13 notes dans la catégorie "ePresse"

Le groupe Condé Nast sur ePresse

Epresse-conde-nast-108688Nouveau succès aujourd'hui pour la plateforme ePresse, avec l'annonce par le groupe Condé Nast de 10 de ses titres qui rejoignent le kiosque numérique: Glamour, Vogue, Vogue Homme International, GQ, AD, Vanity Fair, Vogue Collections, GQ Style, Best Og AD et AD Collector. Une reconnaissance internationale certaine pour un savoir-faire français qui s'exporte (via CBNews).


ePresse: la presse en résistance

20Confidence de Philippe Jannet, directeur du portail ePresse, sur twitter. Commission abaissée à 20% et coordonnées des abonnés communiquées aux éditeurs. Un chemin à suivre pour le livre? Maintenant que les offres d'abonnements vont se profiler? Encore faudrait-il qu'une solution mutualisée crédible face à l'Hydre à quatre têtes AGAK (Amazon, Google, Apple, Kobo) existe aussi pour le livre en France. A l'exemple de Libranda en Espagne ou Libreka en Allemagne par exemple. Est-ce déjà trop tard?

Epresse


miLibris: contrats stratégiques à l'international

MilibrisLa société miLibris bien connue en France puisque c'est elle qui sert de plateforme au portail ePresse de la presse numérique, vient de signer plusieurs accords avec des groupes étrangers, confirmant sa dimension internationale:

"En France, miLibris a déjà rallié les suffrages des plus grands groupes de presse (GIE e-Presse, Prisma Presse, Les Echos, l’Equipe, le Figaro, le Figaro Magazine, Madame Figaro, Investir, Challenges, le Nouvel Observateur, Sciences & Avenir, Marianne, Ouest France…), d’éditeurs de renom (plus de cinquante maisons d’édition, dont Lexis Nexis) et d’opérateurs leaders (Orange -Read and Go-, SFR…).
Avec déjà 80% de part de marché en France, miLibris poursuit un double objectif:
- continuer à faire croitre son chiffre d’affaires localement en augmentant le nombre de ses clients existants
- développer son activité et son portefeuille de clients à l’international. Le but recherché étant de signer des contrats, avec 3 à 4 clients majeurs par pays cible, d’ici juin 2013.
L’expertise et le savoir-faire cross-media de miLibris, conjugué à sa palette de solutions et d’outils innovants, dépassent aujourd’hui les seules frontières hexagonales. D’importants groupes étrangers viennent ainsi de décider d’opter pour la technologie miLibris. En témoignent, ces dernières semaines, la signature par la société de trois contrats e-Presse à l’international: aux Etats-Unis avec le quotidien The New-York Daily News, au Royaume-Uni avec le quotidien The Daily Mail et en Espagne avec le groupe de presse PRISA (premier groupe de presse du pays)."

Acteur désormais incontournable de la presse numérique française avec bientôt 450 journaux et magazines, miLibris, c'est aujourd'hui 25 salariés, 17 nouveaux ingénieurs devraient être recrutés en 2013.

Un savoir-faire français dans le secteur, reconnu de cette façon en Europe et aux Etats-Unis sur les terres d'Apple, d'Amazon et de Google, c'est quand même suffisamment rare pour être signalé, bravo miLibris!


ePresse: le kiosque numérique s'enrichit

EpresseLe portail ePresse de la presse numérique dans une phase de développement très importante. Philippe Jannet, son directeur, a annoncé hier l'évolution vers Windows 8 et l’intégration de nouveaux partenaires de presse:

- Le groupe Express Roularta: L’Express Styles, Point de Vue, Images du Monde, L’Expansion, L’Entreprise, Mieux vivre votre argent, Côté Est, Côté Ouest, Côté Paris, Côté Sud, Maison Française, Maison Magazine, Zeste, Pianiste, Lire, Classica, Studio Ciné Live, KR home-studio.

- Le groupe Mondadori: Closer, Biba, Grazia, Télé Star, Télé Poche, Pleine Vie, Modes & Travaux, Nous deux, Top Santé, L’ami des Jardins, Les Veillées des chaumières, Le chasseur Français, La Chasse, Grand Gibier, Science & Vie, Science & Vie Junior, Les cahiers de Science & Vie, Science & Vie Découvertes, Guerres & Histoire, Réponses Photo, Diapason, L’Auto Journal.

