0 notes dans la catégorie "Sipix"

Fnac: lecteur Sipix en Espagne

FnacPas de Kobo en Espagne pour la Fnac, qui propose un livre électronique avec la technologie SiPix de la société Auo qu'elle avait déjà utilisée pour son FnacBook. Tous les boutons placés à droite, plus de touches en onglets. Prix à 129€. Il était resté bien confidentiel, je ne l'avais pas vu, il est en vente depuis fin 2011. A noter, qu'en espagnol, liseuse se dit "libro electronico" sur le site, mais que le commentateur parle aussi de "lector".


France-Loisirs: carton rouge

FranceloisirsOn ne peut qu'être très sceptique sur la gamme des "lecteurs" que propose France-Loisirs dans sa librairie numérique pour les fêtes. Un lecteur Oyo avec une technologie d'affichage dépassée et surtout une vidéo trompeuse avec la mention eInk (je l'avais signalé il y a quelques semaines). Un autre "lecteur" de livres numériques lowcost qui est très ambigu, laissant planer le doute liseuse/tablette. Tablette bien entendu. Attention d'acheter en toute conscience, ne vous laissez pas abuser, sans doute se déplacer en magasin pour se rendre compte de la réelle qualité des produits en question. Et mettre dans la confidence le Père Noël! Personnellement, je trouve dommage qu'un acteur positionné sur le livre comme France-Loisirs entretienne ce type d'ambiguités.

PS: surtout quand cela est relayé aussi par des sites complaisants. Même Livres-Hebdo parle de la "liseuse" couleur Trekstor, absolument incroyable! Complaisance avec France-Loisirs? Franchement, on peut s'interroger...

A revoir la vidéo de nos amis québecois, Protégez-vous c'est le cas de le dire! :-)

PS: enfin une analyse objective, merci à 01Net.


Thalia: l'Oyo II pour concurrencer le Kindle

OyoLa chaîne de librairie allemande Thalia remet le couvert avec un Oyo II qui ressemble comme deux gouttes d'eau à son frère ainé. Lecteur 6 pouces avec toujours la technologie SiPix. Le processeur sans doute plus rapide. A voir en test bientôt, l'écran semble également un peu moins gris que le précédent. Jusqu'où? Ce lecteur sera t-il aussi vendu au travers des boutiques France-Loisirs? Prix à 99,99€ en version wifi et 149€ en version 3G sur le site. La concurrence va être rude avec le Kindle allemand. Comme dit Digital Reader, il aurait peut-être été plus judicieux de prendre un partenariat avec Sony pour vendre le Sony PRS-T1 (via TheDigitalReader).


Les écrans ePaper SiPix passent à l'image animée

Bookeen avait déjà montré son savoir-faire sur des écrans eInk, des mêmes avancées ont été dévoilées sur des écrans Sipix. C'est Irx Innovations, une société néerlandaise dans la continuité de la pionnière IrexTechnologies (qui a malheureusement fermé l'année dernière), qui propose ces images. Preuve qu'ils sont toujours à la pointe de la recherche en la matière, ils viennent de contracter un partenariat avec le taiwanais AUO (via eInkInfo). Tout à fait étonnant de voir les billes d'encre s'animer à cette vitesse!


Europe: les opérateurs avant Amazon?

Telephonica Telefonica, l'opérateur espagnol est sur le point de proposer un lecteur de type Sipix de fabrication Sagem Wireless, équivalent à ceux que nous avons en France à la Fnac et chez France-Loisirs, qui sera distribué dans les chaines MediaMarkt et CorteInglès (voir ElPais). En Italie ont été annoncé des offres similaires il y a quelques mois avec un lecteur Biblet. J'ai comme dans l'idée qu'Orange devrait nous présenter pour le début de l'été un lecteur de cet acabit avec une offre! Alors, un prix d'appel ou mieux une offre d'abonnement 19,90€/mensuel pour deux ans? (via TheDigitalReader, j'ai vu aussi que SobookOnline avait repéré ce matin, le lecteur venu du "Cétacé"!).


