262 notes dans la catégorie "Journaux"

Presse : avec 60% d'invendus, le papier n'est pas l'avenir de la presse

SfrmediaPour Alain Weill, le patron de SFR Media, propriétaire notamment de L'Express, de Libération et du kiosque de presse SFR Presse, le papier n'est manifestement pas l'avenir de la presse. A lire l'article dans les Echos aujourd'hui:

"Si demain on peut diffuser des informations d'aussi bonne qualité en se passant de papier, finalement pour les entreprises de presse, ce n'est pas plus mal", a-t-il ainsi estimé, dans le cadre du Digiworld Future, un débat organisé mardi matin par l'Idate, sur les tendances clés de l'économie numérique dans les dix prochaines années. "Si les entreprises de presse peuvent se dispenser de l'outil industriel, c'est-à-dire l'impression et la distribution, ce n'est pas plus mal", a-t-il insisté.

Selon le patron de SFR Media, "la presse traditionnelle va dans le mur. Il n'y a pas un journal papier qui connaisse la croissance". "Dans le passé, a expliqué Alain Weill, qui est par ailleurs le patron de BFM TV et RMC, j'ai contrôlé le quotidien La Tribune et j'ai été très surpris de voir le modèle économique et industriel de la presse." "Soixante pour cent des journaux papier ne sont pas vendus ! Ce modèle est condamné", a-t-il jugé.

Alain Weill revient également sur SFR Presse, un kiosque numérique distribué par l'opérateur Télécom à ses abonnés. Un modèle qui inquiète les journaux avec des revenus en chute libre, environ 10% du prix normal.


Bouygues ouvre un kiosque numérique gratuit

BouyguesAprès SFR et son succès annoncé, c'est Bouygues qui entre aujourd'hui dans une offre gratuite de kiosque numérique. L'opérateur va proposer gratuitement à partir du 29 mai prochain plus de mille titres de presse française et internationale, quotidienne et magazine, à certains de ses abonnés. Un accord conclu avec le distributeur de presse numérique LeKiosk, avec des conditions d'accès variant selon les forfaits (via LaTribune). Certains titres font de la résistance comme Le Point: "Dans la pratique, puisque nous avons nous aussi été démarchés, SFR rémunère les journaux au téléchargement, et ce à une fraction – environ le dixième – de leur prix normal. Une aumône! Certainement pas assez pour pratiquer un journalisme à la hauteur de nos ambitions, avec de longues enquêtes, des reportages. Bref, du travail. Au Point, nous n'entrerons donc pas dans ce système mortifère que SFR a conçu. Nous continuons d'investir dans notre rédaction et ne croyons qu'en la qualité. Or cette qualité a un prix. Seule l'imagination est gratuite. Laissons aux producteurs de «faits alternatifs» et autres ventilateurs à «post-vérité» le privilège de ne rien coûter". A suivre de près des abonnements "mortifères" pour le livre numérique du côté des opérateurs, il n'y a d'ailleurs sans doute pas que les opérateurs qui frappent à la porte...


SFR : l'abonnement au kiosque numérique explose les chiffres

SFR-pressePremiers retours des offres d'abonnement au kiosque numérique proposées par SFR. Cet abonnement est inclus dans le forfait d’une grande majorité d’abonnés SFR pour internet et le mobile, mais peut aussi être acquis par les clients d’autres opérateurs moyennant un forfait de 19,99€ mensuels. Il propose de télécharger des journaux parmi un éventail de 65 titres disponibles (Le Figaro, Elle, Paris Match, Télé 7 jours et La Voix du Nord, L'Express, Libération, Le Journal du Dimanche, Le Parisien/Aujourd'hui en France…). "Destiné à justifier le positionnement haut de gamme de SFR, ce kiosque numérique, unique expérience du genre en France et à l’étranger, enregistre selon Michel Combes (PDG de SFR) d’excellents résultats. Il revendique 10 millions de téléchargements (soit d’exemplaires numériques vendus quels que soient les titres) depuis le lancement du service en avril 2016. SFR comptabilise actuellement selon lui 80 à 100.000 téléchargements par jour et 1,5 million en janvier. Le portefeuille serait loin d’avoir atteint la maturité. «Le nombre de téléchargements est en train d’exploser», assure Michel Combes, qui se dit certain de faire école. «Tous nos compétiteurs vont faire la même chose: je pense que notre initiative sera copiée, y compris à l’étranger». Pour lui, le mobile va devenir rapidement le principal support de lecture de la presse. Les opérateurs vont-ils rétablir la santé vacillante de la presse française? «Nous rémunérons les journaux, c’est une nouvelle source de revenus pour eux», triomphe Michel Combes. Mais la rémunération offerte par son groupe est très faible: l’éditeur ne perçoit généralement que quelques centimes par exemplaires. Or cette offre nouvelle en ligne risque d’affaiblir les autres canaux de ventes du titre (kiosques, abonnements…), beaucoup plus rémunérateurs. Nombreux sont donc les éditeurs qui continuent d’hésiter". Les abonnements dans les forfaits des opérateurs, un avenir pour la presse? (via Challenge).


