351 notes dans la catégorie "Lecture"

2017 : toujours plus de liseuses...

Tea10 ans de liseuses cette année. Hormis les premières Sony sorties quelques années auparavant, c'est en novembre 2007 qu'Amazon sortait sa première liseuse Kindle, démarrant le marché du livre numérique. 10 ans après, les liseuses sont toujours bien présentes. Plus que jamais j'ai envie de dire. La même semaine Amazon, Bookeen, Tolino en Allemagne ont annoncés de nouveaux modèles. Kobo avait fait de même au printemps dernier. Des gammes de plus en plus larges, de premiers prix aux alentours de 70€ jusquà 250€ et plus. A chaque lecteur de trouver celle qui lui convient le mieux. Des lecteurs qui leur renouvellent leur confiance au fil des années. Alors que les consommateurs boudent désormais des tablettes qui se superposent aux smartphones, les liseuses avec leur confort de lecture incomparable restent plus que jamais les valeurs solides pour le marché du livre numérique. Existerait-il sans elles d'ailleurs, avec 10 années de recul on peut légitimement se le demander...


France Culture et l'avenir du livre

FrancecultureChronique édifiante sur France Culture cette semaine "Le livre numérique a-t-il encore un avenir?". Constat toujours aussi affligeant qui continue d'opposer livre numérique et livre imprimé sur le thème du "On vous l'avait bien dit". Les clichés ont décidément la vie dure. Cinq années après, les poncifs manichéens sont toujours là. On vous avait dit quoi exactement? Que le livre numérique allait balayer le livre imprimé? Fable du progrès? Allons, soyons sérieux. Hormis quelques technophiles énervés ou des journalistes en mal de gros titres, jamais un tel discours n'a été tenu raisonnablement. Alors, il ne s'est rien passé depuis 2012? Bien sûr que si, France Culture aura bien du mal à le balayer d'un revers d'antenne. Non, désolé, les ventes de livres numériques ne baissent pas en France, renseignez-vous. Il semblerait que les choses soient plus complexes, comme l'a très bien montré la solide étude "Les Français et la lecture" qu'a proposé le Centre National du Livre au printemps dernier (voir ici). C'est pourtant du sérieux le CNL, non? Mais cela, bien sûr, France Culture n'en parle pas un seul instant. Fable du "progrès" d'un côté, fable de France Culture de l'autre, la vérité est plus sûrement dans l'entre-deux.


Le Dernier des Mohicans : nouvelle traduction chez Gallmeister

CooperEvénement de ce mois d'août sur les tables et dans vos liseuses. Une nouvelle traduction du Dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper. La mention avait été signalé à l'arrivée de François Guérif chez Gallmeister au printemps dernier. "L'éditeur François Guérif a rejoint l'équipe de Gallmeister pour y apporter de nouveaux projets. Son premier projet sera la publication d'une nouvelle traduction du Dernier des Mohicans, en septembre 2017." Le livre vient de paraître dans la collection Totem poche. Cette traduction a été réalisé par François Happe. Version numérique, seul petit regret, que Gallmeister ne rejoigne pas les éditeurs indépendants qui se sont débarassés des DRM. Inutile de vous dire que ce livre rejoint ma sélection américaine et que je l'attaque après Steinbeck en cette fin de semaine.

"Il est temps de rendre à James Fenimore Cooper, ce père fondateur, l’importance qui lui revient." FRANCOIS GUÉRIF


Le roman américain : une année de lecture

UsaUn grand voyage dans le roman américain. Longtemps que l'idée me trotte dans la tête. Une année entière de lecture consacrée au meilleur du roman américain. Rien qu'à cela. Depuis quelques mois je me suis mis à la tâche pour regrouper une bibliothèque idéale au format numérique. Compliqué, beaucoup de titres manquent à l'appel chez les éditeurs. On fera avec les numérisations heureusement disponibles sur le web et l'imprimé bien sûr. Avec l'aide de quelques proches passionnés de lectures, nous avons cherché au travers de nos souvenirs, de sélections et de nos bibliothèques respectives. Les discussions ont été riches, je les en remercie, ils se reconnaîtront. Un seul livre par auteur, le choix a été quelquefois difficile.

