278 notes dans la catégorie "Livres"

Les Harengs de Ploucamor à la criée

HarengsUn joyeux OVNI "littéraire" qui commence à se diffuser sur toutes les plateformes numériques, c'est "Les Harengs de Ploucamor" d'un dénommé François Troudic. Une couverture et une trame qui rappellent les codes de la Série Noire. 52 pages d'humour décalé. Il y a du Dard breton dans le loustic. J'ai lu cela ce soir avec bonheur. Vous le trouverez gratuitement sur le site d'EBG, même les sites de piratage commencent à le proposer, c'est dire si l'animal Troudic trouve déjà des échos sur les réseaux. Sans modération entre deux chouchen, on attend avec impatience la suite! (via LordArsenik).

PS: après vérification, il semble que c'est par le forum AudioKeys que l'auteur a lancé la diffusion de son livre début septembre.

PS: échange avec l'auteur qui m'a envoyé les explications sur la genèse de son livre:  

Bonjour,

Je suis l'auteur des "Harengs de Ploucamor".

Tout d'abord je tenais à vous remercier pour le billet très sympa que vous avez consacré à ce modeste petit bouquin :-)

Je tenais aussi à apporter un rectificatif quant à son origine mais, les commentaires étant fermés sur votre blog, je prends la liberté de vous adresser ce mail.

Au départ, ce truc à effectivement vu le jour au Bar du forum T...Z, dont je suis membre. Ça s'est fait sans préméditation. Un matin où j'étais d'humeur particulièrement primesautière, j'ai lancé un sondage bien stupide intitulé "Mangez-vous des harengs au petit-déjeuner?" que j'ai agrémenté d'une petite histoire. Les réactions des autres membres ont été assez drôles et surtout, plusieurs m'ont réclamé la suite de l'histoire. Du coup, je me suis pris au jeu et, de fil en aiguille, je me suis retrouvé à livrer presque chaque jour la suite de l'aventure. Lorsqu'elle fut achevée, j'en ai fait un eBook, que j'ai posté sur le forum de la T...Z, proposé à Coolmicro, l'administrateur d'EBG qui a eu la gentillesse de bien vouloir l'accueillir sur son site, et posté également sur deux autres forums où j'ai mes habitudes, dont effectivement le forum Audiokeys.net, que vous mentionnez dans votre billet.

Voilà, tout cela n'a pas une bien grande importance mais, puisque la question s'est semble-t-il posée, telle est vraiment l'origine de ce bouquin. :-)

Merci encore pour votre intérêt.

Cordialement.

K.


Bouquins en numérique

BouquinsUne vingtaine de titres de la célèbre collection Bouquins sont proposés en version numérique depuis le début de l'année. En titres à l'unité ou respectant les compilations complètes bien connues. Des textes qui font toujours références. A signaler particulièrement de nouvelles traductions des oeuvres de Stefan Zweig et de "L'Histoire de ma vie" de Casanova, des romans d'Alexandre Dumas et le "Marseille" de  Michel Vergé-Franceschi. Des Bouquins pour voyager léger cet été!


Dan Brown: Inferno en vente demain

BROWN_1Evénement mondial, la version française du nouveau livre de Dan Brown "Inferno" publié chez Lattès parait demain 23 mai; la version numérique disponible dès minuit en principe chez tous les libraires en France au prix de 15,99€ (avec une réduction de 30% exactement par rapport à la version imprimée). La préparation du livre a fait l'objet de méthodes qui relèvent du commando militaire (lire l'article sur l'Express). La société Attributor sans doute mobilisée particulièrement pour un tel ouvrage. Un chiffre de ventes à hauteur d'1,5 million d'exemplaires est espéré par l'éditeur français, même 2% en numérique, cela ferait 30.000. Alors, le nouveau Dan Brown, premier best-seller numérique en France?


