324 notes dans la catégorie "Kobo"

Kobo Elipsa : test complet

Elipsa3Reprise de mes tests aujourd'hui avec un très beau modèle de liseuse sorti au début de l'été chez Kobo. La liseuse haut de gamme de la marque désormais chez Kobo, qui compte pas moins de 5 modèles. Les liseuses Nia et Clara HD en 6 pouces, la Libra 2 en 7 pouces qui sort en octobre, la Sage en 8 pouces (elle aussi dans quelques semaines en remplacement de la Forma) et cette Elipsa en 10,3 pouces.

En fait, plus qu'une liseuse, c'est un pack entier qui est proposé par Kobo contenant la liseuse, une couverture de protection et un stylet. Un prix de 399,99€ pour ce coffret. Un partenariat toujours avec la Fnac qui assure une visibilité très importante à la marque en France. Le détail sur le site de Kobo.

Depuis quelques années les modèles en papier électronique EInk se sont développés avec des possibilités d'annotations. Kobo, l'un des leaders du marché désormais depuis une dizaine d'année, se devait de proposer quelque chose pour les fidèles de la marque autant que pour une nouvelle clientèle avec une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle. Prix élevé donc pour cette liseuse mais justifié semble-t-il par le format, le stylet et la couverture, à condition bien sûr que le résultat soit à la hauteur des attentes.

C'est parti pour un test complet: 

Prise en main: un très beau packaging, un coffret magnifique, beaucoup de soin, on appréciera vraiment pour un cadeau par exemple; à l'intérieur du coffret, la liseuse, la couverture, le stylet et le traditionnel câble usb pour recharger, standard désormais classique avec un mode d'emploi. Il manquerait peut-être le petit adaptateur secteur, mais bon. Première sensation, cette Kobo Elipsa est vraiment fine et relativement légère pour ce format, 383g sur la balance, 7,6mm d'épaisseur. Bien entendu avec la couverture, le poids est bien plus conséquent mais on ne saurait imaginer une liseuse de tel format sans une protection au niveau. Une couverture coque de très belle qualité avec un revêtement plastique agréable de couleur bleu clair; bonne surprise la face avant peu se déclipser très facilement avec des bords aimantés pour être moins lourde en condition de lecture. A l'utilisation le poids n'est vraiment pas un handicap, on peut aussi poser la liseuse sur une table avec des rainures pour la réhausser à l'arrière, c'est malin.

Les finitions sont parfaites, on a vraiment le sentiment d'une liseuse de qualité premium. Seuls boutons en bas à droite dans l'épaisseur, le bouton marche-arrêt (en surépaisseur ce qui est appréciable) et l'emplacement pour le câble usb. Pas de boutons sur la face avant, tout se fait par le tactile. Un bord élargi sur le coté pour la prise en main (rotation possible pour les gauchers), le logo Kobo discret. Belle idée également, l'emplacement du stylet en haut de la liseuse sur le bord de la couverture. Magnétisme, clipsé, pas de risque de le perdre et pas de surépaisseur extérieure. Bref, j'ai eu beau cherché partout sur toutes les coutures, tout est parfait, bravo à l'équipe de Kobo qui a planché sur le design et les matières.

Allumage maintenant, avec un écran 10,3 pouces eInk Carta 1200 avec une résolution de 1.404 x 1.872 et 227 ppp. Un magnifique écran, un contraste et une définition excellente. Des dimensions de 193 x 227,5 x 7,6 mm. Un format équivalent au A5 papier, c'est à dire la moitié du format A4. Les pionniers des liseuses se rappelleront que l'on a désiré en tel écran grand format pendant des années et des années. Vous savez comme je suis sensible à la qualité de l'écran. C'est ce qui se fait de mieux en terme de contraste et de définition. Cette Kobo Elipsa est irréprochable, le meilleur standard actuel sans doute. On peut désormais aller sans problème dans des caractères plus fins avec un contraste sans égal.

Coté processeur, il affiche 1,8 GHz à quatre cœurs. De quoi apporter de la rapidité notamment pour des fichiers lourds. Coté stockage 32 Go, suffisant pour ce que j'ai pu tester pendant ces quelques semaines, en sachant que l'accès Dropbox permet de soulager une bibliothèque d'archives trop étendue, je vais y revenir. A signaler qu'il n'y a pas d'étanchéité sur ce modèle.

Lumière intégrée avec le dispositif ComfortLight: une fonctionnalité désormais plébiscitée par beaucoup d'entre vous. J'ai toujours tendance à la relativiser parce que j'utilise toujours ma lampe de chevet au quotidien le soir et la lumière du jour en mobilité. L'éclairage intégré est excellent, les zones d'ombres sont derrière nous désormais. J'aime beaucoup aussi le réglage de l'intensité de la lumière avec le doigt à l'écran sur le côté gauche, idéal. A signaler que la lumière est neutre, sans réglage possible, plus bleue ou plus chaude, comme sur d'autres modèles de la marque. Peut-être un bémol pour certains d'entre vous qui y sont habitués.

Navigation: Les fidèles de chez Kobo s'y retrouveront, "accueil" avec les derniers livres ou documents en cours, "mes livres" avec la bibliothèque embarquée, "mes carnets" avec les espaces d'annotations j'y reviendrais, la librairie KoboStore accessible avec le wifi, ainsi que pas mal de jeux divers embarqués pour les amateurs.

Fluidité dans la navigation avec le processeur puissant, je n'ai vu aucun problème particulier pendant ces semaines sauf une bizarrerie. Le pinch and zoom pour agrandir les caractères avec les doigts ne fonctionnait pas pour le format ePub sur mon modèle, obliger de passer par le menu pour grossir les caractères. J'ai signalé ce problème à Kobo sans avoir de réponse pour l'instant, à vérifier de plus près. Par contre il marchait très bien pour les autres formats.

Coté format justement, c'est 15 formats de fichiers qui sont pris en charge nativement (EPUB, EPUB3, FlePub, PDF, MOBI, JPEG, GIF, PNG, BMP, TIFF, TXT, HTML, RTF, CBZ, CBR). J'ajouterais le format WORD, sans problème. Bref tous documents, cela apporte une grande polyvalence à l'utilisation, on se pose pas de questions.

Pour l'ePub, manque le réglage des césures, un peu dommage; à signaler que l'on peut étendre très facilement les polices proposées (seules Amasis, Avenir Next, Caecilia, Georgia, Gill Sans, Kobo Nicket et Malabar sur la liseuse). Toujours les paramètres avancés pour le réglage fin des polices, une spécificité intéressante chez Kobo. Dictionnaire embarqué de qualité, fonctions surligner, ajouter notes et recherches habituelles. Les amateurs d'ePub s'y retrouveront.

Plus que d'autres modèles qui sont délibérément des carnets de notes, cette Kobo Elipsa est une machine à lire et à annoter, puissante et polyvalente pour les gros consommateurs de documents. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire pendant ces dernières semaines, notamment tous ces PDF que l'on met de côté et que l'on ne lit que très rarement de manière exhaustive sur nos écrans rétroéclairés.

Audio: c'est quand même une relative surprise qu'un modèle haut-de-gamme comme cette Kobo Elipsa ne supporte pas le format audio, dommage je trouve, cela aurait mérité un effort supplémentaire, surtout avec le développement actuel des livres audio chez les éditeurs.

Autonomie: un petit mot sur l'autonomie. Une grosse utilisation de la capacité mémoire et du wifi entrainent, comme sur d'autres modèles d'ailleurs, une bonne perte d'autonomie de la liseuse, c'est flagrant. Lors de mes nombreux tests ces dernières semaines, j'ai dû revenir une fois supplémentaire à la prise. Mais je pense qu'une fois les bibliothèques téléchargées dans la mémoire (les couvertures toutes affichées), il n'y aura pas de consommation excessive. Comme d'habitude, je conseille cependant de déconnecter systématiquement le wifi et de ne l'utiliser que si l'on en a besoin au cas par cas.

PDF/ CBR-CNZ/ Word: un grand écran c'est bien évidemment l'ouverture vers la lecture de fichiers de grands formats de pages. J'ai essayé beaucoup de choses, c'est vraiment satisfaisant, jusqu'à des Cahiers de l'Herne en PDF, vous voyez un peu le format. Le A4 réduit de 50% reste très lisible, les bandes-dessinées notamment. Je ne suis pas un grand amateur de bandes-dessinées et je dois bien dire que c'est la première fois que je prend du plaisir à lire des bandes-dessinées sur une liseuse. Le format 10,3 pouces règle le problème de manière définitive, en dessous il faut bien dire que l'on bricolait laborieusement. J'en veux pour preuve que des collections de bandes-dessinées sont proposées imprimées à 50% et restent lisibles, c'est un signe. Le A5 est le format minimum selon moi, on aura même le format presque réel en mode horizontal en deux affichages d'écran.

