1,872 notes dans la catégorie "Liseuse électronique"

Kobo : un nouveau Kobo Clara HD pour très bientôt

RakutenkoboComme d'habitude, ce sont les déclarations douanières américaines FCC qui sont les signes de l'arrivée imminente d'un nouveau matériel. Kobo s'apprête à sortir une nouvelle liseuse Kobo Clara HD. Pas d'indice sur la taille mais je penche comme GoodEreader pour un modèle au format 5 pouces qui complèterait une gamme déjà très fournie. Ce même GoodEreader avait eu quelques indiscrétions en début d'année. C'est surtout le récent partenariat entre Kobo et WallMart aux Etats-Unis qui impose le rythme. Le prix va être décisif et un petit modèle 5 pouces à 59$ absent chez Amazon serait idéal. Un 6 pouces à ce prix-là me parait difficile. La réponse sans doute dans les semaines qui viennent.


PocketBook : une présentation de l'InkPad 3

Inkpad3Une présentation complète du nouvel InkPad 3 de PocketBook, du côté de chez GoodeReader. Un intéressant grand modèle 7,8 pouces, bien complet, avec un environnement toujours aussi ouvert. Une liseuse au-delà des 200€ mais qui séduira les amateurs exigeants, je n'en doute pas. Une note de 8/10. On ne le trouve pas en France, je sais que certains d'entre vous ont été se le procurer directement en Allemagne. Ce modèle s'appelle 740 sur certains sites. Merci d'avance pour vos retours dans les commentaires.


Youboox : des offres d'abonnement avec des liseuses InkBook

YoubooxLe fabricant de liseuses InkBook avait annoncé un partenariat avec Numilog il y a quelques mois, il n'a pas fait long feu visiblement. C'est aujourd'hui Youboox qui proposent ces liseuses InkBook sous Android. Une certaine ironie à voir désormais des liseuses vendues chez les opérateurs des offres d'abonnement en streaming. Les liseuses InkBook Classic2 et Prime sont proposées respectivement à 99€ et 149€ avec un abonnement d'un an compris à Youboox. Les livres ne seront bien sûr pas lisibles en streaming mais à télécharger comme pour l'offre KindleUnlimited d'Amazon, le même catalogue très réduit de titres de littérature générale, très peu d'éditeurs ayant rejoint ce modèle d'abonnement. Les livres téléchargés sur la liseuse sont synchronisés avec une application Youboox sous Android, ils ne sont pas acquis mais seulement lisibles lors de la période d'abonnement.


Kobo devient Rakuten Kobo

RakutenRakuten, le géant japonais du e-commerce et propriétaire de Kobo depuis 2012, entend bien afficher sa marque au niveau international bien plus qu'elle ne l'était, surtout en Europe. C'est Price Minister qui disparait depuis la semaine dernière, on en a beaucoup parlé. Plus discrètement c'est aussi Kobo qui s'affiche désormais "Rakuten Kobo" sur le site de la marque, là où il n'y avait toujours eu que le seul petit logo R jusqu'ici. La Fnac va-elle bientôt vendre des "RakutenKobo by Fnac"? Bientôt des logos rectifiés sur les liseuses? Le destin de Kobo est-il scellé? A suivre...


PocketBook : une première vidéo de l'InkPad 3

PocketbookJe vous avais parlé le mois dernier de la commercialisation d'un nouveau modèle chez PocketBook. C'est finalement sous l'appellation InkPad 3 qu'il arrive en Allemagne depuis quelques semaines. Une première vidéo est apparue sur le site allemand ComputerBildTV. On notera la fourniture d'un petit cable adaptateur pour l'audio. Vraiment un très intéressant modèle en 7.8 pouces, souhaitons que nous puissions le voir arriver en France avec Tea dans un délai pas trop éloigné (via TheEbookReader).


Bookeen Saga : test complet

NolimAprès l'arrêt de commercialisation de la Nolim, Bookeen propose désormais la Saga sous sa propre marque. Il m'a paru nécessaire de remettre en évidence cette nouvelle lieuse Saga, sortie à l'automne dernier et disponible depuis quelques semaines sous cette marque. Elle devrait être vendue dans les enseignes habituelles bientôt.

Bookeen propose désormais cette nouvelle liseuse Saga. La concurrence est rude sur le marché français avec Amazon, Kobo et Tea. Bookeen a souhaité faire table-rase de ce qui existait déjà, autour d'un nouveau concept liseuse et couverture intégrée. Seuls deux fabricants avait défriché ce type d'offre par le passé, Amazon avec sa Kindle Oasis et PocketBook avec les modèles Sense (une couverture Kenzo collée au dos) et Ultra avec une couverture magnétique sur le dos toujours. Des prix élevés à l'arrivée. Bookeen a souhaité aller encore plus loin dans l'innovation avec un produit unique où liseuse et couverture sont pleinement solidaire, le tout avec un prix compétitif. Pour cette réflexion, ils se sont rapprochés d'un cabinet de design français indépendant, 5.5 DesignStudio. Je vous propose aujourd'hui de découvrir un test complet de cette Saga. Elle est disponible sur le site de Bookeen avec de nombreux coloris, au prix très attractif de 139,90€. C'est parti pour ce test:

Prise en main: Côté packaging, il est particulièrement soigné. Plutôt que de proposer une simple boite cloche, Bookeen développe aussi son concept avec la proximité du livre. Un faux-livre bien réalisé, agréable à offrir, que vous pourrez ranger en bibliothèque. Six pages à l'ouverture qui présentent la liseuse et donnent un rapide mode d'emploi. Il y a même un très joli signet qui donne une petite note élégante, compliments. La liseuse et l'inévitable petit cable usb en dessous dans une petite poche cartonnée séparée. Sans faute.

Le concept de la liseuse/couverture était un pari ambitieux, le résultat est particulièrement réussi, on va le voir. Je voudrais revenir sur la proximité entre livre classique et liseuse, revendiquée délibérément par Bookeen dans sa communication mais décrié par certains comme s'il s'agissait d'imiter, de "singer" le livre imprimé avec la couverture. Tous ceux qui auront expérimenter un tant soit peu une liseuse au quotidien savent très bien qu'il est absolument indispensable de la protéger d'une façon ou d'une autre. L'accessoire étui/ouverture fait grimper rapidement le budget et se révèle (même avec un design esthétique choisi) plus ou moins pratique à l'usage. Jamais tout à fait satisfaisant bien souvent je dois le dire. L'idée de travailler autour d'une couverture intégrée est particulièrement intéressante. Quel choix? Ouvrir et fermer une couverture qui protège efficacement la liseuse comme un vrai livre, on n'a rien fait de plus pratique au quotidien. En moins de deux secondes, on ouvre, on lit, c'est parti. Il s'agit bien sûr d'avoir un dispositif complet qui s'efface au maximum pour la lecture. Je me rappelle toujours de la réflexion très judicieuse de Philippe Starck fin 2007: "Le meilleur design, pour ce genre de produit, est le moins de design possible. L’intérêt de cet appareil, c’est ce qu’il y a dedans, pas autour. Il faut réaliser un design assez courageux pour s’effacer complètement." C'est le cas ici, à la lettre je dirais. Le cabinet de design a bien travaillé dans cet esprit. Simplicité parfaite de cette couverture moulant la liseuse, évidence de l'objet. Le "pourquoi on le l'a pas fait avant" en filigrane.

La marque Bookeen, emboutie sur le plat de couverture, est très discrète, pas de mention à l'intérieur ni au dos. Bravo. La matière entièrement en solicone (un choix assumé, vous lirez plus bas) est à la fois très agréable au toucher et très souple pour le repli indispensable. Le plat magnétique de la couverture apporte une finition parfaite à la fois fermée ou repliée au dos à la lecture. Coté dimensions, 136 x 159 x 14.8mm. En hauteur, pas de concession, c'est strictement celle des Cybook Muse ou Kobo. En largeur, ouverture de la couverture oblige, c'est un bon centimètre et demi supplémentaire. Un objet plus carré mais qui reste pratique. Légèrement plus épais également pour la coque de protection. Une fois fermée, vous aurez un objet rigide extrêmement résistant en mobilité dans les sacs, avec une pile de journaux pour le train ou en voiture. Pas de drame si elle tombe. Pas d'inquiétude non plus pour l'été. Même si la Saga n'est pas étanche pour la mettre dans l'eau, avec sa coque et son revêtement intégral elle ne craindra aucune éclaboussure sur les bords de piscine ou à la plage avec du sable. Une réelle impression de résistance, je me suis fait la réflexion que l'on pourrait sans doute rouler dessus en voiture. Un peu idiot sans doute mais vous donne une idée de l'impression de solidité qui s'en dégage.

