661 notes dans la catégorie "Amazon Kindle"

Eink : une nouvelle génération d'écrans sans doute bientôt

EinkVizplex, Pearl, Carta, Mobius, la technologie évolue régulièrement chez eInk, le fabricant de papier électronique qui équipe toutes les liseuses sur la marché. Des rumeurs de plus en plus persistantes font état d'une prochaine annonce dans les mois à venir pour une nouvelle génération d'écrans, sans doute prévue pour des modèles plus grands (de 6 jusqu'à 13,3 pouces). La génération Pearl qui équipe la plupart des liseuses du marché à bas prix arrive en fin de vie. Carta pour les premiers prix, la nouveauté pour les modèles plus chers? C'est aussi la technologie Regal de rafraichissement d'écran sans flash qui va être à surveiller attentivement. Ces dalles devraient équipés en toute logique les sorties de l'automne. Est-ce qu'Amazon aura encore une période d'exclusivité? A suivre... (via GoodeReader). 


Accessibilité : une coopération accrue entre la NFB et Amazon

NfbLa NFB, la Fédération Nationale des Aveugles aux Etats-Unis, a annoncé la semaine dernière une coopération accrue avec Amazon (via PRNewswire). Pour comprendre les enjeux de cette annonce, j'ai demandé à Luc Maumet, responsable de la Médiathèque Valentin Haüy et spécialiste des problématiques d'accessibilité, de nous donner son sentiment. Je l'en remercie.

"Le 2 mars 2016 la National Federation for the Blind annonçait une «nouvelle collaboration» avec Amazon pour offrir aux étudiants aveugles et malvoyants des services comparables à ceux des valides. La pression juridique mise, de longues dates, par la NFB sur Amazon porte ses fruits. Le géant du livre numérique se retrouve contraint de faire quelques concessions (comme commencer par accepter la discussion…). Étant donné les piètres états de service de cette firme en matière d'accessibilité c'est une très bonne nouvelle !  

On peut aussi se réjouir, car le travail de lobbying des aveugles américains bénéficiera au monde entier. On se souvient que si les produits Apple offrent aujourd’hui un excellent niveau d'accessibilité c'est parce que les juristes de la NFB avaient su trouver, en leur temps, des arguments à même de convaincre la firme à la pomme.

Mais on attendra de voir les avancées réelles avant de crier victoire. Les premières actions juridiques de la NFB contre des universités qui proposaient aux étudiants d’utiliser le reader d’Amazon Kindle Dx, solution de lecture à la très mauvaise accessibilité, datent de… 2009. La route de l’accessibilité est ici bien longue et la mauvaise volonté d’Amazon suffisamment évidente pour que l’on reste prudent."

A suivre attentivement donc...


Amazon préparerait un marché de l'ebook d'occasion

Used-ebooksDécidément, une "occasion" de plus pour court-circuiter les éditeurs. C'est le cas de le dire. Amazon préparerait une solution pour permettre à ses clients de revendre leurs ebooks en occasion. Une place de marché supplémentaire qui viendrait en parallèle au Kindle Store. Avec bien entendu une prise de commission au passage. Pas de problème, Amazon sait faire. C'est ce que révèle cette semaine le site GoodeReader qui ne cite cependant pas sa source. On voit bien Amazon commencer à tester le service sur le marché de l'auto-publication et des éditeurs indépendants aux Etats-Unis. Même s'il semble prévu que les éditeurs soient commissionnés sur les ventes, voilà qui ne va pas mettre du baume sur les relations entre Hachette et Amazon. Ebooks d'occasion en "bon état", ebooks d'occasion en "état neuf", on connait déjà la chanson. A suivre...