Stylet et fonctions d'annotations: c'est bien entendu l'apport numéro un de ce modèle. La qualité du stylet proposé est impeccable, très agréable à l'utilisation. La graisse du stylet est suffisante. Avec ces deux boutons gomme et surlignage, il se révèle très complet pour annoter. Attention à la petite pile à placer en haut du stylet à la première utilisation. Elle est fournie dans la boite. Disponibles par lots de 5, les embouts de rechange du Stylet Kobo sont vendus avec un outil pratique permettant d’échanger l’embout usé par le nouveau, en toute simplicité (prix à 9,99€ les 5). Peut-être prévoir d'en commander tout de suite une série pour les grands utilisateurs.

Kobo propose des cahiers d'annotations, l'écriture avec le stylet est très agréable, le contact de la pointe avec l'écran très bon. On regrettera un peu de latence, mais je pense que l'on s'y habituera très bien au bout de quelques semaines d'utilisation. Une reconnaissance de caractère type OCR est proposée, c'est très convaincant pour ma propre écriture. On pourra bien sûr importer des illustrations dans ses notes. La récupération des cahiers vers l'extérieur est très réussie comme le reste. Attention, l'orientation "cahiers d'annotations" s'il est très correct, reste une fonctionnalité secondaire par rapport à d'autres modèles comme la ReMarkable par exemple, qui sont vraiment orientés "gribouillage de cahiers" avec beaucoup plus de fonctionnalités. Une philosophie différente, la Kobo Elipsa est très orientée sur la lecture de documents et annotations/ accès/échanges, sans parler bien sûr du format ePub et de l'accès à la librairie.

Accès Dropbox: Kobo propose en partenariat avec Dropbox un accès cloud gratuit qui vous permettra d'accéder et de sauvegarder très facilement tous vos documents. L'utilisation de ce cloud sur tous vos appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs et donc liseuse) est excessivement pratique pour tous vos mouvements de documents, les échanges comme les sauvegardes. Les annotations sont sauvegardées de manière impeccable quand vous rafraichirez votre bibliothèque. Seuls les fichiers ePub avec vos annotations ne seront pas disponibles hors de l'environnement Kobo. En effet Kobo a développé sa propre couche pour ces annotations. Sachez en tenir compte entre aficionados de liseuses de marques diverses. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette dimension indispensable à l'utilisation avec Dropbox, bravo.

Librairie intégrée: Rien trop à dire, la librairie Kobo est très complète et pratique pour découvrir et lire de nouveaux livres.

Verdict: En conclusion de ce test, cette Kobo Elipsa se révèle une magnifique liseuse, fine, légère, à la finition remarquable, bien complète et ouverte, avec tous les paramétrages possibles. Vraiment un modèle haut-de-gamme qui tient toutes ses promesses. J'insiste sur la qualité des matériaux, on est vraiment dans la sensation d'un modèle premium. Qualité de l'écran, rapidité avec le processeur, l'espace de stockage est étendu. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire dessus avec son grand écran, généreux et bien contrasté. Le stylet et son utilisation sont très réussis. C'est la polyvalence des formats et l'accès Dropbox qui m'a séduit avant tout. Enfin pouvoir lire des documents grands formats et longs avec un vrai confort de lecture et l'annotation en plus. Sincèrement, je ne vois pas trop où dénicher de défauts à cette liseuse. On regrettera l'audio, je l'ai dit. Le poids avec la couverture ne m'a pas gêné outre-mesure, je l'ai beaucoup trimballé dans le train notamment, sans gêne particulière, aussi bien posé sur la tablette qu'en main sans la partie supérieure de la couverture déclipsée.

Reste le prix élevé bien sûr. A ce prix-là, c'est un budget important pour une liseuse. Mais le pack est complet avec la liseuse à l'écran grand format, le stylet et la couverture de qualité, on en a pour son argent comme on dit. Si bien sûr vous n'annotez pas trop vos documents, à bien considérer sans doute, à moins de se la faire offrir en cadeau. En revanche pour une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle (tous formats, annotations, corrections, sauvegardes et échanges avec des tiers), je pense que cette liseuse se révèlera très polyvalente et efficace à l'usage, on aura très vite "rentabilisé" l'investissement. Une machine à lire et à annoter impressionnante.

Les plus:

  • finesse, légèreté, design réussi, qualité du stylet et de la couverture
  • plastiques de qualité, finition parfaite
  • magnifique écran eInk 10,3 pouces (il change tout), haute définition, contraste très réussi
  • large mémoire embarquée de 32Go
  • qualité de l'éclairage en mode neutre, réglage avec le doigt sur l'écran
  • bonne ergonomie et navigation, qualité du tactile
  • fonctions très étendues et réussies pour la lecture
  • reconnaissance de caractères excellente dans les cahiers
  • très grande ouverture, nombre des formats supportés et réglages possibles
  • connexion directe avec Dropbox absolument épatante à l'utilisation
  • réglages très complets, mises à jours fréquentes chez Kobo
  • excellente intégration de la librairie développée par Kobo
  • bon rapport qualité/prix de ce pack, sans doute réservé pour une utilisation professionnelle ou semi professionnelle

Les moins:

  • absence de l'audio
  • pas d'étanchéité
  • pas de réglage de la tonalité orangée pour le soir, seulement neutre
  • pas de mode pinch and zoom pour le format ePub (à vérifier)
  • temps de latence observé sur l'écriture au travers des cahiers, demande un peu de pratique pour ne plus trop y penser
  • quelques polices "efficaces" pour l'ePub manquent toujours, il faudra les ajouter par vous-même
  • prix élevé pour une utilisation qui ne serait pas professionnelle ou semi-professionnelle

Je remercie Kobo pour ce modèle envoyé en test.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Il s'agit de mon 56ème test de liseuses sur le blog, merci pour votre fidélité à me lire. Pour les images ci-dessous, cliquez dessus pour les agrandir.

Elipsa1 Elipsa2 Elipsa4

 

 

 

 

Elipsa5 Elipsa6 Elipsa7

 

 

 

 

Elipsa8 Elipsa9 Elipsa10

 

 

 

 

 

Elipsa11 Elipsa12 Elipsa13

 

 

 

 

 

 Elipsa15

 

 

 

 

 

 

 

Elipsa16 Elipsa17


Kobo : deux nouvelles liseuses Libra 2 et Sage

KoboDeux nouvelles liseuses du côté de chez Kobo. C'est sur les segments de moyenne et de haut de gamme que Kobo se penche cet automne, avec notamment plus de stockage (32GB) et un effort sur les livres-audio, désormais accessibles sur ces deux modèles avec un accès Bluetooth.

La Libra 2 remplace la Libra H2O avec un écran E Ink Carta 1200 HD de 7 pouces, avec une définition de 1.264 x 1.680 pixels (300 ppp). Elle possède un éclairage en façade avec le système ComfortLight PRO pour régler la luminosité et la température de l'affichage. Elle est étanche. La Kobo Libra 2 sera en vente le 19 octobre pour 189,99€.

Le modèle Sage remplace la Forma, Avec un écran de 8 pouces en E Ink Carta 1200 HD de 1.440 x 1.920 pixels (300 ppp), elle est étanche IPX8, avec l'interface Wi-Fi, du port USB Type-C, et du système ComfortLight PRO.
La liseuse est compatible avec le Stylet Kobo (39,99€), ce qui permet d'ajouter des notes manuscrites sur les ePub comme sur les fichiers PDF. La Kobo Sage sera en vente le 19 octobre prochain pour 289,99€.

Tous les détails sur le site de Kobo.


Kobo Elipsa bientôt en test

KoboelipsaAvec le blog qui revient c'est aussi les tests de liseuses qui reviennent. Vous êtes beaucoup à les suivre je sais bien, vos témoignages sont là à chaque fois. Vous savez combien je suis attaché à ces petites liseuses qui ne me quittent pas dans mes lectures, c'est même l'Iliad d'Irex Technology qui a été à l'origine du blog en septembre 2006 avec l'envie de partager mes impressions. Souvenirs souvenirs, revoir ici. J'en profite pour fêter les 15 ans du blog cette semaine, comme le temps passe. Merci à tous et toutes pour votre fidélité à me suivre...

Depuis, 55 tests aussi complets que possible se sont succédé au fil des années avec tous les fabricants, enfin presque tous bien sûr, ma liberté et mes convictions... Vous retrouverez tous ces tests ici avec le tag.

C'est reparti donc. Merci à Kobo d'être venu vers moi la semaine dernière pour me proposer de découvrir leur nouveau modèle Kobo Elipsa sorti cet été. Je viens de le recevoir ce week-end, le test va suivre, le temps de faire le tour complet comme d'habitude. Un modèle particulièrement évolué avec son stylet qui va me demander un peu plus de temps.


Eté 2018 : quelle est la meilleure liseuse 6 pouces sur le marché?

PodiumTitre un peu accrocheur sans doute car il s'agit toutes d'excellentes liseuses: Bookeen Saga, Kobo Clara HD et Tea Touch HD Brown. Trois nouveaux modèles 6 pouces sortis depuis le début de l'année, c'est le moment de les mettre en regard au travers d'un comparatif. J'ai essayé d'être le plus exhaustif possible en passant au crible tous les critères objectifs. Ils sont 38 exactement, rien que cela, recouvrant tous les aspects concernant à la fois le hardware, le software embarqué mais aussi les caractéristiques de la librairie. Puis l'obtention d'une note finale sur 20, par règle de trois.