A l'arrivée, c'est prêt. Des classiques incontournables, des livres contemporains, du noir, du fantastique, de la science-fiction, etc. Subjectif pour certains sans doute, mais un sacré choix. 80 livres au total. Pourquoi 80? Un bon ratio, avec certains pavés dans cette liste, je n'aurais pas trop d'un an, c'est sûr. Jusqu'à août l'année prochaine, 400 jours, 5 par mois en moyenne à relire pour beaucoup bien sûr. De Abattoir 5 de Kurt Vonnegut à Water Music de T.C. Boyle. Plutôt que de proposer des billets sur le blog, j'ai choisi de construire une liste plus pratique et complète sur l'excellent site Babelio. Vous lirez mes petites critiques au fil de l'eau. J'espère que cela vous donnera des idées de lectures. Si vous pensez qu'il en manque quelques-uns (ou qu'un titre d'un auteur serait plus à sa place qu'un autre), faites-moi signe, il sera toujours temps de compléter cette liste à 100 livres. Sans modération, Go to America!

PS: en tenant compte déjà de vos retours, quelques changements de titres, des ajouts, j'ai finalement arrêté ma sélection à 101 titres, près de 40.000 pages au total. 89 en numérique, 12 en imprimé, il me faudra sans doute quelques mois supplémentaires, le voyage un peu plus long que prévu nous verrons bien. Cette sélection reste bien sûr ouverte à la discussion et peut être modifié au long cours, n'hésitez pas.

La liste complète ci-dessous :

1 Abattoir 5 Vonnegut
2 L'Ange exilé Wolfe
3 L'Atrappe-cœurs Salinger
4 Au grain d'Amérique Williams
5 Au-dessous du volcan Lowry
6 Autant en emporte le vent Mitchell
7 Les Aventures d'Huckleberry Finn Twain
8 Babbitt Lewis
9 Beloved Morrison
10 Black boy Wright
11 Brights lights, big city Mcinerney
12 Le Bruit et la fureur Faulkner
13 Le Bûcher des vanités Wolfe
14 La Case de l'Oncle Tom Beecher Stowe
15 Catch 22 Heller
16 Cauchemar Goodis
17 Le Centaure Updike
18 Le Chant du bourreau Mailer
19 Le Choix de Sophie Styron
20 Chroniques de San Francisco Maupin
21 Les Chutes Oates
22 Le Cœur est un chasseur solitaire McCullers
23 La Conjuration des imbéciles Kennedy Toole
24 Les Corrections Franzen
25 Le Couperet Westlake
26 Le Dahlia noir Ellroy
27 Dalva Harrison
28 De sang-froid Capote
29 Le Déclin de l'empire Whiting Russo
30 Demande à la poussière Fante
31 Le Démon dans ma peau Thompson
32 Le Dernier baiser Crumley
33 Le Dernier des mohicans Cooper
34 Le Diable, tout le temps Ray Pollock
35 Ethan Frome Wharton
36 Les Extraordinaires aventures de Kavalier et Clay Chabon
37 Le Facteur sonne toujours deux fois M.Cain
38 Fahrenheit 451 Bradbury
39 Falconer Cheever
40 Le Festin nu Burroughs
41 Fight Club Palahniuk
42 Des fleurs pour Algernon Keyes
43 Les Forbans de Cuba Simmons
44 Les Foudroyés Harding
45 Gatsby le magnifique Scott Fitzgerald
46 Gothique charpentier Gaddis
47 Le Grand sommeil Chandler
48 Herzog Bellow
49 Les Heures Cunningham
50 Histoires extraordinaires Poe
51 L'Incendie de Los Angeles West
52 Independance Ford
53 Journal d'un vieux dégueulasse Bukowski
54 La Jungle Sinclair
55 Là où dansent les morts Hillerman
56 Last exit to brooklyn Selby
57 La Lettre écarlate Hawthorne
58 Lolita Nabokov
59 Lunar Park Easton Ellis
60 Le Magicien d'Oz Baum
61 Le Maître des illusions Tartt
62 Manhattan Transfer Dos Passos
63 Martiens, go home ! Brown
64 Martin Eden London
65 Middlesex Eugenides
66 Moby Dick Melville
67 La Moisson rouge Hammett
68 Le Monde selon Garp Irving
69 Les Montagnes hallucinées Lovecraft
70 Moon Palace Auster
71 Le Musée de l'Inhumanité Gass
72 Mystic River Lehane
73 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur Lee
74 L'Oiseau du bon dieu McBride
75 Outremonde DeLillo
76 Pastorale américaine Roth
77 La Pêche à la truite en Amérique Brautigan
78 Le Poète Connelly
79 Des putes pour Gloria Vollmann
80 Qu'avons-nous fait de nos rêves ? Egan
81 Les Raisins de la colère Steinbeck
82 La Reine des pommes Himes
83 Rien dans les poches Fante
84 La Route McCarthy
85 Le Seigneur des porcheries Egolf
86 Serena Rash
87 Shining King
88 Sous le règne de Bone Banks
89 Sur la route Kerouac
90 Le Temps où nous chantions Powers
91 Le Tour d'écrou James
92 Tous les hommes du roi Warren
93 Tout est illuminé Foer
94 Une tragédie américaine Dreiser
95 Tropique du Cancer Miller
96 Ubik Dick
97 Las Vegas parano Thompson
98 Vente à la criée du lot 49 Pynchon
99 Le Vieil homme et la mer Hemingway
100 Walden Thoreau
101 Water Music Boyle

 


Jeanne Moreau, Jules et Jim...

