11 notes dans la catégorie "Cloud"

Mes pratiques de livres numériques : le cloud pCloud

PcloudUn long silence que je romps peu à peu. Pour faire un petit point sur mes habitudes liées au livre numérique, je vous proposerais dans les semaines à venir quelques billets pour vous dire où j'en suis de mes pratiques. Je ne prétend pas avoir la science infuse mais au fil des années j'ai pu découvrir ici et là pas mal de choses. Avec bientôt 14 années de pratique du livre numérique au compteur (bientôt 12 de fichiers ePub, c'était le "Silence de Mahomet" ici, rien n'a changé...), je suis devenu un très grand lecteur au format numérique. C'est plus de 80% de mes lectures désormais, l'imprimé est occasionnel. C'est bien sûr la littérature populaire, polars, fantastique, science-fiction, mais aussi des romans "blancs", des essais, de grands classiques "pléiadisés" comme La Recherche de Proust, Don Quichotte, et tant d'autres. Et bien sûr mes chantiers autour de l'Odyssée d'Homère et ses 22 traductions, l'Odyssée de Kazantzaki récemment, l'Iliade en cours... Je veux juste vous faire partager ce qui me convient, cela vous sera peut-être utile.

Il va sans dire que j'ai toujours recherché des solutions libres et sûres, les moins intrusives possibles, aussi bien dans les dispositifs de lecture que dans les logiciels utilisés. L'argument de la simplicité dans les usages, s'il était possiblement recevable dans les premières années (il fallait faire un effort), ne l'est plus du tout aujourd'hui en 2020. Ceux qui vous disent le contraire sont intéressés à vous le dire, point. Nous disposons de beaucoup d'éléments pour prendre le contrôle et choisir en toute connaissance de cause.

Commençons par le stockage cloud, l'hébergement de sa bibliothèque et son accès est un élément important, surtout si vous êtes lecteur sur smartphone/tablette. Comme nos lectures réelles, elle en dit bien évidemment beaucoup sur nous. Je refuse qu'un acteur scrute mes lectures pour son propre usage ou donne ces informations à des tiers. Ma bibliothèque numérique commence à être bien étoffée au fil des années, je ne vous dirais pas le nombre de volumes mais c'est beaucoup. Je ne pratique aucune diffusion de ces fichiers hormis dans un cadre restreint de "très proches", un usage familial et personnel qui pourrait tout à fait s'assimiler à une pratique avec des livres imprimés, sans plus, les aspects géographiques en moins.

J'ai utilisé Hubic après Dropbox (je crois que c'était début 2015) pour retrouver une solution réellement au clair avec l'utilisation des données personnelles. Et puis j'ai découvert il y a trois ans pCloud, une solution basée en Suisse, gratuite et fiable. Tout ce que j'avais lu sur pCloud à l'époque notamment en matière de sécurité m'avait convaincu. Etant résolument contre le cloud en général pour mes données qui sont sauvegardées sur des solutions externes, une solution de 10Go me suffit bien amplement pour une gestion pratique de ma bibliothèque en mobilité. Les fichiers ePub ne sont pas bien lourds, beaucoup de fichiers notamment PDF lourds n'y sont pas. Si chaque individu se limitait à 10Go voire un petit peu plus (à faible coût) et luttait contre une infobésité de conneries, la planète ne s'en porterait sans doute pas plus mal.

Je n'avais pas supprimé Hubic au début, ayant pris le relais avec pCloud. Au fil du temps, je n'ai eu aucun problème avec pCloud, très pratique avec les applications. Depuis deux ans j'ai complètement déserté Hubic, pCloud me convient parfaitement. Accès des fichiers rapides sur les smartphones et tablettes, synchronisation parfaite avec l'ordinateur, ergonomie bien faite. Un classement simple en dossiers, par rubrique éditoriale puis par éditeurs. Mes livres imprimés sont d'ailleurs classés pareils chez moi. Je ne pratique pas une gestion de ma bibliothèque via une solution dédiée comme Calibre, je n'ai jamais vraiment trouvé l'utilité. Un classement simple en sous-dossiers qui résiste au temps, je ne me vois pas en changer. Voilà pour pCloud, la semaine prochaine l'application de lecture.

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.


PocketBook dévoile de nouvelles solutions BtoB

Pocketbook_logoPocketBook a annoncé de nouvelles solutions BtoB pour des partenaires. La solution B2B Cloud propose un développement en marque blanche et la personnalisation d'un ebook store ou d'un service en ligne de recommandation. Cette option permet d'intégrer des marques partenaires. PocketBook propose aussi le développement d'applications de lecture entièrement personnalisées à la fois pour Android et iOS. On le voit, l'enjeu du cloud dans l'univers de la lecture numérique est de plus en présent pour améliorer l'expérience utilisateur sur tous les supports possibles. Tolino l'a bien compris en Allemagne. En France, on rappellera que les liseuses PocketBook sont désormais présentes chez de nombreux partenaires des réseaux Tea et ePagine (via GoodeReader).


