France-Allemagne : un appel des professionnels du livre
Pockebook : un nouveau Basic 3

Kobo Aura H2O Edition 2 : test complet

100_1809Kobo continue de nous proposer une gamme de liseuses très complète. Après avoir sorti deux nouveaux modèles l'automne dernier, le Kobo Aura One (mon test ici) et le Kobo Aura Edition 2 d'entrée de gamme (mon test ici), Kobo déroule et renouvelle son très beau modèle de format intermédiaire le Kobo Aura H2O sorti il y a deux ans et demi (mon test ici). Contrairement à son principal rival Amazon, le fabricant canadien avait en effet fait le choix de relever le défi du format pour les lecteurs exigeants. Avec le grand Aura One (7,8 pouces), je pensais que Kobo allait peut-être faire l'impasse de ce format 6,8 pouces. Pour notre plus grand bonheur ce n'est pas le cas, ce modèle a eu sans doute beaucoup de succès, représentant un double intérêt de par son étanchéité mais aussi par un format conciliant à la fois confort de lecture et mobilité en extérieur dans les meilleures conditions. Je vous propose un test complet de ce nouveau Kobo Aura H2O Edition 2. Il est disponible chez plusieurs revendeurs, le principal toujours la Fnac qui renouvèle année après année sa confiance à Kobo. Prix à 179,99€. Voir toutes les spécifications sur le site de Kobo. Ce nouveau Kobo s'inscrit dans une gamme complète des Kobo qui est désormais complètement renouvelée depuis un an, avec les sorties je l'ai dit du Kobo Aura One et Aura Edition 2. Les Kobo Touch 2.0 et Glo HD doublons n'ont pas été renouvellés. On peut relever que Kobo fait désormais l'impasse sur un modèle bas de gamme sans lumière intégrée à moins de 100€ sur le marché français. Ce n'est peut-être pas le cas pour d'autres marchés. Des prix allant de 119,99€ à 229,99€ pour les trois modèles.

La concurrence est désormais rude sur le marché des liseuses qui est devenu très mâture, avec des lecteurs qui passent beaucoup de temps à lire sur leurs matériels et qui sont forcément de plus en plus exigeants. Plus que le prix, c'est le soin du détail et l'ergonomie générale qui président désormais au choix. Quelques dizaines d'euros supplémentaires ne sont souvent pas rédhibitoires à l'achat, pour des liseuses que l'on conserve de nombreuses années. Les fabricants l'ont bien compris avec des fonctionnalités ajoutées, c'est aussi le cas aujourd'hui, nous le verrons. J'avais dit à l'époque tout le bien que j'avais pensé du Kobo Aura H2O à sa sortie. En plus du format, la qualité de l'écran était l'atout de cette liseuse. Voyons si cette nouvelle édition 2 relèvera le défi avec succès. C'est parti pour un tour complet du modèle:

Prise en main: Côté packaging, pas grand chose à dire, sobriété. Une boite cloche, une belle présentation. A l'intérieur, la liseuse, un cordon usb, un mode d'emploi rapide très bien fait. La prise en main du Kobo est extrêmement agréable. On est tout de suite conquis par la finesse et la légèreté. Kobo a fait très fort avec un poids de 207g (c'est 15% en moins) et 6,8mm d'épaisseur contre 9,7mm. Bluffant. En largeur identique mais un gain de 7,5mm en hauteur, c'est aussi très appréciable. Même si le format d'écran est plus grand que le standard 6 pouces, du coup ces caractéristiques en font un modèle très pratique en mobilité. Un très bon point.

