654 notes dans la catégorie "Amazon Kindle"

Le site Mobipocket fermera le 31 octobre

MobipocketLe site Mobipocket fermera définitivement le 31 octobre prochain. Pionnier du livre numérique sur les Palm et autres "assisants personnels" PDA de la fin des années 90, cet acteur français avait été racheté en avril 2005 par Amazon, qui s'appropriait par la même occasion le format prc/mobipocket pour ses premiers Kindle deux ans plus tard. Une page qui sent bon les premières années du web, elle rejoindra désormais l'Internet Archive pour l'histoire du livre numérique... (via TheDigitalreader).

Mobipocket


Amazon : un Kindle pour les mangas

KindleIntéressante initiative d'Amazon qui lance sur le marché japonais un Kindle spécialement conçu pour l'univers des mangas. Une version de son Kindle PaperWhite mais boostée avec de la mémoire à revendre puisque cette liseuse comporte une mémoire de 32GB (4 fois plus que la version de base). Potentiellement c'est l'équivalent de 700 mangas qui pourront être embarqué. Avec un défilement de pages bluffant. On se rappelle qu'il y a douze ans Sony avait sorti sa première liseuse Librié justement sur le marché nippon pour approcher les lecteurs de mangas. Sans succès à l'époque. Une véritable provocation aujourd'hui d'Amazon en terre nippone. Pour le prix, un supplément de l'équivalent de 19$ seulement. A suivre, il pourrait bien venir par chez nous bientôt, les amateurs de mangas sont là... (via TheVerge).


L'ebook avant le Kindle d'Amazon...

PingouinDe l'ebook avant le lancement du Kindle d'Amazon. Ce commentaire de Jacques Sadoul, le spécialiste de la science-fiction et éditeur bien connu chez J'ai Lu dans ses mémoires, qui traduit bien le sentiment général de la profession à l'époque:

Le lancement du e-book aux Etats-Unis est d’ailleurs loin de donner les résultats escomptés et je ne vois guère que les astronautes, les navigateurs solitaires ou les explorateurs des banquises polaires (pingouins compris) pour en avoir réellement l’usage.

Jacques Sadoul – C’est dans la poche (Bragelonne - 2006)


Un Kindle couleur 8 pouces en fin d'année ?

KindleLes rumeurs de plus en plus insistantes autour du fameux Kindle couleur. Amazon pourrait bien lancer un modèle au format 8 pouces en fin d'année. En amont Amazon investit largement le domaine de l'éducation, en aval les nouveaux dispositifs de lecture se préparent. Adieu tablettes, les liseuses couleur seraient peut-être bien dans les starting-blocks. Depuis le début de l'année, le déploiement d'une unité de production de Liquavista, filiale d'Amazon, se réalise en Chine autour du Beijing Century Joyo Information Technology, à Shenzhen. Le centre opérationnel et l'assemblage devraient être là. Un marché considérable pour Amazon qui va bien au-delà de l'éducation, bandes dessinées, mangas, pratique et presse magazine (via GoodeReader).

Pour mémoire, revoir la présentation de cette technologie en 2010 déjà. Amazon a racheté Liquavista en 2013... 


Amazon : un nouveau design pour le Kindle All-New

KindleAmazon profite de l'arrivée de l'été pour proposer une nouvelle version de son Kindle d'entrée de gamme All-New Kindle. Un design plus fin, il sera plus léger que le précédent sorti en 2014 (161g contre 191g). Il sera disponible -en deux coloris noir et blanc- en France à partir du 20 juillet prochain au prix de 69,99€. Le Kindle PaperWhite sera lui aussi proposé en deux coloris, le blanc à partir du 30 juin. Après le Kindle Oasis il y a quelques mois, une diversification de la gamme qui traduit sans doute la bonne santé des liseuses d'Amazon. Enterrées les liseuses? (via TheVerge). 


Amazon éditeur ? C'est désormais parti...

