1,243 notes dans la catégorie "Editeurs"

Benjamin Lacombe et les Super-héros en livre numérique enrichi

LacombeOn se rappelle de l'Herbier des fées de Benjamin Lacombe, l'illustrateur pour la jeunesse bien connu, qui avait créé la sensation en 2011 avec un livre enrichi sur l'iPad. Il renouvelle l'expérience aujourd'hui avec une déclinaison numérique de son livre Les Super-héros détestent les artichauts. Un livre numérique enrichi au format ePub3. Une démo ici. La nouveauté en plus, une série de six petits films d’animation qui introduisent les différents chapitres et donnent vie aux personnages créés pour le livre papier. On voit tous les rapprochements possibles avec l'univers du jeu. A découvrir sur le site dédié. Prix de vente à 9,99€. Le livre peut être téléchargé sur iBooks d'Apple ou acheté avec une figurine à la Fnac en tirage limité (25€ avec un lapin, un prix élevé qui aurait peut-être été plus justifié avec le livre imprimé). Pour les tablettes Android, le livre peut être lu avec les applications GooglePlay, Aldiko ou Universal Book Reader. A lire la présentation complète sur le site de 20minutes.


La Souris qui raconte : Ma rentrée colère

CoverUn nouveau livre numérique enrichi que je vous conseille particulièrement chez La Souris qui raconte. Avec déjà presque 50 titres à son catalogue, développés maintenant en Html5, la Souris expérimente aujourd'hui la complémentarité avec le papier sous la forme d'une co-édition avec L’Apprimerie. Ce premier livre issu du catalogue numérique de LSQR est « Ma rentrée colère » écrit par Eric Sanvoisin et illustré par Anna Obon. Tous les détails ici.

Un ouvrage pour les petits qui mérite d’être relayé car il aborde le sujet trop souvent délaissé du handicap et plus particulièrement de la trisomie21. Le narrateur du livre, Robin Sevette, est lui-même trisomique21.

On peut se procurer le livre imprimé en librairie sur commande ou directement sur le site. Vous aurez le supplément magique en téléchargeant gratuitement l’ebook. Un joli cadeau pour les fêtes pour expérimenter en famille livre et tablette!


La Rentrée littéraire pour tous : 5ème édition

HandicapLe Syndicat National de l'Edition renouvelle cet automne son opération "La Rentrée littéraire pour tous" pour les lecteurs en situation de handicap. Qu'ils disposent eux-aussi d'une offre de titres la plus large possible. Le communiqué de presse:

Cinquième édition de «la rentrée littéraire pour tous»: des romans accessibles à tous, quel que soit le support de lecture

Lancée en 2013, l’opération «la rentrée littéraire pour tous» initiée par le Syndicat national de l’édition (SNE), en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), a pour objectif de rendre systématiquement accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes les livres de la rentrée littéraire, dans un format numérique adapté. Le Centre national du livre (CNL), dans le cadre de sa mission d’aide à la diffusion du livre en direction de tous les publics, finance l’intégralité des frais d’adaptation.  

A l’occasion de la cinquième édition de cette opération, 65 éditeurs se sont organisés sur la base du volontariat pour envoyer avant leur parution – via la plateforme Platon de la BnF – les fichiers des romans adultes, jeunesses et des essais grand public de leur catalogue numérique aux associations partenaires afin que celles-ci puissent adapter les livres pendant l’été. 

Depuis septembre 2017, 328 titres sont ainsi disponibles pour les lecteurs malvoyants ou aveugles en formats gros caractère, synthèse audio ou braille numérique, soit 94% des titres figurant sur les listes des sélections des prix littéraires, dont les lauréats des prix Goncourt, Renaudot, Femina, Femina étranger, Décembre, Flore, roman de l’Académie française, Médicis, Médicis du roman étranger, Interallié, Roman Fnac, littéraire du Monde.  

«La rentrée littéraire pour tous» s’inscrit dans une démarche interprofessionnelle en faveur de la prise en charge du format EPUB3 accessible par l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre et de l’édition afin que les livres numériques produits par les éditeurs soient lisibles sur tous les supports (liseuses, tablettes, smartphones, ordinateurs, lecteurs brailles, lecteurs audio), pour tous les lecteurs.

