Où va le livre ?

Le Livre d'occasion : en savoir plus sur cet inconnu

OccasionTrès intéressant livre de Vincent Chabault "Le Livre d'occasion", paru l'année dernière aux Presses Universitaires de Lyon. J'avais décidément trop tardé à le lire. Il y a toujours eu très peu d'études sur ce marché "secondaire" du livre, un grand inconnu. Le grand mérite de ce livre est d'en regarder aujourd'hui toutes les facettes.

Le livre d'occasion possède un double statut, à la fois objet de recyclage et référent culturel fort, sacralisé en quelque sorte, qu'il convient de préserver, de transmettre. Entre les boîtes, les tables et les étagères des bouquinistes, les étals des "ressourceries", les pratiques des particuliers qui vendent localement ou à distance sur les sites bien connus et plus récemment certaines plate-formes "industrielles" qui dictent leur modèle et surtout les prix d'un marché entier... Mais c'est aussi la disparition d'acteurs historiques comme Gibert Jeune ou Boulinier à Paris, tant d'autres dans beaucoup de villes. Le livre d'occasion quitte peu à peu l'univers physique, c'est une véritable ubérisation qui est enclenché qui tend à faire disparaître peu à peu des pratiques centenaires sur sa commercialisation. Soulève aussi le dilemme des professionnels, honnir les plate-formes mais y être aussi présents ou collaborer avec elles...

Vincent Chabault a mené son enquête sur le terrain pendant de nombreuses années. Truffé d'interviews, le livre est passionnant. Seul petit bémol, on s'étonne un peu des noms inventés de personnages emblématiques dans la profession comme Jean-Étienne Huret ou Henri Veyrier, il aurait été plus judicieux de mettre juste l'initiale s'il était convenu de conserver un anonymat de façade. Le livre aurait aussi pu être heureusement complété par une enquête auprès de certains libraires de livres neufs, tant cette réflexion est en cours depuis de nombreuses années dans la profession. Même sans cela, un livre dans toutes les bonnes bibliothèques assurément.

Commentaires