JulesjimTriste nouvelle aujourd'hui, celui du décès de Jeanne Moreau. Avec "Ascenseur pour l'échafaud", ce sont les inoubliables images de "Jules et Jim" de François Truffaut que je garde d'abord. Le roman de Henri-Pierre Roché, publié en 1953, est disponible en anglais chez Penguin pour tous les anglophones (aussi dans la version allemande) mais est absent en français pour les francophones du monde entier, comprenne qui pourra...

Le voici pour votre été.

"C’était vers 1907.
Le petit et rond Jules, étranger à Paris, avait demandé au grand et mince Jim, qu’il connaissait à peine, de le faire entrer au bal des Quat-z’Arts, et Jim lui avait procuré une carte et l’avait emmené chez le costumier."...

Téléchargement Roche-henripierre-jules-et-jim


Partir en Livre : c'est parti

MallePartir en Livre, c'est parti aujourd'hui pour une 3ème édition du 19 au 30 juillet. La grande fête du livre pour la jeunesse, gratuite et partout en France. Tous les détails sur les événements autour de vous sur le site. Je profite pour apporter ma petite pierre à l'édifice et vous proposer une petite malle numérique retrouvée dans mon grenier. 30 excellents classiques de la littérature jeunesse. Envoyez-moi vos mails, je me ferais une joie de vous l'envoyer sous forme de pack. Pour les petits et les grands, des classiques intemporels à partager sans modération! 


Livre numérique : 4 bons réflexes pour l'été

EbookVive la lecture l'été. C'est peut-être l'occasion de découvrir la lecture au format numérique. C'est sacrément plus pratique pour partir loin, sans craindre de n'avoir pas pris les bons livres. Nous avons tous fait cette expérience. En vous déconnectant bien sûr, une fois que vous aurez téléchargé vos livres. Alors, 4 bons réflexes pour cet été:

  • Une bonne liseuse. Beaucoup de bons modèles disponibles sur le marché. Comme tous les ans, je vous propose une sélection pour l'été.
  • Les livres à prix réduits. Loi oblige, toutes les réductions sont les mêmes chez tous les libraires. Un rendez-vous indispensable à placer dans vos onglets, l'office numérique proposé par ePagine, près de 1000 titres à prix réduits classés par éditeur cette semaine.
  • Le prêt de livres numériques en bibliothèque. Ayez le réflexe, regardez ce que proposent les bibliothèques près de chez vous ou dans votre département. La Google Map est ici. Vous pourrez même peut-être vous inscrire sur vos lieux de vacances.
  • Les classiques du domaine public. L'été, c'est peut-être l'occasion de prendre ou de reprendre un classique. En plus ils sont gratuits, fouillez dans ces excellents portails, 9 sites incontournables pour trouver de très bons livres.

Avec tout cela, partez tranquille. Bonnes lectures cet été!


Lire Marcel Proust au format numérique

ProustrechercheJe termine aujourd'hui A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Une lecture menée sur presque 12 semaines, 82 jours exactement. J'ai commencé le 5 mars dernier, dimanche de Carême, je le termine ce jeudi de l'Ascension. Je ne sais pas si cela veut dire quelque chose, plus amusant sans doute concernant Proust que ma lecture a démaré à la Fête des Grands-Mères et qu'elle se termine en ce week-end de Fête des Mères. Je m'en suis aperçu la semaine dernière en consultant le calendrier. Le hasard est décidément plein de surprises. Revenir à Proust plus de vingt ans après a été un grand plaisir. A l'époque j'avais lu La Recherche dans une édition de La Pléiade en trois volumes. Depuis, c'est quatre volumes qui sont disponibles à la vente. La glose sur le texte s'amplifie au fil des années. Un petit bilan de cette lecture.