La prise en main est très agréable, les bords sont suffisamment larges, main gauche ou main droite d'une seule main avec les boutons avant, arrière et menu sur la droite de l'écran, dans la masse du silicone avec le relief tout juste nécessaire. Autre bouton bien pensé, celui de l'éclairage intégré sur la gauche de l'écran, on le reverra. Sur les tranches, le bouton marche/ arrêt bien placé en haut à droite. Lui aussi dans la masse, sans débord. Aucune crainte de l'abimer avec des frottements à l'usage. En bas le seul emplacement pour le cable USB avec un petit trou à côté, une LED qui s'allume quand la liseuse est en charge. Unique concession, pas d'emplacement pour une carte micro SD au contraire de la Cybook Muse. Le seul petit bémol je dirais, c'est le poids. 300g, c'est très acceptable pour un livre imprimé mais un peu lourd pour une liseuse surtout avec un étui habituel dans des matières relativement plus légères en plastiques. Attention, une liseuse très fine et légère au départ, avec sa protection fait rapidement monter le poids sur la balance au-delà des 200/250g. Ceci exige cela. La coque moulée en silicone de la Saga apporte une protection optimale en mobilité au détriment d'un petit supplément de poids. Si au début vous le remarquerez, surtout si vous êtes familiarisé avec des liseuses, au bout de quelques jours d'utilisation vous n'y ferez plus trop attention; c'est en tous cas mon cas. Bref, au final, le pari est relevé pour le design général et l'ergonomie extérieure d'utilisation, beau boulot que cette Saga, une réelle sensation de qualité qui s'en dégage. Voyons si la suite est à la hauteur.

Allumage: L'ouverture de la couverture provoque l'allumage instantanée de la liseuse, très agréable. Un dispositif maintenant répandu sur le marché mais avec des couvertures qui restent assez chères. Un argument supplémentaire dans le budget. Cette liseuse Saga est équipé d'un écran 6 pouces en eInk Carta d'une très belle qualité. Très bonne surprise, je redoutais. Mais aucune concession de ce côté-là non plus. Résolution 1024 x 758 px (213 dpi), 16 niveaux de gris, processeur 1Ghz. Equivalent à la Cybook Muse Frontlight chez Bookeen. Des grincheux pourront toujours arguer que ce n'est pas le top de la définition du marché. Plus de 200 dpi suffisent très largement, surtout avec un excellent contraste de fond d'écran, j'y suis toujours plus sensible, ce qui est le cas ici. Il est équivalent aux excellentes dernières Muse de chez Bookeen. Vous verrez les photos comparatives. Côté mémoire embarquée, il a circulé une information de 8Go, c'est plutôt 4Go, équivalent en cela aux modèles d'entrée de gamme du marché. J'ai eu confirmation par Bookeen, il s'agit d'une erreur dans le communiqué de presse en mai dernier. C'est quand même près de 3000 livres que l'on pourra embarquer dessus. Vous savez ce que je pense de cette course à la mémoire, du marketing qui n'a pas grand sens. Quelques centaines de livres suffisent très largement hors de chez soi, même pour un mois. Alors plusieurs milliers vous pensez... A signaler un gyroscope intégré qui modifiera automatiquement l'orientation si vous tournez la liseuse. Il peut être débrayer évidemment. Pas de possibilité d'un affichage en paysage, c'est un manque important, il faudrait absolument l'ajouter dans de prochaines mises à jour. Côté processeur, il est excellent, le tactile rapide, la liseuse est très réactive. Boutons physiques et tactile apportent un confort optimal. C'est presque du sans défaut.

Eclairage intégré: La très bonne idée, c'est d'avoir incorporé un bouton physique, lui aussi dans la masse du silicone. Bien placé à gauche de l'écran, sous le pouce quand on tient la liseuse, et hop. Mais pour les réglages de cette lumière vous me direz? Ils sont bien sûr disponibles dans les paramétrages du menu. Une fois l'intensité choisie, celle-ci est mémorisée pour le bouton. L'éclairage intégré est excellent, encore une très belle surprise. Là aussi, pas de concession, équivalent aux modèles Bookeen. Une lumière parfaitement naturelle dans sa tonalité. La surface de lecture est uniformément éclairée. L'échelle de l'intensité est assez large, une très bonne chose. Les diodes ne sont pas visibles sur les côtés. Un standard qui a beaucoup progressé au fil des années et qui se révèle très performant aujourd'hui. Pas de réglages de la couleur bleue de la lumière comme chez Kobo.

Navigation: Bookeen avait revu complètement son interface de navigation l'année dernière. Cette Saga en bénéficie bien sûr sans aucune concession. L'ensemble est très intuitif. Dernier livre ouvert en haut, la bibliothèque dans le milieu de l'écran que l'on peut faire défiler, une librairie BookeenStore disponible en bas de l'écran à laquelle on pourra accéder facilement avec l'accès wifi pour acheter des livres. Côté rapidité, ouverture des livres et défilement des pages excellents. Les petits défauts récurrents que j'avais repéré dans mon test du Cybook Muse Frontlight ont été rectifiés. Les choix typographiques sont bons mais pas très étendus, dommage. L'ensemble des paramètres de réglages typographiques sont concentrés sur une même page très claire. Beaucoup de précisions possibles dans ces choix. La police Caecilia a malheureusement disparu, c'est dommage. En revanche, j'ai beaucoup apprécié que Bookeen ait crée un dossier Fonts que vous découvrirez directement sur votre ordinateur en la branchant avec le cordon. Vous pourrez ainsi très facilement ajouter des polices supplémentaires si vous le souhaitez (les indispensables CharisSIL, Caecilia et d'autres); revoir mes billets sur le sujet. Pour grossir les caractères, vous pourrez utiliser deux doigts sur l'écran (pinch and zoom), une option très pratique que l'on ne retrouve pas chez Kobo. Côté dictionnaires, le Littré moderne est intégré ainsi que de très nombreux autres dictionnaires au choix. Dommage que la définition n'apparaisse pas tout de suite mais à l'ouverture d'une interface en cliquant sur le mot puis une nouvelle fois pour afficher la définition. C'est beaucoup. Pour d'autres dictionnaires, comme sur la Muse il suffit de créer un dossier "Dictionaries" à la racine de la liseuse sur l'ordinateur, dans lequel on glissera des dicos ou traducteurs (la manip et des liens sont consultables sur le blog de Bookeen). Pas grand chose à dire sur la gestion des surlignages et des annotations qui reste classiques avec des menus. J'aime beaucoup la gestion de la bibliothèque chez Bookeen. Des statistiques sympas sont proposées également sur le livre que l''on est en train de lire avant le retour à l'accueil. Petit bémol, j'ai cherché vainement l'indication de charge de la batterie dans les menus. Une petit icône s'affiche en haut de l'écran avec une indication de charge mais ne donne pas d'indication très précise. Lors de mon test, je n'ai pas observé de baisse de charge anormale de la batterie. Un aspect qui a touché d'autres fabricants sur leurs derniers modèles mais pas Bookeen. Pour lirez de très nombreuses semaines, lumière intégrée ou pas. Un mot aussi, Bookeen respecte scrupuleusement le respect du format ePub, sans surcouche ajoutée. Des livres du domaine public ou gratuits que vous aurez pu récupérer ailleurs que sur la librairie (ou même au travers du prêt numérique en bibliothèque par exemple) auront le même traitement à l'ouverture à l'écran. Pas de ségrégation en la matière, pas de frustration à avoir. Côté gestion des PDF, pas grand chose à dire, le minimum syndical mais il présente un intérêt extrêmement limité sur les modèles 6 pouces. Le standard adapté reste fondamentalement l'ePub. Pas d'audio sur ce modèle comme tant d'autres sur le marché. Au final une navigation et une gestion de sa bibliothèque excellente, on a bien du mal à trouver des défauts sur une interface rodée au fil des années.

J'ai demandé des précisions complémentaires à Bookeen concernant le silicone utilisé, voici les caractéristiques liés à son usage:

  • C'est du Pure Silicone sans traces de Latex souvent cause d'allergie.
  • Le silicone est quasiment « fire proof ». Il peut atteindre le standard UL94 V-0
  • Il peut descendre très bas en température sans perdre son élasticité
  • Il est non déformable plastiquement. On ne peut pas le déformer durablement, il reprend toujours sa forme. Il est aussi très résistant : 200.000 ouvertures de couverture.
  • Résiste à l’acide, ne s’oxyde pas
  • Les couleurs restent stables
  • Non poreux, aucune bactérie ne peut s’y loger (matériau le plus recommandé pour les sex-toys par exemple)

Un argument très important pour cette Saga est le prix de vente. Avec un prix de 139,90€, la concurrence doit être apprécié avec l'accessoire couverture en plus. Surtout quand il est indispensable comme je le disais au début de mon billet. Encore plus avec des modèles chers qui déclenchent l'allumage à l'ouverture. Nous avons facilement des niveaux de prix au-delà des 150€, voir des 200€ pour certaines liseuses. Avec son prix, la Saga possède un rapport qualité-prix excellent. Ce nouvel axe de développement liseuse/couverture va sans doute permettre à Bookeen d'avancer sur l’option technique de plugger une couverture solaire en option. A suivre de près d'ici quelques mois...

