83 notes dans la catégorie "Tea"

Tea InkPad 3 disponible très bientôt

Teaipad3Voilà ça y est, l'indice a été donné par Tea cet après-midi sur twitter avec une petite photo. J'étais au parfum depuis quelques semaines, mais puisque le voile se lève, vous avez donc l'info. Il s'agit bien sûr du PocketBook InkPad 3 qui va donc sortir dans quelques semaines chez Tea, sans doute sous l'appellation Tea InkPad 3. Vraiment je me réjouis que ce nouveau grand modèle 7.8 pouces arrive très vite en France, il est déjà salué dans les premiers tests qui sont apparus. Voir par exemple celui de GoodeReader il y a quelques semaines avec une note de 8/10. Vous lirez les premiers commentaires de mes lecteurs ici. Restez à l'écoute bien sûr!


Tolino adopte la DRM Care de chez Tea

TolinC'est bien rare qu'une société française fasse l'objet d'un billet sur les sites anglo-saxons. C'est le cas aujourd'hui du coté de GoodeReader pour annoncer que l'environnement de lecture numérique allemand Tolino (40% du marché outre-Rhin) allait adopter Care, la DRM light de Tea. "A little known French DRM system"...

Une belle avancée pour Tea au niveau européen.

"Le nom de l'initiative s'appelle CARE, qui signifie Content & Author Rights Environment, et est la première DRM ergonomique et interopérable au monde. Contrairement à Adobe DRM, il n'y a pas de système d'enregistrement avec CARE. Il sera mis en œuvre dans un certain nombre d'autres environnements avec l'introduction du lecteur web qui sera lancé en 2019.

CARE est en cours de développement depuis trois ans et a déjà un peu de succès en Allemagne. Le système alimente actuellement 3.100 bibliothèques et facilite 28 millions de prêts numériques chaque année. Tolino utilisera CARE pour que les lecteurs puissent emprunter des livres numériques directement à la bibliothèque.

Rémi Bauzac, directeur technique de TEA, a commenté: "L'interopérabilité de CARE est une extension de celle de LCP. Notre technologie prend donc en charge deux mécanismes d'interopérabilité. Le premier est spécifique à CARE: si le terminal de lecture et le fichier protégé sont compatibles CARE, l'utilisateur pourra lire le fichier sans mot de passe supplémentaire. Mais si le terminal ou le fichier ne sont pas compatibles avec CARE, alors on passe automatiquement au second mécanisme qui est celui proposé par Readium LCP où un mot de passe est demandé à l'utilisateur pour lire son fichier. Les fichiers protégés CARE et les environnements de lecture CARE prendront nativement en charge les deux modes d'interopérabilité."

Cette solution Care a obtenu la certification Readium LCP par l'EDRLab. Précision de l'EDRLab en la personne de Laurent LeMeur sur twitter: "Tea présente maintenant CARE comme « LCP as a service » et ne parle plus de DRM CARE depuis que la solution s’est aligné sur Readium LCP. Côté TEA le job est fait".


Tea Touch HD Brown Edition : test complet

100_2416Nous avions eu une belle surprise en fin d'année dernière avec une nouvelle liseuse Tea Touch HD chez Tea. Un modèle 6 pouces haute-définition très attendu puisqu'il s'agissait du PocketBook Touch HD sorti il y a deux ans et jusqu'ici indisponible en France. La start-up française Tea poursuit son partenariat avec le fabricant suisse en proposant cette liseuse en marque blanche, comme d'habitude spécialement développée au niveau de l'interface. Tea collabore étroitement avec Pocketbook en conservant à la fois certaines caractéristiques, en faisant évoluer d'autres à leurs propres besoins. On retrouvera mes tests les plus récents des autres modèles, de l'excellente Tea TouchLux 3 et du malheureusement décevant Tea Ultra (avec son écran bien terne). Tea propose depuis de nombreuses années un environnement solide pour des partenaires libraires importants (Decitre, Cultura, France-Loisirs, Chapitre, Furet du Nord, etc.) avec des solutions de lecture numérique complètes (applications, sites, interfaces web, etc.). Le fer de lance de Tea reste bien sûr les liseuses de la marque, vendues dans ces enseignes.

Je vous avais dit tout le bien que je pensais de cette Tea Touch HD, revoir mon test ici. Je l'avais même mis en première position sur mon podium de l'hiver à égalité avec la Kobo Aura H2O Edition 2. Et puis quelques mois seulement après, belle surprise, Tea récidive avec une Tea Touch HD Brown Edition qui reprend strictement les mêmes caractéristiques que la Tea Touch HD mais en y ajoutant le dispositif Smartlight qui permet un réglage de la tonalité orangée moins agressive le soir. Un dispositif breveté que l'on retrouve sur des modèles d'autres fabricants mais à des prix plus élevés, jamais en deçà de 130€.

Cette liseuse Tea Touch HD Brown Edition est vendue chez Decitre et Cultura par exemple, au prix très attractif de 129,99€ (finition marron foncé uniquement). Un modèle qui rejoint le milieu de gamme chez les fabricants, proche de liseuses de la concurrence comme la Kindle Paperwhite, la Kobo Aura Edition2 ou les Cybook Muse Frontlight/ Nolim. Cette Tea Touch HD Brown Edition comporte des caractéristiques supplémentaires et pas des moindres qui risquent d'en séduire beaucoup, nous allons les voir en détail. Est-ce qu'elle se révèlera à la hauteur des attentes? J'ai bien entendu repris mon test de la Tea Touch HD, les caractéristiques étant identiques hormis pour le nouveau dispositif Smartlight.

C'est parti pour un test complet: 

Prise en main: packaging simple; à l'intérieur de la boite, juste comme d'habitude le traditionnel petit câble usb, standard désormais classique avec un mode d'emploi bien fait. La Tea Touch HD Brown Edition est fine et légère, 180g sur la balance. C'est plus de 10% de moins que l'ancienne Tea TouchLux3, cela se sent nettement. Très agréable en main. Un design bien connu maintenant et très réussi, tout en rondeurs. C'est le dos qui a été revu avec une partie alvéolée dans la partie inférieure qui assure une excellente prise en main. La couleur Brown marron foncé est très agréable, c'est la seule qui est proposé pour cette série. C'est aussi désormais un revêtement soft-touch sur la totalité de la liseuse. Les plastiques sont d'excellentes qualités, peu sensibles aux traces de doigts. La finition est parfaite, on voit tout de suite le standard de fabrication Foxconn gage de qualité évident, équivalent aux meilleures marques dans l'électronique. Au niveau de la qualité des plastiques justement, il faut bien reconnaître qu'ils sont supérieurs à d'autres marques à ce niveau de prix. Les boutons en bas sont très réussis, PocketBook a encore amélioré souplesse, réactivité et retours, parfait. 4 boutons bien connus, menu, arrière, avant, accès aux paramètres. Le fabricant doit avoir de bonnes remontées de ses utilisateurs puisqu'il poursuit résolument les boutons physiques qui le distingue de certaines autres marques. Sur la tranche inférieure sont regroupées toutes les sorties, dans l'ordre, usb, prise jack pour l'audio, emplacement carte micro SD, emplacement réinitialisation et bouton allumage. C'est bien sûr l'audio et l'extension de mémoire qui méritent d'être souligné puisque les autres fabricants ont désormais supprimé ces fonctions. Le fabricant maintient donc cet emplacement pour la carte, si vous voulez étendre la mémoire avec une capacité jusqu'à 32 Go (déjà 8Go embarqué de base ce qui est déjà beaucoup). Les amateurs qui ont des bibliothèques copieuses pour une utilisation en mode déconnecté apprécieront. Nous reviendrons sur l'audio plus loin. Rien sur les autres bords latéraux. Le bouton allumage en bas est toujours d'un accès assez moyen. Par pression avec le doigt ou l'ongle avec une led que l'on peu débrayer dans les paramètres. J'avoue que je préfère l'allumage au-dessus plus intuitif, mais vous vous y ferez rapidement. J'aime beaucoup le logo Tea très discret sur la face avant. Des bords de chaque côté suffisamment larges pour tenir la liseuse d'une seule main. Ou d'une main toujours, vous pouvez tourner les pages avec les boutons en bas, très sympa. Rien à redire. Un très beau modèle sans fautes dans son design et sa fabrication. Je le place au dessus des autres marques qui y vont un peu à l'économie à ce niveau de prix. Si vous restez un inconditionnel des boutons physiques, pas photo. Si vous ne l'êtes pas ou plus, vous y viendrez ou reviendrez pour une partie de vos pratiques, vous verrez.

Allumage maintenant, avec un écran 6 pouces eInk Carta en 1072x1448 et 300 dpi. Magnifique écran, un contraste et une définition excellente. Vous savez comme je suis sensible à la qualité de l'écran au fil des années. J'en ai vu... Oublié la déception de l'Ultra, PocketBook a tenu compte de la leçon, ce Tea Touch HD Brown Edition est irréprochable, le meilleur standard actuel. On peut désormais aller sans problème dans des caractères plus fins avec un contraste sans égal. Deux détails, j'ai trouvé le temps de latence à l'allumage un peu long (en mode éteint complet). Bon point en revanche, plus d'attente avec le sablier ou un message, on revient toute de suite à la dernière page lue avec une barre discrète pour suivre l'allumage en bas de page. Sympa. Excellentes sensations, voyons la suite.

