4 notes dans la catégorie "Homère"

L'Odyssée d'Homère, traduction de Philippe Brunet

149442_couverture_Hres_0Si vous me suivez, vous connaissez mon intérêt pour ce livre intemporel. Plus de trois ans que j'attendais cette nouvelle traduction de L'Odyssée d'Homère par Philippe Brunet. J'avais grapillé quelques chants sur le site Homéros sachant que la traduction était terminée, sans date de parution prévue, le temps passait.

Décidément, nous n'avions pas eu de nouvelles traductions de L'Odyssée depuis 1995. Et puis, deux nouvelles traductions coup sur coup, celle d'Emmanuel Lascoux l'année dernière chez P.O.L., celle de Philippe Brunet au Seuil aujourd'hui. Sans doute une troisième en chantier, celle de Pierre Judet de La Combe, qui a déjà proposé L'Iliade en 2019 aux Belles-Lettres. Rappelons qu'au XXème siècle il avait fallu attendre 1924 pour voir arriver une nouvelle traduction, celle de Victor Bérard. Vous dire si nous ne sommes pas en retard en ce siècle.

Philippe Brunet avait déjà proposé une traduction de L'Iliade en 2010, devenue une référence depuis. Depuis, c'est toujours Jaccottet et Brunet qui revient très souvent dans le couple-gagnant pour lire les deux textes d'Homère en vers. Les versions en prose délaissées, à juste titre me semble-t'il pour être au plus près du texte antique. Personnellement je ne suis pas helléniste, humble lecteur je me suis passionné par L'Odyssée au travers de plusieurs lectures enfant dans Tout l'Univers et plus encore dans les versions pour enfants, Le Voyage d'Ulysse de Tomaso Monicelli chez Hatier et dans la collection des Contes et Récits chez Fernand Nathan. Sans parler du film avec Kirk Douglas et de la série télévisée de l'époque avec Bekim Fehmiu et Irène Papas. Tant d'autres lectures ont suivi, la traduction de Mario Meunier chez Albin Michel, Le Voyage d'Ulysse de Tim Severin, tant d'autres livres encore, comment ne pas citer L'Odyssée de Nikos Kazantzaki... Revenir régulièrement à cette odyssée, pour les traductions mêmes plus anciennes, des découvertes toujours renouvelées au fil des textes, des parti-pris des traducteurs, sans parler des trouvailles bibliophiliques...

Vous dire si j'attendais de pied ferme cette nouvelle traduction dans la droite ligne de celle de L'Iliade. Je n'ai pas été déçu, le livre dévoré en quelques jours. Avec l'utilisation de l’hexamètre dactylique, Philippe Brunet donne un doux rythme à la lecture. J'ai beaucoup aimé l'utilisation constante de ces mots doublés, ruses-nombreuses, mort-précipice, dieu-égal, sillage-splendide, large-voûte, tremble-terre (pour ne citer que les premiers), tellement évocateurs pour l'imaginaire. La "mémé" Euryclée dans la bouche de Télémaque m'a un peu fait sursauter, mais finalement très évocateur de la tendresse qu'il lui porte.

La forme du livre très réussie aussi. Un gros livre grand format, un bon papier bouffant, cousu (eh oui, c'est possible aujourd'hui), typographie réussie. L'entrée des chants avec quelques repères de l'action, l'appareil de notes réduit au strict minimum (merci), un très bon répertoire en fin de volume, une table très complète pour suivre l'action; beaucoup aimé aussi les rappels de cette action à droite des vers au fil du texte. Compliments à l'éditeur, un sans-faute, vraiment.

L'incontournable traduction de Philippe Jaccottet est désormais talonnée par celle-ci, vous lirez les deux avec le même plaisir. Celle de Philippe Brunet aujourd'hui en 2022 fera date, j'en suis convaincu. Bien plus que les prix littéraires de cette année, Nobel et consorts, c'est tellement évident. J'aimerais beaucoup une version chantée sous forme de livre-audio, j'espère que c'est prévu par l'éditeur. Pas de format numérique proposé pour l'instant, c'est bien dommage. Si, bien sûr, l'éditeur se fend d'un beau coffret pour les deux livres, je succomberai et me le ferai offrir, c'est sûr.

Allez, prenez le chemin de L'Odyssée d'Homère en compagnie de Philippe Brunet...

Lire l'excellent billet sur En attendant Nadeau.

PS: joint la belle interview de Philippe Brunet il y a quelques années pour la sortie de L'Iliade.


