286 notes dans la catégorie "Liseuse"

Kobo Elipsa : test complet

Elipsa3Reprise de mes tests aujourd'hui avec un très beau modèle de liseuse sorti au début de l'été chez Kobo. La liseuse haut de gamme de la marque désormais chez Kobo, qui compte pas moins de 5 modèles. Les liseuses Nia et Clara HD en 6 pouces, la Libra 2 en 7 pouces qui sort en octobre, la Sage en 8 pouces (elle aussi dans quelques semaines en remplacement de la Forma) et cette Elipsa en 10,3 pouces.

En fait, plus qu'une liseuse, c'est un pack entier qui est proposé par Kobo contenant la liseuse, une couverture de protection et un stylet. Un prix de 399,99€ pour ce coffret. Un partenariat toujours avec la Fnac qui assure une visibilité très importante à la marque en France. Le détail sur le site de Kobo.

Depuis quelques années les modèles en papier électronique EInk se sont développés avec des possibilités d'annotations. Kobo, l'un des leaders du marché désormais depuis une dizaine d'année, se devait de proposer quelque chose pour les fidèles de la marque autant que pour une nouvelle clientèle avec une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle. Prix élevé donc pour cette liseuse mais justifié semble-t-il par le format, le stylet et la couverture, à condition bien sûr que le résultat soit à la hauteur des attentes.

C'est parti pour un test complet: 

Prise en main: un très beau packaging, un coffret magnifique, beaucoup de soin, on appréciera vraiment pour un cadeau par exemple; à l'intérieur du coffret, la liseuse, la couverture, le stylet et le traditionnel câble usb pour recharger, standard désormais classique avec un mode d'emploi. Il manquerait peut-être le petit adaptateur secteur, mais bon. Première sensation, cette Kobo Elipsa est vraiment fine et relativement légère pour ce format, 383g sur la balance, 7,6mm d'épaisseur. Bien entendu avec la couverture, le poids est bien plus conséquent mais on ne saurait imaginer une liseuse de tel format sans une protection au niveau. Une couverture coque de très belle qualité avec un revêtement plastique agréable de couleur bleu clair; bonne surprise la face avant peu se déclipser très facilement avec des bords aimantés pour être moins lourde en condition de lecture. A l'utilisation le poids n'est vraiment pas un handicap, on peut aussi poser la liseuse sur une table avec des rainures pour la réhausser à l'arrière, c'est malin.

Les finitions sont parfaites, on a vraiment le sentiment d'une liseuse de qualité premium. Seuls boutons en bas à droite dans l'épaisseur, le bouton marche-arrêt (en surépaisseur ce qui est appréciable) et l'emplacement pour le câble usb. Pas de boutons sur la face avant, tout se fait par le tactile. Un bord élargi sur le coté pour la prise en main (rotation possible pour les gauchers), le logo Kobo discret. Belle idée également, l'emplacement du stylet en haut de la liseuse sur le bord de la couverture. Magnétisme, clipsé, pas de risque de le perdre et pas de surépaisseur extérieure. Bref, j'ai eu beau cherché partout sur toutes les coutures, tout est parfait, bravo à l'équipe de Kobo qui a planché sur le design et les matières.

Allumage maintenant, avec un écran 10,3 pouces eInk Carta 1200 avec une résolution de 1.404 x 1.872 et 227 ppp. Un magnifique écran, un contraste et une définition excellente. Des dimensions de 193 x 227,5 x 7,6 mm. Un format équivalent au A5 papier, c'est à dire la moitié du format A4. Les pionniers des liseuses se rappelleront que l'on a désiré en tel écran grand format pendant des années et des années. Vous savez comme je suis sensible à la qualité de l'écran. C'est ce qui se fait de mieux en terme de contraste et de définition. Cette Kobo Elipsa est irréprochable, le meilleur standard actuel sans doute. On peut désormais aller sans problème dans des caractères plus fins avec un contraste sans égal.

Coté processeur, il affiche 1,8 GHz à quatre cœurs. De quoi apporter de la rapidité notamment pour des fichiers lourds. Coté stockage 32 Go, suffisant pour ce que j'ai pu tester pendant ces quelques semaines, en sachant que l'accès Dropbox permet de soulager une bibliothèque d'archives trop étendue, je vais y revenir. A signaler qu'il n'y a pas d'étanchéité sur ce modèle.

Lumière intégrée avec le dispositif ComfortLight: une fonctionnalité désormais plébiscitée par beaucoup d'entre vous. J'ai toujours tendance à la relativiser parce que j'utilise toujours ma lampe de chevet au quotidien le soir et la lumière du jour en mobilité. L'éclairage intégré est excellent, les zones d'ombres sont derrière nous désormais. A signaler que la lumière est neutre, sans réglage possible, plus bleue ou plus chaude, comme sur d'autres modèles de la marque. Peut-être un bémol pour certains d'entre vous qui y sont habitués.

Navigation: Les fidèles de chez Kobo s'y retrouveront, "accueil" avec les derniers livres ou documents en cours, "mes livres" avec la bibliothèque embarquée, "mes carnets" avec les espaces d'annotations j'y reviendrais, la librairie KoboStore accessible avec le wifi, ainsi que pas mal de jeux divers embarqués pour les amateurs.

Fluidité dans la navigation avec le processeur puissant, je n'ai vu aucun problème particulier pendant ces semaines sauf une bizarrerie. Le pinch and zoom pour agrandir les caractères avec les doigts ne fonctionnait pas pour le format ePub sur mon modèle, obliger de passer par le menu pour grossir les caractères. J'ai signalé ce problème à Kobo sans avoir de réponse pour l'instant, à vérifier de plus près. Par contre il marchait très bien pour les autres formats.

Coté format justement, c'est 15 formats de fichiers qui sont pris en charge nativement (EPUB, EPUB3, FlePub, PDF, MOBI, JPEG, GIF, PNG, BMP, TIFF, TXT, HTML, RTF, CBZ, CBR). J'ajouterais le format WORD, sans problème. Bref tous documents, cela apporte une grande polyvalence à l'utilisation, on se pose pas de questions.

Pour l'ePub, manque le réglage des césures, un peu dommage; à signaler que l'on peut étendre très facilement les polices proposées (seules Amasis, Avenir Next, Caecilia, Georgia, Gill Sans, Kobo Nicket et Malabar sur la liseuse). Toujours les paramètres avancés pour le réglage fin des polices, une spécificité intéressante chez Kobo. Dictionnaire embarqué de qualité, fonctions surligner, ajouter notes et recherches habituelles. Les amateurs d'ePub s'y retrouveront.

Plus que d'autres modèles qui sont délibérément des carnets de notes, cette Kobo Elipsa est une machine à lire et à annoter, puissante et polyvalente pour les gros consommateurs de documents. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire pendant ces dernières semaines, notamment tous ces PDF que l'on met de côté et que l'on ne lit que très rarement de manière exhaustive sur nos écrans rétroéclairés.

Audio: c'est quand même une relative surprise qu'un modèle haut-de-gamme comme cette Kobo Elipsa ne supporte pas le format audio, dommage je trouve, cela aurait mérité un effort supplémentaire, surtout avec le développement actuel des livres audio chez les éditeurs.

