228 notes dans la catégorie "Apple"

Apple censure toujours les livres en France

FemmeAprès la bande-dessinée, le roman. Nouveau problème de censure par Apple pour un livre des Editions des Equateurs '"La Femme". C'est le Figaro qui révèle l'affaire. «La société américaine estime que la couverture du livre de Bénédicte Martin représentant une femme aux seins nus prolongeant une lame de poignard est ‘‘inappropriée''», explique l'éditeur Olivier Frébourg, indiquant que cette couverture est une création d'inspiration surréaliste du maquettiste Stéphane Rozencwajg. On y voit en effet, sur fond noir, une femme, torse nu dont le bas du corps est prolongé en lame de couteau. Du contenu, nul mot n'a été dit par Apple. L'éditeur a porté le débat devant la ministre de la Culture et de la Communication, le Syndicat national de l'édition et la Commission européenne, les appelant «à réagir et à prendre position sur cette question fondamentale de la liberté d'expression». Pas de censure chez les libraires français.


Apple : offrir des livres sur iBooks

Paquet-cadeau-design-apple-300x261Apple propose désormais d'offrir un livre numérique acheté depuis son store iBooks. Deux conditions nécessaires, que celui a qui vous destinez le livre ait un compte Apple et de connaitre son adresse mail. Une fois que vous aurez choisi le livre, il suffit de se rendre sur le menu déroulant et de sélectionner “offrir”. Détail supplémentaire, on peut aussi programmer la date de réception du cadeau (via CNet).


Apple prépare le livre-cadeau

GiftLe site américain AppleInsider a publié la semaine dernière un article selon lequel Apple préparerait activement la possibilité de pouvoir offrir des livres numériques depuis iBooks. Une fonctionnalité qui existe déjà pour la musique, les vidéos et les applications mais pas pour les livres. Un dépôt de brevet a été fait par Apple en ce sens. Parrallèlement Apple avance sans doute dans les négociations avec les éditeurs pour déployer un tel service.


Apple : iPad mini Retina et iPad Air

IpadApple a bien annoncé ce soir un nouvel iPad mini Retina avec un prix de base de 399€, l'ancien iPad mini reste au catalogue au prix de 299€. L'iPad de 5ème génération s'appelle désormais iPad Air. Plus fin, plus léger, c'est -il me semble- la vraie sensation de cette présentation, avec un grand format qui devient réellement plus compact et mobile dans cette configuration. Prix à partir de 489€. La politique de prix chez Apple reste égale à elle-même, cher, très cher. Les deux modèles disponibles en novembre, la concurrence n'a qu'à bien se tenir. Deux premières vidéos par CnetFrance.


Android : irrésistible ascension des tablettes

AndroidIntéressant schéma qui met en évidence le marché des tablettes depuis ses débuts et l'irrésistible envolée des modèles sous Android depuis dix-huit mois. Apple a communiqué cette semaine des résultats décevants pour son iPad, à son plus bas niveau historique avec 35,5% de parts de marché. Apple à la recherche d'un souffle nouveau sur un marché où il est en passe de perdre son leadership. Déception aussi pour Amazon où le Kindle Fire est très loin d'être en tête de gondole. Marchés des tablettes et du livre numérique qui ne se recouvrent pas quand on compare depuis fin 2011 avec la sortie du modèle d'Amazon. On peut s'interroger si Google avait avancé son IriverStory à l'époque... (via BusinessInsider).

Tablet-market-share-5.png


Allemagne: la vente de livres numériques d'occasion, c'est non

OccasionLa vente de livres numériques d'occasion. Elle nourrie toutes les supputations depuis qu'Amazon a déposé un brevet en début d'année. Depuis aussi que le site américain Redigi commence à initier le modèle dans l'univers de la musique. Aux Etats-Unis, ce système a été déclaré illégal (voir la vidéo ci-dessous). Aujourd'hui, la cour fédérale allemande vient de trancher en interdisant aussi la revente de livres numériques sans autorisation des ayants-droits. Pour l'instant, Amazon, Apple, Google et leurs modèles verticaux seraient les seuls à pouvoir gêrer techniquement ce type de modèles dans le livre numérique avec leurs environnements fermés. On se rappelle qu'Adobe a cessé tout développement autour de son système de DRM. Seuls les modèles en streaming pourraient être gêrer par d'autres revendeurs mais pas la vente de fichiers sous DRM qui representent 90% des catalogues avec le format ePub. Ne parlons bien entendu pas des fichiers avec une solution de tatouage numérique (watermark) qui sortiraient du champ. Bien entendu, les éditeurs et les auteurs auraient tout à perdre d'accepter ce type de modèles avec une dégradation de valeur. Décidément, plus vite nous serons débarassés des DRM, plus vite nous serons à l'abri de monopoles qui tentent d'organiser une prédation tous azimuts des contenus culturels. Ce livre numérique d'occasion, un miroir aux alouettes de plus. Lire le billet très complet de Florent sur Cnet.