L'Odyssée d'Homère : trois livres pour vous donner l'envie

Mendelsohn Relirehomere CovVous hésitez à lire ou relire l'Odyssée d'Homère? J'ai lu depuis trois ans plus d'une vingtaine de fois ce livre dans des traductions différentes, presque toutes d'ailleurs, toujours avec la même passion renouvelée. Mais je comprend parfaitement qu'il peut rebuter au départ nombres de lecteurs. Ah les classiques barbants, souvenirs plus ou moins pénibles du contexte scolaire, un livre de plus de 300 pages écrit il y presque 3000 ans, qu'est-ce qu'il peut bien nous dire aujourd'hui? Il faut faire d'abord table rase et susciter l'envie...

Et si plutôt que des critiques de livres plus ou moins réussies, vous abordiez d'abord tranquillement un autre livre qui vous donne d'abord l'envie de l'Odyssée? Je crois que c'est une expérience qui vaut vraiment la peine d'être tenté vous verrez. Il était paru il y a deux ans avec grand renfort de publicité dans la presse et sur les ondes (les deux se conjuguant le plus souvent aujourd'hui au travers du web), "L'été avec Homère" de Sylvain Tesson. Je dois dire, très peu probant, c'est assez raté, le livre perché, présomptueux comme l'auteur, bourrés de clichés convenus, ne donne envie de rien du tout. C'est d'ailleurs encore une nouvelle fois le résultat de la récente série autour de l'Odyssée toujours par ce même auteur (sans doute bien introduit pour les financements), qui a été diffusé sur Arte, ballade méditerranéenne sur un bateau de luxe; un contexte d'autant plus difficile à supporter quand on sait ce qui se joue actuellement sur cette même Méditerranée. Oublions, mais ce n'est évidemment pas une raison pour oublier l'Odyssée et le texte d'Homère...

Il en va tout autrement de trois livres très réussis que je vous recommande, je vous mets au défi à leur suite de ne pas tenter l'aventure de l'Odyssée d'Homère. Trois chemins très différents, intimiste, documentaire ou marin, mais qui tous les trois convergent vers le texte d'Homère.

Le premier, c'est le formidable livre de Daniel Mendelsohn "Une Odyssée, un père, un fils, une épopée" paru chez Flammarion il y a trois ans, puis J'aiLu ensuite. Vous le trouverez à petit prix en poche comme en numérique. Ce livre jette un pont à travers les siècles dans une relation père/ fils contemporaine à New York avec le texte de l'Odyssée en trame de fond. Une réussite totale, un livre salué à l'époque et qui mérite toujours d'être mis en valeur. Une pile pérenne dans toute bonne librairie selon moi.

Le deuxième est paru assez confidentiellement à l'automne dernier. "L'Iliade et l'Odyssée", relire Homère" de Mathieu Fernandez aux Editions Ellipses. Un livre volumineux qui aurait eu une toute autre résonance chez un éditeur majeur avec le renfort de publicité habituel. Une somme documentaire que ce livre très bien fait au niveau éditorial, qui ouvre plus largement sur Homère avec l'Iliade à parts égales. Les résumés, les contextes historiques, philosophiques, ainsi que tout l'héritage d'Homère dans les arts, etc. Si vous aimez aborder des livres d'abord par l'ensemble de l'environnement et les échos qui sont autour, pour mieux ensuite repérer dans l'œuvre ces traces, alors c'est l'ouvrage idéal qu'il vous faut, vous ne le regretterez pas, vous pourrez même ensuite y revenir à votre gré dans votre lecture d'Homère. Seul bémol, un investissement plus onéreux, pas de version numérique. Pourquoi ne pas l'avoir tout de suite proposer dans une version semi-poche plus accessible? J'espère vraiment qu'une version poche (et numérique) suivra dans quelques années, ce livre en vaut vraiment la peine.

Dernier ouvrage, c'est par la mer donc que vous aborderez les rives de l'Odyssée, c'est celui de Tim Severin "Le Voyage d'Ulysse, sur les traces de l'Odyssée" paru aux Editions Albin Michel il y a une trentaine d'année, réédité au début des années 2000 chez J'aiLu en poche, indisponible aujourd'hui, c'est bien dommage. Il vous faudra fouiller dans l'occasion, vous le trouverez à petit prix. Je vous conseille absolument ce livre. Après Jason et Marco Polo, l'auteur part sur les traces d'Ulysse et retrace le voyage avec son équipage sur la Méditerranée, sur un bateau construit au plus près de ce que l'on sait des bateaux de la Grèce de l'époque et des conditions mêmes de la navigation au gré des vents, des courants et du temps capricieux. On est loin du bateau de luxe de Sylvain Tesson et de son arrêt à Mykonos lors des premières escales par exemple, vous vous en doutez bien. C'est aussi au plus près du texte d'Homère que Tim Severin enquête au plus près au quotidien sur la réalité pratique du fameux périple d'Ulysse, jetant beaucoup de doutes sur les fables donnant des signes d'Ulysse en Sicile, en Sardaigne, en Corse ou même à Gibraltar. L'expérience des migrants d'aujourd'hui et de leurs embarcations de fortune toujours... C'est aussi par ce dernier livre, que la dimension du fantastique transparait de pages en pages au fur et à mesure que l'on s'approche du but du voyage. Un livre passionnant, l'odeur des embruns vous donnera l'envie de découvrir l'Odyssée.

