BnF : statistiques sur le dépôt légal
Blog en sommeil

Homère : L'Iliade, toutes les traductions en ebook gratuit

Homer-250x175"Chante, Déesse, la colère du Péléide Achille, pernicieuse colère qui valut aux Achéens d'innombrables malheurs, précipita chez Hadès les âmes généreuses d'une foule de héros, et fit de leurs corps la proie des chiens et de tous les oiseaux — ainsi s'accomplissait la volonté de Zeus — depuis le moment où, sitôt après leur querelle, se séparèrent l'Atride roi des guerriers, et le divin Achille. Quel dieu les jeta dans la lutte et dans ce désaccord ? Le fils de Latone et de Zeus."

Composé il y a près de 2700 ans, L'Iliade, vaste poème et véritable fresque héroïque, peut aussi se lire comme un vrai roman d'aventures. Découvrez-le sans préjugés. Si vous aimez le fantastique, la fantasy, Le Seigneur des Anneaux, Le Trône de fer, et tant d'autres livres, les épopées d'Homère sont aussi pour vous, vous serez surpris...

De très nombreuses traductions en français de L'Iliade d'Homère ont été proposées au fil des siècles. Malheureusement bien peu sont disponibles en version numérique, aussi bien chez les éditeurs que sur les sites gratuits.

Comme pour L'Odyssée, on retrouve très régulièrement celle de Leconte de Lisle parue en 1866. Elle est aujourd'hui datée et pas forcément très accessible pour les lecteurs, notamment pour les plus jeunes. Que dire des numérisations de la BnF sur Gallica? Le travail n'est pas fait. Aucune version n'est disponible au format ePub. De très nombreux livres complètement superficiels au catalogue mais pas les deux poèmes d'Homère, allez comprendre...

On peut signaler l'intéressant site IliadeOdysseefree qui propose librement en ligne beaucoup de ces traductions. Synthèse de numérisations éparses, les textes n'ont malheureusement pas été consciencieusement relus. Il reste énormément de coquilles, il manque même des pages entières, c'est bien dommage. D'autre part, on ne trouve pas sur ce site de versions au format ePub pour télécharger sur les liseuses, smartphones ou tablettes pour des lectures plus agréable et pratique sans connexion.

En ce XXIème siècle, L'Iliade d'Homère mérite décidément mieux, commençons donc...

Cover1
Je vous propose des versions numériques au format ePub, soigneusement numérisées, relues et préparées par mes soins. Je les mettrais en ligne au fur et à mesure de mes lectures, en essayant d'être le plus exhaustif possible. J'espère que vous apprécierez.
À vous de choisir la traduction que vous préférerez, vous vous en rendrez compte rapidement au bout de quelques dizaines de pages. Peut-être même vous prendrez-vous au jeu et lirez-vous plusieurs d'entre elles, celles en vers dans un second temps, les versions en prose sans doute plus accessibles pour se familiariser avec l'intrigue.

Mettre à disposition ces textes, les faire redécouvrir, c'est aussi rendre hommage à tous ces traducteurs, tous ces "passeurs" qui se sont succédé pour transmettre l'œuvre d'Homère à leurs contemporains, à nous aujourd'hui. Au fil des lectures, j'ai été frappé par leurs grandes qualités littéraires. Tous sont dignes d'intérêt. C'est aussi un formidable laboratoire sur l'exercice difficile de la traduction.

Après avoir mené à bien un travail similaire de l'été 2018 à décembre 2019 avec L'Odyssée (22 traductions à ce jour, voir ce billet), je m'attaque désormais au premier poème d'Homère.

Ce chantier est plus vaste encore; si c'était plus de 5000 pages pour L'Odyssée, c'est sans doute entre 7500 et 8000 pages pour L'Iliade selon mes premières estimations. Un travail qui me prendra sans doute deux à trois ans.

J'ai d'autre part décliné des versions en pages pour l'imprimé. Vous pouvez lire ces livres au fur et à mesure sur la plate-forme Calaméo. Les fichiers ePub sont disponibles sur demande. Les versions imprimées à la demande seront proposées bientôt.

Un grand puzzle à compléter peu à peu, je mettrais bientôt la liste des traductions repérées.

Trois premières traductions sont déjà disponibles :

1866 : traduction de Charles-Marie-René Leconte de Lisle (lire sur Calameo)

1943 : traduction de Mario Meunier (lire sur Calameo)

1989 : traduction de Frédéric Mugler (sous droits, sur demande)

Les versions ePub sont proposées sur demande.

Bonnes lectures; merci d'avance pour vos commentaires, je répondrais à tous en mode privé.

[Premier jet de ce billet : 25 décembre 2019/ MAJ : 12 janvier 2020]

Commentaires