Air France embarque la presse numérique

AfpressLa presse imprimée dans les avions, ce ne sera peut-être bientôt qu'un souvenir. Air France vient d'annoncer un nouveau service pour ceux qui possèdent un iPad. Il convient de récupérer l'application Air France Press (gratuite - 1.6 Mo) et de se connecter maximum 24 heures avant son vol pour récupérer une offre gratuite. Mais on peut aussi télécharger les magazines juste avant l'embarquement. Economie de logistique, de place, de poids, donc de kérosène. Pour ceux qui n'ont pas d'iPad et en attendant que les tablettes soient fournies en vol, le papier est encore distribué bien sûr (via iPadd).


Tintin est sur l'iPad

TintinBooks01Les albums de Tintin sont désormais téléchargeables sur l'iPad d'Apple via une application dédiée. Les 24 titres sont disponibles via les achats intégrés (In-App), au prix de 5,49€ l'album ou toute la collection pour 49,99€ (soit un peu de 2€ par titre). Apple a eu la primeur, en espérant que Tintin sera bientôt disponible chez d'autres revendeurs. Il y a malheureusement des messages forts que l'on distille constamment, le meilleur sur l'iPad, dommage que les éditeurs de Tintin entrent aussi dans ce jeu-là, business oblige sans doute. Une pensée à tous les libraires francophones qui ont défendu les aventures du petit reporter dans leurs rayons depuis tant d'années; pour le numérique, ils passeront au second service s'il reste des miettes (via Tintin.com).

PS: on leur donne Tintin sur un plateau, pendant ce temps-là ils nous refusent la mimolette...

Plus de 200 libraires en France privés de Tintin, jusqu'à quand? Mille Sabords!


Afficher Librairies avec une offre numérique sur une carte plus grande

Apple refuse la "pornographie Iznéo"

CensuréRevient sur le devant de la scène la censure exercé par Apple sur des livres qu'il juge indésirables, assimilés à de la pornographie selon lui. Ce sont les éditeurs d'Iznéo qui en font les frais aujourd'hui; ils ont dû procéder dans l'urgence à un nettoyage monumental de leur catalogue de bandes-dessinées disponibles sur l'application BDComics sur iPad et iPhone. Plus d'un millier de titres (40% de l'ensemble) ont été supprimés, des séries comme XIII, Largo Winch, Thorgal, Muréna, Lady S, Millénium, Les Autres Gens ou des ouvrages d'auteurs tel Enki Bilal, tous catalogués «16 ans et plus» (via Livres-Hebdo).


Apple: tout seul en arrivant au port

JobsMac Millan, le dernier éditeur américain qui restait encore au côté d'Apple pour faire face au département de la justice américaine, a jeté l'éponge et accepté la transaction financière proposée. Comme les autres éditeurs, il aura sans doute penser que le jeu en valait peu la chandelle tant l'entente sur les prix orchestrée par Apple en 2010 était difficilement défendable. C'est en toutes lettres dans le livre de Steve Job. Résultat du procès cet été (via iGen).


Etats-Unis: la fin du 14,99$?

Price cutSans doute un tournant dans l'édition numérique américaine avec la baisse programmée depuis plusieurs mois des prix. La chasse à l'entente sur les prix menée à l'encontre d'Apple et des éditeurs majeurs est en train de produire ses effets. Les prix moyens sont en train de baisser régulièrement, la moyenne du prix des 25 best-sellers américains est de 8,09$, elle était de 11,79$ en octobre dernier. Le site Forbes titrait aujourd'hui: "Est-ce que les jours du eBook à 14,99$ sont comptés?". Les nouveautés sont en train de migrer peu à peu de prix à 14,99$ et 12,99$ à 9,99$ qui est en passe de devenir un prix plafond sur le marché anglo-saxon.


Apple: six mois devant soi?