Lumière intégrée avec le dispositif Smartlight: une fonctionnalité désormais plébiscitée par beaucoup d'entre vous. J'ai toujours tendance à la relativiser parce que j'utilise toujours ma lampe de chevet au quotidien. L'éclairage intégré sur ce nouveau modèle a été revu, vous verrez les photos en bas. Une excellente lumière plus naturelle, sans nuances particulières jaune ou bleue. Elle est plus douce, moins agressive avec une intensité moins forte. Au quotidien j'ai tendance à préférer. Plus guère de halos sur les bords. On voit que cette technologie d'éclairage est désormais très qualitative chez les fabricants. Vous l'apprécierez à juste titre sur ce nouveau modèle, très bon point. Petit bémol par rapport à Kobo, pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur le côté de l'écran.

C'est l'ajout du dispositif Smartlight qui est la nouveauté de cette Tea Touch HD Brown Edition par rapport à la Tea Touch HD. Pocketbook avait ajouté cette fonctionnalité en fin d'année dernière, Tea en dispose quelques mois seulement après et cela pour le même prix, bravo. Un dispositif très agréable si vous lisez le soir sans lampe de chevet. Vous pouvez régler précisément la tonalité orangée qui supprime la lumière bleue pour un meilleur confort de lecture, une tonalité moins agressive avant de s'endormir. L'échelle de réglage est très importante, vous pourrez trouver précisément la lumière qui vous convient le mieux. En mode automatique, ce réglage se fera tout seul de manière optimise. J'ai essayé à plusieurs heures, cela marche très bien. Bref, un must pour les grands lecteurs de la nuit.

Navigation: cette Tea Touch HD Brown Edition propose toujours beaucoup de paramétrages possibles, une grande force des modèles du fabricant depuis de longues années. Le tactile est très bon, un processeur rapide d'1GHz qui apporte de la réactivité. Là aussi, cela a encore progressé, il est très véloce. C'est aussi l'excellente fonction d'agrandissement de la page avec les deux doigts (pinch and zoom) -un mouvement que nous connaissons tous sur smartphones et tablettes-. Le réglage se fait de visu, ne pas s'inquiéter du temps de recalcul nécessaire qui est de plusieurs secondes. Pour un réglage précis on passera par le menu, très facile et rapide. Navigation rapide aussi en bas, dix pages par dix pages si on laisse les touches appuyées. En appuyant au milieu de l'écran, on accède à des fonctionnalités complètes, paramètres, pivoter, note, dictionnaire et voix qui apparait sur ce modèle. Une importante mise à jour du firmware était intervenue il y deux ans, elle n'a pas été revue fondamentalement, je la juge excellente. Simplicité de l'écran d'accueil, excellente ergonomie générale de la navigation. Quelques changements cependant dans les réglages typographiques. L'application FBReader a disparue, pragmatisme du fabricant qui a choisie résolument un Adobe Viewer plus complet. Polices étendues (une vingtaine au choix). Manquent les indispensables Caecilia et CharisSL que vous pourrez ajouter sans problème, voir la manip plus bas. Une petite déception, l'échelle des réglages de la taille des polices a été revue et est plus limitée. 7, 8, 9, 10pts, etc. Il faudrait je pense proposer des fractions intermédiaires en demi. Il y en avait trop, il y en a maintenant trop peu. Un exemple, entre 8 et 9 on passe de 34 à 29 lignes à la page, c'est beaucoup trop comme écart. Pour le reste, gestion fine de l'interlignage, des marges, des césures. Tout y est.

Pour les notes, tout à l'index, on peut "stabiloter" en gris très rapidement des mots ou des passages entiers pour les mettre en valeur, gommer facilement. L'interface a gagné en ergonomie je trouve. Intégrer des notes particulières aux endroits que l'on souhaite, les sauvegarder, y revenir facilement. On peut aussi réaliser des captures d'écrans que l'on pourra exporter. Il n'y a plus besoin de confirmer la pose ou la dépose du signet, c'était agaçant. Pour le dictionnaire, un excellent Littré moderne. La variété des autres dictionnaires possible est toujours impressionnante chez PocketBook qui capitalise sur son expérience internationale. Côtés réglages, le Tea Touch HD Brown Edition propose toujours d'aller aussi loin que possible, gestion du flash noir (jusqu'à 10 pages), programmation des touches, choix des logos de démarrage, etc. On peut vraiment personnaliser au mieux sa liseuse. Avec la grosse capacité mémoire, c'est aussi la facilité à gérer les dossiers qui se posent. Très pratique et intuitive, la gestion par dossiers et sous-dossiers à la carte, étagères, etc. Navigation et paramétrages excellents à l'arrivée, toujours la grande force de tous les modèles Tea/ PocketBook.

On retrouvera aussi l'environnement Linux avec des petits jeux embarqués. Personnellement j'adore jouer aux échecs. Sudoku, solitaire et d'autres. Un  accès pratique au cloud via Dropbox, on pourra aussi accéder à des clouds personnels comme Hubic au travers du navigateur en favoris. Fonctionne très bien. A signaler une fonction PocketNews qui permet de synchroniser des flux RSS. L'accès wifi est très bon. La rapidité via le navigateur s'est accrue aussi, l'occasion d'y aller un peu plus pour récupérer des contenus ici ou là.

Audio: un plus incontestable sur ce modèle par rapport à la concurrence. On pourra embarquer des MP3 pour les écouter mais aussi utiliser l'excellent mode text-to-speech. Vous pourrez écouter n'importe quel ePub avec deux voix synthétiques homme et femme au choix. La qualité en français est plutôt pas mal je dois dire. Réglage du son, de la vitesse de défilement. Là aussi, c'est de mieux en mieux au fil des années. Je trouve intéressant que les liseuses puissent suivre l'évolution de cette intéressante fonction complémentaire.

Autonomie: un petit mot sur l'autonomie. Une grosse utilisation de la capacité mémoire (carte micro SD) et du wifi entrainent de facto un grande perte d'autonomie de la liseuse, c'est flagrant. Lors de mes nombreux tests dans la semaine, j'ai dû revenir une fois supplémentaire à la prise. Mais je pense qu'une fois les bibliothèques téléchargées dans les mémoires interne et externe (les couvertures toutes affichées, ce qui peut prendre un temps certain), il n'y aura pas de consommation excessive. Je conseille cependant de déconnecter systématiquement le wifi et de ne l'utiliser que si l'on en a besoin au cas par cas.

PDF: un mot enfin sur la lecture de PDF qui reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces, des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub. Une navigation bien faite au doigt. Des réglages complets et intéressants. La réactivité est bonne, même avec des documents aux poids importants. La seule gestion PDF acceptable pour moi c'est le mode horizontal. Une page A4 affichée en deux fois avec une continuité de lecture assez bonne finalement. Je vous la conseille.

J'ajoute un mot sur une fonction "reformatage de PDF" à la volée, une fonction qui m'avait échappé dans un premier temps. Elle ne résout évidemment pas tout avec un texte en drapeau et des ruptures dans la structure -coupures de mots, phrases et paragraphes dans les changements de colonnes, etc.- (cela dépend aussi des modèles de PDF) mais elle se révèle très efficace et pratique sans temps de latences importants. PocketBook en bon continuateur de Sony à l'époque, cela mérite d'être signalé.

Toujours le sentiment d'une ouverture la plus complète possible chez Tea/ PocketBook. Une liseuse Tea Touch HD Brown Edition qui capitalise aussi sur l'expérience acquise au fil des firmwares.

Librairie intégrée: c'est bien entendu l'apport d'une véritable librairie intégrée qui apporte un réel confort d'utilisation sur les modèles de chez Tea. Personnellement pour des raisons pratiques de gestion de ma bibliothèque, je n'achète jamais sur la liseuse même, toujours depuis l'ordinateur. Mais je reconnais que beaucoup privilégie cet aspect intuitif et rapide d'accès aux livres. C'est aussi un formidable moyen d'accéder simplement aux premières pages des livres. J'ai testé la librairie Decitre, la librairie Cultura fonctionne exactement de la même façon. Une fois votre wifi reconnu, les paramétrages de compte librairie et Adobe pour la gestion de la DRM se font très simplement. Mais c'est aussi l'intégration de la DRM Care qui apporte un plus, plus besoin de recourir à la fameuse DRM Adobe si vous souhaitez vous en passer. Et comment! L'inscription à votre compte avec adresse mail et mot de passe, c'est fini. L'interface de la librairie est très lisible, beaucoup de soins ont été apportés. Un moteur de recherche très efficace, une sélection qui colle à l'actualité, nouveautés, meilleures ventes, livres gratuits, petits prix, tout y est. Si vous voulez aller encore au-delà un onglet catégories vous permettra d'en sélectionner d'autres. Sur chaque fiche de livre très claire, une fiche détaillée, livres du même auteur et la proposition de télécharger un extrait. Une proposition exactement identique aux standards américains qui fonctionnent de manière propriétaire. Les développements apportés au fil des années par Tea rejoignent une expérience-client de premier plan.