Autonomie: un petit mot sur l'autonomie. Une grosse utilisation de la capacité mémoire et du wifi entrainent, comme sur d'autres modèles d'ailleurs, une bonne perte d'autonomie de la liseuse, c'est flagrant. Lors de mes nombreux tests ces dernières semaines, j'ai dû revenir une fois supplémentaire à la prise. Mais je pense qu'une fois les bibliothèques téléchargées dans la mémoire (les couvertures toutes affichées), il n'y aura pas de consommation excessive. Comme d'habitude, je conseille cependant de déconnecter systématiquement le wifi et de ne l'utiliser que si l'on en a besoin au cas par cas.

PDF/ CBR-CNZ/ Word: un grand écran c'est bien évidemment l'ouverture vers la lecture de fichiers de grands formats de pages. J'ai essayé beaucoup de choses, c'est vraiment satisfaisant, jusqu'à des Cahiers de l'Herne en PDF, vous voyez un peu le format. Le A4 réduit de 50% reste très lisible, les bandes-dessinées notamment. Je ne suis pas un grand amateur de bandes-dessinées et je dois bien dire que c'est la première fois que je prend du plaisir à lire des bandes-dessinées sur une liseuse. Le format 10,3 pouces règle le problème de manière définitive, en dessous il faut bien dire que l'on bricolait laborieusement. J'en veux pour preuve que des collections de bandes-dessinées sont proposées imprimées à 50% et restent lisibles, c'est un signe. Le A5 est le format minimum selon moi, on aura même le format presque réel en mode horizontal en deux affichages d'écran.

Stylet et fonctions d'annotations: c'est bien entendu l'apport numéro un de ce modèle. La qualité du stylet proposé est impeccable, très agréable à l'utilisation. La graisse du stylet est suffisante. Avec ces deux boutons gomme et surlignage, il se révèle très complet pour annoter. Attention à la petite pile à placer en haut du stylet à la première utilisation. Elle est fournie dans la boite. Disponibles par lots de 5, les embouts de rechange du Stylet Kobo sont vendus avec un outil pratique permettant d’échanger l’embout usé par le nouveau, en toute simplicité (prix à 9,99€ les 5). Peut-être prévoir d'en commander tout de suite une série pour les grands utilisateurs.

Kobo propose des cahiers d'annotations, l'écriture avec le stylet est très agréable, le contact de la pointe avec l'écran très bon. On regrettera un peu de latence, mais je pense que l'on s'y habituera très bien au bout de quelques semaines d'utilisation. Une reconnaissance de caractère type OCR est proposée, c'est très convaincant pour ma propre écriture. On pourra bien sûr importer des illustrations dans ses notes. La récupération des cahiers vers l'extérieur est très réussie comme le reste. Attention, l'orientation "cahiers d'annotations" s'il est très correct, reste une fonctionnalité secondaire par rapport à d'autres modèles comme la ReMarkable par exemple, qui sont vraiment orientés "gribouillage de cahiers" avec beaucoup plus de fonctionnalités. Une philosophie différente, la Kobo Elipsa est très orientée sur la lecture de documents et annotations/ accès/échanges, sans parler bien sûr du format ePub et de l'accès à la librairie.

Accès Dropbox: Kobo propose en partenariat avec Dropbox un accès cloud gratuit qui vous permettra d'accéder et de sauvegarder très facilement tous vos documents. L'utilisation de ce cloud sur tous vos appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs et donc liseuse) est excessivement pratique pour tous vos mouvements de documents, les échanges comme les sauvegardes. Les annotations sont sauvegardées de manière impeccable quand vous rafraichirez votre bibliothèque. Seuls les fichiers ePub avec vos annotations ne seront pas disponibles hors de l'environnement Kobo. En effet Kobo a développé sa propre couche pour ces annotations. Sachez en tenir compte entre aficionados de liseuses de marques diverses. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette dimension indispensable à l'utilisation avec Dropbox, bravo.

Librairie intégrée: Rien trop à dire, la librairie Kobo est très complète et pratique pour découvrir et lire de nouveaux livres.

Verdict: En conclusion de ce test, cette Kobo Elipsa se révèle une magnifique liseuse, fine, légère, à la finition remarquable, bien complète et ouverte, avec tous les paramétrages possibles. Vraiment un modèle haut-de-gamme qui tient toutes ses promesses. J'insiste sur la qualité des matériaux, on est vraiment dans la sensation d'un modèle premium. Qualité de l'écran, rapidité avec le processeur, l'espace de stockage est étendu. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire dessus avec son grand écran, généreux et bien contrasté. Le stylet et son utilisation sont très réussis. C'est la polyvalence des formats et l'accès Dropbox qui m'a séduit avant tout. Enfin pouvoir lire des documents grands formats et longs avec un vrai confort de lecture et l'annotation en plus. Sincèrement, je ne vois pas trop où dénicher de défauts à cette liseuse. On regrettera l'audio, je l'ai dit. Le poids avec la couverture ne m'a pas gêné outre-mesure, je l'ai beaucoup trimballé dans le train notamment, sans gêne particulière, aussi bien posé sur la tablette qu'en main sans la partie supérieure de la couverture déclipsée.

Reste le prix élevé bien sûr. A ce prix-là, c'est un budget important pour une liseuse. Mais le pack est complet avec la liseuse à l'écran grand format, le stylet et la couverture de qualité, on en a pour son argent comme on dit. Si bien sûr vous n'annotez pas trop vos documents, à bien considérer sans doute, à moins de se la faire offrir en cadeau. En revanche pour une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle (tous formats, annotations, corrections, sauvegardes et échanges avec des tiers), je pense que cette liseuse se révèlera très polyvalente et efficace à l'usage, on aura très vite "rentabilisé" l'investissement. Une machine à lire et à annoter impressionnante.

Les plus:

  • finesse, légèreté, design réussi, qualité du stylet et de la couverture
  • plastiques de qualité, finition parfaite
  • magnifique écran eInk 10,3 pouces (il change tout), haute définition, contraste très réussi
  • large mémoire embarquée de 32Go
  • qualité de l'éclairage en mode neutre
  • bonne ergonomie et navigation, qualité du tactile
  • fonctions très étendues et réussies pour la lecture
  • reconnaissance de caractères excellente dans les cahiers
  • très grande ouverture, nombre des formats supportés et réglages possibles
  • connexion directe avec Dropbox absolument épatante à l'utilisation
  • réglages très complets, mises à jours fréquentes chez Kobo
  • excellente intégration de la librairie développée par Kobo
  • bon rapport qualité/prix de ce pack, sans doute réservé pour une utilisation professionnelle ou semi professionnelle

Les moins:

  • absence de l'audio
  • pas d'étanchéité
  • pas de réglage de la tonalité orangée pour le soir, seulement neutre
  • pas de mode pinch and zoom pour le format ePub (à vérifier)
  • temps de latence observé sur l'écriture au travers des cahiers, demande un peu de pratique pour ne plus trop y penser
  • quelques polices "efficaces" pour l'ePub manquent toujours, il faudra les ajouter par vous-même
  • prix élevé pour une utilisation qui ne serait pas professionnelle ou semi-professionnelle

Je remercie Kobo pour ce modèle envoyé en test.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Il s'agit de mon 56ème test de liseuses sur le blog, merci pour votre fidélité à me lire. Pour les images ci-dessous, cliquez dessus pour les agrandir.