Cet objectif fait partie des missions du laboratoire européen EDRLab, soutenu par le ministère de la Culture, le Centre national du livre et le SNE.  

En cours d’adoption par les éditeurs pour leurs nouveautés, le format EPUB3 accessible a fait l’objet d’une documentation technique produite par le groupe Normes & Standards en libre accès sur le site internet du SNE.

Plus d’informations sur les sites internet des associations partenaires :  

- BrailleNet www.braillenet.org, (voir aussi le site de la BNFA géré avec le GIAA http://www.bnfa.fr)

- GIAA – Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes www.giaa.org

- INJA – Institut National des Jeunes Aveugles www.inja.fr

- Lisy – Association Lire Sans Les Yeux www.lisy.fr

- Médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole https://mediatheques.montpellier3m.fr/


Prix littéraires : deux maisons d'éditions inédites

Mareine PanameAssez raffraichissant de voir deux petites maisons d'éditions inédites avec des livres primés en cette rentrée littéraire. C'est suffisamment rare pour être signalé. Le Prix du Premier roman d'abord, qui couronne Ma reine de Jean-Baptiste Andrea aux Editions L'Iconoclaste. Le Prix de Flore ensuite pour Paname Underground de Johann Zarca aux Editions de La Goutte d'Or. Des éditeurs sans à-priori avec le numérique, les deux titres sont proposés sans DRM, avec même un prix très attractif de 6,99€ pour le deuxième. De quoi se laisser tenter, c'est l'une des grandes vertus du numérique que de favoriser la découverte avec des prix intéressants. Faites circuler!


Prix Goncourt 2017 pour Eric Vuillard

GoncourtPrix Goncourt 2017 décerné aujourd'hui à Eric Vuillard pour L'Ordre du jour paru aux Editions Actes Sud. Un auteur que j'avais découvert en 2009 pour Conquistadors chez Léo Scheer, un livre que j'avais beaucoup aimé. Honneur à Léo Scheer pour qui j'ai une pensée ce soir. Le meilleur livre d'Eric Vuillard selon moi, un vrai roman, pas un récit historique comme ce dernier titre.

C'est le troisième Goncourt en six ans pour les Editions Actes Sud, Gallimard avait fait aussi bien entre 2006 et 2011. Depuis 2000, sur 17 prix Goncourt, les deux maisons en rafflent 10 à elles deux. Des miettes pour les autres. Ce n'est plus GalliGraSeuil mais GalliSud. Ironie de l'histoire, alors que tous les éditeurs auront soigneusement reportés à l'automne leurs parutions les plus importantes à cause des élections présidentielles, ce Prix Goncourt 2017 est paru le 29 avril dernier, en plein entre-deux tours.

PS: petite indication supplémentaire, la version numérique est proposée à 12,99€ assortie de DRM, contre 16€ pour le livre imprimé. C'est une réduction de 18,8% seulement, sans doute la plus petite réduction observée sur le marché. Bien cher pour 150 pages. J'aimerais bien savoir ce qu'en pense Hadopi et sa politique en faveur d'une offre numérique attractive. Sans parler de Mme la Ministre...


Rentrée littéraire 2017 : 5,3% des ventes en numérique

NumeriqueA une semaine des prix littéraires, quelle part pour le numérique dans cette rentrée littéraire 2017? Un petit baromètre sur les 10 meilleures ventes au 15 octobre dernier, une estimation donnée par GFK dans un dossier complet. Des chiffres assortis des ventes numériques. Sur un total de 404.400 exemplaires, 21.498 ventes au format numérique, soit 5,3% du total.

Le dossier complet Téléchargement GFK rentree litteraire 2017 pour archives.

Ventes


Laplikili : Ulysse et le grimoire de l'Univers

UlysseA signaler la parution cette semaine d'un premier livre "Ulysse et le grimoire de l'Univers" du côté du Studio Laplikili. Financé avec succès sur Ulule, il est à découvrir sur le site ici. Un ouvrage pour les petits (6/ 10 ans) qui fait la part belle aux interactions entre imprimé et numérique. Le livre imprimé s'anime grâce à une application disponible gratuitement sur Android et IOS. A revoir la vidéo de présentation qui en avait été fait en mars dernier. Succès à Laplikili !