Quinzaine littéraire: appel à soutien

NadeauAppel solennel de Maurice Nadeau pour sauver la Quinzaine Littéraire, en grand péril financier. "Ne laissons pas mourir la Quinzaine". Tous les détails ici, à lire également le billet sur Actualitté. En espérant que cela bouge du côté de la presse traditionnelle pour leur confrère, tant qu'il n'y a pas GoogleNews malheureusement, rien ne se passe aujourd'hui.


Beautiful Bastard: la totale

BastardStratégie marketing complète pour la sortie en France de "Beautiful Bastard" de Christina Lauren chez HugoRoman, présenté comme le nouveau "Cinquante Nuances de Grey". Surenchère en plus, tout un programme. Difficile de faire plus, impressionnant dans le genre, il semble ne rien manquer:

  • le site internet ici
  • la vidéo bande-annonce ici
  • la vidéo bande-annonce allo ici
  • la page Facebook ici
  • les photos Instagram ici
  • la vitrine Pinterest ici
  • le compte Twitter ici (à traduire)
  • la play-list ici
  • l'infographie ici
  • les affiliations ici
  • les affiliations plus "directes" ici
  • la page wikipedia ici (à traduire)
  • le premier chapitre disponible ici
  • la page Babelio et la masse critique ici
  • la page BookNode ici
  • la parution Livres-Hebdo ici
  • l'offre et les critiques de lecteurs ici
  • il est dans Paris ici
  • il est partout ailleurs ici ou ici
  • le sondage bidon ici
  • le buzz ici
  • la campagne de presse ici
  • la campagne télé ici
  • les plv ici
  • ...

Si après tout cela vous ne le voyez pas, c'est à désespérer...

PS: à signaler que la version numérique est proposée sans DRM, bravo HugoRoman.


Toussaint Louverture: vers d'autres succès

LinguistePour faire face à la morosité du climat en ce week-end (nous avions déjà eu le nouveau Le Guilcher il y a tout juste un mois, il nous faut bien cela en ce moment), un autre roman plein d'humour que je vous conseille ardemment. Après le succès remarqué de "Karoo", les Editions Toussaint Louverture nous proposent depuis hier "Le Linguiste était presque parfait" de Steve Carkeet. La critique s'emballe déjà, c'est dire! Toujours la tyrannie de choisir entre version imprimée ou numérique, tant l'éditeur nous propose de si beaux livres imprimés.


Pile entre deux: le nouveau Le Guilcher est arrivé!

Pile entre deuxCoup de coeur qui n'est pas numérique mais tant pis! Après les succès de ses deux premiers livres "En moins bien" et "Pas mieux" (Pocket en a fait des réimpressions à tours de bras), Arnaud Le Guilcher nous revient avec un nouveau "Pile entre deux" aux Editions Stéphane Million. En ces temps de sinistrose aiguë, l'arrivée de ce météorite est un vrai bonheur de saison. Une fable délirante, les 400 pages m'ont juste tenu le week-end. Deux à trois ressorts comiques à chaque page, faites le compte. L'ami Collard de LaGriffeNoire va sans aucun doute s'enthousiasmer comme sur les deux premiers livres, revoir ici et ici. A lire le premier article dans SudOuest, les autres vont suivre. Foncez chez vos libraires la semaine prochaine, un bouquin pareil la Sécurité Sociale devrait le prescrire pour résoudre son déficit.


Le Club des lecteurs numériques change de look!

BlogNotre Club des Lecteurs Numériques change de look en ce début d'année. Un peu plus d'un an d'existence déjà. Le cercle s'agrandit un peu plus aussi avec deux nouveaux membres, Charly et son blog Chroniques de livres, Catherine et son blog Vosdansletexte, l'un avec son Kindle, l'une avec son Cybook. Nous sommes désormais plus d'une quarantaine avec une bonne moitié d'actifs. J'espère que ce petit espace vous donnera des idées de lectures, vos retours si vous êtes "nouveaux lecteurs" nous intéressent aussi, n'hésitez pas à commenter et nous faire part de vos pratiques numériques.

