288 notes dans la catégorie "Liseuse"

Un Kindle couleur 8 pouces en fin d'année ?

KindleLes rumeurs de plus en plus insistantes autour du fameux Kindle couleur. Amazon pourrait bien lancer un modèle au format 8 pouces en fin d'année. En amont Amazon investit largement le domaine de l'éducation, en aval les nouveaux dispositifs de lecture se préparent. Adieu tablettes, les liseuses couleur seraient peut-être bien dans les starting-blocks. Depuis le début de l'année, le déploiement d'une unité de production de Liquavista, filiale d'Amazon, se réalise en Chine autour du Beijing Century Joyo Information Technology, à Shenzhen. Le centre opérationnel et l'assemblage devraient être là. Un marché considérable pour Amazon qui va bien au-delà de l'éducation, bandes dessinées, mangas, pratique et presse magazine (via GoodeReader).

Pour mémoire, revoir la présentation de cette technologie en 2010 déjà. Amazon a racheté Liquavista en 2013... 


Tolino Page : un modèle de base en eInk Carta à 69€

Tolino-pageFort de son succès en Allemagne, Tolino vient défier Amazon sur l'entrée de gamme, là où il est traditionnellement très difficile de lutter car les modèles sont largement subventionnés à prix coûtant, voire plus. Tolino sort en effet dans les semaines à venir une nouvelle liseuse Tolino Page au prix de 69€. Là où Tolino fait très fort c'est que ce modèle d'entrée de gamme sera bien avec un écran en eInk Carta, et non en Pearl comme celui d'Amazon avec son Kindle. La meilleure qualité d'écran à petit prix. Définition en 167ppi, 800×600 pixels. Un processeur 1GHz Freescale i.MX 6, 512 MB RAM et 4 GB de mémoire. Pas d'éclairage intégré. Tous les détails par exemple chez Thalia.

Avec les Shine 2HD et Vision 3HD, Tolino possède désormais une gamme de liseuses complète qui devrait renforcer encore sa position sur le marché allemand et dans les autres pays où il est présent (Autriche, Italie, Suisse, Belgique). L'avantage de Tolino c'est qu'il dispose, contrairement à Amazon, d'un grand nombre de distributeurs avec des magasins physiques. Avec l'opérateur Deutsche Telekom au commande de l'environnement. On pourrait même imaginer que dans un avenir proche, DT puisse proposer l'accès au réseau mobile à ses abonnés sur des liseuses Tolino pour accéder à leur bibliothèque et la librairie numérique. Impossible pour Amazon d'en faire autant sans des accords couteux. A signaler qu'une boutique française en ligne a même fait discrètement son apparition. Les modèles ne sont pas encore disponibles, à suivre de très près... (via TheDigitalReader).

PS: pour ceux qui en douterait, Tolino permet bien de gérer la DRM Adobe, voir cette vidéo mise en ligne en décembre.

PS: les liseuses Tolino sont disponibles dans les boutiques Club en Belgique francophone.


Kobo : un nouveau Kobo Aura One à l'automne

Kobo-logo-colorDes premiers signes pour un nouveau modèle chez Kobo baptisé Aura One. Les habituelles certifications FCC sont en cours. Cette liseuse serait au format 7,8 pouces. Un grand modèle qui manque pour l'instant dans la gamme Kobo. J'avais dit à la fin de l'année dernière que cette année 2016 serait l'année de nouveaux modèles en grand format. Le dernier semestre pourrait bien me donner raison, Kobo le premier à donner des signes en ce sens. Une autre liseuse 6 pouces serait aussi en préparation. L'automne devrait voir de belles surprises, à suivre... (via GoodeReader).


Poliseuse : les polices pour les liseuses

PoliceUn intéressant blog à suivre si vous êtes amateur de typographie et en recherche de polices originales pour télécharger sur votre liseuse préférée. Les polices embarquées par les fabricants sont souvent limitées. Il y a tout un espace de créativité à explorer pour améliorer sa propre expérience de lecture. Créé au début de l'année, Poliseuse répertorie déjà des tutoriels (Kobo seulement pour l'instant) et des dizaines de polices référencées avec beaucoup de détails. N'hésitez pas à faire partager vos polices préférées.


Amazon : un nouveau design pour le Kindle All-New

KindleAmazon profite de l'arrivée de l'été pour proposer une nouvelle version de son Kindle d'entrée de gamme All-New Kindle. Un design plus fin, il sera plus léger que le précédent sorti en 2014 (161g contre 191g). Il sera disponible -en deux coloris noir et blanc- en France à partir du 20 juillet prochain au prix de 69,99€. Le Kindle PaperWhite sera lui aussi proposé en deux coloris, le blanc à partir du 30 juin. Après le Kindle Oasis il y a quelques mois, une diversification de la gamme qui traduit sans doute la bonne santé des liseuses d'Amazon. Enterrées les liseuses? (via TheVerge). 


Les meilleures liseuses pour l'été 2016

Liseuses

C'est d'habitude début juillet, je le fais un peu en avance cette année, jour du passage à l'été. C'est mon rendez-vous traditionnel deux fois par an (le dernier en décembre) pour vous donner mon podium des meilleures liseuses sur le marché français. Toujours de nombreuses liseuses disponibles mais pas de nouveaux modèles depuis le début de l'année. Les fabricants l'avaient fait à l'automne dernier. Très logiquement je renouvelle donc mon classement.

Des liseuses que certains disaient condamnées par les tablettes (d'ailleurs en très nette perte de vitesse) et surtout les smartphones, pourtant elles tiennent toujours le haut du pavé chez tous les leaders des librairies numériques avec des gammes solides de 59 à 189€. Le livre numérique existerait-il d'ailleurs sans elles? Les amateurs gros lecteurs les renouvèlent année après année sans sourciller. C'est toujours un signe évident de bonne santé. Dans la pratique ces petites liseuses se révèlent de redoutables machines à lire, longtemps, longtemps...

Une sélection à faire donc. L'offre est importante, pas moins de 15 modèles disponibles en France chez 4 acteurs différents. Tous ont renouvelé leurs gammes l'année dernière: Amazon(4), Bookeen(3), Kobo(3) et Tea/ PocketBook(5). A lire ce billet pour bien acheter. Un choix difficile tant les modèles sont excellents avec pour chacun des caractéristiques légèrement différentes. L'année dernière a été marqué par la généralisation en moyenne gamme des écrans en eInk Carta avec plus de contraste et des résolutions plus importantes.