AmazonpublishingLes premiers livres arrivent enfin en France. Annoncé l’an dernier et présent au dernier Salon du Livre de Paris en mars, le département d'édition d’Amazon (Amazon Publishing) a publié quatre premiers titres d’auteurs français. Un cinquième est prévu pour l’été. Ces ouvrages labellisés Amazon Publishing sont vendus à 9,99€ dans leur version imprimée et 5,99€ en version numérique. Ils sont aussi versés automatiquement dans l'offre d'abonnement Kindle Unlimited (via Livres-Hebdo).

Répérés dans la vaste offre d'auto-édition d'Amazon, ils comportent la mention suivante: "Nouvelle édition : cette édition de ... , publiée le ..., comprend des révisions éditoriales." Les premiers titres sont les suivants:

  • "Les Loges du mal" de Enzo Bartoli
  • "Le Sourire du clair de lune" de Julien Aranda
  • "La Simplicité des nuages" de Julien Aranda
  • "Klimax" de Lionel Clamy

Plusieurs éditeurs français se font la spécialité de surveiller les succès d'auto-édition du Kindle pour proposer des contrats d'édition à leurs auteurs pour les versions imprimées. Amazon va être en mesure désormais de leur proposer lui-même un contrat d'édition dont les conditions ne sont pas connues pour l'instant, notamment sur les droits de préférence pour des livres ultérieurs. Est-ce que ces livres deviendront des best-sellers de l'édition française ? A suivre...


Darty brade les Kindle d'Amazon

Darty"Le rapprochement avec Darty est défensif". Alexandre Bompard, le patron de la Fnac, le réaffirme dans les colonnes du Monde aujourd'hui. Défense contre Amazon bien sûr... Pas de Kindle Oasis, les Kindle Paperwhite sont bradés à plus de 20% en ce moment sur le site de Darty, alors qu'il n'y a pas de promotion sur le site français d'Amazon. Pas sûr que les Kindle iront jusqu'à l'été chez Darty. Amazon devra sans doute trouver une autre vitrine physique en France.


Kindle Oasis : un test sur GoodeReader

OasisA signaler un test complet du nouveau Kindle Oasis sur le site canadien GoodeReader. Un modèle avec sa couverture qui est vendu très cher. A ce niveau de prix, je retiens aussi une gestion mal maitrisée de la batterie avec l'éclairage intégré, ce qui est quand même un comble. A l'arrivée une note de 7,5/10 seulement. On est bien loin de la note du Paperwhite de 9/10 obtenu il y a quelques années.


Kindle Oasis : premières vidéos

KindleLes premières vidéos de déballages et de tests du nouveau modèle d'Amazon, le Kindle Oasis, commencent à fleurir ici et là au fil des réceptions par les clients. Le plus sérieux que j'ai vu jusqu'ici par l'allemand Lesen.net. Guère convaincant par rapport à l'excellent Kindle PaperWhite qui avait déjà enterré le Voyage. Les railleries sur le web ne manquent pas sur ce modèle avec sa couverture à plus de 100€ bien évidemment. Il vous faudra débourser 289,99€, un niveau de prix ahurissant.

PS: une nouvelle vidéo signée TheEBookReader, comme toujours excellente.


Fnac : le Kindle bientôt chassé de chez Darty ?

FnacdartyDarty est finalement repris par la Fnac aujourd'hui après un combat mené de haute lutte avec le propriétaire de Conforama, le groupe sud-africain Steinhoff. Même si elle est bien entendu à la marge dans la stratégie de fondation du nouveau groupe, il va être intéressant de voir l'évolution côté liseuses. Un élément symboliquement très significatif puisque Darty est depuis de longue date la seule enseigne physique en France à donner une visibilité en magasin au Kindle d'Amazon (octobre 2012). Un aspect qui ne dérange guère Darty puisque que celui-ci ne propose pas de librairie numérique. Il en est tout autrement bien entendu du côté de la Fnac qui a un partenariat avec Kobo sur la vente de liseuses et de livres numériques.