Nouvelles Lectures : la collection Duetto en imprimé

NouvelleslecturesL'édteur pure-player numérique Nouvelles Lectures passe lui aussi à l'imprimé. Il propose un recueil de cinq «Duetto» dans une version imprimée. La collection poursuit bien évidemment sa route numérique, mais cet ouvrage répondra à l’attente de ceux qui souhaitaient voir les «Duetto» quitter le monde immatériel de la lecture sur écran. "On doit cette initiative à Emmanuel Bluteau, fondateur des éditions La Thébaïde. Je le remercie de donner ainsi une seconde vie à cinq premiers titres, réunis en un volume intitulé «L’Esprit des femmes», dans une collection dédiée. Cinq écrivains femmes se retrouvent dans ce Duetto papier, non parce qu’elles sont femmes, mais parce qu’elles sont remarquables. Toutes les cinq ont en effet marqué la littérature et les idées de leur temps. Pour raconter ces femmes exceptionnelles, cinq auteurs ont dit ce qu’ils leur devaient sur un ton très personnel". Voir le descriptif du livre, parution le 12 octobre, dans toutes les librairies.

KPMG : un baromètre 2017 de l'offre de livres numériques en France

KpmgIntéressante étude du cabinet KPMG qui présente la 4ème édition de son baromètre annuel de l’offre de livres numériques en France. Ce baromètre analyse 81 questionnaires remplis par 73 éditeurs indépendants et 8 groupes, de toutes tailles et de tous secteurs éditoriaux (hors secteur juridique). L’enquête a été menée entre mars et juin 2017. Je retiens particulièrement les éléments qui concernent les revenus des éditeurs, des données qui restent en général très opaques dans la profession. Si 33% des éditeurs déclarent une part de CA comprise entre 2 et 3%, 20% sont entre 3 et 5%, 21% entre 5 et 10%, 10% d'entre eux sont même au-delà des 10% de leur CA global. Une disparité qui reflète bien le volontarisme on non des éditeurs pour dynamiser leur offre numérique. J'ai noté aussi que la rentabilité du livre numérique était apprécié par 25% des éditeurs contre 13,9% en 2014. Cette étude pointe aussi sur la très forte décélération des éditeurs à l'égard des livres enrichis. Mais il y a bien autre chose du côté des prix, des DRM, de l'offre en bibliothèques, etc. On ne peut que complimenter KPMG pour la richesse de cette étude, aussi loin qu'il était possible d'aller sur l'économie du livre numérique. Voir le site de KPMG. Le document joint en archive

Revenus


Assises de la littérature jeunesse : une première édition

LivresjeunessePour répondre aux besoins de l’interprofession, les éditeurs du groupe Jeunesse du SNE organisent, avec le soutien de la SOFIA, les premières Assises de la littérature Jeunesse, en partenariat avec la BnF. Pendant une journée, des professionnels interviendront pour faire le point, partager leurs expériences et réfléchir aux évolutions de ce secteur en pleine croissance. Une occasion privilégiée de comprendre la chaîne du livre Jeunesse et ses enjeux, de l’auteur jusqu’au lecteur. Cet événement national, gratuit, est destiné aux professionnels, aux étudiants et à toutes les personnes intéressées par ce secteur. Il se déroulera le lundi 2 octobre, de 9h à 16h45, à la Bibliothèque François Mitterrand (Quai François Mauriac, 75013 Paris). Tous les détails sur le site.


BASIC : la filière durable du livre est à inventer

BasicA signaler une étude particulièrement intéressante et inédite, le communiqué de presse a été donné aujourd'hui:

Une "filière durable du livre", de la fabrication du papier aux pratiques commerciales des distributeurs et des éditeurs, est à inventer, affirme un rapport publié aujourd'hui, traquant les couts sociaux et environnementaux de l'édition française.