Au final, j'ai été épaté par le niveau de qualité de cette Saga, un beau produit décidément. Une stratégie innovante en proposant un produit très original et aussi très qualitatif, le tout avec un prix agressif. J'ai eu beau fouiller attentivement, je n'ai observé aucune concession sur la qualité générale de cette liseuse. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire au quotidien avec elle. C'est bien sûr un modèle très résistant, très orienté sur la mobilité. Si elle ne quitte pas la table de nuit, je ne vois guère l'intérêt. La Bookeen Saga est un excellent modèle par l'originalité de son concept, son bel écran, la qualité de l'interface Bookeen et son intéressant rapport qualité/prix. Rappelons seulement que la Kindle Oasis d'Amazon est au prix de 289,99€ soit 150€ plus cher que cette Saga. Je vous invite absolument à la découvrir en magasins. Elle devient à mon sens un standard de fait dans l'entrée de gamme (couverture comprise) et même dans la moyenne gamme avec son allumage intégré. Avec un niveau de prix sous la barre des 140€ avec sa couverture intégrée, avec un large choix de coloris, elle séduira un très large public. Quelques impressions autour de moi à l'appui, je pense notamment à de plus jeunes lecteurs qui apprécieront une liseuse gaie, originale, pas trop chère et particulièrement innovante en mobilité sans crainte d'une quelconque fragilité. Des aspects importants pour eux. Lire numérique sans prise de tête, en toute liberté!

Les plus:

  • écran eInk Carta, très belle qualité, excellent contraste
  • beau concept liseuse/ couverture, design innovant et réussi
  • très belle finition, matière agréable en silicone
  • protection et prise en main parfaite avec la couverture magnétique
  • allumage à l'ouverture, gyroscope intégré, boutons physiques complémentaires très bien conçus dans la masse
  • éclairage intégré de bonne qualité avec le bouton, lumière très naturelle
  • côté software, solide expérience de Bookeen avec des réglages très étendus
  • bonne ergonomie de la navigation, intuitivité des interfaces
  • librairie BookeenStore très étendue
  • liseuse 100% française, un argument important pour certains d'entre vous
  • respect du format ePub
  • mises à jour régulières
  • possibilité d'ajouter des polices et des dictionnaires supplémentaires
  • nombreux coloris proposés
  • plus de crainte de la fragilité en mobilité
  • excellent rapport qualité-prix

Les moins:

  • ensemble un peu lourd au début; par définition on ne peut disposer de temps en temps de la liseuse seule qui serait bien plus légère
  • polices embarquées limitées
  • absence de l'affichage paysage
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • pas d'audio

Je remercie Bookeen de m'avoir permis ce test. 

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest.

Je joins la vidéo commerciale ainsi que celle de GoodeReader très complète. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir. Les vidéos et les photos ci-dessous sont avec la marque Nolim, la Saga est la même liseuse, désormais commercialisée directement par Bookeen.

100_1780 100_1781 100_1782

 

100_1783100_1784

 

 

 

 

 

100_1785 100_1786

 

100_1787 100_1788 100_1789

 

 

100_1790 100_1791

100_1794 100_1792 100_1793

 

100_1796 100_1797

100_1795 100_1798 100_1799

 

 

 

 

 

 

 

100_1802 100_1803

 

100_1820

100_1821


Kobo : un Kobo Mini 2 bientôt?

KobominiBelle surprise, on reparle du Kobo Mini. Le site GoodeReader vient en effet de dévoiler que, selon ses informations, Kobo travaillerait en interne sur le développement d'une version 2 de sa petite liseuse 5 pouces. J'avais eu à l'époque un vrai coup de coeur pour ce modèle, extrêmement pratique en mobilité dans un sac comme dans une poche de veste. La commercialisation du Kobo Mini avait été interrompue au printemps 2014, près de quatre ans déjà. En 2015, Kobo avait proposé une série limitée qui avait été épuisée très rapidement. Alors, un petit Kobo Mini 2 à 49€ bientôt? Il ferait d'autant plus sens avec le récent accord entre Kobo et Wallmart sur le marché américain. Je crois que beaucoup de lecteurs adopterait aussi aisément ce petit modèle pratique en complément d'un grand modèle qui reste sur la table de nuit chez soi. Allez, Kobo, un petit effort! (via GoodeReader).


Bookeen: la liseuse Saga disponible en France

SagaCela aura été assez vite. Après l'annonce faite il y a quelques semaines par Carrefour à propos de l'arrêt de commercialisation de l'environnement Nolim, Bookeen reprend la main et annonce aujourd'hui la disponibilité de sa liseuse Saga en France. Il s'agit évidemment du même modèle de liseuse, cette fois distribuée par Bookeen.

La nouvelle liseuse Saga développée par Bookeen, en partenariat avec les designers 5.5, plonge le lecteur dans une expérience de lecture envoutante, d’aventures et de découvertes. Il aura fallu à Bookeen 14 mois de R&D pour développer une liseuse d’un nouveau genre dont le format, la gestuelle, l’ergonomie et le toucher s’accordent pour procurer une expérience et un plaisir comparable au livre papier, avec des performances supplémentaires. Saga est présentée au salon Distree Emea. 

Pour Michael Dahan, fondateur de Bookeen: «Face à l'inertie de nos compétiteurs, il fallait oser réinventer la liseuse pour proposer une expérience qui ne s’inspire pas de la tablette, mais bien de l’attractivité de l’objet livre. Tout a été repensé: matériaux, texture, volumes… La liseuse Saga ne ressemble à aucune autre et intègre des caractéristiques uniques pour une séduction instantanée et procurer un plaisir durable même aux lecteurs les plus conventionnels». 

La liseuse Saga est dotée d’un écran E-ink 6’’ Carta 1024x758 très agréable pour les yeux et intègre 4 boutons: page avant/arrière, un pour le menu et le dernier pour activer ou désactiver le FrontLight (rétro-éclairage de l’écran pour pouvoir lire dans le noir). Elle possède également un accéléromètre pour changer automatiquement la position droitier/gaucher, et sa couverture intelligente directement intégrée dans un tout-en-un élégant en silicone, allume et éteint l’appareil automatiquement. Enfin, une connexion wifi permet à l’utilisateur de télécharger des livres n’importe quand. 

La liseuse Saga a été récompensée en 2017 par le trophée LSA de l’Innovation, le Prix Janus de l’institut du design et a été sélectionné par l’Observatoire du Design.

Bookeen distribuait déjà la Saga sur certains marchés étrangers. La gamme Saga se décline en 5 couleurs: noir, vert, jaune et bleu, rouge; elle est disponible sur le site de Bookeen à 139,90€. Nous devrions la voir rapidement chez tous les revendeurs qui distribuent la marque. Vous pourrez également retrouver mon test complet de la Nolim, équivalente à la Saga.


PocketBook 740 : une nouvelle liseuse 7,8 pouces

PocketBookLe marché des liseuses grand format se développe pour des lecteurs plus exigeants en terme de confort de lecture. Après Amazon et Kobo sur ce segment, c'est PocketBook qui lance cette semaine un nouveau modèle en 7,8 pouces, le Pocketbook 740 avec un nouveau service cloud PocketBook Cloud pour le synchroniser depuis une application sur son smartphone. Le PocketBook 740 dispose d'un processeur dual-core 1GHz CPU (annoncé 40% plus rapide), 1GB RAM, 8GB stockage interne et un emplacement microSD. La résolution de l'écran 7.8" Carta E-ink est de 300 ppi (1404 x 1872 pixels), écran capacitif et lumière intégrée avec changement de tonalité. Un poids de 210g, dimensions 195 x 136.5 mm avec une épaisseur de 8 mm. Il est proposé pour l'instant uniquement sur le marché russe, un prix de $266 USD (via TheDigitalreader). Vous trouverez également des liens vers des traductions sur le forum Mobileread. La présentation sur le site de Pocketbook est ici.


La lecture numérique en mobilité en ce début 2018 ?

DigitalL'étude, toujours très attendue, "Etat des lieux: l'usage d'Internet, des réseaux et du mobile en France" menée par Hootsuite et We Are Social vient de sortir dans se version 2018. Comme d’habitude, cette septième édition est riche d’enseignements et décrypte les principaux chiffres d’usages. Nous sommes de plus en plus connectés, 88% d'entre nous utilisons Internet. 500 000 nouveaux internautes ont été comptabilisés en 2017. 48 millions de Français disposent d’au moins un mobile, soit 75% de la population. J'ai retenu 3 slides concernant plus précisément la lecture numérique. L'étude complète à retrouver sur le Blog du modérateur.

Un smartphone qui flambe : la dégringolade des ordinateurs, tablettes et autres se confirme

Device

Sur les smartphones, la lecture de magazines et de livres numériques arrive toujours très loin au quotidien.

Device2

Des liseuses qui restent stables dans les usages de lecture (environ 1.7M d'adultes).