01.net : un comparatif de liseuses

01netUn excellent comparatif de liseuses à retrouver dans le magazine 01.net de décembre. Voici les cinq premiers modèles qui arrivent en tête:

  • Kobo Glo HD : 9/10
  • Amazon Kindle PaperWhite : 8,5/10
  • Cybook Muse Frontlight : 8/10
  • Amazon Kindle : 7,5/10
  • PocketBook Touch Lux 3 : 7,5/10

Allez jeter un coup d'oeil en kiosque. Quelques remarques: le modèle de chez PocketBook est en retrait du fait de sa résolution inférieure. Un avis qui me parait bien sévère. La course à la seule résolution ne fait pas tout. 01net n'a pas eu visiblement le dernier modèle préparé par Tea, le Tea TouchLux 3. Le modèle est très ouvert avec des éléments que le Kobo n'a pas, comme l'emplacement carte micro SD ou le pinch and zoom bien pratique au quotidien. Sans parler des plastiques de meilleures qualités. L'écart est plus serré entre les deux que ne le laisse supposer ce comparatif (vous pourrez retrouver le mien ici). Le reste est tout à fait cohérent. Bravo à 01.net de pointer très clairement dans ses recommandations/ faiblesses sur le format propriétaire d'Amazon, les liseuses Kindle allergiques au format universel ePub. Les choses progressent d'année en année, c'est bien pour le consommateur. Votre bibliothèque de livres numériques est plus que jamais importante elle aussi. Merci à Guy de m'avoir signalé ce comparatif.


Amazon : nouvelles règles pour l'Abonnement Kindle

Pere noelSuite aux recommandations de Laurence Engel (Médiatrice du Livre) faîtes en février dernier, Amazon avait une échéance ce mois-ci pour se mettre en conformité avec la loi sur le prix unique du livre numérique pour son offre d'abonnement Kindle Unlimited. La règle étant pour chaque éditeur de fixer le prix de rémunération à la page. Amazon a publié sur son site français les rémunérations fixées avec les éditeurs. Elles s'échelonnent entre 0,0002€ et 0,1€, entre La Musardine et Encyclopedia Universalis. La grande majorité des éditeurs ont choisi un modèle lié au nombre de pages lues des titres, avec des prix plus élevés calqués sur leurs rémunérations de vente à l'unité (moyenne à 0,023€, équivalent prix unitaire à 9,99€ pour 300 pages). Ce sont les soutiers du système, à savoir les auteurs auto-publiés, qui font particulièrement les frais du système puisque leurs rémunérations ont été fixées sans conditions par Amazon à des prix à la page entre 0,0001€ et 0,0003€ (soit entre 1 et 3 centimes d'euros les 100 pages). Les étrennes sont passés avant l'heure pour les auteurs auto-publiés d'Amazon... Amazon a profité de l'occasion pour francisé le nom de l'offre qui s'appellera désormais "Abonnement Kindle". Cela ne change évidemment rien pour le consommateur, hormis que celui-ci ne pourra aller au-delà du plafond de pages rémunérées. Plus d'illimité en pratique. On rappellera que seulement 25.000 titres français sont disponibles dans cette offre; aucun groupes et éditeurs importants ne sont présents.

PS: c'est dans les conditions en anglais que l'on obtient un supplément d'information pour les auteurs auto-publiés. Les auteurs auto-publiés français seraient invités à fixer eux-mêmes leur rémunération à la page dans KDP. A observer les effets dans les prochains mois...

Abonnement Kindle
On December 9, 2015, Kindle Unlimited changed slightly in France. Don't worry; these changes do not impact your royalties. It is now called "Abonnement Kindle."

According to the new system implemented following the recommendations of the book mediator, subscribers residing in France get reading credits when paying their subscription. These credits are "mutualized" among all subscribers residing in France, which allows all subscribers living in France to read a large number of ebooks included in their Kindle Subscription.

In the context of this new system, authors and publishers established in France have to set a price per reading unit (on KDP, per page read) for their ebook included in "Abonnement Kindle." You can enter this price in your KDP account.