L'objectif de la Fnac avec le rachat de Darty est de rivaliser plus fortement avec Amazon avec au total 330 boutiques en France, environ 250 à l'étranger, 27.000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires cumulé de 7 milliards d'euros. On voit mal continuer le paradoxe pour le client d'acheter un Kindle chez Darty avec l'impossibilité de se fournir en livres dans le nouveau groupe leader lui-même dans l'offre culturelle. On rappellera qu'Amazon et Fnac/ Kobo sont les leaders du marché français du livre numérique avec sans doute plus des deux tiers de parts de marché à eux trois. Une rivalité qui va être redoublée demain. Autre élément et pas des moindres, ce nouveau groupe Fnac/ Darty devient le deuxième acteur du e-commerce dans l'hexagone derrière Amazon. Avec un Kobo possédé par le géant asiatique du e-commerce Rakuten (PriceMinister), Kobo est-il encore le partenaire idéal du nouveau groupe? Pas sûr. Décidément, ce rachat de Darty par la Fnac risque bien de rebattre les cartes dans le paysage du livre numérique français. A suivre...


Amazon : Kindle Oasis, le prix n'est pas un mirage

OasisLe nouveau Kindle Oasis est apparu aujourd'hui en pré-commande sur le site d'Amazon. Disponible le 27 avril prochain. Sans trop de surprises par rapport aux révélations qui avaient fuités il y a quelques jours. Une version haut-de-gamme au format 6 pouces. Ecran en eInk Carta avec une résolution de 300dpi. Tout cela équivalent au PaperWhite. Plus de diodes pour la lumière intégrée. La seule véritable nouveauté est cette couverture qui augmente l'autonomie (proposée en trois coloris). C'est le prix qui est absolument ahurissant puisque cette version Kindle Oasis est proposée à 289,99€ et la version 3G à 349,99€. Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas un mirage. C'est largement plus de deux fois le prix du PaperWhite, vendu 129,99€. La couverture représente le prix d'une liseuse entière, dingue. Les clients d'Amazon auront sans doute l'impression que l'on se moque d'eux. Très sincèrement, ils auront raison, à oublier. Le Kindle Voyage était décevant, le Kindle Oasis est parti aussi pour faire pschitt...

PS: en fait il ne s'agit pas d'une couverture solaire mais d'une couverture qui contient une batterie supplémentaire pour augmenter l'autonomie. Le Kindle Oasis nu est équipé d'une batterie de 250 mAh après la cure d'amaigrissement. L’étui spécialement conçu embarque lui aussi une batterie, mais de bien plus grande capacité. Avec 1290 mAh, elle lui permet d’afficher une autonomie "record" de deux mois d'utilisation. Nous sommes bien loin d'un modèle rechargeable en complète autonomie...


Amazon : Le Kindle Oasis a fuité

Kindle-oasis-2Difficile pour Amazon à chaque fois d'éviter toutes fuites quand on sait le nombre de filiales et de fiches produits qu'il gère. Une nouvelle fois, la fuite est venue de Chine puis du Canada pour le dernier Kindle qui devrait être annoncé cette semaine. La 8ème génération de Kindle prendra donc le doux nom d'Oasis. Après Paperwhite, Voyage, ce sera un Kindle Oasis. Un modèle 6 pouces, avec une couverture solaire. Il sera plus léger et fin, 131g, 3,4mm d'épaisseur, avec un écran eInk Carta en 300 dpi. Une lumière intégrée améliorée, un accéléromètre pour changer le sens de lecture. Le prix fait encore partie des inconnues. Patience, demain nous saurons tout. Pour un modèle haut-de-gamme qui devrait sans doute dépasser les 200€ suivants les versions Wifi et 3G, je pense qu'Amazon aurait pu se fendre d'un écran un peu plus grand comme le Kobo Aura H20 par exemple, voire pourquoi pas 8 pouces. Une vraie nouveauté. En gagnant en légèreté, il aurait pu du coup gagner un peu en taille d'écran. A suivre... (via TheDigitalReader).