J'ai mis sur la plus haute marche de mon podium le Tea TouchLux 3, suivi de près par le Kobo Glo HD et le Cybook Muse Frontlight. Explications:

1/ Tea TouchLux 3: La nouvelle version customisée par Tea du modèle de PocketBook toujours sur la plus haute marche. Très belle finition avec des plastiques meilleurs que chez la concurrence, magnifique écran, finesse, légèreté, finition, boutons associés, pinch and zoom, qualité de l'éclairage intégré, carte micro, sans compter l'excellente librairie développée par Tea pour Decitre, Cultura et Chapitre/ France Loisirs. Les libraires l'adoptent, c'est un signe. Un excellent partenariat gagnant/ gagnant entre PocketBook et Tea. Le Tea TouchLux 3 est très complet et ouvert, très polyvalent avec tous les réglages possibles. C'est aussi la mise à jour très réussie de son firmware qui l'a porté sur le haut de podium. Autre élément pour des lecteurs qui souhaitent disposer d'une liseuse qui respecte l'intégrité des fichiers ePub proposés par les éditeurs, je conseille absolument ce modèle générique. A saluer également chez Tea le développement de Care, la DRM light pour plus de simplicité. A retrouver mon test complet ici.

2/ Kobo Glo HD: Le best-seller chez Kobo avec ce modèle apparu l'année dernière qui embarque le meilleur de la technologie d'écran actuelle, à la fois en eInk Carta mais aussi avec la meilleure résolution possible en 300 ppi. Kobo a fait un très gros effort sur le prix. Compacité, légèreté, design, sans parler de l'excellent environnement Kobo et du petit bonus que représente le réglage de la luminosité avec le doigt sur le bord de l'écran. Malgré la définition, ce Kobo Glo HD a glissé à la deuxième place en fin d'année. La qualité des plastiques un peu en deçà, plus de carte micro SD, pas de pinch and zoom. Petite contrainte également, il faut en tenir compte, avec les modèles Kobo le meilleur est d'acheter ses livres chez Kobo/ Fnac car le rendu typographique se révèle moins bon si l'on achète ses livres ailleurs. Kobo apporte en effet un traitement particulier sur les fichiers ePub, les optimisant pour ses propres modèles. Une méthode efficace de se fournir chez Kobo/ Fnac, il faut le savoir. Moins d'ouverture donc. A retrouver mon test complet ici.

3/ Cybook Muse Frontlight: En troisième position, le modèle phare chez le fabricant français Bookeen. Fin, léger, compact, des boutons sur les côtés pour ceux qui les préfèrent. Une excellente navigation et une librairie associée BookeenStore pour acheter chez eux. Comme chez Tea, Bookeen respecte parfaitement l'intégrité des fichiers conçus par les éditeurs, c'est un point important. Vous pourrez acheter partout sans restriction aucune. A noter aussi l'évolution très réussie du firmware avec des mises à jours désormais régulières. A retrouver mon test complet ici.

A signaler que le grand Kobo Aura H2O n'est pas loin du tout, excellent modèle toujours bien sûr, mais je le juge un peu cher par rapport au Kobo Glo HD. Vous le choisirez à la place du Glo HD si vous souhaitez un meilleur confort de lecture chez vous, un modèle un peu moins pratique en mobilité.

Les modèles Kindle d'Amazon comme d'habitude écartés, défiance pour le format propriétaire, non support du format universel ePub. Une situation qui n'existe dans aucun autre secteur culturel et qu'il faut combattre. Ne vous laissez pas "apprivoiser" par des réductions de prix des appareils, vous ne serez jamais propriétaires de vos livres verrouillés chez Amazon. Si vous voulez un jour changer de liseuse pour une autre marque, vous perdrez tous vos livres. Votre bibliothèque et son accès restent aussi importants que l'appareil lui-même, pensez-y, c'est peut-être aussi l'occasion d'en sortir.

Pour un modèle d'entrée de gamme au prix le plus doux possible, c'est le Kobo Touch 2.0 qui me semble tenir la corde. J'ai mis en ligne le test le mois dernier. A retrouver l'ensemble de mes tests sur la page habituelle que j'actualise, ainsi que sur la page Pinterest.

C'est mon quatorzième classement, deux chaque année depuis fin 2009. C'est la 5ème fois que le fabricant PocketBook accède à la plus haute marche, le partenariat avec Tea a été décisif en France (Kobo 5 fois, Bookeen 2 fois et Sony 2 fois).

Bonne liseuse, belles lectures cet été, profitez-en bien!

Podium


Liseuses : 10 conseils pour bien acheter en 2016

LiseusesMise à jour annuelle de ce billet qui reste l'un des billets les plus lus sur le blog. Je ne reviendrais pas sur le sempiternel débat liseuses/ tablettes. Il semble désormais derrière nous. Les liseuses et les tablettes sont maintenant présentes dans nos usages de lecture, encore que cette année les tablettes semblent en net recul avec des ordinateurs hybrides en pleine ascension. Et puis les inévitables smartphones pour certains bien sûr. Depuis plusieurs années les grandes enseignes les proposent les unes et les autres, chacun a pu les prendre en main et comprendre les différences. Si vous êtes gros lecteur, vous comprendrez sans doute rapidement que ce sont les liseuses sans rétro-éclairage qui procurent toujours et de très loin le plus de confort de lecture en toutes circonstances, que ce soit autonomie, plein air et fatigue visuelle.

Si vous avez compris qu'une liseuse est bien la "machine à lire" qu'il vous faut, laquelle choisir?

L'offre est importante, pas moins de 15 modèles disponibles en France chez 4 acteurs différents. Tous ont renouvelé leurs gammes l'année dernière: Amazon(4), Bookeen(3), Kobo(3) et Tea/ PocketBook(5).