Je ne pense pas avoir oublié grand-chose. Bien sûr certains critères vous paraitront plus importants les uns que les autres. Je me suis posé la question de les pondérer mais cela m'a semblé finalement tout à fait subjectif. A vous de juger en fonction de vos priorités. Je le rappelle encore, ces trois liseuses sont excellentes, elles bénéficient toutes les trois de la grande expérience des fabricants. Les départager c'est regarder de près certains détails, je trouve que ce comparatif est un bon moyen de se faire sa propre idée en fonction de ses propres critères. Une remarque, je n'ai pas intégré l'élément prix car la Bookeen Saga fausse cet aspect avec sa couverture intégrée. Vous jugerez le prix au final en fonction de votre propre sélection, s'il convient par rapport à votre propre choix. La liseuse idéale n'existe pas, il faudrait qu'elle soit la synthèse parfaite de tous les fabricants. Mais la lecture de ce tableau vous permettra je pense de vous faire votre propre idée de la liseuse qui vous convient.

C'est parti:

Comparatif


TeaRésultat donc, c'est la Tea Touch HD Brown qui arrive assez nettement en tête avec une note de 14,7/20, suivie par la Bookeen Saga 11,1/20 et la Kobo Clara HD avec 10/20 seulement. A la lecture de ce comparatif, les fabricants pourraient faire évoluer très largement leur propre modèle. Dernière chose, le modèle de la gamme équivalent chez Amazon -exclu de mon comparatif du fait du format propriétaire-, n'obtiendrait pas la moyenne, je me suis amusé à regarder. De quoi déboulonner certaines convictions fortement "affiliées"...

Vous pourrez compléter évidemment en vous reportant à mes tests complets, pour la Tea Touch HD Brown ici, la Bookeen Saga ici et la Kobo Clara HD ici.

N'hésitez-pas à me faire part de vos commentaires.

Ce comparatif ne remet pas en question bien sûr la publication à la fin du mois de mon podium de l'été, tous formats de liseuses confondus. Il y aura peut-être même des surprises, vous verrez. Bon choix de liseuse à vous!

PS: pour la conformité RGPD, j'ai pour l'instant eu l'information de Bookeen mais je ne doute pas évidemment que les deux autres acteurs seront conformes dans les semaines à venir. Je surveillerais.


Kobo Clara HD : test complet

100_2465Un nouveau modèle de liseuse chez Kobo en ce mois de juin. Après le renouvellement ces dernières années de ses grands modèles dans la gamme (Aura One et Aura H2O Edition 2), Kobo s'est penché cette année sur son modèle 6 pouces d'entrée de gamme, le Kobo Aura Edition 2 sorti il y a deux ans (revoir mon test ici). Voici donc son remplaçant le Kobo Clara HD. Je vous propose aujourd'hui -le jour même de l'annonce officielle de sa sortie en France le vendredi 1 juin prochain-, un test complet de ce nouveau modèle. Il est disponible comme d'habitude chez plusieurs revendeurs, le principal toujours la Fnac qui renouvèle année après année son partenariat avec Kobo, la Fnac qui a fait de Kobo un leader sur le marché français, ne l'oublions pas. Ce Kobo Clara HD, prix à 129,99€. Voir toutes les spécifications sur le site de Kobo. Le Kobo Clara HD s'inscrit dans une gamme complète des Kobo qui est donc désormais complètement renouvelée, avec les deux autres modèles Kobo Aura H2O (6.8 pouces) et Aura One (7.8 pouces). Une gamme à trois, un seul 6 pouces, il n'y a plus de modèles d'entrée de gamme sous la barre des 100€, c'est déjà le cas depuis quelques années chez Kobo.

Comme je l'ai déjà signalé dans mes précédents tests, la concurrence est désormais rude sur le marché des liseuses qui est devenu très mature, avec des lecteurs qui passent beaucoup de temps à lire sur leurs matériels et qui sont forcément de plus en plus exigeants. Plus que le prix, c'est le soin du détail et de l'ergonomie générale qui président au choix. Quelques dizaines d'euros supplémentaires ne sont souvent pas rédhibitoires à l'achat, pour des liseuses que l'on conserve de nombreuses années, une moyenne de 4/5 ans, c'est ce que j'observe dans les différents retours que j'ai avec mes lecteurs. Alors, quels arguments pour ce nouveau Kobo Clara HD? C'est parti:

Prise en main: Côté packaging, rien à dire. Une simple boite cloche avec à l'intérieur, la liseuse, un cordon usb, un mode d'emploi rapide. La prise en main du Kobo est agréable. On est tout de suite conquis par la finesse et la légèreté de cette liseuse (166g et 8,4mm d'épaisseur).

Côté design, Kobo l'a revu pour ce nouveau modèle 6 pouces. Pas d'écran bord à bord, abandonné depuis le Kobo Aura, ce Kobo Clara HD suit la tradition des Touch, Glo, Glo HD, Aura Edition 2 et des Aura H2O. Seul le grand Kobo Aura One dispose bien d'une dalle bord à bord (qui couvre l'ensemble de la surface supérieure, comme une tablette). Des bords arrondis, je regrette le retour d'un logo moins discret sur la face avant, vraiment dommage, une bonne idée qui n'a pas tenu dans le temps. Des côtés tout juste suffisamment larges pour la taille des pouces, une excellente prise en main avec une liseuse très compacte. Le choix de plastiques mat, qui ne sont pas sensibles aux traces de doigts. En fait c'est le dos de la liseuse qui change. La coque plastique au dos n'est pas très épaisse, pas des plastiques de qualité premium, elle ne donne une impression de grande qualité, vous verrez. Pas de surface soft-touch, la matière caoutchouteuse est absente, dommage. C'est un simple grainage dans le plastique de la coque, plutôt bien fait qui assure une prise en main correcte. Disparition du bouton au dos, il est désormais dans la partie inférieure de la liseuse. Ce bouton est assez large avec une légère surépaisseur, je le trouve très bien fait, meilleur que la concurrence je trouve, bravo. Pas de boutons sur ce modèle bien sûr, Kobo a abandonné depuis très longtemps, tout passe par l'écran tactile seul. Sur les bords il subsiste seulement en pied l'emplacement pour le cable USB et donc le bouton. La finition de l'ensemble est bien faite mais sans plus. On sent que Kobo a essayé de faire un peu d'économies. Peut-être un peu juste pour un modèle à 130€, je retrouve des designs de modèles sous les 100€ comme le modèle Glo HD par exemple, dont la proximité du design est évidente. Je suis peut-être un peu exigeant, la prise en main -pouces sur les côtés ou en bas de l'écran-, la finesse et la légèreté restent très agréables, même si l'on regrette une matière caoutchouteuse premium au dos qui aurait été un vrai plus.

Allumage maintenant. Le Kobo Clara HD dispose d'un écran en eInk Carta, 1072x1448 et 300 dpi. Très bel écran contrasté avec une définition impeccable. Des noirs puissants, un fond d'écran bien clair.

Navigation: Comme pour les autres Kobo, je reprend les éléments puisqu'ils se révèlent identiques au niveau du software. Allumage très rapide, 15/20 secondes à partir du mode éteint, 2 secondes seulement à partir du mode veille que l'on privilégiera bien entendu au quotidien. On passe du mode éteint/ veille avec un temps prolongé avec le bouton en bas. Page d'accueil classique désormais sur tous les modèles Kobo avec de nombreuses briques revues. On retrouve la même navigation que sur les autres modèles, les mises à jours se font très régulièrement. Livre ouvert, derniers livres téléchargés, bibliothèques, recommandations avec l'accès à la librairie par le wifi. Toutes les dernières actions disponibles en un seul coup d'oeil. Kobo met aussi en valeur les statistiques "Reading Life". Ceux ou celles qui les utilisent beaucoup seront contents de les retrouver. Elles seront discrètes pour ceux qui ne les utilisent pas.

Comme pour les autres modèles Kobo, on retrouvera la navigation générale bien connue au fil des mises à jours. Les nouveaux venus chez Kobo se familiariseront très vite. On accède rapidement à sa bibliothèque, visuels et listes au choix. On peut créer ses propres étagères de livres en choisissant ses propres thèmes. Pour la navigation, un mode tactile très efficace, une très bonne rapidité des pages avec un processeur puissant de 1 Ghz désormais classique. Une excellente réactivité. La récente mise à jour à apporté une progression très rapide pour avancer dans les pages de son livre. Bonne surprise, Kobo a enfin étendu dans les réglages l'apparition du flash noir à 10 pages au lieu de 6 avant. 15 pages ou même la suppression du flash comme chez la concurrence, c'était sans doute trop pour Kobo? Pour le défilement des pages comme tous les Kobo, on peut frotter la surface légèrement mais aussi simplement toucher le bord droit ou gauche, un détail mais très agréable à l'utilisation. Si on touche le milieu de la page, on accède directement à des propositions de réglages. Navigation dans le livre (table des matières, annotations, recherche, définition et traduction), avancement très rapide dans les pages je l'ai dit, changement des polices et paramètres. Une déception toujours chez Kobo, c'est l'absence du réglage de la grosseur des caractères avec un mode pinch and zoom très pratique avec les doigts comme chez d'autres fabricants. Pour moi aujourd'hui, cela en fait un élément contre intuitif proprement inacceptable, bien peu flatteur pour Kobo. Bon sang Kobo!