Elipsa1 Elipsa2 Elipsa4

 

 

 

 

Elipsa5 Elipsa6 Elipsa7

 

 

 

 

Elipsa8 Elipsa9 Elipsa10

 

 

 

 

 

Elipsa11 Elipsa12 Elipsa13

 

 

 

 

 

 Elipsa15

 

 

 

 

 

 

 

Elipsa16 Elipsa17


Kobo : deux nouvelles liseuses Libra 2 et Sage

KoboDeux nouvelles liseuses du côté de chez Kobo. C'est sur les segments de moyenne et de haut de gamme que Kobo se penche cet automne, avec notamment plus de stockage (32GB) et un effort sur les livres-audio, désormais accessibles sur ces deux modèles avec un accès Bluetooth.

La Libra 2 remplace la Libra H2O avec un écran E Ink Carta 1200 HD de 7 pouces, avec une définition de 1.264 x 1.680 pixels (300 ppp). Elle possède un éclairage en façade avec le système ComfortLight PRO pour régler la luminosité et la température de l'affichage. Elle est étanche. La Kobo Libra 2 sera en vente le 19 octobre pour 189,99€.

Le modèle Sage remplace la Forma, Avec un écran de 8 pouces en E Ink Carta 1200 HD de 1.440 x 1.920 pixels (300 ppp), elle est étanche IPX8, avec l'interface Wi-Fi, du port USB Type-C, et du système ComfortLight PRO.
La liseuse est compatible avec le Stylet Kobo (39,99€), ce qui permet d'ajouter des notes manuscrites sur les ePub comme sur les fichiers PDF. La Kobo Sage sera en vente le 19 octobre prochain pour 289,99€.

Tous les détails sur le site de Kobo.


Kobo Elipsa bientôt en test

KoboelipsaAvec le blog qui revient c'est aussi les tests de liseuses qui reviennent. Vous êtes beaucoup à les suivre je sais bien, vos témoignages sont là à chaque fois. Vous savez combien je suis attaché à ces petites liseuses qui ne me quittent pas dans mes lectures, c'est même l'Iliad d'Irex Technology qui a été à l'origine du blog en septembre 2006 avec l'envie de partager mes impressions. Souvenirs souvenirs, revoir ici. J'en profite pour fêter les 15 ans du blog cette semaine, comme le temps passe. Merci à tous et toutes pour votre fidélité à me suivre...

Depuis, 55 tests aussi complets que possible se sont succédé au fil des années avec tous les fabricants, enfin presque tous bien sûr, ma liberté et mes convictions... Vous retrouverez tous ces tests ici avec le tag.

C'est reparti donc. Merci à Kobo d'être venu vers moi la semaine dernière pour me proposer de découvrir leur nouveau modèle Kobo Elipsa sorti cet été. Je viens de le recevoir ce week-end, le test va suivre, le temps de faire le tour complet comme d'habitude. Un modèle particulièrement évolué avec son stylet qui va me demander un peu plus de temps.


PocketBook Color arrive cet été

PbUn événement que j'attendais depuis plusieurs années. Bien sûr, nous avions eu déjà au fil des années notre lot de prototypes, mais c'est la toute première fois qu'une marque majeure comme PocketBook commercialise un premier modèle avec la technologie eInk Color Kaleido (voir Gizmodo). Le papier électronique couleur semble enfin sur la bonne voie. Il y a tout juste 5 ans, je rencontrais à Paris le responsable R&D de PocketBook (revoir le billet). Il me parlait de la difficulté du passage en production de la technologie couleur chez eInk; il ne prévoyait pas les premiers modèles en production de masse avant 2020. Nous y sommes, prédiction respectée avec ce modèle qui sort cet été en Europe. D'autant plus incroyable qu'il est proposé au prix de 200/250$. Nous verrons sur le marché européen à la rentrée sans doute, peut-être même un prix à 199€. En France, nous allons être freiné du fait de la distribution interdite de la marque. Il faudra attendre en boutique avec Vivlio dans la boucle, peut-être en fin d'année? Plus sûrement au printemps prochain j'imagine. A découvrir le premier test grandeur nature de ce PocketBook Color au format 6 pouces, premier du genre, chez nos amis de Goodereader. A noter la note exceptionnelle pleine de promesse de 4,75/5. D'ici 5 ans nous aurons des supports A4 souples en couleur, c'est désormais une certitude, à suivre...


Mes pratiques de livres numériques : les liseuses Vivlio

LogoAprès le cloud et l'application de lecture, la liseuse aujourd'hui. Je les ai suivies toutes depuis les tout-débuts, 55 tests complets depuis 2006 que vous retrouverez sur le blog. Mon dernier podium il y a près de deux ans est ici.

Les liseuses sont aujourd'hui des dispositifs de lecture qui ont fait leurs preuves. Certains les croyaient enterrées avec l'apparition des smartphones/ tablettes, c'est très loin d'être le cas. Quel acteur majeur peut se passer de liseuses? Que serait le développement de la lecture numérique sans liseuses? Lire confortablement sans lumière rétro-éclairée, sans connexion, elles sont incontournables en mobilité comme chez soi. Pour les aficionados de lectures au long cours, des indispensables machines à lire...

Alors, laquelle pour moi? Fuir les modèles dans lesquels vous n'êtes jamais propriétaires de vos fichiers. Je ne les citerais pas ici mais vous voyez de qui je parle. Vous payez chers des simples accès. Si vous vous désabonner, vous perdez tout, c'est écrit en tout petit dans les conditions d'utilisation. Fuir les acteurs GAFAM donc. J'avais beaucoup suivi Kobo il y a quelques années. Et puis le rachat par Rakuten, déjà que je n'étais pas grand client de la Fnac. La qualité des modèles s'est un peu délité du côté des plastiques, les derniers modèles grands formats sont bien chers. J'ai aussi beaucoup suivi Bookeen, un acteur français indépendant. C'est un très bon choix mais pas celui qui me convainc le plus dans l'ergonomie générale. Manque aussi une liseuse grand format.

Mon choix s'oriente véritablement vers les liseuses Vivlio, je les avais d'ailleurs portées en tête il y a deux ans, les choses n'ont pas changé. La marque Vivlio a remplacé Tea. La fabrication assurée par la société PocketBook, le software de la librairie préparé par les français de chez Vivlio, basée à Lyon. Quel modèle? Assurément le grand modèle InkPad 3 en 7.8 pouces, à moins de 200€. Pour quelques dizaines d'euros en plus, je vous conseille absolument d'investir pour ce modèle, vous ne le regretterez pas par rapport aux centaines d'heures à venir, vous verrez. Preuve de leur succès, cette semaine Vivlio a annoncé un partenariat avec un vaste réseau de librairies en Belgique. Espérons que bien d'autres libraires indépendants suivent en France. Achetons français et local !

Allez, bonne liseuse, la semaine prochaine, nous parlerons libraires et librairies...

PS: vous pourrez retrouver l'ensemble de mes billets avec le tag.


Bookeen : un nouveau site

BookeenA signaler le fabricant de liseuses Bookeen qui a refait son site. Informations sur les liseuses, accès à la librairie. Vous pouvez également rejoindre la communauté Bookeen si vous êtes fan de la marque et souhaitez avoir des informations plus précises. Bookeen, c'est aussi un support technique très efficace si vous avez des petits soucis ponctuels. Bookeen en profite pour lancer un programme d'affiliation si vous avez un blog, un webzine, une chaîne Booktube, un compte Bookstagram (ou tout autre projet passionnant autour de la littérature et/ou la lecture numérique). Tous les détails sur le blog ici.