Côté design, c'est très réussi aussi. Kobo avait remis tout à plat pour les précédents modèles. Le Kobo Aura H2O Edition 2 est dans la même lignée. Il ne dispose pas comme ces deux frères d'une dalle unie qui couvre l'ensemble de la surface supérieure, comme une tablette. Il y a donc un très léger rebord entre la dalle et la face supérieure. Un rebord qui a d'ailleurs été réduit par rapport à la version précédente. Personnellement je préfère ces modèles. Une liseuse toute en rondeurs (aucun angles vifs), des côtés tout juste suffisamment larges pour la taille des pouces, une excellente prise en main. Le choix de plastiques mats mais qui ne craignent pas les traces de doigts. Kobo a rectifié le tir par rapport à l'ancien modèle. J'aime beaucoup la grande discrétion du logo, ils ont même supprimé la brillance. Au dos, Kobo a reconduit le design des autres. Des plastiques de qualité supérieure. Un bosselage arrondi très réussi sur les côtés droit et gauche de la liseuse. Une matière grainelé caoutchouteuse qui assure une sensation très agréable dans la prise en main. En haut du dos, le bouton bleu marche/arrêt suffisamment large et qui ne dépasse pas en surépaisseur. Sur les bords subsiste seulement en pied l'emplacement pour le cable USB. Plus de cache pour protéger l'étanchéité de la prise usb comme sur le Aura H2O précédent. En revanche, l'emplacement d'une carte mémoire supplémentaire a disparu par rapport à la première version. Kobo a doublé la capacité interne, passant de 4 à 8Go, on a de quoi faire. Le Kobo Aura H2O Edition 2 est étanche comme son grand frère, norme IPX8 – jusqu'à 60 mn dans 2 mètres d'eau-. La finition de l'ensemble est parfaite. A la prise en main, pouces sur les côtés ou en bas de l'écran, excellent. Réussite absolument complète, on cherche vainement à trouver la moindre chose à redire avant l'allumage, vraiment du beau travail.

Allumage maintenant. Le Kobo Aura H2O Edition 2 dispose d'un écran en eInk Carta de dernière génération en 1440 x 1080, 265ppp. C'est un peu moins que le Kobo Aura One (300ppp), mais très sincèrement cela n'a aucune importance à l'oeil. En revanche le fond d'écran est un peu plus gris que le modèle précédent qui restait la référence en la matière. Vous verrez ma photo en bas de mon billet. Il en est de ces séries d'écrans chez eInk. Notre oeil est particulièrement sensible à ces niveaux de gris. Un détail qui apparait quand on les met en parrallèle mais qui ne représente pas un inconvénient particulier à l'usage. Une belle qualité, les noirs sont profonds, la définition excellente. Jusqu'à 6 pages sans flash noir, c'est absolument impeccable. Comme d'habitude on peut regretter que Kobo n'aille toujours pas au-delà de ces 6 pages dans les réglages, personnellement 10/15 pages me semble un pré-requis chez les fabricants aujourd'hui. Sincèrement je ne comprend pas pourquoi, une amélioration qui apporterait un réel confort pour les lecteurs. Malgré cela, une très belle appréciation générale avec un presque sans fautes.

Navigation: Comme pour les autres Kobo, je reprend des éléments puisqu'ils se révèlent identiques. Allumage très rapide, 15/20 secondes à partir du mode éteint, 2 secondes seulement à partir du mode veille que l'on privilégiera bien entendu au quotidien. On passe du mode éteint/ veille avec un temps prolongé avec le bouton au dos. Kobo a revu complètement son interface de présentation lors d'une mise à jour récente. On peut les féliciter de proposer comme d'habitude ces mises à jour sur leurs anciens modèles. La page d'accueil est plus claire. Je n'étais pas très fan des briques qui n'apportaient pas beaucoup de clarté il faut bien le dire. Mais des détails en moins. Les derniers livres lus en haut, les derniers seulement téléchargés ont disparu, il faut les chercher dans sa bibliothèque, c'est vraiment moins pratique je dois le dire. En revanche, plus de propositions de la librairie avec 4 parties sur la page d'accueil. On sent que Kobo s'inspire désormais beaucoup d'Amazon. Sélection meilleurs titres, recommandations sur la base de vos livres, trouvez une prochaine lecture et accès à des articles du web via Pocket. Les statistiques "Reading Life" ont disparus de la page d'accueil. Bref une page d'accueil très orientée "achats" qui décevra peut-être des clients qui n'achètent pas directement sur la liseuse elle-même et le mode wifi.