These changes are the result of a request from the book mediator regarding the ebooks subscription services in France, and only concerns authors and publishers established in France. KDP authors and publishers not established in France don’t need to set a price per page for their ebooks included in our ebooks subscription programs.

The royalties of KDP authors and publishers based in France do not vary based on the price per page read set. KDP authors and publishers established in France are paid a share of the KDP Select Global Fund, as are all KDP authors and publishers.

PS: [15/12/15] Lire ici les rémunérations sur 6 zones à travers le monde.

Prixpage


Youboox : une box à offrir sur le numérique

YoubooxLes box de livres recommandés arrivent en numérique. Après plusieurs initiatives qui ont fleuries depuis plusieurs mois côté imprimé, le site Youboox propose pour cette fin d'année le même concept avec un abonnement promotionnel de lecture en streaming. Le Boox, pour un prix de 39€ (contre 69€ prix pratiqué habituellement), vous obtiendrez un abonnement d'un an à la plateforme à offrir avec un livret de sélections de 50 livres spécialement recommandés par le site sur des thèmes à choisir. Un catalogue de titres qui ne se développe guère, tous les grands éditeurs français en défiance par rapport à ce modèle, aussi bien les nouveautés que les fonds. En attendant peut-être une offre Kindle Unlimited d'Amazon de la même veine. Le géant américain doit surveiller attentivement, il possède globalement le même catalogue. La surenchère sur ce type d'offre n'a pas fini de s'étendre; reste à savoir si les lecteurs suivront avec une offre de titres aussi limitée, même à prix bradés (le prix de trois/quatre titres à l'unité en nouveautés sur les plateformes de téléchargement).

PS: à signaler que les magazines commencent également à arriver sur Youboox, on voit la porosité des modèles édition/ presse.


Amazon : une tablette Kindle 8 pouces Reader's Edition

Fire-hd8-reader-amazon-tabletteLes tablettes Kindle Fire d'Amazon (6, 7 et 10 pouces) n'ont guère connu un grand succès sur le marché bien encombré des tablettes depuis quelques années. Encore moins le smartphone Fire Phone, un désastre, le pire de la marque, sorti du jeu il y a quelques mois seulement. Des tablettes portes d'entrée vers les contenus jeux et vidéos (pour les enfants notamment), elles sont à la peine avec des prix désormais largement bradés. On en vient d'ailleurs à se demander qui achètent encore des tablettes... Amazon revient en cette fin d'année avec un produit de niche, en l'occurrence une nouvelle tablette 8 pouces FireHD8 Reader's Edition pour séduire une clientèle qui n'auraient pas déjà été captées par les lumières de ses liseuses best-sellers. L'argument marketing de cette tablette est l'ajout d'une technologie Blue Shade qui modifie les teintes et la luminosité en fonction de la lumière ambiante. C’est surtout la lumière bleue, jugée nocive pour un repos constructeur et efficace, qui sera réduite en usage le soir avant le sommeil. La baisse de la luminosité et l'ajout d'un fond ivoire ou sépia sont bien souvent déjà utilisés par les amateurs de tablettes. L'autonomie et le manque de confort de la lecture en mobilité en lumière du jour en extérieur restent évidemment entiers. Cette tablette est également packagée avec une offre Kindle Unlimited et une couverture en simili-cuir. Prix à 249$ (c'est quand même deux fois le prix d'une liseuse Kindle Paperwhite) sur le marché américain seulement, voir ici. A titre de comparaison l'iPad Mini 2 d'Apple est vendu à partir de 269$, une tablette bien plus performante que celle d'Amazon. Sans parler des grands smartphones d'Apple qui marchent très fort. Est-ce que cette tablette mordra sur les ventes des liseuses Kindle qui portent le store Kindle d'Amazon? A suivre...