PS: ce qui est curieux sur la photo ci-dessus, c'est que l'on a l'impression que ce Kindle est plus grand que 6 pouces. Plein d'autres photos arrivent, confirmation c'est bien 6 pouces. Le design asymétrique avec les boutons sur le côté n'est pas sans rappeler celui de plusieurs modèles de chez PocketBook.

Kindle-oasis-500x272 Chine2


Amazon : un nouveau Kindle avec une couverture solaire

SolarDès le lendemain de l'annonce de Jeff Bezos d'un nouveau Kindle, le site GoodeReader a dévoilé que, selon ses sources, Amazon devrait proposer avec ce modèle une couverture solaire qui permettrait une recharge d'appoint. En revanche il semblerait que la liseuse n'embarque pas elle-même la batterie solaire comme on pouvait l'imaginer. Confirmation que la recharge solaire semble bien une prochaine fonctionnalité importante pour les fabricants. C'est la même solution de la couverture qu'a retenu Bookeen, les premiers prototypes présentés il y a quelques semaines seulement (via GoodeReader).


Liseuses : quelles nouvelles améliorations?

Kobo-glo-hd-franceAvant les annonces Amazon et Kobo dans les prochaines semaines, que peut-on attendre sur de nouveaux modèles aujourd'hui en 2016, alors qu'Amazon présentera, excusez du peu, sa 8ème génération de liseuses Kindle? Un petit tour d'horizon que je vous propose aujourd'hui, il n'est bien entendu pas exhaustif:

  • le format: le marché s'est orienté depuis plusieurs années essentiellement sur les modèles 6 pouces. Plus petit je ne pense pas, ce n'est pas une orientation qui va revenir. Surtout que les 6 pouces peuvent être désormais très compacts avec une surface exceptionnelle consacrée à l'écran. Plus grands en revanche, beaucoup de lecteurs attendent des développement avec des innovations. Des écrans intermédiaires 6,8 ou 7 pouces? Pour moi le 8 pouces serait un minimum avec bien sûr le 13,3 pouces (équivalent A4) qui viendra en son temps soyons-en sûr au niveau du grand public.
  • l'écran: l'eInk Carta, la dernière génération en production  de masse chez eInk, est désormais le standard du marché. Il pourrait éventuellement être remplacé par d'autres écrans sur des modèles évolués haut de gamme pour Amazon qui garde la main chez eInk du fait de son leadership. Hormis l'amélioration constante du contraste, c'est la suppression du flash noir qui reste un chantier ouvert.
  • la batterie: si 1 à 2 mois sont les autonomies standards sur le marché des liseuses, on pense bien entendu au développement de l'énergie solaire sans retour à la prise. Bookeen a initié le mouvement dans ses annonces, Amazon ou d'autres pourraient aussi avancer. Un vrai plus pour les lecteurs je trouve.
  • les fonctionnalités: certaines pourraient être généralisées comme le réglage de la lumière sur l'écran (Kobo), le réglage du grossissement de la typo avec les doigts, la généralisation de l'accès 3G pour un accès plus facile aux librairies, l'accès plus facile à des clouds bibliothèques, le retour du text-to-speech avec l'audio, de l'annotation au stylet avec un niveau plus rapide, ce sont les sujets qui me viennent à l'idée.
  • le design: les couvertures intégrées (ou aimantées) ont été développées par certains fabricants comme PocketBook, cela pourrait en inspirer d'autres. Personnellement j'aime beaucoup, c'est très pratique.
  • la couleur: nous pensons tous aux liseuses avec des écrans couleur. Même si Amazon pourrait bien créer la surprise avec sa technologie LiquaVista bien discrète depuis des années, cela me parait encore prématuré. Mais elle viendra un jour...

Alors sur quoi avanceront Amazon et Kobo dans les prochaines semaines? Faites vos jeux, les paris sont ouverts. N'hésitez-pas à me donner vos commentaires sur les améliorations que vous souhaiteriez.