10 thèmes repérés pour vous donner mon propre sentiment:

  • la marque: la technologie des liseuses est mature aujourd'hui, tous les modèles proposés par les quatre marques sont robustes et éprouvés. Chez tous, efforts de design, de matières, d'ergonomie. Les petits problèmes de qualité ont été gommés peu à peu avec les nouveaux modèles et les mises à jour des firmware. Chaque marque propose des modèles avec la dernière technologie d'encre électronique au meilleur contraste, eInk Carta. Seul Amazon propose un environnement fermé avec des livres achetés au seul format d'Amazon.
  • le prix: un argument important pour ceux qui ne lisent pas trop, moins si vous êtes gros lecteur, vous amortirez votre choix rapidement. La fourchette est large entre 59 et 189€. A mon avis, au-delà d'une quinzaine de livres par an, l'amortissement d'une liseuse est bien réel. Ne pas hésiter à regarder autour de 100€. Surtout que l'on observe bien souvent que l'acquisition d'une liseuse provoque rapidement des lectures en plus.
  • la taille de l'écran: les modèles 5 pouces compacts ont été abandonnés, c'est bien dommage, ils reviendront peut-être. Les modèles 6 pouces sont désormais le standard. Pour les personnes souhaitant grossir les caractères et avec un usage pas forcément nomade, je conseille de regarder attentivement le modèle 6,8 pouces chez Kobo (Aura H2O), voire même les modèles 8 pouces chez PocketBook et Bookeen. Pour PDF et BD/mangas, pas forcément un argument, tant les liseuses se révèlent assez décevante pour l'un et l'autre. Les liseuses, des machines à lire des romans/ essais au format ePub, ne pas oublier, c'est l'essentiel.
  • attendre la couleur?: j'ai répondu dans l'item précédent. Si vous voulez la couleur, pour l'instant ce sont les smartphones/ phablets, tablettes et ordinateurs, avec l'inconfort d'une lecture immersive dans la durée que l'on connait tous. On attendra encore quelques années pour la révolution de la lecture numérique en couleur.
  • l'éclairage intégré: pas forcément indispensable mais il est présent maintenant presque partout en standard en moyenne gamme. Si vous souhaitez lire le soir dans votre lit sans lampe de chevet, forcément indispensable. Sinon, une fonctionnalité que vous n'utiliserez pas forcément beaucoup, vous verrez, hormis dans des conditions d'éclairage difficile. Quoi que l'on dise, lumière du jour et lumière artificielle se font concurrence plus qu'autre chose, vous aurez vite tendance à zapper la deuxième au seul profit de la première. Surtout avec des écrans en eInk Carta à l'excellent contraste.
  • le catalogue et l'écosystème: voir le premier point. L'offre de livres numériques en France est la même partout, le prix est le même partout garanti par la loi. Si vous souhaitez absolument acheter directement sur votre appareil, tous le propose, Amazon, Kobo, Bookeen et Tea/PocketBook (avec Decitre et Cultura). Cependant, je vous conseille d'acheter depuis votre ordinateur pour gérer votre bibliothèque personnelle. Comme dans le cas de la gestion de votre musique en MP3, télécharger rapidement avec un cable usb, c'est très pratique, bien plus efficace pour gérer l'ensemble de sa bibliothèque et échanger des livres en famille ou avec des amis quand cela est possible sans DRM. 228 éditeurs en proposent à ce jour, la liste ici. Sachez les repérer. Si vous y êtes sensibles ainsi que sur l'utilisation de vos données personnelles, optez pour les modèles les plus génériques et ouverts, chez Bookeen et Tea/ PocketBook.
    A signaler aussi, le prêt numérique en bibliothèque qui commence à se développer dans de nombreuses villes en France. Vous pourrez lire gratuitement sur toutes les liseuses, exception faite de celle d'Amazon toujours du fait de son propre format.
  • le wifi/3G: wifi sur tous les modèles bien sûr, pour mettre à jour, acheter, mais aussi pourquoi pas accéder à des clouds personnels (Dropbox, Hubic, etc.) pour récupérer ses livres dans sa bibliothèque et s'éviter les cartes SD. Avec l'accès par ses favoris, cela marche très bien. Seul Amazon propose un modèle 3G en France. Intéressant si vous êtes sans aucun accès wifi autour de vous. Bien cher, sans grand intérêt dans les autres cas.
  • l'aspect pratique: lire chez soi ou en mobilité? Un point très important à l'usage. Quand lisez-vous le plus, transports, chez vous, week-end, vacances pépère, vacances à crapahuter? En transport, la taille et la légèreté sont des éléments très importants surtout pour les hommes qui ne disposent pas de grands sacs à mains. Chez soi, on pourra tout à fait privilégier des grands formats. Tout à fait comme la pratique de livres en grands formats ou au format de poche. Ne pas hésitez non plus à investir dans une pochette qui les protègent bien en déplacement. Protégez-les, vous les garderez longtemps, longtemps.
  • les autres usages que la lecture: pour moi très secondaire. Même si beaucoup vous proposent un écosystème avec des contenus que vous pouvez récupérer sur le web, des fonctionnalités que vous oublierez vite. L'audio a disparu à cause des prix. Il reste présent chez des modèles haut de gamme. A retenir que les liseuses sont des machines à lire.
  • les prendre en main: fondamental pour moi. A chacun de juger, légèreté, taille, prise en main, écran d'accueil, navigation générale; absolument indispensable tant ces appareils touchent à une pratique intime, la lecture, le rapport affectif avec ces machines est très important, vous verrez à l'usage au bout de quelques semaines. Si vous aimez votre liseuse, vous l'aurez adopté et lirez de plus en plus avec.

Indispensable, à lire absolument: "Acheter un livre numérique? Pas plus compliqué qu'acheter un morceau de musique", c'est par ici.

Vous pourrez bien entendu retrouver tous mes tests depuis 2009 sur 45 modèles différents. Vous y trouverez aussi des petits détails qui peuvent vous intéresser, les réglages typographiques entre autres, un élément important à mon sens. Tous les six mois, je donne aussi mon propre tiercé, avec ma propre subjectivité, j'assume. Le prochain début juillet, mais il ne sera guère différent de celui de l'hiver dernier. Petit conseil personnel, achetez vos livres numériques chez vos libraires indépendants s'ils proposent une offre numérique. C'est aussi chez eux qu'il sera le moins fait usage de vos données personnelles. Si vous découvrez des livres sur leurs tables, leurs sites ou leurs Facebook, achetez-leur les livres au format numérique, juste retour des choses, non?

Bon choix et surtout bonnes lectures cet été !