Amazon ouvre des boutiques Kindle à Paris

KindleAmazon a choisi d'exposer et de vendre ses Kindle dans deux points de vente à Paris, au centre commercial Les 4 temps à La Défense et à celui de Parly 2 près de Versailles. Il s’agit de kiosques éphémères, installés pour la période des fêtes. Pas de livres, les clients ne trouveront que les trois Kindle de la gamme vendus en France (via Livres-Hebdo).


Amazon : des nouveaux Kindle bientôt

KindleAmazon devrait annoncer dans les semaines à venir des changements dans sa gamme de liseuses avec sans doute une nouvelle version de son modèle haut-de-gamme Kindle Voyage (via GoodeReader). Alors que certains parlent d'une désaffection des américains pour les liseuses, Amazon semble bien renouveler sa confiance envers des supports qui l'ont porté en leader incontesté du marché, puisqu'il représenterait selon des derniers chiffres transmis par AuthorEarnings près des 3/4 des ventes aux Etats-Unis. Où en serait Amazon sans ses Kindle?

Unit-sales-by-retailer


Royaume-Uni : Waterstones arrête les Kindle, Amazon reconnaissant à jamais

Waterstones kindleLa chaine de librairie britannique Waterstones va arrêter les ventes de Kindle dans ses 300 boutiques à travers tous le pays. Une excellente publicité pour Amazon démarrée en 2012, mais un partenariat bien désastreux pour la chaine en terme d'image. D'un côté des liseuses Kindle, de l'autre des livres numériques vendus au format ePub impossibles à lire sur les Kindle. Allez comprendre... Le PDG James Daunt peut se féliciter d'avoir bien "éduquer" les lecteurs britanniques. On rappellera qu'Amazon représente aujourd'hui plus de 80% des ventes de livres numériques de l'autre côté de la Manche. Sans doute une plaque pour James Daunt au siège américain de Seattle. Autre bourde, la perle de la semaine à Douglas McCabe, un analyste de Ender, qui a commenté cette décision: "Les liseuses pourraient bien se révéler être l'une des technologies de consommation les plus éphémères". En attendant les liseuses d'Amazon sont solidement installées dans les foyers britanniques, Waterstones jette l'éponge sur le numérique. On doit bien sourire chez Amazon... (via TheBookSeller).


Prix Amazon 2015 de l'auto-édition : les lauréats

AmazonUn jury présidé par Lorant Deutsch décernait aujourd'hui un prix Amazon 2015 de l'auto-édition. Sur les dix ouvrages en compétition (tous issus de la plateforme KDP d'Amazon), trois ont remporté un prix. Ce sont trois femmes qui sont à l'honneur:

  • Prix Amazon 2015 - Amélie Antoine pour "Fidèle au poste"
  • Prix Spécial du jury - Solène Bakowsky pour "Un sac"
  • Prix Coup de Coeur des Lecteurs - Isabelle Rozenn-Mari pour "Souviens-toi Rose".

Le gagnant du concours recevra 3.000€, un dispositif marketing d’une valeur de 10.000€ et son livre sera revu par les équipes d’Amazon Publishing pour une possible traduction de son ouvrage en langue étrangère.


Amazon : tablette Kindle Fire à 59,90€ le 30 septembre

KindlefireCela n'aura pas tardé. Après les premières rumeurs, Amazon vient d'annoncer officiellement aujourd'hui la sortie de sa nouvelle tablette Fire en 7 pouces à 50$. Elle devrait être vendue à 59,90€ chez nous. Elle sera disponible à partir du 30 septembre. A ce prix sans doute le meilleur rapport qualité-prix du marché, vous n'aurez pas de mal à trouver ses spécifications techniques. Elle disposera comme les autres tablettes Fire d'un environnement Android très largement modifié par Amazon à ses couleurs (via 01Net).