Verdict: En conclusion de ce test, cette Tea Touch HD Brown Edition se révèle une remarquable liseuse bien complète et ouverte, avec tous les paramétrages possibles, y compris donc le Smartlight très agréable le soir. Je l'ai beaucoup aimé au quotidien en mobilité que chez moi en soirée avec l'éclairage. J'insiste sur la qualité des matériaux qui la met au-dessus du lot par rapport à d'autres à même niveau de prix. Qualité de l'écran, boutons, audio et capacité mémoire en plus pour les grands nomades déconnectés. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire dessus avec sa finesse, sa légèreté, sa rapidité et son écran bien contrasté. Le Smartlight est excellent pour le soir. C'est heureux de voir les libraires français pouvoir dorénavant proposer des liseuses de ce niveau de qualité qui n'ont aucunement à rougir de la concurrence anglo-saxonne. Sincèrement, je ne vois pas trop où lui dénicher de défauts à cette Tea Touch HD Brown Edition. Vous savez, à chaque liseuse il reste tout le temps un petit bémol, qu'une autre a et que celle-ci n'a pas. Ce n'est pas le cas ici, cette liseuse a tout ce qui existe. Sous la barre des 130€ en plus, c'est vraiment un étonnant rapport qualité/ prix. A ce prix-là, Tea et ses partenaires libraires enfoncent la concurrence, compliments. Ce partenariat entre le fabricant PocketBook et la start-up française Tea se révèle au fil des années une bien belle idée, j'espère pour longtemps encore. Cette Tea Touch HD Brown Edition devient à mon sens la nouvelle référence 6 pouces sur le marché, je lui prédis un grand succès.

Les plus:

  • finesse, légèreté, design réussi, qualité des boutons
  • prise d'une seule main agréable
  • plastiques mats de qualité, finition parfaite, standard fabrication Foxconn
  • magnifique écran eInk Carta, haute définition, contraste très réussi
  • excellentes fonctions audio avec text-to-speech embarqué
  • large mémoire embarqué de 8Go, emplacement pour une carte micro SDcard
  • qualité de l'éclairage intégré, lumière adoucie plus naturelle
  • excellent mode Smarlight avec le réglage de la tonalité orangée pour le soir
  • mode pinch and zoom très pratique
  • bonne ergonomie et navigation, qualité du tactile avec processeur rapide
  • avancées significatives pour la lecture de PDF
  • flash noir débrayable, ajouts de polices possibles
  • très grande ouverture, nombre des formats supportés et réglages possibles
  • environnement Linux, applications, jeux, etc.
  • accès extérieurs très complets
  • connexion directe avec Dropbox ou d'autres clouds, très pratique
  • nombreux dictionnaires embarqués, Littré moderne
  • mises à jours fréquentes
  • excellente intégration de la librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura, etc.
  • respect absolu du format ePub, simplicité d'accès avec la DRM Care
  • excellent rapport qualité/prix sous la barre des 130€

Les moins:

  • perte d'autonomie importante avec l'utilisation de la carte micro SD, à modérer donc
  • pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur l'écran (il faut bien trouver quelque chose)
  • quelques polices "efficaces" manquent toujours, il faudra les ajouter
  • échelle du réglage des polices revue et pas assez étendue (merci Tea de nous corriger cela bientôt)

Je remercie Tea pour ce modèle envoyé en test. A signaler également la page du support d'assistance chez Tea et chez le fabricant PockeBook ici. Les services sont très efficaces. Ne pas télécharger de nouveaux firmware, ceux de Tea sont mis à jour automatiquement sur vos liseuses.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Il s'agit de mon 52ème test de liseuses sur le blog, merci pour votre fidélité à me lire!

PS: j'ai obtenu des précisions de la part de Tea sur l'échelle de réglages des polices.

"En effet, li y avait 75 tailles de police différentes, et nous avons réduit à 24. C'est une simplification volontaire, afin que les réglages se fassent plus facilement (moins de sensibilité et donc de recalcul requis lors d’une modification de la taille de la police, moins de clics requis pour régler la taille de la police avec la réglette). En fonction des retours sur la liseuse nous pourrons affiner ce réglage". Je pense qu'il faudra trouver un entre-deux.

J'ajoute également des précisions sur les polices supplémentaires que vous souhaiterez embarquer:

Pour pouvoir accéder au dossier "system", sur l'ordinateur il faut "afficher les dossiers cachés" et décocher la case "masquer les fichiers protégés du système d'exploitation de votre ordinateur). Un dossier fonts est prêt pour y déposer vos polices supplémentaires (je vous recommande Caecilia, CharisSL, Veleka, etc.). Je tiens à votre disposition un pack de polices, faites-moi signe.

En plus des photos habituelles, je joins l'excellente vidéo de GoodeReader, une excellente note de 8/10 chez eux (il n'y a pas de librairie intégrée aux Etats-Unis). Pour moi, ce serait assurément un 9,5/10. Si vous avez des questions complémentaires, n'hésitez pas!

Je joins la vidéo comparative des deux modèles de GoodeReader. L'appréciation du Smartlight est à partir de 1mn38.

100_2412 100_2413 100_2414

 

 

 

 

 

100_2415 100_2417

 

 

 

 

 

  


Tea Touch HD Brown arrive chez Decitre

TeaNous avions attendu longtemps en France la liseuse PocketBook Touch HD, arrivée seulement l'automne dernier chez Tea sous l'appellation Tea Touch HD (revoir mon test ici). Un excellent modèle, le meilleur du marché en 6 pouces selon moi. Il n'aura fallu que quelques mois seulement pour voir arriver sa petite soeur 2 dans sa version brown. Pas seulement un changement de couleur, puisque cette nouvelle liseuse embarque un éclairage intégré avec le système Smartlight qui module à la fois l'intensité et la couleur pour un meilleur confort de lecture le soir. Pour le reste les caractéristiques techniques restent identiques. Une première série Tea Touch HD Brown est disponible chez Decitre au prix de 129,99€. Un test complet est prévu bientôt. En attendant, revoir celui de nos amis de GoodeReader.


Tea : les bibliothèques allemandes déploient la solution Care avec Tolino

TeaUne très grosse annonce aujourd'hui par voie de communiqué de presse. La start-up française Tea vient en effet de contracter un partenariat avec le groupe allemand EkZ, la filiale divibib leader européen sur le marché européen du prêt de livres numériques pour les bibliothèques. Grâce à ce partenariat franco-allemand, CARE, la technologie de DRM interopérable développée par TEA, sera utilisée dans l’offre de divibib, mais également dans les liseuses Tolino, largement utilisées par les lecteurs allemands et les utilisateurs des bibliothèques en Allemagne et plus largement en Europe. C'est plus de facilité d'usages pour les lecteurs, se passer enfin de la DRM Adobe en bibliothèques. Il semble maintenant acquis que c'est par les bibliothèques que l'on fera enfin "la peau" à la DRM Adobe qui engendre tellement de difficultés d'usages, espérons que les choses viennent vite en France et dans les pays francophones. A suivre...

Paris, le 15 mars 2018. Lancée par TEA début 2015 et basée sur la spécification open source Readium LCP (Licensed Content Protection), la solution CARE (Content & Author Rights Environment) est la première DRM à la fois ergonomique et interopérable au monde. C’est cette solution que vient de choisir le groupe allemand ekz, leader du marché des bibliothèques en Europe, pour gérer ses prêts de livres et de journaux numériques à travers l’offre Onleihe, portée par sa filiale divibib. Dans le cadre de ce partenariat, la solution CARE sera utilisée par divibib pour son entrepôt numérique et ses applications de lecture, mais sera aussi déployée dans l’ensemble des liseuses Tolino afin de permettre aux utilisateurs de lire nativement des fichiers protégés par CARE sur ces terminaux.
 
Avec plus de 3.100 bibliothèques équipées à travers le monde et 28 millions de prêts numériques par an, divibib fait figure de géant sur le marché européen des prêts de livres numériques aux bibliothèques. Pour soutenir le développement croissant de ses activités, la société allemande avait besoin d’un partenaire technologique de confiance pour sa solution de DRM dont le rôle est central dans la gestion des prêts numériques (contrôle de leur durée, leur prolongation, leur révocation, leurs retours, etc.). Le choix du groupe ekz s’est donc porté sur la société française et sa solution CARE, déjà utilisée au sein de la plateforme TEA par plus de 35 enseignes proposant une offre de livres numériques en France, en Suisse, en Belgique et au Canada.

Jörg Meyer, Président Directeur Général du groupe ekz :
«Nous recherchions un partenaire industriel solide, qui comprenne notre métier et pour qui la DRM était aussi stratégique que pour nous. TEA est le premier utilisateur de sa solution CARE avec un déploiement en France dans des proportions qui démontrent la scalabilité de la solution. C’est une société technologiquement à la pointe dans notre domaine et qui connaît parfaitement les enjeux d’une DRM pour les bibliothèques et pour leurs usagers. La solution CARE répondait à notre besoin d’ergonomie pour les utilisateurs et d’ouverture pour permettre la lecture d’un ouvrage emprunté sur un maximum de terminaux.».
 
C’est précisément pour élargir le nombre de terminaux compatibles avec l’offre de divibib que Tolino a décidé d’intégrer lui aussi la solution CARE dans l’ensemble de ses liseuses. En effet, divibib équipe la plupart des bibliothèques outre-Rhin et les lecteurs numériques allemands sont majoritairement équipés de liseuses Tolino. Grâce à cet accord, toute liseuse tolino pourra nativement lire un format de fichier protégé par la DRM CARE. Autrement dit un usager pourra télécharger un fichier auprès de sa bibliothèque et l’ouvrir sans encombre, ni mot de passe supplémentaire, sur sa liseuse Tolino.

L'Alliance Tolino se félicite de la nouvelle coopération entre TEA, ekz et Tolino comme jalon pour un système européen de lecture numérique et comme preuve d'une bonne coopération franco-allemande dans le domaine de la culture. Le système CARE est l'occasion pour Tolino et son système ouvert de poursuivre sa réussite unique dans le cadre d'un nouveau partenariat. Des millions de lecteurs auront ainsi facilement accès à une agréable expérience de lecture dans le monde ouvert de l'ebook Tolino.
 