Tablette ou liseuse : l'une ou l'autre pour lire des livres ?

TabletteliseuseVous hésitez entre tablette et liseuse pour lire de vrais livres dans leurs versions numériques? A lire absolument cet excellent petit billet du côté de LettresNumériques. Les bonnes questions à se poser. Merci à Vincianne pour les sympathiques renvois sur mes pages.

PS: à relire, je répondais à la question en donnant des pistes en 2011 déjà. Rien de changer sous la lumière du jour...


Kobo Touch 2.0 : test complet

100_0852Avec un peu de retard, je vous propose un test complet du nouveau modèle d'entrée de gamme chez Kobo, le Kobo Touch 2.0. Sorti à l'automne dernier, il vient remplacer la liseuse la plus vendue à ce jour chez Kobo, la Kobo Touch. Un modèle bien connu chez nous depuis quatre ans puisque c'est celui qui avait accompagné l'arrivée de Kobo en France avec le partenariat avec la Fnac à l'automne 2011, l'année de l'arrivée du Kindle d'Amazon et du démarrage du marché français (revoir mon test ici). La Fnac doit beaucoup à ce Kobo Touch qui l'avait propulsée avec succès sur le marché du format numérique. Même si Kobo a ouvert sa distribution vers d'autres enseignes, le rapport reste étroit avec la Fnac, Kobo souvent assimilé à la "liseuse de la Fnac". Toujours proposée au fil des années, il était désormais temps de renouveller cette liseuse d'entrée de gamme avec une version 2.0. C'est chose faite. Disponible depuis l'automne donc, elle est vendu à la Fnac au prix de 89,90€ et chez d'autres distributeurs, pas d'exclusivité désormais. Le Kobo Touch 2.0 s'inscrit dans une gamme complète des Kobo. Avec les Kobo Glo HD et Kobo Aura H2O, c'est aujourd'hui trois modèles qui sont proposés en France avec des prix allant de 89,90€ à 179,99€. Je rappelle mes deux tests réalisés sur ses deux grands frères, Kobo Glo HD et Kobo Aura H2O.

Le Kobo Touch était un excellent modèle, sans doute le meilleur modèle d'entrée de gamme sur la place à la fois pour la qualité des matériaux, sa robustesse et l'évolution du software au fil des années. Le challenge était élevé de le remplacer pour continuer à séduire beaucoup de primo lecteurs qui ne recherchent pas forcément trop de fonctionnalités mais plus le petit prix pour démarrer la lecture numérique. Mais le prix n'est pas le seul argument comme nous allons le voir. Ce Kobo Touch 2.0 est proposé en un seul coloris noir, voir les spécifications sur le site de Kobo. Le Kobo Touch 2.0 est-il le digne successeur du Kobo Touch? C'est parti pour un tour complet du modèle:

Prise en main: Côté packaging, pas grand chose à dire. Une traditionnelle boite cloche de qualité, bien résistante. A l'intérieur, un cordon usb, un mode d'emploi très bien fait. Première prise en main du Kobo extrêmement agréable alliant à la fois compacité, légèreté (185g). Un modèle 6 pouces avec un aspect pratique indéniable dans les poches ou le sac à main.

Côté design c'est très réussi. C'est exactement le même que celui du Kobo Glo HD qui avait été revu à l'époque. Un modèle tout en rondeurs (aucuns angles vifs), des côtés juste suffisamment larges pour la taille des pouces, une excellente prise en main. Légèreté, Kobo n'a pas fait le choix de la finesse à tout prix comme d'autres, mais cela n'a aucune conséquence à mon sens, quelques millimètres de plus ou de moins. Le choix de plastiques mat, qui ne sont pas sensibles aux traces de doigts, est excellent. Même si ce ne sont pas des plastiques de qualité supérieure (comme sur l'ancien Kobo Touch, peut-être un peu moins robuste à l'usage), ce n'est pas très génant. Au dos on ne retrouve pas sur ce modèle la matière plastique grainelée et caoutchoutée très réussie du Kobo Glo HD. C'est un peu dommage, un peu mesquin pour l'économie de prix. Un plastique grainé seul mais sans effet caoutchouc. J'apprécie également la grande discrétion du logo Kobo en bas. Au dos un grand logo Kobo discret également et l'apparition d'un logo Rakuten en bas. Rakuten impose peu à peu sa marque.

Petit détail aussi, même remarque que sur les Kobo Aura H2O et Kobo Glo HD, l'écran est entouré d'un très léger bord plastique brillant qui attire les reflets surtout en lumière artificielle; dommage de ne pas avoir opté pour un plastique mat. Avec l'absence de la matière au dos, c'est bien les seuls bémols de l'appareil s'il faut en trouver. Côté connectique, minimaliste. Un bouton marche/ arrêt en alu sur le dessus. Pas de surépaisseur, fonctionne à la pression très bien avec le doigt. En bas sur le tranche, juste l'emplacement du cordon usb et un petit trou pour le reset. Pas d'emplacement pour une carte micro SD. Pour maintenir un prix compétitif, Kobo a sacrifié cet aspect. Personnellement je ne trouve pas cela très grave tant la mémoire embarquée de 4Go permet déjà de disposer de plusieurs milliers de livres. Pour les autres, on utilisera aisément un cloud personnel.

Comme pour les autres modèles, Kobo en finit désormais avec la dalle bord à bord qu'il avait adopté pour le Kobo Aura. Une très bonne chose je trouve que ce retour à une dalle classique sans surépaisseur apporte la meilleure lisibilité possible. Les mêmes choix chez Amazon pour ses Kindle Paperwhite et Voyage ou pour PocketBook pour ses Touch Lux 3 et Sense. Personnellement, je préfère. Ne pas céder au "marketing tablette" mais à celui du confort sans reflets et à la qualité de la lisibilité.