- Uni Editions: Dossier Familial, Santé Magazine, Régal, Détente Jardin, Détours en France, Maison Créative.

- Prisma Média: Capital, Management, Géo, National Geographic, Ca m’intéresse, Voici, VSD, Gala

- B&B Média: Stuff, What Hi-Fi?, Classic & Sports Car, Maximoto.

- Sophia Publications: L’Histoire, la Recherche, Historia, Le Magazine Littéraire.

D’autres titres dont le Particulier, Réforme, l’Humanité Dimanche, Connaissance des arts, Midi Olympique Magazine, Rugbyrama, La Terre ont également rejoint la plateforme.

Avec 27 titres pour l'instant (Le Monde et Marianne les grands absents), ePresse devrait compter entre 1000 et 1500 titres d'ici six mois. «Très prochainement, nous proposerons également les principaux titres de la Presse Quotidienne Régionale, ainsi que ceux de la presse étrangère et professionnelle» a ajouté Philippe Jannet. Un an et demi après son lancement, le kiosque ePresse totalise 149.000 téléchargements sur six mois et a vu ses ventes croître de 154% entre avril et août. Désormais, 33% du chiffre d'affaires sont générés par des clients réguliers (via LesEchos).


ePresse: nouvelles offres sur toutes les tablettes

Logo Epresse 512x512 pxNous l'attendions depuis plusieurs mois, annonce aujourd'hui du côté du portail de la presse française, le GIE ePresse ouvre de nouvelles offres de journaux et magazines au travers d'applis sur toutes les tablettes, choix entre achat à l'acte et achat de "packs" à la journée, à la semaine ou au mois. Tous les détails sur le communiqué de presse.

Communiqué de Presse, Paris, le 5 avril 2012

ePresse.fr,  la presse en liberté sur tous les écrans numériques

Le GIE ePresse ouvre ce jeudi 5 avril la version triple play de son kiosque, désormais utilisable sur tous supports (ordinateur ainsi que mobile et tablette sous iOS et Android) avec des offres adaptées à tous les types de consommation de la presse, donnant à l'utilisateur une liberté totale dans ses choix de lecture.

Désormais, les utilisateurs d’ePresse pourront retrouver les journaux et magazines achetés sur leur PC ou depuis leur tablette sur tous les autres supports numériques en leur possession, via un seul achat et une seule inscription.

Les internautes et mobinautes auront également le choix entre l'achat à l'acte, et l'achat de "packs" à la journée, à la semaine ou au mois, mêlant en un seul bouquet l'essentiel des quotidiens nationaux désormais complétés des news magazines. L'offre proposée se veut à la fois simple, ouverte, adaptée aux habitudes de lecture des consommateurs en les suivant dans leur vie de tous les jours. Le lecteur, tout en conservant le confort de lecture habituel de ses journaux et magazines préférés, bénéficie de tous les atouts du numérique: moteur de recherche, revue de presse quotidienne, alertes personnalisables, livraison dès 5 heures du matin, archivage.

Pour simplifier l'expérience des consommateurs, le GIE a également choisi Pour simplifier l'expérience des consommateurs, le GIE a également choisi de multiplier les moyens de paiement disponibles, de la carte bancaire aux paiements Internet+ sur facture mobile ou internet auprès des opérateurs (Orange, Bouygues télécom et SFR) via un accord de partenariat technologique avec HiMedia qui met à disposition du GIE ses offres AlloPass et HiPay.

Le GIE décide également d'ouvrir sa plateforme à de nouveaux clients via des accords de distribution ou de référencement auprès d'Orange, Bouygues Télécom et WebLib.

Toujours dans ce souci de simplification, la plateforme ePresse permet aux utilisateurs de s’identifier avec leur identifiant habituel (Gmail, Facebook, Twitter, OpenID, compte Orange, etc), cet identifiant étant indépendant du moyen de paiement choisi.