Toutes les annotations/ surlignages que vous aurez pu faire seront sauvegardées. Un dictionnaire Larousse est intégré quand vous laissez votre doigt sur un mot sélectionné. Il y a aussi des dictionnaires de traduction intégrés, à sélectionner au choix. Changement de polices maintenant. Une dizaine de polices au total ont été embarquées, les meilleures restant Amasis, Caecilia et Malabar, mais il est aussi possible d'en télécharger d'autres dans un dossier fonts à créer très facilement. Taille des polices, interlignage, marge et justification se règlent avec des barres de défilement, bien pensées. Vous pouvez revenir à tout moment sur le document par défaut qu'aura choisi l'éditeur. Pour les polices embarquées, la gestion des césures est assurée. Beaucoup de soin toujours sur la gestion de la typographie, marges, interlignage, fonctions avancées pour contrôler la graisse du caractère avec une prévisualisation. Kobo a toujours un coup d'avance dans ces fonctions de réglages typographiques. A signaler également l'excellent Pocket pour récupérer des flux d'articles, un très bon complément avec le web.

En résumé sur l'ergonomie générale, ce Kobo Clara HD bénéficie comme les autres d'une navigation et d'une qualité de lecture excellentes. Pas grand chose pour le prendre en défaut. Certains regretteront l'absence d'emplacement pour une carte micro SD, l'extention à 8Go de mémoire embarqué tout de même, vous consolera. L'univers du software Kobo est un vrai atout, ce modèle comme les autres, et il s'améliore régulièrement. Pas d'audio chez Kobo, on peut le regretter alors que le fabricant s'engage dans le livre audio depuis quelques mois, il vous faudra passer par le smartphone si vous voulez concilier les deux. Seul bémol je l'ai dit, l'absence du pinch and zoom, difficilement explicable aujourd'hui.

Eclairage intégré: Beau résultat de ce côté aussi, l'éclairage intégré est vraiment excellent. Les diodes sont quasiment invisibles en tête et pied. Pas de halos disgracieux, nous avons un éclairage très naturel qui ne tire pas vers le bleu mais plutôt un peu chaud. On peut régler la luminosité de manière très précise avec un potentiomètre mais la luminosité est ajustable à tout moment de la lecture sans passer par les paramètres. Il suffira de glisser le doigt sur le côté gauche de l'écran. Kobo est le seul fabricant à proposer cette fonction très pratique le soir. Sur ce nouveau Clara HD, Kobo reconduit donc les innovations du dispositif ComfurtlightPro apportées sur ses grands modèles à la fois du réglage automatique en fonction de la lumière du jour ambiante et de la suppression de la lumière bleue le soir -pour une lumière plus jaune/orangée. Cela vous permettra de définir précisément la tonalité qui vous convient et de la programmer automatiquement. A l'arrivée une gestion globale de la lumière intégrée qui est excellente. Vous appréciez vraiment si vous lisez beaucoup tard le soir.

Lecture de PDF: pas de surprise sur ce modèle comme sur les autres de la marque, la gestion de la lecture en mode PDF reste très sommaire. Mais cela ne manque pas sur un 6 pouces.

Accès wifi: Evidemment, le Kobo Clara HD, comme les autres modèles de la gamme Kobo, tire toute sa facilité d'utilisation avec la librairie numérique de Kobo/ Fnac. Une fois que vous aurez paramétré votre accès wifi, vous disposez du catalogue très étendu avec une interface assez réduite dans les choix mais relativement efficace pour trouver des livres. Vous pouvez aussi facilement accéder à des débuts de livres à télécharger. On regrettera sur cette librairie gérée par Kobo l'absence de livres sans DRM avec un seul tatouage numérique proposés par beaucoup d'éditeurs. Bien dommage, pour ces mêmes livres on aura tendance à s'orienter chez d'autres libraires. Autre fonction intéressante si vous souhaitez partager vos lectures, c'est une fonction sociale Reading Life qui vous permet de synchroniser votre compte Facebook. En ce qui concerne le navigateur web, il existe bien, il est bien planqué dans les suppléments. Comme d'habitude sur les liseuses, une fonction relativement accessoire. Il vous permettra de récupérer des flux rss, des livres gratuits mais pas de gérer un achat de manière satisfaisante. Si vous voulez acheter ailleurs qu'à la Fnac ou sur Kobo, il faudra le faire depuis l'ordinateur par les dossiers. Déception du côté de clouds perso type DropBox ou Hubic, les téléchargements de livres sont impossibles en pratique. Le politique de Kobo est d'utiliser ses propres fonctions cloud, logique mais un peu dommage.

Comme d'habitude, je voudrais signaler également un aspect important à tenir compte si vous ne voulez pas forcément acheter des livres à la Fnac ou sur le store de Kobo. En effet, Kobo apporte aux fichiers des éditeurs un traitement particulier. La mise en page des ePubs préparés par les éditeurs -qui ne passent pas par Kobo-, n'est pas optimisé pour les liseuses de la marque. En plus de l'absence de titres courants en tête de page [que l'on ne peut d'ailleurs pas supprimer dans les paramètres chez Kobo, bien dommage] le blanc en tête est du coup réduit, le blanc de pied n'est jamais constant d'une page à l'autre au fil de la lecture. C'est particulièrement inconfortable, cela se ballade constamment. Ce sera le cas aussi pour des livres numériques que vous pourrez emprunter en bibliothèque. C'est une réserve qui est valable pour tous les modèles Kobo. C'est vraiment dommage. Voir plus de détails ici. Autre élément également, Kobo ne s'est pas encore positionné sur la question de la DRM LCP Readium qui devrait remplacer à terme la DRM Adobe (qui est proposé en sortie bis actuellement par Kobo). Moins ouverts au format ePub des éditeurs, je déconseille actuellement les Kobo pour une utilisation en bibliothèques.

Verdict: Au final, la Kobo Clara HD se révèle à la hauteur des attentes mais sans en faire plus. Design et finition générale réussis, légèreté, finesse, qualité de l'écran, rapidité, éclairage intégré performant, qualité du software et de la librairie Kobo. Un renouvellement de modèle très réussi pour ceux qui veulent lire la nuit avec un confort maximum. C'est là que les choses se jouent. Pour les autres, guère trop d'intérêt je trouve. La Kobo Clara HD est une excellente liseuse, performante avec un bon rapport qualité/prix, on aurait souhaité sans doute un effort supplémentaire concernant les matières du dos avec des plastiques de qualité premium. J'ai comme le sentiment que le succès évident du Kobo Aura H2O Edition 2 -au format 6,8 pouces et étanche-, aura fait un peu d'ombre à son petit frère. La stratégie de Kobo étant sans doute de vous emmener gentiment vers son grand frère. Vous apprécierez certainement ce Kobo Clara HD au quotidien, chez vous comme en mobilité avec son format très compact, mais vous lorgnerez peut-être un peu plus haut dans la gamme pour quelques dizaines d'euros supplémentaires. On suivra cela cette année...

Les plus:

  • écran eInk Carta de grande qualité, définition et contraste
  • design, qualité de la finition générale, finesse, légèreté, bonne prise en main
  • bonne ergonomie de la navigation, réglages complets, tactile très efficace
  • qualité du bouton d'allumage
  • processeur très rapide, mémoire interne étendue
  • qualité de l'éclairage intégré, réglage de l'intensité avec le doigt à l'écran
  • dispositif Comfurtlight très intéressant pour le soir
  • polices nombreuses, gestion des césures, qualité des réglages typographiques
  • ajout de polices possible
  • dictionnaire Larousse et dictionnaires de traductions intégrés
  • fonctions annotations, lecture sociale Reading Life, Pocket
  • librairie associée avec catalogue Kobo/ Fnac très étendu
  • mises à jours logiciel fréquentes
  • bon rapport qualité/ prix

Les moins:

  • regret pour la coque, le revêtement au dos
  • retour du logo peu discret sur la face avant
  • pas de grossissement pinch and zoom
  • gestion décevante du format PDF
  • pas d'audio, pas de text-to-speech
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • pas de boutons physiques
  • modèles moins ouverts que la concurrence (Bookeen et Tea)
  • réserves sur la lecture de fichiers ePub hors environnement Kobo/ Fnac

Je remercie l'équipe de Kobo France de m'avoir permis ce test complet avec un exemplaire venu directement de Toronto. Je crois que c'est une première en France, les sites anglo-saxons sont toujours les mieux servis depuis des années.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici (ou avec le tag TestAldus) ainsi que sur la page Pinterest. Ceci est mon 53ème test de liseuses sur le blog. N'hésitez pas à cliquer sur les illustrations ci-dessous pour vous rendre compte. J'ajoute également la vidéo de GoodeReader qui est apparu à l'instant.