Amazon Kindle Unlimited : plus de revenus, de moins en moins pour les auteurs

Kindle-Unlimited$0.0051, c'est le dernier tarif qui circule concernant la rémunération à la page faite par Amazon aux auteurs auto-publiés sur son service d'abonnement Kindle Unlimited. Un tarif qui diminue inexorablement mois après mois au rythme du développement de ce service (-12% par rapport au seul mois précédent). Si Amazon passe toujours sous silence le nombre de clients inscrits, il donne quelques statistiques. Une enveloppe de 11,8M$ à se répartir entre les éditeurs et les auteurs. C'est 2,23 milliards de pages lues contre 2 milliards le mois dernier. Sur ce seul service d'Amazon, le géant américain tirerait plus de revenus que Barnes and Noble et sa plateforme Nook aux Etats-Unis (via TheDigitalReader).


Amazon : la tablette ultime à 50 dollars ?

AmazonOublié le retentissant flop du FirePhone, un modèle qui s'est éteint complètement cette semaine. Amazon se concentrerait sur une tablette low-cost à 50$. L'information a été donné par le WallStreetJournal. Une tablette au format 6 pouces qui serait complété de deux autres en 8 et 10 pouces. Un renouvellement de la gamme KindleFire. Alors que la pression est de plus vive sur le marché des tablettes, coincées entre des smartphones de plus en plus grands qui sont plébiscités et des ordinateurs portables à l'écran détachable (ou non) à petits prix, est-ce que l'argument du prix à 50$ et des services associés est réellement suffisant, même pour Amazon? Pas sûr, sous le sapin et puis j'oublie. Réponse dans quelques mois pour le lancement et les premiers indices.


Amazon Kindle Unlimited : dix pays sont ouverts

Kindle unlimitedIrrésistiblement, le modèle s'étend. L'abonnement Kindle Unlimited est désormais ouvert dans dix pays à travers le monde. Porté par les modèles prédominants aujourd'hui dans les secteurs de la musique et de la vidéo, Amazon surfe sur la vague de Netflix et d'AppleMusic. L'immense majorité des titres présents sont vendus à l'unité 4,99€ et moins. Même si les catalogues de titres proposés sont encore très loin d'incorporer des nouveautés qui sont les plus prisés par les lecteurs -ni aucun fonds d'éditeurs importants-, Amazon déroule, il a le temps...

Pour que l'abonnement Kindle Unlimited commence à être intéressant financièrement, il faudra que vous soyez dans les cas suivants :

  • un seul livre à 9.99€ minimum par mois,
  • deux livres à 4.99€ par mois,
  • trois livres ou plus à 2.99€ par mois,
  • dix livres ou plus à 0.99€ par mois.

A condition de trouver ceux qui vous intéressent bien sûr...

(via EbookFriendly).

Kindle


Amazon : un nouveau format KFX

Bookerly-KindleAmazon a profité de la mise en place de sa nouvelle police Bookerly sur ses appareils Kindle pour migrer peu à peu les bibliothèques de ses clients vers une nouvelle version de son format propriétaire, baptisé KFX. Il suffira de supprimer les livres numériques sur son compte Kindle et de les recharger à nouveau dans ce format pour bénéficier d'un meilleur rendu typographique (via TheEbookReader).


Liseuses : 10 conseils pour bien acheter en 2015

LiseusesMise à jour de ce billet qui a plus de deux ans maintenant et qui reste l'un des billets les plus lus sur le blog. Je ne reviendrais pas sur le sempiternel débat liseuses/ tablettes. Il semble désormais derrière nous. Les liseuses et les tablettes sont maintenant présentes dans nos usages de lecture. Depuis plusieurs années les grandes enseignes les proposent les unes et les autres, chacun a pu les prendre en main et comprendre les différences. Si vous êtes gros lecteur, vous comprendrez sans doute rapidement que ce sont les liseuses sans rétro-éclairage qui procurent le plus de confort de lecture en toutes circonstances, que ce soit autonomie, plein air et fatigue visuelle.

Si vous avez compris qu'une liseuse est bien la "machine à lire" qu'il vous faut, laquelle choisir?