Pour TEA cet accord permet d’élargir de manière significative le nombre d’environnements de lecture compatibles avec le système CARE et par conséquent l’espace d’interopérabilité de celui-ci. En tant qu’utilisateur, que l’on soit en France sur une liseuse TEA ou en Allemagne sur une liseuse Tolino, on pourra sans difficulté lire un ebook provenant de la plateforme TEA ou de celle de divibib.

David Dupré, Directeur Général de TEA :
«En 2014, nous avons développé CARE pour notre propre plateforme en nous basant sur les spécifications de la DRM Readium LCP. C’était une première mondiale et avec 3 ans de recul nous avons la confirmation que CARE est indispensable pour une bonne ergonomie de lecture. Dès le départ nous avions l’ambition de proposer notre solution à d’autres acteurs du marché car nous étions persuadés de l’importance de déployer un environnement ouvert et ergonomique pour tous les lecteurs. Ce partenariat entre TEA, ekz et Tolino est une excellente nouvelle pour tout le marché du livre numérique en Europe. C’est un bel exemple de collaboration franco-allemande dans notre industrie.».
 
En effet, grâce à TEA et à son engagement pour le développement de LCP (la DRM interopérable open source poussée par Readium et l’EDRLab) cet accord va encore plus loin sur la voie de l’ouverture. La solution CARE repose sur la spécification Readium LCP et sera donc compatible LCP.
 
Rémi Bauzac, Directeur technique de TEA :
«L’interopérabilité de CARE est une extension de celle de LCP. Notre technologie supporte donc deux mécanismes d’interopérabilité. Le premier est propre à CARE: si le terminal de lecture et le fichier protégé sont compatibles CARE, alors l’utilisateur va pouvoir lire le fichier sans mot de passe supplémentaire. Mais si le terminal ou le fichier ne sont pas compatibles CARE, alors nous basculons automatiquement sur le second mécanisme qui est celui proposé par Readium LCP où un mot de passe est demandé à l’utilisateur pour lire son fichier. Les fichiers protégés par CARE mais aussi les environnements de lecture CARE supporteront nativement ces deux modes d’interopérabilité.»


Editis : le livre audio avec Lizzie

LizzieLisez!, puis Lizzie. Le groupe Editis déroule sous l'impulsion de son nouveau patron Pierre Conte, avec de plus en plus de velléités pour proposer ses catalogues en direct pour les lecteurs en se passant des plateformes de ventes bien connues. Quelques semaines seulement après l'ouverture du portail Lisez! c'est sa petite soeur Lizzie qui a ouvert il y a quelques jours. Ce nouveau site propose une offre dans le secteur du livre audio. Un livre audio qui attire toutes les convoitises depuis quelques mois. Pour Lizzie, Editis s'est associé à TEA pour lancer le premier titre de sa marque audio le best-seller anti-Trump «Le Feu et la Fureur». La version audio est disponible sur lizzie.fr, en même temps qu’il paraît en version papier et numérique aux éditions Robert Laffont.  L'annonce a été faite par communiqué de presse. Pour fournir ce service, le groupe d’édition a donc choisi la startup française TEA, reconnue pour ses compétences dans la distribution et la lecture de livres numériques. Le service permet de consulter un extrait, d’acheter et de télécharger le livre audio. Le fichier fourni est ensuite lisible sur tout équipement compatible avec le format mp3, ordinateurs, smartphones, tablettes mais aussi la dernière liseuse Tea TouchHD elle-même compatible avec l'audio.


Box Ebook : j'ai testé pour vous

BoxebookPetit retour sur l'offre BoxEbook proposée par Tea depuis cet automne en partenariat avec plusieurs libraires (Decitre, Cultura, Furet du Nord, etc.). Je teste depuis plusieurs mois cette offre, je voulais vous donner mon sentiment.

Le principe est simple: vous achetez la boite BoxEbook en librairies, trois offres au choix entre Romance, Romans Ados et Polars. Elle vous permet de bénéficier d'un abonnement de six livres numériques (1 livre/mois pendant six mois) sélectionnés par des libraires en partenariat avec des éditeurs (Harlequin pour Romance, Bayard et Milan pour Roman Ados, Albin Michel pour Polars). Prix de vente à 29,90€ pour les deux premières, 35,90€ pour la dernière. Rentré chez vous, il vous suffit d'activer votre compte avec le code fourni et de personnaliser votre profil. Vous recevrez ensuite au début de chaque mois un livre sélectionné et cela pendant six mois. Si vous avez déjà l'eBook du mois, BoxEbook vous en proposera un autre. A découvrir sur le site BoxEbook.

J'ai donc testé la carte Polar sur trois mois déjà, la moitié du chemin. Le démarrage/ activation de l'offre est très bien fait avec le petit code au dos de la carte, simplicité même pour des lecteurs peu familiarisés avec les livres numériques. Les possibilités de lecture sont très complètes sur tous ses appareils, liseuses, tablettes, smartphones aussi bien en téléchargement qu'au travers des applications synchronisées avec votre compte client chez qui la carte a été acheté. Tea et ses partenaires proposent une DRM simplifiée, pas d'ouverture de compte Adobe nécessaire pour des primo-lecteurs. En revanche, si vous souhaitez lire votre livre hors de l'environnement proposé par Tea -sur une Kobo ou une Bookeen par exemple-, pas de problème. Vous pourrez télécharger votre livre sur AdobeDigitalEditions pour l'importer ensuite sur votre liseuse. Par contre, pas de possibilité pour les lecteurs sur Kindle, Amazon ignorant le format ePub universel.

Tous les débuts de mois, pas besoin de retourner forcément sur le site, une proposition est poussée par simple mail. Les synchronisations se font automatiquement. Je ne donnerais pas les titres qui m'ont été proposés pour ne pas dévoiler l'offre. La recommandation est réussie. Il ne s'agit pas du tout de titres secondaires de "fonds de catalogues" mais des titres best-sellers de chez Albin Michel, tous excellents. J'ai testé l'échange sur le troisième (attention de ne pas l'ouvrir). La possibilité d'échange n'est pas forcément très explicite, il faut la chercher un peu dans le FAQ. Par contre, une fois la demande faite par simple mail, la réponse est rapide. On m'a proposé deux autres titres au choix, tous les deux excellents aussi. Un détail important pour un abonnement, les livres restent acquis dans votre bibliothèque une fois l'abonnement terminé.

J'ai aussi regardé attentivement les prix des livres numériques à l'unité. L'offre est attractive. Les livres numériques proposés par les Editions Albin Michel sont en général assez chers, surtout les titres anciens passés en Livre de Poche qui sont en général vendus en numérique 20% au dessus des prix poche. Du coup, sur les trois titres reçus pour l'instant, la remise de prix est intéressante. C'est même bien en deça des prix des poches imprimés. La cerise sur le gâteau finale, pour remercier d'avoir souscrit cet abonnement, serait de se voir proposer une réelle nouveauté de chez Albin Michel. Je vais bien voir, je vous mettrais le billet à jour en avril prochain.

Au final, un concept BoxEbook que je trouve très intéressant et bien fait, surtout pour des primo-lecteurs numériques. Un très bon complément à l'achat d'une liseuse par exemple ou même un cadeau original à offrir à quelqu'un qui en possède déjà une. J'espère que d'autres éditeurs vont venir en partenariat sur ce concept qui le mérite vraiment. Il serait intéressant de développer aussi un "esprit club" avec des inédits, des bonus, plus de titres au choix, des conseils personnalisés de libraires, etc. qui favoriseraient une réinscription à l'offre. Bref, un concept innovant que j'aime beaucoup, qui ne manque pas de possibilités et d'idées à exploiter. Je vous le recommande et je vais le suivre de près.


Tea Touch HD : test complet

100_1955Une belle surprise en cette fin d'année avec une nouvelle liseuse Tea Touch HD chez Tea. Un modèle 6 pouces haute-définition très attendu puisqu'il s'agit du PocketBook Touch HD sorti il y a deux ans et jusqu'ici indisponible en France. La start-up française Tea poursuit son partenariat avec le fabricant suisse en proposant cette liseuse en marque blanche, comme d'habitude spécialement développée au niveau de l'interface. Tea collabore étroitement avec Pocketbook en conservant à la fois certaines caractéristiques, en faisant évoluer d'autres à leurs propres besoins. On retrouvera mes tests les plus récents des autres modèles, de l'excellente Tea TouchLux 3 et du malheureusement décevant Tea Ultra (avec son écran bien terne). Tea propose depuis de nombreuses années un environnement solide pour des partenaires libraires importants (Decitre, Cultura, France-Loisirs, Chapitre, Furet du Nord, etc.) avec des solutions de lecture numérique complètes (applications, sites, interfaces web, etc.). Le fer de lance de Tea reste bien sûr les liseuses de la marque, vendues dans ces enseignes.

Cette liseuse Tea Touch HD est vendue chez Decitre et Cultura par exemple, au prix très attractif de 129,99€ (finition noire uniquement). Un modèle qui rejoint le milieu de gamme chez les fabricants, proche de liseuses de la concurrence comme la Kindle Paperwhite, la Kobo Aura Edition2 ou les Cybook Muse Frontlight/ Nolim. Cette Tea Touch HD comporte des caractéristiques supplémentaires et pas des moindres qui risquent d'en séduire beaucoup, nous allons les voir en détail. Est-ce qu'elle se révèlera à la hauteur des attentes?

