303 notes dans la catégorie "Etats-Unis"

Etats-Unis : le marché du livre numérique repasse sous la barre des 20%

PwUne annonce importante qui confirme la tendance observée depuis plusieurs années. Les effets des prix publics plus élevés sont bien là. Les ventes de livres numériques seraient repassé sous la barre symbolique des 20% du marché anglo-saxon. Elles ont en effet diminué de 10% en 2017 par rapport à 2016, selon les chiffres publiés par PubTrack Digital, qui fait partie du groupe de livres NPD. Ce service, qui suit les ventes d'environ 450 éditeurs, a déclaré que les ventes de livres numériques unitaires ont atteint 162 millions l'année dernière, contre 180 millions en 2016. Des chiffres qui ignorent cependant toujours le phénomène de l'auto-édition qui se développent très fortement.

"NPD a rapporté que, combinant les ventes imprimées de son service BookScan avec les ventes numériques de PubTrack, les livres numériques représentaient désormais 19% du total des unités (imprimées et numériques) l'année dernière, contre 21% en 2016.

La fiction pour adultes est restée la catégorie de livres numériques la plus populaire - 44% des ventes dans la catégorie étaient au format numérique - mais les ventes de livres numériques dans le segment ont chuté de 14% par rapport à 2016, pour atteindre 108 millions d'unités.

Les e-books occupent une part beaucoup plus faible du marché des non-fiction pour adultes, 12%, mais les ventes dans le segment ont augmenté de 3% l'année dernière, à 38 millions d'unités, a rapporté NPD.

La plus forte baisse des ventes de livres numériques l'an dernier a été enregistrée dans la catégorie des enfants, où les ventes ont chuté de 22%. Chez les enfants, le format numérique ne représentait que 5% de toutes les ventes l'année dernière. Les ventes de livres numériques ont diminué de 8% dans la catégorie des jeunes adultes, tombant à 4 millions d'unités vendues. Le format représentait 18% de toutes les ventes de jeunes adultes l'année dernière.

Toutes les grandes maisons de commerce, y compris les Big Five, déclarent des ventes à PubTrack. Le service, cependant, ne suit pas les ventes de livres numériques des auteurs indépendants d'Amazon. Dans sa lettre aux actionnaires plus tôt ce mois-ci, le PDG d'Amazon Jeff Bezos a déclaré que plus de 1.000 auteurs utilisant la plate-forme KDP d'Amazon avaient des redevances de plus de 100.000$. Un porte-parole de l'entreprise a déclaré que les ventes de livres numériques au sein de l'entreprise ont continué de croître à l'échelle mondiale grâce aux points de vente traditionnels et aux services d'abonnement, en particulier Kindle Unlimited" (via Publishers Weekly).

Selon le site Authorearnings, Pubtrack ignore 2/3 des ventes de livres numériques... Ce serait donc une baisse pour les seuls éditeurs traditionnels (AAP publishers) et largement compensée par la montée en charge du selfpublishing. A lire


Apple : un nouvel iBooks bientôt

IbooksApple prévoit de refondre en profondeur son offre iBooks de livres numériques selon les informations de Bloomberg. L'objectif est bien de contrer Amazon sur un marché du livre numérique dominé très largement par Amazon et son Kindle (on parle de 83% du marché aux Etats-Unis selon le site contre moins de 10% pour Apple). Depuis 2010 et son lancement, rien n'a bougé sur iBooks. Il serait question d’une interface simplifiée qui mettra en avant les ouvrages en cours de lecture et d'une librairie en ligne repensée sur le modèle du nouvel App Store introduit l’année dernière. Les livres audio complèteront le catalogue. Apple a débauché l'homme de la situation en la personne de Kashif Zafar, ancien vice-président d’Audible (filiale livres audio d’Amazon) et ancien vice-président de la division Nook chez Barnes & Noble. Alors, un nouvel iBooks? Est-ce que cela changera quelque chose? Surtout avec des iPads en demi-teinte? Personnellement j'ai toujours pensé qu'une "liseuse à la pomme" aurait depuis longtemps propulsé Apple au sommet du marché du livre numérique depuis des années, à l'égal de l'iPod à l'époque. A suivre...