Bibliothèque personnelle : passer à Hubic

HubicIl n'y a pas que Dropbox pour les solutions de cloud personnel. En plus on ne sait pas trop ce que l'américain fait de vos données personnelles. A signaler Hubic du français OVH, une solution française qui commence à expérimenter des ventes de cartes en supermarchés dans les rayons disques durs et photos. J'utilise Hubic depuis bientôt un an et j'en suis très satisfait. Je vous invite à le tester gratuitement pour votre bibliothèque de livres. Avec le logiciel sur le bureau, les différentes applications IOS, Android et l'accès web, tous vos livres sont disponibles sur vos différents appareils, smartphones, tablettes, liseuses et ordinateurs. Vos livres avec un seul tatouage numérique ou bien les autres, auxquels vous aurez retiré la DRM, mais je ne vous ai rien dit. Calibre, Hubic, deux indispensables. Oubliez définitivement les différentes cartes mémoires...


HubiC : deux mois pour me convaincre

1226901-hubicBientôt deux mois que j'ai basculé ma bibliothèque personnelle et mes documents depuis Dropbox sur la solution de cloud personnel hubiC. Pleinement satisfait. Tous mes livres disponibles sur l'ensemble de mes appareils -bureau ordinateur, tablette, smartphone-. Pour mes liseuses, même si l'accès est théoriquement possible, en pratique je n'utilise jamais, privilégiant le cable usb depuis l'ordinateur et hubiC sur le bureau. Je vous conseille cette solution française.


Droper ma bibliothèque pour HubiC

HubiCDes contenus "surveillés", la récente nomination de Condoleezza Rice. Devant le peu de lisibilité de l'évolution de DropBox, je drope en touche. J'ai moi aussi suivi le mot d'ordre #DropDropbox. J'ai profité de ce 1er mai pluvieux pour terminer la migration de ma bibliothèque et de l'ensemble de mes documents chez HubiC. Une interface agréable, 25Go gratuits, une société française, qui dit mieux. Développons notre ubiquité.


Tolino Vision : disponible en Allemagne

Tolino visionIl était apparu à cause de la maladresse d'un distributeur il y a quelques semaines, c'est officiel aujourd'hui. Le nouveau Tolino Vision est désormais disponible en Allemagne dans toutes les chaines partenaires, comme Hugendubel ou Thalia. Un modèle 6 pouces avec une dalle unie comme sur le Kobo Aura qui s'apparente aux tablettes. Un prix à 129€. Il dispose bien de l'écran Carta au contraste amélioré, dernière innovation chez eInk; un écran dont Amazon avait eu la primeure en fin d'année dernière avec son Kindle PaperWhite. Confirmation ici. Tolino est le principal concurrent du Kindle outre-Rhin avec un partenariat entre Deutsche Telekom en charge du développement de la liseuse/ cloud, et des chaines culturelles importantes qui assurent la commercialisation/ librairies. Un pari gagnant/gagnant pour faire face à Amazon. Une première prise en main du Tolino Vision est même déjà apparue.


Dropbox : le cloud sous surveillance?

DropboxAgitation sur le web depuis hier. Dropbox surveillerait-il les fichiers que vous y déposer? Plus justement, Dropbox surveillerait la signature de ceux-ci, bloquant des fichiers qui serait couvert par le droit d'auteur. Explications:

"Dropbox n'a pas effacé de fichier, mais a simplement bloqué la fonction de partage sur ceux-ci. Les fichiers n'ont pas été lus, mais ont été relevés par un système automatique fonctionnant sur les serveurs de Dropbox. Lorsqu'un fichier est envoyé sur Dropbox, sa signature électronique est automatiquement générée, permettant de comparer celle-ci avec d'autres signatures, sans accéder au fichier. Dropbox maintient une liste des signatures de fichiers ayant fait l'objet d'une demande de blocage des détenteurs de droits, sur la base du DMCA. Il ne s'agit pas, ici, d'un fichier auquel le service a accédé, pour le vérifier, mais simplement d'un fichier ayant déjà été bloqué dans le passé, par le biais de sa signature. Lorsque Dropbox reçoit une demande de blocage, par exemple d'une major du film, il «procède comme le prescrit la loi et désactive le lien de partage identifié».
«Nous avons un système automatisé qui empêche d'autres utilisateurs de partager ce fichier déjà bloqué en utilisant un autre lien Dropbox. Nous faisons ça en utilisant la signature du fichier (file hashes). Nous ne regardons pas vos fichiers privés et sommes dévoués à protéger vos affaires», a indiqué Dropbox (via Mac4ever).