C'est parti pour un test complet: 

Prise en main: packaging simple; à l'intérieur de la boite, juste comme d'habitude le traditionnel petit câble usb, standard désormais classique avec un mode d'emploi bien fait. La Tea Touch HD est fine et légère, 180g sur la balance. C'est plus de 10% de moins que l'ancienne Tea TouchLux3, cela se sent nettement. Très agréable en main. Un design bien connu maintenant et très réussi, tout en rondeurs. C'est le dos qui a été revu avec une partie alvéolée dans la partie inférieure qui assure une excellente prise en main. C'est aussi désormais un revêtement soft-touch sur la totalité de la liseuse. Les plastiques sont d'excellentes qualités, peu sensibles aux traces de doigts. La finition est parfaite, on voit tout de suite le standard de fabrication Foxconn gage de qualité évident, équivalent aux meilleures marques dans l'électronique. Au niveau de la qualité des plastiques justement, il faut bien reconnaître qu'ils sont supérieurs à d'autres marques à ce niveau de prix. Les boutons en bas sont très réussis, PocketBook a encore amélioré souplesse, réactivité et retours, parfait. 4 boutons bien connus, menu, arrière, avant, accès aux paramètres. Le fabricant doit avoir de bonnes remontées de ses utilisateurs puisqu'il poursuit résolument les boutons physiques qui le distingue de certaines autres marques. Sur la tranche inférieure sont regroupées toutes les sorties, dans l'ordre, usb, prise jack pour l'audio, emplacement carte micro SD, emplacement réinitialisation et bouton allumage. C'est bien sûr l'audio et l'extension de mémoire qui méritent d'être souligné puisque les autres fabricants ont désormais supprimé ces fonctions. Le fabricant maintient donc cet emplacement pour la carte, si vous voulez étendre la mémoire avec une capacité jusqu'à 32 Go (déjà 8Go embarqué de base ce qui est déjà beaucoup). Les amateurs qui ont des bibliothèques copieuses pour une utilisation en mode déconnecté apprécieront. Nous reviendrons sur l'audio plus loin. Rien sur les autres bords latéraux. Le bouton allumage en bas est toujours d'un accès assez moyen. Par pression avec le doigt ou l'ongle avec une led que l'on peu débrayer dans les paramètres. J'avoue que je préfère l'allumage au-dessus plus intuitif, mais vous vous y ferez rapidement. J'aime beaucoup le logo Tea très discret sur la face avant. Des bords de chaque côté suffisamment larges pour tenir la liseuse d'une seule main. Ou d'une main toujours, vous pouvez tourner les pages avec les boutons en bas, très sympa. Rien à redire. Un très beau modèle sans fautes dans son design et sa fabrication. Je le place au dessus des autres marques qui y vont un peu à l'économie à ce niveau de prix. Si vous restez un inconditionnel des boutons physiques, pas photo. Si vous ne l'êtes pas ou plus, vous y viendrez ou reviendrez pour une partie de vos pratiques, vous verrez.

Allumage maintenant, avec un écran 6 pouces eInk Carta en 1072x1448 et 300 dpi. Magnifique écran, un contraste et une définition excellente. Vous savez comme je suis sensible à la qualité de l'écran au fil des années. J'en ai vu... Oublié la déception de l'Ultra, PockeBook a tenu compte de la leçon, ce Tea Touch HD est irréprochable, le meilleur standard actuel. On peut désormais aller sans problème dans des caractères plus fins avec un contraste sans égal. Deux détails, j'ai trouvé le temps de latence à l'allumage un peu long (en mode éteint complet). Bon point en revanche, plus d'attente avec le sablier ou un message, on revient toute de suite à la dernière page lue avec une barre discrète pour suivre l'allumage en bas de page. Sympa. Excellentes sensations, voyons la suite.

Lumière intégrée: une fonctionnalité désormais plébiscitée par beaucoup d'entre vous. J'ai toujours tendance à la relativiser parce que j'utilise toujours ma lampe de chevet au quotidien. L'éclairage intégré sur ce nouveau modèle a été revu, vous verrez les photos en bas. Une excellente lumière plus naturelle, sans nuances particulières jaune ou bleue. Elle est plus douce, moins agressive avec une intensité moins forte. Au quotidien j'ai tendance à préférer. Plus guère de halos sur les bords. On voit que cette technologie d'éclairage est désormais très qualitative chez les fabricants. Vous l'apprécierez à juste titre sur ce nouveau modèle, très bon point. Petit bémol par rapport à Kobo, pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur le côté de l'écran ni de modification de la lumière suivant l'heure du coucher (mais ne soyons pas trop gourmands, c'est sur des modèles plus chers).

Navigation: ce Tea Touch HD propose toujours beaucoup de paramétrages possibles, une grande force des modèles du fabricant depuis de longues années. Le tactile est très bon, un processeur rapide d'1GHz qui apporte de la réactivité. Là aussi, cela a encore progressé, il est très véloce. C'est aussi l'excellente fonction d'agrandissement de la page avec les deux doigts (pinch and zoom) -un mouvement que nous connaissons tous sur smartphones et tablettes-. Le réglage se fait de visu, ne pas s'inquiéter du temps de recalcul nécessaire qui est de plusieurs secondes. Pour un réglage précis on passera par le menu, très facile et rapide. Navigation rapide aussi en bas, dix pages par dix pages si on laisse les touches appuyées. En appuyant au milieu de l'écran, on accède à des fonctionnalités complètes, paramètres, pivoter, note, dictionnaire et voix qui apparait sur ce modèle. Une importante mise à jour du firmware était intervenue il y deux ans, elle n'a pas été revue fondamentalement, je la juge excellente. Simplicité de l'écran d'accueil, excellente ergonomie générale de la navigation. Quelques changements cependant dans les réglages typographiques. L'application FBReader a disparue, pragmatisme du fabricant qui a choisie résolument un Adobe Viewer plus complet. Polices étendues (une vingtaine au choix). Manquent les indispensables Caecilia et CharisSL que vous pourrez ajouter sans problème, voir la manip plus bas. Une petite déception, l'échelle des réglages de la taille des polices a été revue et est plus limitée. 7, 8, 9, 10pts, etc. Il faudrait je pense proposer des fractions intermédiaires en demi. Il y avait trop, il y a maintenant trop peu. Un exemple, entre 8 et 9 on passe de 34 à 29 lignes à la page, c'est beaucoup trop comme écart. Pour le reste gestion fine de l'interlignage, des marges, des césures. Tout y est.

Pour les notes, tout à l'index, on peut "stabiloter" en gris très rapidement des mots ou des passages entiers pour les mettre en valeur, gommer facilement. L'interface a gagné en ergonomie je trouve. Intégrer des notes particulières aux endroits que l'on souhaite, les sauvegarder, y revenir facilement. On peut aussi réaliser des captures d'écrans que l'on pourra exporter. Il n'y a plus besoin de confirmer la pose ou la dépose du signet, c'était agaçant. Pour le dictionnaire, un excellent Littré moderne. La variété des autres dictionnaires possible est toujours impressionnante chez PocketBook qui capitalise sur son expérience internationale. Côtés réglages, le Tea Touch HD propose toujours d'aller aussi loin que possible, gestion du flash noir (jusqu'à 10 pages), programmation des touches, choix des logos de démarrage, etc. On peut vraiment personnaliser au mieux sa liseuse. Avec la grosse capacité mémoire, c'est aussi la facilité à gérer les dossiers qui se posent. Très pratique et intuitive, la gestion par dossiers et sous-dossiers à la carte, étagères, etc. Navigation et paramétrages excellents à l'arrivée, toujours la grande force de tous les modèles Tea/ PocketBook.

On retrouvera aussi l'environnement Linux avec des petits jeux embarqués. Personnellement j'adore jouer aux échecs. Sudoku, solitaire et d'autres. Un  accès pratique au cloud via Dropbox, on pourra aussi accéder à des clouds personnels comme Hubic au travers du navigateur en favoris. Fonctionne très bien. A signaler une fonction PocketNews qui permet de synchroniser des flux RSS. L'accès wifi est très bon. La rapidité via le navigateur s'est accrue aussi, l'occasion d'y aller un peu plus pour récupérer des contenus ici ou là.

Audio: un plus inconstestable sur ce modèle par rapport à la concurrence. On pourra embarquer des MP3 pour les écouter mais aussi utiliser l'excellent mode text-to-speech. Vous pourrez écouter n'importe quel ePub avec deux voix synthétiques homme et femme au choix. La qualité en français est plutôt pas mal je dois dire. Réglage du son, de la vitesse de défilement. Là aussi, c'est de mieux en mieux au fil des années. Je trouve intéressant que les liseuses puissent suivre l'évolution de cette intéressante fonction complémentaire.

Autonomie: un petit mot sur l'autonomie. Une grosse utilisation de la capacité mémoire (carte micro SD) et du wifi entrainent de facto un grande perte d'autonomie de la liseuse, c'est flagrant. Lors de mes nombreux tests dans la semaine, j'ai dû revenir une fois supplémentaire à la prise. Mais je pense qu'une fois les bibliothèques téléchargées dans les mémoires interne et externe (les couvertures toutes affichées, ce qui peut prendre un temps certain), il n'y aura pas de consommation excessive. Je conseille cependant de déconnecter systématiquement le wifi et de ne l'utiliser que si l'on en a besoin au cas par cas.

PDF: un mot enfin sur la lecture de PDF qui reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces, des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub. Une navigation bien faite au doigt. Des réglages complets et intéressants. La réactivité est bonne, même avec des documents aux poids importants. La seule gestion PDF acceptable pour moi c'est le mode horizontal. Une page A4 affichée en deux fois avec une continuité de lecture assez bonne finalement. Je vous la conseille.