Wallmart annonce un partenariat avec Rakuten-Kobo

WalmartC'est avec des annonces comme celle-ci que l'on mesure l'avance prise par Amazon. Plus le choix. Le géant de la distribution américaine Walmart vient en effet de dévoiler un partenariat avec Rakuten (leader japonais du e-commerce) aux Etats-Unis et au Japon (Walmart y dispose de filiales). Un partenariat stratégique sans précédent tant Wallmart, pourtant numéro un mondial de la distribution, n’est pas parvenu à développer seul un écosystème digital. Aux Etats-Unis, Wallmart va mettre en avant les liseuses et l'environnement Kobo dans ses enseignes. Pour Kobo (filiale de Rakuten) c'est un coup phénoménal tant le marché américain était impossible pour lui seul. Une visibilité sur le site Wallmart et 4000 points de ventes physiques, excusez du peu. Kobo aux Etats-Unis, c'est maintenant Overdrive dans les bibliothèques et Wallmart dans les caddies, pas trop mal. Il faut sans doute s'attendre à d'autres alliances de ce type en Europe et peut-être même en France (via NewYorkTimes).


Google : une offre de livres audio bientôt

GoogleplaySi Google est pour l'instant très loin d'Amazon et d'Apple sur le marché du livre numérique, les choses pourraient rapidement changer pour les livres audio. Le géant américain s'apprête à lancer une vaste offre d'audio-books sur le marché américain via sa plate-forme GooglePlay. Un site a aperçu furtivement des bannières qui ont été retirées rapidement. Compte tenu de l'importance du parc de smartphones Android, Google pourrait bien titiller rapidement Audible le leader actuel (filiale d'Amazon). Nul doute que tous les autres vont emboiter le pas, y compris les géants du streaming musical. Un livre audio qui devrait surfer rapidement sur la vague du streaming par abonnement (via TechRadar).

PS: l'offre est effective en France également, lire l'interview de Florent Pagès (responsable des partenariats Google Play Livres et Livres Audio en France et au Royaume-Uni) sur IDBoox.


Overdrive : le prêt de livres numériques en forte hausse aux Etats-Unis

OverdriveLe prêt de livres numériques en bibliothèques a le vent en poupe aux Etats-Unis. Overdrive, la plate-forme la plus importante (filliale de Rakuten), annonce une hausse de 11% des prêts d'ebooks sur l'année 2017. C'est même 14% pour les contenus numériques en général avec des audiobooks à 24% d'augmentation l'année dernière. Nul doute que les prix des ebooks à la hausse depuis quelques années confortent les prêts dans les bibliothèques américaines. Quand on observe les publics, ce sont maintenant les jeunes et jeunes adultes qui sont en forte augmentation. Voir le communiqué de presse (via GoodeReader).


Barnes and Noble : Nook Glowlight 3 à 129€ sur Ebay

NookPetit coup d'oeil pour se procurer le tout nouveau Nook Glowlight 3 aux Etats-Unis. Le cours du dollar est bien sûr favorable puisque les frais de livraison compris, il vous en coutera 129€ toute juste. Sur Ebay ici. Un prix attractif pour un modèle qui me semble très intéressant. Revoir le test de GoodeReader avec une note de 8/10. Attention, vous ne disposerez pas d'interface et de librairie en langue française. Il vous faudra acheter chez des libraires français, la DRM Adobe est paramétrable sur cette liseuse.


Barnes and Noble : une nouvelle Nook Glowlight3

Nook3Nouvelle liseuse aux Etats-Unis, où le libraire Barnes and Noble propose une version 3 de sa Nook Glowlight. Elle sera disponible uniquement aux Etats-Unis au prix de 119,99$, en boutique ou sur le site. Voir les caractéristiques sur le site. Les liseuses Nook sont toujours d'excellents modèles qui acceptent le format ePub et la DRM Adobe. Si vous avez l'occasion de vous rendre aux Etats-Unis (ou l'un de vos proches), un choix à considérer absolument. Vous ne pourrez pas vous procurer des livres sur la librairie embarquée de la liseuse elle-même, mais vous pourrez tout à fait importer vos livres achetés chez un libraire français grâce au cable usb (via TheDigitalReader).

PS: Un modèle qui m'a l'air très intéressant. A découvrir la présentation complète de TheEbookReader. 