Le choix de la version d'abord. Pas question de reprendre mes volumes de La Pléiade. D'abord la version proposée a été largement remaniée depuis. Quitte à relire Proust, autant choisir une version actualisée. J'aurais pu prendre une autre version imprimée, compilation ou au format poche, elles ne manquent pas. Mais il était impensable pour moi de relire Proust aujourd'hui autrement que dans une version numérique. Encore fallait-il disposer d'une version correcte. Rappeler les versions numériques disponibles, revoir ce billet ici. Plutôt que de lire une version datant des années 1940, j'ai opté pour la dernière version proposée par les Editions Gallimard en Folio numérique en fin d'année dernière. La seule d'ailleurs chez les éditeurs. Une version numérique abondamment enrichie. Loin de moi l'idée de contester la qualité et l'intérêt de cette version mais je souhaitais absolument relire La Recherche "simplement", donc en la débarrassant des notes, de l'appareil critique. Passer sur l'érudition, le "classique scolaire" qui encombre l'oeuvre depuis tant d'années. J'ai donc nettoyé complètement cette version ne gardant que le texte de Proust. Lire La Recherche de Proust comme un lecteur ordinaire de ce siècle comme du précédent en quelque sorte...

Choix de la police sur la liseuse, CharisSIL bien sûr, une excellente police classique dont on ne se lasse pas au fil des pages. C'est important pour ces centaines d'heures de lecture devant moi. Près de 3000 pages affichées (c'est même plus de 4500 effectives sur la liseuse). Cette police m'a suivie jusqu'au bout sans que j'ai eu le désir d'en changer. Suivant mes lieux de lecture très variés, les conditions d'éclairage, j'ai changé régulièment la taille de la police pour un confort optimal. C'est un avantage très important pour des textes proposés habituellement dans des caractères très petits comme la Pléiade.

Un mot d'abord sur le texte. Surpris je dois le dire par le très grand nombre de coquilles, des fautes récurrentes de numérisation, plusieurs centaines au total sur l'ensemble des volumes, certaines fort drôles. Les Editions Gallimard n'ont pas jugé nécessaire d'effectuer une lecture finale par ses correcteurs. C'est quand même un comble pour un tel texte, emblématique de la maison. Chacun jugera.

Plaisir de la lecture. Pas à tous les moments bien sûr, ce serait mentir. Plusieurs fois, surtout à la lecture d'interminables passages dans les salons aristocratiques j'ai bien failli balancer la liseuse par la fenêtre - combien l'ont fait effectivement, bien des volumes imprimés ont dû en souffrir -. "Mais qu'est-ce que je fous à lire ça". Ces salons mondains, "les plaisirs mondains qui causent tout au plus le malaise provoqué par l'ingestion d'une nourriture abjecte" comme l'écrit Proust. Mais il faut savoir persévérer (une aspirine?), le plaisir de la lecture revient vite heureusement. Les jeux des personnages, leurs psychologies, les sensations du narrateur, les effets du Temps, l'espace des décors, il y a tant d'angles au fil des pages. Et bien sûr la gigantesque construction de l'édifice complet qui apparaît au fur et à mesure des volumes. On peut se perdre bien sûr, s'étouffer, se lasser et arrêter la lecture. Je crois que Le Côté de Guermantes est le volume "stratégique". Si vous allez au-delà de ce troisième volume, vous irez au bout. Vous lirez de plus en vite d'ailleurs, vous verrez. C'est surtout la complicité entre Proust et son lecteur que je retiens. J'ai ajouté de très nombreux marque-pages au fil de la lecture. Le numérique permet aussi de retrouver des mots facilement, des passages entiers que l'on n'aurait pas forcément annoté à la première lecture mais qui font échos plus loin dans le texte.

Que dire de plus sinon mettre en valeur le texte. Il y aurait des dizaines et des dizaines de passages à citer, combien sur la beauté du style, des couleurs, des sensations, un seul parmi tant d'autres :