Amazon : un nouveau Kindle annoncé la semaine prochaine

AmazonJeff Bezos, le patron d'Amazon, a annoncé il y a quelques heures seulement sur son propre compte Twitter un nouveau modèle du Kindle, la 8ème génération. "Au top de la gamme". Kindle Voyage 2 sans doute. Une annonce sous cette forme est vraiment une première de la part de Bezos. Plus de détails la semaine prochaine...

Bezos

Kindle1 Kindle2 Kindle3 Kindle4

 

 

 

 

 

 

 

Kindle5 Kindle6 Kindle7  ?


TV5 Monde : un partenariat avec Amazon sur la francophonie

ETv5monden clôture de la semaine de la francophonie et de Livre Paris, Amazon a annoncé hier sur son stand au Salon, le lancement d'un concours d'écriture baptisé "Les Plumes francophones" en partenariat avec TV5Monde et parrainé par Guillaume Durand qui présente l'émission culturelle "300 millions de critiques" diffusée sur TV5 Monde. Pas de transaction financière entre Amazon et la chaîne francophone diffusée dans 200 pays et qui revendique une audience cumulée de plus de 50 millions de téléspectateurs par semaine. Il s'agit d'un échange de visibilité indiquent les deux partenaires. Voir l'annonce sur le site d'Amazon. Toujours cette quête de "visibilité". Après Canopé la semaine dernière, aujourd'hui TV5Monde, qui donc la semaine prochaine pour se rendre visible? (via Livres-Hebdo).


Réseau Canopé : des ateliers consacrés à l'auto-édition avec Amazon

CanopéRéseau Canopé (le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques sous la tutelle de l'Education Nationale) et Amazon annoncent par un communiqué de presse l'organisation conjointe d'ateliers consacrés à l'auto-édition de contenus éducatifs.

"Afin de faire bénéficier la sphère éducative d’un nouveau moyen de faire connaître ses ouvrages et ses bonnes pratiques, Amazon et Réseau Canopé encouragent et accompagnent la communauté éducative dans son projet d’autoédition indépendante.

Au sein des Ateliers Canopé, antennes départementales de Réseau Canopé, une série de 6 ateliers de formations dédiées à l’autoédition seront proposés gratuitement à tous, de mars à octobre 2016. Ils auront lieu, dans un premier temps, dans six villes: Orléans, Rodez, Lyon, Rouen, Lille, Pointe à Pitre. Chaque atelier d’autoédition sera composé de neuf séances de 3h et animées par un médiateur numérique de Réseau Canopé familier de Kindle Direct Publishing (KDP) qui initiera les participants à l’autoédition sur KDP".

Vous saurez tout sur les subtilités du format propriétaire d'Amazon... Le communiqué de presse est ici. Même si cette annonce a une portée limitée, c'est en tout cas une première. Je me trompe peut-être mais à ma connaissance je n'ai jamais vu ce type d'accord entre Amazon et des organismes publics du système éducatif d'autres pays. Après la BNF avec Apple, voici Canopé avec Amazon, à qui le suivant?

PS: Cela n'aura pas tardé. A la veille du Salon du Livre, le Syndicat National de l'Edition (SNE) et les éditeurs scolaires ont vivement réagi à propos de cet accord: "À l’heure où les éditeurs d’éducation sont mobilisés à plein pour accompagner la réforme des collèges et la réforme de tous les programmes de la scolarité obligatoire pour la rentrée 2016, le partenariat du Réseau CANOPÉ, l’opérateur public du Ministère de l’Education nationale, avec Amazon pour l’organisation d’ateliers Amazon Kindle Direct Publishing dans le but de «promouvoir l’auto-édition» par les enseignants sur des formats propriétaires américains et les «former aux questions sur le droit d’auteur» suscite stupéfaction, incompréhension et de nombreuses interrogations." Lire le communiqué de presse ici. Les libraires, au travers du SLF (Syndicat de la librairie française) ont eux-mêmes réagis, voir ci-dessous.