Device1


Nolim : le suivi assuré par Bookeen

NolimSuite à la décision de Carrefour annoncée la semaine dernière, la société Bookeen, qui assure à la fois la fabrication de la liseuse et la gestion de la librairie, a fourni aujourd'hui un communiqué que je relaie volontiers:

Bookeen a pris acte de la décision de Carrefour de se réorganiser et de se désengager du projet Nolim de lecture numérique. Dans ce contexte, notre unique et seule priorité, en tant qu’opérateur de la solution Nolim, est l’intérêt des utilisateurs qui nous ont fait confiance.

Ainsi nous travaillons avec les équipes Carrefour pour trouver la solution qui préservera au mieux cet intérêt. Plus de détails seront fournis ultérieurement aux utilisateurs Nolim.

Pas d'inquiétude donc pour les possesseurs de Nolim qui ont toutes les garanties sur le suivi de leurs liseuses et de leurs bibliothèques.


Carrefour : la fin de Nolim est annoncée

NolimAu travers des différentes annonces faites lundi par Alexandre Bompard sur la stratégie du groupe Carrefour, l'une concerne directement le livre numérique. "Alexandre Bompard met également un terme à l’escalade de projets sous lesquels croulait l’entreprise. Cinq cents d’entre eux – soit quasiment la moitié – seront arrêtés, à l’instar de Nolim son service de vidéo à la demande et de livre numérique démarré fin 2013" (via LeMonde). Même si la dernière liseuse Nolim avait été extrêmement prometteuse dans sa conception et sa réalisation, la stratégie et le déploiement était peu clairs dans les enseignes, à l'instar d'ailleurs d'autres offres numériques. Ne parlons même pas du site web, le travail est immense chez Carrefour. Adieu la liseuse Nolim, vive Saga. Cela devrait permettre à Bookeen de déployer plus rapidement en France et en Espagne la commercialisation de la Saga avec d'autres distributeurs, comme il l'a fait déjà dans d'autres pays. Une bonne concurrence face à Kobo dans les enseignes. Revoir l'annonce à Frankfurt en octobre dernier.


Blog Aldus : tous les tests de liseuses

Testliseuses2007-2017, dix ans de liseuses cette année. A l'occasion de mon 50ème test de liseuse il y a quelques semaines, j'ai décidé de donner un billet récapitulatif avec un classement par marque. Même si les premières années du blog, je donnais des détails complets sur les liseuses sur le marché, ce n'est qu'à partir de 2009 et le petit Cybook Opus que j'ai commencé à procéder à des tests complets. Je remercie les fabricants qui me font confiance depuis toutes ces années. Plus de sept ans de tests, une petite histoire de la liseuse et de la lecture numérique...

Mise à jour juin 2018: 55 modèles testés au total

  1. Bookeen Cybook Odyssey: 6 pouces - 2012 [test ici]
  2. Bookeen Cybook Odyssey HD Frontlight: 6 pouces - 2013 [test ici]
  3. Bookeen Cybook Muse Frontlight: 6 pouces - 2014 [test ici]
  4. Bookeen Cybook Opus: 5 pouces - 2009 [test ici]
  5. Bookeen Cybook Orizon: 6 pouces - 2010 [test ici]
  6. Bookeen Nolim Edit. 2017: 6 pouces - 2017 [test ici]
  7. Bookeen Saga: 6 pouces - 2018 [test ici]
  8. Bookeen Cybook Ocean: 8 pouces - 2014 [test ici]
  9. Kobo Mini: 5 pouces - 2012 [test ici]
  10. Kobo Touch: 6 pouces - 2012 [test ici]
  11. Kobo Touch 2.0: 6 pouces - 2016 [test ici]
  12. Kobo Glo: 6 pouces - 2012 [test ici]
  13. Kobo Glo HD: 6 pouces - 2015 [test ici]
  14. Kobo Aura: 6 pouces - 2013 [test ici]
  15. Kobo Aura Edition 2: 6 pouces - 2016 [test ici]
  16. Kobo Clara HD: 6 pouces - 2018 [test ici]
  17. Kobo Aura HD: 6,8 pouces - 2013 [test ici]
  18. Kobo Aura H2O: 6,8 pouces - 2014 [test ici]
  19. Kobo Aura H2O Edition 2: 6,8 pouces - 2017 [test ici]
  20. Kobo Aura One: 8 pouces - 2016 [test ici]
  21. PocketBook Mini: 5 pouces - 2013 [test ici]
  22. PocketBook Basic 611: 6 pouces - 2011 [test ici]
  23. PocketBook Basic Touch: 6 pouces - 2014 [test ici]
  24. PocketBook 360: 5 pouces - 2010 [test ici]
  25. PocketBook 360 Plus: 5 pouces - 2011 [test ici]
  26. PocketBook Touch: 6 pouces - 2012 [test ici]
  27. PocketBook Touch Lux: 6 pouces - 2013 [test ici]
  28. PocketBook Touch Lux 2: 6 pouces - 2014 [test ici]
  29. PocketBook Touch Lux 3: 6 pouces - 2015 [test ici]
  30. PocketBook Sense: 6 pouces - 2014 [test ici]
  31. PocketBook Ultra: 6 pouces - 2014 [test ici]
  32. PocketBook InkPad: 7.8 pouces - 2014 [test ici]
  33. PocketBook Pro-602: 6 pouces - 2010 [test ici]
  34. PocketBook Pro-603: 6 pouces - 2011 [test ici]
  35. PocketBook Pro-912: 9,7 pouces - 2010 [test ici]
  36. PocketBook Color Lux: 8 pouces - 2013 [test ici]
  37. Tea Touch Lux 3: 6 pouces - 2015 [test ici]
  38. Tea Touch HD: 6 pouces - 2017 [test ici]
  39. Tea Touch HD Brown Edition: 6 pouces - 2018 [test ici]
  40. Tea InkPad 3: 7.8 pouces - 2018 [test ici]
  41. Tea Ultra: 6 pouces - 2015 [test ici]
  42. Sony PRS-650: 6 pouces - 2010 [test ici]
  43. Sony PRS-T1: 6 pouces - 2012 [test ici]
  44. Sony PRS-T2: 6 pouces - 2012 [test ici]
  45. Sony PRS-T3: 6 pouces - 2013 [test ici]
  46. Icarus GO: 6 pouces - 2011 [test ici]
  47. Icarus Sense: 6 pouces - 2011 [test ici]
  48. Icarus Sence G2: 6 pouces - 2011 [test ici]
  49. InkBook Prime: 6 pouces - 2018 [test ici]
  50. Nook Touch: 6 pouces - 2011 [test ici]
  51. Nook Touch with Glowlight: 6 pouces - 2012 [test ici]
  52. Onyx Boox AfterGlow 2: 6 pouces - 2015 [test ici]
  53. Tolino Vision: 6 pouces - 2014 [test ici]
  54. Amazon Kindle 3: 6 pouces - 2010 [test ici]
  55. Asus DR900: 9,7 pouces - 2011 [test ici]

Vous pourrez également retrouver tous ces tests sur la page Pinterest ou avec le tag TestAldus. Sans compter mes sélections des meilleures liseuses deux fois par an, toujours le tag spécifique.


PocketBook Touch HD 2 avec la technologie Smartlight

Touchhd2Alors que sort en France le Tea Touch HD (revoir mon test), le fabricant de liseuses PocketBook propose une version 2 de son modèle depuis quelques semaines sur les marchés d'Europe de l'Est. Comme d'habitude, pas de commercialisation en France de la marque. J'ai interrogé Tea, s'il prévoyait une sortie l'année prochaine de ce modèle. Aucune décision n'a été prise pour l'instant mais de toutes façons, si celle était positive, une sortie n'interviendrait pas avant le début de l'été 2018. Les versions PocketBook Touch HD et Touch HD 2 sont strictement identiques par rapport à leurs caractéristiques techniques respectives. La seule différence concerne l'ajout de la fonction Smartlight (adoptée par Kobo cette année pour ses modèles haut de gamme) qui permet d'ajuster l'éclairage, tant au niveau de ses couleurs que de son intensité pour un confort de lecture optimisé le soir. Voir le site Pocketbook.


Barnes and Noble : Nook Glowlight 3 à 129€ sur Ebay

NookPetit coup d'oeil pour se procurer le tout nouveau Nook Glowlight 3 aux Etats-Unis. Le cours du dollar est bien sûr favorable puisque les frais de livraison compris, il vous en coutera 129€ toute juste. Sur Ebay ici. Un prix attractif pour un modèle qui me semble très intéressant. Revoir le test de GoodeReader avec une note de 8/10. Attention, vous ne disposerez pas d'interface et de librairie en langue française. Il vous faudra acheter chez des libraires français, la DRM Adobe est paramétrable sur cette liseuse.


Les meilleures liseuses pour l'hiver 2017-2018

Podium

 

1. Kobo Aura H2O Edit.2

1. Tea Touch HD

3. Bookeen Saga/ Nolim 2017

 

Vous êtes nombreux à suivre mon traditionnel rendez-vous deux fois par an (le dernier en juillet dernier) pour vous donner mon podium des meilleures liseuses sur le marché français. Cette année de nouveaux modèles sont arrivés chez les fabricants, preuve que le marché des liseuses est bien actif. C'est lui qui irrigue la lecture numérique pour ceux qui en doutent encore.