Le Dernier des Mohicans : nouvelle traduction chez Gallmeister

CooperEvénement de ce mois d'août sur les tables et dans vos liseuses. Une nouvelle traduction du Dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper. La mention avait été signalé à l'arrivée de François Guérif chez Gallmeister au printemps dernier. "L'éditeur François Guérif a rejoint l'équipe de Gallmeister pour y apporter de nouveaux projets. Son premier projet sera la publication d'une nouvelle traduction du Dernier des Mohicans, en septembre 2017." Le livre vient de paraître dans la collection Totem poche. Cette traduction a été réalisé par François Happe. Version numérique, seul petit regret, que Gallmeister ne rejoigne pas les éditeurs indépendants qui se sont débarassés des DRM. Inutile de vous dire que ce livre rejoint ma sélection américaine et que je l'attaque après Steinbeck en cette fin de semaine.

"Il est temps de rendre à James Fenimore Cooper, ce père fondateur, l’importance qui lui revient." FRANCOIS GUÉRIF


Le roman américain : une année de lecture

UsaUn grand voyage dans le roman américain. Longtemps que l'idée me trotte dans la tête. Une année entière de lecture consacrée au meilleur du roman américain. Rien qu'à cela. Depuis quelques mois je me suis mis à la tâche pour regrouper une bibliothèque idéale au format numérique. Compliqué, beaucoup de titres manquent à l'appel chez les éditeurs. On fera avec les numérisations heureusement disponibles sur le web et l'imprimé bien sûr. Avec l'aide de quelques proches passionnés de lectures, nous avons cherché au travers de nos souvenirs, de sélections et de nos bibliothèques respectives. Les discussions ont été riches, je les en remercie, ils se reconnaîtront. Un seul livre par auteur, le choix a été quelquefois difficile.

A l'arrivée, c'est prêt. Des classiques incontournables, des livres contemporains, du noir, du fantastique, de la science-fiction, etc. Subjectif pour certains sans doute, mais un sacré choix. 80 livres au total. Pourquoi 80? Un bon ratio, avec certains pavés dans cette liste, je n'aurais pas trop d'un an, c'est sûr. Jusqu'à août l'année prochaine, 400 jours, 5 par mois en moyenne à relire pour beaucoup bien sûr. De Abattoir 5 de Kurt Vonnegut à Water Music de T.C. Boyle. Plutôt que de proposer des billets sur le blog, j'ai choisi de construire une liste plus pratique et complète sur l'excellent site Babelio. Vous lirez mes petites critiques au fil de l'eau. J'espère que cela vous donnera des idées de lectures. Si vous pensez qu'il en manque quelques-uns (ou qu'un titre d'un auteur serait plus à sa place qu'un autre), faites-moi signe, il sera toujours temps de compléter cette liste à 100 livres. Sans modération, Go to America!

PS: en tenant compte déjà de vos retours, quelques changements de titres, des ajouts, j'ai finalement arrêté ma sélection à 101 titres, près de 40.000 pages au total. 89 en numérique, 12 en imprimé, il me faudra sans doute quelques mois supplémentaires, le voyage un peu plus long que prévu nous verrons bien. Cette sélection reste bien sûr ouverte à la discussion et peut être modifié au long cours, n'hésitez pas.

La liste complète ci-dessous :