Merci à tous les chroniqueurs et tout particulièrement à Delphine qui fait le lien entre nous tous, "more and more"...


Presses Universitaires de Bordeaux: Les Mutations de la lecture

Cv_mutations_bat_2A signaler la parution cette semaine d'un ouvrage intitulé "Les Mutations de la lecture" sous la direction d'Olivier Bessard-Banquy aux Presses Universitaires de Bordeaux (collection Les Cahiers du Livre). Nos pratiques de lecture changent avec les nouveaux supports, d'où la nécessité de se pencher sur la réalité de ces changements. 

L’essor des tablettes et des livres électroniques offre de nouvelles perspectives pour lire sans limite des pages et des pages du patrimoine intellectuel numérisé. Qu’en est-il exactement? Qu’est-ce que cela change pour les professionnels du livre? L’écran est-il appelé à remplacer le papier? Peut-on espérer que le charme glacé des tablettes fasse un jour venir aux textes les «livrophobes» de toutes sortes? C’est à ces questions et bien d’autres que répondent les spécialistes des pratiques culturelles, Olivier Donnat, Bernard Lahire, Martine Poulain, Nicole Robine, les éditeurs François Gèze et François Laurent.

À ces réflexions sur les mutations de la lecture sont ajoutées en annexes des études sur le rôle du club France Loisirs dans l’acquisition de la culture, sur la féminisation du lectorat, sur l’évolution des publics en librairie, sur la lecture numérique et les différentes formes de la littérature dans l’univers électronique par Bernadette Seibel, Joanna Thibout-Calais, Jean-Pierre Ohl, Hervé Bienvault et Alexandre Gefen. Ainsi ce recueil collectif espère-t-il présenter un panorama riche et complet de l’évolution de la lecture du papier vers l’écran.

Je remercie Olivier Bessard-Banquy de m'avoir demandé de participer à cet ouvrage. Après un rappel historique sur les développements technologiques et le contexte américain, j'ai essayé de porter un regard prospectiviste sur l'évolution des différents supports de lecture. Si nous n'avons malheureusement pas les données d'Amazon sur ses lecteurs, d'autres signes peuvent nous aider à comprendre la réalité du marché. Travail éditorial oblige, ce texte a été écrit il y a un an maintenant ce qui parait bien loin dans l'univers numérique si rapide. Les évolutions et les études de cette fin d'année vont dans le sens de ce que je livre dans cet ouvrage.


Mon livre du mois - novembre 2012

Dicker_couv_bde-zSi j'ai décidé d'arrêter mes propres chroniques de lectures, chaque premier dimanche du mois je vous proposerais mon livre préféré. Coup de coeur pour ce livre, "La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert" de Joël Dicker aux Editions de Fallois/ L'Age d'Homme, que j'ai dévoré en quelques jours. La version numérique n'existe pas. Le livre très soigneusement édité sur un papier de qualité, il restera en bonne place dans votre bibliothèque. Pas d'hésitation. Il vient d'obtenir le Grand Prix du Roman de l'Académie Française et reste en piste pour le Goncourt. J'espère bien qu'il va le décrocher, tant il le mérite. Ce serait aussi un bien bel hommage posthume à Vladimir Dimitrijevic, l'éditeur de L'Age d'Homme, disparu tragiquement l'année dernière.

PS: Goncourt raté, c'est finalement le "Goncourt des lycéens 2012" qui vient récompenser ce très bon livre. En tous cas, il est parti pour être le livre-événement de cette rentrée! (15/11/12).


Andrés Caicedo: Que Viva la Musica!