Des liseuses que certains disaient condamnées par les tablettes (d'ailleurs en très nette perte de vitesse, même l'iPad a perdu de sa superbe, ne parlons pas des autres...) et bien complémentaires des smartphones, produits couteau-suisse mais guère trop confortables pour lire longtemps. Les liseuses tiennent toujours le haut du pavé chez tous les leaders des librairies numériques avec des gammes solides de 59 à 229,99€. Le livre numérique existerait-il d'ailleurs sans elles? Ceux qui hésitaient y viennent peu à peu, les amateurs grands lecteurs les renouvèlent au fil des années sans sourciller. C'est toujours un signe évident de bonne santé. Dans la pratique ces petites liseuses se révèlent de redoutables machines à lire, longtemps, longtemps. Elles se révèlent même addictives.

Une sélection à faire donc. L'offre est importante, pas moins d'une quinzaine de modèles disponibles en France. A lire ce billet pour bien acheter. Un choix difficile tant les modèles sont désormais excellents avec pour chacun des caractéristiques et des fonctionnalités différentes. L'année dernière avait été marqué par la généralisation en moyenne gamme des écrans en eInk Carta avec plus de contraste et des résolutions plus importantes.

Pour la première année, c'est un podium avec deux liseuses que j'ai placé sur la plus haute marche. Après de longues réflexions, je n'ai pas pu les départager. J'ai mis en tête de mon podium la Kobo Aura H2O Edition 2 et la Tea Touch HD, suivies par la Nolim Edition 2017. Explications:

1/ Kobo Aura H2O Edition 2: Même si elle doit partager sa première place, cette liseuse renouvellée au printemps dernier chez Kobo reste solidement installée. Sans hésitations, je l'avais placé en haut de mon podium à la place du Kobo Aura One. Même si ce dernier reste bien sûr excellent, je le jugeais trop cher par rapport à cette Kobo Aura H2O Edition 2. Avec les mêmes innovations que son grand frère, la mobilité en plus, ce modèle fait un presque sans faute. C'est son format un peu plus grand en 6,8 pouces qui la porte, un nouveau design très agréable, finesse, légèreté, qualité de l'écran et de la finition. La qualité de l'éclairage intégré et son mode automatique (avec le mode nuit innovant) est un vrai plus. De réelles innovations intéressantes qui seront sans doute des standards dans quelques années. L'environnement Kobo est bien sûr excellent. Le prix à 179,99€ est certes important mais reste accessible à des lecteurs assidus en recherche de confort. Une très belle liseuse que vous apprécierez longtemps. A retrouver mon test complet ici.

1/ Tea Touch HD: La version customisée par Tea du modèle de PocketBook a été la bonne surprise de cette fin d'année. Elle devient à mon sens la meilleure liseuse 6 pouces sur le marché. Vendu à un prix très attractif de 129,99€. Très belle finition avec des plastiques de haute qualité, bel écran, finesse, légèreté, boutons intégrés, pinch and zoom, qualité de l'éclairage intégré, carte micro SD, audio avec le text-to-speech. Sans compter l'excellente librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura, Furet du Nord et Chapitre/ France Loisirs. Les libraires l'adoptent donc, c'est un signe. Un excellent partenariat gagnant/ gagnant entre PocketBook et Tea. La Tea Touch HD est très complète et ouverte, très polyvalente avec tous les réglages possibles. C'est aussi un firmware très réussi qui l'a conforte en haut de mon podium. Tea respecte strictement le format ePub, cette liseuse est très générique sans concession, vous pourez acheter partout ailleurs sans problème. A saluer également chez Tea le développement de Care, la DRM light pour plus de simplicité avec ses partenaires libraires. A retrouver mon test complet ici.

3/ Bookeen Saga/ Nolim Edition 2017: C'était la très belle surprise de cet été. La Nolim Edition 2017 avait déboulé sur mon podium, elle avait bien failli décrocher la première place. Certes, la liseuse est un modèle de gamme intermédiaire sans le niveau de définition optimal. Mais cela n'entame en rien sa réussite avec l'excellente innovation qu'elle procure avec sa couverture intégrée. Design, coloris, qualité des matières, ergonomie, robustesse, qualité du software, ouverture de l'environnement, un sans-faute. Il faut chercher longtemps pour lui trouver des défauts. Un rapport qualité/ prix excellent à 129,99€, qu'on songe seulement que la Kindle Oasis d'Amazon avec sa couverture est à 289,99€, 160€ de plus. Bookeen, avec ce modèle et le partenariat avec Carrefour, dynamise indiscutablement le marché des liseuses, cocorico. Autre élément pour des lecteurs qui souhaitent disposer d'une liseuse qui respecte l'intégrité des fichiers ePub proposés par les éditeurs, je conseille absolument ce modèle générique, comme le modèle de Tea. Avec Bookeen et Tea, nous avons des acteurs français très innovants et qui respectent le format ePub, il faut le saluer. Depuis février 2018, Bookeen commercialise la Saga directement. A retrouver mon test complet ici et ici.

La Kobo Aura One avait quitté mon podium cet été. Malgré ses excellentes fonctionnalités, je la trouve désormais bien chère surtout que la lecture de PDF est décevante. Vous la choisirez si vous privilégiez l'utilisation principalement chez vous et que vous souhaitez un plus grand écran pour plus de confort. Les Kobo Aura Edition 2 et Cybook Muse HD restent excellentes elles aussi.

Les modèles Kindle d'Amazon sont comme d'habitude écartés, défiance pour le format propriétaire, non support du format universel ePub. Une situation qui n'existe dans aucun autre secteur culturel et qu'il faut combattre. On ne cessera de le répéter. Imaginez-vous dans le domaine de la musique, acheter des fichiers mp3 et ne pouvoir les lire que sur les matériels/ applications d'un seul acteur? Ne vous laissez pas "apprivoiser" par des réductions de prix des appareils, vous ne serez jamais propriétaires de vos livres verrouillés chez Amazon. C'est de l'abonnement déguisé. Si vous voulez un jour changer de liseuse pour une autre marque, vous perdrez tous vos livres. Votre bibliothèque et son accès restent aussi importants que l'appareil lui-même, pensez-y, c'est peut-être aussi l'occasion d'en sortir. J'en vois beaucoup autour de moi. A signaler que très peu de sites en parlent, on peut complimenter QueChoisir.

Voilà, selon que vous privilégierez mobilité, format, boutons, mémoire, audio, couverture intégrée, prix, vous trouverez "la" liseuse qu'il vous faut. Un bien beau podium cet hiver pour une très belle année 2017 de liseuses, trois modèles solides arrivés cette année que vous sélectionnerez en fonction de votre budget et de vos usages de lectures.

A retrouver l'ensemble de mes tests sur la page habituelle que j'actualise, ainsi que sur la page Pinterest. Vous pouvez aussi les retrouver avec le tag Testaldus.

C'est mon dix-septième classement, deux chaque année depuis fin 2009. C'est la 8ème fois que Kobo accède à la plus haute marche avec PocketBook 6 fois (Tea c'est 3 fois en 5 semestres!), Bookeen 2 fois et Sony 2 fois.

Bon choix à tous, bonne liseuse et belles lectures cet hiver en mobilité, comme au coin du feu ou sous la couette !

Liseuses


Tea Touch HD : test complet

100_1955Une belle surprise en cette fin d'année avec une nouvelle liseuse Tea Touch HD chez Tea. Un modèle 6 pouces haute-définition très attendu puisqu'il s'agit du PocketBook Touch HD sorti il y a deux ans et jusqu'ici indisponible en France. La start-up française Tea poursuit son partenariat avec le fabricant suisse en proposant cette liseuse en marque blanche, comme d'habitude spécialement développée au niveau de l'interface. Tea collabore étroitement avec Pocketbook en conservant à la fois certaines caractéristiques, en faisant évoluer d'autres à leurs propres besoins. On retrouvera mes tests les plus récents des autres modèles, de l'excellente Tea TouchLux 3 et du malheureusement décevant Tea Ultra (avec son écran bien terne). Tea propose depuis de nombreuses années un environnement solide pour des partenaires libraires importants (Decitre, Cultura, France-Loisirs, Chapitre, Furet du Nord, etc.) avec des solutions de lecture numérique complètes (applications, sites, interfaces web, etc.). Le fer de lance de Tea reste bien sûr les liseuses de la marque, vendues dans ces enseignes.

Cette liseuse Tea Touch HD est vendue chez Decitre et Cultura par exemple, au prix très attractif de 129,99€ (finition noire uniquement). Un modèle qui rejoint le milieu de gamme chez les fabricants, proche de liseuses de la concurrence comme la Kindle Paperwhite, la Kobo Aura Edition2 ou les Cybook Muse Frontlight/ Nolim. Cette Tea Touch HD comporte des caractéristiques supplémentaires et pas des moindres qui risquent d'en séduire beaucoup, nous allons les voir en détail. Est-ce qu'elle se révèlera à la hauteur des attentes?