L'offre est importante, pas moins de 18 modèles disponibles en France chez 4 acteurs différents. Tous ont renouvelé très largement leurs gammes cette année: Amazon(3), Bookeen(3), Kobo(5) et PocketBook(7).

10 thèmes repérés pour vous donner mon propre sentiment:

  • la marque: la technologie des liseuses est mature aujourd'hui, tous les modèles proposés par les quatre marques sont robustes et éprouvés. Chez tous, efforts de design, de matières, d'ergonomie. Les petits problèmes de qualité ont été gommés peu à peu avec les nouveaux modèles et les mises à jour des firmware. Chaque marque propose des modèles avec la dernière technologie d'encre électronique au meilleur contraste, eInk Carta. Seul Amazon propose un environnement fermé avec des livres achetés au seul format d'Amazon.
  • le prix: un argument important pour ceux qui ne lisent pas trop, moins si vous êtes gros lecteur, vous amortirez votre choix rapidement. La fourchette est large entre 59 et 189€. A mon avis, au-delà d'une quinzaine de livres par an, l'amortissement d'une liseuse est bien réel. Ne pas hésiter à regarder autour de 100€. Surtout que l'on observe bien souvent que l'acquisition d'une liseuse provoque rapidement des lectures en plus.
  • la taille de l'écran: les modèles 5 pouces compacts ont été abandonnés, c'est bien dommage, ils reviendront peut-être. Les modèles 6 pouces sont désormais le standard. Pour les personnes souhaitant grossir les caractères et avec un usage pas forcément nomade, je conseille de regarder attentivement le modèle 6,8 pouces chez Kobo (Aura H2O), voire même les modèles 8 pouces chez PocketBook et Bookeen. Pour PDF et BD/mangas, pas forcément un argument, tant les liseuses se révèlent assez décevante pour l'un et l'autre. Les liseuses, des machines à lire des romans/ essais au format ePub, ne pas oublier, c'est l'essentiel.
  • attendre la couleur?: j'ai répondu dans l'item précédent. Si vous voulez la couleur, pour l'instant ce sont les smartphones/ phablets, tablettes et ordinateurs, avec l'inconfort d'une lecture immersive dans la durée que l'on connait tous. On attendra encore quelques années pour la révolution de la lecture numérique en couleur.
  • l'éclairage intégré: pas forcément indispensable mais il est présent maintenant presque partout en standard en moyenne gamme. Si vous souhaitez lire le soir dans votre lit sans lampe de chevet, forcément indispensable. Sinon, une fonctionnalité que vous n'utiliserez pas forcément beaucoup, vous verrez, hormis dans des conditions d'éclairage difficile. Quoi que l'on dise, lumière du jour et lumière artificielle se font concurrence plus qu'autre chose, vous aurez vite tendance à zapper la deuxième au seul profit de la première. Surtout avec des écrans en eInk Carta à l'excellent contraste.
  • le catalogue et l'écosystème: voir le premier point. L'offre de livres numériques en France est la même partout, le prix est le même partout garanti par la loi. Si vous souhaitez absolument acheter directement sur votre appareil, tous le propose Amazon, Kobo, Bookeen et PocketBook (avec Decitre et Cultura). Cependant, je vous conseille d'acheter depuis votre ordinateur pour gérer votre bibliothèque personnelle. Comme dans le cas de la gestion de votre musique en MP3, télécharger rapidement avec un cable usb, c'est très pratique, bien plus efficace pour gérer l'ensemble de sa bibliothèque et échanger des livres en famille ou avec des amis quand cela est possible sans DRM. 171 éditeurs en proposent à ce jour, la liste ici. Sachez les repérer. Si vous êtes y sensibles ainsi que sur l'utilisation de vos données personnelles, optez pour les modèles les plus génériques et ouverts, chez Bookeen et PocketBook.
  • le wifi/3G: wifi sur tous les modèles, pour mettre à jour, acheter, mais aussi pourquoi pas accéder à des clouds personnels (Dropbox, Hubic, etc.) pour récupérer ses livres dans sa bibliothèque et s'éviter les cartes SD. Avec l'accès par ses favoris, cela marche très bien. Seul Amazon propose un modèle 3G en France. Intéressant si vous êtes sans aucun accès wifi autour de vous. Bien cher, sans grand intérêt dans les autres cas.
  • l'aspect pratique: lire chez soi ou en mobilité? Un point très important à l'usage. Quand lisez-vous le plus, transports, chez vous, week-end, vacances pépère, vacances à crapahuter? En transport, la taille et la légèreté sont des éléments très importants surtout pour les hommes qui ne disposent pas de grands sacs à mains. Chez soi, on pourra tout à fait privilégier des grands formats. Tout à fait comme la pratique de livres en grands formats ou au format de poche. Ne pas hésitez non plus à investir dans une pochette qui les protègent bien en déplacement. Protégez-les, vous les garderez longtemps, longtemps.
  • les autres usages que la lecture: pour moi très secondaire. Même si beaucoup vous proposent un écosystème avec des contenus que vous pouvez récupérer sur le web, des fonctionnalités que vous oublierez vite. L'audio a disparu à cause des prix. Il reste présent chez des modèles haut de gamme. A retenir que les liseuses sont des machines à lire.
  • les prendre en main: fondamental pour moi. A chacun de juger, légèreté, taille, prise en main, écran d'accueil, navigation générale; absolument indispensable tant ces appareils touchent à une pratique intime, la lecture, le rapport affectif avec ces machines est très important, vous verrez à l'usage au bout de quelques semaines. Si vous aimez votre liseuse, vous l'aurez adopté et lirez de plus en plus avec.