CaicedoUne belle redécouverte aux Editions Belfond. Celle de l'écrivain colombien Andrés Caicedo (1951-1977) avec la sortie de son livre principal "Que Viva la Musica!". Un livre météore d'un auteur qui s'est suicidé en pleine jeunesse à l'âge de vingt-cinq ans. Un ouvrage important de la littérature sud-américaine qui ressort dans plusieurs traductions à travers le monde. Une plongée dans l'univers de la nuit dans Cali sur fond de rumbas et de rythmes rock des années 70, psychédélisme oblige bien sûr. Dans la veine de Castaneda, Kerouac pour n'en citer que quelques-uns. Parallèlement au livre imprimé, un livre numérique sans DRM (c'est exceptionnel chez l'éditeur, bravo) et une version enrichie de nombreux bonus sur l'iPad. A découvrir également un site web consacré à l'auteur. J'ai commencé le livre hier soir, c'est vraiment très bon, la traduction est remarquable. Une petite chronique complète bientôt.


Eyrolles: Design d'expérience utilisateur

SylviePour les lectures studieuses des vacances, à signaler la parution aujourd'hui d'un ouvrage intéressant, "Design d'experience utilisateur" de Sylvie Daumal chez Eyrolles. Elle est la spécialiste de l'UX design en France. Une discipline qui s'applique aux designers mais plus largement à tous les professionnels engagés dans des projets numériques. A lire l'interview qui accompagne son livre:

"Le design d'expérience utilisateur s'applique aux dispositifs numériques (sites web, intranets, applications mobile et tablettes, bornes interactives et automates...), mais aussi à tous les dispositifs dont on fait un usage: cela peut être un serveur vocal, un équipement médical, un système de signalisation, un appareil électroménager ou encore un guichet d'information... Dès lors que la personne utilise et interagit avec un système, un produit ou un service, la question de l'expérience devient centrale. C'est pourquoi la démarche devrait intéresser de très nombreux milieux professionnels, bien au-delà du Web."

Sans doute riche d'enseignements à tirer aussi dans les développements du livre numérique et des nouvelles interfaces d'accès, bref, dans ma pile pour les vacances!


Mes 10 livres pour les vacances

Valises-de-livres2Bientôt les vacances, discret ralentissement de l'activité du blog. Déconnecter du web sûrement, mais pas des livres, inversement proportionnel? L'essentiel n'est pas le web. Mon choix de lectures, mes 10 livres pour l'été (imprimés et numériques), j'embarque avec moi:

  • Mapuche de Carl Férey
  • Le Livre de la Mort de Anonyme
  • Karoo de Steve Tesich
  • Les Revenants de Laura Kasischke
  • Gokan de Diliz Galhos
  • Le Régal des vermines de Marc-Edouard Nabe
  • Le Tigre de John Vaillant
  • De Passage à Paris de Alfred Eibel
  • La Gana de Fred Deux
  • La Révolte des pendus de B. Traven

Mais je ne partirais pas qu'avec cela, on ne sait trop jamais. Bonnes lectures à tous!


Zarafa: livre enrichi en ePub3

ZarafaSans doute un livre enrichi qui va susciter l'attention comme l'a été l'Herbier des Fées à la fin de l'année dernière, c'est Zarafa. Une réalisation toujours au format ePub3 qui accompagne un film sorti en dvd et d'autres livres pour enfants. Le format numérique complète la campagne promotionnelle. 

Zarafa nous conte ce long périple qui les mènera du Soudan à Paris en passant par Alexandrie, Marseille et les Alpes enneigées. Zarafa et Maki vont vivre mille péripéties et croiser la route de l’aéronaute Malaterre, des étranges vaches Mounh et Souhn et de la pirate Bouboulina…

Zarafa sur vos tablettes, c’est un récit de 71 pages écrit par Vanessa Portal, avec:

- une quarantaine d’interactivités à découvrir avec les mots colorés
- de nombreuses images et extraits du dessin animé
- 12 titres de la bande originale du film

Après "L’Herbier des fées" de Benjamin Lacombe coédité avec Albin Michel Jeunesse, c'est aussi le studio Prima Linea et la cellule d'IGS-CP qui se sont chargés de la réalisation. L’enrichissement audiovisuel et l’interactivité du format ePub3, propre au livre numérique, a été repoussé à ses limites. Zarafa peut être lu sur un iPad avec iBooks, sur un iPhone (3G ou version ultérieure) ou iPod touch (2ème génération ou version ultérieure). Téléchargement en exclusivité sur l’iBook Store. A lire également le billet d'AppliMini.