C'est parti pour un test complet: 

Prise en main: packaging simple; à l'intérieur de la boite, juste comme d'habitude le traditionnel petit câble usb, standard désormais classique avec un mode d'emploi bien fait. La Tea Touch HD est fine et légère, 180g sur la balance. C'est plus de 10% de moins que l'ancienne Tea TouchLux3, cela se sent nettement. Très agréable en main. Un design bien connu maintenant et très réussi, tout en rondeurs. C'est le dos qui a été revu avec une partie alvéolée dans la partie inférieure qui assure une excellente prise en main. C'est aussi désormais un revêtement soft-touch sur la totalité de la liseuse. Les plastiques sont d'excellentes qualités, peu sensibles aux traces de doigts. La finition est parfaite, on voit tout de suite le standard de fabrication Foxconn gage de qualité évident, équivalent aux meilleures marques dans l'électronique. Au niveau de la qualité des plastiques justement, il faut bien reconnaître qu'ils sont supérieurs à d'autres marques à ce niveau de prix. Les boutons en bas sont très réussis, PocketBook a encore amélioré souplesse, réactivité et retours, parfait. 4 boutons bien connus, menu, arrière, avant, accès aux paramètres. Le fabricant doit avoir de bonnes remontées de ses utilisateurs puisqu'il poursuit résolument les boutons physiques qui le distingue de certaines autres marques. Sur la tranche inférieure sont regroupées toutes les sorties, dans l'ordre, usb, prise jack pour l'audio, emplacement carte micro SD, emplacement réinitialisation et bouton allumage. C'est bien sûr l'audio et l'extension de mémoire qui méritent d'être souligné puisque les autres fabricants ont désormais supprimé ces fonctions. Le fabricant maintient donc cet emplacement pour la carte, si vous voulez étendre la mémoire avec une capacité jusqu'à 32 Go (déjà 8Go embarqué de base ce qui est déjà beaucoup). Les amateurs qui ont des bibliothèques copieuses pour une utilisation en mode déconnecté apprécieront. Nous reviendrons sur l'audio plus loin. Rien sur les autres bords latéraux. Le bouton allumage en bas est toujours d'un accès assez moyen. Par pression avec le doigt ou l'ongle avec une led que l'on peu débrayer dans les paramètres. J'avoue que je préfère l'allumage au-dessus plus intuitif, mais vous vous y ferez rapidement. J'aime beaucoup le logo Tea très discret sur la face avant. Des bords de chaque côté suffisamment larges pour tenir la liseuse d'une seule main. Ou d'une main toujours, vous pouvez tourner les pages avec les boutons en bas, très sympa. Rien à redire. Un très beau modèle sans fautes dans son design et sa fabrication. Je le place au dessus des autres marques qui y vont un peu à l'économie à ce niveau de prix. Si vous restez un inconditionnel des boutons physiques, pas photo. Si vous ne l'êtes pas ou plus, vous y viendrez ou reviendrez pour une partie de vos pratiques, vous verrez.

Allumage maintenant, avec un écran 6 pouces eInk Carta en 1072x1448 et 300 dpi. Magnifique écran, un contraste et une définition excellente. Vous savez comme je suis sensible à la qualité de l'écran au fil des années. J'en ai vu... Oublié la déception de l'Ultra, PockeBook a tenu compte de la leçon, ce Tea Touch HD est irréprochable, le meilleur standard actuel. On peut désormais aller sans problème dans des caractères plus fins avec un contraste sans égal. Deux détails, j'ai trouvé le temps de latence à l'allumage un peu long (en mode éteint complet). Bon point en revanche, plus d'attente avec le sablier ou un message, on revient toute de suite à la dernière page lue avec une barre discrète pour suivre l'allumage en bas de page. Sympa. Excellentes sensations, voyons la suite.

Lumière intégrée: une fonctionnalité désormais plébiscitée par beaucoup d'entre vous. J'ai toujours tendance à la relativiser parce que j'utilise toujours ma lampe de chevet au quotidien. L'éclairage intégré sur ce nouveau modèle a été revu, vous verrez les photos en bas. Une excellente lumière plus naturelle, sans nuances particulières jaune ou bleue. Elle est plus douce, moins agressive avec une intensité moins forte. Au quotidien j'ai tendance à préférer. Plus guère de halos sur les bords. On voit que cette technologie d'éclairage est désormais très qualitative chez les fabricants. Vous l'apprécierez à juste titre sur ce nouveau modèle, très bon point. Petit bémol par rapport à Kobo, pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur le côté de l'écran ni de modification de la lumière suivant l'heure du coucher (mais ne soyons pas trop gourmands, c'est sur des modèles plus chers).

Navigation: ce Tea Touch HD propose toujours beaucoup de paramétrages possibles, une grande force des modèles du fabricant depuis de longues années. Le tactile est très bon, un processeur rapide d'1GHz qui apporte de la réactivité. Là aussi, cela a encore progressé, il est très véloce. C'est aussi l'excellente fonction d'agrandissement de la page avec les deux doigts (pinch and zoom) -un mouvement que nous connaissons tous sur smartphones et tablettes-. Le réglage se fait de visu, ne pas s'inquiéter du temps de recalcul nécessaire qui est de plusieurs secondes. Pour un réglage précis on passera par le menu, très facile et rapide. Navigation rapide aussi en bas, dix pages par dix pages si on laisse les touches appuyées. En appuyant au milieu de l'écran, on accède à des fonctionnalités complètes, paramètres, pivoter, note, dictionnaire et voix qui apparait sur ce modèle. Une importante mise à jour du firmware était intervenue il y deux ans, elle n'a pas été revue fondamentalement, je la juge excellente. Simplicité de l'écran d'accueil, excellente ergonomie générale de la navigation. Quelques changements cependant dans les réglages typographiques. L'application FBReader a disparue, pragmatisme du fabricant qui a choisie résolument un Adobe Viewer plus complet. Polices étendues (une vingtaine au choix). Manquent les indispensables Caecilia et CharisSL que vous pourrez ajouter sans problème, voir la manip plus bas. Une petite déception, l'échelle des réglages de la taille des polices a été revue et est plus limitée. 7, 8, 9, 10pts, etc. Il faudrait je pense proposer des fractions intermédiaires en demi. Il y avait trop, il y a maintenant trop peu. Un exemple, entre 8 et 9 on passe de 34 à 29 lignes à la page, c'est beaucoup trop comme écart. Pour le reste gestion fine de l'interlignage, des marges, des césures. Tout y est.

Pour les notes, tout à l'index, on peut "stabiloter" en gris très rapidement des mots ou des passages entiers pour les mettre en valeur, gommer facilement. L'interface a gagné en ergonomie je trouve. Intégrer des notes particulières aux endroits que l'on souhaite, les sauvegarder, y revenir facilement. On peut aussi réaliser des captures d'écrans que l'on pourra exporter. Il n'y a plus besoin de confirmer la pose ou la dépose du signet, c'était agaçant. Pour le dictionnaire, un excellent Littré moderne. La variété des autres dictionnaires possible est toujours impressionnante chez PocketBook qui capitalise sur son expérience internationale. Côtés réglages, le Tea Touch HD propose toujours d'aller aussi loin que possible, gestion du flash noir (jusqu'à 10 pages), programmation des touches, choix des logos de démarrage, etc. On peut vraiment personnaliser au mieux sa liseuse. Avec la grosse capacité mémoire, c'est aussi la facilité à gérer les dossiers qui se posent. Très pratique et intuitive, la gestion par dossiers et sous-dossiers à la carte, étagères, etc. Navigation et paramétrages excellents à l'arrivée, toujours la grande force de tous les modèles Tea/ PocketBook.

On retrouvera aussi l'environnement Linux avec des petits jeux embarqués. Personnellement j'adore jouer aux échecs. Sudoku, solitaire et d'autres. Un  accès pratique au cloud via Dropbox, on pourra aussi accéder à des clouds personnels comme Hubic au travers du navigateur en favoris. Fonctionne très bien. A signaler une fonction PocketNews qui permet de synchroniser des flux RSS. L'accès wifi est très bon. La rapidité via le navigateur s'est accrue aussi, l'occasion d'y aller un peu plus pour récupérer des contenus ici ou là.

Audio: un plus inconstestable sur ce modèle par rapport à la concurrence. On pourra embarquer des MP3 pour les écouter mais aussi utiliser l'excellent mode text-to-speech. Vous pourrez écouter n'importe quel ePub avec deux voix synthétiques homme et femme au choix. La qualité en français est plutôt pas mal je dois dire. Réglage du son, de la vitesse de défilement. Là aussi, c'est de mieux en mieux au fil des années. Je trouve intéressant que les liseuses puissent suivre l'évolution de cette intéressante fonction complémentaire.