La presse numérique est devant l'imprimé

NumeriqueSelon une étude publiée hier par l'ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias), la bascule est faite sur la presse en France. Les Français lisent désormais majoritairement la presse numérique sur ordinateur, smartphone et tablette. Toutes lectures numériques confondues, elles dépasseraient les lectures en version papier à 53% contre 47%. Au total, 97,7% des Français déclarent lire la presse chaque mois quel que soient les supports de lecture soit 50,9 millions de personnes. La répartition des modes de lecture marque également un bouleversement. Le smartphone devient le premier support de lecture (41%) et dépasse d'une tête l'ordinateur (40%). Loin derrière, qui l'aurait cru il y a quelques années seulement, la tablette ne représenterait que 19% des lectures. Tous supports numériques confondus, l'audience de la presse est estimée à 74% des Français soit 38,4 millions d'individus qui "lisent au moins une marque de presse en version numérique". Il va être de plus en plus difficile de maintenir des modèles imprimés, notamment pour ce qui concerne la presse quotidienne. L'étude à retrouver ici (via Archimag).


Statista : la lecture numérique en 2021

Liseuse-couleur-solaireLa société Statista donne une projection dans une infographie sur le marché de la lecture numérique à l'horizon 2021. Par ePaper, Statista entend le secteur de la presse quotidienne. Par eBook, Statista entend l'ensemble des contenus numériques proposés par les éditeurs, au-delà du seul marché grand public. Statista donne des données 2015 qui semble assez loin des chiffres donnés par les différents secteurs de la presse et de l'édition cette année. Ils demanderaient à être reconfirmés avec les sources. A mon avis il est difficile de mener pour l'instant une telle projection. Cela dépendra en très grande partie de la sortie effective de nouveaux supports de lecture en affichage couleur et en grands formats. Rendez-vous est pris... (via l'Usine Digitale).

Ebook


Revue TDC : les discours médiatiques

TdcA signaler le dernier numéro de la Revue TDC publiée par Réseau Canopé consacrée aux discours médiatiques, qu’il s’agisse des médias traditionnels ou des nouvelles formes numériques d’information. Quelles sont les conséquences des nouveaux médias sur les pratiques journalistiques? Comment les réseaux sociaux modifient-ils les langages médiatiques? L'immédiateté de la communication a-t-elle transformé l'actualité?
Autant de questions auxquelles les auteurs tentent de répondre. Egalement dans ce numéro une interview exclusive d’Hervé Brusini, journaliste à France Télévisions, qui témoigne des codes de sa profession et des bouleversements provoqués par les nouveaux médias. Disponible sur le site ici.  


SFR Presse : une sortie en fanfare

Sfr-presse-000Un beau coup de communication pour le kiosque de presse numérique SFR Presse. Lancé tout juste hier, il permet de lire les journaux du groupe SFR (Libération, L’Express, etc.). Le premier mois est gratuit à tous les abonnés SFR, avant d’être intégré au forfait d’une partie d’entre eux. Un abonnement à 19,99€ pour les autres. L'accès par des applications à télécharger sur IOS et Android selon vos appareils. SFR Presse était en tête des applications gratuites les plus téléchargées sur l’AppStore aujourd'hui. Un premier indicateur de succès, même si l’application a bénéficié d’une large communication de l’opérateur auprès de ses 18 millions d’abonnés. Le problème va être de fédérer sur ce type d'offre des journaux qui ne sont pas dans la sphère du groupe. Lire le communiqué sur Ariase. C'est Milibris qui gère le kiosque et les applications, un succès de plus pour la start-up française.