Si le Kobo Glo HD embarque un écran en eInk Carta (le meilleur de la technologie chez eInk), ce mdèle Kobo Touch 2.0 dispose lui d'un écran en eInk Pearl de dernière fabrication. Entrée de gamme oblige du côté du prix, c'est le cas chez tous les fabricants. Malgré cela, le contraste de la série est excellent. Vraiment rien à redire, avec des noirs puissants et un fond d'écran très clair. Vous verrez en bas de l'article la comparaison entre ce Kobo Touch 2.0 et le grand Kobo Aura H2O (écran eInk Carta), la différence est toute relative, qui plus est quand vous ne les avez pas l'un à côté de l'autre. Réussite donc. Jusqu'à 6 pages sans flash noir, c'est absolument impeccable. Comme d'habitude on peut regretter que Kobo n'aille toujours pas au-delà de ces 6 pages dans les réglages, personnellement 10/15 pages me semble un pré-requis chez les fabricants aujourd'hui. Pas d'éclairage intégré sur ce modèle basique mais un excellent écran. L'appréciation générale est excellente.

Navigation: Comme pour le Kobo Glo HD, je reprend les éléments puisqu'ils se révèlent identiques. Allumage très rapide, 15/20 secondes à partir du mode éteint, 2 secondes seulement à partir du mode veille que l'on privilégiera bien entendu au quotidien. On passe du mode éteint/ veille avec un temps prolongé avec le bouton en haut. Page d'accueil classique désormais sur tous les modèles Kobo avec tout un tas de briques. On retrouve la même navigation que sur les autres modèles, les mises à jours se font très régulièrement. Livre ouvert, derniers livres téléchargés, bibliothèques, recommandations avec l'accès à la librairie par le wifi. Toutes les dernières actions disponibles en un seul coup d'oeil. Kobo met aussi en valeur les statistiques "Reading Life". Ceux ou celles qui les utilisent beaucoup seront contents de les retrouver. Pour les autres qui n'en ont pas grand chose à faire comme moi, c'est une déception de les voir toujours ainsi encombrer la page d'accueil mais on peut les enlever, paramétrage dans les menus.

Comme pour les autres modèles Kobo, on retrouvera la navigation générale bien connue au fil des mises à jours. Les nouveaux venus chez Kobo se familiariseront très vite. On accède rapidement à sa bibliothèque avec un défilement sous forme de barre en bas. Très pratique. Affichage possible sous forme de listes également. A signaler aussi que l'on peut créer ses propres étagères de livres en choisissant ses propres thèmes. Pour la navigation, un mode tactile très efficace, une très bonne rapidité des pages avec un processeur puissant de 1 Ghz désormais classique. J'ai été surpris par l'excellente réactivité. 4 Go de mémoire, de quoi voir venir même sans l'ajout de la carte micro SD. Pour le défilement des pages comme tous les Kobo, on peut frotter la surface légèrement mais aussi simplement toucher le bord droit ou gauche, un détail mais très agréable à l'utilisation. Si on touche le milieu de la page, on accède directement à des propositions de réglages. Navigation dans le livre (table des matières, annotations, recherche, définition et traduction), avancement rapide dans les pages, changement des polices et paramètres. Une déception toujours chez Kobo c'est l'absence du réglage de la grosseur des caractères sur un mode pinch and zoom très pratique avec les doigts comme chez PocketBook, dommage, seul bémol.

Toutes les annotations/ surlignages que vous aurez pu faire seront sauvegardées. Attention, pas d'utilisation possible de stylet. Un dictionnaire Larousse est intégré quand vous laissez votre doigt sur un mot sélectionné. Il y a aussi des dictionnaires de traduction intégrés, à sélectionner au choix. Changement de polices maintenant. Dix polices au total ont été embarquées, les meilleures restant Amasis, Caecilia et Malabar, mais il est aussi possible d'en télécharger d'autres dans un dossier fonts à créer très facilement. Taille des polices, interlignage, marge et justification se règlent avec des barres de défilement, bien pensées. Vous pouvez revenir à tout moment sur le document par défaut qu'aura choisi l'éditeur. Dans les paramètres avancés, on peut régler le rafraichissement des pages de 1 à 6 pages pour éviter le flash noir, ce que je vous conseille absolument de faire à 6 pages pour l'oublier. Dommage de ne pas proposer plus, je l'ai dit plus haut. Un effort Kobo. Pour les polices embarquées, la gestion des césures est assurée. Beaucoup de soin toujours sur la gestion de la typographie, marges, interlignage, fonctions avancées pour contrôler la graisse du caractère avec une prévisualisation. Elle reste néanmoins quelquefois toujours imparfaite, beaucoup de livres achetés étant bloqués dans les choix de marges, d'interlignage. A signaler également l'excellent Pocket pour récupérer des flux d'articles, un très bon complément avec le web.

Un mot sur la lecture de PDF qui reste un aspect très relatif sur des liseuses au format 6 pouces, des modèles fondamentalement orientés pour lire du format ePub. Une navigation bien faite au doigt avec un repère visuel de la zone de l'écran concerné. La réactivité est bonne même avec des documents aux poids importants. Pour les PDF, le pinch and zoom fonctionne avec efficacité, on se ballade dans le texte facilement. De vos documents word vous ferez des documents PDF avant de les importer, bien pratique. Si vous avez même une bonne vue, la lecture plein écran sera possible. Par contre le mode "reflowable" n'est toujours pas au niveau atteint par Sony à l'époque. Kobo ne semble pas se concentrer sur cet aspect. Une gestion PDF acceptable mais sans en faire plus, pas très grave à mon sens sur du 6 pouces, un peu plus dommage au-delà.

En résumé sur l'ergonomie générale, ce Kobo Touch 2.0 se révèle d'une navigation et d'une qualité de lecture remarquable, pas grand chose pour le prendre en défaut. L'univers du sofware Kobo est un vrai atout, ce modèle comme les autres, et il s'améliore régulièrement.