1 Abattoir 5 Vonnegut
2 L'Ange exilé Wolfe
3 L'Atrappe-cœurs Salinger
4 Au grain d'Amérique Williams
5 Au-dessous du volcan Lowry
6 Autant en emporte le vent Mitchell
7 Les Aventures d'Huckleberry Finn Twain
8 Babbitt Lewis
9 Beloved Morrison
10 Black boy Wright
11 Brights lights, big city Mcinerney
12 Le Bruit et la fureur Faulkner
13 Le Bûcher des vanités Wolfe
14 La Case de l'Oncle Tom Beecher Stowe
15 Catch 22 Heller
16 Cauchemar Goodis
17 Le Centaure Updike
18 Le Chant du bourreau Mailer
19 Le Choix de Sophie Styron
20 Chroniques de San Francisco Maupin
21 Les Chutes Oates
22 Le Cœur est un chasseur solitaire McCullers
23 La Conjuration des imbéciles Kennedy Toole
24 Les Corrections Franzen
25 Le Couperet Westlake
26 Le Dahlia noir Ellroy
27 Dalva Harrison
28 De sang-froid Capote
29 Le Déclin de l'empire Whiting Russo
30 Demande à la poussière Fante
31 Le Démon dans ma peau Thompson
32 Le Dernier baiser Crumley
33 Le Dernier des mohicans Cooper
34 Le Diable, tout le temps Ray Pollock
35 Ethan Frome Wharton
36 Les Extraordinaires aventures de Kavalier et Clay Chabon
37 Le Facteur sonne toujours deux fois M.Cain
38 Fahrenheit 451 Bradbury
39 Falconer Cheever
40 Le Festin nu Burroughs
41 Fight Club Palahniuk
42 Des fleurs pour Algernon Keyes
43 Les Forbans de Cuba Simmons
44 Les Foudroyés Harding
45 Gatsby le magnifique Scott Fitzgerald
46 Gothique charpentier Gaddis
47 Le Grand sommeil Chandler
48 Herzog Bellow
49 Les Heures Cunningham
50 Histoires extraordinaires Poe
51 L'Incendie de Los Angeles West
52 Independance Ford
53 Journal d'un vieux dégueulasse Bukowski
54 La Jungle Sinclair
55 Là où dansent les morts Hillerman
56 Last exit to brooklyn Selby
57 La Lettre écarlate Hawthorne
58 Lolita Nabokov
59 Lunar Park Easton Ellis
60 Le Magicien d'Oz Baum
61 Le Maître des illusions Tartt
62 Manhattan Transfer Dos Passos
63 Martiens, go home ! Brown
64 Martin Eden London
65 Middlesex Eugenides
66 Moby Dick Melville
67 La Moisson rouge Hammett
68 Le Monde selon Garp Irving
69 Les Montagnes hallucinées Lovecraft
70 Moon Palace Auster
71 Le Musée de l'Inhumanité Gass
72 Mystic River Lehane
73 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur Lee
74 L'Oiseau du bon dieu McBride
75 Outremonde DeLillo
76 Pastorale américaine Roth
77 La Pêche à la truite en Amérique Brautigan
78 Le Poète Connelly
79 Des putes pour Gloria Vollmann
80 Qu'avons-nous fait de nos rêves ? Egan
81 Les Raisins de la colère Steinbeck
82 La Reine des pommes Himes
83 Rien dans les poches Fante
84 La Route McCarthy
85 Le Seigneur des porcheries Egolf
86 Serena Rash
87 Shining King
88 Sous le règne de Bone Banks
89 Sur la route Kerouac
90 Le Temps où nous chantions Powers
91 Le Tour d'écrou James
92 Tous les hommes du roi Warren
93 Tout est illuminé Foer
94 Une tragédie américaine Dreiser
95 Tropique du Cancer Miller
96 Ubik Dick
97 Las Vegas parano Thompson
98 Vente à la criée du lot 49 Pynchon
99 Le Vieil homme et la mer Hemingway
100 Walden Thoreau
101 Water Music Boyle

 


Kobo rachète Shelfie, le Shazam du livre

ShelfieLa complémentarité imprimé-numérique, l'enjeu de demain pour les principaux acteurs. Kobo vient d'annoncer le rachat de Shelfie, une plate-forme en ligne qui permet de gérer sa bibliothèque imprimée comme numérique. Shelfie s'était fait connaître à l'époque comme le "Shazam du livre", un service qui permet aux clients d'obtenir gratuitement ou à prix réduit des versions numériques de leurs livres imprimés de manière rétroactive (voir le billet sur Techcrunch). Shelfie avait cessé son activité en janvier dernier. Au cours des prochains mois, Kobo travaillera à intégrer la plate-forme Shelfie dans ses applications Android et iOS, permettant aux lecteurs d'ajouter leurs bibliothèques de livres imprimés à leur historique de lecture pour générer des recommandations de livre plus adaptées, ainsi que l'option d'obtenir des versions numériques de titres qu'ils possèdent déjà. En 2013, Shelfie avait été sélectionné pour "The FutureBook Innovation Award" (via TheBookSeller).


Amazon Kindle : des liseuses moins chères avec Prime

KindleOn le sait depuis longtemps, Amazon conserve dans sa manche la possibilité d'exercer une pression supplémentaire par rapport à la concurrence, celle de lier son offre Kindle à ses abonnements Prime. Il le faisait déjà avec son offre KindleUnlimited, il le fait maintenant avec des réductions significatives sur ses liseuses Kindle. Entre 25 et 40% selon les modèles. L'offre n'est pas disponible en Europe pour l'instant (via EbookFriendly).


