636 notes dans la catégorie "Bibliothèques"

De Marque : la solution LCP Readium bientôt au Québec

DemarqueLa société québecoise DeMarque a annoncé par communiqué de presse le passage en version bêta dès cet automne de son application mobile de prêt numérique en bibliothèque pour la Ville de Québec:

"Ce projet, qui bénéficie du soutien du programme de vitrine technologique de la Ville de Québec, permettra à la Bibliothèque de Québec de devenir la première bibliothèque de la province à proposer à ses usagers son application de lecture personnalisée mobile, ce qui rendra l’expérience d’emprunt d’un livre numérique plus conviviale que jamais.

La version iOS de l’application sera testée en condition réelle cet automne dans le réseau de la Bibliothèque de Québec. De Marque procédera à l’acquisition d’un lot de licences de livres numériques provenant en grande partie de maisons d’édition et d’auteurs établis dans la région de Québec.

Le nouveau système de prêt numérique en bibliothèque développé par De Marque sera parmi l’un des premiers au monde à utiliser la solution Readium LCP pour la gestion des droits numériques. Ce standard libre développé par la fondation Readium, et auquel des membres de l’équipe De Marque ont contribué, permettra de diminuer considérablement les coûts associés à chaque emprunt pour les bibliothèques, en plus de réduire le soutien technique auprès des usagers.

Avec le nouveau système proposé par De Marque, il ne sera plus nécessaire d’installer une application de lecture tierce et de se créer un identifiant Adobe pour emprunter un livre numérique; les lecteurs n’auront qu’à se connecter auprès de leur bibliothèque. En plus de l’application mobile, une application Web sera également disponible pour la lecture en streaming au format HTML pour éviter tout problème de compatibilité. Tous pourront facilement emprunter et lire un livre numérique, peu importe leur âge, l’appareil qu’ils utilisent ou leur degré d’aisance avec la technologie.

« Grâce au soutien de la vitrine technologique de la Ville de Québec, nous avons pu réaliser notre vision d’améliorer l’accès aux livres numériques en bibliothèque, se réjouit M. Boutet, le PDG de DeMarque. Ce seront les citoyens de Québec qui pourront profiter en premier de notre application de lecture.»

« Ce système pourra ensuite être déployé non seulement dans l’ensemble des bibliothèques du Québec, mais aussi ailleurs dans le monde, ajoute-t-il. On perçoit déjà de l’intérêt en Europe francophone, et j’ai aussi reçu des appels de Chicago et de Pittsburgh. C’est passionnant car ces discussions portent sur la manière dont cette application améliorera l’expérience de lecture numérique des gens. Pour moi, c’est là où réside l’innovation. »

DeMarque est un acteur clé pour le marché, tant au niveau des éditeurs/ distributeurs que des bibliothèques, y compris en Europe.  Avec ce premier pas au Québec, c'est enfin une étape décisive pour la suppression de la DRM Adobe pour le prêt numérique en bibliothèque.


Médiathèque Valentin Haüy : la rentrée littéraire est là

HauyCette année encore grâce aux équipes de la Médiathèque Valentin Haüy, les personnes aveugles et malvoyantes peuvent avoir accès aux parutions en même temps que tout le monde. En effet, plusieurs dizaines de livres de la rentrée littéraire 2017 sont déjà disponibles en format audio à la médiathèque Valentin Haüy, soit sous forme de CD, soit sur la plateforme de téléchargement en ligne Éole. Tous les détails sur le site de la médiathèque.

Bibliothèques d'Orient à découvrir

OrientBibliothèques d'Orient. Rien que le titre invite au voyage. Un nouveau portail a ouvert à l'initiative de la BnF et de sept bibliothèques partenaires implantées au Proche-Orient. Une nouvelle bibliothèque numérique consacrée à un patrimoine documentaire en danger. 7000 documents pour l'instant, disponible en trois langues (français, arabe, anglais), Bibliothèques d'Orient propose une centaine de textes rédigés par des universitaires et des conservateurs spécialistes des arts orientaux. Le site est à découvrir ici, à lire la genèse du projet (via Archimag)


Acheter chez son libraire : quelle liseuse ?