Education : un site Lirelactu avec miLibris

LirelactuPar un communiqué de presse de l'AFP aujourd'hui, Najat Vallaud-Belkacem (Ministre de l'Education Nationale) annonce le lancement à la rentrée 2016 d’une plate-forme numérique gratuite baptisée lirelactu.fr de journaux gratuits dans les collèges et lycées. "Cette plate-forme, qui sera présentée par la ministre de l’Éducation nationale lors d’une conférence à l’occasion de la semaine de la presse et des médias à l’école, est mise à disposition par la société miLibris, «avec le soutien des responsables de la presse écrite d’information générale», précise le communiqué. Sans publicité, elle «s’ouvrira progressivement aux établissements dès mai-juin 2016 et sera accessible dans tous les établissements scolaires à la rentrée 2016». Elle comportera d’abord «une quinzaine de titres de la presse quotidienne nationale et étrangère, sélectionnés par le ministère», puis sera étendue «à d’autres titres de presse écrite d’information générale, en particulier à la presse quotidienne régionale et aux hebdomadaires». Les élèves et enseignants pourront «lire les articles de la presse du jour en streaming sur ordinateur ou sur tablette», via le wifi de l’établissement, «sans possibilité de téléchargement ou d’impression». Lirelactu.fr va «contribuer à apprendre aux élèves à distinguer» ce «qui relève de contenus écrits par des journalistes professionnels» et «ce qui relève moins de l’information que de l’opinion, parfois outrancière voire mensongère, qui est relayée sur les réseaux sociaux», selon la ministre citée par le communiqué."


Québec : La Presse fait ses adieux au papier

LapresseC’est une petite bombe dans le monde des médias. Guy Crevier, le grand patron du quotidien La Presse au Canada, l’a annoncé aujourd'hui aux salariés: l’édition quotidienne de son journal ne paraîtra plus en papier à partir de janvier 2016. Sauf le samedi. «La Presse deviendra bientôt le tout premier quotidien imprimé d’importance au monde à devenir 100% numérique en semaine et se positionnera comme le leader numérique en information au Québec. Trente mois après son lancement, La Presse+ est plus performante que La Presse papier après 131 ans d’existence. Plus de 460.000 personnes la consultent désormais chaque semaine et l’ont intégrée à leur rituel d’information. Parallèlement, elle obtient un vif succès auprès des annonceurs qui l’ont adoptée rapidement comme véhicule publicitaire créatif, performant et mesurable pour joindre une clientèle de premier plan», a expliqué Guy Crevier, qui a confié sa «tristesse» d’arrêter le papier mais qu’il n’était «pas possible de le maintenir à long terme» (via PresseTablette). A relire également l'article consacré à LaPresse+.


La Croix : une librairie numérique avec Tea

LacroixA découvrir la librairie numérique proposée par le quotidien La Croix (groupe Bayard). Elle vient compléter une offre globale de ses produits numériques et mettre en valeur ses propres publications. Les éditeurs sont réduits à construire leurs propres vitrines, les plateformes comme Apple et Google incapables de leur proposer les moyens de présenter correctement leurs titres. C'est la solution Tea qui a été retenu par La Croix pour ce développement.


Iznéo by Le Figaro

FigaroLe Figaro.fr et ses presque 11 millions de visiteurs uniques mensuels (1er site de presse en ligne) attire bien des convoitises pour les pure-players du streaming de l'édition. Ouverture aujourd'hui d'une boutique Iznéo sur le site du Figaro. Le communiqué de presse parle d'une "association forte" entre le plus important site d’actualité et la principale librairie de bande dessinée en ligne. On voit que l'abonnement à des offres de livres numériques rejoint désormais des stratégies communes avec celles de la presse numérique.


Siné Mensuel en kiosque

SinéhebdoBon, Charlie Hebdo reparait cette semaine, vous aurez du mal à y échapper. C'est amusant de voir l'empressement de certains qui n'y aurait même pas consacré une seule ligne à la fin de l'année dernière. Pour l'instant Charlie Hebdo n'a plus trop besoin de publicité avec son tirage pharaonique à 2,5 millions d'exemplaires en kiosque. N'oublions pas d'autres qui en ont peut-être plus besoin, Siné Mensuel par exemple qui se penche sur le cas grec ce mois-ci. Longue vie à Siné Mensuel!


Presse : quelle suite au prochain numéro?