Hachette : un partenariat avec Wattpad

HachetteLe marché du livre-audio suscite décidément toutes les attentions. Le groupe Hachette a annoncé la semaine dernière un partenariat avec Wattpad pour la production d'une série de 50 titres en commun, basés sur les histoires les plus populaires tirées de la plate-forme sociale de lecture bien connue. Ils devraient sortir sous le label "Hachette Audiobooks: Powered by Wattpad" au début de l'été sur le marché anglo-saxon. Pas d'indications pour le moment pour les autres pays (via PublishersWeekly).


Foire de Londres : une étude Nielsen sur le piratage

BookpirateLa Foire du Livre de Londres s'est ouverte cette semaine sur fond de Brexit qui inquiète beaucoup le secteur de l'édition britannique. L'institut Nielsen et la société Digimarc proposent une étude sur le piratage de livres numériques. Une progression endémique avec toujours aussi peu de solutions pour l'endiguer. Une perte sèche évaluée par Digimarc à plus de 300M$ pour les éditeurs. Comme pour le piratage en général, toujours difficile de mesurer l'impact réel sur l'économie du secteur. Même si le marché de l'ebook est en recul de près de 4% au Royaume-Uni (voir GoodeReader), il semble que ce soit plus l'augmentation des prix qui impacte les ventes. Mais des prix plus élevés qui incitent sans doute plus de lecteurs à fréquenter les sites illégaux. Faut-il le rappeler, la limitation du piratage passe d'abord par une offre légale attractive. L'étude est a retrouver sur le site de Digimarc, pour archives: ici (via PRNewswire).


Marché de l'ebook anglo-saxon : quelle situation début 2017?

PaysIntéressant tableau relayé par GoodeReader, celui des ventes de livres numériques sur les 4 plate-formes anglo-saxonnes, Amazon, Apple, Kobo et Nook durant le mois de février dernier. Attention il ne s'agit pas des chiffres d'affaires mais du nombre de livres, cumulés par type d'activités. De haut en bas: auteurs indépendants auto-publiés, catalogue des 5 majors de l'édition, éditeurs indépendants et autres publications hors-catégories. Auquel s'ajoute sur Amazon l'impression à la demande. Si on regarde au niveau des 619 millions d'ebooks achetés, la répartition est la suivante: Amazon (84,8%), Apple (10,3%), Nook (3,1%) et Kobo (1,8%). Ces chiffres en disent long sur la situation du livre numérique sur le marché anglo-saxon.

Vous pouvez suivre ces relevés de ventes mensuels sur le site Authorearnings.

Ventes


Amazon : une offre couplée abonnement et liseuse Kindle

KindleAmazon s'apprêterait à proposer une offre couplée comprenant l'abonnement Kindle Unlimited et une liseuse Kindle 8 basique. Pour l'instant sur la page technique apparue furtivement, l'offre serait proposé à 140$, le prix de la liseuse à 79$ et six mois d'abonnement à Kindle Unlimited à 9,99$. Cette offre ferait bien évidemment sens avec une réduction de prix significative pour les lecteurs, autour de 100$. Depuis l'arrivée du Kindle, on sait que la priorité d'Amazon se concentre sur la vente de livres numériques avec un dumping important sur l'appareil associé pour les lire. Avec un marché anglo-saxon où les prix de vente ont été revus à la hausse par les éditeurs avec des ebooks moins attractifs, Amazon pourrait mettre un peu plus la pression en diminuant encore les conditions d'accès à sa liseuse Kindle. Reste à savoir dans quels pays cette offre sera effectivement proposée (via EbookFriendly).