Ce rapport, réalisé par le Bureau d'analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic), recense plusieurs points noirs du secteur de l'édition d'un point de vue écologique: destruction de 20 à 25% de la production annuelle de livres édités dans l'Hexagone, délocalisation de l'impression, pâte à papier issue de forêts exploitées non durablement, gaspillage de papier lors de l'impression, faible utilisation de papier recyclé.

L'utilisation plus systématique de labels certifiant les plantations de bois ou de papier recyclé (seulement 10% du papier impression-écriture en 2013) sont des pistes. Mais "aucune alternative ne peut à elle seule mettre fin aux impacts constatés" et il est jugé "urgent" de s'attaquer à la surproduction, de favoriser l'amélioration du recyclage du papier et la relocalisation des étapes de fabrication.

La mise au "pilon" d'environ un quart de la production annuelle de livres (soit une estimation de 142 millions d'ouvrages) est la conséquence de la rentabilité à court terme exigée aujourd'hui par les grands groupes d'édition, déplorent les auteurs. Cette rentabilité conduit à renouveler constamment l'offre et à rechercher un "effet de masse" avec une présence dans un grand nombre de points de vente.

Le rapport complet est à télécharger sur le site du BASIC. J'ai noté en fin d'étude un chapitre sur le livre numérique et l'impact écologique des liseuses (pages 46 et 47). Il reprend les éléments d'évaluation déjà donnés par le passé. "Réaliser un chiffrage des coûts sociétaux sur le livre électronique et la liseuse nécessiterait une analyse à part entière, qui va au-delà des termes de référence de la présente étude". Lire le billet sur Livres-Hebdo.


Goncourt et Renaudot, premières listes

LoterieLes premières listes des Prix Goncourt et Renaudot sont tombées depuis quelques jours. 15 romans pour la première, 17 pour la deuxième, soit 27 livres au total (5 livres font le doublé). Trois livres seulement sont proposés sans DRM, ceux de Marie-Hélène Lafon "Nos vies" chez Buchet-Chastel, de Philippe Jaenada "La Serpe" chez Julliard et de Yves Ravez "Trois jours chez ma tante" chez Minuit. Vous pourrez les partager avec vos proches. A suivre le blog de Pierre Maury qui suit attentivement l'évolution de ces prix littéraires et l'incontournable Bibliosurf qui compile les critiques au fur et à mesure des parutions.


Le Petit Robert a 50 ans

PetitrobertEdition exceptionnelle cette année puisque le Petit Robert bien connu fête ses 50 ans. La version imprimée résiste bien au fil des années. Les applications sont bien entendu disponibles sur vos smartphones et tablettes. Les éditions Robert se sont aussi mises au numérique en vendant avec leur dictionnaire papier une clé USB qui permet d’accéder à la version numérique en ligne avec des contenus enrichis. Le Robert propose également de nombreuses versions numériques à la carte selon vos types de matériels, voir sur le site.


SNE : les chiffres de l'édition 2016

Sne-logoTraditionnel rendez-vous avant l'été, le SNE (Syndicat National de l'Edition) livre les chiffres 2016 du secteur. Par communiqué de presse aujourd'hui:

Les Chiffres de l’édition en 2016 : la synthèse

Améliorer la fiabilité des repères statistiques du SNE pour mieux éclairer la profession

Chaque année, le Syndicat national de l'édition publie les statistiques de l'édition. En 2017, afin de renforcer la fiabilité et la pertinence de ses chiffres, le SNE a œuvré à la modernisation de son outil statistique, se basant sur trois principes : l’amélioration de la représentativité de l’échantillon, un ajustement en conséquence de l’historique et une transparence sur les méthodes appliquées. Il a été accompagné par le cabinet de conseil AQOA dans cette démarche.

Performante et dynamique pour les éditeurs scolaires – qui ont bénéficié d’une réforme des programmes et d’un renouvellement des manuels d’une ampleur exceptionnelle – l’année 2016 a également été stable et positive pour l’ensemble de la profession.

Le chiffre d’affaires des éditeurs est passé de 2 722,1 millions d’euros en 2015 à 2 837,9 millions d’euros en 2016, soit une évolution de +4,25%. Le nombre d’exemplaires vendus a augmenté de 4,11%, passant de 417,3 millions en 2015 à 434,5 millions en 2016.