"Malgré la pluie récente et le ciel changeant à toute minute, après avoir accompagné Albertine jusqu'à Épreville, car Albertine faisait selon son expression la « navette » entre cette petite plage où était la villa de Mme Bontemps, et Incarville où elle avait été « prise en pension » par les parents de Rosemonde, je partis me promener seul vers cette grande route que prenait la voiture de Mme de Villeparisis quand nous allions nous promener avec ma grand-mère ; des flaques d'eau que le soleil qui brillait n'avait pas séchées, faisaient du sol un vrai marécage, et je pensais à ma grand-mère qui jadis ne pouvait marcher deux pas sans se crotter. Mais dès que je fus arrivé à la route ce fut un éblouissement. Là où je n'avais vu avec ma grand-mère, au mois d'août, que les feuilles et comme l'emplacement des pommiers, à perte de vue ils étaient en pleine floraison, d'un luxe inouï, les pieds dans la boue et en toilette de bal, ne prenant pas de précautions pour ne pas gâter le plus merveilleux satin rose qu'on eût jamais vu et que faisait briller le soleil ; l'horizon lointain de la mer fournissait aux pommiers comme un arrière-plan d'estampe japonaise ; si je levais la tête pour regarder le ciel entre les fleurs, qui faisaient paraître son bleu rasséréné, presque violent, elles semblaient s'écarter pour montrer la profondeur de ce paradis. Sous cet azur une brise légère mais froide faisait trembler légèrement les bouquets rougissants. Des mésanges bleues venaient se poser sur les branches et sautaient entre les fleurs, indulgentes, comme si c'eût été un amateur d'exotisme et de couleurs qui avait artificiellement créé cette beauté vivante. Mais elle touchait jusqu'aux larmes parce que, si loin qu'elle allât dans ses effets d'art raffiné, on sentait qu'elle était naturelle, que ces pommiers étaient là en pleine campagne comme des paysans, sur une grande route de France. Puis aux rayons du soleil succédèrent subitement ceux de la pluie ; ils zébrèrent tout l'horizon, enserrèrent la file des pommiers dans leur réseau gris. Mais ceux-ci continuaient à dresser leur beauté, fleurie et rose, dans le vent devenu glacial sous l'averse qui tombait : c'était une journée de printemps."

Un autre dernier passage qui résonnera longtemps pour moi, c'est sans doute ce passage très émouvant de Proust sur la révélation de son travail d'écrivain, la genèse de La Recherche en quelque sorte, que je garde: "C'est quelquefois au moment où tout nous semble perdu que l'avertissement arrive qui peut nous sauver, on a frappé à toutes les portes qui ne donnent sur rien, et la seule par où on peut entrer et qu'on aurait cherchée en vain pendant cent ans, on y heurte sans le savoir, et elle s'ouvre".

Je vous invite à lire La Recherche, c'est beaucoup moins difficile que l'on a tendance à le laisser entendre. Par dessus tout, La Recherche reste une invitation sincère à tous ceux qui aiment les livres et la lecture.


La presse au chevet de l'ebook

JournauxL'été arrive, les articles dans la presse comme les maronniers de saisons aussi. C'est traditionnel, entre fête des mères, nouvelles liseuses et lectures d'été. On se penche au chevet de l'ebook comme on dit. Il est mort, comateux, il survit encore, entre LeMonde et l'Obs. Tiens, on parle moins des tablettes et des smartphones. Comme l'a très bien montré l'étude du Centre National du Livre donné en mars dernier, les pratiques progressent doucement mais sûrement...


SOFIA/SNE/SGDL : 7ème baromètre 2017 sur les usages du livre numérique

Barometre-usage-livre-numerique-2017-couvertureSi les Assises du livre numérique ne sont plus présentes au Salon du Livre, cela ne remet pas en question la publication du Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numérique. Une 7ème édition de celui-ci est donné aujourd'hui par voie de communiqué de presse:
Cette enquête a été menée par OpinionWay, entre le 6 et 17 février 2017, auprès d’un premier échantillon de 2006 personnes (enquête par téléphone), représentatives de la population française, âgées de 15 ans et plus, et d’un second échantillon de 506 utilisateurs de livres numériques (enquête en ligne), constitué sur la base des résultats du premier échantillon.

Les habitudes des lecteurs numériques se confirment:

  • Un cinquième des Français ont déjà lu un livre numérique
  • Les usages se stabilisent
  • Les achats depuis le terminal de lecture dominent
  • Les lecteurs de livres numériques utilisent de plus en plus leurs différents objets connectés
  • Les lecteurs de livres numériques aiment les polars.

Retrouvez la synthèse ici Dans les usages, je lis que "le piratage est en baisse", voilà qui va rassurer les éditeurs qui s'inquiétaient peut-être de l'étude donnée hier par le CNL.


CNL : une étude 2017 "Les Français et la lecture"

CnlLe Centre National du Livre donne aujourd'hui une très complète étude sur «Les Français et la lecture». Depuis 2015, le CNL a confié à Ipsos la mise en œuvre d’un baromètre bi-annuel portant sur un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française des 15 ans et plus, interrogé par téléphone.