Pour dormir tranquille, je vous invite à sauvegarder régulièrement vos données sur des disques durs personnels. Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras...


Kobo ouvre son cloud

KoboComme Amazon et Apple, Kobo vient d'ouvrir son cloud où le lecteur pourra retrouver l'ensemble de sa bibliothèque via le navigateur. Disponible sur iPad en HTML5. Pour l'instant, vous pourrez seulement y accéder via Chrome et Safari, Firefox et I.E. devraient suivre. Suivez le guide grâce à notre ami GoodeReader


Dropbox accessible sur Cybook Odyssey

Cybook_odysseyPetit message, j'ai eu l'occasion de tester l'utilisation de Dropbox sur le Cybook Odyssey, impeccable. Dès que vous avez du wifi, vous pouvez accéder à l'ensemble de votre bibliothèque dans le nuage. Mieux, une fois votre mot de passe enregistré, vous pourrez mettre Dropbox dans vos favoris visuellement en bas de la page d'accueil et accéder facilement à votre compte. Adieu carte SD et cable usb. J'aurais l'occasion en fin de semaine de revenir en test sur ce modèle.


Google Drive en rival de Dropbox

GoogleGoogle propose désormais un stockage disponible dans les nuages GoogleDrive qui s'apparente très fortement à son concurrent Dropbox. 5Go offert, de quoi sérieusement en mettre comme on dit. Un service en plus pour ceux qui sont déjà très fortement dans l'environnement global Google, est-ce que les autres voudront y venir en rajoutant une couche supplémentaire? Après la confrontation Facebook/Google+, le cloud enjeu de toutes les convoitises. Un peu schizophrénique tout cela. Lire le billet du côté d'Affordance, l'observateur Google par excellence.

PS: pour ceux qui réfléchissent à une offre payante, lire le billet de Presse-Citron; j'avoue que j'y songe de plus en plus pour me simplifier la vie.


Dropbox en "disruptive innovation"

DropboxTeleread revenait il y a quelques jours sur l'utilisation d'un cloud personnel comme Dropbox, sur le fait quelle soit une "disruptive innovation":

Dropbox est une «perturbation majeure» (c'est-à-dire, une innovation «perturbatrice", une innovation qui permet de créer un nouveau marché et réseau de valeur, et va par la suite perturber un réseau existant et la valeur de marché -quelques années ou décennies-, le déplacement d'une technologie en avance, voir Wikipedia). Dropbox, permet à tous les périphériques Android de synchroniser automatiquement les fichiers, les photos, les livres etc.

Dropbox a été le premier service à résoudre le problème crucial de l'état de synchronisation de maintien des mêmes fichiers partout. Et parce qu'il était capable de faire cela, il a rendu possible pour les gens de travailler avec leurs fichiers partout où qu'ils se trouvent.

Une fois que vous commencez à utiliser Dropbox, vous devenez de plus en plus indifférent au matériel que vous utilisez, ainsi qu'au système d'exploitation sur ce dispositif.

J'avoue que je souscris complètement à cette philosophie. Plus d'un an maintenant que j'utilise Dropbox pour synchroniser toute ma bibliothèque sur ordinateur, smartphone et depuis peu reader. Un vrai bonheur. Je m'étais cassé les dents jusqu'ici avec tous les modèles wifi. Et puis, divine surprise, le dernier Sony PRS-T1 est le premier modèle qui permet une synchronisation complète avec Dropbox. Avec les 2Go gratuits sur Dropbox, vous pouvez archiver plusieurs milliers de livres. Je peux enfin charger n'importe quels titres de ma bibliothèque depuis le cloud en quelques secondes. J'ai rangé tous mes cables usb. Depuis un an, je ne m'occupe plus de gérer des cartes mémoire, de savoir laquelle est la plus à jour, de savoir où j'ai mis tel ou tel livre, etc. Ma bibliothèque est unique, elle est sur Dropbox, une sauvegarde trois fois par an sur un disque dur par acquis de conscience; et j'avoue que je serais bien incapable de revenir en arrière. Le bonheur. La prochaine évolution serait de me permettre d'envoyer directement mes achats de livres sur ma Dropbox. En attendant, l'opération me prend quelques minutes (temps pour craquer la DRM compris), ce n'est quand même pas le bagne, surtout pour le confort d'utilisation par la suite. Et vous, utilisez-vous Dropbox?