Icarus Sense: test complet

100_8639Après le modèle Icarus GO la semaine dernière, voici aujourd'hui le deuxième modèle Icarus Sense toujours uniquement distribué par la société EbooksFrance et le site HighTechPlanet. Ce livre électronique se distingue résolument du précédent en faisant le choix de la technologie d'écran Sipix et du tactile. Vous verrez la différence de rendu très net entre les deux modèles dans les photos ci-dessous. Le tactile est à ce prix-là. Même choix que d'autres lecteurs comme le FnacBook et l'Oyo. Il surfe sur ce marché avec un prix actuellement de 217€, plus chers que ses concurrents directs. Côté finition, meilleur que le modèle GO avec des plastiques de meilleurs qualité, un peu plus rigides, un poids de 240g. On est proche des lecteurs SagemBinder, encore loin de la finition des lecteurs qui sortent de chez Foxconn comme les Kindle/PocketBook. Un écran Sipix 6 pouces gris, vous savez ce que j'en pense, si vous me lisez régulièrement. Gris sur gris, le monde est gris.

Coté design, j'ai bien aimé les rondeurs en bas, prise en main très agréable, les boutons assez discrets dans la partie inférieure, pas d'onglets sur le côté que je trouve trop proéminents. Du tactile, c'est quand même fait pour éviter des boutons, non? Bonne surprise au déballage, c'est la prise secteur et surtout la pochette qui sont fournies. Réserves sur cette pochette simili-cuir qui est de qualité assez moyenne dans la finition et le collage. Plus embétant, le dos de la pochette est trop petit, une fois le lecteur posé à plat, ça baille, c'est ballot. A revoir pour la suite. En tous cas, l'effort est louable, le lecteur bien protégé. Pour ma part, je préfère une pochette simple dans laquelle on glisse le lecteur, plutôt que ce type d'"emballage" que l'on ne peut pas enlever. On perd toute la légèreté et la finesse du lecteur qui est d'une prise en main très agréable sans.

Allumage par forcément évident, on sait pas toujours si on a bien allumé, il faut rester appuyé longtemps sur le bouton en haut à gauche pour le mettre en route, un peu long.  On ouvre directement sur une page avec des choix de menus. Passage des pages avec le doigt qui ne répond pas toujours forcément tout le temps, dans la durée on finit par se lasser pour lui préférer le bouton en bas à droite qui lui marche au doigt et à l'oeil, c'est idiot mais c'est comme ça, un peu embétant pour un tactile.

Côté réactivité, il fonctionne relativement rapidement, idem que FnacBook. Navigation extrèmement simple par menus successifs. Bonne surprise, on peut supprimer facilement les barres de navigation en haut et en bas de l'écran pour ne garder que le texte. Au niveau des formats, ePub, PDF et beaucoup d'autres. Pour la gestion des PDF, fonctions zoom uniquement, basique là-aussi. On regrettera l'absence de possibilté de polices supplémentaires. Autre chose, les choix de tailles de polices sont relativement limités, notamment dans les petites tailles qui privilégient un maximum de caractères par page. Ce qui est mon cas pour éviter les blancs et l'absence de césures. On est très loin de possibilités étendus comme avec FBreader sur le PocketBook! Accès wifi très simple, ça marche bien. Possibilité d'accéder à des flux, à des blogs pré-rentrés. Des mises à jours constantes sont prévues d'après le distributeur. Bref, bilan globalement positif pour ce lecteur si ce n'est son prix. A prix égal, il y a bien meilleur avec PocketBook 603 et Sony PRS-650. Son vrai prix se situerait à mon sens vers 170€.

Les plus:

  • écran 6 pouces avec tactile et accès wifi
  • design, prise en main agréable
  • pochette et prise secteur fournies
  • 2 GB de mémoire interne

Les moins:

  • technologie Sipix, écran gris
  • qualité de la pochette à améliorer
  • prix un peu élevé

PS: test qui vient enrichir la liste complète ici.

100_8635 100_8636 100_8637

 

 

 

 

 

 

100_8638 100_8640

100_8642

 

 

 

 

 

 

100_8643 100_8644 100_8646

 

 

 

 

100_8648 100_8650 100_8651

 

 

 

 

100_8652 100_8655 100_8656

 

 

 

 

100_8657  100_8659

 

 

 

  100_8661 100_8662

 

 

 

 

PS: Je joins également la démo présente sur le site et bien complète.


Fnacbook: 12000 vendus

Fnacbook Premiers chiffres de ventes concernant le FnacBook, le lecteur Sipix de la Fnac, sorti mi-novembre. Selon le magazine Challenges, il se serait déjà vendus 12000 exemplaires (via eBouquin). Semi-échec compte tenu de la campagne publicitaire de grande ampleur qui l'accompagne en magasin comme dans la presse. Personnellement, je pense que la Fnac mérite bien mieux que ce lecteur en demi-teinte au propre comme au figuré. Il va falloir réagir bien vite avant que le Kindle déboule! A signaler que Le Journal du Geek a mis en ligne un test complet la semaine dernière.