Si l’on raisonne hors scolaire, le chiffre d’affaires des éditeurs de l’année 2016 a été stable par rapport à celui de 2015 (+0,11%), tandis que le nombre d’exemplaires vendus a augmenté de +2,5%.

Avec une croissance de +8% en valeur et de +5% en volume, les ventes de livres au format poche ont connu une belle dynamique en 2016 et une évolution plus favorable que la moyenne des ventes de l’ensemble des livres.

Le marché de l’édition numérique, porté par la croissance de l’édition universitaire et professionnelle, poursuit sa progression. Il a généré, en 2016, toutes catégories éditoriales et tous supports confondus, un chiffre d’affaires de 234 millions d’euros et représente 8,65% du chiffre d’affaires des ventes de livres des éditeurs.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des statistiques 2016 dans le rapport réalisé par le SNE.

Pour archives Téléchargement Synthèse-Statistiques-2016_2017

Une année très exceptionnelle pour le marché du livre marquée par l'apport du secteur scolaire (+38,9%). Sans cela c'est une quasi stagnation. Des tableaux intéressants concernant l'édition numérique qui continue inexorablement sa progression, une évolution de près de 30% sur l'année 2016 avec un boom du secteur universitaire et professionnel agrégés ensemble, on se demande bien pourquoi?? On s'approche résolument de 10% du marché du livre en voie de dématérialisation. Sans ce numérique, le marché global serait sans nul doute en réel recul.

Un marché du numérique qui échappe complètement aux libraires indépendants pour les portails universitaires et professionnels, le scolaire (ventes directes des éditeurs) et très à la marge pour le marché "trade" grand public où les géants anglo-saxons captent près de 90% du marché. C'est autant de relais de croissance en moins dans les années qui viennent.

Schema1

Schema2

Schema3

Schema5

Schema6

Une remarque. On devrait isoler le secteur professionnel BtoB proprement dit. Une abondance de chiffres mais le problème reste toujours d'avoir un chiffre précis en France par rapport aux autres pays, un marché du livre numérique trade (grand public) qui sert d'étalon dans les comparatifs internationaux. 4, 4,5% du marché global de l'édition française?

Reprenant le marché global du numérique de 234,126 M€, la vente d'ouvrages complets (téléchargement ou streaming) avec les extraits et chapitres ajoutés, représenterait 58,7% de ce montant, soit 137,432 M€. Rapporté aux ventes de livres globales des éditeurs (2 705,7 M€), nous aurions donc un chiffre de 5,08% du marché global de l'édition. Le livre numérique (format ePub/ Kindle Format et PDF) aurait donc dépassé le cap symbolique des 5% en 2016.

PS: Je joins ci-dessous un tableau à jour de l'évolution comparée du format poche et du format numérique:

Poche


Le développement du livre audio en France

AudioUne étude « Les Français et le livre audio » a été présentée le 26 juin dernier au Centre National du Livre, en présence de Vincent Monadé, Président du CNL, et de Paule du Boucher, Présidente de la commission Livre audio du SNE, à l’occasion de la remise du grand prix du Livre Audio organisée par l’association « La Plume de Paon ». Coordonnée par le SNE, cette étude a porté sur un échantillon de 2.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans, interrogé en ligne du 20 au 27 février 2017 via le panel Ipsos Interactive Service. Elle confirme un développement important au travers de plusieurs points de synthèse:

  • Près d’un Français sur 5 a déjà écouté un livre audio, et 1 sur 10 en achète.
  • Les audio-lecteurs sont de grands lecteurs sous tous formats, d’un bon niveau culturel et social, et particulièrement actifs, à qui cette forme permet de lire davantage.
  • Mode d’écoute : 58% écoutent sur CD mais le format dématérialisé augmente fortement.
  • Fréquence d’écoute : la grande majorité écoute 1 à 2 livres audio par an. Comme il y a de grands adeptes, la moyenne écoutée est de 7 livres par an.
  • Lieux d’écoute : l’écoute de livres audio se fait principalement à domicile (64%), lors d’un moment de détente (42%). La moitié écoute également hors de chez eux et surtout en voiture lors d’un long trajet.
  • Le choix du livre se fait essentiellement en fonction du sujet et de la voix de l’interprète.