100_2457 100_2458 100_2459

 

 

 

 

 

 

 

100_2460 100_2461 100_2462

 

 

 

 

 

 

100_2463 100_2464

 

 

 

 

 

 

100_2466

Avec son grand frère le Kobo Aura H2O Edition 2, format et étanchéité en plus.

 


Kobo Clara HD : sortie officielle, disponible le 1er juin

ClarahdCommuniqué de presse officiel de Kobo aujourd'hui pour annoncer la sortie de sa nouvelle liseuse Kobo Clara HD en remplacement de la Kobo Aura Edition 2 sortie il y a deux ans. C'est à peu près le rythme de renouvellement chez les fabricants avec l'intégration de nouvelles fonctionnalités. Signe également que les liseuses se portent bien avec des lecteurs fidèles. C'est donc aujourd'hui un nouveau modèle 6 pouces Clara HD dont la caractéristique principale est l'arrivée du dispositif Comfurtlight Pro (réglage de la tonalité lumineuse le soir), réservé jusqu'ici aux modèles haute de gamme de la marque. Il est plébiscité par les lecteurs, Kobo en tient compte pour tous ses modèles. Prix annoncé à 129,99€. Toutes les caractéristiques sur le site de Kobo. La disponibilité est finalement prévue ce vendredi 1er juin à la Fnac. A découvrir en magasin. Mon test complet est à suivre aujourd'hui sur le blog.

Kobo


Kobo Clara HD : l'annonce est pour demain

Kobo-clara-HD2Quelques premières images promotionnelles ont filtrés encore sur des sites anglo-saxons. Après l'Italie, la Suède, c'est presque un concours de l'Eurovision des fuites. L'annonce du nouveau Kobo Clara HD est prévue vraisemblablement pour demain avec une disponibilité le 5 juin prochain. Un modèle 6 pouces dont la principale caractéristique est l'arrivée du dispositif d'éclairage Comforlight. La photo ci-dessous révèle aussi que le bouton de mise en route passera du dos au bord inférieur de la liseuse. C'est assez hypocrite de ma part car j'ai eu la chance d'en disposer en avance depuis plusieurs semaines. Je remercie Kobo France pour sa confiance. Pour le reste, tous les détails officiels demain, la fin du suspense...

Koboclara

Kobo


Kobo Clara HD : sortie le 5 juin prochain

KoboclarahdL'excitation était peut-être importante pour la Fête des Mères mais il faudra faire sans. Vous vous posez peut-être la question de la date de sortie du nouveau modèle 6 pouces chez Kobo, la Kobo Clara HD. Confirmation qui aura transpiré chez un revendeur italien, elle sortira bien le 5 juin prochain, il vous faudra encore patienter. Elle complètera un match à trois du côté des liseuses 6 pouces avec les récentes Bookeen Saga et Tea Touch HD Brown Edition. Je vous prépare un comparatif complet à venir dans quelques semaines. A suivre...


Kobo Aura Edition 2 en promotion

Koboaura2En prévision du nouveau Kobo Clara HD qui sortira en fin de mois, à signaler une baisse de prix sur le Kobo Aura Edition 2 à 99,99€ (revoir mon test ici.) Pas de modèle sous les 100€ depuis longtemps chez Kobo, est-ce que cette promotion sera suffisante? Ce modèle d'entrée de gamme dans la gamme Kobo était à 119,99€. Il semblerait que le nouveau Kobo Clara HD s'oriente vers un prix avec un cran en plus à 129,99€. A suivre...


Kobo Clara HD disponible le mois prochain

Kobo-clara-hd2Toujours le jeu du chat et de la souris pour détecter des indices sur les sorties de nouveaux modèles de liseuses. Le nouveau Kobo n'aura pas échappé à la règle. Après l'apparition d'une courte vidéo sur un site canadien en fin de semaine, c'est le libraire italien Feltrinelli qui a laissé filtrer l'information. Le nouveau Kobo Clara HD sera bien disponible au début du mois prochain. Il s'agit finalement bien d'un modèle 6 pouces avec un écran eInk Carta à la résolution de 300ppi. Poids plume à 166g, 8,4mm d'épaisseur. Les seuls éléments à retenir, c'est le dispositif de changement de lumière le soir (type Comfortlight) et la capacité de la mémoire porté à 8GB. Prix à 129€. Kobo ne pouvait être absent sur ce segment avec un tel dispositif qui semble plébiscité par les lecteurs. J'avoue que je suis un peu déçu, j'attendais un modèle 5 pouces pratique à petit prix qui aurait complété la gamme. Le marché des 6 pouces est bien encombré maintenant sans trop d'innovation. Ce Kobo Clara HD devrait remplacer sans surprise le Kobo Aura Edition 2 sorti il y a deux ans, revoir mon test ici (via TheDigitalReader).

Feltrinelli1

 


PNB : la coexistence DRM-LCP/ DRM-Adobe est bien prévue

KoboSi vous possédez une liseuse, vous êtes sans doute nombreux à vous poser la question. Même si la DRM-LCP se déploie dans les offres de prêt de livres numériques en bibliothèques (PNB) dans le courant de l'année, ce n'est pas pour autant que la DRM Adobe sera supprimé. "Oui, la coexistence LCP/Adobe est bien prévue". C'est en ces termes qu'EDRLab l'a confirmé aujourd'hui. Vous aurez donc le choix, une DRM-LCP plus facile d'utilisation si votre liseuse le permet ou l'actuelle DRM-Adobe si votre liseuse ne le permet pas. Si Bookeen et Tea seront sans doute les pionniers au fur et à mesure des mises à jours de leurs modèles, la question restait entière pour Kobo qui ne s'est pour l'instant pas exprimé sur le sujet. En plus des propriétaires de Kobo, les liseuses Kobo (comme les anciennes Sony d'ailleurs) sont aussi largement déployées dans les établissements, pas d'inquiétude pour l'instant à avoir.


Rakuten Kobo : le livre audio avec la Fnac et Orange

RakutenLe livre audio n'en finit pas de susciter tous les appétits. Rakuten Kobo lance une vaste offre, en allant plus loin aujourd'hui que son seul partenariat avec la Fnac puisque c'est désormais un opérateur qui entre dans la boucle. Orange a signé un partenariat avec les groupes FNAC-Darty et Rakuten pour créer une option Livres audio Kobo by FNAC. L'option donne accès aux plus de 100.000 livres audio du service sur smartphone, tablette et ordinateur (Windows et Mac) avec un livre audio/mois (écoutable même après la fin de l'abonnement). Kobo by FNAC permet d'acheter des livres numériques (3 millions) et audio à l'achat à l'unité avec report sur la facture Orange. L'option Livres Audio Kobo by FNAC est facturée à 9,99€/mois avec le 1er mois offert. Elle sera offerte aux abonnés Orange (hors Sosh et Pro) du 17 mai 2018 au 31 janvier 2019. Un bémol cependant, on regrettera que les liseuses de Kobo n'embarque pas l'audio dans leurs caractéristiques. Un changement de cap bientôt pour tous les lecteurs et lectrices de Kobo?


Kobo : un nouveau Kobo Clara HD pour très bientôt

RakutenkoboComme d'habitude, ce sont les déclarations douanières américaines FCC qui sont les signes de l'arrivée imminente d'un nouveau matériel. Kobo s'apprête à sortir une nouvelle liseuse Kobo Clara HD. Pas d'indice sur la taille mais je penche comme GoodEreader pour un modèle au format 5 pouces qui complèterait une gamme déjà très fournie. Ce même GoodEreader avait eu quelques indiscrétions en début d'année. C'est surtout le récent partenariat entre Kobo et WallMart aux Etats-Unis qui impose le rythme. Le prix va être décisif et un petit modèle 5 pouces à 59$ absent chez Amazon serait idéal. Un 6 pouces à ce prix-là me parait difficile. La réponse sans doute dans les semaines qui viennent.


Kobo devient Rakuten Kobo

RakutenRakuten, le géant japonais du e-commerce et propriétaire de Kobo depuis 2012, entend bien afficher sa marque au niveau international bien plus qu'elle ne l'était, surtout en Europe. C'est Price Minister qui disparait depuis la semaine dernière, on en a beaucoup parlé. Plus discrètement c'est aussi Kobo qui s'affiche désormais "Rakuten Kobo" sur le site de la marque, là où il n'y avait toujours eu que le seul petit logo R jusqu'ici. La Fnac va-elle bientôt vendre des "RakutenKobo by Fnac"? Bientôt des logos rectifiés sur les liseuses? Le destin de Kobo est-il scellé? A suivre...


Kobo : un Kobo Mini 2 bientôt?

KobominiBelle surprise, on reparle du Kobo Mini. Le site GoodeReader vient en effet de dévoiler que, selon ses informations, Kobo travaillerait en interne sur le développement d'une version 2 de sa petite liseuse 5 pouces. J'avais eu à l'époque un vrai coup de coeur pour ce modèle, extrêmement pratique en mobilité dans un sac comme dans une poche de veste. La commercialisation du Kobo Mini avait été interrompue au printemps 2014, près de quatre ans déjà. En 2015, Kobo avait proposé une série limitée qui avait été épuisée très rapidement. Alors, un petit Kobo Mini 2 à 49€ bientôt? Il ferait d'autant plus sens avec le récent accord entre Kobo et Wallmart sur le marché américain. Je crois que beaucoup de lecteurs adopterait aussi aisément ce petit modèle pratique en complément d'un grand modèle qui reste sur la table de nuit chez soi. Allez, Kobo, un petit effort! (via GoodeReader).