L'information sur internet

Couv_LabyrinthePour affuter son esprit critique dans un web de plus en plus touffu et livré aux dérives d'influences (publicitaires et autres), à signaler le livre d'Alexandre Serres "Dans le labyrinthe: évaluer l'information sur internet" publié chez CFEditions. La version epub devrait suivre durant l'été. Avec ce message de notre ami Hervé Le Crosnier:

"Après une analyse des pratiques informationnelles en ligne, Alexandre Serres présente les divers critères qui permettent de situer une information ou un document dans une carte mentale qui justifie la lecture, la citation ou l'usage d'une information pour chaque lecteur particulier. Une lecture qui devrait aider toutes celles et ceux qui ont pour mission de transmettre des compétences documentaires."


A lire absolument: Vu, lu, su de Jean-Michel Salaün

Vu lu suUn livre que j'avais depuis longtemps je dois le dire dans ma pile de livres à lire et que j'ai dévoré le week-end dernier. C'est "Vu, lu, su" de Jean-Michel Salaün aux Editions de La Découverte. Professeur à l'Ecole normale supérieure de Lyon, il a été pendant cinq ans directeur de l'Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l'information à l'Université de Montréal. Vous avez peut-être déjà eu l'occasion de lire d'excellents billets sur son blog (référent dans son domaine), voir les cours qu'il a mis en ligne.

Dans ce nouveau livre, il propose d'observer le web d'une manière inédite, en le replaçant dans une histoire plus longue, celle du document. Un petit livre court, sans bavardages et extrèmement bien construit. On suit l'histoire du document, d'abord dans l'univers des bibliothèques (ce premier chapitre est lumineux), puis les mutations au XIXème et XXème siècle quand l'afflux des documents et l'importance du classement s'est posé. Les propos visionnaires de Paul Otlet en 1934 sont assez saisissants. Vu, lu, su, c'est les trois dimensions du document qu'il propose, Vu/ la forme, Lu/ le texte, Su/le médium. Le livre est la continuité de la réflexion autour du groupe de travail Pedauque (voir le livre publié chez C&F Editions). Avec le web et sa courte histoire (moins de vingt ans), deux moments qui se superposent, dans un premier temps le web des documents et des données avec les documents traditionnels issus de la numérisation, puis les néo-documents issus d'un web sémantique, qui sont les documents en mouvement perpétuel. Je suis resté un peu hermétique pour le chapitre sur l'économie du document, beaucoup plus apprécié l'analyse qui clot le livre avec les modèles monopolistiques Apple/Google et Facebook qui s'appuient chacun dans leur domaine sur l'exploitation des documents selon les trois variables.

Un livre qui ne sera pas daté avant très longtemps tant il apporte un éclairage original et pertinent sur ce que nous voyons se construire dans l'univers numérique; on voit les choses différemment dans ce qui s'assimile souvent à une soupe épaisse dont on a bien du mal à retrouver les ingrédients. Un livre dont je vous recommande particulièrement la lecture.

A noter que la version numérique existe, j'ai préféré la version imprimée pour ma bibliothèque déjà bien fournie dans le domaine, documents déjà sous cette forme oblige (je le glisse près de celui de Robert Darnton, hop).

Jean-Michel Salaün était l'invité de France-Culture le mois dernier pour parler de son livre.