Bookeen/ Cybook Orizon : test complet

030 Prise en main cette semaine du dernier livre électronique de chez Bookeen, le très attendu Cybook Orizon disponible sur le site et chez des distributeurs partenaires. Arrivé depuis quelques jours seulement, j'ai eu la chance de pouvoir disposer d'un modèle noir fraichement déballé, les blancs arrivaient le lendemain d'Asie. Comme il s'agit des premiers exemplaires reçus, Bookeen procède à un contrôle systématique pour chaque exemplaire ce qui explique le petit délai supplémentaire. Emballage particulièrement réussi, Bookeen a soigné la mise en scène de son lecteur à l'ouverture. Vous jugerez avec les photos ci-dessous, si vous comptez l'offrir, c'est vraiment un plus qui séduira. Un petit mode d'emploi très simple, un cordon USB, une petite housse de protection et le lecteur lui-même. Pour la pochette, c'est bien léger et anecdotique pour protéger un lecteur de cette qualité, on regrettera le type de pochette soignée qui accompagnait l'Opus et qui était bien pensée. Pour protéger votre nouvel Orizon de manière durable, il vous faudra investir dans une couverture rigide supplémentaire, indispensable donc. Jules Verne et Victor Hugo vous accueillent sur l'écran du lecteur, un petit clin d'oeil aux portraits d'écrivains du Kindle, il ne sera pas dit que nos auteurs français classiques ne soient pas conviés pour défendre un lecteur français!

