offres de livres numériques en bibliothèques avec PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) commencent à s'ouvrir avec les premiers établissements pilotes. Communiqué de presse aujourd'hui de la société Archimed qui vient d'ouvrir une offre pour le réseau des Médiathèques de l'agglomération de Montpellier, en collaboration avec ePagine et la librairie Sauramps. Les livres numériques rejoignent l'ensemble des contenus dématérialisés proposés dans les établissements et sur le site en ligne. L'interface est pour l'instant minimaliste pour l'utilisateur. Un catalogue de plusieurs milliers de titres est prévu. ePagine a mis en ligne une liste à jour des librairies partenaires qui sont partie prenante du projet PNB.

PS: à signaler que les bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois ouvrent également une offre, toujours avec Archimed. On se gardera bien de juger pour l'instant (comme le font certains) le dispositif PNB entier sur ces seules interfaces médiocres où il faut scroller "trois livres par trois livres à chaque fois" pour découvrir le catalogue entier. Tout cela sans aucunes recommandations, espérons que cela évolue. PNB, c'est aussi ce que les développeurs en feront. Quant à la DRM Adobe, ce n'est pas PNB qui l'a inventée malheureusement. A suivre...

Paris, le 3 septembre 2014

Le service de prêt numérique en bibliothèque PNB s’ouvre au public

Après plusieurs mois d’expérimentation, le prêt numérique en bibliothèque n’est plus un projet, il est devenu une réalité. Cette semaine, le service a été ouvert au public sur le portail du réseau des médiathèques de l’agglomération de Montpellier.
Une sélection de livres numériques, acquis auprès de la librairie Sauramps à Montpellier, est proposée en streaming sur place et en prêt par téléchargement aux lecteurs de l’agglomération.
Le catalogue PNB actuellement disponible est composé de plusieurs milliers de titres Eden Livres et Editis. Il s’enrichira progressivement des catalogues d’autres éditeurs qui rejoindront le hub.
Afin de faciliter et d’accélérer le déploiement de l’offre PNB en bibliothèque, Archimed et ePagine ont renforcé leurs solutions logicielles respectives.

L’espace pro PNB ePagine, pour l’achat de vos livres numériques

Ce service permet à la bibliothèque de passer commande de livres numériques par l’intermédiaire du site web de son libraire, dans l’espace dédié aux professionnels, avec un paiement à terme. L’offre est détaillée par titre et par éditeur.
Comme pour le livre papier, la bibliothèque pourra demander des devis et exporter ses paniers. Elle constitue ainsi aisément son offre de lecture numérique.
L’espace pro PNB ePagine interagit directement et en toute transparence avec le hub numérique de Dilicom.

Le portail Ermes, pour la diffusion auprès des lecteurs

Le service PNB est complètement intégré aux catalogues physique et numérique diffusés grâce au logiciel de portail Ermes. Les eBooks achetés sur l’espace pro du libraire sont automatiquement mis à disposition dans le catalogue. L’emprunt par les lecteurs est dès lors possible, dans le respect des quotas et durée de prêt définis par la bibliothèque. Des tableaux de bord permettent de suivre en détail les commandes, l’évolution de la disponibilité et les usages. Outre les eBooks, d’autres medias sont proposés dans la même interface: musique, VOD, formation, presse en ligne, etc.
Pour les sites qui ne disposent pas d’un portail compatible avec PNB, l’offre est néanmoins disponible dès maintenant dans le Cloud, grâce au service d’espace numérique en location BibliOnDemand, construit sur Ermes.

Comment faire si vous êtes une bibliothèque?
Quels sont les livres disponibles?

Rendez-vous sur le site bibliondemand.com pour découvrir le catalogue qui évolue régulièrement.
Auprès de qui puis-je acheter ces ouvrages? Consultez une liste de libraires «PNB compatibles» ou contactez ePagine.
Comment activer le service sur mon portail? Si vous êtes déjà client Archimed, contactez votre ingénieur commercial, ou contactez-nous par le formulaire présent sur le site.

Qui sommes-nous?
Archimed est un éditeur de logiciels indépendant, leader français dans le domaine de l’informatisation des bibliothèques et centres de documentation. La gamme logicielle d’Archimed couvre l’ensemble des besoins de gestion, diffusion et enrichissement des collections et services proposés par les bibliothèques.
EPagine a été créé dans l’optique de mettre la librairie au coeur du débat numérique. Les solutions d’ePagine permettent aux libraires de vendre des livres numériques aux collectivités.