Comme pour les autres modèles Kobo, on retrouvera la navigation générale bien connue au fil des mises à jours. Les nouveaux venus chez Kobo se familiariseront très vite. Une navigation très intuitive, très pratique. Bibliothèque en vignettes ou affichage possible sous forme de listes également. A signaler aussi que l'on peut créer ses propres étagères de livres en choisissant ses propres thèmes. Pour la navigation, un mode tactile très efficace, une très bonne rapidité des pages avec un processeur puissant de 1 Ghz désormais classique. Une excellente réactivité. A noter toujours l'excellente étendue des réglages typographiques chez Kobo. Une dizaine de polices au total ont été embarquées, les meilleures restant Amasis, Caecilia et Malabar. Taille des polices, interlignage, marge et justification se règlent avec des barres de défilement, bien pensées. Vous pouvez revenir à tout moment sur le document par défaut qu'aura choisi l'éditeur. Pour les polices embarquées, la gestion des césures est assurée. Beaucoup de soin toujours sur la gestion de la typographie, marges, interlignage, fonctions avancées pour contrôler la graisse du caractère avec une prévisualisation. Kobo a toujours un coup d'avance dans ces fonctions de réglages typographiques. On pourra ajouter des polices en créant un fichier "Fonts" à la racine sur son ordinateur à la connexion. Navigation dans le livre (table des matières, annotations, recherche, définition et traduction), avancement rapide dans les pages, etc. Tout bien complet, Kobo capitalise désormais sur sa très grande expérience et les retours de ses lecteurs. Un excellent dictionnaire Le Robert est embarqué, il semble avoir remplacé le dictionnaire Hachette lors de cette mise à jour. En revanche, une déception toujours chez Kobo c'est l'absence du réglage de la grosseur des caractères sur un mode pinch and zoom très pratique avec les doigts comme chez d'autres fabricants. Dommage, un bémol devrait vraiment devoir être comblé chez Kobo. Toutes les annotations/ surlignages que vous aurez pu faire seront sauvegardées. A signaler également l'excellent Pocket pour récupérer des flux d'articles, un très bon complément avec le web. On voit aussi apparaître un accès Overdrive vers des bibliothèques potentielles dans les menus mais qui ne sera pas utilisable en France pour l'instant.

En résumé sur l'ergonomie générale, ce Kobo Aura H2O Edition 2 se révèle d'une navigation et d'une qualité de lecture remarquable. Cela renforcé par son format. Pas grand chose pour le prendre en défaut. L'univers du sofware Kobo est un vrai atout, ce modèle comme les autres, et il s'améliore régulièrement.

Eclairage intégré: Belle surprise de ce côté. Kobo apporte un certain nombre d'innovations sur ce modèle comme le précédent Aura One. D'abord l'éclairage intégré est excellent. Les diodes sont quasiment invisibles en tête et pied. Pas de halos disgracieux, nous avons un éclairage très naturel qui ne tire pas vers le bleu mais plutôt un peu chaud. J'aime beaucoup. On peut régler la luminosité de manière très précise avec un potentiomètre. Mais on peut aussi laisser la liseuse ajuster l'éclairage en mode automatique. Avec un capteur intégré en haut sur la face avant, le Kobo Aura One détecte la lumière disponible et ajuste son niveau de luminosité automatiquement. Une innovation très intéressante je trouve.