Autonomie: un petit mot sur l'autonomie. Une grosse utilisation de la capacité mémoire (carte micro SD) et du wifi entrainent de facto un grande perte d'autonomie de la liseuse, c'est flagrant. Lors de mes nombreux tests dans la semaine, j'ai dû revenir une fois supplémentaire à la prise. Mais je pense qu'une fois les bibliothèques téléchargées dans les mémoires interne et externe (les couvertures toutes affichées, ce qui peut prendre un temps certain), il n'y aura pas de consommation excessive. Je conseille cependant de déconnecter systématiquement le wifi et de ne l'utiliser que si l'on en a besoin au cas par cas.

PDF: un mot enfin sur la lecture de PDF qui reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces, des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub. Une navigation bien faite au doigt. Des réglages complets et intéressants. La réactivité est bonne, même avec des documents aux poids importants. La seule gestion PDF acceptable pour moi c'est le mode horizontal. Une page A4 affichée en deux fois avec une continuité de lecture assez bonne finalement. Je vous la conseille.

J'ajoute un mot sur une fonction "reformatage de PDF" à la volée, une fonction qui m'avait échappé dans un premier temps. Elle ne résoud évidemment pas tout avec un texte en drapeau et des ruptures dans la structure -coupures de mots, phrases et paragraphes dans les changements de colonnes, etc.- (cela dépend aussi des modèles de PDF) mais elle se révèle très efficace et pratique sans temps de latences importants. PocketBook en bon continuateur de Sony à l'époque, cela mérite d'être signalé.

Toujours le sentiment d'une ouverture la plus complète possible chez Tea/ PocketBook. Une liseuse Tea Touch HD qui capitalise aussi sur l'expérience acquise au fil des firmwares.

Librairie intégrée: c'est bien entendu l'apport d'une véritable librairie intégrée qui apporte un réel confort d'utilisation sur cette Tea Touch HD. Personnellement pour des raisons pratiques de gestion de ma bibliothèque, je n'achète jamais sur la liseuse même, toujours depuis l'ordinateur. Mais je reconnais que beaucoup privilégie cet aspect intuitif et rapide d'accès aux livres. C'est aussi un formidable moyen d'accéder simplement aux premières pages des livres. J'ai testé la librairie Decitre, la librairie Cultura fonctionne exactement de la même façon. Une fois votre wifi reconnu, les paramétrages de compte librairie et Adobe pour la gestion de la DRM se font très simplement. Mais c'est aussi l'intégration de la DRM Care qui apporte un plus, plus besoin de recourir à la fameuse DRM Adobe si vous souhaitez vous en passer. Et comment! L'inscription à votre compte avec adresse mail et mot de passe, c'est fini. L'interface de la librairie est très lisible, beaucoup de soins ont été apportés. Un moteur de recherche très efficace, une sélection qui colle à l'actualité, nouveautés, meilleures ventes, livres gratuits, petits prix, tout y est. Si vous voulez aller encore au-delà un onglet catégories vous permettra d'en sélectionner d'autres. Sur chaque fiche de livre très claire, une fiche détaillée, livres du même auteur et la proposition de télécharger un extrait. Une proposition exactement identique aux standards américains qui fonctionnent de manière propriétaire. Les développements apportés au fil des années par Tea rejoignent une expérience-client de premier plan.

Verdict: En conclusion de ce test, cette Tea Touch HD se révèle une excellente liseuse bien complète et ouverte, avec tous les paramétrages possibles. Je l'ai beaucoup aimé au quotidien en mobilité. J'insiste sur la qualité des matériaux qui la met au-dessus du lot par rapport à d'autres à même niveau de prix. Audio et capacité mémoire en plus pour les grands nomades déconnectés. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire dessus avec sa finesse, sa légèreté, sa rapidité et son écran bien contrasté. C'est heureux de voir les libraires français pouvoir dorénavant proposer des liseuses de ce niveau de qualité qui n'ont aucunement à rougir de la concurrence anglo-saxonne. En plus entre liseuses et livres, vous savez où vous mettrez votre argent. Sincèrement, je ne vois pas trop où lui dénicher de défauts à cette Tea Touch HD. Sous la barre des 130€ en plus, c'est vraiment un étonnant rapport qualité/ prix. Ce partenariat entre le fabricant PocketBook et la start-up française Tea se révèle au fil des années une bien belle idée, j'espère pour longtemps encore. Je suis convaincu que tout libraire même indépendant devrait être en mesure de proposer un tel modèle pour ses clients. Entre Tea et Bookeen, nous avons des acteurs français réellement au coeur de l'innovation sur le secteur.

Les plus:

  • finesse, légèreté, design réussi, qualité des boutons
  • prise d'une seule main agréable
  • plastiques mats de qualité, finition parfaite, standard fabrication Foxconn
  • magnifique écran eInk Carta, haute définition, contraste très réussi
  • excellentes fonctions audio avec text-to-speech embarqué
  • large mémoire embarqué de 8Go, emplacement pour une carte micro SDcard
  • qualité de l'éclairage intégré, lumière adoucie plus naturelle
  • mode pinch and zoom très pratique
  • bonne ergonomie et navigation, qualité du tactile avec processeur rapide
  • avancées significatives pour la lecture de PDF
  • flash noir débrayable, ajouts de polices possibles
  • très grande ouverture, nombre des formats supportés et réglages possibles
  • environnement Linux, applications, jeux, etc.
  • accès extérieurs très complets
  • connexion directe avec Dropbox ou d'autres clouds, très pratique
  • nombreux dictionnaires embarqués, Littré moderne
  • mises à jours fréquentes
  • excellente intégration de la librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura, etc.
  • simplicité d'accès avec la DRM Care
  • excellent rapport qualité/prix

Les moins:

  • perte d'autonomie importante avec l'utilisation de la carte micro SD
  • pas de réglage de la luminosité avec le doigt sur l'écran
  • pas de lumière intégrée avec le mode nuit sans lumière bleue
  • quelques polices "efficaces" manquent toujours, il faudra les ajouter
  • échelle du réglage des polices revue et pas assez étendue

A signaler également la page du support d'assistance chez Tea et chez le fabricant PockeBook ici. Les services sont très efficaces. Ne pas télécharger de nouveaux firmware, ceux de Tea sont mis à jour automatiquement sur vos liseuses.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Il s'agit de mon 50ème test de liseuses sur le blog, merci pour votre fidélité à me lire!

PS: j'ai obtenu des précisions de la part de Tea sur l'échelle de réglages des polices.

"En effet, li y avait 75 tailles de police différentes, et nous avons réduit à 24. C'est une simplification volontaire, afin que les réglages se fassent plus facilement (moins de sensibilité et donc de recalcul requis lors d’une modification de la taille de la police, moins de clics requis pour régler la taille de la police avec la réglette). En fonction des retours sur la liseuse nous pourrons affiner ce réglage". Je pense qu'il faudra trouver un entre-deux.

J'ajoute également des précisions sur les polices supplémentaires que vous souhaiterez embarquer:

Pour pouvoir accéder au dossier "system", sur l'ordinateur il faut "afficher les dossiers cachés" et décocher la case "masquer les fichiers protégés du système d'exploitation de votre ordinateur). Un dossier fonts est prêt pour y déposer vos polices supplémentaires (je vous recommande Caecilia, CharisSL, Veleka, etc.).

En plus des photos habituelles, je joins l'excellente vidéo de GoodeReader. Si vous avez des questions complémentaires, n'hésitez pas!

100_1956 100_1957 100_1958

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_1959 100_1960 100_1961

 

 

 

 

 

 

 

 

Tea Touch Lux 3 et Tea Touch HD en lumière du jour.

100_1976

100_1973

Tea Touh Lux 3 et Tea Touch HD au soleil avec les changements paramètres.

100_1962 100_1964

 

 

 

 

 

100_1965 100_1966

 

 

 

 

 

100_1967 100_1968

 

 

 

 

 

100_1969 100_1970

 

 

 

 

 

Lumière intégrée, pleine intensité.

100_1971 100_1972


Bookeen : dix ans de la liseuse Cybook Gen 3

Cybookgen3Octobre 2007, c'était aussi la première liseuse Cybook Gen3 chez Bookeen, il y a tout juste dix ans. A la différence d'Amazon aux Etats-Unis à l'époque, c'était malheureusement l'impossibilité de constituer une vaste boutique, un catalogue de livres numériques. Un véto absolu des éditeurs français qui ne sera ouvert que bien des années plus tard. La machine à lire sans la librairie. Malgré cela "le Gen3 a été un succès dès sa sortie; malgré un rythme de production soutenu, les commandes étaient tellement fournies qu’il y avait une attente de plusieurs semaines pour les acheteurs de cette nouvelle liseuse. Dès le début de 2008, Bookeen vendait le Cybook Gen3 à 350€/$ dans plus de 11 pays." A lire la retrospective sur le blog de Bookeen. A relire aussi ma visite chez Bookeen en septembre 2007. Bon anniversaire Bookeen!

PS: dix ans de liseuses, la Cybook Gen 3 et la dernière Nolim/ Saga.