J'ajoute un mot sur une fonction "reformatage de PDF" à la volée, une fonction qui m'avait échappé dans un premier temps. Elle ne résoud évidemment pas tout avec un texte en drapeau et des ruptures dans la structure -coupures de mots, phrases et paragraphes dans les changements de colonnes, etc.- (cela dépend aussi des modèles de PDF) mais elle se révèle très efficace et pratique sans temps de latences importants. PocketBook en bon continuateur de Sony à l'époque, cela mérite d'être signalé.

Toujours le sentiment d'une ouverture la plus complète possible chez Tea/ PocketBook. Une liseuse Tea Touch HD qui capitalise aussi sur l'expérience acquise au fil des firmwares.

Librairie intégrée: c'est bien entendu l'apport d'une véritable librairie intégrée qui apporte un réel confort d'utilisation sur cette Tea Touch HD. Personnellement pour des raisons pratiques de gestion de ma bibliothèque, je n'achète jamais sur la liseuse même, toujours depuis l'ordinateur. Mais je reconnais que beaucoup privilégie cet aspect intuitif et rapide d'accès aux livres. C'est aussi un formidable moyen d'accéder simplement aux premières pages des livres. J'ai testé la librairie Decitre, la librairie Cultura fonctionne exactement de la même façon. Une fois votre wifi reconnu, les paramétrages de compte librairie et Adobe pour la gestion de la DRM se font très simplement. Mais c'est aussi l'intégration de la DRM Care qui apporte un plus, plus besoin de recourir à la fameuse DRM Adobe si vous souhaitez vous en passer. Et comment! L'inscription à votre compte avec adresse mail et mot de passe, c'est fini. L'interface de la librairie est très lisible, beaucoup de soins ont été apportés. Un moteur de recherche très efficace, une sélection qui colle à l'actualité, nouveautés, meilleures ventes, livres gratuits, petits prix, tout y est. Si vous voulez aller encore au-delà un onglet catégories vous permettra d'en sélectionner d'autres. Sur chaque fiche de livre très claire, une fiche détaillée, livres du même auteur et la proposition de télécharger un extrait. Une proposition exactement identique aux standards américains qui fonctionnent de manière propriétaire. Les développements apportés au fil des années par Tea rejoignent une expérience-client de premier plan.

Verdict: En conclusion de ce test, cette Tea Touch HD se révèle une excellente liseuse bien complète et ouverte, avec tous les paramétrages possibles. Je l'ai beaucoup aimé au quotidien en mobilité. J'insiste sur la qualité des matériaux qui la met au-dessus du lot par rapport à d'autres à même niveau de prix. Audio et capacité mémoire en plus pour les grands nomades déconnectés. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire dessus avec sa finesse, sa légèreté, sa rapidité et son écran bien contrasté. C'est heureux de voir les libraires français pouvoir dorénavant proposer des liseuses de ce niveau de qualité qui n'ont aucunement à rougir de la concurrence anglo-saxonne. En plus entre liseuses et livres, vous savez où vous mettrez votre argent. Sincèrement, je ne vois pas trop où lui dénicher de défauts à cette Tea Touch HD. Sous la barre des 130€ en plus, c'est vraiment un étonnant rapport qualité/ prix. Ce partenariat entre le fabricant PocketBook et la start-up française Tea se révèle au fil des années une bien belle idée, j'espère pour longtemps encore. Je suis convaincu que tout libraire même indépendant devrait être en mesure de proposer un tel modèle pour ses clients. Entre Tea et Bookeen, nous avons des acteurs français réellement au coeur de l'innovation sur le secteur.

Les plus:

  • finesse, légèreté, design réussi, qualité des boutons
  • prise d'une seule main agréable
  • plastiques mats de qualité, finition parfaite, standard fabrication Foxconn
  • magnifique écran eInk Carta, haute définition, contraste très réussi
  • excellentes fonctions audio avec text-to-speech embarqué
  • large mémoire embarqué de 8Go, emplacement pour une carte micro SDcard
  • qualité de l'éclairage intégré, lumière adoucie plus naturelle
  • mode pinch and zoom très pratique
  • bonne ergonomie et navigation, qualité du tactile avec processeur rapide
  • avancées significatives pour la lecture de PDF
  • flash noir débrayable, ajouts de polices possibles
  • très grande ouverture, nombre des formats supportés et réglages possibles
  • environnement Linux, applications, jeux, etc.
  • accès extérieurs très complets
  • connexion directe avec Dropbox ou d'autres clouds, très pratique
  • nombreux dictionnaires embarqués, Littré moderne
  • mises à jours fréquentes
  • excellente intégration de la librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura, etc.
  • simplicité d'accès avec la DRM Care
  • excellent rapport qualité/prix

Les moins:

  • perte d'autonomie importante avec l'utilisation de la carte micro SD
  • pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur l'écran
  • pas de lumière intégrée avec le mode nuit sans lumière bleue
  • quelques polices "efficaces" manquent toujours, il faudra les ajouter
  • échelle du réglage des polices revue et pas assez étendue

A signaler également la page du support d'assistance chez Tea et chez le fabricant PockeBook ici. Les services sont très efficaces. Ne pas télécharger de nouveaux firmware, ceux de Tea sont mis à jour automatiquement sur vos liseuses.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Il s'agit de mon 50ème test de liseuses sur le blog, merci pour votre fidélité à me lire!

PS: j'ai obtenu des précisions de la part de Tea sur l'échelle de réglages des polices.

"En effet, li y avait 75 tailles de police différentes, et nous avons réduit à 24. C'est une simplification volontaire, afin que les réglages se fassent plus facilement (moins de sensibilité et donc de recalcul requis lors d’une modification de la taille de la police, moins de clics requis pour régler la taille de la police avec la réglette). En fonction des retours sur la liseuse nous pourrons affiner ce réglage". Je pense qu'il faudra trouver un entre-deux.

J'ajoute également des précisions sur les polices supplémentaires que vous souhaiterez embarquer:

Pour pouvoir accéder au dossier "system", sur l'ordinateur il faut "afficher les dossiers cachés" et décocher la case "masquer les fichiers protégés du système d'exploitation de votre ordinateur). Un dossier fonts est prêt pour y déposer vos polices supplémentaires (je vous recommande Caecilia, CharisSL, Veleka, etc.).

En plus des photos habituelles, je joins l'excellente vidéo de GoodeReader. Si vous avez des questions complémentaires, n'hésitez pas!

100_1956 100_1957 100_1958

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_1959 100_1960 100_1961

 

 

 

 

 

 

 

 

Tea Touch Lux 3 et Tea Touch HD en lumière du jour.

100_1976

100_1973

Tea Touh Lux 3 et Tea Touch HD au soleil avec les changements paramètres.

100_1962 100_1964

 

 

 

 

 

100_1965 100_1966

 

 

 

 

 

100_1967 100_1968

 

 

 

 

 

100_1969 100_1970

 

 

 

 

 

Lumière intégrée, pleine intensité.

100_1971 100_1972


Tea : partenariat renforcé avec Bayard

TEA_logoCommuniqué de presse hier soir pour annoncer un renforcement du partenariat entre le groupe Bayard et la start-up Tea. Au programme: distribution, nouvelles offres commerciales et déploiement de la solution de DRM simplifiée CARE.

Partenariat BAYARD - TEA

Le groupe Bayard, déjà utilisateur de la solution TEA depuis 2013 pour la vente de livres numériques sur les sites de La Croix et de la SER (Etudes, Christus), renforce son partenariat avec TEA sur ses univers numériques jeunesse autour de 3 axes:

1 - La plateforme TEA va désormais fournir les ebooks qui seront proposés dans les applications jeunesse du groupe: Bayam, J’aime Lire Store, Je Bouquine Store.

2 - TEA et Bayard vont concevoir ensemble des offres innovantes pour la jeunesse afin de démocratiser et rendre plus accessible le livre numérique auprès du grand public. Le 1er projet issu de cette collaboration est la Box Ebook Roman Ado que vient de mettre sur le marché TEA. Cette offre inédite est vendue sous la forme d’un coffret en librairie permettant au lecteur d’activer sa box sur Internet et d’indiquer ses préférences de lecture afin de recevoir un ebook surprise par mois pendant 6 mois, issu des catalogues Bayard Jeunesse et Milan et sélectionné selon ses goûts.

3 - Le groupe Bayard et la startup lyonnaise vont en outre renforcer leur collaboration sur le volet technologique, en particulier dans le domaine des applications de lecture et de l’accessibilité des contenus enrichis. En premier lieu les applications de lecture de Bayard pour la jeunesse utiliseront la solution CARE (Content & Author Right Environment) développée en 2015 par TEA et permettant la protection et la lecture de format enrichis sur mobile, sur ordinateur ou en ligne sur un site internet.

David Dupré, directeur général de TEA explique: «Le fait que le groupe Bayard nous confie la fourniture des ebooks dans ses applications jeunesse pour des marques aussi forte que J’aime Lire, Je Bouquine ou Bayam est un gage de confiance pour TEA. Cet accord s’accompagne d’un renforcement de la collaboration sur les opérations commerciales et sur la technologie. C’est donc un partenariat qui va rayonner sur l’ensemble de nos clients et de nos utilisateurs».