Enfin, le kiosque s'enrichit avec l'intégration dès le 5 avril de La Croix et de Challenges, puis, d'ici quelques semaines, de L'Humanité, de La Dépêche du Midi, du Temps, du Figaro Magazine, de Midi Olympique, de l'Equipe Magazine et de France Football.

La plateforme ePresse est bâtie sur les technologies développées par miLibris et par SDV Plurimédia.

Le GIE poursuit en parallèle l'étude de projets pilotes avec ses partenaires Orange et Google, ainsi qu'avec Amazon, notamment autour d'outils d'agrégation des contenus de la presse.

Pour Xavier Spender, Président du GIE: «Face aux difficultés de la distribution physique des titres de presse, les éditeurs doivent trouver dans les éditions digitales un relai indispensable à leur croissance future. Cette évolution ne sera possible que si la valeur est légitimement partagée entre les acteurs. Le GIE ePresse par ses initiatives, dont le kiosque ePresse, a vocation à limiter la logique de prédation qui peut apparaître sur les réseaux.»

Pour Philippe Jannet, nouveau Directeur Général du GIE: «Ce lancement est la seconde étape du développement de cette formidable aventure qu'est ePresse. Nous allons pouvoir tester notre capacité à séduire de nouveaux lecteurs en leur apportant à la fois les atouts du papier, la mobilité et le partage, et ceux du numérique, la personnalisation, le temps réel, la recherche... Nous croyons fermement à l'innovation et à la liberté de choix pour convaincre de nouveaux clients. Et si notre démarche est encore proche du laboratoire, elle n'en est pas moins ambitieuse…»

Pour la première fois, les éditeurs des principaux titres de presse quotidienne nationale et magazine se regroupent sur un seul et même kiosque multi-écrans, afin de proposer des offres multi-titres à des prix abordables, ainsi que des services personnalisés en rapport avec l'actualité, accessibles depuis le site internet ePresse.fr.

A découvrir sur iTunes ici, sur GooglePlay ici, avec des quotidiens et magazines à télécharger gratuitement toute la semaine.

Offres pack


Philippe Jannet rejoint le GIE E-Presse

JannetUne annonce aujourd'hui. Philippe Jannet quittera Le Monde Interactif à compter du 5 mars prochain. Il prend la tête du GIE E-Presse (le portail de la presse numérique française) en lieu et place de Frédéric Filloux, devenu directeur général des activités numériques du Groupe Les Echos. Souvenirs, souvenirs, Philippe Jannet était à l'initiative d'une expérience pionnière de la presse sur "lipépeur" aux Echos! (pour ceux qui voudront revoir son retour d'expérience).


La presse française devant Apple

A écouter absolument l'émission "On refait le Mac" qui revient sur Apple et les journaux. Avec notamment Nicolas Demorand de Libération. Le monopole brutal d'Apple face à la presse française, explications. Les points qui ne sont pas négociables: fixation des prix, accès aux abonnés, marge de 30%. "Le contenu n'est pas roi, c'est le tuyau et la machine au bout qui sont rois".


La presse avec Amazon

Bourse_paris Après le Flore, les cafés autour de la Bourse. Amazon en discussion avec la presse française pour "négocier":

"Selon La Lettre de l'Expansion, le GIE e-presse Premium qui regroupe Les Echos, L'Equipe, Le Figaro, Libération, Le Parisien, L'Express, Le Point et Le Nouvel Observateur serait en négociation avec Amazon pour intégrer ses contenus dans la kiosque numérique que l'américain lancera en France en parallèle du lancement de sa tablette, le Kindle Fire" (via Le Journal du Net).

PS: A tester sur le nouvel iPhone, "je voudrais parler avec Jeff Bezos", ça marche?


ePresse: stratégie de la presse française

Rencontre avec Frédéric Filloux, Directeur Général du GIE ePresse, et Guillaume Monteux, Directeur de Milibris, qui reviennent sur ce nouveau portail français (pour l'instant seulement sur iPhone/iPad) avec de fortes ambitions. Un défi éditorial et technique. L'occasion de décortiquer les différentes stratégies avec Apple et Google sur les modèles de presse. Déjà 30.000 téléchargements de l'application depuis la sortie début juillet (via Frenchweb).


Frédéric Filloux, Directeur Général de GIE... par frenchweb