Slf


Eink : une nouvelle génération d'écrans sans doute bientôt

EinkVizplex, Pearl, Carta, Mobius, la technologie évolue régulièrement chez eInk, le fabricant de papier électronique qui équipe toutes les liseuses sur la marché. Des rumeurs de plus en plus persistantes font état d'une prochaine annonce dans les mois à venir pour une nouvelle génération d'écrans, sans doute prévue pour des modèles plus grands (de 6 jusqu'à 13,3 pouces). La génération Pearl qui équipe la plupart des liseuses du marché à bas prix arrive en fin de vie. Carta pour les premiers prix, la nouveauté pour les modèles plus chers? C'est aussi la technologie Regal de rafraichissement d'écran sans flash qui va être à surveiller attentivement. Ces dalles devraient équipés en toute logique les sorties de l'automne. Est-ce qu'Amazon aura encore une période d'exclusivité? A suivre... (via GoodeReader). 


Accessibilité : une coopération accrue entre la NFB et Amazon

NfbLa NFB, la Fédération Nationale des Aveugles aux Etats-Unis, a annoncé la semaine dernière une coopération accrue avec Amazon (via PRNewswire). Pour comprendre les enjeux de cette annonce, j'ai demandé à Luc Maumet, responsable de la Médiathèque Valentin Haüy et spécialiste des problématiques d'accessibilité, de nous donner son sentiment. Je l'en remercie.

"Le 2 mars 2016 la National Federation for the Blind annonçait une «nouvelle collaboration» avec Amazon pour offrir aux étudiants aveugles et malvoyants des services comparables à ceux des valides. La pression juridique mise, de longues dates, par la NFB sur Amazon porte ses fruits. Le géant du livre numérique se retrouve contraint de faire quelques concessions (comme commencer par accepter la discussion…). Étant donné les piètres états de service de cette firme en matière d'accessibilité c'est une très bonne nouvelle !  

On peut aussi se réjouir, car le travail de lobbying des aveugles américains bénéficiera au monde entier. On se souvient que si les produits Apple offrent aujourd’hui un excellent niveau d'accessibilité c'est parce que les juristes de la NFB avaient su trouver, en leur temps, des arguments à même de convaincre la firme à la pomme.

Mais on attendra de voir les avancées réelles avant de crier victoire. Les premières actions juridiques de la NFB contre des universités qui proposaient aux étudiants d’utiliser le reader d’Amazon Kindle Dx, solution de lecture à la très mauvaise accessibilité, datent de… 2009. La route de l’accessibilité est ici bien longue et la mauvaise volonté d’Amazon suffisamment évidente pour que l’on reste prudent."

A suivre attentivement donc...


Amazon préparerait un marché de l'ebook d'occasion

Used-ebooksDécidément, une "occasion" de plus pour court-circuiter les éditeurs. C'est le cas de le dire. Amazon préparerait une solution pour permettre à ses clients de revendre leurs ebooks en occasion. Une place de marché supplémentaire qui viendrait en parallèle au Kindle Store. Avec bien entendu une prise de commission au passage. Pas de problème, Amazon sait faire. C'est ce que révèle cette semaine le site GoodeReader qui ne cite cependant pas sa source. On voit bien Amazon commencer à tester le service sur le marché de l'auto-publication et des éditeurs indépendants aux Etats-Unis. Même s'il semble prévu que les éditeurs soient commissionnés sur les ventes, voilà qui ne va pas mettre du baume sur les relations entre Hachette et Amazon. Ebooks d'occasion en "bon état", ebooks d'occasion en "état neuf", on connait déjà la chanson. A suivre...