Damien Giard, directeur digital Bayard jeunesse ajoute: «Pour Bayard ce partenariat vient appuyer notre volonté de diffusion de contenus de qualité vers le plus grand nombre tout en enrichissant de manière pertinente nos e-librairies et nos offres numériques d’une technologie innovante. La solution de TEA est apparu comme la plus évidente, en complément de nos partenaires actuels».


Box Ebook : la boite à Ebooks dans les librairies

BoxEbookA découvrir BoxEbook, une nouvelle offre d'abonnement proposée par la start-up lyonnaise Tea et vendue chez tous ses partenaires libraires (Decitre, Cultura, Uculture, Furet du Nord, etc.).

Comment ça marche? Simple, vous achetez la boite BoxEbook en librairies, trois offres au choix entre Romance, Romans Ados et Polars. Elle vous permet de bénéficier de six livres numériques sélectionnés par des libraires en partenariat avec des éditeurs (Harlequin pour Romance, Bayard et Milan pour Roman Ados, Albin Michel pour Polars). Prix de vente à 29,90€ pour les deux premières, 35,90€ pour la dernière. Rentré chez vous, il vous suffit d'activer votre compte avec le code fourni et de personnaliser votre profil. Vous recevrez ensuite au début de chaque mois un livre sélectionné et cela pendant six mois. Si vous avez déjà l'eBook du mois, BoxEbook vous en proposera un autre. A découvrir le site BoxEbook.

Je trouve le concept intéressant. Hormis le fait d'installer le livre numérique sur les étagères ou les tables en librairie, la boite est idéale pour un cadeau en complément d'une liseuse par exemple. Mais aussi quand on sait que la personne en possède déjà une. L'offre allie à la fois l'abonnement et la recommandation. Il faut évidemment que les éditeurs concernés jouent le jeu avec des nouveautés (vendues à prix chers, rappelons-le pour les polars) et non des fonds de catalogues. Les lecteurs ne sont pas idiots; à presque 6€ le livre, il faut que cette offre soit aussi attractive en terme de prix, il en va de sa crédibilité. Souhaitons que d'autres éditeurs deviennent partenaires pour étendre le choix du catalogue. A suivre...


Tea Touch HD disponible pour la mi-novembre

TeatouchhdVous êtes sans doute nombreux à l'attendre depuis un an. J'ai eu confirmation en avant-première cet après-midi qu'une nouvelle liseuse, la Tea Touch HD, sera bien disponible dans les enseignes partenaires de Tea (Decitre, Cultura, Chapitre, France-Loisirs, Furet du Nord, etc.) à partir du 10/15 novembre prochain. Prix de vente sous la barre des 150€. Je me réjouis que cette liseuse soit enfin disponible sur le marché français. C'est bien sûr la version customisée par Tea de la PocketBook Touch HD, sortie depuis un an déjà dans d'autres pays. Pas de craintes à avoir, elle reste en tête avec des caractéristiques intéressantes, écran eInk Carta, affichage 1072x1448, 300ppi, 8GB de mémoire, poids plume de 180g, la fonctionnalité de l'audio, l'emplacement pour la micro-carte abandonné par tous les autres fabricants. Voir le site du fabricant. Des couvertures de couleur seront disponibles aussi. A revoir le test réalisé par GoodeReader en juillet dernier (une note de 8/10 à l'arrivée) et celui très complet du site allemand Allesebook. Attention cette nouvelle liseuse n'est pas liée à l'annonce de la Box Ebook par Tea, je vous en dirais plus à partir de la semaine prochaine. Cette nouvelle Tea Touch HD fera bien sûr l'objet d'un test complet prochainement, ma 50ème liseuse testée sur le blog.

PS: merci à l'un de mes lecteurs qui me signale qu'elle sera même proposée à 129,99€ chez Cultura avec un pack de livres offrerts (BoxEbook?) Voir la fiche ici. Très intéressant, à suivre...


Tea : une nouvelle EbookBox en préparation

EbookDécidément, les liseuses ont le vent en poupe en cette fin d'année 2017! Après les annonces d'Amazon, de Bookeen et de Tolino, c'est aujourd'hui Tea, la start-up française, qui annonce via Twitter une énigmatique EbookBox. En collaboration avec les Editions Albin Michel, Bayard et Harlequin. Alors, nouvelle liseuse associée à des offres? Faites vos jeux, je verrais bien la dernière PocketBook Touch HD spécialement préparée par Tea. Rappelons la sombre histoire de droits qui empêche Pocketbook de commercialiser ses liseuses en France sous sa propre marque... Nous verrons cette EbookBox, une boite à offrir contenant une liseuse et des livres numériques spécialement préparés pour l'occasion? Très excitant, à découvrir le 4 novembre prochain!

PS : selon Tea, ce sera Box Ebook et non Ebook Box...


Tea Touch Lux 3 en trois coloris à 99,99€

LiseusesUne offre intéressante chez Cultura en ce moment. Les liseuses Tea Touch Lux 3 sont proposées au prix réduit de 99,99€, disponibles en trois coloris gris, blanc et rouge. Pour moi, le meilleur choix en 6 pouces sur le marché, à moins de 100€ il ne faut pas s'en priver. C'est aussi un excellent choix si vous souhaitez un modèle très ouvert et adapté aux offres de prêts de livres numériques en bibliothèques qui se développent actuellement. Le format ePub est scrupuleusement respecté, vous aurez strictement le même rendu entre un prêt et un achat.


Veleka : une excellente police pour vos liseuses

VelekaUne excellente police pour vos liseuses. C'est Veleka, une police libre dérivée de CharisSIL. J'ai eu l'occasion de la tester longuement, je vous la recommande. Je remercie l'un de mes lecteurs qui me l'a signalé récemment. Cette police est à télécharger gratuitement sur l'incontournable site 1001font. Pour l'installer sur vos liseuses, revoir mes petits tutoriels pour vos liseuses Bookeen, Kobo, Tea/PocketBook. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.


InkPad 2 chez Cultura

InkpadIntéressante initiative chez Cultura qui nous propose en exclusivité l'InkPad 2 de chez Tea/PocketBook. Un prix attractif à 199,99€, voir ici. Un format généreux de 8 pouces, l'audio en plus. Cerise sur la gâteau, pour ce prix, vous disposerez également de la couverture. Cultura parle d'une série de 1000 exemplaires seulement. Vous pourrez retrouver mon test du modèle précédent. Hormis le design des boutons, pas de grand changement, c'est surtout la qualité de contraste de l'écran (qui reste en EInk Pearl) et l'évolution du software qui m'intéressent. Attention, l'InkPad 2 est à commander uniquement sur le site et livré en magasin, je vais essayer d'obtenir des informations.


Tea : un nouveau lecteur Tea Ebook

TeaTea (The Ebook Alternative) continue à dérouler une expérience de lecture la plus complète possible pour ses partenaires libraires, Decitre, Cultura, France-Loisirs, etc. Intéressante initiative aujourd'hui avec TEA Ebook, un nouveau lecteur de livres numériques sur ordinateur permettant une lecture hors ligne sur Mac, Windows ou Linux. TEA Ebook télécharge automatiquement tous vos ePub achetés chez les libraires partenaires. Vous pouvez retrouver l’intégralité de votre bibliothèque d’ebooks au format ePub et ajouter de nouveaux ePub non protégés, les lire grâce à l’application. A télécharger ici. Côté DRM, pas de DRM Adobe, mais la solution Care bientôt déclinée vers LCP. Une solution plus simple pour les lecteurs. Tea Ebook est un lecteur en ePub 2, on peut imaginer que le format ePub 3 arrive à moyen terme. Si vous souhaitez participer à l’amélioration de TEA Ebook, n'hésitez pas à compléter un questionnaire sur le blog.


Bibliothèques : TEA va distribuer les titres Hachette pour PNB dans le format interopérable LCP

TeahachettePremiers signes encourageants pour une DRM moins contraignante à gérer pour les lecteurs de livres numériques en bibliothèque. La société Tea et le groupe Hachette annoncent aujourd'hui par communiqué de presse un partenariat pour déployer la solution interopérable LCP dans le cadre du prêt numérique via PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) et intègre, de ce fait, le catalogue Hachette Livre dans son activité de distributeur numérique pour les bibliothèques.

TEA va permettre à tout libraire le souhaitant, de s’approvisionner auprès de sa plate-forme pour la vente du catalogue numérique d’Hachette Livre disponible dans PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). Les commandes des livres numériques ainsi vendues passeront par Dilicom via le dispositif PNB et TEA fournira à la bibliothèque les fichiers aussi bien sous DRM Adobe que sous la protection Readium LCP (Licensed Content Protection), format que va pousser officiellement l’EDRLab dans les prochaines semaines.
 
TEA renforce ainsi sa position d’acteur majeur de Prêt Numérique aux Bibliothèques en France: déjà fournisseur d’un service permettant aux libraires de vendre le catalogue PNB complet, et alors qu’elle présente le 10 mars à l’EPUB Summit de Bruxelles la première (et seule) liseuse à encre électronique compatible avec le format Readium LCP déployé pour PNB, TEA prend une place de choix comme distributeur de livres numériques pour les bibliothèques.

Une annonce importante qui aura sans doute des échos en Europe. LCP avance. Si l'année 2017 pouvait être l'année de l'abandon de la DRM Adobe, ce serait une grande avancée pour tout ceux qui souhaitent accéder à des offres d'achats et de prêts indépendantes, alternatives aux majors anglo-saxonnes.