Accès wifi: Evidemment, le Kobo Touch 2.0, comme les autres modèles de la gamme Kobo, tire toute sa facilité d'utilisation avec la librairie numérique de Kobo/ Fnac. Une fois que vous aurez paramétré votre accès wifi, vous disposez du catalogue très étendu avec une interface assez réduite dans les choix mais relativement efficace pour trouver des livres. Vous pouvez aussi facilement accéder à des débuts de livres à télécharger. On regrettera sur cette librairie gérée par Kobo l'absence de livres sans DRM avec un seul tatouage numérique proposés par beaucoup d'éditeurs. Bien dommage, on aura tendance à s'orienter chez d'autres libraires. Autre fonction intéressante si vous souhaitez partager vos lectures, c'est une fonction sociale Reading Life qui vous permet de synchroniser votre compte Facebook. En ce qui concerne le navigateur web, il existe bien, il est bien planqué dans les suppléments. Comme d'habitude sur les liseuses, une fonction relativement accessoire. Il vous permettra de récupérer des flux rss, des livres gratuits mais pas de gérer un achat de manière satisfaisante. Si vous voulez acheter ailleurs qu'à la Fnac ou sur Kobo, il faudra le faire depuis l'ordinateur par les dossiers. L'accès à des clouds type Dropbox se fait parfaitement bien, je vous invite à essayer pour gérer votre bibliothèque. Pas grand chose à dire côté autonomie, 1 à 2 mois (utilisation intense du wifi ou pas) sur le papier ne change pas grand chose sur le fond tant les liseuses sont des monstres d'autonomie par rapport à nos autres ustensiles électroniques quotidiens.

Je voudrais signaler également un aspect important à tenir compte si vous ne voulez pas forcément acheter des livres à la Fnac ou sur le store de Kobo. En effet, Kobo apporte aux fichiers des éditeurs un traitement particulier. La mise en page des ePubs qui ne passent pas par Kobo n'est pas optimisé pour les liseuses de la marque. En plus de l'absence de titres courants en tête de page (le blanc est du coup un peu réduit), le blanc de pied n'est jamais constant d'une page à l'autre au fil de la lecture. C'est particulièrement inconfortable, cela se ballade constamment. Vous verrez deux photos de pages en bas du billet. Ce sera le cas aussi pour des livres numériques que vous pourrez emprunter en bibliothèque. C'est une réserve qui est valable pour tous les modèles Kobo. C'est vraiment dommage.

Verdict: Au final, le Kobo Touch 2.0 se révèle à la hauteur des attentes, un digne successeur du Kobo Touch. Design et matières réussies (dommage pour le dos en grip), légèreté, un bel écran eInk Pearl, rapidité, qualité du software, une excellente petite liseuse que vous adopterez rapidement et pour longtemps. De belles et nombreuses heures de lectures en perspective. Le rapport qualité/prix me semble quand même un peu en deçà avec un prix de 89,90€ que je juge un peu cher. Le juste prix par rapport au Kobo Glo HD, qui dispose de fonctionnalités supplémentaires, à 129,90€ me semblerait plutôt devoir être à 79,90€. Cela d'autant plus que Kobo pratiquement régulièrement des promotions sur le Kobo Glo HD dans les enseignes (couverture offerte). Du coup, je vous conseille le Kobo Glo HD bien évidemment. Je soupçonne Kobo de volontairement vous inciter à acheter le modèle au-dessus. Malgré cela, je considère ce Kobo Touch 2.0 comme le meilleur choix du marché à ce niveau de prix (à la réserve de vous fournir chez Kobo/ Fnac), surtout si vous n'êtes pas du tout intéressé par l'éclairage intégré. C'est un modèle absolument idéal pour démarrer à petit prix. Comme d'habitude, je vous invite à aller le prendre en main en magasin. Bonnes lectures !

Les plus:

  • écran eInk Pearl de belle qualité, belle définition et contraste
  • excellent design et finition générale, prise en main parfaite
  • qualités des plastiques, légèreté, discrétion des logos
  • bonne ergonomie de la navigation, réglages complets, tactile très efficace
  • processeur très rapide
  • flash noir débrayable, 6 pages seulement, dommage
  • polices nombreuses, gestion des césures
  • ajout de polices possible
  • dictionnaire Larousse et dictionnaires de traductions intégrés
  • fonctions annotations, lecture sociale Reading Life, Pocket
  • librairie associée avec catalogue Kobo/ Fnac très étendu
  • accès possibles à des clouds type Dropbox ou Hubic
  • mises à jours logiciel fréquentes

Les moins:

  • petit bord plastique brillant qui entoure l'écran
  • pas de revêtement grip au dos
  • pas de grossissement pinch and zoom
  • pas de possibilités d'annotations avec stylet
  • gestion moyenne du PDF
  • pas d'audio, text-to-speech
  • pas d'emplacement carte micro SD
  • prix un peu élevé pour l'entrée de gamme
  • réserve sur la lecture de fichiers ePub hors environnement Kobo/ Fnac

Je remercie l'équipe de Kobo France de m'avoir permis ce test.

Comme d'habitude, vous pourrez retrouver l'ensemble de mes tests ici, ainsi que sur la page Pinterest. Ceci est mon 45ème test sur le blog. N'hésitez pas à cliquer sur les illustrations ci-dessous pour vous rendre compte.

100_0854 100_0855

 

 

 

 

 

 

 

100_0856 100_0857

 

 

 

 

 

 

 

 

100_0858 100_0859

 

 

 

 

 

 

 

100_0860 100_0862

 

 

 

 

 

 

 

100_0863 100_0864


Kindle Oasis : un test sur GoodeReader

OasisA signaler un test complet du nouveau Kindle Oasis sur le site canadien GoodeReader. Un modèle avec sa couverture qui est vendu très cher. A ce niveau de prix, je retiens aussi une gestion mal maitrisée de la batterie avec l'éclairage intégré, ce qui est quand même un comble. A l'arrivée une note de 7,5/10 seulement. On est bien loin de la note du Paperwhite de 9/10 obtenu il y a quelques années.


Cultura : les liseuses PocketBook à l'honneur

PocketbookLa fête des mères approche, un moment toujours privilégié pour les offres de promotions. Joli feu d'artifice de liseuses de la marque PocketBook sur le site de Cultura avec de très nombreux modèles à bons prix. Elles sont toutes proposées avec l'environnement de la librairie développée par Tea. Très sympa de voir revenir une série de PocketBook Sense avec la couverture Kenzo. A 129,99€ livrée en magasin, une excellente affaire, j'affectionne particulièrement ce modèle vous le savez. Elle n'a pas pris une ride, un beau cadeau.


Kindle Oasis : premières vidéos

KindleLes premières vidéos de déballages et de tests du nouveau modèle d'Amazon, le Kindle Oasis, commencent à fleurir ici et là au fil des réceptions par les clients. Le plus sérieux que j'ai vu jusqu'ici par l'allemand Lesen.net. Guère convaincant par rapport à l'excellent Kindle PaperWhite qui avait déjà enterré le Voyage. Les railleries sur le web ne manquent pas sur ce modèle avec sa couverture à plus de 100€ bien évidemment. Il vous faudra débourser 289,99€, un niveau de prix ahurissant.