01.net : un comparatif de liseuses

01netUn excellent comparatif de liseuses à retrouver dans le magazine 01.net de décembre. Voici les cinq premiers modèles qui arrivent en tête:

  • Kobo Glo HD : 9/10
  • Amazon Kindle PaperWhite : 8,5/10
  • Cybook Muse Frontlight : 8/10
  • Amazon Kindle : 7,5/10
  • PocketBook Touch Lux 3 : 7,5/10

Allez jeter un coup d'oeil en kiosque. Quelques remarques: le modèle de chez PocketBook est en retrait du fait de sa résolution inférieure. Un avis qui me parait bien sévère. La course à la seule résolution ne fait pas tout. 01net n'a pas eu visiblement le dernier modèle préparé par Tea, le Tea TouchLux 3. Le modèle est très ouvert avec des éléments que le Kobo n'a pas, comme l'emplacement carte micro SD ou le pinch and zoom bien pratique au quotidien. Sans parler des plastiques de meilleures qualités. L'écart est plus serré entre les deux que ne le laisse supposer ce comparatif (vous pourrez retrouver le mien ici). Le reste est tout à fait cohérent. Bravo à 01.net de pointer très clairement dans ses recommandations/ faiblesses sur le format propriétaire d'Amazon, les liseuses Kindle allergiques au format universel ePub. Les choses progressent d'année en année, c'est bien pour le consommateur. Votre bibliothèque de livres numériques est plus que jamais importante elle aussi. Merci à Guy de m'avoir signalé ce comparatif.


Amazon : nouvelles règles pour l'Abonnement Kindle

Pere noelSuite aux recommandations de Laurence Engel (Médiatrice du Livre) faîtes en février dernier, Amazon avait une échéance ce mois-ci pour se mettre en conformité avec la loi sur le prix unique du livre numérique pour son offre d'abonnement Kindle Unlimited. La règle étant pour chaque éditeur de fixer le prix de rémunération à la page. Amazon a publié sur son site français les rémunérations fixées avec les éditeurs. Elles s'échelonnent entre 0,0002€ et 0,1€, entre La Musardine et Encyclopedia Universalis. La grande majorité des éditeurs ont choisi un modèle lié au nombre de pages lues des titres, avec des prix plus élevés calqués sur leurs rémunérations de vente à l'unité (moyenne à 0,023€, équivalent prix unitaire à 9,99€ pour 300 pages). Ce sont les soutiers du système, à savoir les auteurs auto-publiés, qui font particulièrement les frais du système puisque leurs rémunérations ont été fixées sans conditions par Amazon à des prix à la page entre 0,0001€ et 0,0003€ (soit entre 1 et 3 centimes d'euros les 100 pages). Les étrennes sont passés avant l'heure pour les auteurs auto-publiés d'Amazon... Amazon a profité de l'occasion pour francisé le nom de l'offre qui s'appellera désormais "Abonnement Kindle". Cela ne change évidemment rien pour le consommateur, hormis que celui-ci ne pourra aller au-delà du plafond de pages rémunérées. Plus d'illimité en pratique. On rappellera que seulement 25.000 titres français sont disponibles dans cette offre; aucun groupes et éditeurs importants ne sont présents.

PS: c'est dans les conditions en anglais que l'on obtient un supplément d'information pour les auteurs auto-publiés. Les auteurs auto-publiés français seraient invités à fixer eux-mêmes leur rémunération à la page dans KDP. A observer les effets dans les prochains mois...

Abonnement Kindle
On December 9, 2015, Kindle Unlimited changed slightly in France. Don't worry; these changes do not impact your royalties. It is now called "Abonnement Kindle."

According to the new system implemented following the recommendations of the book mediator, subscribers residing in France get reading credits when paying their subscription. These credits are "mutualized" among all subscribers residing in France, which allows all subscribers living in France to read a large number of ebooks included in their Kindle Subscription.

In the context of this new system, authors and publishers established in France have to set a price per reading unit (on KDP, per page read) for their ebook included in "Abonnement Kindle." You can enter this price in your KDP account.

These changes are the result of a request from the book mediator regarding the ebooks subscription services in France, and only concerns authors and publishers established in France. KDP authors and publishers not established in France don’t need to set a price per page for their ebooks included in our ebooks subscription programs.