A télécharger ici


France-Allemagne : un appel des professionnels du livre

SneA l’occasion des Journées du livre de Berlin, les syndicats français et allemand de l’industrie du livre lancent aujourd'hui un appel conjoint aux dirigeants politiques de Berlin, Paris et Bruxelles. "L’année 2017 est particulièrement importante pour l’industrie du livre allemande et française. En effet, Bruxelles pose aujourd’hui des jalons qui devraient simplifier l’accès aux contenus à l’ère du numérique. La Commission européenne a présenté son projet de réforme pour le marché unique numérique qui compte plusieurs étapes actuellement en cours d’exécution et de délibération."

Par ce communiqué commun les syndicats demandent aux dirigeants politiques français, allemands et européens la mise en place d’une politique européenne du livre favorisant, dans le contexte du développement du numérique, la diversité culturelle sur le long terme. De nombreux aspects: maintien des systèmes juridiques actuels pour les auteurs et les éditeurs au sein de sociétés de gestion collective, évolution des exceptions au droit d’auteur, garantie que les offres de licence diversifiées et flexibles des éditeurs prévalent sur les exceptions, exclusion du règlement «geoblocage» des contenus protégés par le droit d’auteur, législation étendue sur l'accessibilité, interopérabilité du livre numérique, application d'une TVA reduite. Lire le communiqué complet ici.


ReLire : la numérisation des livres indisponibles est stoppée

RelireLe Conseil d'Etat a tranché hier dans le dispositif ReLire. Rappelons qu'il permettait de numériser et de rendre disponible à nouveau des oeuvres de la fin du XXème siècle, depuis de très nombreuses années indisponibles dans les fonds d'éditeurs. Quelques 35.000 livres actuellement, environ 500.000 livres à terme. L'absence d'information préalable des auteurs dont les oeuvres sont numérisées dans le cadre du dispositif ReLire est contraire au droit de l'Union européenne. L'arrêt du Conseil d'Etat estime que le dispositif de la loi est contraire à la directive européenne de 2001 relative au droit d'auteur, "en tant qu'il ne prévoit pas une information effective et individualisée des auteurs de l'inscription de leur oeuvre dans la base de données publique" listant les livres à numériser. D'autre part, l'obligation pour les auteurs "de démontrer être seuls titulaires des droits de reproduction" pour demander le retrait de leurs titres est également contraire à la réglementation européenne. Une directive européenne de 2001, une époque où un format numérique pour le grand public n'était même pas envisageable. Ce demi-million d'oeuvres resteront définitivement dans l'oubli, les livres imprimés en circulation disparaitront peu à peu. A la fin du XXIème siècle, nos descendants ou plus sûrement Google se repencheront peut-être sur ce patrimoine littéraire enfoui (via LivresHebdo).

PS: La SOFIA, la société gestionnaire des droits attachés aux œuvres indisponibles insiste sur le maintien de l'exploitation des licences déjà accordées, et donne le communiqué de presse ci-dessous:

La Sofia prend acte de l’arrêt rendu par le Conseil d’État, le 7 juin 2017, dans l’affaire Marc Soulier et Sara Doke.

Sans avoir condamné dans son ensemble le système français des livres indisponibles, la Cour de Justice de l’Union européenne avait formulé plusieurs critiques.

Le Conseil d’État en tire les conséquences en prononçant une nullité partielle qui n’affecte que les seuls articles R.134-5 à R.134-10 du Code de la propriété intellectuelle. Il prend bien soin de souligner que les autres dispositions du décret concernant la base de données des livres indisponibles, la gestion collective et les mesures de publicité sont parfaitement conformes au droit de l’Union Européenne.

Il précise également que sa décision « ne produit pas par elle-même d’effets propres de nature à remettre en cause la validité des contrats signés » antérieurement. Le système des livres indisponibles perdurera dans le strict respect des règles applicables et dans l’intérêt commun des auteurs, des éditeurs et du public.