Kobo Aura H2O Edition 2 sur GoodeReader

KoboLe site canadien GoodeReader propose une vidéo de test du nouveau modèle de liseuse chez Kobo, la Kobo Aura H2O Edition 2, l'événement de ce printemps. Une liseuse qui devrait être un excellent compromis pour des amateurs exigeants mais qui veulent garder un format relativement pratique en mobilité. Kobo renouvelle sa confiance pour ce format 6,8 pouces qui reste une exclusivité de la marque. A signaler que Kobo en profite pour déployer sur l'ensemble de ses modèles une nouvelle interface de présentation sur la liseuse. Cette nouvelle Kobo Aura Edition 2 est disponible depuis la semaine dernière en France chez les distributeurs habituels de la marque (Fnac, Boulanger, etc.)


Kobo Aura H2O Edition 2 disponible la semaine prochaine

KoboLa nouvelle liseuse Kobo Aura H2O Edition 2 est encore en pré-commande cette semaine. Attention de ne pas confondre avec la version précédente qui reste en vente sur les différents sites, d'ailleurs au même prix de 179,99€. Sans indications, c'est quand même un peu trompeur. Je l'ai même aperçu dans la rubrique "HappyMaman" de Boulanger pour écouler le stock... Soyez attentif. La version Edition 2 sera disponible à partir de la semaine prochaine dans les enseignes de ventes habituelles, Fnac, Boulanger, etc.


Carrefour : une nouvelle liseuse Nolim avec la couverture intégrée

NolimCarrefour propose une nouvelle liseuse Nolim avec une couverture intégrée. La liseuse dispose d'un écran 6 pouces en EinkCarta, 1024x758, capacité mémoire  8GB. 4 boutons: page avant, page arrière, menu et frontlight (éclairage écran). La couverture déclenche automatiquement l'allumage et l'extinction de la liseuse. Un design et une matière en silicone. Une autonomie annoncée de trois semaines. Vous aurez le choix entre 5 couleurs: vert d’eau, bordeaux, orange, gris anthracite et gris clair. Carrefour a renouvellé son partenariat avec le fabricant Bookeen pour son développement. La "nouvelle" Nolim sera distribuée dans tous les hypermarchés Carrefour au prix de 129,90€. Date de disponibilité: aujourd'hui 19 mai 2017. En revanche pas de couverture solaire prévue pour l'instant, comme cela avait été évoqué il y a quelques semaines dans le magazine Challenges. Pour la couverture intégrée, un modèle typiquement basé sur le concept des PocketBook Sense et Ultra, cette dernière parfaite avec la couverture magnétisée ultra légère qui s'enlève à volonté. La Nolim va plus loin avec l'intégration en un seul bloc, touches comprises. A signaler une touche pour activer la lumière, une première sur les liseuses. Je n'ai pas encore toutes les caractéristiques précises de la liseuse Nolim, pas dans le communiqué de presse en avance, à suivre...

PS: à découvrir cette vidéo, collaboration avec le cabinet de design 5-5.


PocketBook : une liseuse étanche Aqua 2

PocketbookLe fabricant de liseuses PocketBook propose une nouvelle version de sa liseuse étanche Aqua dans une version 2. Un écran 6 pouces en eInk Carta, définition 1024x758, 212dpi, processeur 1GHz, éclairage intégré. 8GB de mémoire embarquée mais aussi un emplacement pour carte. On peut aussi écouter des livres audio. Un standard IP57 pour l'étanchéité. Une liseuse bien complète avec un prix très compétitif sous la barre des 150€ (via TheDigitalReader). Plus de détails sur ce site. On rappelera que la marque PocketBook est interdite de commercialisation en France du fait du groupe Editis. Reste à savoir si Tea la proposera sous sa marque à ses partenaires distributeurs. Ce serait une grande erreur de ne pas le faire!


InkBook : deux liseuses Classic 2 et Prime

InkbookDeux présentations vidéos de liseuses à découvrir sur le site GoodeReader, celles des deux modèles phares du fabricant polonais InkBook. Les liseuses Classic 2 et Prime que l'on pourra se procurer sur le site du fabricant, respectivement à 79€ et 139€. Il s'agit de deux modèles qui s'intègrent dans l'univers Android avec des applications de lecture à télécharger. Avec des écrans en eInk Carta, on retient un effort sur les aspects du design et de la qualité des matériaux. InkBook a d'ailleurs obtenu récemment le prix Reddot design award. Outre les questions de distribution dans notre pays, le problème est toujours l'intégration dans l'univers des liseuses d'applications avec des développeurs qui ne se sont pas intéressés particulièrement aux spécificitées des liseuses. Peut-on leur reprocher tant ils sont occupés à suivre l'environnement des smartphones et tablettes Android? J'ai ajouté la vidéo du test de EbookReader que je trouve mieux fait. Pour ce dernier, malgré ses réserves sur le software nativement embarqué, il s'agit pour lui des meilleurs modèles de liseuses sous Android qu'il a eu l'occasion de tester jusqu'ici. Comme il le dit, ces modèles sont adaptés pour des utilisateurs avancés qui sont familiarisés avec leurs applications Android favorites. Un univers qu'ils souhaitent retrouver sur des liseuses. Ces modèles restent moins adaptés pour des lecteurs novices ou seulement familiarisés avec l'environnement des liseuses. Si vous les avez achetés, n'hésitez pas à me faire part de vos retours. J'ai demandé au fabricant les deux modèles en test, je vous tiendrais au courant.


Kobo Aura One à nouveau disponible

KobauraoneElle avait déserté les rayons depuis Noël dernier. La Kobo Aura One est désormais disponible à nouveau à La Fnac aussi bien sur le site que dans les magasins. Espérons que les problèmes d'autonomie, qui devaient sans doute concerner certaines séries, sont désormais derrière nous. Une bonne chose pour ce modèle qui séduira les lecteurs exigeants, revoir mon test ici.


Tea : mise à jour sur la PocketBook Sense

SenseIls l'avaient promis, ils l'ont fait. Tea propose aujourd'hui une mise à jour du firmware sur la PocketBook Sense. Vous étiez nombreux à l'attendre. Ce modèle avait été vendu il y a quelques années par les librairies partenaires (Cultura, Decitre, etc.). Compacte et pratique avec sa couverture, à mon avis l'une des meilleures liseuses qui soit jamais sortie. J'espère que la marque relancera un nouveau modèle avec ce design. Les améliorations majeures de cette mise à jour sur la Sense sont les suivantes :

  • intégrer un nouveau dictionnaire
  • améliorer les performances de la librairie
  • corriger les problèmes de rétro-éclairage
  • corriger les problèmes de connexion Dropbox

Voir les détails sur le blog de Tea et le lien sur la mise à jour.


CHARIS SIL : une police indispensable pour sa liseuse

CharissilBeaucoup d'entre vous me demande souvent quelles sont les meilleures polices de caractères à utiliser sur sa liseuse. Les choix proposés sur les différentes liseuses sur le marché ne sont pas forcément étendus, beaucoup de polices à oublier. Je vous avais indiqué l'été dernier un site Poliseuse qui vous donne des idées. Que dire au travers de ma pratique? La police Caecilia a été pendant des années un standard incontournable pour les liseuses d'Amazon. Bookeen l'a d'ailleurs importé sur ses modèles il y a quelques années. Amasis, Georgia, Malabar sur Kobo. Le même Kobo a développé Kobo Nickel que personnellement je n'aime pas trop. Amazon et Google ont proposé depuis deux nouvelles polices spécialement développées pour la lecture numérique. Amazon avec Bookerly qu'il propose dans son environnement propriétaire; Google, c'est Literata qui remplace Droid Serif comme police par défaut dans ses livres numériques depuis mai 2015. A télécharger ici.