MO3T : reporté fin 2014 dans sa phase d'industrialisation

Mo3TLe projet M03T aura finalement été reporté d'un an dans sa phase hypothétique de lancement. La décision d'industrialisation devait initialement intervenir fin 2013, mais elle a été reportée à fin 2014. C'est ce que l'on apprend aujourd'hui dans les colonnes des Echos. Cette plateforme de distribution de livres numériques pour la librairie fait l'objet de discussions et d'études depuis septembre 2012 avec un coût déjà de 3 millions d'euros supporté dans le cadre du Grand Emprunt. Elle semble toujours porté de manière inconditionnelle par Orange. «A cette date, ce sera la fin du projet de recherche, mais pas celle du projet lui-même: les partenaires doivent décider s'ils lancent ou non l'industrialisation du modèle», explique Pierre Geslot, responsable de MO3T chez Orange, qui compte bien continuer sur sa lancée. Un an de plus, c'est très long. Dans d'autres pays européens les opérateurs sont déjà sur les rails avec des partenariats de librairies, Tolino en Allemagne et en Belgique, Nubico en Espagne. Orange peut-il tirer un trait définitif sur ce marché du livre numérique? (via LesEchos).

PNB : vers un alignement des conditions de vente

PnbUn été studieux pour ceux qui travaillent autour de l'offre PNB (Prêt numérique en bibliothèques). Les négociations évoluent positivement pour les bibliothèques avec des conditions plus homogènes. Les durées des licences sont augmentés. En mai dernier, la situation était très contrastée selon les éditeurs. J'ai procédé à un petit relevé ce soir. Flammarion a aligné sa politique sur celle de Gallimard, suivi par beaucoup d'éditeurs indépendants comme Minuit par exemple. Le groupe Editis est passé d'un an à trois ans pour les durées de licences, avec 50 prêts. La politique de prix semble se stabiliser entre 2 et 2,5 x le prix public. A ce jour, ces offres concernent seulement un peu plus de 7000 titres disponibles (voir sur Feedbooks).

Pnb

PS: Je remonte ici les commentaires d'Hadrien Gardeur chez Feedbooks qui apporte un certain nombre de précisions, je l'en remercie.

Plusieurs points à commenter:

1) Il manque le nombre d'exemplaires simultanés au tableau, ainsi que la durée maximale d'un prêt, or ce sont deux infos utiles pour comparer les offres.

2) Pas évident d'utiliser un coefficient et un seul sur le prix pour comparer les offres. Par exemple sur Gallimard/Flammarion, ce n'est pas x2 tout le temps. C'est x2 sur le fonds, et x1,5 sur la nouveauté, avec comme base le prix grand public numérique. Pour La Martinière/Volumen (et non juste Seuil) c'est le même prix que le grand format papier. Au niveau des diffusions il y aura aussi des différences entre diffusés et titres groupe.

3) Pour Editis, c'est majoritairement 30 prêts et non 50. Seuls quelques titres ont 50 prêts. La politique de prix n'est pas non plus unifiée au niveau groupe, mais faite éditeur par éditeur.

4) Le gros avantage de l'offre PNB c'est en effet le prêt simultané. Là où de nombreuses bibliothèques américaines se retrouvent à acheter des dizaines d'exemplaires pour répondre à la demande initiale, il sera beaucoup plus facile avec PNB de gérer cette demande. Deux points positifs: besoin de moins d'exemplaires pour répondre à la demande initiale et moins de risque d'avoir des exemplaires surnuméraires qui croupissent ensuite dans le catalogue sans être empruntés.

5) Autre point positif: la bibliothèque pourra affiner elle-même l'équilibre entre attente pour l'usager, et utilisation des prêts. Ainsi, si une bibliothèque a peur d'épuiser trop rapidement ses exemplaires, elle pourra réguler les prêts en n'autorisant qu'un certain nombre de prêts simultanés. Aux USA et au Canada, la seule manière de répondre à une forte demande, c'est d'acheter plus d'exemplaires.

6) Les licences perpétuelles existent pour les anglo-saxons, mais elles ont souvent trois grosses limitations: pas de prêt simultané, le coût du DRM est payé par la bibliothèque (pas moyen d'évaluer à l'avance ce qu'il sera pour l'éditeur ou le libraire), et souvent des politiques tarifaires très lourdes (du moins pour les plus gros éditeurs, on est souvent à 3 ou 4 fois le prix du livre papier sur de la nouveauté). La licence perpétuelle sous cette forme est donc surtout intéressante pour les ouvrages de fonds ou d'éditeurs de plus petite taille (pas de problème lié à une demande initiale forte, moins de prêts au total donc pas trop de coûts de DRM et une politique tarifaire moins agressive).

7) Un catalogue mixte comprenant des licences offrant de la simultanéité et des restrictions d'un côté, et de l'autre des licences sans simultanéité mais perpétuelles semble le compromis le plus "facile" à trouver (j'insiste sur le fait que la "facilité" est très subjective ici, pour un tel compromis il faudrait sûrement de longues et âpres discussions). Les bibliothèques pourraient avoir une politique documentaire bien distincte entre les nouveautés très demandées d'une part, et la constitution d'un vrai fonds documentaire de l'autre, sans que cela remette excessivement en question le modèle des éditeurs.