Ce qui frappe d'emblée à la prise en main, c'est la finesse, le lecteur est annoncé comme le plus fin sur le marché. Design très réussi, plastiques rigides, une plaque d'acier à l'intérieur qui donne de la rigidité à l'ensemble. Bords arrondis, la finition est très soignée, le dos en blanc brillant type Mac. La version blanche avec un dos noir type plastique SoftTouch très agréable aussi. Côté poids 244g sur la balance, c'est un petit gramme de moins que l'ancien Sony PRS-505. Prise USB en bas du lecteur, en haut l'emplacement de la carte SD, l'allumage et la touche reset. Pas plus simple possible. La prise en main par le tactile est très simple, un seul bouton en bas qui doublonne, toutes les fonctions sur le lecteur peuvent être activées avec le tactile. En quelques minutes, vous vous appropriez complètement la navigation. Retour au menu toujours disponible en bas de l'écran à gauche. Le défilement des pages se fait par une pression assez marquée du doigt de droite à gauche pour avancer, de gauche à droite pour reculer. Pression simple pour activer les fonctions. Il faut faire des pressions et des mouvements assez marqués, la réactivité est bonne, le défilements des pages se fait relativement vite. Si le tactile se révèle l'élément très positif de ce nouveau lecteur, c'est bien évidemment au profit de l'affichage nettement plus gris que sur les autres lecteurs de Bookeen (CybookGen3 et Opus) qui utilisent la technologie eInk. Le choix de Sipix pour ce nouveau lecteur est malheureusement au détriment de la qualité de l'affichage, c'est indéniable. Choix que n'ont pas fait Amazon, Sony et PocketBook. Vous jugerez des photos avec mon ancien Sony PRS-505 qui a bientôt trois ans (il ne possède pas la technologie Pearl d'eInk). Si en lumière du jour forte, cela passe encore, dans des conditions d'éclairages faibles ou artificiels comme les transports en commun notamment, on voit beaucoup la différence quand on est déjà familier avec de la lecture en mode électronique. C'est gris, voire gris-vert effectivement comme le remarquait récemment quelqu'un sur un forum. Bien évidemment, on n'a pas constamment un autre lecteur eInk en comparaison, dans le temps, on oubliera sans doute. Pour des nouveaux utilisateurs pas familiers de l'eInk, cela ne sera pas gênant. Peut-êre plus génant que le fond de l'écran proprement dit, c'est le manque de contraste des caractères qui m'a interpellé, c'est gris foncé plutôt que noir, on a envie constamment de mettre en gras. Je pense que c'est un point que Bookeen pourrait nettement améliorer dans les prochaines mises à jour, peut-être au détriment de la vitesse d'affichage, mais on gagnerait nettement en confort de lecture, un juste compromis que l'on pourrait trouver. A propos des mises à jours justement, elles se feront directement avec le wifi de manière automatique sans s'occuper de rien, un point intéressant. L'avantage de la connection. Côté navigation c'est très bon, on retrouvera toutes les bonnes idées de Bookeen dans la gestion de sa bibliothèque, j'ai importé la mienne (près de 500 livres) en quelques minutes en retouvant mes classements favoris par thèmes. La connectivité est aussi la grande nouveauté de ce modèle Orizon. Vous pourrez accéder à de l'achat en mode wifi. La détection du wifi très facile, le paramétrage se fait finalement assez simplement avec deux codes à rentrer successivement, le mode de passe du wifi et votre numéro Adobe ID indispensable pour l'accès à des bibliothèques comme celle d'ePagine partenaire de Bookeen. Une fois entrés, c'est bon une fois pour toute. Pour l'instant côté bibliothèque, pas grand chose, le catalogue ne semble pas complètement déployé, les accords avec les éditeurs en cours, il faudra patienter un peu pour une offre importante. Connection possible à Google, Wikipédia, Feedbooks et Gutenberg sont proposés en accès directs à travers leurs versions mobiles. Un jeu d'enfant de se fournir justement quand il n'y a pas de DRM, les fichiers arrivent sur le lecteur directement dans votre bibliothèque plus vite que votre ombre. Par contre pour des accès à des bibliothèques non partenaires type Fnac, en théorie c'est possible mais les accès d'authentification seront difficiles d'après Bookeen. Côté accessoire, je parlais toute à l'heure de la housse indispensable, une couverture qui protégera efficacement votre Orizon, 25€ tout de même à rajouter. Une coque en plastique souple cousue à l'intérieur pour encastrer le lecteur. On perdra évidemment l'aspect fin du lecteur pour un ensemble lecteur/couverture un peu encombrant, 395g tout compris. A l'arrivée un sentiment assez mitigé pour moi, ce choix du Sipix qui dégrade un peu l'affichage me laisse un peu frustré, ce que j'ai gagné pour le tactile, je l'ai perdu sur l'affichage, est-ce que le jeu en valait la chandelle? Reste à oublier l'eInk, quelques semaines de lectures sans doute pour se réadapter et ne plus y penser. Le prix du tactile qui apporte sans nul doute un plus. Merci et bravo à Bookeen pour ce lecteur Orizon qui se positionne très bien sur le marché avec des arguments solides en alternative à d'autres lecteurs avec une technologie SiPix équivalente, FnacBook, Oyo/Chapitre-France Loisirs, sans doute d'autres encore dans les mois à venir. 

Les plus:

  • design et finition du lecteur très réussi
  • qualité du tactile et réactivité bonne
  • connection efficace sous réserve des catalogues étendus que l'on souhaite rapidement disponibles
  • navigation dans les bibliothèques et classement à la carte selon chacun
  • choix étendus de polices et des tailles de caractère nombreux que l'on gère avec le tactile
  • modèle ouvert qui vous permet "en théorie" d'acheter chez les libraires de votre choix

Les moins:

  • écran un peu plus gris que ceux avec la technologie eInk
  • caractères insuffisamment contrastés
  • pas de possibilté de désactiver le flash du changement d'écran (j'espère qu'on le retrouvera dans les mises à jours futures)
  • ensemble lecteur/couverture un peu cher et encombrant

PS: ce test vient compléter la liste complète ici.

PS: à signaler une première mise à jour (voir blog Bookeen) 22/11/10 ; une galerie de photos complète sur eBouquin.

 

019 020
021
022  

 

 

 

 

 

 023  
024 025

 

 

 

026 029 031 032

 

033 034 035 037

 

 

 

 

 

036 042 044

 

 

 

045 047 048

 

 

 

 

 

 

039  049 


Cybook Orizon: premiers commentaires

Cybook Les premiers exemplaires du Cybook Orizon de Bookeen en pré-commandes sont livrés depuis quelques jours seulement. Encore aucune communication ni sur le web, ni dans la presse, assez incompréhensible de la part de Bookeen surtout pour un livre électronique qui était aussi attendu depuis le début de l'année. Premiers commentaires qui commencent à apparaître. Appréciation assez mitigée, on attendait semble t-il un peu mieux de la part de Bookeen.