Ce baromètre a pour objectif de :

  • Suivre l’évolution des pratiques et des perceptions de lecture des Français vis-à-vis du livre et de la lecture
  • Mieux comprendre les raisons d’éloignement et d’érosion des pratiques
  • Faire venir ou revenir à la lecture les publics qui en seraient éloignés

Le format numérique s'installe toujours plus dans les usages avec 5 pts en plus, le nombre de lecteurs de livres numériques passant de 19 à 24% par rapport à 2015. Le lectorat s'est «considérablement féminisé», souligne l'étude (+11 pts en 2 ans): il est aujourd'hui composé d'autant d'hommes que de femmes, majoritairement jeunes, et diplômé(e)s. C'est aussi du côté des grands lecteurs (+ de 20 livres/an) que le livre numérique s'installe durablement. J'ai retenu deux slides très synthétiques. L'étude à retrouver ici. Une confirmation des usages qui contraste et interpelle en tout cas avec le marché de l'ebook français, en décrochage par rapport à nos voisins européens. Il n'est pas suffisant de se fier aux seuls chiffres de ventes des éditeurs pour appréhender le numérique.

Cnl1

Cnl2


La presse numérique est devant l'imprimé

NumeriqueSelon une étude publiée hier par l'ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias), la bascule est faite sur la presse en France. Les Français lisent désormais majoritairement la presse numérique sur ordinateur, smartphone et tablette. Toutes lectures numériques confondues, elles dépasseraient les lectures en version papier à 53% contre 47%. Au total, 97,7% des Français déclarent lire la presse chaque mois quel que soient les supports de lecture soit 50,9 millions de personnes. La répartition des modes de lecture marque également un bouleversement. Le smartphone devient le premier support de lecture (41%) et dépasse d'une tête l'ordinateur (40%). Loin derrière, qui l'aurait cru il y a quelques années seulement, la tablette ne représenterait que 19% des lectures. Tous supports numériques confondus, l'audience de la presse est estimée à 74% des Français soit 38,4 millions d'individus qui "lisent au moins une marque de presse en version numérique". Il va être de plus en plus difficile de maintenir des modèles imprimés, notamment pour ce qui concerne la presse quotidienne. L'étude à retrouver ici (via Archimag).


Emile : une application pour découvrir le Paris littéraire

EmileA signaler Emile, une application pour découvrir facilement le Paris littéraire. Elle s’inspire du tourisme littéraire et propose une manière innovante et interactive de lire. L'utilisateur de l’application reçoit une notification quand il passe à proximité d’un monument dans Paris. Emile lui propose de lire ou d’écouter un extrait de littérature française de qualité -avec la voix d’un sociétaire de la Comédie Française, Michel Vuillermoz ou Elsa Lepoivre-, en rapport avec ledit monument. Emile est le fruit d'une jeune start-up, en partenariat avec Hachette Livre. Lancée en octobre 2016, Emile comptabilise déjà près d’un millier de téléchargements. Existe à la fois sur Android ou IOS d'Apple (via L'Atelier, je vous conseille le billet très complet).


Une nuit de la lecture le 14 janvier 2017

NuitlectureLancement aujourd'hui. A l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication, le livre et la lecture seront à l’honneur partout en France pour la première édition de la Nuit de la lecture, le samedi 14 janvier. Plus de 1 200 événements, beaucoup de bibliothèques et de librairies ouvriront leurs portes au public. Tous les détails sur le site dédié. L'initiative aurait eu une portée plus festive aux beaux jours. Je pense à des expériences simillaires en Espagne par exemple. En tout cas, succès à cette première édition! Soleil de Sainte-Nina, pour un long hiver rentre ton bois!


FBReader : l'application de lecture indispensable sur Android

FbreaderUne application de lecture gratuite absolument indispensable sur vos smartphones et tablettes Android. C'est FBReader que vous retrouverez sur le store d'applications PlayStore. La version Béta sur IOS d'Apple est en test depuis la semaine dernière, elle devrait être disponible rapidement. Aucune publicité, une interface très bien faite. Vous pourrez trouver à la fois des extraits gratuits mais aussi des bibliothèques entières de livres du domaine public, toutes dans le réseau comme Feedbooks ou EbooksGratuits en catalogues OPDS. Des bibliothèques entières en quelques clics, autant de lectures à démarrer, pour les exporter facilement sur vos liseuses ensuite si vous le souhaitez. Vous verrez, essayer FBReader, c'est l'adopter... (plus de détails sur le site de FBReader).