Au travers de mon expérience de gros lecteur au quotidien, je pense qu'une police est absolument indispensable sur sa liseuse. C'est tout à fait subjectif bien sûr. Cette police Charis SIL (créée il y a tout juste 20 ans en 1997) est classique, compacte mais très lisible, suffisamment grasse pour les caractéristiques de l'écran électronique mais pas trop comme Caecilia. Je l'avais découverte grâce à quelques puristes de la typographie numérique. J'avoue qu'en quelques années je l'ai adopté pour la très grande majorité de mes lectures. Aucun fabricant ne la propose en standard et c'est bien dommage, surtout qu'elle est libre depuis 2009. Cette police est à télécharger sur le site, choisir le dossier zip en bas (Linux). 4 polices Regular, Bold, Italic et Bold Italic en version 5.0, à placer sur sa liseuse. Vous retrouverez les différents petits tutoriels pour chaque marque sur le blog dans la rubrique taguée ici, c'est l'affaire de 5mn. Bonnes lectures avec CharisSIL et d'autres! N'hésitez pas à m'indiquer dans vos commentaires votre propre police préférée. Je ferais une synthèse à suivre.

PS: à signaler Veleka, une excellente police libre déclinée de CharisSIL.


Kobo Aura One : un grand succès

KoboauraoneUn grand succès pour la liseuse Kobo Aura One. Il n'y en a plus en boutiques. La Fnac annonce sur son site une nouvelle disponibilité pour la fin janvier. C'était un pari audacieux pour Kobo avec ce modèle grand format à prix élevé. C'est gagné. Cela prouve que les amateurs ne sont pas forcément en recherche de prix bas mais bien plus de fonctionnalités innovantes et de confort de lecture augmenté. Quand on voit que les tablettes se vendent à partir de 49€ et que les ventes de l'iPad mini -au même format- sont au plus bas, mettre plus de 200€ dans une liseuse rencontre l'adhésion des lecteurs. Seul bémol sur cette Kobo Aura One, espérons que les problèmes d'autonomie se résolvent vite, soit par les mises à jours, soit par les échanges de modèles car il semble bien que les problèmes persistent pour beaucoup d'entre vous.


Kobo Aura One : nouvelle mise à jour importante

KoboMise à jour importante pour les Kobo Aura One et Kobo Aura, puisque que celle-ci devrait résoudre enfin les problèmes de perte d'autonomie des batteries. En effet, beaucoup de retours d'utilisateurs depuis la sortie de ces modèles, surtout le Kobo Aura One. Cette mise à jour (4.2.8110) est proposé automatiquement en synchronisant avec une connection wifi. N'hésitez pas à faire part de vos retours dans les commentaires, je ne dispose pas des modèles en question pour vérifier. Une bonne chose que cette mise à jour arrive avant Noël, beaucoup de frustrations en moins à la fin de la semaine... (via GoodeReader).


Les meilleures liseuses pour l'hiver 2016-2017

Liseuses
C'est mon rendez-vous traditionnel deux fois par an (le dernier en juillet) pour vous donner mon podium des meilleures liseuses sur le marché français. Si le début d'année n'avait pas vu de nouveautés, cela n'a pas été le cas pour cet automne puisque que deux fabricants ont sortis des nouveaux modèles, Kobo et Bookeen. Je n'ai malheureusement pas pu tester les modèles de Bookeen.

Des liseuses que certains disaient condamnées par les tablettes (d'ailleurs en très nette perte de vitesse) et surtout les smartphones, pourtant elles tiennent toujours le haut du pavé chez tous les leaders des librairies numériques avec des gammes solides de 59 à 189€. Le livre numérique existerait-il d'ailleurs sans elles? Les amateurs gros lecteurs les renouvèlent année après année sans sourciller. C'est toujours un signe évident de bonne santé. Dans la pratique ces petites liseuses se révèlent de redoutables machines à lire, longtemps, longtemps...

Une sélection à faire donc. L'offre est importante, pas moins de 16 modèles disponibles en France chez 4 acteurs différents, Amazon(4), Bookeen(5), Kobo(4) et Tea/ PocketBook(3). A lire ce billet pour bien acheter. Un choix difficile tant les modèles sont excellents avec pour chacun des caractéristiques légèrement différentes. L'année dernière avait été marqué par la généralisation en moyenne gamme des écrans en eInk Carta avec plus de contraste et des résolutions plus importantes. C'est désormais un standard avec des qualités de définitions un peu différentes qui sincèrement ne sont un critère décisif dans l'achat.

J'ai mis sur la plus haute marche de mon podium le Kobo Aura One, suivi par le Tea TouchLux3 et le Kobo Aura HD. Explications:

1/ Kobo Aura One: J'ai beaucoup hésité mais j'ai finalement décidé de hisser le nouveau grand modèle de chez Kobo sur ma plus haute marche du podium. Si j'étais resté un peu déçu lors de mon test sur la faiblesse du software pour lire des documents au format PDF, je dois néanmoins reconnaître que sur le reste c'est un sans faute. Kobo a véritablement innové sur ce segment avec un superbe modèle grand format 8 pouces qui apporte beaucoup de confort de lecture pour des lecteurs moins nomades. Nouveau design, finesse, légèreté, qualité de l'écran et de la finition. La qualité de l'éclairage intégré et son mode automatique (avec le mode nuit innovant) est un vrai plus. De réelles innovations intéressantes qui seront sans doute des standards dans quelques années. Le prix au-dessus des 200€ est certes important mais reste accessible à des lecteurs assidus en recherche de confort. A signaler des problèmes d'autonomie de batterie sur ce modèle, Kobo ne communique pas sur le sujet, c'est bien dommage. Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à revenir en magasin pour l'échanger. A retrouver mon test complet ici.

2/ Tea TouchLux 3: La version customisée par Tea du modèle de PocketBook, même si elle baisse d'une place, reste solidement installée sur mon podium, la meilleure liseuse 6 pouces du marché. Très belle finition avec des plastiques meilleurs que chez la concurrence, bel écran, finesse, légèreté, finition, boutons associés, pinch and zoom, qualité de l'éclairage intégré, carte micro SD, sans compter l'excellente librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura, Furet du Nord et Chapitre/ France Loisirs. Les libraires l'adoptent, c'est un signe. Un excellent partenariat gagnant/ gagnant entre PocketBook et Tea. Le Tea TouchLux 3 est très complet et ouvert, très polyvalent avec tous les réglages possibles. C'est aussi la mise à jour très réussie de son firmware qui l'avait porté sur le haut de podium. Le dictionnaire Littré français moderne a été installé cet automne, bravo. Autre élément pour des lecteurs qui souhaitent disposer d'une liseuse qui respecte l'intégrité des fichiers ePub proposés par les éditeurs, je conseille absolument ce modèle générique. A saluer également chez Tea le développement de Care, la DRM light pour plus de simplicité. A retrouver mon test complet ici.

3/ Kobo Aura HD : Le Kobo Glo HD a été remplacé par ce nouveau Aura HD dans une édition 2. Même si la définition à 300 dpi a disparu, cela ne change absolument rien avec l'excellent contraste. Avec le nouveau design très réussi, Kobo propose une liseuse très compacte qui offre toutes les fonctionnalités. Ce Kobo Aura HD s'installe solidement sur mon podium. Petite contrainte également, il faut en tenir compte, avec les modèles Kobo le meilleur est d'acheter ses livres chez Kobo/ Fnac car le rendu typographique se révèle moins bon si l'on achète ses livres ailleurs. Kobo apporte en effet un traitement particulier sur les fichiers ePub, les optimisant pour ses propres modèles. Une méthode efficace de se fournir dans sa propre boutique, il faut le savoir. Moins d'ouverture donc. A retrouver mon test complet ici.