The royalties of KDP authors and publishers based in France do not vary based on the price per page read set. KDP authors and publishers established in France are paid a share of the KDP Select Global Fund, as are all KDP authors and publishers.

PS: [15/12/15] Lire ici les rémunérations sur 6 zones à travers le monde.

Prixpage


Youboox : une box à offrir sur le numérique

YoubooxLes box de livres recommandés arrivent en numérique. Après plusieurs initiatives qui ont fleuries depuis plusieurs mois côté imprimé, le site Youboox propose pour cette fin d'année le même concept avec un abonnement promotionnel de lecture en streaming. Le Boox, pour un prix de 39€ (contre 69€ prix pratiqué habituellement), vous obtiendrez un abonnement d'un an à la plateforme à offrir avec un livret de sélections de 50 livres spécialement recommandés par le site sur des thèmes à choisir. Un catalogue de titres qui ne se développe guère, tous les grands éditeurs français en défiance par rapport à ce modèle, aussi bien les nouveautés que les fonds. En attendant peut-être une offre Kindle Unlimited d'Amazon de la même veine. Le géant américain doit surveiller attentivement, il possède globalement le même catalogue. La surenchère sur ce type d'offre n'a pas fini de s'étendre; reste à savoir si les lecteurs suivront avec une offre de titres aussi limitée, même à prix bradés (le prix de trois/quatre titres à l'unité en nouveautés sur les plateformes de téléchargement).

PS: à signaler que les magazines commencent également à arriver sur Youboox, on voit la porosité des modèles édition/ presse.


Amazon : une tablette Kindle 8 pouces Reader's Edition

Fire-hd8-reader-amazon-tabletteLes tablettes Kindle Fire d'Amazon (6, 7 et 10 pouces) n'ont guère connu un grand succès sur le marché bien encombré des tablettes depuis quelques années. Encore moins le smartphone Fire Phone, un désastre, le pire de la marque, sorti du jeu il y a quelques mois seulement. Des tablettes portes d'entrée vers les contenus jeux et vidéos (pour les enfants notamment), elles sont à la peine avec des prix désormais largement bradés. On en vient d'ailleurs à se demander qui achètent encore des tablettes... Amazon revient en cette fin d'année avec un produit de niche, en l'occurrence une nouvelle tablette 8 pouces FireHD8 Reader's Edition pour séduire une clientèle qui n'auraient pas déjà été captées par les lumières de ses liseuses best-sellers. L'argument marketing de cette tablette est l'ajout d'une technologie Blue Shade qui modifie les teintes et la luminosité en fonction de la lumière ambiante. C’est surtout la lumière bleue, jugée nocive pour un repos constructeur et efficace, qui sera réduite en usage le soir avant le sommeil. La baisse de la luminosité et l'ajout d'un fond ivoire ou sépia sont bien souvent déjà utilisés par les amateurs de tablettes. L'autonomie et le manque de confort de la lecture en mobilité en lumière du jour en extérieur restent évidemment entiers. Cette tablette est également packagée avec une offre Kindle Unlimited et une couverture en simili-cuir. Prix à 249$ (c'est quand même deux fois le prix d'une liseuse Kindle Paperwhite) sur le marché américain seulement, voir ici. A titre de comparaison l'iPad Mini 2 d'Apple est vendu à partir de 269$, une tablette bien plus performante que celle d'Amazon. Sans parler des grands smartphones d'Apple qui marchent très fort. Est-ce que cette tablette mordra sur les ventes des liseuses Kindle qui portent le store Kindle d'Amazon? A suivre...


Amazon ouvre des boutiques Kindle à Paris

KindleAmazon a choisi d'exposer et de vendre ses Kindle dans deux points de vente à Paris, au centre commercial Les 4 temps à La Défense et à celui de Parly 2 près de Versailles. Il s’agit de kiosques éphémères, installés pour la période des fêtes. Pas de livres, les clients ne trouveront que les trois Kindle de la gamme vendus en France (via Livres-Hebdo).