RentreeVous vous posez peut-être la question en cette rentrée, rentrée littéraire oblige. Quelle est la meilleure liseuse si vous voulez acheter vos livres numériques chez des libraires indépendants? Comme beaucoup je pense, vous ne lisez pas tous vos livres au format numérique et vous fréquentez régulièrement les librairies physiques pour découvrir des tables, des sélections, des coups de coeurs. Beaucoup de libraires proposent d'acheter des livres au format numérique, pourquoi donc ne pas leur renvoyer légitimement l'ascenseur et acheter chez eux? Du "showrooming" intelligent? Surtout que les prix sont rigoureusement les mêmes. Alors quelle liseuse? Un seul critère, privilégiez les liseuses qui respectent scrupuleusement le format ePub vendu chez les libraires, sans aucune modication des fichiers des éditeurs. A ce titre, deux fabricants de liseuses et seulement deux, Bookeen et Tea/ PocketBook. Rappelez-vous, acheter ces liseuses dans les enseignes concernées n'entraine aucune conséquence avec l'achat de vos livres chez d'autres acteurs indépendants. Vous n'aurez pas de surprises désagréables à la lecture. Acheter des livres numériques en toute liberté pour les lire.

Je vous conseille trois modèles:

  • Bookeen/ Nolim (Carrefour), revoir mon test ici.
  • Tea TouchLux 3 (Cultura, Decitre, Furet du Nord, France-Loisirs, etc), revoir mon test ici.
  • Bookeen/ Muse Frontlight ou HD (réseau des librairies ePagine, Leclerc, etc.), revoir mon test ici.

Bonnes visites à vos libraires, bonnes lectures!

PS: autre détail à signaler et peut-être pas des moindres, c'est aussi les liseuses les meilleures pour les offres en bibliothèques, le même format ePub sans modification proposé par les éditeurs.


Québec : 5 millions d'emprunts en bibliothèques

QuebecLe succès ne faiblit pas avec les années chez nos amis québecois. Lancée en décembre 2011, la plate-forme PretNumerique.ca a franchi le 24 août dernier le cap des 5 millions d'emprunts de livres numériques. Plus de 350.000 utilisateurs répartis dans près de 140 bibliothèques ou réseaux à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick (soit plus d'un millier d'établissements). Voir le site.


Les livres numériques sont chers : comment faire ?

Euros15, 16, 17€ voire plus (j'ai même repéré un roman à 21,99€, vous êtes bien assis), les rentrées littéraires se suivent et se ressemblent malheureusement sur cet aspect-là. La baisse de la TVA aura beau avoir été actée du côté de Bruxelles il y a quelques mois, les prix des livres numériques sont malheureusement toujours aussi chers. Les éditeurs n'ont pas bougé. Nous sommes tous confrontés au même problème. Vous pensiez lire vraiment moins cher et vous vous rendez compte que ce n'est pas trop le cas. Alors que les baisses de prix sont importantes pour des offres dématérialisées de musique, de vidéo ou même de presse, le livre échappe à la règle, et certainement pour longtemps encore. Les lecteurs ne comprennent pas. A chaque fois que je parle "livres numériques" autour de moi, c'est encore le cas cet été, c'est le premier sujet de discussion, et de très loin. Contourner le problème, comme on dit souvent. On pense tous bien entendu au piratage. Même si un rude coup a été porté au piratage de livres numériques il y a quelques semaines avec la fermeture d'un des plus grands pourvoyeurs francophones de torrents, le serpent de mer risque de revenir rapidement, comme à chaque fois que cela s'est produit par le passé.