100_1953


Amazon Kindle: le Kindle 1, le pire

Kindle10 ans de Kindle cet automne c'est l'occasion de revenir sur ce Kindle 1, sans doute le pire. Comment un objet aussi laid a-t-il pu lancer une telle saga? Je me rappelle la première fois que je l'ai eu en main, c'était dans un bar du Carrefour de l'Odéon (merci à Alain Pierrot). Mais comment donc ont-ils réussi à faire un objet aussi laid? Au-delà de l'objet raté, les deux clés du succès étaient bien là devant moi: la technologie d'affichage et l'immense boutique de livres. Tout le reste était accessoire et serait amélioré, c'était une évidence. Le journaliste américain Walt Mossberg revenait sur cet objet "désastreux" l'été dernier. "Si un designer avait posé cet objet sur le bureau de Steve Jobs, il aurait été licencié dans la minute". Et pourtant... 


Kindle d'Amazon : dix ans aujourd'hui

KindleLa liseuse Kindle d'Amazon, c'était le 20 novembre 2007 aux Etats-Unis, il y a tout juste 10 ans aujourd'hui. Revoir mon billet à l'époque. Incontestablement il y aura eu un avant et un après Kindle pour la lecture au format numérique. Mais popularité ne veut pas dire forcément universalité. Un paradoxe pour les livres et la lecture. Dix années plus tard, 4 modèles de liseuses Kindle, un environnement d'accès identique (même si une formule d'abonnement à une offre limitée a été créé, les prix unitaires des livres revus à la hausse), le même format propriétaire, votre bibliothèque et vos livres numériques à lire seulement sur Amazon. Jeff Bezos, le patron d'Amazon, s'est exprimé d'un simple tweet aujourd'hui pour fêter l'événement.

Bezos


Tolino Epos en Allemagne

TolinoUn test très complet du dernier modèle de chez Tolino, le Tolino Epos chez GoodeReader. Une grande liseuse premium dans la gamme, au format généreux de 7.8 pouces. Etanche, une résolution de 1872×1404 pixels, 300 ppp, la meilleure définition sur le marché. Une note très intéressante de 8.5/10. C'est une alternative très solide face aux Kobo Aura One et Kindle Oasis. Tolino serait le bienvenu en France. Voir le site suisse. Avec la DRM Adobe embarquée, rien ne vous empêchera de vous procurer des livres numériques chez des libraires français. Je serais près de la frontière allemande, belge ou suisse que j'irais absolument le découvrir en boutique. Si vous sautez le pas pour ce modèle, je serais ravi d'avoir vos retours.


2017, l'année pour changer sa liseuse ? : c'est 10 bonnes raisons

Liseuse2017, c'est l'anniversaire de 10 années du marché du livre numérique, c'est 5 années en France où le Kindle d'Amazon est arrivé seulement à l'automne 2012. Les liseuses tiennent bien la route, elles sont au coeur de l'expérience de la lecture numérique, tous les fabricants ont renouvellé leur gamme cette année. Kobo l'avait fait au printemps dernier, Amazon, Bookeen, Tolino (en Allemagne), Tea/PocketBook, Barnes and Noble (aux Etats-Unis) cet automne. De très nombreux modèles à l'arrivée, des gammes très complètes. Des liseuses que certains rangeaient au placard il y a quelques années (je taierais leurs noms, ils sont d'ailleurs partis sous d'autres cieux que ceux du livre numérique), ils n'avaient pas bien compris...

Les années passent avec des lecteurs pourtant suréquipés d'écrans en tout genre, mais ceux-ci leur renouvellent malgré tout leur confiance pour la qualité d'un dispositif original et incomparable en terme de confort de lecture, plus proche du papier que de l'écran. Ceux qui lisent beaucoup le savent parfaitement bien par la pratique.

Alors la question se pose aujourd'hui, cette année 2017, est-ce la bonne année pour renouveller sa liseuse? Ou sauter le pas pour ceux encore indécis? 10 ans de liseuses, c'est 10 bonnes raisons, voici pourquoi:

  • 1. La qualité des écrans:

La technologie innovante eInk, embarquée sur toutes les liseuses sur le marché, a beaucoup évolué en 10 ans.  De meilleurs contrastes (fonds plus blancs, caractères plus noirs), une meilleure définiton (pouvant aller jusqu'à 300ppp suivant les modèles), la généralisation depuis deux/trois ans de la dernière technologie eInk Carta chez tous les fabricants a permis une nette avancée en la matière. Des progrès également du côté du rafraichissement des écrans et de la rapidité d'affichage grâce à des processeurs rapides. On peut dire aujourd'hui que le confort de lecture est excellent.

  • 2. La taille des écrans:

Le choix s'est considérablement étendu dans les gammes des fabricants. Au-delà du traditionnel 6 pouces standard bien pratique en mobilité, l'offre est passé en 6.8, 7, voir même 8 pouces pour les plus grandes liseuses du marché. Avec des prix qui restent quand même accessibles sous la barre des 300€. Des lignes de caractères plus grandes, plus de lignes à la page, plus de confort de lecture, surtout pour les seniors qui grossissent les caractères.

  • 3. L'étanchéité:

L'étanchéité est devenu une fonctionnalité de plus chez les fabricants. D'abord perçue comme un argument un peu gadget, elle se révêle à l'usage très pratique au bord des piscines, mais aussi on l'oublie souvent, ce sont des liseuses qui sont beaucoup moins sensibles à la poussière en mobilité. Un simple passage sous le robinet, c'est quand même très pratique, vous avouerez.

  • 4. La lumière intégrée:

Là aussi en quelques années, les progrès ont été réels. D'abord sur la lumière elle-même avec la disparition progressive des petits halos au bord des écrans. Ensuite, les tonalités de lumière sont aussi devenues plus naturelles, sans parler des innovations concernant la suppression de la lumière bleue le soir tard comme sur les dernières Kobo. Là aussi, des innovations réelles pour les lecteurs qui lisent beaucoup une partie de la nuit sans déranger l'autre, ils sont nombreux.

  • 5. La couverture intégrée:

PocketBook avait par le passé exploré cette fonctionnalité avec ses modèles Sense et Ultra, c'est aujourd'hui Bookeen et Carrefour qui proposent une Nolim très pratique en mobilité avec une coque à toute épreuve, un prix très doux et un choix de couleur étendu.

  • 6. La largeur des gammes chez les fabricants:

Elles se sont toutes étendues chez les fabricants. De 70€ à 300€, vous trouverez la liseuse qui vous convient en fonction de vos usages de lecture (chez vous, en mobilité, boutons ou pas, l'audio, plus l'été à la plage, etc.), avec le budget qui vous convient.

  • 7. Les prix très accessibles:

Sans parler des modèles d'entrée de gamme autour des 70€, les modèles les plus complets en 6 pouces sont désormais sous la barre des 150€, avec même très souvent des promotions à certaines périodes de l'année. Une liseuse se garde généralement 4/5 ans, on voit que l'investissement est somme toute très raisonnable pour des lecteurs qui lisent beaucoup.

  • 8. Oui, 5 ans, un bon timing pour renouveller sa liseuse:

Arrivée du premier Kindle en France en 2102 avec aussi les premières Kobo vendues à la Fnac, certains d'entre vous avez peut-être toujours ces premiers modèles, ils tiennent bien la route au fil des années. Je pense aussi aux modèles de chez Sony très robustes mais qui datent désormais un peu en terme de fonctionnalités. 5 ans après, c'est je pense un bon moment pour changer de liseuse avec de nouvelles fonctionnalités.

  • 9. L'offre de livres numériques:

Deux arguments de plus pour sauter le pas aujourd'hui, cela concerne l'offre de livres numériques. Même si les prix restent élevés (en général 30% de réduction seulement), le catalogue disponible s'est considérablement élargi avec pratiquement toutes les nouveautés, de plus en plus de livres de fond. Sans oublier les offres de promotions très fréquentes chez les éditeurs. On peut faire de sérieuses économies dans la durée.

  • 10. Les offres de prêt numérique en bibliothèque:

Dernière bonne raison et peut-être pas la moindre selon moi, les offres de prêts de livres numériques en bibliothèques qui se développent dans les grandes métropoles et dans plusieurs départements. L'occasion de découvertes et là-aussi d'économies substancielles à l'arrivée.

Bref, j'espère que j'aurais aiguisé votre curiosité. 2017, une excellente annéee pour changer ou même sauter le pas pour une première liseuse!

PS: petit sondage avec les résultats ci-dessous:

Sondage


Liseuses InkBook chez Numilog

InkbookA signaler, les liseuses InkBook de la société polonaise Artatech sont désormais proposées en France sur le site de Numilog. Deux modèles: InkBook Prime (avec l'éclairage intégré) et InkBook Classic 2 (entrée de gamme sans lumière). Elles fonctionnent dans un environnement Android. Prix respectivement à 129€ et 79€, toutes les caractéristiques sur le site. On retrouvera des présentations de ces deux liseuses, proposées au printemps dernier par TheEBookReader.