PresseAvant que ce soit un jour le sujet de préoccupation dans le secteur du livre, penchons-nous sur la presse. Les ventes numériques peuvent-elles compenser la vente au numéro? Certes le numérique se développe, mais "à ce niveau il ne pourra jamais endiguer le repli de la diffusion totale qui reste lourdement impactée par la baisse de la vente au numéro". A lire le très intéressant article de ZDNet aujourd'hui.


Charlie Hebdo : les versions numériques disponibles

CharlieComme annoncé, l'édition numérique du dernier Charlie Heddo est disponible sur smartphones et tablettes au travers d'applications pour iOS, Android et WindowsPhone. Ces applications, à partir desquelles seront également téléchargeables les prochains numéros de Charlie Hebdo, permettent aussi de s'abonner à l'hebdomadaire. Elles devraient être aussi adaptées en anglais, espagnol et arabe grâce au concours de Reporters Sans Frontières et de Courrier International. A surveiller de près la politique de distribution numérique dans certains pays qui n'a pas fini de faire débats (via LeMonde).
PS: les liens indiqués sont comme d'habitude sans affiliations. Je me demande comment certains puissent en tirer partie.

Charlie-Hebdo: une version numérique sous 48h

JournalPas de version numérique pour le numéro de Charlie-Hebdo, le journal qui s'est pour l'instant toujours tenu à l'écart d'une quelconque diffusion numérique. Un tirage à 5 millions d'exemplaires dans sa version imprimée a été confirmé. Des versions scannées commencent à circuler très largement sur les réseaux depuis hier. Tous les records vont sans doute être battu, le téléchargement n'empêchant en rien de se procurer la version papier "historique". Les équipes du Monde.fr s'occupent en ce moment même d'une application qui devrait être prête d'ici 48 heures: «Les équipes du Monde.fr ont pris en charge la réalisation du numéro de Charlie Hebdo en version numérique, en quatre langues et en coproduction avec Reporters sans frontières et Courrier International», a indiqué Louis Dreyfus, directeur général du quotidien Le Monde. Il a précisé que tout était organisé sous la houlette de la rédaction en chef de Charlie Hebdo (via Ouest-France).


Piratage : les pratiques au sein de Rue 89

PiratageIntéressant retour sur les pratiques de piratage au sein même du site Rue89. "A Rue89, savoir qu’on prive les artistes de droits d’auteur n’empêche personne de pirater. Mais il y a ceux qui assument pleinement, et ceux que ça gêne aux entournures". "Au final, le piratage, c’est beaucoup un exercice de morale pratique. La plupart du temps, nous ne sommes pas prêts à vraiment l’exercer, mais il nous force, plus qu’avant, à réfléchir aux tenants, aboutissants et significations de nos pratiques d’achat".


Libération et l'Apaj : reportages en livre numérique

LibérationDepuis sept ans, le journal Libération et l’Apaj (Association pour l’aide aux jeunes auteurs) organisent un concours de reportages sur le thème du voyage, réservé aux moins de 30 ans. Parrainé par Erik Orsenna et Tara expéditions, il se décline en quatre catégories: textes, dessins, photos et carnets sonores. En cette rentrée, ces reportages sont proposés également sous forme d'un livre numérique sur la boutique. A découvrir également le site de l'association.


Lecture de la presse : imprimé versus numérique

JournauxA découvrir une étude sur les comportements de lecture "papier versus numérique" que le SPS (Syndicat de la presse sociale) a fait réaliser par l’agence Seprem Etudes et Conseil courant mai 2014. Une étude en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1.165 individus. L’objet principal de cette investigation était le comparatif des comportements de "lecture print vs lecture sur écran". Si les français préfèrent le papier (59%) à l'écran (16%) pour la lecture approfondie et pour conserver l'information (40% vs 29%), en revanche la préférence de l'écran au papier s'impose pour le partage de l'information avec son entourage (49% vs 18%) et pour aller rapidement à l'essentiel ou trouver une réponse à une question précise (75% vs 9%). A retrouver sur le site (via JournalduNet).