Europe : le livre numérique avec la TVA du livre imprimé

EuropeUne date importante aujourd'hui. En Europe, les livres et les journaux numériques sont bien des livres et des journaux en tant que tels, et non plus des services. Les eurodéputés se sont en effet prononcés en faveur d’une réduction du taux de TVA sur les publications numériques (livres et journaux) pour l’aligner sur celui des publications imprimées. La proposition a été adoptée en session plénière aujourd'hui par 590 voix pour, 8 contre et 10 abstentions. Jusqu’à présent, les livres numériques devaient être taxés au taux standard minimal européen de 15% alors que les États membres étaient libres d’appliquer un taux réduit d’au moins 5% pour les publications imprimées. Plusieurs pays, la France, l'Italie et le Luxembourg avait anticipé cette décision sous le coup de pénalités de Bruxelles. La France avait décidé cet alignement avec l'imprimé à 5,5% il y a plus de 5 ans déjà, le 1er janvier 2012. La fin d'un long feuilleton... (voir le tag tva). La Commission européenne avait proposé en décembre dernier de mettre un terme à cette différence de traitement de TVA. Maintenant que cette décision est acquise, peut-être pouvons-nous espérer une baisse des prix publics sur le marché français, qui n'est jamais venue ; sans trop d'illusions tant la situation actuelle relève à mon avis plus d'une stratégie politique qu'économique pour développer le marché. La page du Parlement Européen est ici (via MetroBelgique).

Tva


GAFA : L'Appétit des géants chez CFEditions

Appetit_couvA signaler la parution de "L'Appétit des géants" d'Olivier Ertzscheid chez CFEditions. L'auteur bien connu du blog affordance.info, qu'il tient depuis plus de 10 ans, a extrait une partie des articles concernant les grandes plateformes, principalement les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). En observateur averti, il met en lumière comment celles-ci, loin d'être des services «neutres» sont en fait des formes nouvelles d'éditorialisation, qui visent avant tout à satisfaire les intérêts de leurs propriétaires. Nous le sentons au fil des années, des géants qui pourraient bien se révêler des monstres inquiétants dans un futur proche. Le livre est doté d'une préface par Antonio A. Casilli de Télécom Paristech.

Folio numérique : une belle sélection à prix réduits

FolioUne belle sélection de grands classiques de la littérature chez Folio, à prix réduits jusqu'à début juin. C'est le moment d'en profiter pour votre été. S'il n'en fallait retenir que 5: Jack Kerouac "Sur la route", Ernest Hemingway "Paris est une fête", Romain Gary "Les Racines du ciel", Louis-Ferdinand Céline "Mort à crédit", Louis Aragon "Aurélien", mais il y en a bien d'autres. A retrouver chez tous vos libraires, tous les titres sont ici. Qu'est-ce qu'on dit? A signaler que la collection Folio a franchi il y a quelques mois la barre des 1000 titres disponibles au format numérique.


Cahiers de L'Herne : le format ePub arrive

LherneA signaler, les Cahiers de L'Herne commencent à paraître au format ePub. Une excellente proposition pour les lecteurs qui voudraient les lire sur leurs liseuses, surtout avec leurs paginations volumineuses. La numérisation de la collection n'était pour l'instant proposée qu'au seul format PDF, plus d'une centaine de titres à ce jour. Deux premiers titres sont désormais disponibles en ePub, Jean Cocteau et Edgar Morin. Prix à 27€, une réduction de 30% par rapport aux versions imprimées.


Espagne : la production éditoriale en hausse

EspanaEmbellie pour la production éditoriale espagnole. Après trois années noires marquées par une extension préoccupante du piratage et un attentisme des éditeurs, le dynamisme revient enfin avec une hausse significative de 8,3% des titres en 2016. La production de livres imprimés a progressé de 6,4%, avec un total de 60.763 titres, ils représentent 70,7% du total.

L'édition numérique a augmenté de 13,3% en titres, ce qui représente 29,3%. La plupart des livres numériques restent publiés au format PDF (39,3% de l'édition numérique totale), suivi par l'ePub (30,2%), Mobi/Kindle et autres. Tous les détails sur le site institutionnel espagnol ici (via TicBeat).