Alors, quelles solutions? Et en toute légalité? J'en vois deux que vous devriez absolument creuser en cette rentrée :

  • Emprunter des livres numériques, se tourner résolument vers les offres en bibliothèques. On a dépassé le stade des pionniers, beaucoup de grandes métropoles et de départements proposent désormais des offres. C'est peut-être l'occasion de solliciter vos bibliothèques sur le sujet. Les nouveautés sont très demandées et les bibliothécaires sont en général très réactifs sur leurs sélections. La rentrée littéraire commence à venir à Paris cette semaine, par exemple. Deux, trois livres numériques de la rentrée littéraire, c'est une belle économie réalisée, non?
  • Acheter des livres numériques avec un simple tatouage et les partager entre amis, une bonne façon de réduire de manière très importante son budget. Il faut pour cela abandonner les libraires Amazon ou Kobo/Fnac qui ne proposent pas ces offres et se tourner vers des acteurs français indépendants, Bookeen, Feedbooks, LesLibraires.fr, ePagine, Decitre, Cultura, etc., la liste est longue. Soyez attentifs à ces mentions de tatouage (ou de filigrane) dans les offres. Vos livres non verouillés, cela en vaut la peine. C'est aussi un excellent moyen d'échanger, de partager ses envies de lectures avec des proches, avec de réelles économies en plus.

J'espère que j'aurais titiller votre attention. Soyez malin, rappelez-vous, deux mots d'ordre: bibliothèques et tatouages. Belles économies et belle rentrée à tous!


Livre numérique : 4 bons réflexes pour l'été

EbookVive la lecture l'été. C'est peut-être l'occasion de découvrir la lecture au format numérique. C'est sacrément plus pratique pour partir loin, sans craindre de n'avoir pas pris les bons livres. Nous avons tous fait cette expérience. En vous déconnectant bien sûr, une fois que vous aurez téléchargé vos livres. Alors, 4 bons réflexes pour cet été:

  • Une bonne liseuse. Beaucoup de bons modèles disponibles sur le marché. Comme tous les ans, je vous propose une sélection pour l'été.
  • Les livres à prix réduits. Loi oblige, toutes les réductions sont les mêmes chez tous les libraires. Un rendez-vous indispensable à placer dans vos onglets, l'office numérique proposé par ePagine, près de 1000 titres à prix réduits classés par éditeur cette semaine.
  • Le prêt de livres numériques en bibliothèque. Ayez le réflexe, regardez ce que proposent les bibliothèques près de chez vous ou dans votre département. La Google Map est ici. Vous pourrez même peut-être vous inscrire sur vos lieux de vacances.
  • Les classiques du domaine public. L'été, c'est peut-être l'occasion de prendre ou de reprendre un classique. En plus ils sont gratuits, fouillez dans ces excellents portails, 9 sites incontournables pour trouver de très bons livres.

Avec tout cela, partez tranquille. Bonnes lectures cet été!


Le prêt de livres numériques en bibliothèques : un nouveau site

PnbLe prêt de livres numériques en bibliothèques se développe au fil des années à travers le dispositif PNB. Ce sont désormais plus de 2000 bibliothèques avec une quinzaine de réseaux départementaux et des grandes métropoles (Paris, Rennes, Grenoble, Montpellier, Strasbourg, etc) qui proposent des titres en prêt à leurs abonnés. Les informations étaient jusqu'ici éparpillées et difficiles à trouver. Un nouveau site permet désormais de proposer ces informations et de suivre l'actualité de ce dispositif, c'est par ici. 


ReLire : la numérisation des livres indisponibles est stoppée

RelireLe Conseil d'Etat a tranché hier dans le dispositif ReLire. Rappelons qu'il permettait de numériser et de rendre disponible à nouveau des oeuvres de la fin du XXème siècle, depuis de très nombreuses années indisponibles dans les fonds d'éditeurs. Quelques 35.000 livres actuellement, environ 500.000 livres à terme. L'absence d'information préalable des auteurs dont les oeuvres sont numérisées dans le cadre du dispositif ReLire est contraire au droit de l'Union européenne. L'arrêt du Conseil d'Etat estime que le dispositif de la loi est contraire à la directive européenne de 2001 relative au droit d'auteur, "en tant qu'il ne prévoit pas une information effective et individualisée des auteurs de l'inscription de leur oeuvre dans la base de données publique" listant les livres à numériser. D'autre part, l'obligation pour les auteurs "de démontrer être seuls titulaires des droits de reproduction" pour demander le retrait de leurs titres est également contraire à la réglementation européenne. Une directive européenne de 2001, une époque où un format numérique pour le grand public n'était même pas envisageable. Ce demi-million d'oeuvres resteront définitivement dans l'oubli, les livres imprimés en circulation disparaitront peu à peu. A la fin du XXIème siècle, nos descendants ou plus sûrement Google se repencheront peut-être sur ce patrimoine littéraire enfoui (via LivresHebdo).