Peut-être même que vous ferez comme moi, l'expérience des trois à la fois... Voilà la petite odyssée que je vous propose cet été, n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Bonnes lectures en compagnie de l'Odyssée !


Homère : L'Iliade, toutes les traductions en ebook gratuit

Homer-250x175"Chante, Déesse, la colère du Péléide Achille, pernicieuse colère qui valut aux Achéens d'innombrables malheurs, précipita chez Hadès les âmes généreuses d'une foule de héros, et fit de leurs corps la proie des chiens et de tous les oiseaux — ainsi s'accomplissait la volonté de Zeus — depuis le moment où, sitôt après leur querelle, se séparèrent l'Atride roi des guerriers, et le divin Achille. Quel dieu les jeta dans la lutte et dans ce désaccord ? Le fils de Latone et de Zeus."

Composé il y a près de 2700 ans, L'Iliade, vaste poème et véritable fresque héroïque, peut aussi se lire comme un vrai roman d'aventures. Découvrez-le sans préjugés. Si vous aimez le fantastique, la fantasy, Le Seigneur des Anneaux, Le Trône de fer, et tant d'autres livres, les épopées d'Homère sont aussi pour vous, vous serez surpris...

De très nombreuses traductions en français de L'Iliade d'Homère ont été proposées au fil des siècles. Malheureusement bien peu sont disponibles en version numérique, aussi bien chez les éditeurs que sur les sites gratuits.

Comme pour L'Odyssée, on retrouve très régulièrement celle de Leconte de Lisle parue en 1866. Elle est aujourd'hui datée et pas forcément très accessible pour les lecteurs, notamment pour les plus jeunes. Que dire des numérisations de la BnF sur Gallica? Le travail n'est pas fait. Aucune version n'est disponible au format ePub. De très nombreux livres complètement superficiels au catalogue mais pas les deux poèmes d'Homère, allez comprendre...

On peut signaler l'intéressant site IliadeOdysseefree qui propose librement en ligne beaucoup de ces traductions. Synthèse de numérisations éparses, les textes n'ont malheureusement pas été consciencieusement relus. Il reste énormément de coquilles, il manque même des pages entières, c'est bien dommage. D'autre part, on ne trouve pas sur ce site de versions au format ePub pour télécharger sur les liseuses, smartphones ou tablettes pour des lectures plus agréable et pratique sans connexion.

En ce XXIème siècle, L'Iliade d'Homère mérite décidément mieux, commençons donc...

Cover1
Je vous propose des versions numériques au format ePub, soigneusement numérisées, relues et préparées par mes soins. Je les mettrais en ligne au fur et à mesure de mes lectures, en essayant d'être le plus exhaustif possible. J'espère que vous apprécierez.
À vous de choisir la traduction que vous préférerez, vous vous en rendrez compte rapidement au bout de quelques dizaines de pages. Peut-être même vous prendrez-vous au jeu et lirez-vous plusieurs d'entre elles, celles en vers dans un second temps, les versions en prose sans doute plus accessibles pour se familiariser avec l'intrigue.

Mettre à disposition ces textes, les faire redécouvrir, c'est aussi rendre hommage à tous ces traducteurs, tous ces "passeurs" qui se sont succédé pour transmettre l'œuvre d'Homère à leurs contemporains, à nous aujourd'hui. Au fil des lectures, j'ai été frappé par leurs grandes qualités littéraires. Tous sont dignes d'intérêt. C'est aussi un formidable laboratoire sur l'exercice difficile de la traduction.

Après avoir mené à bien un travail similaire de l'été 2018 à décembre 2019 avec L'Odyssée (22 traductions à ce jour, voir ce billet), je m'attaque désormais au premier poème d'Homère.

Ce chantier est plus vaste encore; si c'était plus de 5000 pages pour L'Odyssée, c'est sans doute entre 7500 et 8000 pages pour L'Iliade selon mes premières estimations. De plus s'il y a 25 traductions de L'Odyssée, il y en a plus de 30 pour L'Iliade. Un travail qui me prendra sans doute trois ans minimum.