Le marché du livre numérique espagnol représentait 5,1% du marché total en 2015 (revoir ici). Selon la Federación de Gremios de Editores de España (FGEE), les ventes suivent les mêmes tendances que celles observées dans les autres pays européens. Les ventes 2016 devraient être données dans les mois à venir. Un excellent billet récapitulatif sur le site VozPopuli.


Editions Galaade : un appel pour sauvegarder le catalogue numérique

Logo-galaadeTriste nouvelle cette semaine, celle de l'annonce de la liquidation judiciaire des Editions Galaade (voir Livres-Hebdo). Un catalogue construit depuis 2005, profondément original, des livres qui vont disparaître des rayons et des tables (voir le billet des libraires québecois). Le catalogue numérique tombe également. 88 titres, j'en avais acheté plusieurs au fil des années. J'en ai encore acheté ce matin mais je ne peux évidemment les acheter tous. Je m'en étais voulu d'avoir vu disparaître celui des Editions 13èmeNote il y a quelques années. C'est aussi l'intérêt du numérique de s'affranchir de cette situation, d'empêcher que ces livres tombent dans l'oubli. Je lance un appel aux lecteurs de bonne volonté pour sauvegarder ces livres. Vous en avez peut-être déjà acheté. Il s'agit de les acheter tous pour les préserver. Tous les titres sont sans DRM, avec un seul marquage numérique. Nous verrons ensemble dans quelques mois ce que nous pourrons faire pour ce catalogue. Pratiquement, il s'agit de faire ensemble un inventaire de ce que nous avons déjà et de se procurer les autres. Contactez-moi. Merci à tous, relayez autour de vous, préservons le catalogue numérique des Editions Galaade.

PS: Il n'est malheureusement plus possible de les acheter. Depuis hier, les métadonnées ont disparus sur les plate-formes. Nous ne pouvons plus compter que sur nos livres déjà achetés, cela se complique, mais essayons tout de même.

Plusieurs contacts hier, nous avons déjà regroupés 16 titres soit 18% du total. Fouillez dans vos bibliothèques, même si vous en avez un seul, rejoignez-nous!


Tournier, Prévert : La Pléiade ignore le numérique

PleiadeTournier, Prévert, bientôt Perec. Trois nouveaux titres d'auteurs du XXème siècle dans la collection La Pléiade en ce début d'année. Vous êtes sans doute nombreux à regretter que cette collection ne fasse l'objet d'aucune proposition au format numérique. Alors que d'autres éditeurs comme Bouquins, Omnibus, déclinent des versions numériques de leurs collections, aucune initiative en ce sens chez Gallimard. Il faudra acheter les versions numériques Folio, des prix importants au final pour ceux qui veulent accéder à des séries complètes. A signaler qu'une première numérisation des Oeuvres de Paul Valéry en deux volumes de La Pléiade au format ePub est apparue sur les réseaux depuis le début du mois. Un travail splendide réalisé par des passionnés. Si vous avez des difficultés à vous les procurer, faites-moi signe, je me ferais un plaisir de vous les envoyer discrètement. Rappelons que Paul Valéry est entré dans le domaine public depuis 2015. La Pléiade pourrait peut-être quitter son seul look de "missel laïque" pour entrer dans le XXIème siècle, non?

PS: belle initiative du Livre de Poche qui propose les oeuvres complètes de Paul Valéry dans sa collection La Pochothèque en numérique (3 volumes à 19,99€ chacun).


Editions Philippe Picquier : 30 ans ce mois-ci

PicquierA saluer en ce mois d'avril les 30 ans des Editions Philippe Picquier qui se sont attachées à publier en France des livres de l’Extrême-Orient, avec la certitude que « l’Asie est suffisamment vaste pour qu’on ne s’occupe que d’elle ».

Un catalogue de près de 1.500 titres à ce jour – comprenant une collection de livres de poche – consacré à la Chine, au Japon, à la Corée et à l’Inde, principalement. C'est aussi un éditeur qui a compris parmi les premiers l'opportunité de son catalogue numérique avec son distributeur Harmonia Mundi. Près de 250 titres sont disponibles à des prix attractifs sans DRM.

Pour l'occasion, un catalogue en version numérique est proposé gratuitement chez vos libraires et 30 titres sont proposés au prix de 2,99€.