PS: La SOFIA, la société gestionnaire des droits attachés aux œuvres indisponibles insiste sur le maintien de l'exploitation des licences déjà accordées, et donne le communiqué de presse ci-dessous:

La Sofia prend acte de l’arrêt rendu par le Conseil d’État, le 7 juin 2017, dans l’affaire Marc Soulier et Sara Doke.

Sans avoir condamné dans son ensemble le système français des livres indisponibles, la Cour de Justice de l’Union européenne avait formulé plusieurs critiques.

Le Conseil d’État en tire les conséquences en prononçant une nullité partielle qui n’affecte que les seuls articles R.134-5 à R.134-10 du Code de la propriété intellectuelle. Il prend bien soin de souligner que les autres dispositions du décret concernant la base de données des livres indisponibles, la gestion collective et les mesures de publicité sont parfaitement conformes au droit de l’Union Européenne.

Il précise également que sa décision « ne produit pas par elle-même d’effets propres de nature à remettre en cause la validité des contrats signés » antérieurement. Le système des livres indisponibles perdurera dans le strict respect des règles applicables et dans l’intérêt commun des auteurs, des éditeurs et du public.


Vendée : des kits numériques en bibliothèques

KitsnumeriquesJe vous avais déjà parlé des Kit@Lire en Poitou-Charentes. La Direction des Bibliothèques de Vendée développe un concept similaire avec des kits numériques. De quoi s'agit-il? C’est une valise modulaire qui regroupe du matériel (tablettes et liseuses de différents modèles), des contenus numériques (applications, livres numériques, etc.) et des outils pour aider les bibliothécaires à les utiliser. Tablettes et liseuses en consultation sur place et/ou prêts des liseuses aux lecteurs. Des contenus numériques très riches sont disponibles avec le portail e-médi@ pour tous les vendéens. Le kit numérique est proposé gratuitement aux communes et aux communautés de communes pour une durée de quatre mois. Tous les détails sur le site.


Les clefs du patrimoine écrit : des trésors dans une boite...

Clefs_patrimoine_ecrit_webBruno Essard-Budail du Centre du Livre et de la Lecture de Poitou-Charentes revient sur la boite "Les Clefs du Patrimoine Ecrit" sur le site de la BPI. "Des trésors sommeillent dans les bibliothèques: romans policiers, de science-fiction, d’aventures, récits d’explorations et de voyages, traités de médecine populaire, monographies historiques, des perles rares mais aussi des ouvrages narrant le quotidien, les événements locaux, le regard des Picto-Charentais sur le monde, des histoires tendres, amoureuses, tempétueuses, vaches, vachardes, riantes, amusantes, humanistes, colonialistes, révolutionnaires... Cette bibliothèque numérique permet à tous les lecteurs de toutes les bibliothèques de la région d’avoir un accès direct à ces ouvrages." Cette boite est distribué gratuitement à toutes les bibliothèques de Poitou-Charentes. Tous les éléments sur le site du CLL. Une passerelle entre patrimoine écrit et lecture publique...


Lectura+ : un nouveau portail en Auvergne-Rhône-Alpes

LecturaOuverture aujourd'hui de Lectura+, le portail du patrimoine graphique et écrit en Auvergne-Rhône-Alpes. C'est un projet coopératif régional qui a été coordonné par l'Arald. Une première innovation: vous pourrez découvrir une première sélection de 39 numéros de la presse ancienne régionale au format EPUB issue d'une expérimentation inédite sur la mise en accessibilité numérique des contenus patrimoniaux. "Cette sélection de journaux a été réalisée en concertation avec les bibliothèques et centres d'archives de la région. Elle témoigne de la très grande diversité des titres de presse en Auvergne- Rhône-Alpes du 17e au 20e siècle".