A signaler que le grand Kobo Aura H2O n'est pas loin du tout, excellent modèle toujours bien sûr.

Le Cybook Muse Frontlight ne figure malheureusement plus sur mon podium mais cela reste un excellent modèle. Je n'ai pas pu tester le nouveau Cybook Muse HD qui est sorti début novembre, dommage. Il se révèle très similaire à l'autre selon les premiers retours.

Les modèles Kindle d'Amazon comme d'habitude écartés, défiance pour le format propriétaire, non support du format universel ePub. Une situation qui n'existe dans aucun autre secteur culturel et qu'il faut combattre. Ne vous laissez pas "apprivoiser" par des réductions de prix des appareils, vous ne serez jamais propriétaires de vos livres verrouillés chez Amazon. Si vous voulez un jour changer de liseuse pour une autre marque, vous perdrez tous vos livres. Votre bibliothèque et son accès restent aussi importants que l'appareil lui-même, pensez-y, c'est peut-être aussi l'occasion d'en sortir.

Pour un modèle d'entrée de gamme au prix le plus doux possible, c'est le Kobo Touch 2.0 qui me semble toujours tenir la corde. A retrouver l'ensemble de mes tests sur la page habituelle que j'actualise, ainsi que sur la page Pinterest.

C'est mon quinzième classement, deux chaque année depuis fin 2009. C'est la 6ème fois que Kobo accède à la plus haute marche (PocketBook 5 fois, Bookeen 2 fois et Sony 2 fois).

Bonne liseuse, belles lectures cet hiver...

Liseuses


Bookeen : Cybook Muse HD en test

CoverA lire le test de la nouvelle liseuse de chez Bookeen, la Cybook Muse HD, sur le site LesNumériques. Peu de différence avec le précédent modèle, Muse Frontlight (revoir mon test ici). Malgré la définition élevée (1448 x 1 072, pour une résolution de 300 ppp), le niveau de contraste est jugé moyen, assez loin semble t-il des derniers modèles de chez Kobo (57 contre 106/ Kobo Aura 2 et 120/ Kobo Aura One). Assez décevant pour ce nouveau modèle. Je ne pourrais malheusement pas vous proposer un test complet d'ici début décembre et mon classement de fin d'année. Bookeen n'a pas répondu à ma demande pour l'instant.


Kobo Aura One : des problèmes d'autonomie

KoboauraoneDes pertes d'autonomie très importantes ont été constatées par les utilisateurs sur le dernier modèle Kobo Aura One. L'autonomie passant de plusieurs semaines d'utilisation à quelques journées seulement, voire moins. Un problème que je n'avais pas relevé lors de mon test en octobre dernier. Kobo a semble-t-il résolu le problème en proposant un nouveau firmware en téléchargement aux Etats-Unis et au Canada (voir GoodeReader). Celui-ci devait être disponible en Europe et en France. Beaucoup de commentaires à ce sujet sur le blog. Personnellement je ne dispose plus de ce modèle pour le tester à nouveau, voir si tout est désormais correct. N'hésitez à me faire part de vos différents commentaires. J'ai bien entendu demander des informations à Kobo France sur le sujet.


Foire de Frankfurt : les fabricants chinois étaient présents

IreaderLes fabricants chinois de liseuses pourraient-ils changer la donne en Europe dans les mois ou les années à venir? C'est la question qui se pose en voyant la présence à la récente Foire de Frankfurt de nouveaux acteurs. Zhangyu, un acteur semble t-il très important sur le marché chinois puisqu'il revendique 40% du marché. Sous la marque IReader, à découvrir son modèle 6,8 pouces. Très intéressant aussi un autre fabricant qui présente un modèle Boyue T103, un grand format en 10,3 pouces flexible en eInk Mobius (résolution 1872 x 1404, 227 ppi). Une série en pré-production actuellement. Là où le japonais Sony a récemment jeté l'éponge avec son DPT-S1, les chinois peuvent-ils réussir au travers de partenariats avec des distributeurs en Europe? Personnellement je trouve que l'on a cruellement besoin de modèles ouverts et génériques. On parle beaucoup d'avancées dans l'interopérabilité. Ces modèles pourraient y participer. A suivre... (via Lesen.net).


Tolino : un nouveau Tolino Vision 4 HD

TolinoTolino propose un nouveau modèle Tolino Vision 4 HD. La principale innovation concerne la lumière intégrée qui s'adapte automatiquement à la lumière de votre environnement. Un réglage qui supprime la lumière bleue la nuit pour améliorer la qualité de sommeil. Une fonction que Kobo proposait récemment sur son grand modèle Kobo Aura One. Tolino est le premier à ajouter à sa gamme une liseuse 6 pouces avec cette fonctionnalité, appelée sans doute à être un standard demain. Ce Tolino Vision 4 HD embarque un écran eInk Carta, 1448×1072, 300ppi, 8 Go de mémoire (6Go pour la bibliothèque). Voir le site Tolino. Je n'ai pas encore vu d'indication de prix. Les modèles Tolino ne sont pas disponibles en France, seulement en Belgique francophone. Notre ami allemand de Lesen.net nous propose déjà une vidéo complète sur son site.

PS: prix apparu sur les sites allemands à 179€, un prix très intéressant avec toutes les dernières évolutions en 6 pouces, Amazon est prévenu... A signaler que l'on peut justement trouver sur Amazon les liseuses Tolino... [la page Tolino française a même été mise à jour]


EInk : 10 ans de liseuses

Eink10 années tout juste entre l'Iliad d'Irex Technologies et le dernier Kobo Aura One. L'occasion d'une photo comparative entre ces deux liseuses, mesurer l'évolution de la qualité des écrans eInk et du confort de lecture. Sans parler du design, du poids et de la finesse, du tactile, de la mémoire, de la rapidité du processeur, de l'ergonomie de navigation, de l'éclairage intégré, de l'autonomie, de l'accès à des catalogues, du prix, etc. Tout cela n'a plus rien à voir. Seul le stylet et la facilité d'annotation n'a pas été retenu au fil des années. D'ici la fin de l'année, je reprendrais quelques modèles "historiques" en test pour des séquences vintage. A suivre...

Iliadkobo


Bookeen : Cybook Muse HD chez E-Leclerc

MusehdLes deux nouvelles liseuses de chez Bookeen viennent tout juste d'arriver dans les boutiques. J'ai déjà repéré un prix particulièrement intéressant chez E-Leclerc qui propose la Muse HD à 109,90€ sur site et en magasins. Voir ici. Un écran eInk Carta avec la meilleure définition 300ppi sur le marché, cela à un peu plus de 100€. Personne dit mieux...


