Previous month:
juillet 2010
Next month:
septembre 2010

57 notes en août 2010

Borders aligne ses prix

Borders La concurrence est rude avec Amazon. La chaîne de librairies Borders dévisse les prix de ses lecteurs Kobo et Aluratek, respectivement à 129,99$ et 99,99$ à partir de début septembre. Moins de 100$, on y est pour les modèles de premiers prix. Deux autres lecteurs 7 pouces LCD alternatifs à l'iPad sont prévus également pour les mois à venir entre 200 et 300$ suivant les versions (via Mashable).

Samsung viendra pas

Samsung Après plusieurs mois d'attente, Samsung a décidé finalement de se retirer du marché du livre électronique. On ne pourra pas dire qu'il y soit d'ailleurs rentré, tant le nombre d'exemplaires réellement distribués devait relever de l'anecdote pour le géant de l'électronique asiatique. Je crois que le relatif échec de Sony sur ses modèles et l'attentisme des opérateurs européens aura finalement convaincu Samsung d'attendre l'arrivée de solutions en couleur plus conformes à ses produits. Dommage pour l'extension du marché non-propriétaire. Pas de réelle conséquence tant la production d'écrans est accaparée par d'autres acteurs (via eInkInfo). J'ai même entendu dire qu'il ne faut pas attendre des écrans "eInk Pearl" sur d'autres modèles concurrents avant longtemps, Amazon ayant préempté les chaines de production de PVI avec son Kindle3 pour un bon moment!

Un livre plus vite en numérique

Vitesse On épiloguait sans fin il y a quelques mois à propos des révélations de Jeff Bezos, patron d'Amazon, sur les chiffres de ventes de certains titres supérieurs dans leurs versions numériques aux versions imprimées. Son identique aujourd'hui venant du groupe Harper Collins qui confirme une tendance sur certains titres, notamment celui du récent thriller de Laura Lippman qui décolle littéralement en numérique dans la première semaine. La vitesse d'acquisition, l'immédiateté jouent à plein pour bon nombre de lecteurs. Le livre numérique est en parfaite adéquation avec le marketing viral sur le web. De manière générale, des tendances fortes s'esquissent aussi chez les éditeurs: "Plusieurs éditeurs américains ont annoncé que leurs ventes de titres numériques représentaient maintenant environ 8% de leur chiffre d’affaires global (contre 3% à 5% il y a à peine un an). Les analystes estiment que ce chiffre s’établira autour de 20-25% en 2012." (via Wall Street Journal, merci eBouquin).

Au Diable Vauvert: le diable est malin

Logo-300x80 Petite piqure de rappel si vous rentrez seulement de vacances et que vous avez raté l'excellente initiative des Editions Au Diable Vauvert qui proposent le livre de Pierre Bordage Les Derniers Hommes en six téléchargements, un par semaine, à 0,99€ (le premier était gratuit). Le quatrième est arrivé aujourd'hui. Si vous souhaitez reprendre le fil, voir le blog ePagine. Une édition numérique qui plus est sans aucune DRM, tout cela en attendant une nouveauté bientôt du même auteur. Bref, le Diable est malin pour cette rentrée littéraire.

Darty ouvre sa boutique

Logo Après Carrefour en début de semaine, c'est aujourd'hui Darty qui propose une librairie numérique, toujours fournie par Numilog en marque blanche. Couplée avec une vaste offre de lecteurs. En attendant tous les autres grands sites e-commerce de La Redoute à Rue du Commerce. Bien évidemment, ne cherchez pas d'originalité particulière ni des conseils de vrais libraires...

Newsmy: un livre électronique chinois à 149€

Newsmy Un premier livre électronique sous la barre psychologique des 150€ en France, c'est le Newsmy proposé par la société Intelleway basée à Strasbourg. On en parlait au printemps à moins de 100€, c'est finalement un peu plus. Un modèle de fabrication chinoise vendu à 999 yuans en Chine (env. 115€). Il est proposé chez nous sur une boutique dédiée et sur Pixmania. Attention, pas de mention sur la DRM Adobe, pas de possibilité d'acheter dans les librairies françaises.

Orange: des lecteurs à venir

Orange Les Echos, toujours bien informé, annoncent aujoud'hui que trois lecteurs différents seraient proposés par Orange d'ici la fin de l'année notamment une tablette internet sous sa propre marque. Voir également l'article de l'AFP. Quid d'un livre électronique? On se rappelle de l'indiscrétion de Hanvon au printemps dernier. Alors? Orange pourrait très bien renouveller à la fois Tabbee et Read and Go, non? Histoire de venir sur les terres à la fois d'Apple et d'Amazon.

Pocketbook: un acteur européen plein d'ambition

Pocketbook Rencontre cette semaine avec Alexandre Shabaev, directeur général de Pocketbook France, avec lequel nous avons parlé des perspectives du marché européen en matière de livres électroniques. Présent depuis sept mois en Allemagne où il a établi son centre de maintenance, Pocketbook arrive seulement sur le marché français. Créé fin 2007, cette société ukrainienne est porté par des fabricants de machines d'impression, leaders sur les marchés de la CEI, qui ont très tôt compris le potentiel possible d'une telle diversification. Le Pocketbook 360, sorti depuis plus d'un an maintenant, est son livre électronique le plus vendu. Avec un chiffre d'affaire de 180M€ et un effectif de 250 personnes au total, Pocketbook est leader en Russie avec 43% du marché (Sony 20%). C'est près de 50.000 exemplaires par mois qui sont vendus actuellement sur les différents marchés européens, 5% du marché mondial environ. D'abord client de la société Netronix pour la fabrication de ses livres électroniques, Pocketbook vient de nouer un partenariat complémentaire et stratégiquement très important avec la société Foxconn (qui fabrique entre autres rappelons-le l'iPad, le Nook et le Kindle3) pour la production d'une nouvelle gamme complète de lecteurs (voir détails ici). Notamment des modèles grand formats 9,7 pouces entre 380 et 450€ selon les versions et aussi un modèle IQ, une tablette internet de 7 pouces tournant sous Androïd qui devrait être vendue aux alentours des 200€ (voir également le billet sur Engadget). La première qui devrait sortir des ateliers de Foxconn. A l'ombre des géants, on n'a pas fini d'entendre parler de Pocketbook!