Bilan de mes lectures 2016

GastonPetit bilan de mes lectures cette année. 85 livres, les deux derniers seront Le Loup des steppes de Hermann Hesse et Dersou Ouzala de Vladimir Arséniev, une excellente édition de La Bibliothèque Russe et Slave. Sur ces livres, 14 seulement lus dans une version imprimée soit un peu plus de 16%. Depuis quelques années, j'observe que le pourcentage tend à se stabiliser entre 15 et 20%. Le reste dans des versions numériques. Pour les versions papier, des livres qui n'existent pas dans leurs versions numériques, que l'on me prête, que je reçois en cadeau, ou encore plus rarement que je souhaite conserver dans ma bibliothèque. On m'aurait dit cela il y a dix ans, je ne l'aurais bien évidemment pas cru. C'est désormais acquis pour moi, entre l'accès et l'usage, c'est bien plus pratique de lire au format numérique. Au niveau de mes lectures au total, globalement entre 80 et 100 livres chaque année, cela dépend finalement si les livres sont plus ou moins épais. On appréciera l'ironie de ce terme. Ravi d'avoir vos propres commentaires sur vos lectures, vos usages. Est-ce que le numérique vous fait lire plus?

PS: petit clin d'oeil à Franquin bien sûr. Gaston, 60 ans bon pied bon oeil, ne va lui pas quitter mes rayonnages...


Les bonnes promos de Noël

PerenoelDes idées de livres toute cette semaine... Pour vous j'ai défriché le terrain, je suis aller à la pêche aux promos. Pas facile d'éviter les têtes de gondoles racolleuses sur les différents sites avec leurs marges arrières comme dans la grande distribution. Le lecteur serait ravi de savoir ce qui se passe réellement en coulisses, sur le thème le produit c'est vous, vous savez. Affilliations, questionnaires à remplir, tout est bon... Et pourtant il y a des petites perles pour pas cher dans ces promotions de fin d'année. D'abord, chercher dans toutes les promotions d'un coup, il y en a plus de 800 [elles sont toutes référencées par l'éditeur c'est la loi], sur la page d'ePagine ici. Pour ouvrir la sélection dans des genres très différents, j'ai lancé la fouille autour de moi avec la consigne de livres à moins de 4€ ; au dessus l'éditeur n'a rien compris. Au final, nous avons sélectionné 5 livres, tous choisis avec soin. N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires. De bonnes lectures à offrir, j'espère que ces titres exiteront votre curiosité, ils en valent la peine:

  • Le Cercle des femmes de Sophie Brocas (Julliard), 3,99€
  • La Drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin (Editions de l'Epée), 2,99€
  • Lettres à Stella de Iona Grey (Les Escales), 3,99€
  • Sous le soleil de Satan de Georges Bernanos (Castor Astral), 2,99€
  • Le Trone de fer -tome 1-, de George R.R. Martin (Pygmallion), 2,99€

PS: merci à Lirtuel pour l'illustration que je me suis permis de reproduire ici. J'ajouterais que toutes ces promotions s'appliquent à toutes les plateformes, c'est la loi. A vous de choisir votre libraire, en sachant que les quatre premiers titres sont sans DRM chez les libraires indépendants. Ils sont plus faciles à partager avec vos proches!


Un Noël russe : un livre numérique à gagner

MoscouPetit cadeau cette semaine !

En partenariat avec le site La Bibliothèque russe et slave, je vous propose de gagner un grand classique de la littérature russe parmi les 4 titres suivants :

  • "Oblomov" de Ivan Gontcharov (la première traduction intégrale et la seule numérique)
  • "Les Récits de Sébastopol" de Léon Tolstoï
  • "Les Veillées d'Ukraine" de Nicolas Gogol
  • "Les Mémoires écrits dans un souterrain" de Fyodor Dostoïevski

Comment faire ? C'est simple, en trois clics. Il vous suffit de :

  1. Retweeter ce billet, ou relayer l'offre sur votre blog, votre facebook, votre instagram, etc.,  en me signalant le lien par mail ou en commentaire.
  2. Vous abonner au twitter du site de la BRS, ici (si vous disposer d'un compte twitter bien sûr)
  3. Puis envoyer un mail au site La Bibliothèque russe et slave (contact [a] bibliotheque-russe-et-slave [.com]) avec le lien toujours et votre choix du titre. Le fichier (ePub ou mobi pour Kindle) vous sera envoyé par retour.

N'hésitez-pas à relayer très largement, sincèrement je compte sur vous. La Bibliothèque russe et slave fait un travail éditorial formidable autour des traductions de ces classiques, ainsi que sur la mise en forme des livres. Vous verrez ils sont magnifiques. Ce catalogue mérite absolument une plus grande visibilité. Merci!

Cette offre sera disponible à partir du 22 décembre à 12h jusqu'au 26 décembre à minuit.

