36 notes dans la catégorie "Suisse"

Charles Ferdinand Ramuz dans le domaine public en fin d'année

RamuzCharles Ferdinand Ramuz, décédé le 23 mai 1947, verra son œuvre basculer dans le domaine public le 31 décembre prochain. Une occasion inestimable de faire connaître et circuler les textes connus et moins connus de cet auteur suisse, entré dans la Pléiade il y a quelques années. Le site québécois EbooksGratuits a commencé à mettre en ligne six de ses oeuvres. Je sais que nos amis suisses se préparent activement pour l'événement. Un grand portail comme celui de Jean-Jacques Rousseau serait le bienvenu. A suivre... (via BCULausanne).


Suisse : la bibliothèque numérique romande

BnrUn site à ne pas oublier pour vos recherches de livres du domaine public de qualité. C'est la Bibliothèque numérique romande qui propose depuis quelques semaines une mise à jour avec le téléchargement intégral gratuit de sa collection. Leur domaine : "la littérature suisse romande (d’expression française), et, sans esprit régionaliste, les régions voisines, France, Suisse, ou ailleurs". Plus de 500 titres tous formats, à découvrir avec un protocole de torrents. Parmi les titres récents, des livres d'Emmanuel Bove, Isabelle Eberhardt, Robert Desnos, etc. C'est par ici.


Suisse : les habitudes d'achats de livres

Carte_drapeau_suisse_svg_"Le livre papier résiste mieux que prévu au numérique. Mais pourquoi?" C'est le titre d'un très intéressant article proposé par le quotidien suisse LeTemps. En complément l’enquête réalisée en avril dernier sur l’initiative du Service cantonal de la culture du Canton de Genève, «Les habitudes d’achats de livres en Suisse romande», confirme l’état encore embryonnaire du marché numérique pour l’édition non spécialisée. Le document complet à télécharger ici. Merci à Vincent Chabault sur twitter.

PS: à lire également l'article de l'AFP publié aujourd'hui dans une bonne partie de la presse française et qui nuance la chute des ventes d'ebooks aux Etats-Unis.


Conquest.space : une collection sur la conquête spatiale

ConquestspaceA signaler le lancement du projet Conquest.Space, par les suisses de Noblishing. Une première collection de livres numériques dédiée à la conquête spatiale. À travers la diffusion d’interviews inédites, Conquest.Space donne la parole à ceux qui préparent le futur multi-planétaire. Vie en orbite, installation sur la Lune, colonisation de Mars, exploitation des ressources des astéroïdes, voyage interstellaire... Tous les domaines les plus innovants de l’exploration spatiale sont mis en lumière à travers les regards de professionnels de très haut niveau engagés sur le terrain de la recherche.

 

Six premiers titres de la collection sont disponibles en ebook à petits prix, sur toutes les plateformes habituelles ainsi que dans un large réseau de librairies indépendantes.

Comment lirons-nous sur d'autres planètes? Sa bibliothèque dans l'espace... A titre personnel, je serais intéressé d'avoir un retour sur les limites des supports de lecture numérique dans un environnement spatial. A suivre, 2030, 2050 et au-delà...


Suisse : eLectures, le livre numérique à la BCU de Lausanne

ElecturesUn nouveau service de livres numériques en bibliothèques, c'est eLectures qui vient de s'ouvrir à la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne. Le Québec, la Belgique, la Suisse s'ouvrent au livre numérique en bibliothèques sans dogmatisme. Heureux francophones...

PS: ma carte du prêt numérique en bibliothèques, 12 villes et réseaux à ce jour.


e-Bibliomedia Suisse : plus de 4000 téléchargements en bibliothèques

EbibliomediaLe prêt numérique en bibliothèque à démarré en Suisse il y a quelques mois dans le cadre de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). L'occasion d'avoir des premières statistiques de fréquentation du service de la part du portail e-Bibliomedia qui regroupe une trentaine d'établissements à ce jour en Suisse Romande, de tailles très variées.

Depuis le lancement de la plateforme le 15 novembre 2014 à aujourd’hui :
  • Bibliothèques affiliées : 30 (liste ici)
  • Usagers : 1.196
  • Titres au catalogue : 1.464
  • Prêts : 4.130 prêts (dont 642 au 20 mai)

Je remercie Charlotte pour ces chiffres. Sur la trentaine d'établissements, seuls une vingtaine seulement ont véritablement démarré, les autres sont inscrits tout juste. Je donne l'évolution des chiffres depuis six mois, une progression régulière de plus de 20% par mois.