Wallmart annonce un partenariat avec Rakuten-Kobo

WalmartC'est avec des annonces comme celle-ci que l'on mesure l'avance prise par Amazon. Plus le choix. Le géant de la distribution américaine Walmart vient en effet de dévoiler un partenariat avec Rakuten (leader japonais du e-commerce) aux Etats-Unis et au Japon (Walmart y dispose de filiales). Un partenariat stratégique sans précédent tant Wallmart, pourtant numéro un mondial de la distribution, n’est pas parvenu à développer seul un écosystème digital. Aux Etats-Unis, Wallmart va mettre en avant les liseuses et l'environnement Kobo dans ses enseignes. Pour Kobo (filiale de Rakuten) c'est un coup phénoménal tant le marché américain était impossible pour lui seul. Une visibilité sur le site Wallmart et 4000 points de ventes physiques, excusez du peu. Kobo aux Etats-Unis, c'est maintenant Overdrive dans les bibliothèques et Wallmart dans les caddies, pas trop mal. Il faut sans doute s'attendre à d'autres alliances de ce type en Europe et peut-être même en France (via NewYorkTimes).


Darty : Kobo Aura H2O Edit.2 à 159,99€

KoboUne promotion particulièrement intéressante en ce moment que m'a signalé l'un de mes lecteurs. Darty propose en effet la Kobo H2O Edition 2 au prix de 159,99€. Un rapport qualité/ prix excellent. La meilleure liseuse de l'été selon mon dernier baromètre, à revoir ici. Ceci dit sans affiliation d'aucune sorte. On connait la proximité de Darty et de la Fnac, il semblerait que l'on obtienne sans problème la même chose à la Fnac en évoquant gentiment cette réduction. Qu'on se le dise...

PS: petit conseil concernant les liseuses Kobo, si vous voulez vous débarasser de l'horripilant logo Fnac sur votre écran de veille, voici comme l'enlever. Le billet est ancien mais cela marche toujours, confirmé par l'un de mes lecteurs.


Kobo Aura H2O Edition 2 : test complet

100_1809Kobo continue de nous proposer une gamme de liseuses très complète. Après avoir sorti deux nouveaux modèles l'automne dernier, le Kobo Aura One (mon test ici) et le Kobo Aura Edition 2 d'entrée de gamme (mon test ici), Kobo déroule et renouvelle son très beau modèle de format intermédiaire le Kobo Aura H2O sorti il y a deux ans et demi (mon test ici). Contrairement à son principal rival Amazon, le fabricant canadien avait en effet fait le choix de relever le défi du format pour les lecteurs exigeants. Avec le grand Aura One (7,8 pouces), je pensais que Kobo allait peut-être faire l'impasse de ce format 6,8 pouces. Pour notre plus grand bonheur ce n'est pas le cas, ce modèle a eu sans doute beaucoup de succès, représentant un double intérêt de par son étanchéité mais aussi par un format conciliant à la fois confort de lecture et mobilité en extérieur dans les meilleures conditions. Je vous propose un test complet de ce nouveau Kobo Aura H2O Edition 2. Il est disponible chez plusieurs revendeurs, le principal toujours la Fnac qui renouvèle année après année sa confiance à Kobo. Prix à 179,99€. Voir toutes les spécifications sur le site de Kobo. Ce nouveau Kobo s'inscrit dans une gamme complète des Kobo qui est désormais complètement renouvelée depuis un an, avec les sorties je l'ai dit du Kobo Aura One et Aura Edition 2. Les Kobo Touch 2.0 et Glo HD doublons n'ont pas été renouvellés. On peut relever que Kobo fait désormais l'impasse sur un modèle bas de gamme sans lumière intégrée à moins de 100€ sur le marché français. Ce n'est peut-être pas le cas pour d'autres marchés. Des prix allant de 119,99€ à 229,99€ pour les trois modèles.

La concurrence est désormais rude sur le marché des liseuses qui est devenu très mâture, avec des lecteurs qui passent beaucoup de temps à lire sur leurs matériels et qui sont forcément de plus en plus exigeants. Plus que le prix, c'est le soin du détail et l'ergonomie générale qui président désormais au choix. Quelques dizaines d'euros supplémentaires ne sont souvent pas rédhibitoires à l'achat, pour des liseuses que l'on conserve de nombreuses années. Les fabricants l'ont bien compris avec des fonctionnalités ajoutées, c'est aussi le cas aujourd'hui, nous le verrons. J'avais dit à l'époque tout le bien que j'avais pensé du Kobo Aura H2O à sa sortie. En plus du format, la qualité de l'écran était l'atout de cette liseuse. Voyons si cette nouvelle édition 2 relèvera le défi avec succès. C'est parti pour un tour complet du modèle:

Prise en main: Côté packaging, pas grand chose à dire, sobriété. Une boite cloche, une belle présentation. A l'intérieur, la liseuse, un cordon usb, un mode d'emploi rapide très bien fait. La prise en main du Kobo est extrêmement agréable. On est tout de suite conquis par la finesse et la légèreté. Kobo a fait très fort avec un poids de 207g (c'est 15% en moins) et 6,8mm d'épaisseur contre 9,7mm. Bluffant. En largeur identique mais un gain de 7,5mm en hauteur, c'est aussi très appréciable. Même si le format d'écran est plus grand que le standard 6 pouces, du coup ces caractéristiques en font un modèle très pratique en mobilité. Un très bon point.

Côté design, c'est très réussi aussi. Kobo avait remis tout à plat pour les précédents modèles. Le Kobo Aura H2O Edition 2 est dans la même lignée. Il ne dispose pas comme ces deux frères d'une dalle unie qui couvre l'ensemble de la surface supérieure, comme une tablette. Il y a donc un très léger rebord entre la dalle et la face supérieure. Un rebord qui a d'ailleurs été réduit par rapport à la version précédente. Personnellement je préfère ces modèles. Une liseuse toute en rondeurs (aucun angles vifs), des côtés tout juste suffisamment larges pour la taille des pouces, une excellente prise en main. Le choix de plastiques mats mais qui ne craignent pas les traces de doigts. Kobo a rectifié le tir par rapport à l'ancien modèle. J'aime beaucoup la grande discrétion du logo, ils ont même supprimé la brillance. Au dos, Kobo a reconduit le design des autres. Des plastiques de qualité supérieure. Un bosselage arrondi très réussi sur les côtés droit et gauche de la liseuse. Une matière grainelé caoutchouteuse qui assure une sensation très agréable dans la prise en main. En haut du dos, le bouton bleu marche/arrêt suffisamment large et qui ne dépasse pas en surépaisseur. Sur les bords subsiste seulement en pied l'emplacement pour le cable USB. Plus de cache pour protéger l'étanchéité de la prise usb comme sur le Aura H2O précédent. En revanche, l'emplacement d'une carte mémoire supplémentaire a disparu par rapport à la première version. Kobo a doublé la capacité interne, passant de 4 à 8Go, on a de quoi faire. Le Kobo Aura H2O Edition 2 est étanche comme son grand frère, norme IPX8 – jusqu'à 60 mn dans 2 mètres d'eau-. La finition de l'ensemble est parfaite. A la prise en main, pouces sur les côtés ou en bas de l'écran, excellent. Réussite absolument complète, on cherche vainement à trouver la moindre chose à redire avant l'allumage, vraiment du beau travail.

Allumage maintenant. Le Kobo Aura H2O Edition 2 dispose d'un écran en eInk Carta de dernière génération en 1440 x 1080, 265ppp. C'est un peu moins que le Kobo Aura One (300ppp), mais très sincèrement cela n'a aucune importance à l'oeil. En revanche le fond d'écran est un peu plus gris que le modèle précédent qui restait la référence en la matière. Vous verrez ma photo en bas de mon billet. Il en est de ces séries d'écrans chez eInk. Notre oeil est particulièrement sensible à ces niveaux de gris. Un détail qui apparait quand on les met en parrallèle mais qui ne représente pas un inconvénient particulier à l'usage. Une belle qualité, les noirs sont profonds, la définition excellente. Jusqu'à 6 pages sans flash noir, c'est absolument impeccable. Comme d'habitude on peut regretter que Kobo n'aille toujours pas au-delà de ces 6 pages dans les réglages, personnellement 10/15 pages me semble un pré-requis chez les fabricants aujourd'hui. Sincèrement je ne comprend pas pourquoi, une amélioration qui apporterait un réel confort pour les lecteurs. Malgré cela, une très belle appréciation générale avec un presque sans fautes.