Je retiens les points essentiels mentionnés par JCTergal sur ce forum:

 - Emballage et appareil: classieux, élégants, on a presque l’impression d’avoir acheté un matériel Apple. Dommage que la housse livrée soit en néoprène mou, et plus en faux cuir solide comme sur l’Opus – je pense que cette housse molle ne protégera pas longtemps l’Orizon dans votre sac…
- Design: un sans-faute, épuré, profilé, léger, les plastiques sont solides, bien joints, sans craquements, c’est parfait – peut-être moins classe que le PRS-650, ceci dit. Les boutons sont plus souples que pour l’Opus, sauf le bouton d’allumage, pas très facile à manipuler.
- Ecran: plus gris et les caractères sont plus flous que sur l’Opus, et clairement en deçà de l’écran du PRS-650: en comparaison, ce dernier a un fond presque blanc et une encre bien noire, avec un piqué des caractères, une précision du dessin, carrément meilleurs que l’Orizon.
- Tactile: vraiment sympa, mieux exploité que sur le Sony: le multitouch est pris en compte, on peut agrandir ou diminuer la taille des caractères en écartant les doigts, par exemple, comme sur les Mac. Mais la commande tactile pour tourner les pages est moins nerveuse et moins précise que sur le Sony. Le tactile est bien intégré dans les cellules de l’ePaper: aucune voile, aucune couche tactile ne viennent s’intercaler entre l’œil et l’encre – de ce point de vue-là, c’est parfait.
- Wifi: marche bien aussi, mais la navigation est presque impossible sur les sites qui n'ont pas été calibrés pour liseuse: le scroll est pénible, les clics imprécis, on arrive bien sur la page des livres, mais les liens pour afficher ou télécharger les livres ne sont pas là. Je pense que le Wi-Fi sera surtout là pour les boutiques partenaires.
- Bluetooth: pour l'instant, il est désactivé. Plus grave: l'appareil était annoncé comme devant gérer les signets et avec un logiciel de prise de note: rien de tout ça ici.
- Accéléromètre: bien plus rapide qu'avant, c'est parfait.
- Logiciel de gestion de la bibliothèque: n'a quasiment toujours pas bougé. On se demande pourquoi Bookeen reste aussi immobile après toute ces années (ça date de quand, le premier Cybook Gen3? 2007?). On ne peut toujours pas gérer des étiquettes/collections, on ne peut toujours pas classer en utilisant des tags comme le genre ou le nom de l'auteur. Et des fonctions ont même disparues (alors qu'elles sont mentionnées dans le manuel!!!), comme la désactivation du flash noir et la possibilité de filtrer l'affichage, pour ne pas afficher les Images dans la Bibliothèque, par ex.).
- Gestion de la lecture: l'aspect sur lequel  Bookeen est le meilleur: on peut installer ses propres fontes, il y a 12 tailles d'affichage, on peut forcer (quand la CSS ne le force pas elle-même) les caractères gras, la justification."

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, je vous conseille d'échanger directement sur le forum. Merci à JCTergal de lever enfin le voile sur un modèle aussi confidentiel!


FnacBook en pré-commande aujourd'hui

Fnacbook Présentation aujourd'hui du FnacBook, le lecteur de la FNAC Doté d’un écran tactile capacitif 6 pouces avec la technologie SiPix, il dispose d’une connexion 3G intégrée et sera sans abonnement grâce à un partenariat passé avec SFR (valable uniquement en France). Fabriqué par Sagem Wireless, il sera disponible dés la mi-novembre à partir de 199€. Les pré-commandes ouvrent aujourd’hui sur le site et en magasin. Bien entendu, l'ouverture est maximale vers l'ensemble des catalogues du marché, quand on s'appelle la FNAC... (informations sur Twitter). Voir également l'article du Figaro et d'autres photos sur eBouquin.


SiPix: accord avec les éditeurs chinois

Sipix Un accord très important entre Sipix et les éditeurs chinois qui va peser sur le marché. La demande est extrêmement forte:  "A terme, SiPix compte proposer en Chine un reader sous sa propre marque et équipé de son écran EPD tactile monochrome. D’ailleurs, même sans proposer son propre reader, SiPix a le vente en poupe depuis quelques mois avec l'adoption de ses écrans tactiles par plusieurs acteurs (BenQ, Wistron, Bookeen). Le marché chinois connaît un fort développement avec 2 millions d’unités pour 2010 et tient une part non négligeable des ventes mondiales qui atteindront 9,3 millions d’exemplaires (source Digitimes). [via eBouquin qui l'a vu avant moi!].