Macgpic_1356295626_scaled_optimLe renouvellement de gamme tous les six mois, il semblerait que ce n'était pas un accident de parcours chez Apple à la dernière rentrée. Un nouvel iPad 5 pourrait sortir dès le mois de mars prochain, un nouvel iPad mini aussi dans les cartons d'après plusieurs rumeurs. Lire le billet sur l'Expansion. Six mois et c'est déjà dépassé, assez délirant. Aficionados de la marque à la pomme, préparez vos euros et vos pages sur le Bon Coin...


Le Père Noël de plus en plus mobile

SmartphoneLe produit technologique le plus vendu en volume et en chiffre d'affaires à Noël 2012? Ce sera... le smartphone. Il devrait détrôner pour la première fois le téléviseur et dépasser aussi les micro-ordinateurs, faisant un bond de deux crans. Selon les panels distributeurs de GfK, il devrait se vendre quelque 2,2 millions de smartphones en France. Quand on pense qu'il y a cinq ans seulement, avant la sortie de l'iPhone, c'est un marché qui n'existait pas. La tablette pointe elle-aussi en excellente position. Au total, c'est 3,3 millions de mobiles qui devraient intégrer la hotte du père Noël. Pour la télé, quand à elle, c'est la dégringolade. Plus de détails sur LeFigaro.


iBooks d'Apple: l'offre de livre en français

A découvrir une infographie originale sur l'offre de livres en français sur l'iBookStore d'Apple réalisée par le cabinet Storeslytics pour le site Youboox. Merci à eux d'avoir rectifier les chiffres érronés dans la journée, notamment l'offre numérique des Editions Albin Michel largement sous-évaluée; j'espère que les autres sites qui ont relayé mettront à jour (cliquer dessus pour améliorer la lecture).

Infographie-Youboox-11


La Fnac abandonne la musique en ligne

FnacLa Fnac jette l'éponge pour la musique. Disquaire en ligne, c'est fini. Après huit années d'activité, FnacMusic fermera ses portes le 31 décembre prochain. La Fnac signe un partenariat avec Apple et redirigera les internautes vers iTunes d'Apple pour l’achat d’un album au format numérique, Apple reversant une partie de la vente à la Fnac via un système d’affiliation. Le choix d’Apple n’est pas un hasard, iTunes captant 70% du marché de la musique en ligne, écrasant toute la concurrence. Il y a un an, la Fnac avait déjà fait le choix d'un partenariat avec Kobo/Rakuten pour le livre numérique. A l'heure où la Fnac est engagé dans un processus de vente de plus en plus probable, voilà une annonce qui ne va rassurer sur sa crédibilité sur le marché de la vente en ligne de biens culturels. Le tournant numérique est déjà bien derrière la Fnac (via LeMonde).


Apple augmente le prix des applis

PaniqueApple, maître chez lui, révise les prix à la hausse de ses applications et cela sans en informer les éditeurs (lire LeFigaro). La semaine dernière Amazon qui vidait la bibliothèque d'une cliente, aujourd'hui Apple qui change les prix. A lire le billet de Julien, les plateformes américaines règnent en maîtres avec un certain cynisme, les clients et éditeurs subissent. Les éditeurs pris au dépourvu justement, ce message par exemple d'Iznéo:

"Bonjour à tous nos lecteurs sur iPad et iPhone,

Nous nous devons de vous alerter des modifications survenues ce matin chez Apple. Sans en informer au préalable les éditeurs, Apple a modifié les prix des BD en vente dans l’application izneo BD, comme tous les prix d’achats intégrés et d’applications dans la zone euro.

Apple justifie cette augmentation de prix par un réajustement face au cours monétaire du dollar qui a fortement varié depuis 2008 (alors que les prix eux n'ont pas changé.)

Vous allez donc avoir la surprise de vous voir proposer un album affiché à 2,99€ dans votre application izneo (les tomes 1 par exemple) à 3,59€, ou un album à 4,99€ dans votre librairie izneo sera vendu en achat intégré à 5,49€.

Nous allons réagir à ces changements qui ne sont pas de notre fait rapidement, mais, en attendant, n’hésitez pas à acheter vos BD sur notre site web www.izneo.com, puis synchronisez votre BDthèque pour lire sur votre terminal iOS.

Nous espérons que vous comprendrez que cette décision est indépendante de notre volonté.