Stats


Suisse : le prêt numérique arrive en Bibliobus

BibliobusPetit focus sur les Bibliobus de l’Université populaire jurassienne en Suisse qui proposent depuis la fin de l'année dernière le prêt de livres numériques auprès de leurs abonnés. Ils proposent en effet l'offre e-Bibliomedia comme plus de 25 autres bibliothèques de cantons. Une belle façon pour les livres de conjuguer numérique et proximité.


Suisse : la carte du prêt de liseuses en bibliothèques

CartesuisseVous connaissez sans doute la carte des bibliothèques qui proposent du prêt de liseuses ou de tablettes en France. De très nombreux établissements désormais à travers tout le pays. A signaler une initiative comparable en Suisse, due aux éudiants du Master en Sciences de l'information à la HEG Genève et mise en ligne début 2014. La Suisse, un pays qui s'engage de manière volontariste avec des offres de prêts de livres numériques innovantes dans le cadre de PNB. Merci à Stéphanie Pouchot sur Hypothèses.org.


Bibliothèques : Bibliomédia en Suisse Romande

SuisseLe livre numérique fait son entrée dans les bibliothèques de la région Suisse Romande. Les établissements de Tavannes, Moutier, Bienne ainsi que le Bibliobus de l'Université populaire jurassienne participent à un projet E-Bibliomedia, initié par la fondation Bibliomedia. Ce dernier permet à une douzaine de bibliothèques romandes de tester pendant un an une offre d’ouvrages. Chaque établissement peut offrir à 200 de ses abonnés la possibilité de télécharger gratuitement des livres numériques. Le catalogue devrait atteindre 1000 ouvrages dans les prochains mois. La liste complète des établissements est ici. Le projet sera évalué au terme de la période d’essai (via RJB).

PS: à découvrir sur le site de l'Enssib, la récente présentation sur la situation des ebooks en bibliothèques en Suisse.


Des tablettes à l'école primaire

TabletteA lire une étude réalisée en Suisse sur l'adoption des tablettes dans les classes du primaire (via Café pédagogique). Elle vient compléter celle qui avait été proposée au Québec dans les lycées et collèges en début d'année. Les ordinateurs portables à bas prix (comme le ChromeBook) ou les tablettes semblent bien être au coeur du débat désormais aux Etats-Unis.


Daniel de Roulet : La Simulation humaine, oeuvre numérique

RouletA découvrir une expérimentation numérique inédite, celle autour de la saga "La Simulation humaine" de l'écrivain Daniel de Roulet, dont le dernier volume vient de paraitre chez Buchet-Chastel.

Afin de donner une nouvelle vie et une nouvelle forme à sa saga, Daniel de Roulet a travaillé étroitement avec l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) particulièrement avec Cyril Bornet, doctorant au Laboratoire d’Humanités Digitales dans le cadre d’une thèse.
De cette collaboration est née une œuvre numérique gratuite disponible au format web: simulationhumaine.com, via des applications iPhone/iPad ici, et Androïd ici.

L’auteur a recomposé (et en partie réécrit) toute la matière littéraire de ses romans, soit 297 chapitres. Les lecteurs sont invités à lire:
- trois avant-goûts d’un chapitre (durée de lecture: 5 minutes),
- trois nouvelles (durée de lecture: 1 heure),
- trois romans (durée de lecture: 2 à 5 heures) qui peuvent être lus d’un seul tenant.
La démarche est, pour l’auteur, de garder une cohérence de l’ensemble de ces récits et de faire découvrir son œuvre d’une manière inédite, et, pour l’EPFL, d’étudier les processus d’écriture et de lecture à l’ère des médias numériques.

Plus de détails sur le site de l'auteur.


L'Age d'Homme : des titres bientôt en numérique?