TEA : pour un marché français plus ouvert

DecitreA découvrir une interview de Guillaume Decitre, PDG de Decitre et Tea. Cinq ans après la création de la plateforme TEA  (The Ebook Alternative), celle-ci est présente sur pas moins de 25 sites Internet. Les clients sont Cultura, le Furet du Nord, France Loisirs, Système U, Auchan ou encore Eyrolles ou Boulanger. "Nous possédons aujourd’hui 5% de parts de marché. Nous restons plus petits que la concurrence mais notre taux de croissance de vente d’ebooks est de 65% le triple de celui du marché. Nous travaillons dans un environnement ouvert versus un environnement propriétaire, c’est un argument décisif. Cela explique la croissance de notre plateforme TEA avec un CA de 4,5M € sur 2016, en augmentation de 45%." Guillaume Decitre a aussi indiqué l'arrivée en 2017 d'une marque grand public facilement identifiable pour les consommateurs. Dans un marché français de plus en plus le terrain de jeu des anglo-saxons, où même un acteur comme la Fnac décroche comme on l'a vu récemment avec ces chiffres, donnés par le distributeur Immatériel. Les libraires français représentent seulement 11,4% des ventes. Il est grand temps que des solutions françaises prennent leur essor. A suivre... (via LeToutLyon).

PS: à lire également le bilan de l'année 2016 pour TEA sur le blog.


Tea : mise à jour sur la PocketBook Sense

SenseIls l'avaient promis, ils l'ont fait. Tea propose aujourd'hui une mise à jour du firmware sur la PocketBook Sense. Vous étiez nombreux à l'attendre. Ce modèle avait été vendu il y a quelques années par les librairies partenaires (Cultura, Decitre, etc.). Compacte et pratique avec sa couverture, à mon avis l'une des meilleures liseuses qui soit jamais sortie. J'espère que la marque relancera un nouveau modèle avec ce design. Les améliorations majeures de cette mise à jour sur la Sense sont les suivantes :

  • intégrer un nouveau dictionnaire
  • améliorer les performances de la librairie
  • corriger les problèmes de rétro-éclairage
  • corriger les problèmes de connexion Dropbox

Voir les détails sur le blog de Tea et le lien sur la mise à jour.


Cultura : Tea Touch Lux 3 en promotion

TeatouchluxEtrennes obligent, beaucoup me demande la meilleure liseuse du moment. Une offre intéressante cette semaine chez Cultura pour la Tea Touch Lux 3. Prix à 109€ couverture de couleur comprise. Le meilleur modèle 6 pouces cet hiver. Revoir mon classement et mon test. Par rapport à celui-ci, à signaler que la liseuse dispose désormais d'un dictionnaire Littré moderne embarqué. Pour bien démarrer l'année!


TEA : une intéropérabilité complète au service des libraires

TeaLa société TEA (The Ebook Alternative) a présenté hier au Centre National du Livre ses derniers développements. Née fin 2011 sous l'impulsion de Guillaume Decitre (Président des librairies Decitre), elle a créée un environnement exclusivement BtoB pour permettre à des libraires de vendre des livres numériques. S'appuyant sur un partenariat exclusif avec le fabricant de liseuses PocketBook en France, des acteurs importants comme Cultura et SuperU ont rejoint TEA en pionniers et sont entrés à son capital (Decitre 58%, Cultura 24%, SuperU 8%). Plus récemment, d'autres acteurs sont venus, Chapitre, France-Loisirs, Furet du Nord, mais aussi de petits libraires indépendants, la liste complète des partenaires est ici. La semaine dernière les Editions Harlequin annonçait également un partenariat pour des solutions complètes de vente. TEA, c'est désormais 20 salariés, 500.000 fichiers au catalogue (TEA dispose des fichiers à l'instar des géants anglo-saxons), 900 points de ventes des liseuses TEA, 300.000 utilisateurs, 20 sites internet affiliés, 4M€ de CA.

Etape décisive pour les clients pour améliorer l'expérience utilisateur, David Dupré, directeur général de TEA, et Rémi Bauzac, directeur recherche et développement, sont revenu très longuement sur la DRM CARE, la mesure technique de protection interopérable. Elle est destinée à remplacer la DRM Adobe et faciliter la lecture pour les lecteurs, faire dégringoler le service après-vente des vendeurs de livres numériques. Un gros point noir qui concerne tous les acteurs indépendants dans des environnements ouverts.

C'est bien l'interopérabilité complète des livres numériques qui est en vue. L'adoption de CARE et l'abandon de la DRM Adobe a eu une conséquence très positive pour les clients. TEA a donné une courbe probante sur l'évolution du chiffre d'affaire suite à l'adoption de CARE en octobre 2015. Les clients libraires présents hier ont aussi confirmé la baisse très significative du SAV en magasins. Plus de compte et d'identifant Adobe, plus de téléchargement d'ADE, plus de synchronisations avec les liseuses et applications, etc. Bref, tout ce qui handicape l'expérience de lecture d'un client sur des sites indépendants. Sans parler de données clients qui vont vers Adobe...

Care01

CARE s'appuie très étroitement sur le standard LCP (Lightweight Content Protection) dont les spécifications définitives seront bien proposés dans les premiers mois de 2017. C'est ce qu'a confirmé hier Laurent Le Meur, directeur technique de l'European Digital Reading Lab en charge du projet. Tous les environnements de lecture numériques pour l'instant étanches avec des DRM propriétaires ou sous DRM Adobe pourront s'emparer de ce nouveau standard libre, "y compris Amazon" a t-il ajouté malicieusement. CARE n'a pas vocation à remplacer LCP. Ayant un coup d'avance, il le rejoindra naturellement une fois LCP en phase de lancement.

TEA a proposé une série de démonstrations très probantes. Premier cas, un client retrouve tous ses achats (tous supports) dans sa bibliothèque et dispose d'une lecture également tous supports (ordinateur, smartphone, tablette et liseuse connectée en wifi). Deuxième cas, un client d'un libraire dans l'environnement TEA peut actuellement acheter ou recevoir un livre-cadeau qui vient d'un autre libraire toujours dans TEA. La bibliothèque unique du client se met à jour avec les nouveaux livres téléchargés. Dernier cas qui parlera à tous ceux qui ont eu à gérer la DRM Adobe sur leurs liseuses, un livre numérique acheté dans l'environnement TEA et donc crypté avec CARE peut s'exporter sur une liseuse "compatible CARE" et cela indépendemment d'un compte client particulier à renseigner au cas par cas. TEA l'a montré en démonstration hier. Le fichier ePub exporté sur la liseuse s'ouvre tout seul sans la demande d'un mot de passe supplémentaire quelconque. Nous sommes bien dans une expérience utilisateur équivalente aux acteurs anglo-saxons.

Très concrêtement à terme dans un environnement LCP, le lecteur pourra indifférement passer d'une liseuse à l'autre sans contraintes supplémentaires. Les éléments d'identifications sont interne au fichier. Il suffira que les fabricants ou les grands libraires concernés intègrent les spécifications et procèdent aux mises à jours sur les liseuses. Le problème se pose évidemment pour les parcs de liseuses les plus anciens. Chapitre et France Loisirs par exemple y sont confrontés avec un très grand nombre de leurs clients posseseurs de liseuses Sony. Pas d'autres solutions que de fournir les livres sous DRM Adobe. TEA a annoncé dans sa roadmap une mise à jour des applications et des liseuses PocketBook en janvier 2017 et le déploiement chez tous leurs clients libraires. David Dupré a également annoncé le lancement en ce mois de décembre d'une application pour lecture offline sur ordinateur (PC, Mac, Linux) J'aurais bien sûr l'occasion d'y revenir.

Care02

Care03

Care04


TEA : partenariat avec HarperCollins et Harlequin

TeaTEA, The Ebook Alternative, annonce par communiqué de presse aujourd'hui un partenariat avec HarperCollins France dans lequel le site internet et les applications des éditions Harlequin utiliseront la solution TEA pour la vente et la lecture d’ebooks.

En faisant le choix de la solution TEA, la maison d’édition prend une place de choix parmi les clients que la startup a déjà convaincus: France Loisirs, Chapitre.com, Cultura, Decitre, Le Furet du Nord, Système U, Auchan, Cdiscount, le groupe Bayard et plusieurs librairies indépendantes.

Emmanuelle Bucco-Cancès, Directrice Générale de HarperCollins France explique:
«Nous avons retenu TEA après une étude poussée des différentes solutions existantes. Au-delà de leurs compétences technologiques, le dynamisme et la réactivité de l’équipe nous ont convaincus que TEA était le partenaire qui pouvait nous accompagner dans nos futurs développements».
 
En choisissant TEA, HarperCollins opte pour la mesure de protection CARE. La solution CARE – Content & Author Rights Environment – qui se base sur la spécification Readium LCP, élimine les contraintes habituelles d’ergonomie de la DRM, sans diminuer le niveau de protection pour l’éditeur. Depuis sa mise en production il y a un an, CARE a démontré que son utilisation permettait de démultiplier le taux des ré-achats des consommateurs sur les fichiers protégés.
 
Pour Guillaume Decitre, Président de TEA, «Nous sommes heureux qu’une maison d’édition innovante telle qu’HarperCollins France  rejoigne l’écosystème CARE et nous permette de contribuer à son développement sur le marché de l’ebook en France».

Selon le planning de mise en place, le site harlequin.fr et ses applications mobiles devraient proposer la solution TEA au printemps 2017. Voir le communiqué complet ici.

Le site numérique des Editions Harlequin était pour l'instant développé par Numilog. Harlequin est sans doute le leader du livre numérique en France avec une part du numérique qui doit être entre 20 et 30% de son chiffre d'affaire global.