Indispensable, à lire absolument: "Acheter un livre numérique? Pas plus compliqué qu'acheter un morceau de musique", c'est par ici.

Vous pourrez bien entendu retrouver tous mes tests depuis 2009 sur les différents modèles. Vous y trouverez aussi des petits détails qui peuvent vous intéresser, les réglages typographiques entre autres, un élément important à mon sens. Tous les six mois, je donne aussi mon propre tiercé, avec ma propre subjectivité, j'assume. Petit conseil personnel, achetez vos livres numériques chez vos libraires indépendants s'ils proposent une offre numérique. C'est aussi chez eux qu'il sera le moins fait usage de vos données personnelles. Si vous découvrez des livres sur leurs tables, leurs sites ou leurs Facebook, achetez-leur les livres au format numérique, juste retour des choses, non?

Bon choix et surtout bonnes lectures cet été!


Amazon revoit sa copie pour la rémunération des auteurs

AmazonAmazon a profité du lancement de sa nouvelle Kindle PaperWhite pour annoncer un changement majeur dans la manière de rémunérer les auteurs de livres numériques. Jusqu’ici le géant américain avait fait le choix de payer les auteurs sur une somme forfaitaire à partir d'un minimum de 10% de pages lues dans l’ouvrage. Maintenant la rémunération ne se fera plus au nombre de livres vendus mais au nombre de pages lues. Le livre à la découpe en quelque sorte, un changement de paradigme important comme le rappelle Affordance. La mise en place sera effective au 1er juillet prochain. Cela concerne bien entendu les auteurs qui entrent sur le programme d'auto-publication d'Amazon KDP mais aussi sur la formule d'abonnement Kindle Unlimited puisque les publications sont automatiquement reversées dans celle-ci. Amazon annonce clairement qu'un livre de 200 pages abandonné au milieu sera payé autant qu'un livre de 100 pages lu jusqu'au bout. A suivre... (via BidnessEtc).