Age d'hommeLes Editions L'Age d'Homme annoncent la construction d'un nouveau site internet pour, je les cite, "notamment, avoir un meilleur outil de diffusion numérique". Des premiers titres en version numérique pour bientôt? L'Age d'Homme, c'est un catalogue prestigieux d'environ 3000 titres depuis sa création en 1966 par Vladimir Dimitrijevic, décédé accidentellement en 2011. Un fonds slave considérable, mais aussi anglo-saxon, germanique, italien, espagnol et bien sûr suisse. On se rappelle qu'ils avaient découvert récemment Joël Dicker, prix Goncourt 2012. Vous pouvez retrouver L'Age d'Homme sur twitter pour suivre la suite.


Suisse: 50 librairies indépendantes vendent du numérique

SuisseArticle intéressant sur Livres-Hebdo concernant le livre numérique en Suisse. J'en avais déjà parlé il y a un peu plus d'un an. L'Office du livre de Fribourg (OLF) propose en effet depuis 2009 un site de vente E-readers.ch qui rasssemble la quasi-totalité de la production disponible (600.000 références en anglais, allemand, français et italien) et rémunère tous les libraires, même ceux qui n'ont pas de site et se désintéressent du sujet. Tous les groupes français proposent leurs catalogues, sauf Flammarion. "Lors de l'achat, le client indique sa librairie préférée, laquelle recevra environ 20% du prix du livre, indique Patrice Fehlmann, directeur général de l'OLF. S'il ne mentionne rien, la librairie la plus proche de son code postal sera automatiquement créditée de cette remise. L'activité globale est encore modeste, mais atteignait 40.000 ventes à la fin avril. L'an dernier, la moitié des 50 librairies enregistrées ont reçu environ 1000 francs suisses (800€). Le prix des livres numériques en francs suisses est légèrement supérieur à leur tarif en euros, mais la décote par rapport au livre papier tabellisé est d'environ 50%". Une bonne façon de démarrer un nouveau marché, de manière simple et citoyenne pour les lecteurs suisses!


Jean-Jacques Rousseau est numérique "on line"

RousseauNos amis suisses l'avaient annoncé l'été dernier, la mise en ligne des oeuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau est effective depuis la fin de l'année sur ce site RousseauOnLine. Des versions images, plein écran, PDF et ePub de tous les livres. Figure également un moteur de recherche et une carte. Un travail exceptionnel qui devrait servir de référence pour tant d'autres écrivains classiques.


Suisse: les librairies adoptent le numérique

SuisseA l'occasion de l'inauguration du premier magasin de livres électroniques "eBook-Shop" de Suisse, le groupe suisse Orell Füssli (16 librairies dans le pays) a communiqué différents chiffres sur l'évolution du marché des livres numériques. Le CEO Michel Kunz observe une nouvelle tendance: "les livres électroniques remplacent peu à peu les versions sur papier."

"La croissance de ce marché repose pour une part importante sur les livres de poche et de divertissement", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse organisée mardi à la filiale zurichoise. Le libraire pense que les livres électroniques occuperont une part de marché de 15% en 2015. Celle-ci est actuellement de 2%.

Par manque de statistiques, il n'est cependant pas possible de préciser davantage cette tendance en Suisse. Les données s'appuient donc sur les chiffres en Allemagne: "nous partons d'une évolution similaire à celle du marché allemand", explique Fabio Amato, responsable des librairies Orell Füssli. Il identifie un doublement des ventes ces dernières années et table sur une poursuite de ce mouvement (via Romandie).

A noter que la boutique ebook des libraires indépendants suisses est ici.


Bibliothèque numérique romande

BooksA découvrir la Bibliothèque numérique romande. Animée par une équipe de passionnés suisses qui ont décidés de proposer des textes libres de droits ou contemporains ayant trait de près ou de loin à la région:

"Les Bourlapapey ont le plaisir de mettre à disposition leurs premiers livres numériques. Nos débuts sont modestes, une vingtaine d’ebooks pour l’instant. Notre domaine: la littérature suisse romande (d’expression française), mais aussi, sans esprit régionaliste, les régions voisines, la France, la Suisse, ou carrément ailleurs. Nos livres vous sont proposés en téléchargement libre et sans restrictions dans différents formats: epub, pdf, Kindle-Mobipocket, Sony Reader et parfois eReader. Nous ne sommes – de loin! – pas les seuls: vous trouverez sous «liens», les adresses d’autres sites d’ebooks gratuits, des sites partenaires, amis ou que nous vous recommandons.