Amazon


Etats-Unis : les ventes de livres numériques plongent en 2016

Nielsen-logo1Dans le cadre de DigitalBookWorld fin janvier, Jonathan Stolper, vice-président senior et directeur général mondial de Nielsen Book a confirmé que les ventes de livres numériques aux Etats-Unis seraient en baisse de 16% par rapport à 2015 sur les neuf premiers mois de l’année 2016. Le panel concerne une trentaine d'éditeurs. La baisse la plus importante concerne la fiction jeunesse, dont les ventes ont chuté de 28%. Du côté de la fiction pour adultes c'est une diminution de 15% en 2016 alors que le format représentait quand même 49% de toutes les ventes l'année dernière dans la catégorie; il serait en baisse de trois points de pourcentage par rapport à 2015. Les ventes ont chuté de 13% en 2016 dans la catégorie non-fiction pour adultes et représenteraient 12% de toutes les unités vendues dans le segment l'an dernier, comparativement à 15% en 2015. Au total, la part des ventes de livres numériques était de 23% en 2016. C'était 27% en 2015. Du coup, c'est le format hard-cover qui redouble le format numérique, une situation que l'on ne pensait plus possible depuis 2012. Parmi les raisons de cet effondrement, c'est toujours le prix qui est mis en cause: le prix moyen de l'ebook est passé de 5 à 8$ en moyenne (une hausse de 60%). Autre facteur évoqué, de plus en plus de lecteurs d’ebooks utiliseraient leurs smartphones ou tablettes pour lire, alors que les utilisateurs de liseuses sont les plus gros acheteurs de livres numériques (via PublishersWeekly).


Overdrive : le prêt numérique en bibliothèques en forte hausse

OverdriveUne année 2016 florissante pour le géant Overdrive, racheté par Rakuten il y a bientôt deux ans et leader des offres de prêts de livres numériques dans le monde. 196 millions de livres numériques ont été empruntés auprès des établissements, une augmentation de 21% par rapport à 2015. Une tendance qui va à l'encontre du marché grand public. Sur un marché anglo-saxon où les prix des livres numériques ont été beaucoup relevés depuis deux/ trois ans, l'intéret des lecteurs se déporte sans doute plus fortement sur le prêt en bibliothèques. Overdrive est présent dans 36.000 bibliothèques et écoles, dans 63 pays à travers le monde. Le communiqué d'Overdrive est ici.


Etats-Unis : l'ebook des éditeurs en forte baisse

NothanksCoup de semonce aux Etats-Unis où le marché du livre numérique est en forte baisse. Un chiffre de -21,8% sur le premier semestre 2016 par rapport à la même période en 2015. C'est le dernier décompte de l'AAP (Association of American Publishers) donné la semaine dernière. Raccourci facile de dire que les lecteurs se désintéressent du format numérique pour un "retour au papier". La politique de hausse de prix entreprise aux Etats-Unis depuis plus d'un an est en train d'avoir des résultats violents sur le marché américain. Passer d'un prix de 9,99$ à 13/14$ (deux fois les prix des livres de poche) est un signal fort pour le consommateur. Nous le connaissons bien par chez nous. Les lecteurs ne sont pas des veaux capables de tout encaisser. Voilà qui va donner des arguments supplémentaires à Amazon dans les négociations avec les éditeurs américains. D'autant que l'auto-publication semble très bien se porter outre-Atlantique avec des prix bien plus attractifs pour les lecteurs. Un enjeu crucial pour les éditeurs...


Education : Jouve rachète Six Red Marbles

JouveL'éducation au coeur des futurs enjeux du secteur. Le groupe français Jouve a annoncé hier par communiqué de presse l'acquisition de Six Red Marbles, leader dans la création d’expériences éducatives (Learning Experience Design™) et dans le développement de contenus et de technologies appliquées à l’éducation (EdTech) aux États-Unis. L’agence intervient sur près de 250 projets par an. Six Red Marbles compte près de 500 concepteurs de programmes scolaires, concepteurs multimédias et spécialistes de l’apprentissage et est implantée à Boston. Il collabore avec des clients de renom tels que McGraw-Hill Education, Houghton Mifflin Harcourt ou Harvard Business School Publishing. Voir ici.


Le premier ebook a 45 ans aujourd'hui

Michael_S_HartLe premier ebook a 45 ans aujourd'hui. C'est en effet le 3 juillet 1971 que l'américain Michael Hart numérisait la déclaration d'Indépendance américaine et la proposait dans une version numérique sur les réseaux précurseurs de l'Internet. Un fichier de 5kB qui avait été téléchargé par 6 personnes à l'époque. C'était le premier titre du Projet Gutenberg. Michael Hart est malheureusement décédé en 2011 à l'âge de 64 ans (via Forbes). 