J'ai d'autre part décliné des versions en pages pour l'imprimé. Vous pouvez lire ces livres au fur et à mesure sur la plate-forme Calaméo. Les fichiers ePub sont disponibles sur demande. Les versions imprimées à la demande seront proposées bientôt.

Un grand puzzle à compléter peu à peu, je mettrais bientôt la liste des traductions repérées.

Sept premières traductions sont déjà disponibles :

1866 : traduction de Charles-Marie-René Leconte de Lisle (lire sur Calameo)

1933 : traduction de Eugène Lasserre (lire sur Calameo)

1938 : traduction de Paul Mazon (sous droits, sur demande)

1943 : traduction de Mario Meunier (lire sur Calameo)

1989 : traduction de Frédéric Mugler (sous droits, sur demande)

1995 : traduction de Louis Bardollet (sous droits, sur demande)

2010 : traduction de Philippe Brunet (sous droits, sur demande)

Les versions ePub sont proposées sur demande.

Bonnes lectures; merci d'avance pour vos commentaires, je répondrais à tous en mode privé.

[Premier jet de ce billet : 25 décembre 2019/ MAJ : 08 novembre 2020]


Homère : L'Odyssée, toutes les traductions en ebook gratuit

Homere"QUEL fut cet homme, Muse, raconte-le-moi, cet homme aux mille astuces, qui si longtemps erra, après avoir renversé de Troade la sainte citadelle? De bien des hommes il visita les villes et s'enquit de leurs mœurs; il souffrit sur la mer, dans le fond de son cœur, d'innombrables tourments, tandis qu'il s'efforçait d'assurer sa vie et le retour de ses compagnons. Mais à ce prix même il ne put les sauver, quelque envie qu'il en eût, car ils périrent par leurs propres folies. Les insensés ! ils avaient dévoré les bœufs du Soleil fils d'Hypérion, et le Soleil leur ravit en revanche la journée du retour. De ces exploits, déesse fille de Zeus, à nous aussi, débutant à ton gré, redis-nous quelques-uns !

Composé il y a près de 2700 ans, L'Odyssée, vaste poème de la mer, de l'errance, de la nostalgie et véritable fresque héroïque, peut aussi se lire comme un vrai roman d'aventures. De très nombreuses traductions en français de L'Odyssée d'Homère ont été proposées au fil des siècles. Malheureusement bien peu sont disponibles en version numérique, aussi bien chez les éditeurs que sur les sites gratuits. Chez certaines il n'y a même souvent aucune indication du traducteur. On retrouve très régulièrement celle de Leconte de Lisle parue en 1877. Elle est aujourd'hui datée et pas forcément très accessible pour les lecteurs, notamment pour les plus jeunes. Que dire des numérisations de la BnF sur Gallica? Le travail n'est pas fait. Aucune version n'est disponible au format ePub. De très nombreux livres complètement superficiels au catalogue mais pas L'Odyssée d'Homère, allez comprendre...

On peut signaler l'intéressant site IliadeOdysseefree qui propose librement en ligne beaucoup de ces traductions. Synthèse de numérisations éparses, les textes n'ont malheureusement pas été consciencieusement relus. Il reste énormément de coquilles, il manque même des pages entières, c'est bien dommage. D'autre part, on ne trouve pas sur ce site de versions au format ePub pour télécharger sur les liseuses, smartphones ou tablettes pour des lectures plus agréable et pratique sans connexion.

En ce XXIème siècle, L'Odyssée d'Homère mérite décidément mieux, commençons donc, patient et industrieux...

OdysseeJe vous propose des versions numériques au format ePub, soigneusement numérisées, relues et préparées par mes soins. Je les mettrais en ligne au fur et à mesure de mes lectures, en essayant d'être le plus exhaustif possible dans l'année qui vient. J'espère que vous apprécierez. À vous de choisir la traduction que vous préférerez, vous vous en rendrez compte rapidement au bout de quelques dizaines de pages. Peut-être même vous prendrez-vous au jeu et lirez-vous plusieurs d'entre elles, celles en vers dans un second temps, les versions en prose sans doute plus accessibles pour se familiariser avec l'intrigue.

Mettre à disposition ces textes, les faire redécouvrir, c'est aussi rendre hommage à tous ces traducteurs, tous ces "passeurs" qui se sont succédé pour transmettre l'œuvre d'Homère à leurs contemporains, à nous aujourd'hui. Au fil des lectures, j'ai été frappé par leurs grandes qualités littéraires. Tous sont dignes d'intérêt. C'est aussi un formidable laboratoire sur l'exercice difficile de la traduction.