PS: une nouvelle vidéo signée TheEBookReader, comme toujours excellente.


Onyx : présentation de la gamme 2016

Onyx-booxRevoilà Charbax, cet infatigable globe-trotter qui écume les salons high-tech depuis des années. Avec un œil toujours aiguisé, il nous présente une vidéo complète au stand du fabricant Onyx au HKTDC Fair de Hong Kong. Avec notamment ce très grand modèle Ony BooxMax au format 13,3 pouces qui sera proposé par un revendeur allemand à près de 700€ bientôt (via TheDigitalreader).


Tolino : test du Tolino Vision 3HD

TolinoA découvrir un test intéressant, celui du Tolino Vision 3HD proposé par GoodeReader. Le modèle phare de la gamme, avec un écran 6 pouces eInk Carta en 300 ppi. Une liseuse très réussie et complète (l'étanchéité en plus), le seul bémol concerne les habituels PDF, assez commun sur les liseuses 6 pouces. Une note élogieuse de 9/10 à l'arrivée, qui ne va pas manquer de conforter le succès de Tolino en Allemagne et dans les autres pays qui ont cédé à Tolino. Indisponible en France, elle pourra néanmoins intéresser des frontaliers. Même si les catalogues français sont inexistants, il faudra acheter ses livres ailleurs que chez Tolino. 


Amazon : Kindle Oasis, le prix n'est pas un mirage

OasisLe nouveau Kindle Oasis est apparu aujourd'hui en pré-commande sur le site d'Amazon. Disponible le 27 avril prochain. Sans trop de surprises par rapport aux révélations qui avaient fuités il y a quelques jours. Une version haut-de-gamme au format 6 pouces. Ecran en eInk Carta avec une résolution de 300dpi. Tout cela équivalent au PaperWhite. Plus de diodes pour la lumière intégrée. La seule véritable nouveauté est cette couverture qui augmente l'autonomie (proposée en trois coloris). C'est le prix qui est absolument ahurissant puisque cette version Kindle Oasis est proposée à 289,99€ et la version 3G à 349,99€. Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas un mirage. C'est largement plus de deux fois le prix du PaperWhite, vendu 129,99€. La couverture représente le prix d'une liseuse entière, dingue. Les clients d'Amazon auront sans doute l'impression que l'on se moque d'eux. Très sincèrement, ils auront raison, à oublier. Le Kindle Voyage était décevant, le Kindle Oasis est parti aussi pour faire pschitt...

PS: en fait il ne s'agit pas d'une couverture solaire mais d'une couverture qui contient une batterie supplémentaire pour augmenter l'autonomie. Le Kindle Oasis nu est équipé d'une batterie de 250 mAh après la cure d'amaigrissement. L’étui spécialement conçu embarque lui aussi une batterie, mais de bien plus grande capacité. Avec 1290 mAh, elle lui permet d’afficher une autonomie "record" de deux mois d'utilisation. Nous sommes bien loin d'un modèle rechargeable en complète autonomie...


Amazon : Le Kindle Oasis a fuité

Kindle-oasis-2Difficile pour Amazon à chaque fois d'éviter toutes fuites quand on sait le nombre de filiales et de fiches produits qu'il gère. Une nouvelle fois, la fuite est venue de Chine puis du Canada pour le dernier Kindle qui devrait être annoncé cette semaine. La 8ème génération de Kindle prendra donc le doux nom d'Oasis. Après Paperwhite, Voyage, ce sera un Kindle Oasis. Un modèle 6 pouces, avec une couverture solaire. Il sera plus léger et fin, 131g, 3,4mm d'épaisseur, avec un écran eInk Carta en 300 dpi. Une lumière intégrée améliorée, un accéléromètre pour changer le sens de lecture. Le prix fait encore partie des inconnues. Patience, demain nous saurons tout. Pour un modèle haut-de-gamme qui devrait sans doute dépasser les 200€ suivants les versions Wifi et 3G, je pense qu'Amazon aurait pu se fendre d'un écran un peu plus grand comme le Kobo Aura H20 par exemple, voire pourquoi pas 8 pouces. Une vraie nouveauté. En gagnant en légèreté, il aurait pu du coup gagner un peu en taille d'écran. A suivre... (via TheDigitalReader).

PS: ce qui est curieux sur la photo ci-dessus, c'est que l'on a l'impression que ce Kindle est plus grand que 6 pouces. Plein d'autres photos arrivent, confirmation c'est bien 6 pouces. Le design asymétrique avec les boutons sur le côté n'est pas sans rappeler celui de plusieurs modèles de chez PocketBook.

Kindle-oasis-500x272 Chine2


Amazon : un nouveau Kindle avec une couverture solaire

SolarDès le lendemain de l'annonce de Jeff Bezos d'un nouveau Kindle, le site GoodeReader a dévoilé que, selon ses sources, Amazon devrait proposer avec ce modèle une couverture solaire qui permettrait une recharge d'appoint. En revanche il semblerait que la liseuse n'embarque pas elle-même la batterie solaire comme on pouvait l'imaginer. Confirmation que la recharge solaire semble bien une prochaine fonctionnalité importante pour les fabricants. C'est la même solution de la couverture qu'a retenu Bookeen, les premiers prototypes présentés il y a quelques semaines seulement (via GoodeReader).


Liseuses : quelles nouvelles améliorations?