Kobo Aura Edition 2 : test complet

Kobo aura 2Quelques semaines seulement après la sortie du grand Kobo Aura One (mon test ici), voici venir une nouvelle version du modèle de moyenne gamme, le Kobo Aura Edition 2. Apparu il y a tout juste trois ans en octobre 2013 (mon test ici), le Kobo Aura inaugurait à l'époque les modèles avec des écrans bord à bord, sur le principe des smartphones et tablettes. Le succès avait été très mitigé par rapport au Kobo Glo. Je vous propose aujourd'hui un test complet de ce nouveau modèle Kobo Aura Edition 2. Il est disponible depuis quelques semaines chez plusieurs revendeurs, le principal toujours la Fnac qui renouvèle année après année sa confiance à Kobo. Prix à 119,99€, un prix de base très compétitif surtout avec des promotions sur des périodes ponctuelles et la carte Fnac. Voir toutes les spécifications sur le site de Kobo. Le Kobo Aura Edition 2 s'inscrit dans une gamme complète des Kobo qui est partiellement renouvelée en cette rentrée, avec deux modèles Kobo Aura One et donc Aura Edition 2. Avec les Kobo Touch 2.0, et Aura H2O, c'est aujourd'hui pas moins de quatre modèles qui sont proposés en France avec des prix allant de 89,99€ à 229,99€. Le Kobo Glo HD pourtant excellent, sort par la petite porte. Un petit peu dommage, surtout qu'il disposait d'un écran eInk Carta avec une définition la plus élevée sur le marché à 300ppi. La proximité avec ce nouveau modèle risquait de brouiller les choses pour les consommateurs. Sans doute que cela a motivé la décision de Kobo pour le marché français. Je rappelle pour mémoire mes trois tests réalisés sur les trois autres modèles, Kobo Touch 2.0, Kobo Aura H2O et Kobo Aura One. Une bien belle gamme de liseuses.

La concurrence est désormais rude sur le marché des liseuses qui est devenu très mature, avec des lecteurs qui passent beaucoup de temps à lire sur leurs matériels et qui sont forcément de plus en plus exigeants. Plus que le prix, c'est le soin du détail et l'ergonomie générale qui président au choix. Quelques dizaines d'euros supplémentaires ne sont souvent pas rédhibitoires à l'achat, pour des liseuses que l'on conserve de nombreuses années. J'étais resté assez mitigé à l'époque sur le Kobo Aura. Voyons si ce nouveau modèle 6 pouces est à la hauteur des attentes, surtout qu'il remplace l'excellent Kobo Glo HD. Le challenge sera-t-il relevé?

Prise en main: Côté packaging, un réel effort de la part de Kobo. Un étui, puis une boite cloche, une très belle présentation. Superbe à offrir. A l'intérieur, la liseuse, un cordon usb, un mode d'emploi rapide. La prise en main du Kobo est extrêmement agréable. On est tout de suite conquis par la finesse et la légèreté de cette liseuse (180g et 8,5mm d'épaisseur).

Côté design, c'est très réussi aussi. Kobo a tout remis à plat pour ce nouveau modèle 6 pouces. Si nous avions cru sur les premières images que ce modèle disposerait d'une dalle bord à bord, c'était une erreur. Grosse surprise donc. Ce Kobo Aura Edition 2 suit la tradition des Touch, Glo et Glo HD, en rupture par rapport à l'ancien Aura. Si le Kobo Aura One dispose bien d'une dalle bord à bord (qui couvre l'ensemble de la surface supérieure, comme une tablette), Kobo n'a pas suivi ce choix pour ce modèle 6 pouces en dessous. Remise à plat du design qui suit celui de l'Aura One. Des bords arrondis, un très discret logo dans la partie inférieure gauche (j'apprécie beaucoup), des côtés tout juste suffisamment larges pour la taille des pouces, une excellente prise en main avec une liseuse très compacte. Le petit plastique brillant qui entourait l'écran sur le Kobo Glo HD a disparu ici, bravo. Le choix de plastiques mat, qui ne sont pas sensibles aux traces de doigts, est excellent. Kobo, contrairement au Glo HD, a fait le choix de qualité de plastiques supérieurs. Un bosselage arrondi très réussi sur les côtés droit et gauche au dos de la liseuse. Au dos toujours, si l'on retrouve le design du grand modèle, en revanche la matière grainelé caoutchouteuse est absente, dommage. En haut du dos, le bouton bleu marche/arrêt suffisamment large et qui ne dépasse pas en surépaisseur. Pas de boutons tactiles sur ce modèle, Kobo a abandonné depuis très longtemps, tout par l'écran. Sur les bords il subsiste seulement en pied l'emplacement pour le cable USB. La finition de l'ensemble est parfaite. A la prise en main, pouces sur les côtés ou en bas de l'écran, très agréable. Réussite absolument complète même si l'on regrette un peu la matière caoutchouteuse au dos qui aurait vraiment été un petit plus. Beau travail.

Allumage maintenant. Le Kobo Aura Edition 2 dispose d'un écran en eInk Carta, 1024 x 768 résolution 212ppi. Kobo abandonne le 300ppi, ce qui se fait de mieux actuellement. Le pari ambitieux qui avait été fait sur le Glo HD n'est pas reconduit. Dommage, mais est-ce que cela est un réel handicap? Non, je ne le pense pas. L'écran est très beau, bien contrasté. Vous verrez les photos comparatives en bas de l'article. Des noirs puissants, un fond d'écran bien clair, une résolution bien suffisante dans le détail des caractères. Comme d'habitude on peut regretter que Kobo n'aille toujours pas au-delà des 6 pages dans les réglages du flash noir, personnellement 10/15 pages me semble un pré-requis chez les fabricants aujourd'hui. Allez, un effort Kobo, tous les modèles méritent vraiment cette évolution.

Navigation: Comme pour les autres Kobo, je reprend les éléments puisqu'ils se révèlent identiques au niveau du software. Allumage très rapide, 15/20 secondes à partir du mode éteint, 2 secondes seulement à partir du mode veille que l'on privilégiera bien entendu au quotidien. On passe du mode éteint/ veille avec un temps prolongé avec le bouton au dos. Page d'accueil classique désormais sur tous les modèles Kobo avec de nombreuses briques. On retrouve la même navigation que sur les autres modèles, les mises à jours se font très régulièrement. Livre ouvert, derniers livres téléchargés, bibliothèques, recommandations avec l'accès à la librairie par le wifi. Toutes les dernières actions disponibles en un seul coup d'oeil. Kobo met aussi en valeur les statistiques "Reading Life". Ceux ou celles qui les utilisent beaucoup seront contents de les retrouver. Pour les autres qui n'en ont pas grand chose à faire comme moi, c'est une déception de les voir toujours ainsi encombrer la page d'accueil mais on peut les enlever, paramétrage dans les menus.

Comme pour les autres modèles Kobo, on retrouvera la navigation générale bien connue au fil des mises à jours. Les nouveaux venus chez Kobo se familiariseront très vite. On accède rapidement à sa bibliothèque avec un défilement sous forme de barre en bas. Très pratique. Affichage possible sous forme de listes également. A signaler aussi que l'on peut créer ses propres étagères de livres en choisissant ses propres thèmes. Pour la navigation, un mode tactile très efficace, une très bonne rapidité des pages avec un processeur puissant de 1 Ghz désormais classique. Une excellente réactivité. Pour le défilement des pages comme tous les Kobo, on peut frotter la surface légèrement mais aussi simplement toucher le bord droit ou gauche, un détail mais très agréable à l'utilisation. Si on touche le milieu de la page, on accède directement à des propositions de réglages. Navigation dans le livre (table des matières, annotations, recherche, définition et traduction), avancement rapide dans les pages, changement des polices et paramètres. Une déception toujours chez Kobo c'est l'absence du réglage de la grosseur des caractères sur un mode pinch and zoom très pratique avec les doigts comme chez d'autres fabricants. Dommage, un bémol qui devrait vraiment devoir être comblé chez Kobo.