Tous les mails envoyés pour cette opération avec les contacts ne seront pas conservés. La Bibliothèque russe et slave et moi nous nous y engageons formellement. Je remercie Xavier.

Bonne lecture ! Le catalogue de La Bibliothèque russe et slave est disponible sur Amazon, Kobo, ePagine et toutes les librairies indépendantes de son réseau. N'hésitez-pas à compléter votre bibliothèque.


Paris : toutes les stations de métro ont leurs livres

AulnayDes idées de livres toute cette semaine... Superbe initiative des bibliothécaires d'Aulnay-sous-Bois qui nous proposent des sélections de livres qui sont liés à la cartographie des stations de métro parisiennes.  C'est simple, à chaque station son livre... A ce jour, ils ont "bibliométrographier" les lignes 1 et 2 du métro mais également la ligne B du RER. "Vous en apprendrez plus sur l’Histoire de France et de Paris, vous pourrez vous divertir et vous cultiver grâce à notre sélection variée, et pour ne pas bouder notre plaisir quelques perles capillotractées ont été glissées bien évidemment!"

Concernant la disponibilité des documents proposés, vous pourrez en retrouver certains sur le site des bibliothèques d’Aulnay-sous-Bois, mais ils ont souhaités inclure aussi des ouvrages du domaine public à télécharger directement. Parlez-en autour de vous tant ce projet est passionnant... Tous les détails ici.

PS: sur ce principe la librairie Feedbooks avait cartographié il y a quelques années le Paris littéraire, voir ici. Découvrir aussi celles de Bibliosurf. 


Paris : les sélections thématiques par les bibliothécaires

ParisDes idées de livres toute cette semaine... Parisiens, parisiennes, vous n'avez aucune excuse pour ne pas filer vous inscrire gratuitement pendant ces fêtes à la Bibliothèque Numérique de Paris. Près de 9000 titres sont proposés au format numérique. Même si vous n'êtes pas parisien, je vous conseille les excellentes sélections thématiques réalisées par les bibliothécaires de la Ville de Paris, selon leurs envies ou suivant l'actualité culturelle et littéraire. Il y en a pour tous les goûts. Bref, tout ce que ne pourront jamais vous donner les algorithmes robotisés d'Amazon. A découvrir !

PS: les coups de coeurs 2016 des bibliothécaires sont désormais en ligne ici.


La Bibliothèque russe et slave : un excellent catalogue numérique

OuzalaDes idées de livres toute cette semaine... La Russie, ce n'est bien heureusement pas que celle de Poutine. Un focus particulier sur le magnifique travail de La Bibliothèque Russe et Slave qui propose depuis de nombreuses années un excellent choix de traductions. Entre autres parmi les dernières parutions, le magnifique Dersou Ouzala de Vladimir Arséniev, Le Nègre de Pierre le Grand, d'Alexandre Pouchkine (réédition des traductions, enrichies de nombreux compléments et de notes, de Michel Niqueux parues en 2000 aux Editions de la Librairie du Globe), et Le Pèlerin enchanté — Aux confins du monde, deux célèbres récits de Nikolaï Leskov. Tous les titres sont bien conçus et proposés gratuitement ou à petits prix. Vous pourrez les retrouver sur la librairie ePagine qui fait office de distributeur.


Mobidys : premiers titres avec les Editions Nathan

Buveur-dyscool-couvMagnifique démonstration de la plus value que le numérique peut apporter au livre, Mobidys propose des livres numériques pour enfants dyslexiques, des livres à lire sur tablette qui facilitent le déchiffrage et la compréhension. Le jeune lecteur découvre le plaisir de lire en toute autonomie, quelles que soient ses compétences en lecture. Marion Berthaut, présidente et co-fondatrice de Mobidys, a présenté en avant-première les premiers titres conçus en partenariat avec les Editions Nathan lors de la journée à StéréoLux Nantes sur le livre et la lecture dans cinq ans. Ils seront également présentés lundi lors du Mice au Salon de Montreuil. Ces livres sont réalisés sous la forme d'ePub3 lisibles sur Ibooks d'Apple mais aussi avec des applications de lecture à télécharger gratuitement dans les environnements Android ou ordinateurs. Voir la boutique. Mobidys avait sorti il y a tout juste un an un premier livre "Ali Baba et les 40 voleurs" et travaille désormais étroitement avec les éditeurs avec le moteur qu'ils ont développé. Vite, un catalogue de livres étendu pour les enfants dyslexiques !

PS: à découvrir le site proposé par les Editions Nathan et la collection Dyscool.