34 notes dans la catégorie "Gallica - Interdit de reproduction"

Stéphane Ternoise dans les librairies

PiedsL'auto-édition en ebook, c'est le pied. Stéphane Ternoise, vous connaissez? Pseudonyme de Jean-Luc Petit qui s'"auto-édite" sur le web depuis de nombreuses années; il recycle maintenant sa production dans tous les genres sur toutes les plateformes via le distributeur Immatériel. Je vous laisse le soin de découvrir les 80 titres (ce n'est qu'un début), un florilège dans le genre, par exemple à la Fnac, sur Rue du Commerce ou à la librairie Gallimard. Il entre même à la Bibliothèque nationale de France sur Gallica (en association avec le CNL et le SNE sous la couverture), c'est la postérité assurée...


Gallica : plus de 150 titres en ePub

Logo_gallicaGallica, la bibliothèque numérique de la BNF, n'est pas en reste. On les avait laissés avec une offre d'ebooks miséreuse, ils nous reviennent aujourd'hui avec 59 titres de plus au format ePub, de qualité avec les couvertures et les illustrations originales, un grand soin de numérisation. Plus de 150 titres maintenant au catalogue. Le chemin reste long, mais pas plus en retard que Livre de Poche ou Folio! Au programme, des classiques, Balzac, Cervantès, Verne, Swift, Rimbaud, Baudelaire, etc. A découvrir absolument sur vos tablettes ou readers favoris!

PS: je viens de télécharger ce soir sur tablette et lecteur eInk, c'est un remarquable travail. Retrouver les illustrations Hetzel, Granville etc. avec des textes impeccables tous supports. Les portraits de femmes du Walter Scott...


BNF: nouvelles Gallica et espace enfants

Gallica Saviez-vous que Gallica est consulté en moyenne quotidiennement par 25 000 visiteurs et a connu une progression de 85% de son audience en 2010 passant de 4 à 7,5 millions de visites. Plus de détails sur l'adoption d'un prochain moteur "sémantique" pour Gallica sur le blog CBlog avec un billet de Arnaud Beaufort (Directeur des Services-Réseaux à la BNF): "Pour faciliter l’accès à ces ressources et permettre d’en appréhender toute la richesse, la BnF va doter d’ici la fin de l’année sa bibliothèque numérique d’un nouvel outil de recherche interne: le moteur d’indexation et de recherche sémantique CloudView conçu par la société Exalead, filiale du groupe Dassault Systèmes qui équipe déjà de nombreux sites institutionnels français parmi lesquels l’INA, le CNRS, les Journaux Officiels et France 24. Choisi à la suite d’un appel d’offre européen, ce nouveau moteur à la pointe de l’innovation technologique augmentera la pertinence des résultats et offrira une navigation dans Gallica plus simple et plus confortable favorisant les liens entre différents documents." Tous les détails ici.

En parlant de la BNF, vous connaissez la Bibliothèque numérique des enfants? Un espace à découvrir absolument pour petits et grands! (via Magasin des Enfants). 


Lekti-Ecriture démarre une offre numérique

Lekti A signaler une offre que je suis de l'oeil depuis longtemps et qui va sans doute venir bientôt. Celle de Lekti-Ecriture qui défends depuis plusieurs années beaucoup d'éditeurs indépendants de grande qualité. Il avait initialisé une boutique numérique avec Immatériel, il mène actuellement une première expérience avec des bibliothèques dans le Sud-Ouest. Plus de détails ici. Lekti propose aux bibliothèques, par abonnement, l'accès au catalogue d’une douzaine d'éditeurs indépendants (80 fin 2011) dans différents domaines: littérature française et étrangère, sciences humaines, jeunesse, littérature de voyage. Citons par exemple les éditions Anacharsis, Chandeigne, Passage du Nord Ouest, Fondeurs de briques, Atelier du Gué, EPEL... Voir la Bibliothèque d'Albi. Pour être complet, certains ouvrages sont déjà visibles sur Gallica, notamment "Mort d'un pirate" aux Editions Zones Sensibles que je vous recommande. Bref, à suivre de près Lekti-Ecriture! (via KotKot).


500.000 titres épuisés vont être numérisés

Scanner Un accord important vient d'être signé hier entre le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand et Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France (BNF), qui va permettre de remettre à la disposition du public pas moins de 500.000 titres épuisés qui vont être numérisés et proposés d'ici 5 ans à la vente. Des livres sous droits du XXème siècle qui n'étaient plus commercialisés en librairie. Le soutien financier de l'Etat s'inscrira dans le cadre du programme "développement de l'économie numérique", doté de 4,5 milliards d'euros. Plus de détails dans le communiqué de l'AFP. Une façon de bien montrer que Google n'est pas "propriétaire" de la numérisation du patrimoine francophone. Ce que l'Etat américain n'a pas su faire, nous français, nous le ferons! 


L'Etat s'engage financièrement

Mitterand Décidément la rentrée politique autour du livre numérique est assidue, si les lois sont attendues bientôt, les sous arrivent également:

"Quatre projets de numérisation dans l’audiovisuel, le cinéma, le livre et la presse vont bénéficier des premiers soutiens dans le cadre du grand emprunt pour les investissements d'avenir. Un coût global d’une centaine de millions d’euros, a indiqué Frédéric Mitterrand au cours d’une conférence de presse hier. Le ministre de la Culture et de la Communication et la secrétaire d’Etat à la Prospective et au Développement numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, tous deux en charge du volet culturel des investissements d’avenir engagés par l’Etat, présentaient un premier rapport d'étape sur la consultation publique ouverte en juin dernier à propos des usages du numérique. Pour le livre, il s’agira de numériser en deux vagues quelques 500 000 titres du XXe siècle, toujours sous droit d’auteur mais indisponibles (voir le détail du projet ici), pour un montant que le ministre de la Culture n’a toutefois pas chiffré. Dans le cadre d’un consortium associant les auteurs, les éditeurs et la Bibliothèque nationale de France, un corpus de 100 000 livres sera numérisé pour commencer, suivi d’un second de 400 000 titres, pour compléter le programme de la BNF qui numérise depuis 2007 des ouvrages du domaine public antérieurs au XXe siècle, a ajouté le ministre de la Culture. Environ 25% de l’enveloppe totale sont réservés à ces projets de R&D. Frédéric Mitterrand a notamment évoqué dans cette phase un soutien aux filières travaillant sur des livres à réalité augmentée: jeunesse, livre d’art, pratique, professionnel..." (via Livres-Hebdo et AFP)


Gallica: nouveau site en ligne

Logo-gallica Je vous avais déjà signalé le cap du million de documents disponibles sur le site Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France. Un nouveau site est désormais en ligne depuis quelques jours. Il en avait grandement besoin. Egalement un blog et un univers Netvibes pour suivre toute l'actualité de Gallica. A signaler également que le partenariat avec les éditeurs ouvre maintenant sur un millier de titres chez Gallimard, 470 titres chez Cyberlibris, 250 titres chez Hachette/Numilog et 150 titres de la Documentation Française. Le reste étant anecdotique. C'est quand même peu au regard des partenariats engagés il y a deux ans maintenant...