Buchet-Chastel: rendez-vous avec la musique

ViolonistesNe pas manquer cette semaine à l’occasion du Salon de la musique classique Musicora, les éditions Buchet-Chastel ont la bonne idée de marquer l'événement par une promotion sur le livre enrichi Les Grands Violonistes du XXe siècle. Depuis hier jusqu’au 14 mai, cet ouvrage sera en effet vendu au prix exceptionnel de 4,99€ au lieu de 14,99€. Chaque version (français/anglais) contient un fichier audio compatible iPhone/iPad ainsi qu’un fichier enrichi compatible avec Adobe Digital Edition pour la lecture sur ordinateur, le tout sans DRM (ils sont en revanche non compatibles avec Linux ou Android). C'est plus de 8 heures de musique à écouter pendant la lecture, ainsi qu'une riche iconographie. Une amicale pensée à son éditrice, Gaëlle, aux Editions Buchet-Chastel à l'origine de cette collection. Distribué par Immatériel (via le blog ePagine).


Livre/numérique: toujours des querelles...

QuerelleA signaler la parution chez Buchet-Chastel d'un essai "La Querelle des livres' de Olivier Larizza avec une illustration accrocheuse dont franchement on se serait passé.

"Le livre papier est-il voué à disparaître au profit de sa version numérique? En même temps pourquoi une nouvelle technologie détrônerait-elle la précédente? La querelle des livres aura-t-elle lieu?
Dépassant les prophéties et les clivages qui enflamment les débats actuels, Olivier Larizza s’interroge sur ce qui fragilise ou au contraire consolide notre désir de livre tel qu’il se manifeste depuis plus de cinq siècles."

J'ai tendance à être sceptique sur tous ces ouvrages surfants sur la mode de la pseudo opposition papier/numérique qui semble aujourd'hui complètement d'arrière-garde. Robert Darnton et d'autres sont déjà passés par là depuis longtemps. Pour ma part, je suis aussi passé à autre chose. Non-Fiction nous en dit plus sur l'ouvrage, à vous de juger.

PS: un dialogue s'est instauré avec l'auteur dans les commentaires qui a du mal visiblement à accepter le débat du web, la querelle toujours je vous dis.


Samedi 14, Jean-Bernard Pouy

Samedi14Vendredi 13 oblige, lu ce week-end le premier titre d'une série de polars démarrée en octobre dernier sous ce titre de collection aux Editions La Branche. 13 titres prévus au programme bien entendu. Le premier d'entre eux, c'est "Samedi 14" de Jean-Bernard Pouy. Tout le monde connaît Pouy, illustre initiateur devant l'éternel du divin Poulpe. Ce nouveau roman dans la lignée des meilleurs. Ne pas réveiller la bête qui sommeille. Un vieil anarchiste rangé avec son RSA et ses légumes dans une bicoque du fin fond de la Creuse, se voit un matin réveillé par une troupe de CRS diligentés pour protéger ses voisins, parents du nouveau ministre de l'Intérieur. Toutes ressemblances. Bouclage, évasion, cavale. Le pouvoir en place va trembler sur son siège à coup de scandales à répétitions dans tous les canards nationaux, de tous bords d'ailleurs pour ratisser bien large, le bougre devenant l'homme le plus recherché de France. Attrapera, attrapera pas. On ne s'ennuie pas un seul instant au rythme de la centaine de pages qui nous entraine dans toute la France et sur les pentes du Stromboli. Raymond Queneau nous accompagne tout le long du road movie, les pages choisies dans les deux pléiades qui complètent le bagage du bonhomme. On s'amuse beaucoup, c'est drôle et décapant en diable. On attendra tous l'éruption finale, pas déçu du voyage. Une série qui démarre au quart de tour, les autres vite. La version numérique à petit prix et sans DRM, de quoi passer aux amis pour s'en faire offrir d'autres. Elle pousse La Branche!

Lu pour le Club des Lecteurs Numériques.

Lecture2