Navigation: Comme pour les autres Kobo, je reprend des éléments puisqu'ils se révèlent identiques. Allumage très rapide, 15/20 secondes à partir du mode éteint, 2 secondes seulement à partir du mode veille que l'on privilégiera bien entendu au quotidien. On passe du mode éteint/ veille avec un temps prolongé avec le bouton au dos. Kobo a revu complètement son interface de présentation lors d'une mise à jour récente. On peut les féliciter de proposer comme d'habitude ces mises à jour sur leurs anciens modèles. La page d'accueil est plus claire. Je n'étais pas très fan des briques qui n'apportaient pas beaucoup de clarté il faut bien le dire. Mais des détails en moins. Les derniers livres lus en haut, les derniers seulement téléchargés ont disparu, il faut les chercher dans sa bibliothèque, c'est vraiment moins pratique je dois le dire. En revanche, plus de propositions de la librairie avec 4 parties sur la page d'accueil. On sent que Kobo s'inspire désormais beaucoup d'Amazon. Sélection meilleurs titres, recommandations sur la base de vos livres, trouvez une prochaine lecture et accès à des articles du web via Pocket. Les statistiques "Reading Life" ont disparus de la page d'accueil. Bref une page d'accueil très orientée "achats" qui décevra peut-être des clients qui n'achètent pas directement sur la liseuse elle-même et le mode wifi.

Comme pour les autres modèles Kobo, on retrouvera la navigation générale bien connue au fil des mises à jours. Les nouveaux venus chez Kobo se familiariseront très vite. Une navigation très intuitive, très pratique. Bibliothèque en vignettes ou affichage possible sous forme de listes également. A signaler aussi que l'on peut créer ses propres étagères de livres en choisissant ses propres thèmes. Pour la navigation, un mode tactile très efficace, une très bonne rapidité des pages avec un processeur puissant de 1 Ghz désormais classique. Une excellente réactivité. A noter toujours l'excellente étendue des réglages typographiques chez Kobo. Une dizaine de polices au total ont été embarquées, les meilleures restant Amasis, Caecilia et Malabar. Taille des polices, interlignage, marge et justification se règlent avec des barres de défilement, bien pensées. Vous pouvez revenir à tout moment sur le document par défaut qu'aura choisi l'éditeur. Pour les polices embarquées, la gestion des césures est assurée. Beaucoup de soin toujours sur la gestion de la typographie, marges, interlignage, fonctions avancées pour contrôler la graisse du caractère avec une prévisualisation. Kobo a toujours un coup d'avance dans ces fonctions de réglages typographiques. On pourra ajouter des polices en créant un fichier "Fonts" à la racine sur son ordinateur à la connexion. Navigation dans le livre (table des matières, annotations, recherche, définition et traduction), avancement rapide dans les pages, etc. Tout bien complet, Kobo capitalise désormais sur sa très grande expérience et les retours de ses lecteurs. Un excellent dictionnaire Le Robert est embarqué, il semble avoir remplacé le dictionnaire Hachette lors de cette mise à jour. En revanche, une déception toujours chez Kobo c'est l'absence du réglage de la grosseur des caractères sur un mode pinch and zoom très pratique avec les doigts comme chez d'autres fabricants. Dommage, un bémol devrait vraiment devoir être comblé chez Kobo. Toutes les annotations/ surlignages que vous aurez pu faire seront sauvegardées. A signaler également l'excellent Pocket pour récupérer des flux d'articles, un très bon complément avec le web. On voit aussi apparaître un accès Overdrive vers des bibliothèques potentielles dans les menus mais qui ne sera pas utilisable en France pour l'instant.

En résumé sur l'ergonomie générale, ce Kobo Aura H2O Edition 2 se révèle d'une navigation et d'une qualité de lecture remarquable. Cela renforcé par son format. Pas grand chose pour le prendre en défaut. L'univers du sofware Kobo est un vrai atout, ce modèle comme les autres, et il s'améliore régulièrement.

Eclairage intégré: Belle surprise de ce côté. Kobo apporte un certain nombre d'innovations sur ce modèle comme le précédent Aura One. D'abord l'éclairage intégré est excellent. Les diodes sont quasiment invisibles en tête et pied. Pas de halos disgracieux, nous avons un éclairage très naturel qui ne tire pas vers le bleu mais plutôt un peu chaud. J'aime beaucoup. On peut régler la luminosité de manière très précise avec un potentiomètre. Mais on peut aussi laisser la liseuse ajuster l'éclairage en mode automatique. Avec un capteur intégré en haut sur la face avant, le Kobo Aura One détecte la lumière disponible et ajuste son niveau de luminosité automatiquement. Une innovation très intéressante je trouve.

Kobo apporte une nouveauté supplémentaire avec un réglage de la lumière naturelle qui contrôle la couleur de la lumière. Elle s'étend d'un orange sans lumière bleue pour la lecture de nuit sans éclairage comme un lampe de chevet, à une lumière très blanche qui apporte un excellent contraste pour la lecture de jour. Réduire la quantité de lumière bleue permet un meilleur confort de sommeil. On peut régler aussi l'heure à laquelle le soir on souhaite une lumière plus orangée. Autre chose très intéressante, le réglage de la luminosité est ajustable à tout moment de la lecture sans passer par les paramètres. Il suffira de gliser le doigt sur le côté gauche de l'écran. Kobo est le seul à proposer cette fonction. Bien entendu ces réglages de la lumière et l'utilisation en lumière du jour réduiront l'autonomie de la liseuse. On le voit il y a quelques annés, les mentions étaient en mois, elles sont désormais en semaines. Le Kobo Aura One avait provoqué quelques problèmes d'autonomie, sans doute sur des séries de modèles qui ont été remplacé. Je n'ai pas vu ici de réduction trop anormale du niveau de la batterie. Comptez deux semaines d'autonomie en utilisant l'éclairage au quotidien le soir, si vous vous connectez souvent avec le wifi, c'est 8/10 jours je pense. En tous cas, l'environnement de la lumière intégrée est un réel atout sur ce modèle pour ceux qui l'utilisent beaucoup au quotidien.

Lecture de PDF: Une plus grande liseuse c'est bien, mais sans doute percevez-vous toute de suite que son intérêt principal se situe au niveau de la lecture de fichiers PDF ou CBR-CBZ pour les manguas par exemple. Si la lecture de PDF reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces sont des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub, le format 6,8 pouces ouvre en théorie un peu plus le spectre. Au moins sur des formats imprimés pas trop grands. Je dois dire que tout ce que j'ai pu testé ce révèle relativement décevant. Des temps très longs de changement de pages mais surtout une navigation qui n'a pas évolué spécifiquement pour ce modèle. Kobo ne fait aucune communication à ce niveau, ce n'est pas pour rien. Si vous pouvez naviguer dans le PDF avec le doigt ou grossir en pinch and zoom, vous ne pouvez en revanche faire aucun réglage spécifique pour rendre la lecture en continu plus agréable. Un repère visuel de la zone de l'écran concerné apparait mais il se révèle géner plus qu'autre chose puisqu'il apparait constamment. En mode horizontal également, si vous régler sur la moitié supérieure d'une page et que vous avancez, vous tombez sur la page suivante et non sur la moitié inférieure. Pour les mangas si vous avez même une bonne vue, la lecture plein écran sera possible. Mais la navigation en pinch and zoom sera pénible elle-aussi. Le mode "reflowable" n'est toujours pas au niveau atteint par Sony à l'époque. Kobo ne semble pas se concentrer sur cet aspect. Le Kobo Aura H2O reste fondamentalement une liseuse orientée ePub il faut en être conscient.

Accès wifi: Evidemment, le Kobo Aura H2O Edition 2, comme les autres modèles de la gamme Kobo, tire toute sa facilité d'utilisation avec la librairie numérique de Kobo (équivalent Fnac). Une fois que vous aurez paramétré votre accès wifi, vous disposez du catalogue très étendu avec une interface assez réduite dans les choix mais relativement efficace pour trouver des livres mais aussi à votre bibliothèque conservée sur le cloud de Kobo. Vous pouvez aussi facilement accéder à des débuts de livres à télécharger. On regrettera sur cette librairie gérée par Kobo l'absence de livres sans DRM avec un seul tatouage numérique proposés par beaucoup d'éditeurs. Bien dommage, on aura tendance à s'orienter chez d'autres libraires. Autre fonction intéressante si vous souhaitez partager vos lectures, c'est une fonction sociale Reading Life qui vous permet de synchroniser votre compte Facebook. En ce qui concerne le navigateur web, il existe bien, il est bien planqué dans les suppléments. Comme d'habitude sur les liseuses, une fonction relativement accessoire. Il vous permettra de récupérer des flux rss, des livres gratuits mais pas de gérer un achat de manière satisfaisante. Si vous voulez acheter ailleurs que sur Kobo (ou la Fnac depuis le site), il faudra le faire depuis l'ordinateur par les dossiers. L'accès à des clouds type Dropbox ne semble plus se faire aussi simplement, c'est en tous cas les échos que j'en ai.