Kobo apporte une nouveauté supplémentaire avec un réglage de la lumière naturelle qui contrôle la couleur de la lumière. Elle s'étend d'un orange sans lumière bleue pour la lecture de nuit sans éclairage comme un lampe de chevet, à une lumière très blanche qui apporte un excellent contraste pour la lecture de jour. Réduire la quantité de lumière bleue permet un meilleur confort de sommeil. On peut régler aussi l'heure à laquelle le soir on souhaite une lumière plus orangée. Autre chose très intéressante, le réglage de la luminosité est ajustable à tout moment de la lecture sans passer par les paramètres. Il suffira de gliser le doigt sur le côté gauche de l'écran. Kobo est le seul à proposer cette fonction. Bien entendu ces réglages de la lumière et l'utilisation en lumière du jour réduiront l'autonomie de la liseuse. On le voit il y a quelques annés, les mentions étaient en mois, elles sont désormais en semaines. Le Kobo Aura One avait provoqué quelques problèmes d'autonomie, sans doute sur des séries de modèles qui ont été remplacé. Je n'ai pas vu ici de réduction trop anormale du niveau de la batterie. Comptez deux semaines d'autonomie en utilisant l'éclairage au quotidien le soir, si vous vous connectez souvent avec le wifi, c'est 8/10 jours je pense. En tous cas, l'environnement de la lumière intégrée est un réel atout sur ce modèle pour ceux qui l'utilisent beaucoup au quotidien.

Lecture de PDF: Une plus grande liseuse c'est bien, mais sans doute percevez-vous toute de suite que son intérêt principal se situe au niveau de la lecture de fichiers PDF ou CBR-CBZ pour les manguas par exemple. Si la lecture de PDF reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces sont des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub, le format 6,8 pouces ouvre en théorie un peu plus le spectre. Au moins sur des formats imprimés pas trop grands. Je dois dire que tout ce que j'ai pu testé ce révèle relativement décevant. Des temps très longs de changement de pages mais surtout une navigation qui n'a pas évolué spécifiquement pour ce modèle. Kobo ne fait aucune communication à ce niveau, ce n'est pas pour rien. Si vous pouvez naviguer dans le PDF avec le doigt ou grossir en pinch and zoom, vous ne pouvez en revanche faire aucun réglage spécifique pour rendre la lecture en continu plus agréable. Un repère visuel de la zone de l'écran concerné apparait mais il se révèle géner plus qu'autre chose puisqu'il apparait constamment. En mode horizontal également, si vous régler sur la moitié supérieure d'une page et que vous avancez, vous tombez sur la page suivante et non sur la moitié inférieure. Pour les mangas si vous avez même une bonne vue, la lecture plein écran sera possible. Mais la navigation en pinch and zoom sera pénible elle-aussi. Le mode "reflowable" n'est toujours pas au niveau atteint par Sony à l'époque. Kobo ne semble pas se concentrer sur cet aspect. Le Kobo Aura H2O reste fondamentalement une liseuse orientée ePub il faut en être conscient.

Accès wifi: Evidemment, le Kobo Aura H2O Edition 2, comme les autres modèles de la gamme Kobo, tire toute sa facilité d'utilisation avec la librairie numérique de Kobo (équivalent Fnac). Une fois que vous aurez paramétré votre accès wifi, vous disposez du catalogue très étendu avec une interface assez réduite dans les choix mais relativement efficace pour trouver des livres mais aussi à votre bibliothèque conservée sur le cloud de Kobo. Vous pouvez aussi facilement accéder à des débuts de livres à télécharger. On regrettera sur cette librairie gérée par Kobo l'absence de livres sans DRM avec un seul tatouage numérique proposés par beaucoup d'éditeurs. Bien dommage, on aura tendance à s'orienter chez d'autres libraires. Autre fonction intéressante si vous souhaitez partager vos lectures, c'est une fonction sociale Reading Life qui vous permet de synchroniser votre compte Facebook. En ce qui concerne le navigateur web, il existe bien, il est bien planqué dans les suppléments. Comme d'habitude sur les liseuses, une fonction relativement accessoire. Il vous permettra de récupérer des flux rss, des livres gratuits mais pas de gérer un achat de manière satisfaisante. Si vous voulez acheter ailleurs que sur Kobo (ou la Fnac depuis le site), il faudra le faire depuis l'ordinateur par les dossiers. L'accès à des clouds type Dropbox ne semble plus se faire aussi simplement, c'est en tous cas les échos que j'en ai.