AAP : les ventes de livres aux Etats-Unis en berne

AapL'AAP (Association of American Publishers) a donné hier des chiffres comparatifs de janvier 2016 par rapport à janvier 2015. Ils confirment les tendances déjà observées. Un marché américain bien morose.
Les ventes de livres numériques en forte baisse de 24,9% à 99,9M$. Les livres cartonnés ne font pas beaucoup mieux, tombant de 18,7% à 151,3 M$.
Les livres de poche, d'autre part, ont augmenté de 4,3% à 169,3M$, et l'audio a augmenté de 30,1% à 20,4M$.
Au niveau global les ventes de livres des éditeurs pour janvier 2016 étaient de 991,7M$, en baisse de 6,7% par rapport à 1,06Md$ en janvier 2015. Ces chiffres comprennent les ventes pour toutes les catégories.
L'édition professionnelle est elle aussi en baisse de 19,8%
(via DigitalBookWorld).

Des chiffres du livre numérique qui ne tiennent pas compte de l'auto-publication en forte hausse aux Etats-Unis. Avec une pénurie de best-sellers qui servent de locomotives à l'industrie entière comme les années passées et qui sont très vendus au format numérique, les éditeurs semblent en net décrochage par rapport aux attentes des lecteurs américains, surtout avec des prix de vente qui ont très nettement remontés.

AAP-Statshot-Infographic


Etats-Unis : l'éducation inspire Amazon

InspireOn a beaucoup parlé il y a quelques mois de l'accord entre Amazon et Canopé, le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques sous la tutelle de l'Education Nationale. Ils sont tous dans les starting-blocks les Apple, Google, Microsoft, peut-être demain Facebook. L'enjeu de l'éducation institutionnelle est considérable pour les GAFA anglo-saxonnes. Amazon annonce aujourd'hui aux Etats-Unis la sortie d'un programme Inspire en version béta. Il s'agit d'une plate-forme gratuite pour les enseignants, pour rechercher, découvrir et échanger des ressources éducatives. Amazon collabore d'ores et déjà avec le département de l'éducation américain sur ce programme (via NewYorkTimes). Nul doute qu'Amazon prépare activement son arrivée demain sur de nouveaux supports de lecture en couleur. Au début de l'année, Amazon annonçait le développement d'une équipe en Chine autour de la production du procédé Liquavista. Contenus, contenants, les choses s'activent, 2017? 2018? Le compte à rebours semble bien lancé...


Etats-Unis : les prix des ebook à la baisse depuis six mois

PriceLa recherche du juste prix. Un billet très intéressant sur le site GoodeReader qui donne des relevés de prix aux Etats-Unis. Les éditeurs des majors américaines auraient revu leur stratégie de hausse des prix, qui a sans doute conduit à des ventes de livres numériques qui stagnent voire même reculent aux Etats-Unis. Le constat est sans appel, le prix est l'élément prépondérant pour les lecteurs. Depuis six mois, ces relevés traduisent des baisses de prix au-delà de 15% pour les nouveautés, entre 10 et 15% pour les titres de fond. Nous verrons en fin d'année si les ventes repartent...


James Patterson lance la collection Bookshots

Bookshots"Moins de 150 pages, moins de 3 dollars, impossible à lâcher". C'est le slogan de la nouvelle collection de thrillers Bookshots de James Patterson, chez Little Brown la filiale américaine d'Hachette. Son objectif, amener à la lecture des jeunes qui reculent pour l'instant devant des paginations et des prix plus importants. Deux premiers titres (Cross Kill et Zoo) sont parus, une dizaine d'autres suivront d'ici la fin de l'année. Les versions imprimées sont vendues 4,99$, les versions numériques suivent à 3,49$. Intéressant de voir un auteur reconnu comme James Patterson rechercher de nouveaux formats de lecture. Il a invité d'autres auteurs à le rejoindre. A savoir si cette expérience sera suivie par ses éditeurs français. Le "format court" dont on parle beaucoup depuis quelques années, Patterson pourrait bien le populariser. Une nouvelle révolution en marche? Comme il le dit lui-même, "quand on les trouvera dans toutes les pharmacies". A suivre... (via NewYorkPost).


Etats-Unis : le rapport Nielsen pour 2015

NielsenL'institut Nielsen a publié la semaine dernière un rapport sur la situation de l'industrie du livre aux Etats-Unis. On retrouvera les indicatifs déjà très largement relevés depuis le début de l'année. Un recul du livre numérique sur le marché global (les hauses de prix importantes sont passées par là), la montée en puissance de la lecture sur smartphone. La part des grands groupes américains s'érode peu à peu au profit de l'auto-publication et de l'édition indépendante. Le rapport complet est ici.

Book-consumption-1024x316

Untitled-1-17-1024x507

Untitled-2-5-1024x451

Publishers