Amazon: immense succès du Kindle 3

Kindle Amazon annonce aujourd'hui dans un communiqué de presse le succès sans précédent des nouveaux modèles du Kindle 3 en seulement quatre semaines de pré-commandes, démontrant à ceux qui en doutaient encore tout l'intérêt de lecteurs dédiés pour la lecture. Les clients l'ont bien compris. Alors que l'iPad a beaucoup de mal à convaincre des utilisateurs qui ne sont pas déjà familiers des produits Apple, Amazon est bien en train d'élargir sa clientèle avec un produit au design très réussi et des prix attractifs. Alors qu'aucun Kindle3 ne circulent encore (les premiers exemplaires vont être livré dans les jours qui viennent), on voit mal ce qui pourra empêcher un succès phénoménal dans le monde entier. Alors, le Kindle3, produit électronique grand-public de l'année 2010? Qui l'aurait parié il y a seulement quelques mois...

PS: la première boite ouverte! et le rendu des PDFs! En échos deux tests sur les sites PCMag et Wired, qui ont généralement la dent dure avec le papier électronique, sont très flatteurs c'est dire... (via eBouquin).


LaboBNF: conférence sur "lecture et écriture du futur"

Bouton-labo-bnf A signaler une première conférence du Labo BnF qui aura lieu le 21 septembre à 17h30 sur le site François-Mitterrand avec pour thème "lecture et écriture du futur". Tous les renseignements sur le blog. "Il y sera question d'encre électronique à usage des chercheurs, étudiants, et grand public pour des applications aussi variées que l'écriture, la lecture, la muséographie." (via Bruno Rives).

IDPF: vers un marché plus que doublé en 2010

Idpflogo_index_web Très léger tassement sur le deuxième trimestre 2010 des ventes de livres numériques aux Etats-Unis sur le baromètre de l'IDPF. Tout relatif, sans doute dû à la campagne agressive d'Amazon en fin d'année dernière, car avec des chiffres équivalents sur le reste de l'année nous aurions un chiffre d'affaire de 360M$ cette année contre 170$ en 2009. Et l'effet iPad n'est toujours pas visible! Alors, plus de 400M$ fin 2010?

Le Houellebecq sera en numérique

Houellebecq Le prochain livre de Michel Houellebecq, La Carte et le territoire l'évènement de la rentrée littéraire, sera bien disponible en version numérique le 8 septembre prochain, le jour même de la parution du livre imprimé aux Editions Flammarion; l'auteur faisant bien le choix de suivre son éditeur et la plateforme de distribution Eden-Livres. C'est ePagine qui le confirme dans son programme de la rentrée Flammarion mis en ligne hier.

Atelier sur l'édition d'auteurs

L_Atelier-logo En cette période d'été, l'Atelier numérique revient sur l'auto-édition avec une interview réalisée au printemps dernier avec Marc-Edouard Nabe, écrivain et Luc Spooren, directeur de la société Unibook: "Il est désormais possible de publier son propre manuscrit, sans passer par les étapes classiques de prospection et de sélection des maisons d’édition. Deux écoles: l’auto-édition et l’ «anti-édition». La première consiste à simplement faire publier et diffuser son manuscrit grâce à une plateforme d’auto-édition, tels que Lulu ou Unibook. La dernière représentée par Marc-Edouard Nabe, l’«anti-édition», est la démarche d’un écrivain s’affranchissant du circuit classique de publication, en endossant les rôles d’éditeur et publiciste de sa propre œuvre, grâce au web". Les deux sont désormais possible pour tous les écrivains d'aujourd'hui, selon leurs statuts, reconnaissance passée ou en devenir. La voie numérique est une chose, la voie papier ne doit pas être dédaignée pour autant, par respect pour le lecteur, même si elle comporte une part de risque et d'engagement financier comme dans le cas pour Marc-Edouard Nabe. La liberté et l'indépendance est à ce prix-là. A l'heure où des groupes d'édition s'affranchissent des libraires traditionnels pour vendre en direct sur des portails, il ne me parait pas choquant que des auteurs fassent ce choix-là, une philosophie de vie d'écrivain en quelque sorte. Contraste sur le magazine Lire aujourd'hui avec cette liste et l'article paru au printemps dernier.

Worldreader: des Kindle introduits au Ghana

Un projet passionnant que je ne connaissais pas, c'est Worldreader.org, qui mène une expérience d'introduction du Kindle au Ghana en milieu scolaire. «Des livres pour tous» est le mot d'ordre de cette ONG diri­gée par David Risher, qui a été aux commandes du développement produit chez Amazon durant cinq ans. Le bilan est bien entendu positif tant du point de vue de l'intérêt des élèves et des étudiants que de l'accès à des bibliothèques impossibles à venir autrement qu'en numérique. J'en parlais récemment avec Alain Pierrot qui me disait le désarroi de trop nombreuses bibliothèques africaines qui ne disposent plus de budgets pour acheter de nouveaux livres. Pourquoi des livres et pas des ordinateurs?  L'analyse est très intéressante. Avec des petits lecteurs à moins de 100$, on voit les formidables perspectives pour beaucoup de populations à travers le monde. Formidable papier électronique... (via ReadWriteWeb).