Amazon : nouveau Kindle PaperWhite 3 et Voyage en France

Kindle-Paperwhite-2015Amazon a annoncé hier une nouvelle version de son Kindle PaperWhite en version 3. Il est d'ores et déjà en pré-commande, disponible à partir du 30 juin prochain. Amazon ouvre directement ce modèle à l'international et apparait sur le site français au prix de 129,99€. Des évolutions relativement mineures pour ce modèle qui embarque la technologie d'écran eInk Carta avec la résolution en 300 ppp qui était présente depuis l'année dernière sur le Voyage et que Kobo vient de porter sur son nouveau Kobo Glo HD. Une toute nouvelle police Bookerly, spécialement conçue par Amazon, est proposée. Pour le reste, ce PaperWhite conserve l'ancien design, rien de nouveau. Amazon en profite pour rendre disponible chez nous le Kindle Voyage, son modèle haut de gamme au prix de 189,99€, voir ici. Celui-ci parait décidément bien cher dans la nouvelle gamme avec un écran équivalent. Les seules fonctionnalités supplémentaires sont le réglage de la lumière intégrée automatique et la fonction PagePress pour une ergonomie de lecture améliorée dans les changements de page (via eBookFriendly). Ce nouveau Kindle PaperWhite est le 11ème modèle de la gamme Kindle chez Amazon depuis 2007 (Kindle 1 à 5 de base, Kindle Touch, DX, PaperWhite 1,2,3 et Voyage).

PS: une complète vidéo de présentation sur GoodeReader.


Livre numérique : Bruxelles enquête sur les contrats d'Amazon

EuropeSelon un article de l'AFP, la Commission européenne a ouvert aujourd'hui une nouvelle enquête visant Amazon, déjà dans le collimateur pour le régime fiscal dont il bénéficie au Luxembourg, et désormais soupçonné par Bruxelles d'abus de position dominante dans la commercialisation des livres numériques. En cause des clauses dans certains contrats qui obligeraient les maisons d'édition à informer Amazon si elles offrent des conditions plus favorables ou différentes à ses concurrents et à lui accorder des conditions analogues ou au moins aussi favorables. Ironie de l'histoire, on se rappelle des descentes des "hommes en noirs" de la Commission européenne chez les éditeurs parisiens il y a quelques années. A l'époque, c'était Apple qui était visé avec des soupçons d'ententes sur les prix. Certains avaient soupçonné que le "téléguidage" de Bruxelles venait de ce même Amazon. La roue tourne... (via LePoint).


Auto-publication : "Mémé dans les orties" repris chez Michel Lafon

Meme_dans_les_orties_posterNouveau phénomène français de l'auto-publication numérique. Après Angélique Barbérat et Agnès Martin-Lugand l'année dernière, c'est Aurélie Valognes avec "Mémé dans les orties" qui sort chez Michel Lafon après un réel succès d'auto-publication puisqu'elle a déjà vendu plus de 25.000 exemplaires sur la plateforme KDP d'Amazon depuis l'été dernier. La transformation en librairie est en cours par un éditeur qui est désormais rompu à l'exercice. Nouveau best-seller de l'été? A suivre. Dommage que la version numérique du livre ne soit toujours uniquement disponible que sur Amazon.


Etats-Unis : Amazon dévore le marché du streaming

Kindle unlimitedAmazon, rouleau compresseur dans tous les domaines. A peine quelques mois après avoir ouvert son offre d'abonnement Kindle Unlimited à l'automne dernier, Amazon se présente déjà comme le leader du streaming de livres numériques aux Etats-Unis devant ses concurrents Oyster et Scribd qui avaient pourtant créé le concept il y a plus de deux ans. L'offre Kindle Unlimited représenterait déjà plus de la moitié des abonnements aux Etats-Unis. On comprend mieux que Oyster tente désormais de proposer le téléchargement à l'unité, pour un tant soit peu rivaliser et sauver les meubles (via Goodereader). On attend avec impatience les "adaptations" (annoncées en février), qui devraient intervenir en France pour encadrer ce type d'offres d'abonnements.

Poll-results-1024x383