LeKiosk : nouvelle application chez Apple

LekioskNouvelle application IOS pour LeKiosk. Une réponse du tac à tac à l'arrivée de Google et de son kiosque justement. Un nouveau site la semaine prochaine, les applications Android et Windows prévues pour la rentrée. Des offres de presse en téléchargement à l'unité, mais aussi des abonnement à 9,99€/mois les 10 magazines. Un catalogue de 1000 titres, 200 magazines anglais et 200 italiens sont aussi présents. LeKiosk avait également ouvert en décembre dernier des offres de bandes-dessinées, 4 titres pour 9,99€. Le Spotify/Netflix de la presse est-il en route? En mars dernier, LeKiosk représentait un tiers des ventes de presse numérique chez les adhérents de l'OJD, hors les opérateurs, Apple et maintenant Google. Revoir ici. Le dernier village gaulois?


Google ouvre son kiosque à journaux

GoogleplayLe store est désormais complet. Google ouvre aujourd'hui en France le rayon qui manquait à son offre de contenus numériques. Après les applications, les films, la musique, les livres, c'est désormais la presse qui rejoint GooglePlay avec un onglet Kiosque. Abonnements et ventes au numéro, faites votre marché pour vos tablettes et smartphones Android. Beaucoup d'hebdomadaires et de mensuels sont là (Le Point, L'Express, Le NouvelObs, Paris-Match, Marie-Claire, Elle, Première, etc.). Rien de gratuit à l'ouverture pour tester. Il faudra vous abonner avec des semaines offertes. Autre avantage, c'est que vous pourrez les lire également sur vos ordinateurs. En revanche pas de quotidiens. Sont proposés également sur la même page en bas les flux d'actualités au travers des applications à télécharger gratuitement. Convergence toujours, Google à tous les étages. Si le modèle de Google est bien en place, c'est une autre histoire pour la presse...


Libération : Duras, une vie d'écrits

LibérationdurasUne bonne façon de redécouvrir les trésors que recèlent les articles de presse. C'est peut-être aussi cela des livres "enrichis", les éditeurs devraient ouvrir les archives. Compliments à Libération qui nous propose aujourd'hui, à l'occasion du centenaire de la naissance de Marguerite Duras, un livre numérique "Duras, une vie d'écrits". Les meilleurs articles de la rédaction mais aussi les chroniques, entretiens et reportages qu’elle réalisa pour le journal. Sa rencontre avec Platini, «Sublime, forcément sublime», «Les yeux verts»… Des écrits introuvables, mis en perspective et enrichis par les journalistes qui l’ont côtoyée. Cet ebook fait partie de la bibliothèque Libération, qui propose des dizaines de livres en accès gratuit et illimité pour les abonnés. On regrettera comme d'habitude qu'il soit seulement en vente sur Amazon et la boutique de Libé (via Libération).


GéoAdo : la réalité augmentée en plus

GeoadoA signaler cette semaine le numéro mensuel de GéoAdo publié par Milan du groupe Bayard. Un magazine en réalité augmentée avec de la 3D, des vidéos et du son. A partir de la version imprimée et du téléchargement d'une application gratuite, vous pouvez accéder à des contenus enrichis sur votre smartphone, des visuels facilement identifiables au cours de la lecture. A saluer particulièrement le nombre de ces contenus, plus d'une quarantaine au total. De quoi se faire une réelle opinion pour les adolescents. Bibliothécaires, peut-être à laisser trainer sur les tables?


OJD : bilan 2013 des kiosques numériques en France

OjdBelle initiative du côté de l'OJD, l'association pour le contrôle de la diffusion des médias. Celle-ci communique aujourd'hui un bilan 2013 des kiosques numériques en France. "Sur l’année 2013, les kiosques numériques (membres associés de l’OJD), ont commercialisé 3,1 millions de copies. Ce volume représente 7% des 44 millions d’exemplaires numériques globalement diffusés par la Presse Payante sur cette période. Les versions numériques sont les versions de type PDF reprenant l’exact contenu rédactionnel et publicitaire de la version papier du titre. Pour être éligibles, elles doivent être commercialisées au minimum à 25% du prix de couverture de l’édition Print. Seuls les kiosques adhérents avant le 1er janvier 2013 sont pris en compte dans cette étude." Relay et le Kiosk se partagent plus des 3/4 du marché, loin encore devant le GIE e-Presse qui monte fortement en puissance de 0,3% à 10% en un an (via OffreMedia).

PS: à noter bien sûr, que l'OJD ne mesure que ses adhérents donc pas Apple, SFR Presse, Orange Read&Go, etc. Merci à Laurent pour cette remarque judicieuse.

Kiosques