Très bon weekend de lecture,

L’équipe izneo"

Apple: l'iPad Mini au maxi prix

HeroIl est bien là. Deux ans et demi après la sortie de l'iPad (100 millions d'exemplaires vendus), l'iPad Mini a bien été dévoilé hier lors de la conférence Apple. Un format un peu plus grand que la concurrence 7 pouces avec 7,9 pouces. Disposant d'une résolution de 1024 par 768 pixels, il sera disponible en 2 coloris, blanc ou noir, et en plusieurs capacités: 16, 32 et 64 Go. Il intègre un processeur central ainsi qu'une batterie lui offrant 10 heures d'autonomie, d'après son constructeur. Bien entendu compatible avec toutes les applications iPad existantes, il sera proposé en version Wifi seul, ou avec le support de la 3G et de la 4G. La disponibilité de l'iPad Mini débutera à partir du 2 novembre, en pré-commande, dans 34 pays dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et bien sûr la France. Côté prix, Apple ne change absolument rien à sa stratégie. C'est cher, très cher puisque les versions s'échelonnent entre 339€ (16Go wifi seul) et 674€ (64Go wifi + mobile). C'est presque le double du prix des tablettes Android que sortent Amazon, Kobo et Google en cette fin d'année. A signaler qu'Apple en profite pour revoir à la hausse la tarification de son nouvel iPad en version 4 qui démarre désormais à 509€. L'iPad 2 subsiste seulement dans sa version 16 Go au prix de 409€, il devrait sans doute disparaître du catalogue rapidement. Tous les détails sur le site d'Apple.

PS: à lire le billet "culotté" de Damien Douani sur ZDnet "L'échec de l'iPad", qui s'interroge sur le bilan contenant/ contenus d'Apple dans l'éducation, la presse et l'édition. La cannibalisation de l'iPad a commencé du côté de Presse-Citron.

PS: à lire également l'excellente analyse de Louis Naugès.


iPad Mini : la fin de l'iPad 2 ?

Ipad2L'iPad2 n'est-il pas en train de vivre ces derniers jours? Prix trop peu éloignés, simplification de la gamme, l'arrivée de l'iPad Mini pourrait bien acter la fin de l'iPad dans sa version "lowcost". Peut-être une aubaine pour la concurrence sur les grandes tablettes tant l'iPad2 continuait à très bien se vendre. Dans une note publiée la semaine dernière, Gene Munster, analyste du cabinet Piper Jaffray a prédit que l’iPad Mini cannibaliserait les ventes d’iPad d’Apple à hauteur de 20% (via ZDNet).


Etats-Unis: condamnation pour entente sur les prix

JusticePremier verdict aux Etats-Unis concernant la class action diligentée à l'encontre d'Apple et des principaux groupes d'édition. "Trois d'entre eux qui avaient passé un accord avec les autorités américaines en avril pour clore les poursuites sur le prix des livres numériques, vont devoir payer 69 millions de dollars (55 millions d'euros) pour dédommager les consommateurs, selon des détails fournis hier. L'éditeur français Hachette et les américains HarperCollins et Simon & Schuster (groupe CBS) ont accepté de payer cette somme "pour compenser les consommateurs" qui ont acheté des livres électroniques entre le 1er avril 2010 et le 21 mai 2012, ont indiqué les procureurs généraux des Etats du Connecticut et du Maryland dans des communiqués séparés." Apple, Penguin et Mac Millan restent l'objet de poursuites, n'ayant pas souhaité négocier. On rappellera qu'une procédure est également en cours du côté de Bruxelles (via Le Monde).


Walter Isaacson ne sait rien

JobsWalter Isaacson, l'auteur de la biographie de Steve Jobs, refuse de venir s'expliquer devant le tribunal à propos de la class action en cours à l'encontre d'Apple et de cinq éditeurs aux Etats-Unis. Le bonhomme doit pourtant en savoir beaucoup sur les réflexions de Steve Jobs sur la question. C'est bien écrit dans son livre, comme je le signalais en novembre dernier (via Publishersweekly).


Apple: les portables demain

Apple-MacBook-Pro-13.3-inch-2.4-GHzLe succès des smartphones et des tablettes n'a pas l'air de condamner les ordinateurs portables. Ils bougent encore. Pour preuve les derniers MacBook Pro annoncés par Apple hier. Toujours plus fins, plus puissants, ils annoncent la tendance du marché demain. Les prix, par contre, sont toujours aussi stables. Est-ce qu'Apple se lancera réellement dans une petite tablette low-cost dans quelques mois?