De nombreuses collections prévues. Ils échangent avec le groupe eBooksGratuits. Je vous conseille particulièrement les "Notes de route" d'Isabelle Eberhardt.


Rousseau: une édition numérique de référence pour ses 300 ans

RousseauportraitQuand un citoyen suisse rencontre un autre citoyen suisse. Frédéric Kaplan nous dit tout sur son blog sur les Oeuvres complètes de Jean-Jacques Rousseauproposées par les Editions Slatkine et Honoré Champion. Une monumentale édition d'abord imprimée. Sa propre société a aussi assuré la conception et la réalisation de la version numérique. Il présente les grands principes de fonctionnement. Comment naviguer dans 24 volumes et 15.284 pages? Cette édition sera disponible à la rentrée prochaine, "mais il aurait été dommage de ne pas l’annoncer alors que «le citoyen de Genève» fête ce 28 juin ses 300 ans".


Frédéric Kaplan sur la radio suisse 3615

Badge-large_reasonably_smallA signaler l'intéressante émission sur la radio suisse 3615 avec la présence de Frédéric Kaplan, il se fait rare en France:

"Aujourd'hui dans 3615, on parle de lecture. L'électronique et le papier se font-ils concurrence, ou se complètent-ils? Quel avenir pour les libraires et les librairies? Comment redonner au lecteur les bénéfices du papier sur un minuscule écran?" Réponses dans l'émission de cette semaine, en compagnie de:

Frédéric Kaplan, chercheur et entrepreneur, fondateur de Ozwe
• Laurent Bolli, co-fondateur avec Cristiana Bolli-Freitas de Bread and butter.

Ensembles, ils ont fondé bookapp, dont l'ambition est d'aider les acteurs de la chaîne du livre imprimé à réinventer leur savoir-faire dans l'ère digitale." L'émission est ici (merci à Guillaume pour l'info).


Les libraires suisses vendent du numérique!

Ereaders33 librairies indépendantes suisses qui vendent des eBooks et des livres électroniques en plus! Et oui, c'est E-readers.ch!

"E-readers.ch est la boutique en ligne d’eBooks des librairies indépendantes en Suisse. Les libraires partenaires vous proposent un grand catalogue d’eBooks multilingues (PDF et ePub) et de Readers Sony, Bookeen, et autres avec leurs accessoires. Vous choisissez simplement lors de la création de votre compte l’une des libraires partenaires de votre choix. Vos achats sont alors attribués à votre libraire qui s’assure ensuite de votre satisfaction.

E-readers.ch est également une plateforme de communication vous permettant de dialoguer avec les libraires partenaires du site.

Aujourd’hui, de nombreux partenaires sont présents sur e-readers.ch. Pour les découvrir, cliquez simplement sur la liste des librairies partenaires. En choisissant E-readers.ch, vous soutenez les librairies traditionnelles suisses.

Retrouvez également l’eBook sur votre smartphone, Iphone, IPad ou tablette. Consultez les possibilités simples d’achat et de lecture d’eBooks en cliquant sur e-readers mobile."


Qu'y aura-t-il après le livre?

Unil Je vous avais parlé de l'intervention de Frédéric Kaplan à l'Université de Lausanne sur "le devenir machinique du livre" la semaine dernière. Je vous invite à regarder la conférence "Qu'y aura-t-il après le livre?" qui est en ligne en podcast iTunes. Bonne surprise de voir Christian Vandendorpe, certains d'entre vous se rappellent peut-être du "pari de Vanderdorpe"!


Kaplan : le "devenir machinique" du livre

Merci à Frédéric Kaplan de m'avoir alerté hier sur l'exposé qu'il a tenu à l'Université de Lausanne sur le «devenir machinique du livre» au colloque «Des manuscrits antiques à l’ère digitale». "Cet exposé est une première tentative pour réintégrer l’évolution du livre dans le cadre plus général de l’évolution des représentations régulées. Je me sers de l’exemple du processus de mécanisation des cartes pour discuter de l’évolution du livre. Poursuivant le thème abordé dans un précédent billet, j’oppose dans la discussion qui suit les technologies et les motivations de l’encyclopédisme avec celles du livre. Je finis par quelques prédictions faciles." A découvrir absolument, dommage que la Suisse soit si loin!