BnF : un marathon lecture avec Gallica

CervantesLa Bibliothèque nationale de France organise un marathon lecture lors de son festival les 20 et 21 mai prochain, autour du Don Quichotte de Cervantès: c’est l’occasion de redécouvrir les 75 livres numériques sélectionnés par Éduthèque parmi les 3600 disponibles sur Gallica.

"Le principe du marathon lecture: se relayer à plusieurs (passants, comédiens, agents) pour lire une œuvre à haute voix au cours du week-end… L’œuvre proposée à la lecture est le Don Quichotte de Cervantès, qui figure au nombre des livres numériques au format Epub de Gallica sélectionnés pour les enseignants dans Éduthèque. La liste des 75 Epubs, tous disponibles en téléchargement, figure sur la page d’accueil de l’espace classes – BnF. On y trouve ainsi des œuvres de Balzac (Le Père Goriot), Baudelaire (Les Fleurs du mal), Flaubert (Salammbô), La Bruyère (Les Caractères), Maupassant (Une vie), Sand (Isidora) par exemple". Vous retrouverez la sélection complète sur cette page. Ces versions restent malheureusement soumises à des licences d'exploitation (via Eduthèque).


Tablettes en bibliothèques : on en est où?

SourisgriseA vos tablettes. La Souris Grise organise l’évènement "TEB, Tablettes en bibliothèques". Son objectif: faire le point sur les pratiques de médiation numérique culturelle en bibliothèques. La journée se compose d’une matinée d’échanges et d’une après-midi de formation à la médiation numérique culturelle et à la critique d’applications. TEB se tient le 29 mai prochain au Labo de l'édition à Paris. Tous les détails ici.


Québec : le bilan 2016 du prêt numérique en bibliothèque

PretnumeriqueLe prêt numérique en bibliothèque poursuit une progression importante au Québec. Publication hier des résultats de BiblioPresto qui gère la plate-forme Pretnumerique.ca. Ce sont désormais 134 réseaux regroupant près d'un millier de bibliothèques à travers le Québec et le New-Brunswick. Au Québec, 94% de la population est desservie par une bibliothèque proposant le service de prêt numérique. Voir le détail de l'année 2016 sur le site.

Quebec


Gallica : un catalogue OPDS pour vos applications Android

GallicaDécidément, une bien belle journée pour les Humanités numériques. Une nouvelle fonctionnalité très attendue par tous les amateurs de lecture sur smartphone ou tablette. Gallica, le portail de la BnF, vous propose un catalogue OPDS permettant de parcourir, télécharger et lire tous les livres de Gallica disponibles au format ePub. Cela dans les environnements Android comme IOS.

Tous les détails sur le blog de Gallica.

Comment ça marche?

1 - Installez une application de lecture capable de lire les catalogues OPDS sur votre smartphone, votre tablette ou votre liseuse. De nombreuses applications sont compatibles avec ce format comme par exemple AldikoFBReader ou Bookari sur Android ou iOS.

2 - Ajoutez notre catalogue OPDS à votre application de lecture en cliquant sur ce lien depuis votre tablette ou smartphone :

Ajouter le catalogue Gallica à votre application

Vous pouvez également ajouter manuellement ce catalogue en indiquant l'URL http://gallica.bnf.fr/opds/ dans la boite d'option d'ajout d'un catalogue OPDS.


Ouverture de la Bibliothèque du Réseau Francophone Numérique

BiblioLancement d'un nouveau portail francophone celui de la bibliothèque du Réseau Francophone Numérique. Le Réseau Francophone Numérique (RFN) est un consortium des 26 plus grandes institutions documentaires de la Francophonie réparties dans 19 pays. Déjà engagées dans des programmes de numérisation patrimoniale ou soucieuses de développer des projets dans ce domaine, elles fédèrent leurs efforts au service du rayonnement des cultures francophones et de la langue française. Ce nouveau portail est décliné en marque blanche de Gallica.

La bibliothèque numérique du RFN bénéficie d’un référencement optimum par les moteurs de recherche. Elle offre aux internautes des fonctionnalités de recherche et de consultation optimales. Face à la richesse des contenus offerts à terme, des corpus géographiques et des sélections thématiques sont proposés et présentés par des personnalités du monde de la recherche francophone. Le plus grand soin a été apporté à une représentativité équitable des différents pays et à la variété et à la richesse des types de documents disponibles sur le site (imprimés, cartes, lots d’images, presse, etc.).