Kobo-glo-hd-franceAvant les annonces Amazon et Kobo dans les prochaines semaines, que peut-on attendre sur de nouveaux modèles aujourd'hui en 2016, alors qu'Amazon présentera, excusez du peu, sa 8ème génération de liseuses Kindle? Un petit tour d'horizon que je vous propose aujourd'hui, il n'est bien entendu pas exhaustif:

  • le format: le marché s'est orienté depuis plusieurs années essentiellement sur les modèles 6 pouces. Plus petit je ne pense pas, ce n'est pas une orientation qui va revenir. Surtout que les 6 pouces peuvent être désormais très compacts avec une surface exceptionnelle consacrée à l'écran. Plus grands en revanche, beaucoup de lecteurs attendent des développement avec des innovations. Des écrans intermédiaires 6,8 ou 7 pouces? Pour moi le 8 pouces serait un minimum avec bien sûr le 13,3 pouces (équivalent A4) qui viendra en son temps soyons-en sûr au niveau du grand public.
  • l'écran: l'eInk Carta, la dernière génération en production  de masse chez eInk, est désormais le standard du marché. Il pourrait éventuellement être remplacé par d'autres écrans sur des modèles évolués haut de gamme pour Amazon qui garde la main chez eInk du fait de son leadership. Hormis l'amélioration constante du contraste, c'est la suppression du flash noir qui reste un chantier ouvert.
  • la batterie: si 1 à 2 mois sont les autonomies standards sur le marché des liseuses, on pense bien entendu au développement de l'énergie solaire sans retour à la prise. Bookeen a initié le mouvement dans ses annonces, Amazon ou d'autres pourraient aussi avancer. Un vrai plus pour les lecteurs je trouve.
  • les fonctionnalités: certaines pourraient être généralisées comme le réglage de la lumière sur l'écran (Kobo), le réglage du grossissement de la typo avec les doigts, la généralisation de l'accès 3G pour un accès plus facile aux librairies, l'accès plus facile à des clouds bibliothèques, le retour du text-to-speech avec l'audio, de l'annotation au stylet avec un niveau plus rapide, ce sont les sujets qui me viennent à l'idée.
  • le design: les couvertures intégrées (ou aimantées) ont été développées par certains fabricants comme PocketBook, cela pourrait en inspirer d'autres. Personnellement j'aime beaucoup, c'est très pratique.
  • la couleur: nous pensons tous aux liseuses avec des écrans couleur. Même si Amazon pourrait bien créer la surprise avec sa technologie LiquaVista bien discrète depuis des années, cela me parait encore prématuré. Mais elle viendra un jour...

Alors sur quoi avanceront Amazon et Kobo dans les prochaines semaines? Faites vos jeux, les paris sont ouverts. N'hésitez-pas à me donner vos commentaires sur les améliorations que vous souhaiteriez.


Amazon : un nouveau Kindle annoncé la semaine prochaine

AmazonJeff Bezos, le patron d'Amazon, a annoncé il y a quelques heures seulement sur son propre compte Twitter un nouveau modèle du Kindle, la 8ème génération. "Au top de la gamme". Kindle Voyage 2 sans doute. Une annonce sous cette forme est vraiment une première de la part de Bezos. Plus de détails la semaine prochaine...

Bezos

Kindle1 Kindle2 Kindle3 Kindle4

 

 

 

 

 

 

 

Kindle5 Kindle6 Kindle7  ?


La meilleure liseuse pour le printemps 2016 ?

LiseuseL'effervescence est comme d'habitude palpable avec les beaux jours, vous êtes beaucoup à consulter le blog pour chercher votre nouvelle liseuse en ce printemps. En attendant mon habituel classement de milieu d'année à venir début juillet, mon classement de décembre reste bien entendu plus que jamais d'actualité aujourd'hui, pas de changement:

1/ Tea Touch Lux 3: à retrouver mon test complet ici.

2/ Kobo Glo HD: à retrouver mon test complet ici.

3/ Cybook Muse Frontlight: à retrouver mon test complet ici.

Trois excellentes liseuses. A relire tous mes commentaires sur mon billet de décembre. N'hésitez pas à me faire part de vos différents retours sur ces modèles. Bon choix et bonnes lectures au soleil du printemps!

PS: comme d'habitude aucune affiliation quelconque sur le blog, vous reportez vers le libraire ou l'enseigne de votre choix.


Kobo : une nouvelle liseuse pour fin mai ?

KoboDes rumeurs autour d'une nouvelle liseuse pour fin mai chez Kobo. C'est le site américain GoodeReader, toujours bien informé, qui l'annonce. A quoi s'attendre? Peut-être bien une série spécifiquement pour la fête des mères avec des écrans en eInk Carta. L'actuel modèle de base, le Kobo Touch 2.0 dispose en effet d'un écran de génération précédente en eInk Pearl. Il est vendu 90€. Un écart de prix de 40€ seulement avec le Kobo Glo HD (eInk Carta et éclairage intégré) pas très légitime pour une génération précédente d'écran. Ce nouveau modèle pourrait soit remplacer le Kobo Touch 2.0 purement et simplement, soit s'intégrer dans la gamme en conservant l'actuel Kobo Touch 2.0 avec une baisse de prix autour de 70€ sur celui-ci pour concurrencer Amazon à ce niveau de prix. Ce printemps pourrait servir de test pour Kobo. Personnellement je verrais plutôt la première solution, ne nous leurrons pas l'eInk Pearl ne survivra pas dans les différentes gammes des fabricants à 2016. A suivre...


Kobo confirme le succès des liseuses

TamblynLa majorité des ventes de livres numériques se font toujours du côté des liseuses. C'est ce qu'a réaffirmé Michael Tamblyn, le PDG de Kobo, dans une récente interview à Publishing Perspectives. Ce sont aussi des clients plus fidèles dans le temps, il détaille même le lectorat type. Il a aussi révélé que la stabilisation des prix et la préférence pour des modèles avec des fonctionnalités évoluées par les utilisateurs rendent les ventes des seules liseuses profitables pour Kobo en 2015. Un pari qui était loin d'être gagné il y a quelques années avec la dégringolade des prix imposée par Amazon.


Eink : une nouvelle génération d'écrans sans doute bientôt

EinkVizplex, Pearl, Carta, Mobius, la technologie évolue régulièrement chez eInk, le fabricant de papier électronique qui équipe toutes les liseuses sur la marché. Des rumeurs de plus en plus persistantes font état d'une prochaine annonce dans les mois à venir pour une nouvelle génération d'écrans, sans doute prévue pour des modèles plus grands (de 6 jusqu'à 13,3 pouces). La génération Pearl qui équipe la plupart des liseuses du marché à bas prix arrive en fin de vie. Carta pour les premiers prix, la nouveauté pour les modèles plus chers? C'est aussi la technologie Regal de rafraichissement d'écran sans flash qui va être à surveiller attentivement. Ces dalles devraient équipés en toute logique les sorties de l'automne. Est-ce qu'Amazon aura encore une période d'exclusivité? A suivre... (via GoodeReader).