8) Je suis assez d'accord sur le fait qu'avoir une durée en plus d'un nombre de prêt est inutile et ne devrait pas trop avoir lieu. Sur les livres très demandés, les livres arriveront à expiration avant, et pour les titres de fonds cela va à l'encontre de la constitution d'un fonds pour la bibliothèque.

9) Il est techniquement impossible de décompter exclusivement les ouvrages pour lesquels plus d'un certain % du livre a été lu. De telles restrictions demandent un environnement technique très fermé dans lequel il serait sûrement impossible d'inclure la majorité du parc de liseuses. Ce qu'il faut absolument faire par contre, c'est d'offrir à tout moment, sous forme d'extrait téléchargeable les premiers 10% de chaque ouvrage, pour permettre aux lecteurs de se faire une idée sur le titre.


PNB : le catalogue s'enrichit

PnbUn coup d'oeil du côté des offres PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) sur le site Feedbooks. L'offre a doublé en seulement un mois. Un catalogue de plus de 6200 titres, bientôt proposé par beaucoup de bibliothèques. A suivre...

PS: à revoir la présentation du projet PNB qui avait été organisée par LeMotif aux Lilas en septembre dernier


Conférence sur deux offres numériques pour les... par LEMOTIF


MO3T : le prototype fonctionne

Mo3TLivres-Hebdo revient cette semaine dans ses colonnes sur le projet MO3T, initié par Orange en 2012. Un modèle ouvert qui permettrait d'acheter des livres numériques, de constituer des bibliothèques personnelles transférables à volonté par le lecteur, mais aussi de prêter et d'offrir ses livres. Voir la présentation sur le site dédié. Ce dispositif arrive aujourd'hui dans une phase concrète et ces informations sont les bienvenues:

"Le prototype de ce système fonctionne et Dilicom, qui pilote le consortium de ses 17 participants, en fait la démonstration avec Orange auprès des acteurs du secteur, et au Salon du livre. "Il s’agit de garantir au lecteur qu’il pourra accéder depuis n’importe quel appareil, pour une durée illimitée, à ses livres numériques, achetés dans les librairies physiques ou numériques de son choix", rappelle Vincent Marty, directeur de Dilicom. MO3T désignait au départ ce "Modèle ouvert 3 tiers", qui rassemble les éditeurs et leurs distributeurs, les libraires, et les applications de bibliothèques personnelles dans un fonctionnement non exclusif, contrairement aux modèles fermés d’Amazon et d’Apple. En se rapprochant de la phase d’ouverture au public, le 3T est devenu le symbole plus intelligible pour les lecteurs de "liberté, simplicité et sécurité", indique Pierre Geslot, directeur de la lecture numérique chez Orange, très impliqué dans le projet.

Le démonstrateur permet aujourd’hui d’acheter un ebook via une des trois librairies en test (Dialogues, Lamartine, La Procure), pour le stocker dans un gestionnaire de bibliothèque personnelle (ePagine ou Orange), de le prêter ou de l’offrir. "Nous avons listé plus d’une centaine de services possibles. Pour la première version de ce démonstrateur, nous nous sommes limités aux plus simples", expliquent les initiateurs du projet. La technique n’est apparemment plus un problème: ce qu’il sera possible de faire dépendra des droits accordés par les éditeurs.

Le cœur de MO3T est donc un système de gestion de droits, permettant d’identifier qui peut faire quoi avec son livre numérique: est-il prêté, et pour combien de temps? Le propriétaire peut-il en conserver l’usage, ou n’y a-t-il plus accès, comme avec un livre physique? Peut-il transmettre sa bibliothèque à ses héritiers? La revendre? Le tout sans qu’aucun des acteurs de la chaîne n’ait accès aux données des autres.

"Ce service devra fonctionner à coût constant, l’objectif étant de récupérer les frais de DRM, qui ne seront plus nécessaires", souligne Vincent Marty. La suite appartient à la décision du consortium: "Continuer la recherche et le développement pour sortir la V2, démarrer en même temps l’exploitation de la V1, ce qui suppose la création d’une société, ou reporter le tout à plus tard", sachant que le projet est financé à hauteur de 7 millions d’euros par la Caisse des dépôts et le consortium.

PS: A lire également l'interview de Pierre Gelot, directeur du département Livres Numériques chez Orange.


PNB : le catalogue disponible sur Feedbooks

PNB1PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) avance désormais à grands pas. Feedbooks rend aujourd'hui public le catalogue des offres disponibles sur le site à cette adresse. Pour chaque titre, les formats (EPUB, PDF), les modalités d’accès (téléchargement, streaming), le nombre d’emprunts associé à la licence et la durée de la licence. L’offre actuelle comprend pour l’instant 3.000 titres et devrait s’étoffer d’au moins 10.000 titres supplémentaires avec l’arrivée des offres d’autres diffuseurs chez Eden, ainsi que d’Editis et d’Immatériel. Tous les détails sur le blog de Feedbooks.