Je voudrais signaler également un aspect important à tenir compte si vous ne voulez pas forcément acheter des livres à la Fnac ou sur le store de Kobo. En effet, Kobo apporte aux fichiers des éditeurs un traitement particulier. La mise en page des ePubs qui ne passent pas par Kobo n'est pas optimisé pour les liseuses de la marque. En plus de l'absence de titres courants en tête de page [que l'on ne peut d'ailleurs pas supprimer dans les paramètres chez Kobo, bien dommage], le blanc en tête a été corrigé (et il est maintenant correct) mais le blanc de pied n'est jamais constant d'une page à l'autre au fil de la lecture. C'est particulièrement inconfortable, cela se ballade constamment. J'y suis sensible, vous peut-être moins mais vous serez prévenu. Ce sera le cas aussi pour des livres numériques que vous pourrez emprunter en bibliothèque. C'est une réserve qui est valable pour tous les modèles Kobo.

Verdict: Au final, le Kobo Aura H2O Edition 2 se révèle largement à la hauteur des attentes, un digne successeur du Kobo Aura H2O. Design et matières très réussis, légèreté, finesse, qualité de l'écran même si le fond est un peu en deça, rapidité, éclairage intégré, qualité du software Kobo. Une excellente liseuse que vous apprécierez au quotidien chez vous, y compris en mobilité de par sa finesse et sa légèreté. Je trouve le prix très intéressant au niveau du rapport qualité/ prix. Cette Kobo Aura H2O Edition 2 sera le bon choix pour des lecteurs souhaitant lire avec des caractères assez gros pour des mises en pages proches de romans grands formats, sutout chez eux. Ils ne seront pas regardants pour quelques dizaines d'euros en plus. L'étanchéité et l'excellente gestion de l'éclairage intégré seront des atouts supplémentaires qui les décideront sans doute. Du coup, je dois dire qu'il éclipse quelque peu son grand frère Aura One (moins pratique en mobilité), avec un prix inférieur de 50€, ce qui paye largement une couverture de 39,99€ supplémentaire et indispensable. Ce Kobo Aura H2O Edition 2 est un excellent modèle qui ne décevra pas ses lecteurs.

Les plus:

  • écran eInk Carta de grande qualité, définition et contraste
  • excellent design, qualité de la finition générale, finesse, légèreté, prise en main parfaite
  • qualités des plastiques et du grip arrière, discrétion des logos
  • format intéressant pour le confort de lecture
  • étanchéité pratique en extérieur
  • bonne ergonomie de la navigation, réglages complets, tactile très efficace
  • processeur très rapide, mémoire interne étendue
  • qualité de l'éclairage intégré, réglage avec le doigt sur l'écran, mode automatique excellent avec la gestion de la lumière bleue
  • polices nombreuses, gestion des césures, qualité des réglages typographiques
  • dictionnaire Le Robert et dictionnaires de traductions intégrés
  • ajout de polices et de dictionnaires possible
  • fonctions annotations, lecture sociale Reading Life, Pocket
  • librairie associée avec catalogue Kobo très étendu
  • mises à jours logiciel fréquentes
  • très bon rapport qualité/ prix

Les moins:

  • flash noir limité à 6 pages seulement, dommage
  • pas de grossissement pinch and zoom
  • gestion décevante du PDF
  • pas d'audio, text-to-speech
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • réserve sur la lecture de fichiers ePub hors environnement Kobo/ Fnac

Je remercie l'équipe de Kobo France de m'avoir permis ce test.

Mon 49ème test de liseuses. Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici (ou avec le tag TestAldus) ainsi que sur la page Pinterest. J'ajoute l'excellente vidéo de GoodeReader (voir le test complet, une note de 7.5/10). 

100_1804 100_1805 100_1810

 

100_1811 100_1812
 

100_1813 100_1814 100_1815

Kobo Aura H2O versions 1 et 2:

100_1817

Commentaires