Je voudrais signaler également un aspect important à tenir compte si vous ne voulez pas forcément acheter des livres à la Fnac ou sur le store de Kobo. En effet, Kobo apporte aux fichiers des éditeurs un traitement particulier. La mise en page des ePubs qui ne passent pas par Kobo n'est pas optimisé pour les liseuses de la marque. En plus de l'absence de titres courants en tête de page [que l'on ne peut d'ailleurs pas supprimer dans les paramètres chez Kobo, bien dommage], le blanc en tête a été corrigé (et il est maintenant correct) mais le blanc de pied n'est jamais constant d'une page à l'autre au fil de la lecture. C'est particulièrement inconfortable, cela se ballade constamment. J'y suis sensible, vous peut-être moins mais vous serez prévenu. Ce sera le cas aussi pour des livres numériques que vous pourrez emprunter en bibliothèque. C'est une réserve qui est valable pour tous les modèles Kobo.

Verdict: En conclusion le Kobo Aura H2O Edition 2 se révèle largement à la hauteur des attentes, un digne successeur du Kobo Aura H2O. Design et matières très réussis, légèreté, finesse, qualité de l'écran même si le fond est un peu en deça, rapidité, éclairage intégré, qualité du software Kobo. Une excellente liseuse que vous apprécierez au quotidien chez vous, y compris en mobilité de par sa finesse et sa légèreté. Je trouve le prix très intéressant au niveau du rapport qualité/ prix. Cette Kobo Aura H2O Edition 2 sera le bon choix pour des lecteurs souhaitant lire avec des caractères assez gros pour des mises en pages proches de romans grands formats, sutout chez eux. Ils ne seront pas regardants pour quelques dizaines d'euros en plus. L'étanchéité et l'excellente gestion de l'éclairage intégré seront des atouts supplémentaires qui les décideront sans doute. Du coup, je dois dire qu'il éclipse quelque peu son grand frère Aura One (moins pratique en mobilité), avec un prix inférieur de 50€, ce qui paye largement une couverture de 39,99€ supplémentaire et indispensable. Ce Kobo Aura H2O Edition 2 est un excellent modèle qui ne décevra pas ses lecteurs.

Les plus:

  • écran eInk Carta de grande qualité, définition et contraste
  • excellent design, qualité de la finition générale, finesse, légèreté, prise en main parfaite
  • qualités des plastiques et du grip arrière, discrétion des logos
  • format intéressant pour le confort de lecture
  • étanchéité pratique en extérieur
  • bonne ergonomie de la navigation, réglages complets, tactile très efficace
  • processeur très rapide, mémoire interne étendue
  • qualité de l'éclairage intégré, réglage avec le doigt sur l'écran, mode automatique excellent avec la gestion de la lumière bleue
  • polices nombreuses, gestion des césures, qualité des réglages typographiques
  • dictionnaire Le Robert et dictionnaires de traductions intégrés
  • ajout de polices et de dictionnaires possible
  • fonctions annotations, lecture sociale Reading Life, Pocket
  • librairie associée avec catalogue Kobo très étendu
  • mises à jours logiciel fréquentes
  • très bon rapport qualité/ prix

Les moins:

  • flash noir limité à 6 pages seulement, dommage
  • pas de grossissement pinch and zoom
  • gestion décevante du PDF
  • pas d'audio, text-to-speech
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • réserve sur la lecture de fichiers ePub hors environnement Kobo/ Fnac

Je remercie l'équipe de Kobo France de m'avoir permis ce test.

Mon 49ème test de liseuses. Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici (ou avec le tag TestAldus) ainsi que sur la page Pinterest. J'ajoute l'excellente vidéo de GoodeReader (voir le test complet, une note de 7.5/10). 

100_1804 100_1805 100_1810

 

100_1811 100_1812
 

100_1813 100_1814 100_1815

Kobo Aura H2O versions 1 et 2:

100_1817


Kobo Aura H2O Edition 2 sur GoodeReader

KoboLe site canadien GoodeReader propose une vidéo de test du nouveau modèle de liseuse chez Kobo, la Kobo Aura H2O Edition 2, l'événement de ce printemps. Une liseuse qui devrait être un excellent compromis pour des amateurs exigeants mais qui veulent garder un format relativement pratique en mobilité. Kobo renouvelle sa confiance pour ce format 6,8 pouces qui reste une exclusivité de la marque. A signaler que Kobo en profite pour déployer sur l'ensemble de ses modèles une nouvelle interface de présentation sur la liseuse. Cette nouvelle Kobo Aura Edition 2 est disponible depuis la semaine dernière en France chez les distributeurs habituels de la marque (Fnac, Boulanger, etc.)


Kobo Aura H2O Edition 2 disponible la semaine prochaine

KoboLa nouvelle liseuse Kobo Aura H2O Edition 2 est encore en pré-commande cette semaine. Attention de ne pas confondre avec la version précédente qui reste en vente sur les différents sites, d'ailleurs au même prix de 179,99€. Sans indications, c'est quand même un peu trompeur. Je l'ai même aperçu dans la rubrique "HappyMaman" de Boulanger pour écouler le stock... Soyez attentif. La version Edition 2 sera disponible à partir de la semaine prochaine dans les enseignes de ventes habituelles, Fnac, Boulanger, etc.


Kobo Aura H2O en version 2 : un nouveau modèle pour ce printemps

Koboaurah2OCommuniqué de presse aujourd'hui pour annoncer la nouvelle liseuse de chez Kobo. Trois ans après la sortie de la Kobo Aura H2O (revoir mon test ici). A l'époque elle avait été particulièrement remarquée à la fois par son grand écran intermédiaire en 6,8 pouces, un excellent contraste -sans doute le meilleur à ce jour-, et par son étanchéité très pratique à l'extérieur. Kobo nous propose aujourd'hui une version 2 de cette Kobo Aura H2O. Elle reprend le design des modèles renouvellés précédemment dans la gamme chez Kobo. Côté caractéristiques, un écran eInk Carta en 1430×1080/ 265ppi, un processeur Freescale 1GHz, 512MB de Ram et 8Go de mémoire embarquée. Par rapport à la version 1, l'emplacement de la carte mémoire supplémentaire a disparu, 207g contre 233g. Et puis bien sûr, l'étanchéité IPX8, jusqu'à 60mn dans 2 mètres d'eau. Bonne nouvelle, la technologie ComfortLightPro avec la suppression possible de la lumière bleue sera installé. Kobo parle d'une autonomie accrue, j'espère que nous n'aurons pas les mêmes déboires que sur la Kobo Aura One cet hiver. Elle sera disponible en noir et vendue en magasins au prix public conseillé de 179,99€. A partir du 22 mai sur le site Kobo (précommandes disponibles dès le 15 mai). Un test est déjà apparu sur le site GoodeReader avec une note de 7,5 sur 10.


Veleka : une excellente police pour vos liseuses

VelekaUne excellente police pour vos liseuses. C'est Veleka, une police libre dérivée de CharisSIL. J'ai eu l'occasion de la tester longuement, je vous la recommande. Je remercie l'un de mes lecteurs qui me l'a signalé récemment. Cette police est à télécharger gratuitement sur l'incontournable site 1001font. Pour l'installer sur vos liseuses, revoir mes petits tutoriels pour vos liseuses Bookeen, Kobo, Tea/PocketBook. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.


Kobo rachète Shelfie, le Shazam du livre

ShelfieLa complémentarité imprimé-numérique, l'enjeu de demain pour les principaux acteurs. Kobo vient d'annoncer le rachat de Shelfie, une plate-forme en ligne qui permet de gérer sa bibliothèque imprimée comme numérique. Shelfie s'était fait connaître à l'époque comme le "Shazam du livre", un service qui permet aux clients d'obtenir gratuitement ou à prix réduit des versions numériques de leurs livres imprimés de manière rétroactive (voir le billet sur Techcrunch). Shelfie avait cessé son activité en janvier dernier. Au cours des prochains mois, Kobo travaillera à intégrer la plate-forme Shelfie dans ses applications Android et iOS, permettant aux lecteurs d'ajouter leurs bibliothèques de livres imprimés à leur historique de lecture pour générer des recommandations de livre plus adaptées, ainsi que l'option d'obtenir des versions numériques de titres qu'ils possèdent déjà. En 2013, Shelfie avait été sélectionné pour "The FutureBook Innovation Award" (via TheBookSeller).


Marché de l'ebook anglo-saxon : quelle situation début 2017?

PaysIntéressant tableau relayé par GoodeReader, celui des ventes de livres numériques sur les 4 plate-formes anglo-saxonnes, Amazon, Apple, Kobo et Nook durant le mois de février dernier. Attention il ne s'agit pas des chiffres d'affaires mais du nombre de livres, cumulés par type d'activités. De haut en bas: auteurs indépendants auto-publiés, catalogue des 5 majors de l'édition, éditeurs indépendants et autres publications hors-catégories. Auquel s'ajoute sur Amazon l'impression à la demande. Si on regarde au niveau des 619 millions d'ebooks achetés, la répartition est la suivante: Amazon (84,8%), Apple (10,3%), Nook (3,1%) et Kobo (1,8%). Ces chiffres en disent long sur la situation du livre numérique sur le marché anglo-saxon.

Vous pouvez suivre ces relevés de ventes mensuels sur le site Authorearnings.

Ventes