Toutes les annotations/ surlignages que vous aurez pu faire seront sauvegardées. Attention, pas d'utilisation possible de stylet. Un dictionnaire Larousse est intégré quand vous laissez votre doigt sur un mot sélectionné. Il y a aussi des dictionnaires de traduction intégrés, à sélectionner au choix. Changement de polices maintenant. Une dizaine de polices au total ont été embarquées, les meilleures restant Amasis, Caecilia et Malabar, mais il est aussi possible d'en télécharger d'autres dans un dossier fonts à créer très facilement. Taille des polices, interlignage, marge et justification se règlent avec des barres de défilement, bien pensées. Vous pouvez revenir à tout moment sur le document par défaut qu'aura choisi l'éditeur. Pour les polices embarquées, la gestion des césures est assurée. Beaucoup de soin toujours sur la gestion de la typographie, marges, interlignage, fonctions avancées pour contrôler la graisse du caractère avec une prévisualisation. Kobo a toujours un coup d'avance dans ces fonctions de réglages typographiques. A signaler également l'excellent Pocket pour récupérer des flux d'articles, un très bon complément avec le web. On voit aussi apparaître un accès Overdrive vers des bibliothèques potentielles dans les menus mais qui ne sera pas utilisable en France pour l'instant.

En résumé sur l'ergonomie générale, ce Kobo Edition 2 bénéficie comme les autres d'une navigation et d'une qualité de lecture remarquable. Pas grand chose pour le prendre en défaut. Certains regretteront l'absence d'emplacement pour une carte micro SD, 4Go de mémoire embarqué tout de même. L'univers du sofware Kobo est un vrai atout, ce modèle comme les autres, et il s'améliore régulièrement. Seul bémol donc, le pinch and zoom, difficilement explicable aujourd'hui.

Eclairage intégré: Beau résultat de ce côté aussi, l'éclairage intégré est excellent. Les diodes sont quasiment invisibles en tête et pied. Pas de halos disgracieux, nous avons un éclairage très naturel qui ne tire pas vers le bleu mais plutôt un peu chaud. Comme pour le Kobo Aura One, j'aime beaucoup. On peut régler la luminosité de manière très précise avec un potentiomètre mais la luminosité est ajustable à tout moment de la lecture sans passer par les paramètres. Il suffira de glisser le doigt sur le côté gauche de l'écran. Kobo est le seul à proposer cette fonction. Sur ce modèle, Kobo ne reconduit pas les innovations de l'Aura One, à la fois du réglage automatique en fonction de la lumière du jour et de la suppression de la lumière bleue le soir. A l'arrivée une gestion globale de la lumière intégrée qui est excellente.

Lecture de PDF: pas de surprise sur ce modèle comme sur les autres de la marque, la gestion de la lecture en mode PDF reste très sommaire. On espérerait des évolutions notables du côté du software, surtout pour les plus grands modèles (voir un billet complémentaire ici].

Accès wifi: Evidemment, le Kobo Aura Edition 2, comme les autres modèles de la gamme Kobo, tire toute sa facilité d'utilisation avec la librairie numérique de Kobo/ Fnac. Une fois que vous aurez paramétré votre accès wifi, vous disposez du catalogue très étendu avec une interface assez réduite dans les choix mais relativement efficace pour trouver des livres. Vous pouvez aussi facilement accéder à des débuts de livres à télécharger. On regrettera sur cette librairie gérée par Kobo l'absence de livres sans DRM avec un seul tatouage numérique proposés par beaucoup d'éditeurs. Bien dommage, on aura tendance à s'orienter chez d'autres libraires. Autre fonction intéressante si vous souhaitez partager vos lectures, c'est une fonction sociale Reading Life qui vous permet de synchroniser votre compte Facebook. En ce qui concerne le navigateur web, il existe bien, il est bien planqué dans les suppléments. Comme d'habitude sur les liseuses, une fonction relativement accessoire. Il vous permettra de récupérer des flux rss, des livres gratuits mais pas de gérer un achat de manière satisfaisante. Si vous voulez acheter ailleurs qu'à la Fnac ou sur Kobo, il faudra le faire depuis l'ordinateur par les dossiers. L'accès à des clouds type Dropbox se fait parfaitement bien, je vous invite à essayer pour gérer votre bibliothèque.

Comme d'habitude, je voudrais signaler également un aspect important à tenir compte si vous ne voulez pas forcément acheter des livres à la Fnac ou sur le store de Kobo. En effet, Kobo apporte aux fichiers des éditeurs un traitement particulier. La mise en page des ePubs qui ne passent pas par Kobo n'est pas optimisé pour les liseuses de la marque. En plus de l'absence de titres courants en tête de page [que l'on ne peut d'ailleurs pas supprimer dans les paramètres chez Kobo, bien dommage] le blanc en tête est du coup réduit, le blanc de pied n'est jamais constant d'une page à l'autre au fil de la lecture. C'est particulièrement inconfortable, cela se ballade constamment. Ce sera le cas aussi pour des livres numériques que vous pourrez emprunter en bibliothèque. C'est une réserve qui est valable pour tous les modèles Kobo. C'est vraiment dommage. Voir plus de détails ici.

Verdict: Au final, le Kobo Aura Edition 2 se révèle tout à fait à la hauteur des attentes. Design et fintion générale très réussis, plastiques mat de qualité, légèreté, finesse, qualité de l'écran, rapidité, éclairage intégré performant, qualité du software Kobo. Un renouvellement de modèle très réussi. Une liseuse magnifique et performante avec un rapport qualité/ prix absolument excellent. Vous apprécierez comme moi ce Kobo Aura Edition 2 au quotidien, chez vous comme en mobilité avec son format très compact.

Les plus:

  • écran eInk Carta de grande qualité, définition et contraste
  • excellent design, qualité de la finition générale, finesse, légèreté, prise en main parfaite
  • qualités des plastiques et de la surface arrière, discrétion des logos
  • bonne ergonomie de la navigation, réglages complets, tactile très efficace
  • processeur très rapide, mémoire interne étendue
  • qualité de l'éclairage intégré, réglage avec le doigt
  • polices nombreuses, gestion des césures, qualité des réglages typographiques
  • ajout de polices possible
  • dictionnaire Larousse et dictionnaires de traductions intégrés
  • fonctions annotations, lecture sociale Reading Life, Pocket
  • librairie associée avec catalogue Kobo/ Fnac très étendu
  • accès possibles à des clouds type Dropbox ou Hubic
  • mises à jours logiciel fréquentes
  • rapport qualité/ prix excellent

Les moins:

  • flash noir limité à 6 pages seulement
  • pas de grossissement pinch and zoom
  • pas de possibilités d'annotations avec stylet
  • gestion décevante du format PDF
  • pas d'audio, text-to-speech
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • réserve sur la lecture de fichiers ePub hors environnement Kobo/ Fnac

Je remercie l'équipe de Kobo France de m'avoir permis ce test.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici (ou avec le tag TestAldus) ainsi que sur la page Pinterest. Ceci est mon 47ème test de liseuses sur le blog. N'hésitez pas à cliquer sur les illustrations ci-dessous pour vous rendre compte.

100_0941 100_0942

 

 

 

 

 

100_0943 100_0944

 

 

 

 

 

 

 

 100_0945 100_0946

 

 

 

 

 

 100_0947 100_0948

 

 

 

 

 

 

 

Touch 2, Aura Edition 2, Aura H2O et Aura One.

100_0949

100_0951