Lors de son lancement officiel à Bruxelles en avril 2017, la bibliothèque francophone numérique est constituée d’un fonds initial d’un millier de documents issus des collections de dix membres du Réseau sélectionnées pour leur intérêt patrimonial: Bibliothèque royale de Belgique, Bibliothèque et Archives du Canada, Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque Haïtienne du Saint-Esprit, Bibliothèque nationale du Luxembourg, Bibliothèque et Archives Universitaires d'Antananarivo, Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Institut Fondamental d'Afrique Noire de l’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal, Bibliothèque nationale suisse. Ses collections ont vocation à se développer régulièrement. Le RFN bénéficie du soutien de l’OIF.


Bibliothèque numérique de Paris : une offre de 10.000 titres

ParisCap symbolique cette semaine, la Bibliothèque numérique de Paris vient de dépasser les 10.000 titres à son catalogue. Un service qui se développe fortement. Au premier trimestre 2017, ce sont 4.000 usagers qui ont procédé à 16.000 prêts. 25% de grands lecteurs avec une moyenne d'âge de 49 ans. 40% des lecteurs ne lisent que des livres numériques.


Bibliothèques : 4ème édition de la Biennale du numérique de l'Enssib

Logo-biennalepngA vos agendas, la 4ème édition de la Biennale du numérique de l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib) aura lieu les 13 et 14 novembre prochains, et sera consacrée à la place prise aujourd'hui par les plateformes numériques dans l'activité des éditeurs, des libraires et des bibliothécaires (bibliothèques publiques et universitaires confondues). Suivre les détails à venir sur le site.


Biblissima : le patrimoine écrit du Moyen Age et de la Renaissance

BiblissimaA découvrir Biblissima, un nouveau portail (en version béta) de ressources du patrimoine numérisé, une bibliothèque virtuelle des bibliothèques qui vous invite à découvrir l'histoire d'une partie des textes et livres qui ont été écrits, traduits, enluminés, collectionnés ou inventoriés depuis l'Antiquité jusqu'au XVIIIe siècle.


Lirtuel : le pilote belge d’expérimentation pour LCP

LirtuelDans le cadre de l'ePubSummit qui s’est tenu recemment à Bruxelles, Alexandre Lemaire, le gestionnaire de la plateforme de prêt numérique belge Lirtuel, a évoqué l’adoption de la DRM LCP de Readium dans les bibliothèques. Le développement est prévu sur les plateformes de prêt numérique d’ici la fin du mois d’avril et c’est Lirtuel qui en sera le pilote d’expérimentation. Ils ont la frite pour LCP nos amis belges! A lire son interview sur le blog LettresNumériques.


Bibliothèques : évaluation du dispositif PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque)

PnbLe Ministère de la Culture et de la Communication a profité de Livre Paris pour publier une deuxième évaluation de l’activité de prêt de livres numériques des bibliothèques publiques ayant acquis des licences proposées par les éditeurs sur le portail PNB (Prêt numérique en bibliothèque). Cette évaluation a été élaborée en collaboration avec Dilicom, opérateur du portail PNB, avec les données qu’il collecte.

Chiffres-clefs :
• 117 bibliothèques et 48 librairies sont raccordées à PNB ;
• 134 683 titres sont proposés aux collectivités ;
• 210 555 prêts ont été réalisés entre janvier et décembre 2016.

Pnb7

Pnb8

Pnb6

Pnb5

Pnb4

Pnb3

Pnb1

Ces quelques slides ont été donnés à LivreParis par Dilicom et la Bibliothèque Numérique de Paris. Attention, comme indiqué sur ceux-ci les quatre derniers concernent Paris.

Voir le rapport complet sur le site du Ministère de la Culture. Le document pour archives ici

J'ajouterais l'excellent relevé mensuel que tient Bibook à Grenoble depuis septembre 2014, voir sur le site.

Vous retrouverez sur cette carte les bibliothèques et les réseaux de bibliothèques qui sont rentrés dans le dispositif.