Combien d’Odyssées L’Odyssée contient-elle? se demande Italo Calvino dans l'un des essais regroupés sous le titre Pourquoi lire les classiques. Sans doute une infinité tant "chacun de nos voyages, petit ou grand, est toujours une Odyssée." Plongez-vous et voyagez dans L'Odyssée d'Homère comme dans les paysages de la Grèce, sans modération...

J'ai d'autre part décliné des versions en pages pour l'imprimé. Vous pouvez lire ces livres sur la plate-forme Calaméo, les liens sont ci-dessous. Les fichiers ePub sont disponibles sur demande. Les versions imprimées à la demande seront proposées bientôt.

Un grand puzzle à compléter peu à peu, voici la liste des traductions repérées et celles déjà faites (cliquez dessus pour agrandir). Il y en a 25 au total. À signaler, alors qu'il existe déjà trois nouvelles traductions de l'Iliade au XXIème siècle, il n'y en a toujours pas pour l'Odyssée.

[Depuis la rédaction de ce billet, deux nouvelles traductions coup sur coup, celle d'Emmanuel Lascoux (P.O.L., 2021) et celle de Philippe Brunet (Seuil, 2022). Sans doute une troisième en chantier, celle de Pierre Judet de La Combe, qui a déjà proposé l'Iliade en 2019 aux Belles-Lettres. En attendant peut-être, qui sait, des traductions réalisées grâce à l'intelligence artificielle vers 2050?]

Liste1

Merci d'avance pour vos demandes et vos commentaires, j'y répondrais en mode privé.

Bonnes lectures !

--------------------------------------

22 versions sont disponibles à ce jour:

1547 : traduction de Jacques Peletier du Mans (lire sur Calameo)

1781 : traduction de Guillaume Dubois de Rochefort (lire sur Calameo)

1783 : traduction de Pierre-Louis-Claude Gin (lire sur Calameo)

1785 : traduction de Paul-Jérémie Bitaubé (lire sur Calaméo)

1819 : traduction de Charles-François Lebrun (lire sur Calaméo)

1830 : traduction de Jean-Baptiste Dugas-Montbel (lire sur Calaméo)

1841 : traduction de Anne Bignan (lire sur Calaméo)

1842 : traduction de Eugène Bareste (lire sur Calaméo)

1872 : traduction de Anne Dacier -moderne- (lire sur Calaméo)

1877 : traduction de Charles-René-Marie Leconte de Lisle (lire sur Calaméo)

1883 : traduction de J.B.F. Froment (lire sur Calameo)

1883 : traduction de Pierre Giguet (lire sur Calaméo)

1884 : traduction de Émile Pessonneaux (lire sur Calaméo)

1896 : traduction de Ulysse Séguier (lire sur Calaméo)

1886 : traduction de Édouard Sommer (lire sur Calaméo)

1897 : traduction de Édouard Guillaume (lire sur Calaméo)

1924 : traduction de Victor Bérard -révisée- (lire sur Calaméo)

1935 : traduction de Médéric Dufour-Jeanne Raison (lire sur Calaméo)

1943 : traduction de Mario Meunier (lire sur Calaméo)

1955 : traduction de Philippe Jaccottet (sous droits, sur demande)

1991 : traduction de Frédéric Mugler (sous droits, sur demande)

1995 : traduction de Louis Bardollet (sous droits, sur demande)

2021 : traduction d'Emmanuel Lascoux (P.O.L., version numérique disponible chez l'éditeur)

2022 : traduction de Philippe Brunet (Seuil, pas de version numérique pour l'instant)

Les versions ePub sont disponibles sur demande.

PS: J'ai réintroduit les noms propres en grec dans les traductions en prose du XIXème siècle où ceux-ci figurent en latin. Ce n'est pas conforme aux originaux mais cela m'a paru intéressant d'unifier ainsi les traductions pour un lecteur d'aujourd'hui. Je les ai bien sûr conservés dans les poèmes par respect du rythme et de la rime.

Malgré le soin que j'ai apporté à ces textes, des petites coquilles ici et là peuvent subsister; n'hésitez pas à me les signaler. J'ajouterais que tout ce travail a été réalisé exclusivement grâce à des logiciels libres.

J'ai entrepris un travail similaire pour l'autre poème d'Homère, L'Iliade. Les détails sont à retrouver sur cette page.

[Mise à jour: 25 décembre 2019] et ajout en novembre 2022.

Ithaque