Bookeen à la pointe de l'innovation

Après l'annonce au récent CES de Las Vegas, Bookeen vient de donner un communiqué de presse aujourd'hui:

Bookeen-cybook-orizon-ebook-ces-1 "Première mondiale: le français Bookeen  et le géant taïwanais AUO (troisième fabricant mondial d’écrans à cristaux liquides) ont associé leurs compétences pour produire le  premier livre électronique muni d’un écran Sipix: le Cybook Orizon de Bookeen. Dévoilé le 7 janvier 2010 au CES de Las Vegas, le Cybook Orizon de Bookeen intègre la nouvelle technologie d'écran encre électronique Sipix. Les écrans Sipix possèdent toutes les caractéristiques de l’encre électronique: bi-stable, pas de contre-jour, angle de vision de 180° et contraste très élevé. La lecture sur des supports munis d’écrans Sipix est pratiquement identique à la lecture sur support papier. Dans le Cybook Orizon, AUO et Bookeen ont combiné la toute dernière technologie d'écran tactile In-Cell «multi touch capacitive  avec la toute dernière interface logicielle ultra intuitive de Bookeen, BooReader 3.0. Dr. C. T. Liu, Corporate Senior Vice President  General Manager of Consumer Product Display Business Group of AUO & Chairman of Sipix: «AUO fournit également une solution intégrée d’écrans tactiles capacitifs en plus de la technologie Sipix  Microcup®. A présent, AUO et SiPix sont les seules sociétés proposant de telles solutions. Nous nous réjouissons que Bookeen lance des livres électroniques intégrant notre technologie en 2010».

Michael Dahan, cofondateur de Bookeen ajoute: «Grâce à cette première mondiale, le Cybook Orizon offre la meilleure expérience de lecture digitale  du marché: écran encre électronique mate à  fort contraste, écran capacitif multi-touch et  connectivités  sans fil réunis dans un appareil  ultrafin.  Le Cybook Orizon est un appareil innovant et sans équivalent qui vient idéalement compléter l’offre de livres électroniques de Bookeen.»  

Le Cybook Orizon de Bookeen sera disponible en avril 2010.

Visuels Cybook Orizon ici  

Caractéristiques techniques: largeur: 152,6 mm, longueur: 190 mm, épaisseur: 7,6 mm  - poids: 225 grammes - écran SiPix: 6 pouces/ 122 mm x 91 mm  - résolution: 167 dpi (800 x 800) - 16 niveaux de gris - accéléromètre: orientation automatique de l’écran - technologie tactile : In-Cell touch capacitive sensing technology - connectivité sans fil WiFi b/g/n et Bluetooth 2.1. Points de vente des livres électroniques Bookeen: France (Fnac, Fnac.com, Virgin, Pixmania, Surcouf, Chapitre.com, Eyrolles, Gibert Joseph…), USA  (Newegg.com, BooksOnBoard, J&R, Buy.com, PCMall, PC Connection, Beach Camera, B&H, Frys.com, Overstock.com, Academic Superstor, JourneyEd…), Italy (Simplicissimus, Feltrinelli, Mediaworld, Pixmania, Bowit…), Germany (WeltBild, Hungendubel, MVB, JustRead, Pixmania), UK (Waterstone’s, Pixmania, Calculators.online) Spain (ApolloXXI, Mediamarkt, Pixmania..) Belgium (Pixmania), Netherlands (Selexyz, MediaMarkt, BOL, Macro, Dixons, Pixmania…) Russia (Ozon, Ittrivial), Canada (Archambault)…

Les livres électroniques de Bookeen sont compatibles avec les formats majeurs: formats textes: Adobe ePub / PDF (natifs ou avec protection DRM), TXT, HTML et format photo (Noir & Blanc): JPEG, GIF et PNG."

Un évènement de voir une société française comme Bookeen proposer un lecteur très innovant par rapport au marché actuel. Nous avions parlé l'année dernière avec Laurent des développements attendus pour des écrans tactiles qui ne cèdent en rien sur la qualité de lecture. Ne rien lâcher sur le sujet, une philosophie chez Bookeen. J'ai vraiment hâte de découvrir cela!